• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > En finir avec l’Intelligent Design

En finir avec l’Intelligent Design

L’imposture de l’I.D. se nourrit de confusion et à l’heure de la multiplication d’articles - écrans de fumée sur le web (et même sur Agoravox et Naturavox)- quelques rappels salutaires s’imposent :

* les créationnismes et l’Intelligent Design sont des fondamentalismes

* le débat I.D./évolution est un leurre : la véritable question posée à la société est « démocratie ou théocratie » ? Et, pour les croyants : « Voulez-vous continuer à vivre votre foi comme vous l’entendez ou préférez-vous le retour au fondamentalisme religieux ? »

* la démocratie, mais aussi les grandes religions sont en danger - nous devons réagir avec fermeté et confiance pour exposer ces dangereuses impostures.

1) Les créationnismes et l’Intelligent Design sont des fondamentalismes

Le mystère de la foi échappe à la science et réciproquement. Pour une bonne raison : les démarches ne relèvent pas du même domaine, et à chaque fois que l’un cherche à s’accaparer l’autre, cela se termine mal pour la démocratie.

Pourtant, certains fanatiques souhaitent le retour au Moyen Age, à cette époque des croisades où la foi n’était pas une démarche personnelle libre et sincère mais une caricature imposée par des fondamentalistes dans un climat de terreur.

Une fois de plus (1), le fondamentalisme n’a rien à voir avec la religion (l’alibi) mais tout à voir avec la politique (l’objectif) : il vise à soumettre l’ensemble de la société à une vision monolithique et à des principes stricts. Dans ce contexte et comme tout contre-pouvoir potentiel, la science ne peut exister en-dehors de la religion (ou plutôt en dehors d’une idéologie caricaturant la religion). Si cette vision simpliste était communément acceptée par des peuples maintenus dans l’ignorance pendant les périodes noires de l’obscurantisme, elle ne peut évidemment pas s’imposer du jour au lendemain dans une société moderne.

C’est pourquoi les créationnistes ont dû « évoluer » (!) pour survivre. Et après plus d’un siècle de profil bas, le néo-créationnisme marque leur retour à des ambitions plus conquérantes, à travers des initiatives nettement plus subtiles et progressives comme l’Intelligent Design.

Initialement, le terme de créationnisme couvre l’ensemble des thèses expliquant pour une religion donnée la création de l’univers par un ou plusieurs dieux. Les créationnistes se distinguent de la masse des authentiques croyants (en un Dieu créateur) par leur volonté d’imposer leur vision à l’ensemble de la société, et en particulier d’inféoder la science à leur idéologie politique.

La question de la création est en tous points fondamentale dans une vision du monde, et pour l’immense majorité des croyants, la croyance en un Dieu créateur donne un sens à la vie. Mais elle relève du mystère de la foi alors que pour les créationnistes au contraire, elle s’inscrit au socle de leur programme politique, au fondement d’une doctrine radicale censée leur conférer tous les pouvoirs sur la société.

On retrouve ces mouvements fondamentalistes dans les trois grandes religions monothéistes, avec les mêmes moyens prétendûment scientifiques (la promotion d’une idéologie révisionniste) et les mêmes fins politiques (l’établissement - ou le rétablissement suivant les pays - d’une théocratie).

Les créationnistes ne se privent pas de jouer sur les mots dans leur ligne de défense, dans le style : « Si vous critiquez nos thèses, vous vous attaquez à la foi de milliards de croyants. » Or c’est exactement l’inverse qui se produit : la foi authentique de milliards de croyants est menacée par le retour en force du créationnisme.

Ces mouvements fondamentalistes connaissent un spectaculaire regain à travers le monde ces dernières années, en particulier aux Etats-Unis, où les fondamentalistes chrétiens ont spécifiquement conçu l’Intelligent Design pour miner les fondements de la démocratie que sont la science, l’éducation, le débat politique, la justice, l’information... tous les lieux où doivent s’épanouir l’intelligence et la liberté de jugement, les pires ennemis de leur propagande.

Ce programme ambitieux semble impossible à réaliser dans une société moderne surinformée, mais comme tous les autres fondamentalistes, les créationnistes ont su parfaitement exploiter le foisonnement des moyens de communication et en particulier internet.

Sachant pertinemment qu’ils ne pourront pas imposer leurs idées tout de go, ces fondamentalistes ont mis au point une stratégie en plusieurs étapes.

La première étape consiste à réintroduire insidieusement la religion dans le débat scientifique. Elle en avait logiquement été chassée puisque la foi n’a rien à voir avec la démarche scientifique, ce qui n’empêche évidemment pas de très grands scientifiques d’être par ailleurs d’authentiques et remarquables hommes de foi.

Réintroduire la religion au coeur du débat scientifique, c’est la principale mission de l’Intelligent Design, la plus remarquable imposture intellectuelle des dernières années.

2) Le débat Intelligent Design / évolution est un leurre ; la véritable question posée à la société est « démocratie ou théocratie » ? Et, pour les croyants : « Souhaitez-vous continuer à vivre votre foi comme vous l’entendez ou préférez-vous le retour au fondamentalisme religieux ? »

Le néo-créationnisme est né de l’échec des créationnismes classiques. Ces lectures simplistes des Ecritures faisaient par exemple remonter la création du monde à quelques millénaires ; elles ont été totalement discréditées par les avancées de la science, en particulier au XIXe siècle où elles virent même un contre-courant fondamentaliste se créer en réaction sur la base d’une vision utopique, le scientisme, où la science en venait à contrôler la société tout entière, jusque dans la religion.

Le coup de grâce fut porté par Darwin, dont la théorie de l’évolution taillait en pièces les dogmes archaïques des créationnistes concernant la vie sur terre.

Après des siècles de lutte pour récupérer leur position dominante du Moyen Age, les créationnistes voyaient la science leur échapper pour de bon. Totalement décrédibilisés, ils essayaient bien de revenir sous une forme ou une autre, mais les prétendues "sciences créationnistes" se voyaient toutes logiquement qualifiées d’idéologies religieuses. Aux Etats-Unis, la Cour suprême interdit tout aussi logiquement leur enseignement dans les écoles puisque l’Etat n’a pas le droit d’aider les religions (cf. Establishment Clause dans le Premier Amendement de la Constitution US).

La seule solution pour les créationnistes, c’était de revoir la copie, d’essayer de faire passer leur idéologie pour une forme de science moderne en l’édulcorant et en la maquillant. Impossible de revenir à la charge au troisième millénaire avec les arguments du premier !

Ces fondamentalistes ont ainsi conçu l’Intelligent Design (I.D.) et ses avatars comme un coin que l’on enfonce dans un bloc difficile à faire bouger afin de le faire éclater. De façon assez significative, le think tank à la base du mouvement, The Discovery Institute, a résumé sa stratégie de succès politique et social dans un document interne (2) appelé "The Wedge" ("Le coin"). On peut parler de plan d’action marketing très abouti et pour le moins cynique. Ce mode d’emploi présente des objectifs à court, moyen et long terme très clairs, avec le triomphe de l’idéologie créationniste comme préalable au succès du fondamentalisme chrétien.

Preuve que les fins comptent plus que les moyens, ce programme politique indique comment faire une révolution dans la science avant même d’avoir la matière scientifique à la base de la révolution. Pour la bonne et simple raison que cette matière scientifique n’existe pas et que les « preuves scientifiques » devront être fabriquées de toutes pièces.

Propagande, lobbying et campagnes de désinformation... c’est du guerrilla marketing avec dans le rôle de l’adversaire à liquider une science noyée dans la confusion et les controverses artificielles, et une cible à abattre en priorité toute trouvée : Darwin et sa théorie de l’évolution.

S’attaquer à Darwin, c’est bien sûr prendre la revanche sur les siècles précédents, mais aussi rechercher la visibilité maximale : personne ne comprend rien à Einstein mais tout le monde comprend les principes de l’évolution dans ses grandes lignes. Une théorie qui rivaliserait avec celle-ci gagnerait sérieusement en crédibilité.

La première victoire de l’I.D. (et le premier volet de leur stratégie du Wedge) est de réussir à ouvrir une discussion sur le sujet dans un cadre scientifique ou apparenté, d’ouvrir l’illusion d’un débat qui mette sur le même plan la foi et la science. Il va de soi que la réflexion entre la raison et la foi mérite l’attention et passionne à juste titre les philosophes, mais une telle réflexion ne peut pas par définition s’inscrire dans la démarche scientifique.

Toute l’imposture de l’I.D. repose sur la confusion et le mélange des genres entre foi et science : faire passer des postulats de foi pour des démarches scientifiques, employer des registres de vocabulaire et des codes propres au domaine scientifique, faire parler de prétendus experts, mettre sur le même plan les doutes inhérents à la science (toute théorie peut être remise en cause à tout moment) et ceux inhérents à la foi (impossible de prouver que Dieu existe ou n’existe pas).

Les partisans de l’I.D. tiennent un double discours en interne et en externe : ils disent que la religion n’a rien à voir avec leur démarche et la bannissent de leur argumentaire, mais la placent au coeur de leur stratégie, de leurs documents et briefings à usage interne. Sur le fond, l’I.D. parle de Dieu sans le nommer : tout est pensé par une intelligence supérieure, planifié par un « designer ». La justice américaine a confirmé que cette doctrine relevait de la religion et non de la science (cas Kitzmiller contre Dover Area School en 2005), mais le lobbying créationniste ne relâche pas la prise pour autant. Il bénéficie du soutien sans faille d’un fondamentaliste chrétien de poids, George W. Bush, et avec lui, la Cour suprême peut basculer à tout instant suivant la santé de ses membres...

L’Intelligent Design est une insulte à l’intelligence et à la science, et évoque des preuves scientifiques qui n’en sont pas. Une fois dépouillé du verbiage pseudo scientifique, le discours de l’I.D. revient à dire « selon moi c’est Dieu qui a fait cela, prouvez-moi que j’ai tort ». Evidemment, la science ne peut pas apporter de preuve et surtout, ce débat ne relève pas de la science mais de la foi.

Les scientifiques étant incapables de répondre clairement à une question qui ne relève pas de leur compétence, leur discours paraît soudain moins cohérent, puis la confusion alimente la confusion et l’I.D. gagne du terrain, noyaute les milieux scientifiques et politiques (3), s’invite dans les médias (cf. les innombrables « publications » sur le web, ou plus grave encore, la diffusion controversée par Arte en octobre 2005 d’une émission sur les pseudos travaux scientifiques de la néo-créationniste Anne Dambricourt Malassé) et cherche par tous les moyens à s’inviter dans les écoles (avec le soutien de Bush aux Etats-Unis, d’élus ultraconservateurs en Europe...)...

Il n’y a pas de controverse, et il ne peut y avoir de débat entre Intelligent Design et darwinisme (le leurre proposé par les fondamentalistes pour semer la confusion) : le vrai débat se situe entre démocratie et théocratie pour la société, entre une foi moderne et libre et un retour au fondamentalisme pour les croyants.

Rentrer dans le débat entre I.D. et évolution, c’est accepter les termes imposés par les créationnistes. Ce faux débat est un leurre et une fois que les masques tombent, la réalité saute aux yeux : ces fondamentalistes essayent de nous faire abandonner une séparation des genres au fondement même de la démocratie. Accepter des fondamentalistes que la religion soit à la source de la science, à la base de l’éducation, cela revient à accepter que le pouvoir temporel revienne à ces imposteurs de la religion.

Et une fois de plus, les véritables attaques contre la religion ne sont pas portées par les adversaires de l’I.D. mais par ses promoteurs, qui détaillent clairement comment ils doivent retourner l’opinion en commençant par leur « base naturelle », les chrétiens, en les faisant basculer du modernisme vers l’obscurantisme. C’est bien un retour au Moyen Age que proposent ces fanatiques. Un objectif partagé avec les créationnistes islamistes qui ont récemment diffusé des ouvrages révisionnistes en Turquie et même en France (Atlas de la Création).

3) La démocratie, mais aussi les grandes religions sont en danger - nous devons réagir avec fermeté et confiance pour exposer ces dangereuses impostures

La volonté des créationnistes est claire : établir une théocratie et balayer les fondements de la démocratie à commencer par la science et l’éducation.

Ce travail de fond s’avère plus facile dans des pays où la masse des croyants est plus facilement manipulable, où les thèses créationnistes bénéficient d’un bassin existant conséquent. C’est le cas dans certains pays restés dans une culture quasi féodale au Moyen Orient, mais aussi dans une grande démocratie pour le moins tolérante envers les mouvements fondamentalistes et sectaires, les Etats-Unis.

Le basculement vers le fondamentalisme ne s’opère pas du jour au lendemain et les stratèges néo-créationnistes prévoient clairement plusieurs étapes. Inutile d’être un as du marketing pour comprendre qu’ils ont valeur à jouer en priorité sur la masse des fidèles, même si elle est a priori modérée et réfractaire à des idées radicales. Convaincre les premiers pour-cent de « part de marché » fournit déjà une base conséquente, et les effets réseau facilitent l’accélération des mouvements, la démultiplication des efforts. D’autant que les convertis récents s’avèrent généralement d’excellents prosélytes.

La menace se mesure moins à la taille du coeur des fondamentalistes convaincus qu’à la taille de ce que j’appelle « l’antichambre du fondamentalisme » ; cet espace diffus où le fidèle n’est pas encore mûr pour accepter les thèses les plus radicales, mais déjà à l’aise avec ces thèses édulcorées qui l’éloignent de la démocratie, de la raison et de la modération.

Car adhérer aux thèses de l’I.D. c’est déjà abandonner l’exigence de rationnalité, mettre en doute l’enseignement auquel on a eu droit, la science et ses déclinaisons au quotidien, se rapprocher de groupes paraissant détenir « une vérité que l’on nous cache », en opposition avec « les pouvoirs établis » qui cherchent à « éviter le vrai débat »... Adhérer aux thèses de l’I.D., c’est prendre ses distances avec les propositions à la base même de la démocratie, de la science, de l’éducation...

Et quand elles entendent ces imposteurs auxquels elles font confiance se dire attaqués dans leur foi, les victimes de la manipulation se braquent et basculent plus facilement vers leurs thèses plus radicales et vers l’engagement politique.

La percée des néo-créationnistes aux Etats-Unis ne fait aucun doute : le fondamentalisme chrétien a gagné un terrain spectaculaire à travers l’ensemble du territoire, 38 % des Américains souhaitent l’abandon de l’enseignement des théories de l’évolution, et Bush milite pour que l’I.D. soit enseigné à égalité avec elles.

Leur progression en Europe et ses dangers pour la démocratie ont été dénoncés par Guy Lengagne dans un rapport scandaleusement censuré in extremis au Conseil de l’Europe par l’ultraconservateur Luc van den Brande (4). Lengagne avait le malheur de dénoncer entre autres la percée du révisionnisme au plus haut niveau du pouvoir politique, avec des attaques portées par la ministre italienne de l’Enseignement et de la Recherche en 2004, la ministre néerlandaise de l’Education en 2005, le vice-ministre polonais de l’Education en 2006...

Mais la démocratie n’est pas la seule à être menacée par ces infiltrations. Les fondamentalistes cherchent rappelons-le à faire basculer en priorité les masses de fidèles modérés, et les grandes religions sont gangrénées par des créationnistes de plus en plus influents.

Difficile de ne pas être troublé par le double jeu du pape Benoît XVI : sa réhabilitation des intégristes a certes calmé les esprits mais aussi brusquement légitimé et gonflé la « part de marché » des créationnistes au sein de l’Eglise, et son discours de Ratisbonne a certes prôné le dialogue des religions, mais surtout encouragé sur le fond les initiatives néo-créationnistes en demandant le retour du religieux au coeur de l’université, de la foi au coeur de la raison (5). Son comportement trouble de nombreux théologiens au sein de l’Eglise, qui redoutent un retour à des pages noires de l’Histoire.

Les néo-créationnistes font donc avancer leurs pions en Europe à la fois dans les cercles religieux et dans les cercles politiques. Ils ont beau jeu d’agiter le spectre des ayatollahs de la laïcité à un public crédule et d’opposer croyants et athées : ces fondamentalistes souhaitent contrôler les uns tout autant que les autres.

Au lieu de rentrer dans le jeu des fondamentalistes, c’est au contraire ensemble que les défenseurs de la démocratie et de la liberté de culte doivent se défendre face à ces ennemis communs : il est temps de dénoncer les impostures, les écrans de fumée et les faux débats imposés par les créationnistes et l’Intelligent Design. Il est temps de reformuler les véritables questions qu’ils nous posent en tant que société (êtes-vous pour la démocratie ou pour un retour à la théocratie ?) et en tant que croyants (souhaitez-vous continuer à vivre votre foi comme vous l’entendez ou préférez-vous un retour au fondamentalisme religieux ?).

J’invite naturellement les médias (et Agoravox) à la plus grande circonspection : le respect de la liberté d’expression signifie aussi la dénonciation d’idéologies qui ne respectent pas la liberté de penser.

Et j’invite tout un chacun à faire tomber les masques dès que l’occasion se présente, en toute transparence. Lorsque je vois ou j’entends quelqu’un diffuser les thèses de l’Intelligent Design directement ou en ajoutant à la confusion par une comparaison maladroite, je lui demande s’il s’est bien renseigné sur ce mouvement, s’il sait quel est l’objectif recherché par ses promoteurs, et s’il souhaite continuer à contribuer à leur stratégie.

En général, la réponse est « non bien sûr, j’ignorais ce qu’il y avait derrière, je ne savais pas ».

Nous n’avons plus le droit de laisser les ennemis de la démocratie l’emporter parce que « nous ne savions pas ».

La connaissance doit une fois de plus l’emporter sur l’obscurantisme.

Et chacune à son niveau, la raison authentique et la foi authentique doivent dénoncer ces imposteurs qui souhaitent leur perte.

---

(1) Précédents manifestes contre le fondamentalisme : « En finir avec le fondamentalisme » (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26318 ) et « Universal Declaration of Independence from Fundamentalism » (http://e-blogules.blogspot.com/2007/08/universal-declaration-of-independence.html )

(2) A usage interne, mais désormais connu grâce au web (http://en.wikipedia.org/wiki/Wedge_strategy). Il suffit généralement de faire lire ce document aux sceptiques pour les convaincre de l’imposture... à moins qu’ils ne soient vraiment de mauvaise foi !

(3) Cf. « Lucy et l’obscurantisme » de Pascal Picq

(4) Cf. sur Agoravox « Les créationnistes poussent le temple de la démocratie européenne à la censure » (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26274 ) Daniel Riot (20070627), ou encore « Le créationnisme s’étend en Europe » par Jean Etienne, Guy Lengagne et Daniel Riot (20070817) - et plus modestement mon coup de gueule contre van den Brande : http://e-blogules.blogspot.com/2007/06/red-blogule-to-luc-van-den-brande.html

(5) La polémique relative à ce fameux discours n’étant elle aussi qu’un leurre - cf. « En finir avec le fondamentalisme » (1)


Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

156 réactions à cet article    


  • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 13:23

    Bien parlé Démian !!!!!

    Je remarque que l’auteur ne parle qu’à ses partisans.

    Bravo. Cela en dit plus long que tous mes arguments(auxquels il ne daigne pas répondre).


  • ddacoudre ddacoudre 6 septembre 2007 23:53

    Bonjour.

    Décidément chaque fois que je lis un de tes commentaires il y a des vote moins. je vais voter oui pour rééquilibré car de a de plus raison, avoir la foi dans une religion et suivre ses prescriptions à la lettre qui fonde l’intégrisme et le fondamentalisme, c’est la même structure que les fondamentalistes de la loi du marché et de sa soeur la mondialisation qui structure l’existence humaine au travers de ses règles comptables et ses théories économiques avec comme dieu l’argent et comme prêtre les économistes.

    Mais l’auteur pose le débat de fond, qui n’est pas démocratie contre théocratie (nous sommes dans une société helléno judéo romano chrétienne), mais pourquoi dans des états démocratiques, riche et instruit une partie de la population refuse les interrogations de la science pour s’enfermer dans des configurations séculaires en s’en tenant à la lettre plutôt qu’a l’esprit.

    Cordialement.


  • stephanemot stephanemot 9 septembre 2007 15:06

    J’invite de nouveau le lecteur à la plus grande prudence concernant certains commentaires publiés sur AgoraVox et entretenant volontairement un climat de haîne.

    La manipulation de l’opinion est au coeur de la stratégie des néo-créationnistes (pour reprendre leurs termes : « publicity and opinion making »). Face à de tels experts, Agoravox est nettement moins bien armé que les médias traditionnels pour résister à la propagande fondamentaliste, d’autant que certains modérateurs font preuve au mieux d’inconscience au pire de complicité en ouvrant volontairement les vannes à des thèses jusqu’ici cantonnées aux pages les plus sombres du web.

    Les attaques les plus caricaturales (type boileau) ont également pour objectif de rendre, par contraste, plus acceptables a priori les articles et commentaires plus édulcorés, généralement enrobés d’un verbiage pseudo-scientifique.

    Suivant une technique bien connue des experts en propagande, ils chargent en priorité un panzer d’attaquer de front un article comme celui-ci, qui expose en termes directs leur imposture (objectif : le tourner en dérision en le rendant caricatural). En revanche, ils accompagnent leurs propres articles pseudo-scientifique d’une noria de commentaires charabiatesques et abscons destinés à faire croire à l’esprit simple qu’il assiste à un débat scientifique.

    Et dès qu’ils sont démasqués (comme cet auteur assurant la promotion de sites ID sur son site perso), ces « courageux » théoriciens se débinent lamentablement en niant adhérer à ces thèses... qu’ils s’empressent aussitôt de reformuler d’une autre façon encore plus « confusifiante », en criant à la persécution.

    C’est le B.A.-BA de la propagande que d’accuser son adversaire de ce dont on est soi-même coupable.

    Rappelons-le, les créationnistes ne défendent pas la foi et bien au contraire, ce sont eux qui s’attaquent aux fidèles en tentant de les faire basculer vers le fondamentalisme, en dressant artificiellement des communautés les unes contre les autres.

    Et comme toujours, les principales cibles des créationnistes et de l’intelligent design sont les chrétiens qui croient en la démocratie et ne souhaitent pas le retour au fondamentalisme.

    Les fondamentalistes cherchent à raviver artificiellement des combats médiévaux (croisades, scientisme vs théisme, prétendu choc des civilisations), et à décrédibiliser la science, la démocratie, l’information, pour vous éloigner des espaces sur lesquels leur propagande ne peut avoir de prise.

    C’est exactement de cette façon que les fondamentalistes recrutent et fanatisent des esprits facilement influençables. Vous le voyez au quotidien dans notre pays.

    Ne vous laissez pas manipuler. Ayez confiance en la démocratie, elle a besoin de vous pour la défendre.

    Et aidez Agoravox à se défendre contre ceux qui veulent le transformer en media anti-citoyen.


  • pierrot 9 septembre 2007 15:14

    J’invite de nouveau le lecteur à la plus grande prudence concernant certains commentaires publiés sur AgoraVox et entretenant volontairement un climat de haîne.

    Mon cher stephanemot , climat de haine dites-vous ? Vous en êtes l’exacte représentation !

    C’est dégueulasse pour tout dire. Vos propos tiennent purement et simplement de slogan, au-delà de toutes raisons.

    Oû avez vous vu de la haine ? On prend la peine de vous répondre et nous n’avons droit qu’à cela ?

    La conclusion en est que mis à part vous, les autres, ceux qui ne pensent pas comme vous, sont dignes de mépris ? Je suppose que vous changerez de pseudo un de ces jours afin de jouer le loup qui se cache dans les bois, mais rassurez vous, beaucoup ne serons pas la grand mère du chaperon rouge.


  • pierrot 9 septembre 2007 15:18

    Et de grâce évitez moi de penser que vous n’êtes qu’un branleur


  • pierrot 9 septembre 2007 15:55

    Rappelons-le, les créationnistes ne défendent pas la foi et bien au contraire, ce sont eux qui s’attaquent aux fidèles en tentant de les faire basculer vers le fondamentalisme, en dressant artificiellement des communautés les unes contre les autres.

    Si fondamentalisme il y a, c’est effectivement le cas. Le simple fait qu’il y aie création doit pas aboutir à cela.

    Ce que je disais d’ailleurs dans un autre post : le fondamentalisme est une chimère inventée par ceux qui souhaite profiter du chaos. C’est une doctrine marxiste-léniniste pure et dure. Créer des dissension et en profiter à son avantage. Typique application des théories de Lyssenko.


  • stephanemot stephanemot 9 septembre 2007 17:31

    @pierrot,

    votre imposture a été démasquée, et vous restez « courageusement » caché derrière votre pseudo aussi creux que votre argumentation, à tenter de reconstruire votre écran de fumée.

    vous n’avez produit aucun article puisque vous n’êtes qu’un leurre - vous agissez probablement sur plusieurs pseudos à répandre la même rengaine fondamentaliste.

    et vous osez dire ceci à quelqu’un qui signe ses articles de son vrai nom, en toute transparence, pour exposer les désinformateurs de votre accabit : « Je suppose que vous changerez de pseudo un de ces jours afin de jouer le loup qui se cache dans les bois ».

    comme je viens de le rappeler, c’est le B.A.-BA de la propagande que d’accuser son adversaire de ce dont on est soi-même coupable.

    merci de m’en fournir une nouvelle preuve éclatante.


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 septembre 2007 18:49

    @ DW Vous avez couru ? J’espère que vous n’avez pas dépassé la Lerma GS à droite, l’espace est très étroit. Comme je n’ai vraiment rien à dire sur le créationnisme, j’ai choisi la fuite en avant : j’écrirai une article la semaine prochaine sur l’existence de Dieu. invitez vos amies ! smiley

    En attendant, comme IL ne fait vraiment pas sa part, un petit lien pour montrer que la guerre est devenue impossible

    http://nouvellesociete.org/5166.html

    Pierre JC Allard


  • pierrot 9 septembre 2007 20:16

    Plaisantin smiley

    Regarde les ip...tstststst


  • Dégueuloir Dégueuloir 9 septembre 2007 22:11

    on a retrouvé Oussama !, c’est Demian !! smiley  !


  • guillaume 1er octobre 2007 20:44

    Le problème de ce discours, c’est que la réalité n’est pas du tout celle d’un débat entre croyant et athée, ce qu’on nous présente, mais entre une méthode d’approche explicative approximative (darwinisme) et une méthode d’approche essayant de percer l’inconnu au travers d’une supposition très attirante (intelligent design). Ce débat en fait devrait être purement sceintifique, mathématique et basé sur des calculs probabilistes savants sur l’évolution possible (donc) de l’ADN (et de la vie). Il se trouve que ces calculs, sur la base de ce qu’on sait n’arrivent pas à prouver pour l’instant l’évolution telle que décrite par Darwin (genre d’évolution continue basée sur le hasard et la nécessité, donc en biologie sur les mutations et la sélection). En l’état actuel des choses l’évolution (mutation+sélection) tel qu’on la perçoit devrait être beaucoup plus lente et surtout anecdotique. Or elle est beaucoup plus rapide et semble se faire en sauts (nouvelles espèces apparaissant d’un coup) si on examine les fossiles. A l’extrême « l’intelligent design » peut parfaitement coller à l’athéisme, si celui-ci se réfère à un déterminisme « supérieur » intrinsèque à la matière et aux lois physiques inconnu. Donc le débat actuel, animé exclusivement par des Darwinistes zélés idiots en réponse à une supposition mise en avant par des chrétiens qui ont bien vu la faiblesse des théories de Darwin. Il ne faut pas oublier, qu’en réalité, bien plus que Laplace, qui n’a émis qu’un supposition comparative (ça se passe comme si), Darwin a laissé entendre à plusieurs reprises que c’est par la volonté des êtres due à leur nécessité, que l’évolution s’opère (ça voudrait dire « concentrez-vous bien et vous changerez votre ADN » suivant nos connaissances d’aujourd’hui).


  • guillaume 1er octobre 2007 20:51

    Simple erreur, j’ai cité Laplace au lieu de Lamarck (j’aurais dû me relire).


  • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 11:36

    Quel tissu de sottises par un nouvel Ayatollah de la pensée unique darwinienne !

    Ce que je conteste le plus dans cet article, ce n’est pas tant la confusion entre « créationnisme » et théories téléologiques (véritable traduction de ’intelligent design’ , qui est un terme idiot puisque l’idée de « fin » ou de « dessein » implique la conscience !) que celle de séparation absolue entre la science et la religion.

    Il n’y pas de séparation entre les deux, de même qu’il n’y a pas de compartimentage dans la vie d’un vrai croyant entre sa foi et son action politique. Jésus lui-même l’avait dit clairement—contre tous les commentateurs gâteux qui veulent y voir le contraire !—quand il demandait aux Juifs de rendre à Dieu la terre d’Israël, de la libérer du joug de l’oppresseur, et à César ses pièces de monnaie idolâtres.

    Ne voit-on pas tout de suite que les conclusions de la science sur l’origine de la vie ont des implications morales et religieuses énormes ? Comment peut-on affirmer que tout n’est que le produit d’un mécanisme matériel aveugle sans porter un coup fatal à la religion, du moins dans l’esprit de ceux qui veulent se laisser séduire, car les hommes intelligents savent bien que les thèses matérialistes style roulette russe ne sont des balivernes réfutées depuis l’Antiquité par Aristote ?

    Que la science ne soit pas séparée du tout dans ses conséquences logiques de la religion, c’est même ce que notre acariâtre prêcheur matérialiste reconnaît puisqu’il écrit :

    « Le coup de grâce fut porté par Darwin, dont la théorie de l’évolution taillait en pièces les dogmes archaïques des Créationnistes concernant la vie sur terre. »

    S’il y avait séparation, comment la science pourrait-elle influencer la religion,hmm ?

    Bref, moi je vous accuse de n’être qu’un vil hypocrite et de vouloir, en répandant les théories fumeuses de Darwin et de Dawkins l’Enragé, saper la religion.


    • Nicolas 6 septembre 2007 12:00

      Je crois surtout que tu n’as rien compris à l’article. La discussion ne se situe pas entre science et religion, et l’auteur a bien fait de ne pas ouvrir ce débat.

      N’est-ce pas plutot toi qui tente de détourner la question que pose l’auteur en relançant l’inépuisable science/religion ? Tu ne voudrais pas empecher les autres de réfléchir par hasard ?


    • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 12:01

      Ce que je déteste particulièrement chez les darwinistes militants dans le style de l’auteur, c’est, outre leur orgueil incommensurable et leur mépris de toute thèse qui contredise leurs dogmes à eux, ce que je déteste suprêmement, c’est leur hypocrisie foncière qui les empêche de voir et de vivre jusque dans ses conséquences morales ultimes la méchante théorie qu’ils défendent.

      Je défie tout darwiniste de pouvoir vivre plus de quelques jours dans un état d’esprit sain en se persuadant qu’il n’est, comme l’affirment Dawkins et les autres dans la droite ligne de la pensée du petit Charles, qu’un robot manipulé par des gènes aveugles et égoïstes. Que lui-même et tous ceux qu’il aime, et le monde qui l’entoure est le pur produit du hasard et donc fondamentalement dépourvu de sens. Que toutt s’achève à la mort dans le silence éternel du Néant. Que la beauté et tout ce qui nous émeut n’est qu’une illusion de nos sens.

      Voilà ce que votre théorie vous oblige non seulement à dire, mais à vivre. Pouvez-vous le porter ? Et si vous ne pouvez pas le porter que faites-vous à colporter ces idées pernicieuses ? N’êtes-vous pas un drug dealer vous aussi ? Vous en êtes un et des pires. De ceux qui empoisonnent l’esprit.

      Et je ne parle pas des conséquences politiques et sociales du darwinisme, qui après Machiavel et Hobbes fait sans aucune pudeur l’apologie de la violence. Les horreurs du nazisme et avant elles toutes les guerres atroces qui ont ensanglanté la fin du 19e et le début du 20e siècles ont un rapport étroit avec ces folies de la « survie du plus fort ».

      Quant au moyen-âge, laissez-le tranquille. Vous n’y étiez pas.

      J’en retiens qu’il a produit des églises et une musique magnifiques. De lapoésien de la littérature. Alors qu’aujourd’hui on a plus que de la merde.

      Finalement, laissez-moi vous dire, monsieur l’Imposteur qui n’a sans doute jamais lu une ligne de Denton ou de Behe, pour ne citer que deux scientifiques qui veulent réhabiliter la téléologie dans la science, que les adversaires de Darwin ne se ramènent pas à deux catégories, aux deux catégories que vous avez vous-mêmes créées avec vos compères menteurs : les horribles crationnistes et les affreux « intelligent designers ».

      Depuis le début de l’affaire, il s’est trouvé des esprits sensés pour ne voir dans la sélection naturelle qu’une théorie boiteuse et non étayée par les fait, un « conte de fées pour grandes personnes », comme le disait justement le biologiste Jean Rostand. Je pense à l’entomologiste Jean-Henri Fabre ou avant lui l’écrivain anglais Samuel Butler, auteur de « The Way of All Flesh » et « Erewhon », et un contemporain de Darwin.

      Qu’il faille s’opposer aux théories du littéralisme protestant anglo-saxon, je suis d’accord, car il n’est rien que j’abhorre davantage que tout ce qui est issu de la Réforme protestante, début de toute la décadence moderne. Mais il faut aussi contester la tyrannie du matérialisme dans la science et déverrouiller le débat dans les sciences de la Vie pour que la spiritualité puisse à nouveau fleurir dans notre civilisation.


    • Nicolas 6 septembre 2007 12:04

      Article très (très) intéressant qui soulève chez moi aussi l’inquiétude. J’attends le prochain néo-créationniste au tournant smiley.

      « ... Guy Lengagne dans un rapport scandaleusement censuré... »

      Ce rapport est-il disponible sur la toile ?


    • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 12:15

      @nicolas,

      merci de remettre cet agite a sa place.

      le rapport est sur http://assembly.coe.int/Main.asp?link=/Documents/WorkingDocs/Doc07/fDOC11297.htm

      la censure a porte sur sa mise a l’ordre du jour.


    • pierrot 6 septembre 2007 12:32

      @ Boileau

      Je souscrit et pour une fois je n’ai rien à ajouter


    • pierrot 6 septembre 2007 12:33

      @ stephanemot

      ....sectaire ?...mmmh


    • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 13:08

      @ boileau

      merci !

      celà devient fatigant de devoir supporter la rage des darwinistes sur agoravox... de temps en temps un petit recadrage n’est pas inutile.

      je signale aux esprits éminemment modernes pour lesquels une théorié élaborée il y a 200 ans tient lieu de fin scientifique ultime, que les progrès récents de la science notamment en physique quantique remettent TOUT en cause.

      Ce qui amène la savoureuse discussion entre Staune et Compte Sponville, dans laquelle Compte Sponville admet que La possibilité de penser Dieu n’est pas absurde ni incompatible avec les dernières avancées de la Science...


    • O.Z.Acosta 6 septembre 2007 13:31

      « Les gens veulent croire aux mensonges parce qu’ils veulent croire que c’est vrai ou parce qu’ils ont peur que ce soit vrai »

      voila en quoi on peut résumer la religion.

      Mais je rejoins le reportage sur ARTE decrit par l’auteur qui préconisait de ne pas discuter sciences avec les créationnistes de tout ordre car si les scientifiques commencent a discuter avec eux c’est qu’il y a matière a discuter hors en l’occurence si le vide intersidéral n’est pas vide, le créationisme repose lui sur du vide.

      mis a par cela, très bon article qui montre bien la monté en puissance de ces sectes mis a mal par les découvertes scientifiques.

      Ce n’est pas les manipulations journalières de nos politiques qui pousseront l’homme a s’élever. Il va plutôt tomber dans la régression et le fanatisme.

      Z


    • COLRE COLRE 6 septembre 2007 13:55

      Boileau vient de vendre la mèche, celle que l’on connaît depuis des siècles, mais que nos débatteurs veulent ignorer : personne ne peut vivre, dit-il, en pensant que « tout s’achève à la mort dans le silence éternel du Néant ». Tout est dit.

      Voilà donc pourquoi les théories qui « oublient » Dieu, c’est-à-dire les théories scientifiques, sont proprement insupportables, et « donc » FAUSSES ! Voilà pourquoi tant de salive à nier l’évidence, tant d’encre à détourner la terrible réalité des faits, l’affreux destin de l’humanité.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 septembre 2007 19:04

      @ Boileau : Une belle envolée. Un beau souffle... je vous vois attiser les flammes d’un bucher. Je ne me moque pas, je crois vraiment que vous écrivez très bien. Pour le fond, bah, on verra bien... S’il y a un créateur, il nous expliquera. Il y a beaucoup de choses à expliquer.

      Pierre JC Allard http://nouvellesociete.org


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 9 septembre 2007 19:21

      @ Colre : Où - sinon dans le néant - est celui qui a écrit l’article que vous avec signé ? Il n’en reste que le souvenir que vous en avez dans l’instant présent, vous qui ne serz demain qu’un autre souvenir, différent, dans la conscience d’un autre être qui, sans aucune raison se croira VOUS, même s’il n’en a vraiment que ce souvenir. On passe beaucoup de temps à cherchez les origines et la fin de tout, alors qu’il est si simple de faire le constat que ce qui n’est pas ICI et MAINTENANT.. n’EST pas.

      Ceci est votre pensée du dimanche, simple étape dans l’évolution de MA pensée du moment, créée par ma pensée du moment précédent, créée par.... Bonne journée

      Pierre JC Allard

      P.S. Bonne raison pour ne PAS tuer GWB ! smiley http://nouvellesociete.org/5168.html


    • Zygomar 9 septembre 2007 19:28

      « éminemment modernes pour lesquels une théorié élaborée il y a 200 ans tient lieu de fin scientifique ultime »

      >>>> Allez sur les sites écolologues et vous verrez qu’il y a de nombreux adeptes d"une théorie vieille de plus de 200 ans (1798) qu’ils présentent comme la solution aux maux de notre planète (réchauffement, famine, pauvreté, etc...). Cette théorie c’est la malthusianisme. On nous la ressort régulièrement...

      Alors est-ce parce qu’elle a 200 ans qu’il faut la jeter ? Il y a-t-il des théories vieilles de 200 qui sont paroles d’évangie et d’autres qui ne le sont pas ??


    • Marc Bruxman 9 septembre 2007 20:12

      « Je défie tout darwiniste de pouvoir vivre plus de quelques jours dans un état d’esprit sain en se persuadant qu’il n’est, comme l’affirment Dawkins et les autres dans la droite ligne de la pensée du petit Charles, qu’un robot manipulé par des gènes aveugles et égoïstes. Que lui-même et tous ceux qu’il aime, et le monde qui l’entoure est le pur produit du hasard et donc fondamentalement dépourvu de sens. Que toutt s’achève à la mort dans le silence éternel du Néant. Que la beauté et tout ce qui nous émeut n’est qu’une illusion de nos sens. »

      Ce n’est pas parce que vous trouvez cette réalité affreuse qu’elle n’est pas. Ce n’est pas parce que vous êtes né en Somalie et que vous pouvez trouver ca dégeulasse que vous n’êtes pas né en Somalie. Et c’est un pur hasard. Vous pourriez être né en France, aux US, en Algérie, en Chine, au Japon... Et oui on ne choisit pas son pays de naissance.

      Pareil pour la mort, même si ca ne vous plait pas de savoir que des p’tits vers vont faire miam miam a la fin, cela ne changera pas la réalité. Enfin si maintenant vous pouvez opter pour l’incinération et vous ferez augmenter l’effet de serre avec le produit de la combustion.

      Quand a la beauté et les sentiments bien oui a la base c’est un phénoméne chimique au niveau du cerveau. Mais cela ne vous empéche pas d’en jouir.

      Par ailleurs si on peut l’accepter et rester sain d’esprit. D’ailleurs tenter de refuser la réalité ca rend skizo ;)


    • Nicolas 6 septembre 2007 12:05

      Article très (très) intéressant qui soulève chez moi aussi l’inquiétude. J’attends le prochain néo-créationniste au tournant smiley. « ... Guy Lengagne dans un rapport scandaleusement censuré... »

      Ce rapport est-il disponible sur la toile ?

      (posté plus haut par erreur)


      • ZEN ZEN 6 septembre 2007 12:31

        Bonne piqure de rappel, Stéphane, après l’article récent de Bernard sur la réaction de G.Lengagne( peux-tu le retrouver ?)On n’en parlera jamais assez, même s’il est vain de vouloir convertir des ignorants comme Boileau...

        « S’attaquer à Darwin, c’est bien sûr prendre la revanche sur les siècles précédents, mais aussi rechercher la visibilité maximale : personne ne comprend rien à Einstein mais tout le monde comprend les principes de l’évolution dans ses grandes lignes. Une théorie qui rivaliserait avec celle-ci gagnerait sérieusement en crédibilité »

        Là, je n’ai pas compris ce que tu veux dire. Le darwinisme, revu à la lumière de la génétique n’est pas simple à comprendre...La dernière phrase me laisse perplexe... "


        • pierrot 6 septembre 2007 12:34

          tô v’là le commissaire du peuple ! Le régent de la bonne pensée, que dis-je le recteur de la rectitude.


        • ZEN ZEN 6 septembre 2007 12:50

          Tiens, v’làl’Pierrot, le Grand Inquisiteur...


        • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 12:53

          @zen,

          C’est une simple question de marketing : l’ID est une opération de propagande à grande échelle et quitte à attaquer la science, autant frapper là où tout le monde regardera.

          L’évolution est un domaine scientifique « populaire ». Complexe mais connu de tous (même un boileau peut donner l’illusion d’y comprendre quelque chose c’est tout dire). Darwin est une grande figure de la science, une star, une icône.

          Si je parviens à faire croire au public lambda qu’un vrai débat est possible et donc que mon idéologie est une théorie crédible, elle devient potentiellement aussi populaire.

          En réalité, c’est comme si je projetais un hologramme vide pour faire croire que je suis capable de me battre avec Mike Tyson. A la différence près que je suis comme Tyson un être humain, alors que l’ID et l’évolution ne sont pas de même nature (doctrine religieuse vs théorie scientifique).


        • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 13:14

          Et si le Darwinisme, était une opération d epropagande à très grande échelle, lui aussi ?

          Si vous arrivez à réfuter cette hypothèse, vous êtes assez forts.

          Je vous rappelle que le Darwinisme repose sur un postulat simple :

          « Nous n’avons jamais pu établir la base fondamentale de notre théorie : comment s’effectue le SAUT entre les espèces. Mais on fait l’impasse sur le sujet, parce que le reste est assez simple pour être exliqué aux masses... »

          Un Cardilogue éminent m’a un jour fait remarquer alors que je lui demandais sa vision de l’évolution : « Que l’on commence par me définir la différence entre une cellule vivante et une cellule morte, et après je suis près à écouter celui qui me dit qu’il n’y a pas au coeur de la »Vie« un mystère qui n’est pas »scientifique".


        • Gnetum Gnetum 6 septembre 2007 19:40

          « Nous n’avons jamais pu établir la base fondamentale de notre théorie : comment s’effectue le SAUT entre les espèces. Mais on fait l’impasse sur le sujet, parce que le reste est assez simple pour être exliqué aux masses... »

          ah bon ? ... il y a quand même des centaines (milliers) d’articles scientifiques qui traite de cette question. Encore faut-il les lire hein ou chercher un peu (mot-clé speciation sur Science direct, ou Blackwell synergy par ex.).

          et par pitié, arrêtez de nous bassiner avec Darwin. La théorie synthétique de l’évolution a pris le relais depuis longtemps.


        • LE CHAT LE CHAT 6 septembre 2007 12:40

          Article vachement intéressant qui devrait interpeller tous les démocrates sur les vils desseins des créationistes qui veulent à tout prix contrôler les esprits et revenir aux heures sombres de l’inquisition , avec tortures et exécutions pour les hérétiques refusant les dogmes assénés par le pouvoir contrôlé par les religieux .

          On n’est plus à l’époque de Galilée ! vive la recherche scientifique libre ! smiley


          • pierrot 6 septembre 2007 12:43

            Quand au titre : En finir avec l’Intelligent Design

            A mon humble avis, vous n’en avez pas fini pour lasimple et bonne raison qu’il s’abit de la seul explication raisonnable actuellement. Que vous le vouliez ou non.

            Appelez la science à la rescousse, appelez l’idéologie à la rescousse, la seule fin possible avec ces deux là sera l’absurde.

            Quand aux grand poncifs style « les croisades », un peu de culture vous descillerait les yeux. Il y’eu des guerre, certes, mais surtout et principalement un échange culturel à faire pâlir nos contemporains.

            A la réflexion, votre article est culcul.


            • pierrot 6 septembre 2007 12:47

              Je la refait vu que c’est parti un peu vite et que mon clavier charrie un peu :

              Quand au titre : En finir avec l’Intelligent Design

              A mon humble avis, vous n’en avez pas fini avec l’ID pour la simple et bonne raison qu’il s’agit de la seule explication raisonnable actuellement. Que vous le vouliez ou non !

              Appelez la science à la rescousse, appelez l’idéologie à la rescousse, la seule fin possible avec ces deux là sera... l’absurde.

              Quand aux grand poncifs style « les croisades », un peu de culture vous descillerait les yeux. Il y’eu des guerre, certes, mais surtout et principalement un échange culturel à faire pâlir nos contemporains.

              A la réflexion, votre article est culcul.


            • ZEN ZEN 6 septembre 2007 12:51

              La culture de Pierrot m’épate !...


            • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 13:00

              @pierrot,

              Au moins votre position est claire : vous défendez l’ID en l’opposant à la science, vous assumez le fait que ces convictions religieuses n’ont rien à voir avec la science.

              Je vous invite à réfléchir avant de basculer vers le fondamentalisme. A moins que vous n’en ayez déjà quitté l’antichambre...


            • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 13:15

              La science n’est pas LA science. Ce n’est qu’une forme de connaissance, limitée terriblement par ses présupposés matérialistes.

              Je vois om l’auteur veut en venir : ne pas adorer Darwin, c’est nécessairement être fondmanetaliste ?

              Et le fondamentalisme scientiste dans tout ça ? Je parle du vôtre, de fondamentalisme...

              J’appelle fondamentalisme votr attitude puisque vous refusez tout débat et ramenez tous vos adversaires à des sous-hommes irrationnels.


            • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 13:17

              @ Pierrot

              Définition du fondamentalisme : « Toute pensée énonpnçant, même avec des arguments, une position différente de la mienne est un fondamentalisme »


            • pierrot 6 septembre 2007 14:16

              Mais ou voyez vous des fondamentalistes tel que vous les décrivez ? Je vais vous répondre : dans les médias !

              Qu’ils y aient des excités criminels et même des associations de criminels cela ne fait aucun doute. Qu’ils mange à tous les râteliers là aussi il n’y a aucun doute. Mais de là à créer un fondamentalisme religieux universel, vous vous mettez le doigts dans l’oeil et l’on est forcé se demander de quel isme vous faites partie.

              Après près de cent ans de mensonges en tout genre, croyez-vous qu’il fut possible qu’un retour à la normale se fasse dans le salon d’intellectuels défraîchis. Vous rêvez.

              Les catholiques, pas plus que les musulmans ou les juifs n’ont jamais adhérés au rocambolesque du darwinisme. Et pour votre gouverne, en occident comme en orient, au Moyen-Age, on ne passait pas son temps à se trucider sous des prétextes religieux, quoique vous en pensiez. Nonante ans de subsversion marxiste-léniniste refaisant l’histoire au gré de ses fantaisies n’efface pas les traces de ce que cela à vraiment été.

              Alors de quoi parlez vous ! Vous n’êtes que des fauteurs de troubles et ce sont des gens comme vous qui pourrissez la société. Vous créez des mythes dans votre paranoïa maladive ; et là ou vous en portez l’entière responsabilité c’est que des gens vous croient et mettent en place une contre chimères qui n’est qu’une chimère de plus. Vous semez non seulement le désordre mais la mort : de l’esprit et du corps.

              Vous vous gargarisez de liberté mais qu’en avez vous faits : un vaste chaos.


            • Dégueuloir Dégueuloir 9 septembre 2007 22:25

              qui a vu un fondamentaliste ici ? les guerres de religion recommencent ?,c’est quoi ces mômes qui braillent ?...lol...ce sont des disputes débiles,même entre elles,les sectes de tout poil ne sont pas d’accord,quel est donc le fou qui a crée ces abrutis et leurs croyances absurdes ? smiley


            • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 12:57

              Bah, s’il se trouve des gens pour croire qu’ils descendent de Lucy, pourquoi pas ? Je vous laisse messieurs à vos origines arboricoles. Quant à moi, je suis fier d’être un descendant d’Isha, la compagne de Ish, qui plus tard deviendra la « Mère des Vivants ».

              La Bible, c’est poétique, c’est beau. Dommage qu’il y ait les adorateurs du pape en papier que sont les Protestants et les fanatiques religieux de tous bords.

              La Bible, c’est plus beau que les ouvrages des évolutionnistes et leurs théories, qui ont détruit la poésie chez l’homme et dans la nature, avec leurs inventions infernales.

              Et puis, la création en six jours, c’est une évolution aussi, non ? Ce n’est pas que je voudrais montrer qu’il y a un accord entre les thèses de Darwin et la Bible. Pas du tout. Juste montrer que ces textes ne sont pas si idiots que ça.

              Allons, renseignez-vous au lieu d’écouter les prêtres de l’église de Darwin qui tiennent à leurs chaires de vérité.

              Lisez Michael Denton, Michel Behe, Rupert Sheldrake, Rémy Chauvin. On lira aussi avec profit les ouvrages de Capra, qui a fait en physique ce que Denton a fait en biologie.

              Quand je pense que ces gens bardés de diplômes ne sont même pas capables de voir que leur théorie repose sur une tautologie !

              La survie du plus fort.

              C’est quoi le plus fort ? C’est celui qui survit, mon enfant. Et c’est qui, celui qui survit ? C’est celui qui est le plus fort, mon chéri.

              Voilà tout Darwin. A la limite je préfère In principio creavit Deus caelum et terram. C’est moins con.


              • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 13:08

                Ce que l’auteur veut vous faire croire, c’est que tout ce qui s’oppose à Darwin, et donc à lui s’il est en scientifique en blouse blanche payé pour répéter ses âneries, fait nécessairement partie d’un immonde et affreux complot des évangélistes américains pour étouffer la liberté de pensée et ramener l’Europe à ce qu’il croit être le Moyen-Age.

                Bref, quelque part, ça l’arrange qu’il y ait des créationnistes. S’il n’existaient pas, il faudrait presque les inventer pour se doter ainsi d’un parfait repoussoir.

                Mais, s’il existe peut-être des partisans de la téléologie qui essayent par ce biais de rétablir la dictature de Calvin, ils ne sont pas tous les scientifiques qui contestent les théories du néo-darwinisme, tant s’en faut.

                Bref, cet article n’est qu’un mélange de paranoïa, d’amalgames honteux, d’argumenta ad odium et de théories fumeuses du complot. Irrationnel d’un bout à l’autre et aussi fanatique dans son athéisme que les autres dans leur théisme protestant. Les frères ennemis, en quelque sorte.

                Vous êtes déjà dépassé mon pauvre professeur Diplodocus. L’hystérie qui jaillit de vos propos montre que vous avez déjà le couteau sur la gorge. Votre ère de mensonges grossiers et de tautologies se termine. Je salue l’aube nouvelle.

                Espérons que loin des manichéismes et des fanatismes que les cruels clowns illusionnistes de votre genre s’amusent à susciter se lèvera bientôt une nouvelle civilisation où science et religion s’embrasseront.

                Tiens, lisez aussi Rudolf Steiner. Ou Shuon. C’est teelement plus intelligent que les productions de tous ces descendants de singes.


              • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 13:11

                « Pour en finir avec le Moyen-Age » de Régine Pernoud.

                A part votre propagande anticléricale, vous lisez quoi, l’auteur pour nous sortir tant de fadaises sur l’histoire, hmm ?


              • O.Z.Acosta 6 septembre 2007 13:43

                Lucy est une australopithèque, soit une lointaine cousine et pas notre ancêtre.

                voir la théorie de l’évolution et l’arbre de classifications des espèces.

                Z


              • thirqual 6 septembre 2007 13:58

                La survie du plus fort ne sous-tend pas le darwinisme... l’expression survival of the fittest (du plus adapté, pas fort) a été créée par un journaliste au XIX°, et énervait déjà le vieux barbu, car elle est inexacte.

                Mais bon, trollons gaiement, c’est mieux : quand je pense à tous ces individus qui utilisent du pétrole trouvé en partie grâce à l’application des principes de l’évolution aux espèces disparues (en particulier des ammonites), qu’est-ce que je me marre !


              • pierrot 6 septembre 2007 14:49

                @ Boileau

                Enfin une excellente citation d’ouvrage et de plus par un Vrai historien.


              • ddacoudre ddacoudre 8 septembre 2007 21:46

                Bonjour boileau.

                J’ai trouvé tes argumentations intéressantes même si je ne les partage pas toutes et excuse moi de ce retard de correspondance je croyais te l’avoir fait parvenir.

                Je ne suis pas croyant mais je vis dans une société judéo chrétienne pour faire cours et donc je vis comme un chrétien. Si je conçois la foi en un dieu et je comprends qu’elle s’installe en ayant recours à des rituels et une catéchèse, sans cet apprentissage de la foi et de la croyance il y a longtemps qu’aucune n’existerait. Ainsi la foi n’est pas inné et la croyance non plus. Un roi français Charles j’ai oublié le N° avait fait isolé de tout contact humain deux nouveaux nés pour savoir si la langue de dieu était le latin ou le grec, bien que nourri les deux enfants sont mort au bout de quelques mois faute de contacts humain ou autre puisque nous avons eu les enfants loups.

                Mais l’on sait grâce aux sciences humaines et l’ethnologie en particulier qu’il n’existe pas une communauté qui n’est structuré son existence par des tabous et des totems des plus divers. Si dieu et donc le maître de toute chose et le créateur il faut bien penser qu’il a donc accepter qu’il puisse y avoir de multiple reconnaissance de son existence. Pourtant le plus difficile pour les chrétiens est de saisir que Jésus christ même s’il n’est qu’une représentation de l’homme fils de dieu comme tous les autres, tient le rôle de l’intercesseur, celui qui permet de comprendre la volonté du père et comprendre son message pour ensuite gérer comme dieu le souhaite son existence dans une relation individuelle avec lui. Cette relation permet ensuite d’être dans l’esprit de dieu et non plus dans la lettre. Que dieu est pu faire le monde en 7 jours ne me pose aucun problème a partir du moment que je sais que ce n’est pas lui qui l’a écrit. De plus la génétique nous fait toucher du doigt que nous partageons un bagage génétique avec tout le vivant, et qu’en conséquence s’il y a œuvre de dieu elle est bien plus large que seulement le récit restrictif qu’il en est fait, et pour cause leur rédacteur faisait de l’ethnocentrisme par ce qu’ils n’avait pas d’outils pour voir l’infiniment petit même s’ils l’avait compris dans les traces des grecs.

                Mais au croyant ce qu’ils leur aient le plus difficile a saisir c’est que dieu n’est ni bon ni mauvais il est dieu tout simplement et commande à toutes choses bonnes ou mauvaises sans l’aide d’un Satan

                Alors que Darwin est démontrer les principes de l’évolution n’est plus contestable tant, par l’anthropologie et la paléontologie nous avons des traces de l’évolution des espèces, tout comme nous avons des squelettes d’autres espèces humaines dont certaine, de par la forme de leur ensevelissement laisse supposer qu’elles avait un état de conscience assez développer ; et a mon sens ces êtres là était aussi fils de dieu.

                Je ne conteste en cela ni le droit de croire en un Dieu, ni d’avoir la foi, ni le repère sociologique de toutes les religions, dans lesquelles des hommes nous disent qu’ils communiquent avec dieu, mais leur immobilisme qui enferme la réflexion dans la recherche de la compréhension du message divin, au travers d’un nombre limité de mots définissant des existences du passé qui ne peuvent plus être reproduites. Cela n’ôte rien à la valeur de ces ouvrages et même je conçois les explications contradictoires ou dichotomiques comme une marque d’humanité. Car celui qui a un raisonnement d’une logique linéaire parfaite n’est pas loin du délire.

                Je ne conteste pas le fait de dialoguer avec un dieu, je conteste le fait que sa réponse puisse être la Vérité. Ceci du fait même, que celui qui l’interroge n’aura jamais tout le Savoir dont nous pouvons disposer. De telle manière que la réponse du Dieu dont il se prévaudra ne sera qu’à la hauteur de l’ignorance ou de la connaissance de celui qui l’interroge.

                Ainsi, croire en un ou des dieux n’est pas dangereux, ce qui l’est, c’est quand ces Dieux sont à la hauteur de l’ignorance de ceux qui y croient.

                Je suis bien d’accord avec toi il n’y a pas de séparation entre la foi la conviction la science et tous ce que nous pouvons penser car notre cerveau n’est pas compartimenté de cette manière pas plus que nos sens.

                Le temps où la science voulait démontrer que dieu n’existait pas est révolu, mais ce qui serait bien aussi c’est que les créationnistes n’aient plus peur de n’être qu’une espèce animale parmi tant d’autres, il n’y a rien de dégradant en cela, si ce n’est que ça ouvre l’esprit à une autre dimension de la perception de l’existence et de l’œuvre du créateur qui s’appelle Dieu ou le Hasard. Cordialement.


              • Dégueuloir Dégueuloir 9 septembre 2007 22:28

                toi mon cher boileau,t’es plutôt issu de la lignée des « nazes » ,une longue famille de dégénérés..... smiley



                • stephanemot stephanemot 9 septembre 2007 15:13

                  @marsupilami,

                  vous avez des sources très limpides : Bernard Dugué assure la promotion de l’Intelligent Design sur son site personnel (il le reconnait et s’en vante) et fait comme vous partie des principaux manipulateurs d’opinion noyautant ce site.

                   smiley


                • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 13:47

                  @boileau,

                  ce n’est pas en submergeant cette page sous votre diarrhée trollesque que vous masquerez cette évidence : vous faites le jeu des ennemis de la démocratie et de la foi, et plus grave encore, vous le faites en connaissance de cause.


                  • ZEN ZEN 6 septembre 2007 13:48

                    Il est utile de revenir sur cet article, pour mesureer l’ampleur du problème et la nature de l’offensive :

                    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26274

                    (cliquer sur l’auteur pour les autre articles sur le même sujet)


                    • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 14:08

                      @Boileau, Pierrot & co

                      Je crois que beaucoup de choses ont déjà été échangées entre nous dans les articles déjà parus sur le même sujet, je n’argumenterai plus longuement sur le caractère non scientifique des théses créationistes et assimilés comme le dessein intelligent mais vous rendez vous compte que si les théories scientifiques actuelles sur l’évolution, l’apparition de la vie et la formation de l’univers laissent et laisseront toujours une place à l’hypothèse « dieu », vos thèses, par contre, que vous considérez comme des vérités, obligeraient implicitement les gens à être croyants comme vous ? (puisque ceux qui ne pensent pas comme vous seraient des imbéciles ou des fous comme vous le sous entendez)

                      Allez, avouez que ça vous démange de rétablir une théocratie avec une inquisition :-P Ah ! Le bon vieux temps pour vous !


                      • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 14:21

                        @Mjolnir

                        Je ne pense pas que l’ID soit une théorie scientifique.

                        Je ne pense pas non plus que le darwinisme soit une théorie scientifique. Il s’agit d’une hypothèse de travail permettant d’expliquer l’évolution.

                        mais il n’y a rien de scientifique : la preuve, cette hypothèse, formulée il y a 200 ans, n’a toujours pas été réfutée... Pour la bonne et simple raison qu’elle n’avait pas été démontrée.

                        Il s’agit d’un d’un combat hypothèse contre hypothèse, et pas science contre religion.


                      • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 14:32

                        Le darwinisme est plutôt un paradigme.

                        Rigoureusement, on peut dire que le darwinisme, dans sa forme décrite il y a plus d’un siècle) est dépassé, on complète ce paradigme à la lumière d’autres découvertes dans le domaine moléculaire par ex.

                        Dans notre cas, le darwinisme chez ses détracteurs s’assimile grossièrement aux thèses de l’évolution qui est confirmée par l’observation (ex : des fossiles)

                        Et c’est bien l’évolution qui est remis en question (lisez bien les messages de Boileau et les anciens messages de Pierrot)


                      • COLRE COLRE 6 septembre 2007 14:47

                        @Ornithorynque, vous n’avez pas l’air du tout de savoir ce qu’est une théorie scientifique, car il n’y a pas plus scientifique que la théorie de Darwin. Elle était totalement prédictive, ce que doit être une théorie scientifique, elle a été élaborée dans l’ignorance des mécanismes génétiques, découverts ensuite, grâce à Mendel.

                        Le darwinisme, c’est un modèle parfait de la théorie scientifique. Et si elle n’a pas été réfutée, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas été démontrée (! !!!), mais tout simplement parce qu’elle n’a pas été... réfutée ! Bravo Darwin ! comme Gallilée, Newton, Einstein... Des penseurs exceptionnels, des génies de l’intelligence, et des hommes courageux !


                      • pierrot 6 septembre 2007 14:57

                        @mojlnir mais vous rendez vous compte que si les théories scientifiques actuelles sur l’évolution, l’apparition de la vie et la formation de l’univers laissent et laisseront toujours une place à l’hypothèse « dieu »,...

                        C’est déjà le cas et c’est bien plus qu’une hypothèse. Toute les sciences fondamentale aboutissent à ce postulat.

                        ...vos thèses, par contre, que vous considérez comme des vérités, obligeraient implicitement les gens à être croyants comme vous ?

                        Oui et alors ? Faudrait-il que vous vous inventiez une 3ème pattes parce que l’idée d’être une homme possédant deux jambes vous répugne ? Ou que 2+2 fassent 5 parce que le 4 vous répugne ?

                        Et vous vous dites rationaliste ! Les vrais rationalistes doivent se retourner dans leur tombe.


                      • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 15:12

                        @Pierrot

                        « Toute les sciences fondamentale aboutissent à ce postulat. »

                        On aboutit à ce postulat ?

                        Primo, on aboutit pas à un postulat car un postulat est un principe d’une démonstration qu’on demande d’admettre sans démonstration.

                        Secondo, il serait étonnant que des sciences comme la physique ou la chimie nous démontre l’existence de dieu étant donné que dieu reste à être défini et me semble-t-il, serait au delà de la compréhension humaine.

                        Pouvez vous nous donner des exemples de ces fameuses « sciences » ?

                        « Oui et alors ? Faudrait-il que vous vous inventiez une 3ème pattes parce que l’idée d’être une homme possédant deux jambes vous répugne ? »

                        Dans notre cas, il semble que la 3ième patte soit dieu justement... Il est étrange de noter qu’il y a qq millénaires, dieu expliquait beaucoup de choses comme la pluie, le tonnerre, le vent, voire toutes choses, et que « dieu », au fur et à mesure que la science avance, intervienne finalement de moins en moins dans la nature...


                      • Mathieu 6 septembre 2007 15:16

                        On peut vivre sereinement, sur ses deux jambes, sans croire en Dieu.


                      • mcm 6 septembre 2007 17:57

                        @COLRE,

                        vous dites "il n’y a pas plus scientifique que la théorie de Darwin. Elle était totalement prédictive, ce que doit être une théorie scientifique, elle a été élaborée dans l’ignorance des mécanismes génétiques, découverts ensuite, grâce à Mendel.

                        Le darwinisme, c’est un modèle parfait de la théorie scientifique. Et si elle n’a pas été réfutée, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas été démontrée ( !!!!), mais tout simplement parce qu’elle n’a pas été... réfutée ! Bravo Darwin ! comme Gallilée, Newton, Einstein... Des penseurs exceptionnels, des génies de l’intelligence, et des hommes courageux !"

                        Je suis désolé mais rien de vrai, ni de scientifique, dans ce que vous dites, comme je vais vous le prouver :

                        1) Contemporain de Darwin, Mendel, le moine, inventeur de la génétique, qui par ses travaux a réfuté quasi toutes les hypothèses de Darwin, et n’était pas du tout un évolutionniste !

                        2) Darwin avait moins de bagage en biolgie et en génétique que n’importe quel licencié en biologie actuel !

                        3) La majorité des scientifiques de haut niveau, en génétique et biochimie réfutent l’évolution, dont Francis CRICK, 1953, usa, Le Découvreur de la Double Hélice d’ADN, et double prix nobel.

                        4) Aucune preuve de l’évolution n’a été faite en laboratoire, jamais au cours d’une seule expérimentation scientifique, le hasard n’a généré la vie.

                        4) Par contre le génie biochimique sait céér et modifier la vie en laboratoire.

                        5) Il s’ensuit que l’évolution, n’a jamais été prouvée par une seule expérimentations scientifiques, mais que l’Intelligent Design a été prouvé par des milliers d’expérimentations scientifiques.

                        Conclusion l’ID est une science expérimentable, mais l’évolution n’en est pas une !


                      • COLRE COLRE 6 septembre 2007 18:41

                        @mcm

                        Rien de scientifique dans ce que je dis ? et vous allez me le prouver ? Je vous ai lu avec attention, et une fois de plus vous me parlez de choux quand je vous parle carottes. Décidément, vous ne savez pas ce que c’est que l’approche scientifique ni ce qui caractérise une théorie scientifique.

                        1- Je ne vois pas en quoi les travaux de Mendel ont réfuté toutes les hypothèses de Darwin ( ???). C’est FAUX

                        2- Que les travaux postérieurs, sur la génétique, aient confirmé la théorie de Darwin, c’est assez exceptionnel de son hypothèse visionnaire.

                        3- Que la majorité des scientifiques de haut niveau en biologie réfutent l’évolution, c’est tout simplement FAUX

                        4- « aucune preuve de l’évolution n’a été fait en laboratoire » : c’est FAUX, des milliards d’expériences, ne serait-ce que dans l’élevage ou la culture, qui prouvent comment la mutation des gènes provoquent l’évolution des espèces.

                        5- « L’ID a été prouvé par des milliers d’expérimentations scientifiques » : c’est FAUX, pour la bonne raison que cette pseudo-théorie n’est pas expérimentABLE ! et n’est donc pas scientifique. C’est de l’interprétation ad hoc, c’est de la croyance.


                      • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 19:31

                        OK.

                        Il n’y a qu’un point d’achoppement : le saut d’une espèce à l’autre.

                        Il ne me semble pas que le Darwinisme, ni ce qui suit, l’expose.

                        Eclairez moi.


                      • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 19:33

                        le jour où la science prouvera l’existence de Dieu. Nous n’aurons plus aucune liberté, ni aucun choix : croire ou ne pas croire.

                        c’est dommage, celà enleverait du charme à nos discussions sur avox


                      • mcm 7 septembre 2007 09:01

                        @COLRE

                        Le très sérieux CNRS pourtant fervent évolutionniste reconnait que Mendel était un fixiste et non un évolutionniste :

                        On comprend maintenant pourquoi Darwin n’a pas reçu les travaux de Gregor Mendel (1822-1884) comme on aurait pu le penser : Mendel avait trouvé en 1866 les lois de transmission des gènes, mais pas leur variation. Mendel amenait en fait des arguments aux fixistes, car il expliquait la manière dont les caractères sont immuablement transmis de génération en génération.

                        http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosevol/decouv/articles/chap1/leguyader.html

                        En fait Darwin a ignoré volontairement les expérimentations scientifiques de Mendel qui contredisaient sa théorie, ce qui fait que Mendel n’a été redécouvert qu’au 20ème siècle :

                        Darwin didn’t know that the true mode of inheritance was discovered in his lifetime. Gregor Mendel, in his experiments on hybrid peas, showed that genes from a mother and father do not blend. An offspring from a short and a tall parent may be medium sized ; but it carries genes for shortness and tallness. The genes remain distinct and can be passed on to subsequent generations. Mendel mailed his paper to Darwin, but Darwin never opened it.

                        http://www.talkorigins.org/faqs/faq-intro-to-biology.html

                        Même Pasteur qui a prouvé que la vie ne pouvait que sortir d’une vie précédente a été attaqué toute sa vie par des évolutionnistes enragés (Clémenceau) qui le disqualifiaient en le traitant de ... chrétien :

                        À partir de 1859, Pasteur mène une lutte contre les partisans de la « génération spontanée », en particulier contre Félix-Archimède Pouchet et un jeune journaliste, Georges Clemenceau ; ce dernier, médecin, met en cause les compétences de Pasteur, qui ne l’est pas, et attribue son refus de la génération spontanée à un parti-pris idéologique (Pasteur est chrétien).

                        http://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Pasteur

                        Alors monsieur COLRE, je vous ai cité trois illustres biologistes ou généticiens des plus illustres, qui par leurs travaux ont désapprouvé la théorie fumeuse de Darwin, pouvez vous me citer 1 seul biologiste ou généticien significatif qui les a confirmé ?


                      • Vilain petit canard Vilain petit canard 6 septembre 2007 14:29

                        @ Boileau

                        La théorie de Darwin, ce n’est pas du tout « la survie du plus fort », c’est « la survie du plus adapté » (au minimum jusqu’à sa période de reproduction). Evidemment, quand on présente une théorie faussement, on a beau jeu de dire après qu’elle est ridicule. Vous pouvez trouver mieux, comme argument.


                        • ripouette ripouette 6 septembre 2007 14:47

                          « J’invite naturellement les médias (et Agoravox) à la plus grande circonspection : le respect de la liberté d’expression signifie aussi la dénonciation d’idéologies qui ne respectent pas la liberté de penser. »

                          Oui il semblerait qu’il y a une faille du système d’Agoravox à ce niveau là et qu’ils se fassent facilement noyauter. (Autre exemple qui n’a rien à voir les allumés du 11 septembre).

                          Sinon voir ici pour les arguments du ID et une réfutation logique et amusante. J’aime bien la conclusion : « le créateur est incompétent ». Tu m’étonnes quand on voit Bois-la-tasse s’exciter comme un allumé, on se dit qu’il y a eu un raté quelque part !


                          • bulu 6 septembre 2007 15:21

                            Les gens comme vous Ripouette voient comme une menace a la liberte d’expression toute personne ayant une perception de la realite differente de la votre.

                            Mon pauvre zelateur de la pensee unique.


                          • Mathieu 6 septembre 2007 14:48

                            @ Boileau

                            On peut vivre et être sain d’esprit en pensant que oui, effectivement, il n’y a aucune force ou existence qui donne un sens à la vie.

                            Il n’y a pas de sens caché ou profond à la vie. Il y en a si on se donne la peine de s’en donner un.

                            On peut considérer que c’est une perte de temps.

                            C’est mon cas. Je pense qu’il est une perte de sens de chercher du sens là où il n’y en a pas.

                            Je pense que la nature existe, et qu’il n’y a pas de sens à son existence.

                            Il est question de foi ici. Sachez qu’aucun tourment ne m’habite pour ne pas l’avoir.

                            Contrairement à l’auteur, je ne pense pas que l’ID soit le bras armé des évangélistes.

                            Il y a des gens comme vous Boileau, qui croient qu’il y a une énergie mystique derrière la vie. Pas forcément Dieu ou Allah, mais une force philosophique comme « la Beauté » ou « l’Amour ».

                            Jusqu’à preuve du contraire, il n’en est rien.

                            Sinon le darwinisme est effectivement une vieille théorie, qui a présenté l’évolution AVANT la découverte de la génétique. On peut éventuellement penser à la théorie de l’évolution saltatoire de Gould pour la rénover.

                            Et, ho, il n’y a pas de frontières définies entre les espèces, au moins fossiles, puisqu’il est délicat de se prononcer sur l’interfécondité de squelettes smiley

                            Il ne s’agit pas de la sélection du plus fort, mais du plus apte. Un petit vers qui possède des poumons est plus apte qu’un vigoureux prédateur aquatique ne respirant qu’avec des branchies, si pour une raison x ou y la mare où ces deux espèces vivent s’assèche.

                            Tout ça pour dire qu’on peut vivre sans penser qu’il y a un sens derrière la vie ;

                            S’il y a quelquechose plutôt que rien, hé bien oui, c’est un heureux hasard.


                            • mcm 6 septembre 2007 15:22

                              Un article, qui ne fait que chasser « Allah hu akbar » pour dire « évolution hu akbar », et qui pour se faire amalgame toute résistance à l’évolution, à une conspiration théocratique.

                              Ceci pour cacher la foule immense des scientifiques athées ou agnostiques, et qui refusent cette théorie scientifiquement et mathématiquement prouvée fausse !

                              Cette foule immense des scientifiques qui clament « ni Dieu ni Darwin », et se rassemblent pour faire entendre les vrais résultats de la science en cours, capable de réfuter scientifiquement et mathématiquement l’évolution.

                              Volà l’exemple d’1 site athée qui en parle mieux que moi :

                              http://lifeorigin.free.fr/index.php

                              On y lit ce passage :

                              "que 10(puissance159) est donc le seuil d’impossibilité absolue des événements dans l’univers tout entier, quels que soient ces événements...... Ce chiffre est incommensurablement plus petit que les 10puissance(27.000)....

                              Il signifie en effet que l’univers devrait être approximativement 10puissance(26841) plus grand qu’il n’est comme l’indique les astrophysiciens actuels, ce qui définitivement coupe court à toute volonté évolutionniste. Et même, cet univers aux dimensions et « dispositions » totalement farfelues ne ferait que résoudre que la seule apparition spontanée d’un bout d’ADN !

                              ..... Tout est dit.

                              Croyez-vous ?

                              Non ! Les évolutionnistes sont toujours là ! Ils clament la déification du hasard ! Ils exigent des universitaires de se prosterner devant le prophète Darwin !!! « Darwin aqbar ! »


                              • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 15:41

                                Ceci dit, je trouve aussi que l’univers est vachement grand et vide. Pourquoi dieu s’est il encombré avec ces milliards de systèmes stérils ? Pourquoi autant de milliards d’années avant que la vie apparaisse sur Terre ? Dieu, tout puissant, n’aurait il pas pu créer le monde et la vie d’un claquement de doigt avec une voute céleste pas plus grande que nécessaire ?

                                Et surtout, pourquoi Dieu, parfait et infiniement bon, a créé des Hommes si cons, si mauvais, si imparfaits ?

                                 :-P


                              • pierrot 6 septembre 2007 15:47

                                Et surtout, pourquoi Dieu, parfait et infiniement bon, a créé des Hommes si cons, si mauvais, si imparfaits ?

                                Il a créé l’homme libre. Libre de choisir d’être si cons, si mauvais, si imparfaits


                              • Mathieu 6 septembre 2007 16:03

                                vu sur http://lifeorigin.free.fr/index.php?pg=187

                                « Toute Vie sur Terre a été créée par des Extra-Terrestres Humains sur moins de 15.000 ans d’Ingénierie Génétique ».

                                ..... Tout est dit.


                              • koton 6 septembre 2007 16:05

                                mjolnir a oublié à son image....aussi pathétique....


                              • mcm 6 septembre 2007 16:30

                                Je vois que les élèves du prophète Darwin refusent comme d’habitude tout débat contradictoire, même celui très simple des probabilités mathématiques, leur foi est grande en leur dieu :

                                « nul dieu, sinon Evolution, et Darwin est le prophète d’Evolution ».


                              • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 16:36

                                @koton Si l’homme a été créé a l’image de dieu, ce dernier évolue-t-il ? :-P

                                @mcm : Avez vous d’autres sources que... heu... celle-ci ?

                                je vous propose de soumettre cette « démonstration » à des magazines comme « Nature » ou « The new scientist » pour la soumettre aux critiques d’autres scientifiques.


                              • Mathieu 6 septembre 2007 16:42

                                Si j’en juge par :

                                http://lifeorigin.free.fr/index.php?pg=73

                                "Mais je peux poursuivre le raisonnement : comment le hasard stupide aurait pu fabriquer 30 millions d’espèces dont la croissance de ses tissus et de ses organes, tels que les os, croissent en longueur, en épaisseur et en solidité de façon ccordonnée entre tous les organes.

                                Point de vue mathématique : Pour 60 organes différents chez les mammifères supérieurs, on note qu’il y a 10 organes en croissance chez les espèces vivantes (EN MOYENNE : chez toutes les espèces), par conséquent, le nombre d’organes existant et qui croissnt de façon interdépendante chez 30 millions d’espèces , ce nombre d’organes a pour nombre : 10^puiss[30.10^puiss6] Soit : = un « 1 » suivi de 30 millions de zéros : nombre d’organes chez 30 millions d’espèces
                                Sachant que chacun d’eux provient d’un mécanisme évolutionnaire du au dieu-hasard, on peut donner la probabilté de l’apparition d’un organe, une valeur un millionnième, on aboutit donc à une probabilité d’apparition [1] : 10^puiss6 x 10^puiss[30.10^puiss6] Soit : 180 x 10^puiss30millions : ce qui n’a aucun sens au plan de la biologie terrestre, et même au plan de de l’strophysique, qui travaille sur des puissances de 100 au très grand maximum, et encore la Limite de Planck est de 10^puiss43 seulement ! "

                                Cela laisse entendre que ces chiffre suppose l’apparition simultanée de tous les organes chez toutes les espèces DE MANIERE INDEPENDANTE.

                                L’évolution implique, justement, que les changements apparaissent en fonction des générations précédentes... Il faudrait refaire ce calcul farfelu avec des probabilités conditionnelles déjà.

                                Et je ne pense pas que quelqu’un ait déjà soutenu que tout est apparu d’un coup d’un seul sur terre, ce qu’impliquerait ce calcul.

                                Attendez... les créationnistes ?


                              • mcm 6 septembre 2007 16:51

                                @Matthieu,

                                « Toute Vie sur Terre a été créée par des Extra-Terrestres Humains sur moins de 15.000 ans d’Ingénierie Génétique. »

                                Vous citez cette phrase, mais vous ne citez pas son auteur :

                                Francis CRICK, 1953, usa, fondateur de toute la biologie moderne, découvreur de la double hélice d’ADN, qui en 1992, après 40 ans de Science, de recherche sur l’ADN, la (les) Génétique(s), le cerveau, et la Neurologie, réfute l’évolution comme tout généticien sérieux !


                              • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 16:52

                                et qui a créé les extra terrestres ?


                              • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 16:55

                                @Mathieu

                                Bah... de toutes façons, non seulement ce calcul est faux (30 millions d’espèces et 10 organes en moyenne, ça fait 300 millions d’organes en moyenne) et ses postulats sont farfelus (ce n’est pas le nombre d’espèces qui compte mais le nombre dans une espèce, enfin bon, il y a tellement d’autres conneries dans ce texte...).


                              • mcm 6 septembre 2007 17:07

                                @Mjolnir et Matthieu,

                                L’auteur du site je vous le signale en passant est docteur en biologie, que moi même son lecteur, j’ai suivi une licence en biologie, et vous au fait, vous avez quel bagage en biologie pour réfuter les travaux de l’auteur ?


                              • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 17:13

                                @mcm :

                                Argument d’autorité qui n’a rien à faire ici. Ce « calcul » n’a que peu de rapport avec la biologie même si ca parle d’organe. D’ailleurs, je pourrais aisément retourner l’argument contre vous étant donné le nombre de scientifiques dans des branches très diverses qui sont évolutionnistes.

                                Et affirmer que ce sont des extra terrestres qui auraient créé l’Homme ne répond à rien. Je répète ma question : Qui alors a créé les extra terrestres ?


                              • Mathieu 6 septembre 2007 17:21

                                Il n’est nulle part fait mention d’un doctorat en biologie.


                              • koton 6 septembre 2007 17:26

                                je plaisantais.... et puis dieu,c’est les femmes !


                              • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 18:39

                                @mcm,

                                Vous dites que Crick « réfute l’évolution comme tout généticien sérieux », mais ce scientifique dénonce au contraire les fondamentalistes attaquant l’évolution comme ayant « des points de vue prédéterminés car ils adhèrent comme des esclaves à des dogmes religieux » (cf ci-dessous).

                                Vous êtes tombé dans le panneau en reprenant des thèses révisionnistes détournant les travaux et les propos de Crick. Vous vous contentez de relayez la propagande créationniste sans vérifier de quoi vous parlez : CRICK a au contraire milité contre l’ID et le créationnisme et même en faveur d’un Darwin Day.

                                A votre décharge, rappelons que les créationnistes excellent dans la désinformation. Ils s’amusent souvent à vouloir faire croire que leurs adversaires disent l’inverse de ce qu’ils disent.

                                Quand je dis que ces types sont de dangereux manipulateurs, ce n’est pas une figure de style.

                                * Ce que vous dites : « Francis CRICK, 1953, usa, fondateur de toute la biologie moderne, découvreur de la double hélice d’ADN, qui en 1992, après 40 ans de Science, de recherche sur l’ADN, la (les) Génétique(s), le cerveau, et la Neurologie, réfute l’évolution comme tout généticien sérieux ! »

                                * ce que dit Crick : « The age of the earth is now established beyond any reasonable doubt as very great, yet in the United States millions of Fundamentalists still stoutly defend the naive view that it is relatively short, an opinion deduced from reading the Christian Bible too literally. They also usually deny that animals and plants have evolved and changed radically over such long periods, although this is equally well established. This gives one little confidence that what they have to say about the process of natural selection is likely to be unbiased, since their views are predetermined by a slavish adherence to religious dogmas »

                                cf


                              • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 19:43

                                Désolé Mjolnir, mais ça, ca s’appelle botter en touche !


                              • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 19:49

                                Il Réfute le créationisme fondamentaliste, mais je n’ai pas vu son approbation du darwinisme ?


                              • mcm 6 septembre 2007 22:54

                                Life’s enormous complexity in miniature is a serious objection to atheistic evolutionary theory. Evolutionists cannot account for the origin of the first cell(s), and there are further problems with the increasing complexity and new information that is required to produce higher, or more ‘evolved’, life-forms.

                                Even the non-Christian molecular biologist, Michael Denton, says, in his best-selling book Evolution a Theory in Crisis, ‘Nothing illustrates clearly just how intractable a problem the origin of life has become than the fact that world authorities can seriously toy with the idea of panspermia.’3

                                Everywhere we look, life possesses the hallmark of the design and purposes of its creator. Unfortunately for some, they are so blinded by their worldview that they are incapable, or unwilling, to consider the most obvious and sensible explanation.

                                http://www.answersingenesis.org/creation/v25/i4/aliens.asp


                              • mcm 6 septembre 2007 23:04

                                Francis Crick, a fini par reconnaître, à la suite de la découverte de l’ADN, qu’une molécule est si complexe qu’elle ne peut pas être formée de manière aléatoire et spontanée à la suite d’un processus d’évolution :

                                « Un homme intègre, armé de tout le savoir qui nous est acquis à ce jour, est contraint d’avouer à ce stade, en quelque sorte, que l’origine de la vie paraît être un miracle. »


                              • mcm 6 septembre 2007 23:19

                                Les travaux du chimiste russe Alexandre Oparine (1894-1980) et du biologiste anglais John Haldane (1892-1964) ont permis de faire avancer les thèses de la panspermie. Francis Crick proposa la théorie de la panspermie dirigée. Il s’agit d’une hypothèse scientifique qui tend à démontrer que l’origine de la vie proviendrait de germes de « vie » de taille infinitésimale, se déposant sur les astres ou les poussières d’étoiles parsemés dans l’espace, et par nature, éternels. Il s’agirait d’une vie extra-terrestre. C’est la biogénèse, la vie qui ne provient que de la vie.

                                http://www.lemondeavenir.com/LVC/lvc15/15creation.htm


                              • Anto 6 septembre 2007 17:07

                                il ne sert a rien de discuter avec les partisans de l’ID. L’idee qu’une intelligence superieure a guide le monde jusqu’a maintenant est irrefutable. Laissez les a leur croyance. Inquietez vous plutot du fait que ces croyances soient enseignees dans etablissements censes etre laics, et que l’unique motivation qui a donne naissance a cette « theorie » est un lobbying des fondamentalistes de Seattle.

                                L’Id ne repose que sur un seul argument : « et pourquoi pas ? ». Combien de temps garderiez vouus votre calme face a un mome neuneu qui vous repeterait sans cesse cette question ?


                                • Mathieu 6 septembre 2007 17:23

                                  Bah, si une force s’exerce sur la vie comme la gravité sur la matière, pourquoi pas si on m’en apporte la preuve par l’expérience ?


                                • Boileau419 Boileau419 6 septembre 2007 17:25

                                  Je serai bref :

                                  L’article est nul et ne nous apprend rien. Ce n’est qu’une harangue qui ne contient rien de solide. Pour que l’article ait le moindre intérêt il aurait fallu que son auteur, abandonnant tous ses clichés et procédés oratoires faciles, nous ait fait une liste détaillée de tous les tenants du « dessein intelligent », nous ait prouvé que leurs idées sont effectivement délirantes et que, preuves à l’appui, il nous ait montré que sous des dessous de scientifiques sérieux et désintéressés, ces téléologistes sont en réalité des hommes de main des télévangélistes américains. Or il n’y a rien de tout cela dans l’article et il est clair que son auteur n’a jamais lu un seul livre écrit par un scientifique spiritualiste.

                                  L’Europe, si elle veut revivre, devra sortir du marasme dans lequel l’a plongée le nihilisme scientiste en évitant l’écueil du fondamentalisme anglo-saxon protestant. Elle devra aussi éviter les dérives de la spirituzlité pseudo-orientale du Nouvel Age. Bref, elle doit à la fois rejeter le matérialisme scientifique et le matérialisme religieux.

                                  De toutes façons l’homme ne peut pas vivre éternellement dans la tension que lui impose le monde moderne, tension qui est née du divorce entre la raison et le coeur. La science ne peut apporter de réponses satisfaisantes à la quête de sens de l’homme, de même qu’elle est totalement incapable d’inspirer les arts et la littérature. La raison en est simple : la science est un désert émotionnel, alors que la religion est une forêt luxuriante d’émotions puissantes nourries de récits et de symboles vieux comme le monde.

                                  Par conséquent il faudra bien qu’un jour, pour que les émotions et les intuitions du coeur puissent se libérer et jouer un rôle soial et politique positif que l’idéologie dominante de la société moderne cesse d’être un ramassis d’idées mortifères.

                                  C’est pourquoi j’appelle au renversement de la tyrannie des darwinistes et de l’église scientiste.

                                  Aux armes esprits libres !


                                  • koton 6 septembre 2007 17:31

                                    le matérialisme scientifique !!!...?

                                    alors comment fais tu à intervenir sur le net ?


                                  • koton 6 septembre 2007 17:35

                                    la science un désert emotionnel... !

                                    va dire ça à un cancéreux...


                                  • Mathieu 6 septembre 2007 17:43

                                    @ Boileau

                                    Vous célébrez les « émotions et les intuitions du coeur ». très bien !

                                    Mais pourquoi les opposez vous au froid matérialisme de la science ?

                                    Les « émotions et les intuitions du coeur » existent sans contradiction avec la théorie de l’évolution.

                                    Comprenez bien qu’un caillou ne ressent en rien les « émotions et les intuitions du coeur ». Ce qui a conduit à l’homme ne doit rien aux « émotions et aux intuitions du coeur »

                                    Et cela n’empêche pas de souhaiter, comme vous, de se libérer et jouer un rôle social et politique positif.

                                    Selon moi cependant (ça n’engage que moi !) les « émotions et les intuitions du coeur » conduisent à mettre au bucher ceux contre qui elles se dirigent.

                                    Je m’en méfie.


                                  • Ornithorynque Ornithorynque 6 septembre 2007 19:55

                                    Il me semble que par inculture vous confondez « matérialisme scientifique » qui est une idéologie, avec la matérialité, ou le caractère positif des acquis de la science.

                                    ce Que Boileau Dénonce, c’est l’idéologie, pas la science.

                                    Il me semble


                                  • Barbathoustra Barbathoustra 6 septembre 2007 21:08

                                    L’Europe, si elle veut revivre, devra sortir du marasme dans lequel l’a plongée le nihilisme scientiste en évitant l’écueil du fondamentalisme anglo-saxon protestant.

                                    — >

                                    Ouais, mais t’oublis un truc mon gros pèpèrre, c’est qu’on peut pas obliger les gens à croire.


                                  • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 22:41

                                    @Barbathoustra

                                    Oui mais ils peuvent endoctriner... et c’est ce qu’ils font. Et puis, ils peuvent manipuler des gens par la peur, la menace de l’enfer, etc sans compter la promesse du paradis.


                                  • stephanemot stephanemot 6 septembre 2007 18:11

                                    Voici la traduction des objectifs de l’ID tels que présentés dans The Wedge (le plan d’action stratégique des créationnistes mentionné dans l’article) :

                                    "OBJECTIFS

                                    * Objectifs principaux :

                                    . vaincre le matérialisme scientifique et ses héritages moraux, culturels et scientifiques

                                    . remplacer les explications matérialites par la compréhension théistique que la nature et l’être humain sont créés par Dieu

                                    * Objectifs à cinq ans :

                                    . voir la théorie de l’intelligent design devenir une alternative acceptée dans les sciences, et des recherches scientifiques menées depuis la perspective de la théorie du design

                                    . assister au commencement de l’influence de la théorie du design dans des sphères autres que la science naturelle

                                    . voir de nouveaux débats majeurs dans l’éducation, les sujets relatifs à la vie, la responsabilité pénale et personnelle poussées au front de l’agenda national

                                    * Objectifs à vingt ans :

                                    . voir la théorie de l’intelligent design comme la perspective DOMINANTE dans la science

                                    . voir des applications de la théorie du design dans des champs spécifiques incluant la biologie moléculaire, la biochimie, la paléontologie, la physique et la cosmologie dans les sciences naturelles, la psychologie, l’éthique, la politique, la théologie et la philosophie, les matières littéraires ; voir son influence dans les arts

                                    . voir la théorie du design migrer vers nos vies religieuses, culturelles, morales et politiques"

                                    Je vous épargne les détails, qui comprennent aussi des objectifs en terme de retombées media, législatives...

                                    — -

                                    NB : c’était aussi pour ceux qui préfèrent l’original à la copie (cf « en finir avec le matérialisme athée »)... Une copie d’autant plus pâle que pour la seconde fois dans un article dénonçant l’ID, boileau met de l’eau dans son vinaigre dès qu’on expose sa vraie nature (son « en évitant l’écueil du fondamentalisme anglo-saxon protestant » ne trompera personne).


                                    • pierrot 6 septembre 2007 18:36

                                      . vaincre le matérialisme scientifique et ses héritages moraux, culturels et scientifiques

                                      (La traduction est assez libre au demeurant)

                                      Oui et alors quel est le problème ? Il est temps que le matérialisme soit vaincu. Vous n’en avez pas assez eu au XXème siècle avec toutes ses conséquences ? Ou alors votre mémoire est courte

                                      Maintenant que ce soit fait à la mode américaine, bon faudra voir.

                                      Mais pour le reste il est assez difficile de discerner ce qui vous fait peur. C’est quoi en fait ? Et ne me répondez avec des mythes modernes sur le Moyen Âge.


                                    • pierrot 6 septembre 2007 18:59

                                      J’aime assez ceux qui votent alors que l’on pose une question smiley On sent bien le tribunal du peuple de sinistre mémoire.

                                      A une affirmation je le conçois mais à une question , cela me dépasse.


                                    • bulu 6 septembre 2007 19:12

                                      Je te suis completement Pierrot. Quelles sont les motivations de l’auteur.

                                      En quoi le fondamentalisme est une menace serieuse pour nos societes (nihilistes) ?? L’auteur ne repond meme pas a cette question. Nos DEMOCRATIES seraient si fragiles ?

                                      Le Grand Soir, qu’il soit rouge, brun ou de fondamentaliseme religieux, n’est tout simplement pas d’actualite.

                                      Tout est under control smiley


                                    • pierrot 6 septembre 2007 19:39

                                      C’est simplement qu’ils ne peuvent pas répondre car s’il le faisait, ils devraient aussi répondre de la philosophie et science matérialistes, de leur presque demi-milliard de massacrés en bref de leur faillite.

                                      Il préfère parler de théocratie, en depit du bon sens d’ailleurs car ils ont l’art des mots creux. Le Moyen Âge était théocratique paraît-il. Ils n’ont pas peur du ridicule ils comptent juste sur le manque de culture envers ceux à qui il s’adresse. (ils oublient que des cultes ils en ont établi eux et à coup de trique, le diable accusant les autres de ses propres péchés.)

                                      Non il préfère se tenir dans le confort de théories qui ne leur demande pas trop d’effort de compréhension.

                                      Ah j’oubliais, le progrès étant d’actualité, peuvent-ils me dire à quoi sert une théorie comme le darwinisme, mais il y’en à d’autres du même accabit. De quel utilité est elle. En bref à quoi est-ce que cela sert ? Certainement pas à écrire ce mail ou triturer l’adn. Donc rien à voir avec un progrès quel qu’il soit.


                                    • Mjolnir Mjolnir 6 septembre 2007 20:50

                                      « voir des applications de la théorie du design dans des champs spécifiques incluant la biologie moléculaire,... »

                                      Applications ? Mais lesquelles ? Priez très fort pour guérir ?  smiley

                                      @Pierrot : vous devriez changer de pseudo et vous appeler Torquemada. Et vous semblez oublier tous ces guerres et massacres au nom de dieu... et je ne fais pas que référence aux croisades pour Jérusalem (« des échanges culturelles » comme vous dites ? allez dire ça aux habitants massacrés en lors de sa prise en 1099) mais aussi à la croisade contre les Albigeois ou la croisade balte... Ah la motivation de la Foi !


                                    • stephanemot stephanemot 7 septembre 2007 09:07

                                      @bulu,

                                      « En quoi le fondamentalisme est une menace serieuse pour nos societes (nihilistes) ? »

                                      Je vous invite à lire les journaux au-delà des pages sports, vous verrez, ça bouge pas mal aussi. Le fondamentalisme islamiste constituait déjà une sérieuse menace, le retour du fondamentalisme chrétien ne fait que les renforcer (le fondamentalisme islamiste comme la menace en général) : les fondamentalismes s’alimentent les uns les autres. Au-delà des menaces communément évoquées, les attaques portent au coeur de la société en déchirant le tissu social, en entretenant le climat de peur et de haîne... plus encore que le terrorisme, ce sont ces attaques qui minent la démocratie

                                      « Nos démocraties seraient si fragiles »* ?

                                      Oui. La démocratie accorde plus de pouvoir à la majorité, et lorsque cette majorité bascule vers les extrèmes, cela se termine toujours mal. L’histoire nous a fourni il me semble suffisamment d’exemples.

                                      « Tout est under control »*

                                      C’est l’objectif du fondamentalisme, mais pas au sens positif où vous l’entendez. C’est la phrase qu’a dû prononcer van der Brande en obtenant la suppression de l’intervention de Lengagne de l’agenda du conseil européen...

                                      * votre post : "En quoi le fondamentalisme est une menace serieuse pour nos societes (nihilistes) ? ? L’auteur ne repond meme pas a cette question. Nos DEMOCRATIES seraient si fragiles ? Le Grand Soir, qu’il soit rouge, brun ou de fondamentaliseme religieux, n’est tout simplement pas d’actualite. Tout est under control"


                                    • pierrot 7 septembre 2007 09:40

                                      Torquemade ?...flatteur avec ça ?

                                      On remet une couche de gros poncifs. Vous voulez absolument faire dans le cynique ?

                                      En tant que phénomène religieux irrationnel, j’ai bien dit religieux, l’humanisme et ses lumières, le matérialisme, le scientisme nous ont mené où. Car il s’agit bien d’un phénomène religieux mettant en jeu la croyance.

                                      Vous vous battez pour l’ouverture d’esprit, pour la liberté de penser. C’est bien.

                                      Mais je crois qu’on ne se bat que pour ce que l’on ne possède pas

                                      c’est pour cela que je vous plaint.


                                    • pierrot 7 septembre 2007 09:49

                                      Oui. La démocratie accorde plus de pouvoir à la majorité, et lorsque cette majorité bascule vers les extrèmes, cela se termine toujours mal. L’histoire nous a fourni il me semble suffisamment d’exemples.

                                      C’est d’ailleurs pour cela que vous préfèrez que la démocratie bascule de votre côté je suppose ?

                                      La démocratie n’est pas une division, mais une union en vue du bien de tous. L’auriez vous oublié ou préfèrez vous vous inventer des ennemis chimériques pour avoir l’impression d’exister.


                                    • pierrot 7 septembre 2007 09:53

                                      les attaques portent au coeur de la société en déchirant le tissu social, en entretenant le climat de peur et de haîne...

                                      Quand à cela ce sont les gens qui pensent comme vous qui déchirent le tissus social, avec toutes vos catégories sociale à la noix et ce dans le but d’entretenir un climat de peur et de haine.


                                    • ZEN ZEN 6 septembre 2007 18:25

                                      Le site de l’AFIS (Association française pour l’information scientifique) remet régulièrement les pendules à l’heure :

                                      http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article733


                                      • JL JL 6 septembre 2007 19:02

                                        @ stephanemot, excellent article, un peu long. J’ai lu des commentaires, vite fait. Je reviendrai à l’article.

                                        La palme du ridicule revient sans conteste à Boileau419, quand il écrit : «  »Quel tissu de sottises par un nouvel Ayatollah de la pensée unique darwinienne !«  »

                                        S’il lit ce commentaire, je lui pose la question : préférez-vous les pensées contradictoires des différents courants déistes ? Ces contradictions qui ont été à l’origine de massacres inimaginables, jusqu’entre cousins de pensée : la St Barthélemy par exemple, pour ne citer que cela ? En dire plus sur ce sujet des guerres de religions me fatigue, tant la tâche est lourde et le sujet écœurant !

                                        Accuser les athées de pensée unique de la part des déistes est tout simplement aberrant. Le pire c’est qu’ils ne se rendent même pas compte de leur bêtise.


                                        • Barbathoustra Barbathoustra 6 septembre 2007 20:55

                                          Prétention, faut le dire vite ... On en reparlera quand ils seront foutu de s’acheter les services d’une star d’hollywood.


                                        • aurelien 6 septembre 2007 21:18

                                          Je ne vous comprends pas : hier vous postez un commentaire sur mon article en disant qu’il s’agit d’un article révisionniste, alors qu’il critique le créationnisme et l’ID comme non scientifique, et montre que l’industrie génétique se base sur les présupposés de l’ID, et aujourd’hui, vous postez un article contre l’intelligent design.

                                          Pouvez-vous m’éclairez ?


                                          • stephanemot stephanemot 7 septembre 2007 09:58

                                            @aurelien,

                                            J’ai déjà répondu à votre interrogation (cf fil des commentaires suivant votre article).

                                            Je me réjouis naturellement de vous voir vous indigner de la montée en puissance de l’ID. Votre article n’est pas révisionniste, mais il risque de contribuer à la confusion ambiante dont les créationnistes se repaissent.

                                            Comme je vous l’ai expliqué, j’ai bien compris que vous souhaitiez dénoncer à la fois les dangers des OGMs et ceux de l’ID, mais vous ne servez pas ces causes en les mettant sur le même plan / au même niveau et vous renforcez au contraire le danger ID.

                                            Vous dites bien que la génétique est une science et l’ID une doctrine religieuse, mais le message est noyé dans un argumentaire fondé sur leur comparaison. Or en les comparant vous donnez du grain à moudre aux créationnistes et leur ouvrez un nouveau champ de bataille (typiquement l’un de leurs objectifs clef de contamination à de nouveaux domaines scientifiques, cf dans les commentaires de cette page ma trad. express des objectifs de l’ID). Le titre lui même « Du »dessein intelligent« de l’industrie agricole dans les sciences du vivant » est du pain bénit pour ces maîtres de la désinformation, capables d’en déduire que l’industrie agricole et ses nombreux chercheurs travaillent désormais à la gloire de l’ID.

                                            Ma première action est alors de rappeler AU LECTEUR la vraie nature de l’ID - qu’il n’y a pas lieu de parler de science à propos de cette doctrine fondamentaliste. Ce message est dillué dans l’article et il ne faut surtout pas laisser la place au moindre doute sur ce point.

                                            Ma mise au point était il est vrai assez sèche - l’objectif était que le rappel figure au plus en amont possible des commentaires, et j’avais plusieurs fers sur le feu ; la rentrée s’annonce chaude sur le front des créationnistes.

                                            ... raison de plus pour qu’à l’avenir, je m’efforce de faire front avec plus de tact avec tous les défenseurs de la démocratie.

                                             smiley

                                            Bien à vous


                                          • Barbathoustra Barbathoustra 6 septembre 2007 21:44

                                            Aux armes esprits libres !

                                            — >

                                            Mon cher Boileau, sache que l’esprit libre que je suis te présente une phalange bien tendue au bout d’un mètre de bras en te priant d’aller te faire foutre. Et ce sera là ma seule prière pour toi. Car je ne me battrai pas plus pour ton dieu de merde que pour un autre ; fut-ce t’il modestement un simple un surhomme.

                                            Et ce n’est même pas la peine d’aller demander conseil à tes collègues théocons et autres prophètes sans toge pour savoir comment ils comptent s’y prendre eux pour imposer leur dieu à la masse des incrédules ; je pense qu’ils sont encore plus mauvais que toi pour y répondre !


                                            • goc goc 6 septembre 2007 22:08

                                              « Le débat Intelligent Design / évolution est un leurre ; la véritable question posée à la société est « démocratie ou théocratie » »

                                              il faut aller encore au dela de ce débat, et faire sa révolution copernicienne

                                              La vraie question est « Sommes-nous la finalité de la vie ou un des nombreux êtres vivants passés, présent, et à venir »

                                              il est clair que pour les fondamentalistes, l’homme est le stade ultime de la creation divine, pire meme, le but unique de la vie.

                                              Tout comme les fondamentalistes du XVeme siècle croyaient que la terre etait au centre du monde, les fondamentalistes d’aujourd’hui, pensent que nous somme au centre de la Vie

                                              Alors que tout prouve que nous ne somme qu’une simple étape d’un processus évolutif développé sur une planète d’un système, inclue dans une des galaxies composant un des milliards d’amas, le tout etant né d’une explosion et destiné a finir en un nuage de poussières, dans le noir le plus profond de l’univers ou plus aucune étoile ne brille plus depuis des centaines de milliards d’années.

                                              Finalement si ces gens sont si pressé a nous imposer par tous les moyens, leur vision de la vie, ce n’est qu’a cause de leur propre angoisse métaphysique d’avoir un jour a reconnaitre l’inutilité et l’indifférence de leur propre vie


                                              • Boileau419 Boileau419 7 septembre 2007 05:26

                                                Votre misérable diatribe a fait un beau pshtttt. Vous espériez les ovations de la foule en délire et voilà que pas moins de quatre personnes vous ont balancé des commentaires négatifs à la figure. Moi qui croyais être le seul à m’opposer au darwinisme, me voilà rassuré !

                                                Parlant de matérialisme, je précise que pour moi la religion protestante est effectivement une forme de matérialisme pseudo-spirituel puisqu’elle insiste lourdement sur la résurrection de la chair et une interprétation littérale de la Bible, prône le travail comme seule forme de pénitence et voit d’un très bon oeil l’enrichissement. Les Protestants n’ont pas de liturgie digne de ce nom, aucun art et pas de vie monastique contemplative. C’est du rationalisme religieux, si l’on veut. Moi qui adore les fastes de la liturgie, les mélismes aaaaaaaaaaaléluïaaaaaaaaaaaa, les fumées d’encens et les bougies par forêts entières, je déteste.

                                                Quant à la science moderne, elle est fondamentalement matérialiste dans ses a-prioris philosophiques. Cela n’importe quel scientifique le reconnaît sans peine. pour la science moderne, qui semble ignorer ses propres découvertes dans la physique sub-atomique, tout n’est que chute dans le vide de particules qui s’entrechoquent au hasard des rencontres.

                                                L’article de tête n’est que cela en fait : une rencontre totalement fortuite de micro-boules de billard dans un cerveau lui-même le produit de chocs aléatoires.

                                                Pas étonnant qu’il soit si délirant en fin de compte.


                                                • Boileau419 Boileau419 7 septembre 2007 05:32

                                                  il faut prendre la mesure exacte de l’enjeu : d’un côté la négation même de la conscience, réduite à un simple bouillonnement de substances chimiques s’agitant en désordre, et de l’autre la réhabilitation de l’Esprit.

                                                  Je répète, pour éviter tout malentendu, que je m’oppose avec autant de force que l’auteur aux créationnistes anglo-saxons. Mais je n’adhère pas pour autant au darwinisme, loin de là.

                                                  Ce qu’il faut, c’est simplement reconnaître les faits, à savoir qu’il y a d’énormes lacunes dans la théorie actuelle et que celle-ci n’est qu’une explication parmi d’autres, et même pas la meilleure puisque dans le fond ce n’est qu’une tautologie.

                                                  Nous ne savons pas. Voilà la vérité. Par conséquent, le débat est ouvert : que cent fleurs s’épanouissent et que cent écoles rivalisent.


                                                • Boileau419 Boileau419 7 septembre 2007 05:44

                                                  Moi, le dieu de la Bible, je le trouve intéressant.

                                                  Jésus aussi d’ailleurs, qui n’est pas du tout le jeune barbu cucul-la-praline de l’église post-conciliaire.

                                                  Voyez ce Yahvé-Elôhim comme il se fâche tout rouge—ô les narines divines !—, regrette ce qu’il a fait, pique des crises de jalousie, entonne des hymnes à sa propre grandeur(dans Job), tue les uns et exalte les autres, rigole des rois et des nations qui s’enflent, envoie 10 plaies et fait tourner en rond ses enfants pendant 40 ans dans un désert grand comme un mouchoir de poche !

                                                  Bref, avec Lui, on ne s’ennuie pas une minute.

                                                  Alors qu’avec le dieu Hazard, mon Dieu, qu’est-ce qu’on se fait chier !

                                                  C’est bien simple, il n’y a rien à en dire. Avez-vous lu des poèmes sur lui ? Vu des peintures ? Oui, peut-être quelque oeuvre moderne perverse qui lui est dédiée à l’insu de son auteur. Ca, c’est possible. C’est même certain puisque la laideur de l’art contemporain peut être attribuée à l’absence de sens.

                                                  Par conséquent, moi qui suis un poète dans l’âme, je n’ai strictement rien à faire de la science moderne et de son dieu Alléh-Ah-Twar. Rien du tout.

                                                  Bien sûr, s’il ya des gens en blouse blanche et à l’air très sérieux qui veulent chanter « Haré Hazar, haré, haréharé », c’est leur problème, mais qu’ils ne viennent pas me dire que je suis un con.


                                                • dup 7 septembre 2007 07:21

                                                  et si dieu était tout autre chose que ce qu’on s’imagine ? tu ne fera pas d’image de moi,ça vous dit rien ? de toute manière dieu créa Darwin, oû est le problème ? . Et si ce dieu était simplement ’une possiblité’ de créer par notre conscience. Certainement pas le petit vieux assis sur les nuages à surveiller la braguette de ses créatures ou voir s’il boivent de l’alcool ou s’ils ont de viande le vendredi. Une croyance peut pas être enseignée . Darwin ,malgré ses insuffisances peut servir de point de départ pour une demarche scientifique .La réalité c’est ni le créationnisme ni Darwin etla Genèse à l’école ,c’est NON ! voila quelques liens qui apportent des idées de réflection

                                                  http://perso.orange.fr/philosophie/univers.htm

                                                  http://perso.orange.fr/philosophie/cosmogenese.htm

                                                  de toutes façons le matérialisme est le monde de l’illusion par excellence ,il mérite pas tant de sollicitude


                                                • ZEN ZEN 7 septembre 2007 08:31

                                                  C’est touchant, je retrouve chez Boileau l’image du Dieu auquel je croyais quand j’avais quatre ans...

                                                  Depuis ,j’ai un peu réfléchi...


                                                • Mathieu 7 septembre 2007 09:05

                                                  Boileau,

                                                  En fait vous choississez vos théories en fonction du monde dans lequel vous AIMERIEZ vivre.

                                                  Si l’évolution semble indiquer que le hasard fait les choses, ce n’est pas pour un choix esthétique.

                                                  C’est parce qu’on n’a rien vu d’autre.

                                                  Alors oui, peut être qu’en fait il y a quelque chose qui fait qu’un gène mute ou non, que cette mutation ait un effet ou non, volonté divine ou puissance philosophique.

                                                  Peut être même que l’érosion ne doit rien au hasard, que c’est le petit Ganesh qui sculpte les rochers avec le vent et la pluie ?

                                                  Nous constatons cependant que rien ne signe le « forfait ». S’il n’y a rien, c’est que c’est la faute à pas de bol.

                                                  Pour l’instant, oui, c’est le hasard le moteur de l’évolution.

                                                  Attention, je vais écrire en majuscule :

                                                  NOUS NE CHOISSISSONS PAS UNE THEORIE PLUTÔT QU’UNE AUTRE PARCE QUE SES CONSEQUENCES NOUS PLAISENT DAVANTAGE, MAIS PARCE QU’ELLE EST LA PLUS VRAISEMBLABLE EN L’ETAT.

                                                  L’homme n’est pas le sommet de l’évolution, la terre n’est pas le centre de l’univers, l’esprit n’est pas une substance réelle mais est actionné par la matière, par l’inerte.

                                                  Deuxième chose :

                                                  Ce n’est pas parce tout ceci est le plus vraisemblable, que c’est ce qui me semble être ce que nous sommes, que je suis odieux avec tous les hommes et que je ne souhaite que le chaos et la destruction.

                                                  Bon sang, on peut être matérialiste et connaître la compassion, la charité, aimer les femmes et l’alcool.


                                                • La mouche du coche La mouche du coche 7 septembre 2007 09:09

                                                  Mathieu a bien parlé. Mais le problème est même encore plus grave : Boileau n’a pas le courage de croire vraiment en ce à quoi il croit. Cela m’intéresse. smiley


                                                • LE CHAT LE CHAT 7 septembre 2007 09:13

                                                  @Boit l’eau

                                                  il fait ni plus ni moins que les dieux de l’olympe ! Maintenant les gosses ils ont Dragon ball Z à la télé pour les faire rêver .....


                                                • Mjolnir Mjolnir 7 septembre 2007 10:39

                                                  @Mathieu

                                                  Tout à fait.

                                                  J’ai déjà discuté avec un certain Erdal ici et lui aussi croit que les athés et agnostiques n’ont pas de morale.

                                                  Et pourtant, je pense au contraire que c’est sans dieu, sans avoir peur de l’enfer ou sans attendre le paradis qu’on peut vraiment être morale car si nos comportements étaient justifiées par une peur ou guidés par un intérêt de gain (aller au paradis), ces comportements ne seraient pas gratuits or la morale est gratuite : j’aide les autres même si je n’ai rien à gagner : voilà un acte morale.

                                                  Si j’aidais les autres parce qu’ils me paient ou parce que dieu va me récompenser, ce serait amorale.

                                                  @Boileau

                                                  si je modère vos propos, vous reprochez à la science de ne s’intéresser qu’au monde sensible, physique, mesurable. On peut effectivement y voir une limite de la science mais la science ne prétend pas pour autant que rien d’autre n’existe en dehors du monde physique, elle dit tout simplement rien du tout sur le reste, elle ne dit rien sur la spiritualité, il est inutile et insensé d’opposer sicence et spiritualité.

                                                  Vous parlez de beauté et de poésie, ce sont des notions subjectives, qui n’ont rien d’universelles, la science n’a pas à se préoccuper de l’esthétisme qui est du domaine de l’art. Les « lois » de la gravité sont valables autant pour un occidental qu’un asiatique, elles sont « universelles », objectives, elles ne dépendent pas des avis ou des goûts personnelles. tout le monde pourra mesurer la vitesse d’un chute d’un corps : on peut se mettre d’accord.

                                                  Mais dieu ? Quand est ce que vous pourriez accepter qu’on peut ne pas être croyant comme vous ? Et ce n’est pas un choix, je ne choisis pas de ne pas être croyant, je ne le suis pas, point barre et vous pourriez me condamner au bûcher, je ne croirais pas plus à votre dieu.


                                                • Goret Neuneu 8 septembre 2007 00:06

                                                  "La connaissance doit une fois de plus l’emporter sur l’obscurantisme.

                                                  Et chacune à son niveau, la raison authentique et la foi authentique doivent dénoncer ces imposteurs qui souhaitent leur perte."

                                                  « doit... doivent » décrivent assez bien la tonalité de votre article : il ne s’agit pas d’une invitation au débat mais d’une déclaration de principe, avec ses injonctions, ses dogmes, ses châtiments... Bref, il y a bien obscurantisme, mais pas du côté où vous le dénoncez !

                                                  La théorie de Darwin constate l’évolution (c’est un fait) et pose le hasard comme moteur de celle-ci (ça, c’est une hypothèse).

                                                  Le créationnisme évolutionniste pose que le moteur de l’évolution résulte d’une volonté. Il existe depuis longtemps : Teilhard de Chardin en est un des noms les plus récents. Quant à l’abbé Breuil, c’est un paléontologue.

                                                  Vous vouez Dambricourt-Malassé aux gémonies pour le principe, il est probable que vous n’avez jamais rien lu de sa théorie sur le sphénoïde.

                                                  Bref, votre discours montre assez qu’en fait d’obscurantisme, vous êtes plus proches des créationnistes fixistes (qui croient que la Terre n’a que 6000 ans) que des évolutionnistes de tous horizons, qu’ils soient ou non créationnistes : pour vous, fondamentaliste athée, comme pour les fondamentalistes religieux, ce n’est pas tant le débat qui importe que les injonctions, les ordres et les interdits : le « doit... doivent » qui conclut votre sermon montre assez que votre niveau de discours est dogmatique, pas scientifique.


                                                  • ZEN ZEN 8 septembre 2007 11:37

                                                    « Teilhard de Chardin en est un des noms les plus récents. Quant à l’abbé Breuil, c’est un paléontologue »

                                                    Assez d’accord sur la valeur des découvertes de Teilhard et de Breuil, mais le premier tout au moins mélange dans ses écrits des points de vue hétérogènes, ce qui crée la confusion.Il est plus finaliste que Leibniz, avec sa théorie du point « Oméga », simple copie de la notion de parousie chrétienne, qui serait selon lui l’aboutissement mystique de l’évolution...Jésuite, donc, dans sa tentative de récupération des données de la science.


                                                    • Barbathoustra Barbathoustra 8 septembre 2007 15:48

                                                      Bien sûr, s’il ya des gens en blouse blanche et à l’air très sérieux qui veulent chanter « Haré Hazar, haré, haréharé », c’est leur problème, mais qu’ils ne viennent pas me dire que je suis un con.

                                                      — >

                                                      Un con, non ; un misanthrope oui. Et là encore, je préfère de loin ceux qui ont le courage d’avouer clairement qu’ils sont dégoutés des hommes, de déclarer haut et fort leur volonté de s’immortaliser et de se deifier pour régner sur une race qu’ils pensent naturellement barbare et vouée sa perte !


                                                      • moebius 8 septembre 2007 22:00

                                                        Boileau, Le dieu des textes tardif de la bible, je pense a Job et à l’eclessiaste est un dieu impuissant qui finira dans un texte plus récent par abondonner son fils au sommet d’un promontoire entre deux criminels pas plus innocents ou coupables que lui..nothing à voir avec la volonté de puissance débile et grotesque de ces crétins de créationistes tout boursouflés de la prétentions dysneylandesques a crer un monde nouveau ou un Adam et Eve californien peuvent parfaitement vous vendre des hot dog en compagnie de Moise et de Jesus christ tandis que des dinosaure en polystyréne expanse broutent mécaniquement de l’herbe en plastique dans un coin de ce paradis misérable. OH ! yes it’ great ! C’est ce qu’il en reste du Wonderful Léviathan qui ne nous impressionne pas plus qu’il n’impressionné ce pauvre job qui en savait bien long sur la volonté de puissance mais qui opiniatrement continuait à négocier avec ce Dieu débile et ringard qui décidémment ne comprenait rien a rien. Justice !... Ensuite ce désir de justice qui nous a toujours taraudé parce que nous ne sommes que des humains, seulement suggére dans les textes tardifs de la bible sera complétement assumé par les évangiles. Ce que nous apellons « christianisme » est porte de sortie de la religion ,il contient déja en germe notre athéisme. C’est la seule religion qui porte en elle meme sa fin et sa conclusion et nous sommes en plein dedans point barre... Nous pensons plus que nous prions. Nous savons que ce dieu est impuissant et nous l’avons toujours su, nous sommes responsable, il nous a abandonné. Il fallait peut etre les grands espaces désertiques américains pour continuer a croire que Moise n’en finirait jamais de faire sortir son peuple de l’esclavage. Mais qu’en pense les véritables filles ets et fils d’esclave de cette traverséé de la Mer Rouge ? Nous européens, qui sommes restés là, nous qui n’avons pas pu échapper au cauchemard de l’histoire, ne pouvons que rire à la vue de ce créationnisme imbécile qui peu encore tout prendre à la lettre et s’en contenter. Oh ! my god ! it’s great


                                                        • Paradisial Paradisial 9 septembre 2007 19:59

                                                          Que c’est faire preuve d’une grande inconscence que de sombrer dans l’amalgame en assimilant le créationisme dans sa version islamique à celui judéo-chrétien.

                                                          En agissant de la sorte vous imputez à celui musulman les mêmes erreurs que celles du modèle judéo-chrétien, alors qu’il en est totalement exempte.

                                                          Vos référentiels sont assez étroits, autant que les calques qui vous servent à faire vos mauvaises translations entres religions.

                                                          Quant à Harun Hayha, le chef de lisse du créationisme en Turquie (et au-delà), je mettrais ma main dans l’eau pour affirmer que tous ceux qui font allusion aux polémiques soulevées autour dudit personnage et de ses éditions n’eurent jamais exploré la moindre page de ses multiples ouvrages ; ce qui est un tort ; ledit auteur mérite d’être exploré.


                                                          • Paradisial Paradisial 9 septembre 2007 20:01

                                                            Erratum : Harun (Araon) Yahya (Jean).


                                                          • slashbin 10 septembre 2007 05:13

                                                            Et bien, homme à la foi bien superficielle, mets ta main dans l’eau, et sache qu’à mes yeux, le créationnisme islamique est tout aussi absurde et ignorant du Coran que le créationnisme judéo-chréation l’est vis-à-vis de la Bible.


                                                          • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 08:59

                                                            @« paradisial »,

                                                            quelle entrée en scène théatrale ! je commençais à m’inquiéter : les faux fanatiques islamistes (pseudos style paradisial / shéhérazade) manquaient à l’appel pour jeter à leur accoutumée leur huile sur le feu.

                                                            les modérés ont été noyés sous votre propagande pendant trop d’années et votre fine équipe continue à polluer Agoravox et cette page de commentaires avec un art consommé de la manipulation, mais le débat démocratique ne doit pas se résumer à un jeu de ping pong entre discours fondamentalistes.

                                                            une fois de plus, vous n’êtes que des leurres destinés à renforcer l’illusion d’un choc de civilisations, à faire basculer les modérés vers l’extrémisme.

                                                            j’invite à nouveau les défenseurs de la démocratie et de la religion à barrer la route aux fondamentalistes de tous poils.


                                                          • Paradisial Paradisial 9 septembre 2007 20:24

                                                            Amis Athées, voilà une métaphore que je vous appelle à méditer pronfondément, en la relisant peut-être plusieurs fois si nécessaire, afin de comprendre votre propre position par rapport à Dieu.

                                                            Tentons d’imaginer ensemble l’expérience qui suit.

                                                              Un Homme qui aurait été placé durant longtemps, en cobaye, dès sa naissance, et pour toute une vie, dans un espace fermé soumis à un éclairage tamisé (dans lequel il ne saura distinguer ni la source lumineuse, ni y retrouvera une projection de sa propre ombre, qui risqueront de susciter sa curiosité à travers des questions de causalité), n’arrivera pas à développer une conscience de ce qu’est la lumière.

                                                              Il pourra achever toute sa vie dans une totale ignorance de l’essence, du sens et de la valeur de la lumière, tant qu’il n’aura pas connu son opposé : l’obscurité.

                                                              Il n’en développera conscience, qu’une fois quand celui qui mène l’expérience arrêterait ledit éclairage tamisé.

                                                              Ladite conscience risquera alors de se manifester de façon foudroyante chez ledit cobaye ; peut être par un grand effroi !

                                                            Forcément, un tel constat ne vous étonnera pas : vous trouvez la déduction trop banale. Ouvrez dès lors - largement - votre esprit, car celui-ci s’est tellement habitué à la banalité. Sachez donc (vous qui doutez encore) que Dieu est à l’image de ladite lumière.

                                                            Dieu est à l’image de ladite lumière : Il est Omniprésent ; Il est tellement omniprésent que certains ne le retrouvent plus à cause de cette même omniprésence.

                                                            Tel le cobaye de l’expérience, ceux qui doutent sont aveuglés par l’éclat du paysage qui les entoure. L’évidence même est sous leur yeux, pourtant ils jettent par dessus (elle) un regard banal ; un regard plat ; tellement leur esprit se trouve-t-il engourdi, anesthésié, surmené par les contraintes d’une vie terne ; une vie emplie d’occupations bestiales (nous garantissant notre subsistance), et de pensées légères, lascives et vaporeuses, qui annihilent tous leurs sens, et corrompent leur clairvoyance.


                                                            • Paradisial Paradisial 9 septembre 2007 20:53

                                                              Ami aveugle, ou juste somnambule, réveilles toi ; rouvres tes yeux, ton coeur, tes sens et ton esprit. Recouvres ta clairvoyance.

                                                              Recherches Dieu juste à côté de toi, ses empreintes sont inombrables, et ce sur chaque création, sur chaque existant (partout où se posera ton regard).

                                                              Si auparavant tu t’attendais à ce qu’il se manifeste à toi, d’une manière ou d’une autre, c’est que tu étais jusqu’ici aveugle. Continueras-tu à le demeurer ?!!

                                                              Attendras-tu, comme dans ladite métaphore, un réveil brutal : la mort (ton passage à l’au-delà), quand (et là où) tous les doutes seront levés ?!!!!

                                                              Où retrouver Dieu ou plutôt comment ?!!!

                                                              Voilà un exemple :

                                                                Si vous croyez connaître suffisamment ce qu’est l’eau, c’est que vous vous méprenez beaucoup sur son compte.

                                                                L’eau ce n’est pas seulement H2O.

                                                                Si vous voudriez savoir comment vous pouvez retrouver Dieu dans l’eau, à travers les signatures divines de la création, apprenez à mieux connaître l’eau, et tentez de réaliser comment grâce à quelles caractéristiques et de quelle manière fascinante celle-ci permet la vie.

                                                                Sachez apprendre alors ce que sont : Les Miracles de l’Eau, en consultant le chapitre 7 du bouquin si dessous :

                                                                L’ensemble du bouqin est intéressant. Il nous livre à travers les différents chapitres différentes autres démonstrations illustrant le dessin intelligent se cachant derrière l’acte de création. Il contient en annexe un second livre traitant des multiples erreurs du darwinisme.

                                                                Voilà un ouvrage tout aussi intéressant (voire davantage) :

                                                                  LesMiracle de l’Atome

                                                                  Il s’agit d’une invitation à faire un voyage peu ordinaire dans les entrailles de l’atome, pour y retrouver encore Dieu, à travers ses signatures divines de la création.

                                                                  C’est un voyage dans le temps, remontant jusqu’au big-bang, qui se déroule aussi dans l’espace, faisant promener le sceptique (celui restant encore rébarbatif à l’issue de la lecture du premier ouvrage) dans un monde électro-microscopique fascinant, celui de l’atome.

                                                                Bonnes Lectures.

                                                                Les deux ouvrages présentés in-sus sont de la facture du fameux et décrié Harun Yahya.

                                                              Ayez un peu de curiosité.


                                                            • dup 10 septembre 2007 07:49

                                                              le seul probleme est que l’univers est HORRIBLE .dans son impermanance il n’y existe que la mort et la souffrance partout. du moustique à l’élephant ,tous souffrent et meurent . Chaque vie se nourrit de la mort d’une autre. Je sais pas pourquoi on veut toujours que l’univers ( qui est une illusion ) soit l’oeuvre d’un dieu bon. Peu importe que les uns ou les autres aient raison , ce qui compte s’est s’extraire de la ’natrice’ ou de la roue des renaissances. les cathares l’avaient compris , raison de leur extermination. Pour en revenir aux 2 théories dont une est plus fumeuse que l’autre,je pense que l’univers est une création de notre propre conscience . voila un domaine autrement plus intéressant à explorer que de savoir si le poisson est le ’père’ du lezard ou si le BD (bon dieu) a bossé 6000 ans ou 7 jours


                                                            • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 09:09

                                                              @paradisial,

                                                              c’est amusant : je démasque Bernard Dugué qui fait la promotion de thèses fondamentalistes et créationnistes chrétiennes sur son site perso et hop vous voici, à venir assurer la promotion de thèses fondamentalistes et créationnistes islamistes.

                                                              le lecteur ne doit pas être dupe - il n’y a pas de choc des civilisations, simplement une agression systématique des fondamentalismes contre la démocratie, une agression systématique des musulmans modérés par les fondamentalistes islamistes et une agression systématique des chrétiens modérés par les fondamentalistes chrétiens.

                                                              vous essayez de dresser les communautés les unes contre les autres pour recruter des soldats, les modérés de toutes origines doivent faire front ensemble face à votre sinistre imposture.


                                                            • Paradisial Paradisial 10 septembre 2007 14:24

                                                              Stephanemot,

                                                              Vous êtes vraiment malade quand vous osez me qualifier et d’islamiste et de fondamentaliste.

                                                              Je porterais éventuellement de tels qualificatifs le jour où votre épouse se rendra compte qu’elle s’est mariée avec un marsien (votre personne) ; en attendant, je vous donne mon assurance que je demeure un simple citoyen du monde, très ordinaire, de confession musulmane, sain d’esprit, et ne portant que de bonnes et innocentes intentions ; ma foi n’est pas aveugle, ni n’est basée sur des doutes et des spéculations, mais est mûre et bien réfléchie.

                                                              Je ne suis ni un musulman modéré, ni un musulman fondamentaliste, mais un humain tout court, de confession musulmane. En tant que courant de pensée (existantiel) et que système théophysique, l’Islam insupporte - structurellement - l’extrêmisme, aussi je trouve malséant que l’on puisse être tenté de distinguer entre diverses formes de l’Islam. L’Islam est par défaut la religion du juste milieu.

                                                              Monsieur, vous faites preuve d’imposture quand vous essayez de m’amalgamer avec des intégristes quelconques ; je suis contre toute forme d’intégrisme, et je rejoins pleinement pierrot quand il vous accuse vous même d’être un réel intégriste.

                                                              Monsieur l’intégriste qui s’ignore, je n’ai cure de vos accusations maladives, à la con, d’ailleurs non étayées, dans lesquelles vous voudriez m’incrustrer : vous parlez de conflits des civilisations, de recrutements de soldats, d’impostures, de combats entre modérés et immodérés....

                                                              Monsieur, modérez votre imagination infertile : vous sombrez pleinement dans le délire, la paranoïa, l’amalgame, la mauvaise voyance et la fiction.

                                                              Je vous salue bien haut.


                                                            • Paradisial Paradisial 10 septembre 2007 15:08

                                                              Dup,

                                                              Salut. Merci pour votre interpellation. Sachez qu’elle n’est pas du tout étonnante.

                                                              Toute personne se posant les moindres questions existantielles se trouvera systématiquement heurtée avec une telle interrogation : l’existance du mal réfuteraient-elle l’existance de Dieu ?!!!

                                                              Une approche légère induirait une réponse hative, trop facile, mais qui sera très très loin d’être intelligente et adéquate.

                                                              Personnellement, j’avais pas mal réfléchit autour de cette question, afin d’y apporter une réponse logique qui puisse etre discernée tant par l’homme croyant que par l’homme athée. Je vous invite à explorer ce post :

                                                              Pour votre gouverne, sachez que les écritures (Bible et Coran) parlent de la Création de l’Univers dans un échelle temporelle de 6 jours, et non pas 7.

                                                              Je disais en haut que la version créationiste musulmane (et non pas islamiste comme l’auteur s’amuse à dire) ne contient pas et est exempte des erreurs du modèle judéo-chrétien :

                                                              • la référence temporelle aux 6 jours n’est pas faite dans un sens absolu ; il ne s’agit pas de jours terrestres (logiquement cela ne saurait être admis pour quiconque qui sache réfléchir) ; il est plutôt question d’une échelle de temps appartenant à toute une autre sphère (dimension) à laquel le règne ici-bas n’appartient pas : il y a introduction du concepte de relativité du temps, d’ailleurs évoquée dans le Coran voilà 1400 ans bien avant Einstein ;
                                                              • En parlant de temps, sachez que dans la conception islamique Dieu n’est pas assujeti au temps, ni à l’espace ni à la matière, puisque c’est lui qui est à l’origine de leur création, en d’autres termes : le Créateur n’est pas assujeti à sa création ; ladite relativité du temps s’étendrait donc jusqu’au royaume divin, mais pas à Dieu en personne ;
                                                              • La datation de l’âge de l’univers, et les fameux 6000 ans du modèle judéo-crétiens n’existent nullement dans le référentiel islamique ; c’est une abbération purement propre à l’Ancien Testament, qui n’existe nullement dans le Coran, et que géologiquement et astronomiquement les musulmans ne sauraient accepter ;
                                                              • En Islam il y a un rejet total et absolu de l’anthropomorphisme dans quelconque de ses formes, en conséquence :
                                                                • Dieu n’a pas créé l’homme à son image, ni l’homme n’est à l’image de Dieu. On pourra beau employer notre imagination, aucune translation et spéculations ne sont admises à l’égard de l’être de Dieu ;
                                                                • Dieu n’a pas été fatigué par l’acte de création (de l’univers) pour avoir à s’en reposer (le 7ième jour). La fatigue est un défaut purement propre au règne animal ; imputer un tel défaut à Dieu est faire preuve d’une grande méprise, d’anthropomorphisme, et c’est aussi l’assujetir et au temps et à la matière ;
                                                              • La séquence de la création (trop détaillée) telle que ordonnée dans L’Ancien Testament au niveau de la Genèse est scientifiquement risible de par sa nature inconséquente et ses multiples erreurs astronomiques et physiques, et très très ridicule de par l’image qu’elle offre d’un créateur en plein acte d’improvisation. Par contre, dans le Coran, les versets qui décrivent allégoriquement la création de l’univers ne s’opposent absolument pas avec les données scientifiques et astronomiques, sous quelconque couture quelle qu’elle soit.
                                                              • Enfin, et entre autres : la femme n’a pas une cote manquante, celle extirpée selon la Genèse du flan d’Adam, pfff.
                                                              • A propos, par rapport à ces approches anthropomorphistes judéo-chrétiennes (ou celles que l’on se fait par défaut), remarquez ce que dit Harun Yahya par exemple : Dieu n’a pas besoin de concevoir afin de créer. Il est important que le mot « conception » soit compris correctement. Le fait que Dieu a réalisé une conception parfaite ne signifie pas qu’Il a d’abord fait un plan et l’a ensuite suivi. Dieu, Seigneur des cieux et de la terre, n’a aucunement besoin de conception ni de plan pour créer. Il est au-dessus de tels défauts et imperfections. Sa conception et Sa création ont lieu au même instant. Chaque fois que Dieu désire qu’une chose se produise, il Lui suffit de dire seulement « Sois ! ».

                                                                Quand Il veut une chose, Son commandement consiste à dire : « Sois », et c’est. (Coran, 36 : 82)

                                                                Il est le Créateur des cieux et de la terre à partir du néant ! Lorsqu’Il décide une chose, Il dit seulement : « Sois », et elle est aussitôt. (Coran, 2 : 117)


                                                            • mcm 10 septembre 2007 15:42

                                                              Les « miracles » du Coran ne sont que des supercheries. Si vraiment le Coran contenait de telles choses, comment expliquer qu’elles n’aient pas été découvertes plus tôt ?

                                                              http://atheisme.free.fr/Religion/Coran_science.htm

                                                              Voilà un grand nombre d’erreurs contenu dans le Coran (liste non exhaustive) :

                                                              Sourate 18 : AL-KAHF (LA CAVERNE)

                                                              86. Et quand il eut atteint le Couchant, il trouva que le soleil se couchait dans une source boueuse

                                                              On ne peut pas « atteindre le couchant » puisque la Terre est ronde.

                                                              Sourate 21 : AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)

                                                              30. Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Ensuite Nous les avons séparés et fait de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?

                                                              Le Ciel et la Terre n’ont jamais fait partie d’une « masse compacte » qui a ensuite été séparée. Au contraire, la Terre est apparue plus de 10 milliards d’années après le Big Bang, dans un coin paumé de l’Univers. Elle s’est formée à partir d’un nuage de gaz (on est donc très loin d’une masse compacte).

                                                              Sourate 41 : FUSSILAT (LES VERSETS DETAILLÉS)

                                                              11. Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre : “Venez tous deux, bon gré, mal gré”. Tous deux dirent : “Nous venons obéissants”.

                                                              12. Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.

                                                              Tout d’abord, il n’y a pas 7 cieux. Ensuite, les étoiles sont ici crées après la Terre, ce qui est absurde.

                                                              Sourate 11 : HOUD

                                                              7. Et c’est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours,

                                                              C’est faux : il a fallu bien plus de 6 jours

                                                              Sourate 6 : AL-ANAM (LES BESTIAUX)

                                                              38. Nulle bête marchent sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté.

                                                              C’est faux : de nombreux animaux ne vivent pas en communauté.

                                                              Sourate 16 : AN-NAHL (LES ABEILLES)

                                                              66. Il y a certes un enseignement pour vous dans les bestiaux : Nous vous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, - [un produit] extrait du [mélange] des excréments [intestinaux] et du sang - un lait pur, délicieux pour les buveurs.

                                                              C’est ridicule, le lait ne se fait pas à base de « sang et d’excréments »

                                                              Sourate 25 : AL FURQANE (LE DISCERNEMENT)

                                                              61. Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé un luminaire (le soleil) et aussi une lune éclairante !

                                                              Sourate 10 : YUNUS (JONAS)

                                                              5. C’est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière.

                                                              La Lune n’éclaire pas, mais reflète la lumière du Soleil.

                                                              Sourate 16 : AN-NAHL (LES ABEILLES)

                                                              15. Et Il a implanté des montagnes immobiles dans la terre afin qu’elle ne branle pas en vous emportant avec elle de même que des rivières et des sentiers, pour que vous vous guidiez,

                                                              Sourate 15 : AL-HIJR 20. Et quant à la terre, Nous l’avons étalée et y avons placé des montagnes (immobiles) et y avons fait pousser toute chose harmonieusement proportionnée.

                                                              Sourate 21 : AL-ANBIYA (LES PROPHÈTES)

                                                              31. Et Nous avons placé des montagnes fermes dans la terre, afin qu’elle ne s’ébranle pas en les [entraînant]. Et Nous y avons placé des défilés servant de chemins afin qu’ils se guident.

                                                              Sourate 27 : AN-NAML (LES FOURMIS)

                                                              61. N’est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers.

                                                              Ces passages sur les montagnes immobiles contredisent clairement la tectonique des plaques.

                                                              Sourate 25 : AL FURQANE (LE DISCERNEMENT)

                                                              53. Et c’est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l’une douce, rafraîchissante, l’autre salée, amère. Et IL assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable.

                                                              Sourate 55 : AR-RAHMAN (LE TOUT MISERICORDIEUX)

                                                              19. Il a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; 20. il y a entre elles une barrière qu’elles ne dépassent pas.

                                                              Ces passages sont clairement faux : il n’existe nulle barrière invisible infranchisable entre les mers, et les eaux des mers se mélangent.


                                                            • Paradisial Paradisial 10 septembre 2007 17:16

                                                              mcm,

                                                              Tu tombes à pic et à point, illico après mon allusion à l’anthropomorphisme si anthropomorphiste que tu es. smiley

                                                              Waw, c’est comme si je t’avais sifflé. smiley

                                                              Tu ne m’as pas pourtant beaucoup manqué. smiley

                                                              Ta fausse liste non exhaustive de prétendues erreurs dénichée par atheisme.free ne m’étonne guère, car les diatribes qu’elle formule et énonce sont partagées et publiées depuis belle lurette par l’ensemble de la clique des sites islamophobes, et sont donc archi-connues par quelconque musulman qui ait un minimum de culture au sujet de telles questions et fausses accusations.

                                                              En fait, la réponse à de telles diatribes est très très simple :

                                                              La lecture des versets pointés à l’index par ces faux islamologues est falacieusement littéraliste, ne faisant nullement ressortir les larges et riches sens allégoriques qui s’expriment à travers la lecture (arabe) du texte original.

                                                              Je n’ai nullement fait allusion aux miracles scientifiques du Coran, mais comme tu me reprends dessus, et que tu orientes le lectorat vers une mauvaise appréhension des versets in sus, je vous oriente tous ensemble à explorer ce document (encore de la facture du fameux et tant décrié Harun Yahya) :

                                                                Les Miracles du Coran

                                                                Plusieurs versets sités in-sus et mal-interprêtés seront évoqués dans l’ouvrage ci-dessus sous une autre lueur, plus explicite et plus éclairante.

                                                                Vous pourrez retrouver sur le net les essais de certains polémistes qui tentent de réfuter l’aspect miraculeux de ces versets (ou la synthèse faite par cet auteur, qui n’est pas le seul à avoir traité de ce sujet).

                                                                Vous remarquerez que leurs explications sont assez courtes et très peu élaborées (par rapport à celles fournies dans le présent ouvrage), s’appuyant systématiquement sur des raccourcis très légers, qui peuvent aisément être récusés si on explore des explications plus amples relatives à chacun de ces phénomènes évoqués dans le Coran (dont la description est complémentée certaines fois dans les Hadiths).

                                                              Je parlais dans mon post de notions de relativité du temps, voilà 3 documents traitant d’une étonnante question, à savoir La Vitesse de la Lumière déduite à partir du Coran :

                                                              Pour conclure, voilà un intéressant site dénomé :

                                                                Encyclopédie des Miracles Scientifiques dans le Coran et la Sunna

                                                                Site très intéressant, grouillant d’articles et de recherches, en multiples langues. Il est davantage plus riche dans sa forme arabe et anglophone.

                                                                On pourra y retrouver des articles traitant des différents versets (à connotation scientifique) mis à l’indexe par les sites islamophobes, et explicitant au mieux leurs contenu de façon hautement fascinante et intéressante.

                                                              Bonne Exploration.

                                                              PS : je pourrais revenir sur chaque verset sité par le copié/collé de mcm, mais hélas je ne dispose pas d’assez de temps pour le faire.

                                                              L’animal non-anthropomorphiste que je suis se trouve désolé de décevoir celui anthropomorphiste juste in sus. smiley


                                                            • mcm 10 septembre 2007 22:58

                                                              Non mais vous vous foutez de notre gueule avec vos histoires de miracle scientifique contenu dans cette sourate 32:5

                                                              « Du ciel à la terre, Il administre l’affaire, laquelle ensuite monte vers Lui en un jour équivalent à mille ans de votre calcul. »

                                                              Dans cette phrase vous prétendez que la vitesse de la lumière est citée ? Hé bien je vais vous donner une démonstration du même type.

                                                              Prenons le dicton : « qui se couche avec le cul qui gratte se lève se lève avec les doigts qui puent », vous l’ignorez sans doute mais ce proverbe contient la théorie de la relativité !

                                                              En effet l’allusion au cul et à la puanteur fait allusion aux œufs sortant du cul de la poule ce qui fait que nous avons la première lettre de l’équation « E ».

                                                              Or tout le monde aime les œufs (brouillés ou en omelette) ce qui fait que nous avons le début d’équation « E=M ».

                                                              Revenons au cul dont nous prendrons la lettre C pour parfaire notre équation « E=MC ».

                                                              Terminons enfin par les doigts gratteurs dont le pluriel indique qu’ils sont au moins deux, nous obtenons « E=MC2 »

                                                              Alors maître Paradisial, convaincu ? Si vous versez 30 000 Euros de Zakat sur mon compte personnel je vous décrirais l’ampleur cosmique du dicton : « En avril ne te découvre pas d’un fil »


                                                            • Paradisial Paradisial 10 septembre 2007 23:43

                                                              mcm, l’anthropomorphiste,

                                                              Si tu es vraiment arabophones, l’animation powerpoint arabe est très très explicite ; mais je vois que tu t’obstines toujours à faire le con.

                                                              Retourne tourner les mains dans ton habituel pot schatologique auquel tu tiens tant.

                                                              Je vois que tu as toujours conservé tes mauvaises manières, et ce malgré ton âge.

                                                              Franchement, pfffff.

                                                              Je t’enverrais des fleurs quand tu seras chez les séniles.

                                                              Bonne nuit quand même.


                                                            • stephanemot stephanemot 11 septembre 2007 11:59

                                                              on a décidément droit à toutes les techniques de désinformation dans cet espace.

                                                              ce pseudo débat entre « commentateurs » est le prétexte à la diffusion de liens et de propagande créationnistes. mine de rien, à multiplier les posts, ils finissent par occuper plus de place que l’article dénonçant leur petit jeu.

                                                              quoi qu’en dise Paradisial, la littérature d’Harun Yahya reprend les mêmes arguments que les défenseurs de l’ID, la même attaque de Darwin sous le même angle pseudo-scientifique, avec parfois les mêmes pseudo-preuves à l’appui (cf le Piltdown Man évoqué dans l’Atlas de la Création en version anglaise - le site ayant passablement édulcoré la version française).

                                                              évidemment, il s’appuie sur une autre interprétation biaisée d’autre textes sacrés mais sur le fond c’est bonnet blanc et blanc bonnet.


                                                            • slashbin 10 septembre 2007 05:08

                                                              Curiosité envers les inqualifiables productions de Harun Yahya ? Permettez-moi de rire car ses livres n’apportent rien, que l’on soit croyant ou non. J’ai perdu mon temps à lire L’effondrement de la théorie de l’évolution en 20 questions (http://www.harunyahya.com/fr/20questions.php), et il faut faire preuve de bien de paresse intellectuelle pour adhérer à ce genre de discours. La prémisse même de l’ouvrage, censé prouver la création par la négation de l’évolution est fausse, car si B n’est pas égal à non A, réfuter A ne vient pas à prouver B. Réfutation qui peine de plus tant il est facile de démonter chaque chapitre du livre. Enfin, l’évolution n’adressant pas la question centrale de l’origine de la vie, traiter celle-ci par réfutation de l’évolution est tout simplement absurde, et il est nettement plus intéressant sur se sujet de lire des articles comme celui-ci : http://www.sciam.com/article.cfm?articleID=B7AABF35-E7F2-99DF-309B8CEF02B5C4D7&pageNumber=1&catID=4

                                                              Franchement, il y a plus de sagesse dans le dernier numéro de Playboy que dans les écrits de Yahya. Et il serait temps pour certains de comprendre qu’une foi bâtie sur la négation de la science est une foi bien creuse...


                                                              • stephanemot stephanemot 10 septembre 2007 09:37

                                                                Le plus simple est de sortir du faux débat imposé par les créationnistes sur le terrain de la science. Leur doctrine n’a rien à voir avec la science, et le grand public peut facilement croire que ce débat existe réellement si on commence à discuter avec ces fanatiques.

                                                                Les scientifiques apportent néanmoins des réponses claires à chacun des 15 arguments pseudo scientifiques de l’Intelligent Design et du créationnisme :

                                                                http://www.sciam.com/article.cfm?articleID=000D4FEC-7D5B-1D07-8E49809EC588EEDF

                                                                le message principal et la conclusion demeurent les mêmes : parler de « sciences de la création » ou de l’ID comme d’une science est une contradiction de termes et une imposture.


                                                              • gnarf 10 septembre 2007 08:39

                                                                Une mutation apparait, qui favorise ceux qui l’ont...ceux-ci deviennent naturellement dominants. Ca me parait absolument limpide.

                                                                Le probleme, c’est que le Darwinisme a beaucoup de mal a expliquer l’apparition de certains organes comme l’oeil. Pourquoi ? Parce que l’oeil est un organe complexe, un systeme optique en plusieurs parties...il est impensable qu’une mutation aleatoire donne d’un seul coup un individu muni d’un oeil. Et il est aussi impensable que l’oeil apparaisse progressivement, partie par partie...puisque l’oeil quand il n’est pas complet ne fonctionne pas....cristallin sans humeur vitree, humeur vitree sans cristallin...pas evident. Le passage d’un oeil elementaire (peau sensible a la lumiere) a un oeil elabore comme le notre a beaucoup de mal a s’expliquer par mutations progressives...a cause de l’optique et de la mise au point.

                                                                Darwin le disait lui meme, l’oeil est mon cauchemar. Apres, que les religions utilisent ces lacunes dans la theorie pour servir leur cause, c’est un autre probleme.

                                                                Mais il y a vraiment des lacunes dans la theorie... vous ne pouvez pas limiter cela a une lutte entre religion et science. C’est justement quand la science essaie de passer sous silence ses blancs au lieu de chercher a les remplir, que la religion s’en empare. Limiter tout cela a theocratie contre democratie, c’est servir les religieux.


                                                                • slashbin 10 septembre 2007 14:29

                                                                  Les argumentaires créeationnistes commencent décidé à être bien éculés.

                                                                  Sur l’oeil :

                                                                  http://www.pbs.org/wgbh/evolution/library/01/1/l_011_01.html http://en.wikipedia.org/wiki/Evolution_of_the_eye

                                                                  S’il existe des lacunes dans la théorie de l’évolution, force est de constater que sans cesse, des découvertes viennent les combler, posant il est vrai de nouvelles questions (démarche logique en sciences), et à l’exclusion de fondamentalistes aveugles, nul ne peut nier que cette théorie se renforce et s’affine de plus en plus. Bref, il serait temps pour certains... d’évoluer smiley


                                                                • JL JL 10 septembre 2007 09:34

                                                                  « L’homme n’est ni ange ni bête, mais qui veut faire l’ange fait la bête » (Pascal).

                                                                  En attribuant à Dieu ce qu’il y a de divin dans l’homme on lui retire son humanité, et ainsi on le renvoie au rang de la brute parce que, au contraire de l’animal, l’homme n’a pas d’instinct salvateur.

                                                                  C’est le fond de commerce de toutes les religions que d’asservir les hommes : c’est ainsi que les imbéciles répètent que les hommes qui ne croient pas en cette imposture sont des brutes.

                                                                  C’est pourtant simple à comprendre. Si quelqu’un vous dit : « la seule chose qu’il y a de bon en vous c’est l’amour que vous épouvez pour moi », alors pour ce quelqu’un vous êtes mauvais dès lors que vous ne l’aimez pas. Cela s’appelle du terrorisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès