• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Quand Hamon avale Valls

Quand Hamon avale Valls

Une fois de plus, les sondeurs se sont trompés, eux qui donnaient Valls en tête aux primaires... et voilà qu’arrive Hamon, avec le soutien de Montebourg, ce qui fait de lui le potentiel vainqueur de la primaire socialiste.

Nous saurons bientôt ce qu’il en sera, mais une chose est sûre, la mesure phare défendue par Benoit Hamon, ce fameux Revenu Universel, appelé aussi RdB (revenu de base), fait rêver pas mal de monde, malgré les attaques, souvent caricaturales, de l’ex premier ministre de François Hollande, obligé de défendre le bilan de son président, tout en se proposant comme l’homme providentiel, et assurant qu’il a les capacités de « rassembler » toutes les tendances de son parti.

Nombre de politologues ont fait une curieuse et originale analyse, laquelle mérite le détour, affirmant que Vincent Peillon avait été promu pour priver de voix Manuel Valls, permettant à Benoit Hamon de passer en tête.

C’est en quelque sorte le syndrome de la primaire de droite, qui en mettant en tête François Fillon, risque de le priver de sa victoire, tant sa position extrémiste sur la sécurité sociale, sur l’abrogation des 35 heures, sur la suppression de 500 000 emplois chez les fonctionnaires, et du reste, risque de perdre la confiance de l’aile centriste de son parti.

Ceci posé, rien n’est joué, car si Hamon, finalement, devient le candidat du PS, il reste l’inconnue Jean-Luc Mélenchon, tout comme celle d’Emmanuel Macron, qui, en s’affirmant ni de gauche, ni de droite, comme Chevènement à l’époque, lequel avait privé Jospin de sa présence au 2ème tour, est obligé de jouer le rôle de l’équilibriste.

On va donc se retrouver pour les présidentielles avec 3 candidats à gauche, une gauche très à gauche, appelons là communiste, défendue par Jean-Luc Mélenchon, une gauche progressiste, défendue par Benoit Hamon, et une gauche qui ne dit pas son nom, celle d’Emmanuel Macron, lequel prend des voix à la droite conventionnelle, qui ne supporte pas les positions extrêmes et catho, de François Fillon.

En résumé, Valls a poussé Hollande dans les escaliers, Macron lui a planté un poignard dans le dos, et tous les deux essayent de faire oublier qu’ils ont été ministres quasiment jusqu’au bout dans le gouvernement Hollandais.

Valls qui voulait faire le rassemblement derrière lui, se retrouve avec un slogan accroché dans son dos « TSV » (tous sauf Valls)...et même Peillon n’a pas appelé à reporter ses voix vers lui.

C’est probablement pour ces raisons que le Président sortant se promène dans le désert chilien, sans défendre son ex premier ministre, ou tout autre candidat...

Où sera-t-il dimanche prochain ? Dans quel désert, ou dans quel lieu coupé du monde des communications ? Lui seul le sait.

Il reste une inconnue, sachant que François Hollande ne se prononcera pas sur le second tour de la primaire, et il pourrait bien se présenter en rassembleur socialiste, si la confusion s’invitait dans son camp, surtout si finalement, Hamon devenait le candidat officiel du parti socialiste.

Les politologues sont aujourd’hui majoritairement convaincus que, lors des présidentielles, quel que soit le résultat final des primaires de la gauche, l’élu de cette primaire se retrouverait peut-être avec moins de 10% des voix, et que finalement Mélenchon serait le dernier bastion face à Marine Le Pen, et Fillon.

En effet, on voit assez mal comment Hamon pourrait rallier Mélenchon, vu sa position sur le RdB... Voire Hamon rallier Macron qui est aux antipodes de son programme, et si on y regarde de près, il n’y a rien de très socialiste dans le programme macronnien...

Comment tout cela finira-t-il ?

Bien malin qui pourrait le dire...

Même madame Irma y perdrait sa boule...

Mais comme dit mon vieil ami africain : « les dents ont beau rire, le cœur connait la blessure qu’il porte  »...

L’image illustrant l’article vient de mamafrika.tv

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Et le gagnant est Nibor Sed Siob

Les bouffons politologues

Choisir entre la peste ou le choléra

Fillon, un plat qui se mange froid

Primaires à droite, votez tous !

Ces dindes qui votent pour Noël

Une France mal à droite

La politique de l’illusion

La grande lessive, à qui le tour

La main dans le Cahuzac

Hollande, la fin d’un règne


Moyenne des avis sur cet article :  2.87/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 janvier 08:49

    Vous écrivez :


    «  3 candidats à gauche, 
    - une gauche très à gauche, appelons là communiste, défendue par Jean-Luc Mélenchon,
     - une gauche progressiste, défendue par Benoit Hamon, et 
    - une gauche qui ne dit pas son nom, celle d’Emmanuel Macron, »

    Une meilleure mise au point de la focale d’observation me ferait plutôt écrire :

    « 2 candidats à gauche, 
    - une gauche à gauche, appelons-la réformiste, défendue par Jean-Luc Mélenchon
    - une gauche institutionnelle historique, défendue par Benoit Hamon, » 

    Le candidat Macron, chacun le sait, n’est pas du tout porteur de quoi que ce soit de gauche, et le soutien d’une partie de l’appareil de ce qui reste du PC n’autorise pas à dire que Mélenchon défend un programme « communiste ».

    Cet exemple à lui seul montre la confusion entretenue et rhédibitoire qui règne sur le sens que chacun donne à « gauche » et qui est différent. Dans ce cas, la chaine de communication est rompue et plus personne ne se comprend.

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:27

      @Jeussey de Sourcesûre
      il est vrai que macron se dit ni de gauche, ni de droite, mais sur le fond, il n’est pas illogique de le positionner à la droite du ps ;...dsk était dans la même posture....

      quand à votre affirmation concernant Mélenchon, je ne la partage pas vraiment, il est tout de même plutôt porteur de valeurs communistes, 
      mais c’est vous qui voyez.
      merci de votre commentaire

    • petit gibus 23 janvier 09:30
      @Jeussey de Sourcesûre

      J’utilise la même « focale » que toi
      Quand aux mots qui sont vidés les 3/4 du temps de leur sens
      N’y a t il pas une volonté hypocrite d’utiliser cet artifice
      pour faussement se positionner ? 

    • Anatine 23 janvier 11:02

      @olivier

      Quelles sont les valeurs communistes qui ne seraient que communistes, endossées par JLM pour lui coller l’étiquette Communiste ? Étonnant. ..


    • wesson wesson 23 janvier 13:38

      @olivier cabanel
      « il est tout de même plutôt porteur de valeurs communistes ... »


      Lesquelles ? 
      et accessoirement, merci de nous expliquer si ça vous convient, ou quel reproche vous leur faite.

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 13:51

      @wesson
      ais-je écris un seul instant que je contestais les « valeurs communistes » ?

      j’avoue être un peu surpris !

    • wesson wesson 23 janvier 13:57

      @olivier cabanel
      l’essentiel de ma question est de vous demander quelles sont les valeurs communistes de mélenchon.


      Après, donner votre avis dessus c’était optionnel. 

      Ce que je vise plus particulièrement : l’orientation très « verte » du programme de la FI, je n’ai jamais vu cela chez les communistes. Pas plus que la sortie du nucléaire, ils sont contre. C’est pour cela que je suis un peu perdu et en attente de votre éclairage

    • Et hop ! Et hop ! 23 janvier 14:21

      @Jeussey de Sourcesûre : « … la confusion entretenue et rhédibitoire qui règne sur le sens que chacun donne à « gauche » et qui est différent. »


      Pour faire simple, est de gauche un candidat à un mandat politique qui défend les intérêts des peuples contre ceux de la classe dominante (appellation très préférable à celle d’élites ou d’établissement). En 2017, un programme présidentiel de gauche c’est typiquement le discours d’investiture de Donald Trump. 

      Donc effectivement Macron n’est pas de gauche, mais Valls et Hamon non plus.

      Actuellement, les candidats les plus à gauche sont Françaois Asselineau et Marine Le Pen, peut-être Poutou, 

      Ensuite plus à droite il y a Mélenchon dans la mesure où il est moins radical, il propose de rester dans l’UE qui est un moyen de domination des peuples et de convaincre les 27 autres pays membres d’adopter son programme politique, ce qui n’est évidemment impossible.


    • gogoRat gogoRat 23 janvier 15:20

       Avant de ânonner ’gauche progressiste’ , rappelons-nous

       - que le ’progrès’ est toujours relatif 
       - que le concept du revenu de base ne vient pas d’être inventé,
       et qu’il n’appartient à aucune brigue politicienne (pas plus ’de Gauche’, que de Droite ... ou d’un quelconque bord ou extrême !)

       - que la ’vente liée’ a plutôt mauvaise presse (notamment chez les utilisateurs et créateurs de logiciels libres et open source ... qui, eux, savent rendre à Cesar ce qui est à Cesar ...)
       
       Suffirait-il, pour s’auto-décréter ’progressiste’ d’empaqueter-ficeler dans un même sac toutes les idées qui alimentent le bavardage des citoyens creux en manque de convictions tirées de leur vécu ? :

       PMA / ’genre’ ... euthanasie ... dépénalisation du cannabis ... ’taxation renforcée des successions et des legs’ en ’cadeau’ par-dessus un Revenu Minimum d’Exixtence compris de travers au point de l’assortir d’une taxation des robots’ !
       
       En fait, si l’on voulait tuer dans l’œuf le véritable concept, réellement visionnaire du RME, pourrait-on s’y prendre de façon plus fourbe ? !


    • Alainet Alainet 23 janvier 15:29

      @Jeussey de Sourcesûre Le Roi est nu et il n’a plus de parti ( sans mauvais jeu de mot ) ni de légitimité. Au second tour ; les 2 Gauches s’annuleront mutuellement, laminées entre Mélenchon et Macron ( ce produit de la Finance et du Bildelberg n’a jamais été à Gauche ). Après l’élimination de Sarko, Juppé, Hollande .. sans Valls, l’Etablishment vient de perdre i autre serviteur. Ils vont sortir de leur chapeau Macron et Fillon comme roues de secours de la euro-mondialisme.


    • Alren Alren 23 janvier 15:38

      @Et hop !

      Pour faire simple, est de gauche un candidat à un mandat politique qui défend les intérêts des peuples contre ceux de la classe dominante

      Actuellement, les candidats les plus à gauche sont François Asselineau et Marine Le Pen,

      Alors pour vous soutenir la loi El Khomri, c’est défendre les intérêts des peuples ?

      Je vous signale pour votre info que les deux députés FN avaient déposés un texte aggravant la loi scélérate et l’ont ensuite retirée et qu’Asselineau n’a jamais dit un mot sur ladite loi scélérate.
      Elle sera abrogée avec JLM.

      Je ne parle pas de l’âge du départ à la retraite à taux plein ... je rappelle que ce sera 60 ans avec 40 annuités pour Mélenchon. Et vos deux poulains ?

      Je comprends mieux votre pseudo : je dis n’importe quoi Et hop ! certains vont gober !


    • @Jeussey de Sourcesûre

      2 candidats A GAUCHE HAMON ET MELENCHON ils sont les seuls a proposer l’arret des

      ELECTIONS OUI CAR NOUS NE SOMMES PLUS EN DEMOCRATIE MAIS EN OLIGARCHIE

      ils les remplaceront par LE TIRAGE AU SORT et une assemblée « constituante » élue par 1/3 DE

      CITOYENS / ET 1/3 DE MEMBRES DES BUREAUX D ’

      ASSOCIATIONS + 1/ 3 D’ ELUS NON CUMULARDS ET SANS CASSEROLES A TRAINER !!!

      je sais de source sure que pour 2017 AVEC UNE GAUCHE SOCIALISANTE BIDON CE NE SERA PAS

      POSSIBLE mais si on arrive en 2022 SANS REVOLUTION ( ce qui est moins sur) CELA SE FERA


    • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 16:53

      @olivier cabanel
      d’ailleurs, ce matin, sur l’antenne de france inter, patrick Cohen a sorti un document passionnant : macron parlait devant un cénacle de patrons, et il disait très clairement qu’il était socialiste.

       smiley

    • covadonga*722 covadonga*722 23 janvier 09:11

      champagne les crapules socialistes ne seront pas au deuxième tour de la présidentielle !


      une bonne semaine qui démarre ! 

      • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:29

        @covadonga*722
        ne soyez pas si arrogant,

        tant que le ligne d’arrivée n’est pas franchie, personne ne sait qui arrivera en premier.
         smiley

      • covadonga*722 covadonga*722 23 janvier 09:32

        @olivier cabanel
        ttt je sais foutrement pas qui y sera mais je sais qui n’y sera pas !


        les frères maçons s’entre déchirent hé hé cette démocrasouille s’écroule dans une grotesque crapulerie , 
        ne prenais pas pour de l’arrogance ce qui n’est que joie de voir la putréfaction gangréner les partis ripoublicain !

      • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:35

        @covadonga*722
        c’est quoi votre méthode ?

        le marc de café, la baguette de sourcier ?
         smiley

      • ENZOLIGARK 23 janvier 09:38

        @olivier cabanel ... , ... en tout cas pour toutes celles *** et ceux tombes pendant les attentats a Paris et pas seulement ... , ... les crevards ripoucrates extremistes versaillistes n ’ ont meme pas la decence de s ’ eclipser en l ’ a fermant ... . ... VERGOGNA ! . ... RockInPeaceAuelie * ... . ... АФФ ИСС ... 


      • ENZOLIGARK 23 janvier 09:43

        @ENZOLIGARK ... , ... RPRUMP$ = plus de 40 ANS de BATARDISES aux services de votre pays ... . PENDEZ LES TOUS SUR DES CROIX ... , juste ce qu ’ ils meritent ... ! . ... АФФ ИСС ...


      • rogal 23 janvier 11:30

        @olivier cabanel
        Personne sauf les experts : « Les politologues sont aujourd’hui majoritairement convaincus que... ».
        Que les sondeurs se trompent systématiquement est finalement une bonne chose : ça permet de prévoir l’avenir a contrario.


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 11:40

        @rogal
        oui, c’est pas faux !

         smiley

      • covadonga*722 covadonga*722 23 janvier 12:57

        @olivier cabanel
        LA POMME DE TERRE CENTRALE ELECTRIQUE 

         smiley

      • hervepasgrave hervepasgrave 23 janvier 09:13

        Bonjour,
        Madame Irma en perdrait la boule,hum !hum ! Il ne manquait plus qu’elle.Nouvelle pratique politique « l’art de la surprise » ? Ma foi,il faut bien tout essayer pour arriver a ces fins.Une espérance commune et collégiale des politiques pour ne pas avoir de bureaux de vote bien vide ,pour la future présidentielle. Je crains que ces futures élections soient bien,très bien saucissonnée.L’été 2017 sera chaud très chaud ou devrais-je dire que la rentrée sera glaciale.Cela serait plus juste.      

        Peut-être que la seule vérité à retenir, est dans les propos de Fillon « utilisation de tous les dispositifs de l’état pour bloquer la contestation.rapidement a la vitesse de l’éclair » Protéger le futur président, ( je note qu’il ne parle pas pour lui, c’est évident me semble t-il !?)Protéger le futur président ?
        Qu’elle aventure ! « du revenu universel à la dictature » le best-seller 2017. ou est l’intrigue géniale ? l’arnaque ? n’est-ce pas a voir et à décortiquer à l’envers de la cerise sur le gâteau ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:31

          @hervepasgrave
          je n’avais pas retenu cette phrase fillonnesque ! en effet, c’est étonnant !

          il est peut être en train de se poser la question de son éventuel échec.
          amusant !
           smiley

        • hervepasgrave hervepasgrave 23 janvier 14:20

          @olivier cabanel
          re ! , vous avez l’intelligence fine cher monsieur .L’art du détournement ou est-ce involontaire ?
          Ce que je voulais sous -entendre c’est que l’ensemble est bien huilé ,l’échec de sieur Fillon ne compte pas pas .C’est une vision générale. Pour Fillon n’envisagez pas qu’il se pose de questions,là c’est arrangeant médiatiquement ,mais plus probablement irréel. Je ne sais pas si un simple d’esprit comme moi fait partie de ceux qui doivent se remettre en question ? Je vais deviser avec moi même,cela ne nuit a personne . smiley


        • sarcastelle sarcastelle 23 janvier 09:15

          ce qui reste de PC n’autorise pas à dire que Mélanchon défend un programme « communiste ».

          .
          Cela me rappelle mon professeur d’histoire-géo membre du PCF qui nous expliquait que le communisme c’était l’URSS et non les agités trotskystes.
          .
          Nous lui répondions que n’étant pas communistes nous n’avions aucun titre à décerner des brevet de communisme et que donc nous enregistrions comme communistes tous ceux qui disaient l’être. Si Mélanchon se veut communiste et obtient six ou huit fois plus de soutien que ceux qui lui dénieraient le titre de communiste, eh ben y z’ont bonne mine à lui dire ce qu’il est, les deux pour cent de communistes vrais et estampillés. 

          • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:33

            @sarcastelle
            oui, oui, bien sur...

            au delà de votre fine analyse politique, que pensez vous de la stratégie de l’oursin ?
             smiley

          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 janvier 09:35

            @sarcastelle

            - votre prof d’histoire-géo ne représentait que lui-même et n’est pas une référence en matière d’authentification et de brevetage d’un produit garanti « communiste ».

            - je n’ai jamais entendu Mélenchon (avec un « e », pas un « a ») affirmer qu’il était « communiste ».

            Vous, habituellement si pointilleuse et exigeante dans la rigueur des démonstrations, vous vous laissez aller à des approximations qui ne sont pas dignes de l’élite intellectuelle à laquelle vous postulez d’appartenir.

          • sarcastelle sarcastelle 23 janvier 10:24

            @Jeussey de Sourcesûre

            .
            Où ai-je écrit postuler à l’élite intellectuelle ? Vous semblez faire ce que vous me reprochez. 

          • Osis Osis 23 janvier 09:19


            Micron, c’est le sosie du béarnais en très légèrement moins con.
            Mais, comme tout guignol, il a une main dans le cul qui le fait bouger...

            Question : A qui est cette main ?

             

             


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 23 janvier 09:30

              @Osis

              il y a deux mains :
              - le MEDEF
              - la banque Rotschild
              la dilatation inévitable de son sphincter anal risque de lui poser quelque problème de rétention...

            • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 09:33

              @Osis
              l’image est forte !

              mais pas complètement idiote.
              merci
               smiley

            • petit gibus 23 janvier 09:45
              @Jeussey de Sourcesûre

              Est ce un handicap pour son élection ?
              Du moment qu’il utilise un papier toilette parfumé
              qui évite les mauvaises odeurs de diffuser

            • ENZOLIGARK 23 janvier 09:24

              Valls se pose en rempart contre Fillon , Trump et Poutine ... apprend t on sur sputniknews . com frOnce du jour ... . ... Y veut construire un nouveau Mur le loser OU bien ... ! ? . ... frOOOnce 2017  UE$A CANDIDAT RIPOUBLICRATE ... . ... АФФ ИСС ... 


              • ENZOLIGARK 23 janvier 09:26

                @ENZOLIGARK ... , ... sa femme aurait du sang juif que ca m ’ etonnerait pas... 


              • JBL1960 JBL1960 23 janvier 17:08

                @ENZOLIGARK Oui, et il faut aller sur fr.sputniknews.com pour le lire, le Manu... Je ne crois pas que ce soit un hasard si le petit Benoît est arrivé en tête, car il était le seul à proposer son RU ou RDB. Curieux non ? J’ai intégré, cette info de source fr.sputniknews dans mon billet de ce matin ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/23/hamon-beau-chateau/ Et je ne savais pas encore que la Martine soutiendrait aussi clairement et rapidement HamonBeauChâteau justifiant mon choix de l’illustration qui est une création de Guillaume de #croisonsles. N’étant pas trop douée pour les ratios, j’espère que quelqu’un fera le calcul, comme avec François le Pieu des pourcentages réels obtenu au nombre de votants. Parce que ça calme bien ça, en général tenez ça donne ça ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/11/30/courage-ne-fillon-pas/

                Voici les vrais ratios en pourcentage des votes exprimés :
                1. FF : 3.99 %
                2. AJ : 2.58 %
                3. NS : 1.86 %
                4. NKM : 0.23 %
                5. BLM : 0.22 %
                6. JFP : 0.13 %
                7. JFC : 0.03%

              • jaja jaja 23 janvier 09:45

                Et il y a aussi deux autres candidatures dont on ne parle pas tant on est occupé à servir la soupe aux politiciens professionnels, dont aucun n’a un programme anticapitaliste... Celle de l’ouvrier de chez Ford, Philippe Poutou et celle de Nathalie Arthaud...

                Pourtant ce sont les seuls à vouloir sortir du capitalisme en commençant par socialiser toutes les banques, annuler la dette et socialiser les grandes entreprises...

                En ce qui concerne Hamon voyez sa carrière de ministre « socialiste » et les saloperies qu’on nous a fait avaler durant son séjour au gouvernement... Cela devrait suffire pour l’éliminer d’office !

                Il faut en finir avec le PS et avec toute cette bande de carriéristes !


                • chantecler chantecler 23 janvier 09:57

                  @jaja
                  Et oui Jaja : c’est aussi simple qu’un bulletin de vote glissé dans l’urne ...
                  Faudrait seulement que quelques dizaines de millions d’électeurs y pensent .
                  Seulement c’est bête : ni avec A. Krivine , ni avec O. Besancenot , ni avec A. Laguiller , et pourtant elle n’a pas compté son énergie , ce peuple obtus n’y a songé .


                • jaja jaja 23 janvier 10:04

                  @chantecler

                  Bof... les médias non plus n’y ont songé puisque l’invisibilité médiatique organisée de Philippe Poutou fait que même Cabanel dans son article ne parle que des gauches estampillées TF1...

                  Et comme le NPA n’a pas non plus l’argent de votre ami Trump...

                  On ne vous a jamais expliqué que le résultat des urnes dépendait des passages médiatiques aux heures de grande écoute et de l’argent dépensé ?


                • Armelle Armelle 23 janvier 14:03

                  @jaja
                  « en commençant par socialiser toutes les banques, annuler la dette et socialiser les grandes entreprises... »
                  Et puis sans
                  doute ensuite uniformiser tous les citoyens, tous la même bicoque, tous la même voiture, tous le même salaire, et toute cette saloperie orchestrée par l’état je suppose ? Un joli monde où les libertés seraient anéanties et où règnerait un bon capitalisme d’état !!!

                  Allez vivre en Corée du nord Jaja !!! On ne vous retient pas ici en France , où seule une malheureuse poignée d’individus aspirent à cette idiotie mortifère !!! et qui manifestement n’a pas du laisser suffisamment de traces !!! Ho il est vrai que 100 millions de morts, c’est quoi, j’avoue, c’est bien se lamenter pour peu, d’autant que ça irai dans le bon sens puisque nous somme bien trop sur cette terre !!!

                  Sincèrement je vous plains, je vous plains de vous voir espérer une telle chose en France, en tout cas bien plus que Fifi avec son UPR...

                  et en plus, annuler la dette et socialiser les grandes entreprises ne sont que des idées puériles, vous savez très bien que ce n’est pas possible, sinon par la force et quand on sait l’attachement au petit confort que chérit le petit Français moyen et ne vient d’autre que du capitalisme, y a pas de danger !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires