• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > La Calotte est de retour

La Calotte est de retour

L'apocalypse c'est maintenant …

vidéo en contre-point : `

Nous revenons aux temps obscurs de la superstition et des croyances. Il n'est qu'à voir le tapage médiatique, lorsqu'un vendredi 13 pointe le bout de son nombril, pour se rendre compte à quel point l'irrationnel est encore présent dans les consciences. Le grigri, l'amulette, la numérologie, l'astrologie, les tireuses de carte et tout le saint Frusquin de l'ésotérisme de pacotille sont en branle dans ce monde qui a cru, l'espace de peu de temps, se donner au rationalisme.

Pire encore, les oiseaux de mauvais augures nous promettent la fin des temps au solstice d'hiver quand d'autres l'espèrent pour plus tôt encore. C'est la sarabande des prêcheurs, des imprécateurs, des devins du divin, des annonciateurs de l'apocalypse. Les douze plaies de l'Égypte n'étaient rien à côté de ce qui nous est promis. La terre va s'ouvrir, (peut-être à cause des forages de gaz de schiste ) pour faire remonter les monstres de l'enfer.

Rien n'échappe au retour en force du religieux, du sacré, et de la colère de Dieu. Tout ce qui peut concerner nos vies, nos opinions, nos manières de vivre et de mourir doit passer à la moulinette des croyances et des convictions intimes. Le sacré désire prendre le pas sur le séculaire, ce fut toujours le signe de la régression la plus terrible de la liberté ! Nos lendemains sont bien sombres.

Le mariage homosexuel va provoquer une levée de goupillons. La soutane en oriflamme, la bonne conscience catholique va se dresser contre une simple mesure d'équité qui, fondamentalement, ne fait de mal à personne. Les mêmes organisent le recul effectif de l'accès à l'avortement de manière sournoise et obscure, le droit n'est rien face à leur bonne conscience.

D'autres, pas plus ni moins intolérants vont pourfendre le Monde jusqu'à ce qu'ils obtiennent dans les lois le délit de blasphème. Dieu aura désormais une immunité permanente à laquelle viendra s'ajouter une protection juridique en béton armé. Le représenter, le dénigrer, le moquer, le pasticher sera bientôt puni de l'excommunication et pire encore selon votre lieu de résidence.

La colère monte de ci de là pour empêcher les malades à bout de souffle d'avoir le droit de décider dans la dignité de leur fin. Pour les croyants, la fin de notre chemin de misère doit se faire dans d'atroces douleurs pour mériter ensuite le paradis promis. Ils vont se dresser pour interdire à d'autres de mourir en paix et en douceur. La conviction intime doit toujours pour eux devenir règle générale. Ils font pression au nom d'une simple conviction.

Nous allons avoir le grand retour de la loi divine, elle va s'imposer aux hommes, incapables désormais d'exercer leur libre arbitre, leur simple volonté. C'est le retour de la main de Dieu, de la Loi qui vous tombe du ciel et qui ne se discute pas. C'est paradoxalement, le retour en force de la justice expéditive, violente, inhumaine comme si ce Dieu n'était qu'un être de violence et de sang.

Des découvertes scientifiques, des données incontestables sont désormais soumises à la rigidité de la conviction religieuse. Il est des écoles où la théorie de l'évolution est bannie. L'homme est sorti de la main de Dieu, les créationnistes sont les nouveaux négationnistes. La mixité, le savoir, le corps passent à la moulinette d'une pensée réactionnaire qui sort à nouveau du bois.

La calotte est de retour. Dans nos rues, c'est la grande exposition du religieux par le vêtement, la kippa, la croix, le foulard et tout ce qui vous distingue du commun des mortels. Même la soutane revient en odeur de sainteté. La foi, phénomène individuel et intime, est devenue une griffe. La fripe se fait conscience, le croyant se drape dans sa dignité outragée par quelques années de laïcité.

Faudra-t-il que l'athée trouve à son tour un uniforme de circonstance pour déclarer sa flamme en la liberté de pensée avant qu'il ne finisse, comme ses glorieux prédécesseurs, sur le bûcher de l'intolérance ? C'est le retour de l'obscurantisme, du dictat moral, de la sentence sans pitié. Il faut lutter contre cette plongée dans l'aliénation, il faut défendre le droit à la différence, à la cohabitation pacifique, à la liberté de conscience, à la proéminence de l'humain sur le divin dans nos sociétés séculaires.

Le danger est plus que réel. Il ne faut pas prendre pour des agitations sporadiques ce qui est en fait un mouvement de fond, une terrible régression qui renvoie l'héritage des lumières dans les ténèbres de la foi. Aux âmes libre penseur !

Prophétiquement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.87/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

138 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 24 septembre 2012 09:01

    Bravo Nabum, 

    Ca fait un moment que je souhaitais faire un article sur le retour de l’obscurantisme. Merci de m’épargner cette corvée ainsi qu’aux lecteurs d’Agoravox.

    A noter que ce retour de l’obscurantisme a des effets contre productifs , ainsi cette loi inique sur les signes ostentatoires votée au nom de la laïcité et qui va à l’encontre de la laïcité.


    • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 09:16

      Romain


      Vore formule est ambigue, je n’ose croire qu’elle est ironique. de quelle corvée parlez-vous ?

      Je pense vraiment tout comme vous je crois que notre laïcité est menacée par des Tartuffes toujours plus nombreux. Pensez-donc qu’il y a désormais des socialistes chrétiens, c’est à mourir de rire ...

    • Romain Desbois 24 septembre 2012 10:07

      C’est une corvée pour moi... c’est ce que je voulais écrire.


    • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:27

      Romain


      J’aime bien la corvée de bois secs
      J’ai constitué des fagots pour allumer les brasiers de l’athéisme.

      Puis ils ont le feu sacré, prenons-les au mot !

    • Aldous Aldous 24 septembre 2012 17:37

      J’ai cru qu’il s’agissait de la calotte glacière !


      Déçu, déçu, déçu... smiley


    • gordon71 gordon71 24 septembre 2012 09:39

      salut Liger amatores

       alors comme ça on remonte sur son vieux destrier pour

      bouter hors les obscurantistes que la foi habite

       et nous veux décalotter à tour de bras ?


      • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:28

        Gordon


        En bon Orléanais j’en connais un rayon en brandon divin Je mes le feu aux poudres et je me sauve ...
        Jeanne au bûcher et moi à l’abri

      • Romain Desbois 24 septembre 2012 11:59

        Jeanne ses derniers mots « ils ne m’ont pas cru, ils m’auront cuite »


      • Robert GIL ROBERT GIL 24 septembre 2012 10:40

        oui, mais tous ces gens la vont etre emmerdés quand il va revenir...le messie !

        voir : http://2ccr.unblog.fr/2012/01/30/attention-jesus-revient/


        • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:30

          Robert


          Ce pari vaut bien un messie !


        • alain 24 septembre 2012 10:49

          article salutaire, merci à vous !!!


          • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:33

            Alain


            Ai-je gagné mon salut éternel ?
            Me suis-je fourvoyé quelque part ?

            à moins que ce salutaire ne soit que de ce monde !

            Merci

          • Francis29 JL 24 septembre 2012 10:55

            « Nous appellerons donc »obscurantisme contemporain« toutes les formes sans exception de mise à mal et d’éradication de la puissance contenue, pour le bénéfice de l’humanité tout entière, dans Darwin, Marx et Freud. » (Alain Badiou, tribune dans lemonde.fr)

            Votre petit pamphlet Nabum, est intéressant, mais « un peu court » : il ne faudrait pas croire que tout ce que telle ou telle chapelle rejette est lumière, et réciproquement.

            Par exemple, le mariage homosexuel n’est qu’une promesse électorale, rejetée entre autres par l’église : ce n’est pas pour autant que les opposants aux mariage gay sont obscurantistes. SVP, ne sombrez pas dans « le manichéisme à la carte ».


            • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:39

              JL


              Mon texte est un peu cour, c’est un cri qui vient du fond du choeur, là où les mécréants font tapage pendant la grand messe.

              Pour un exemple contraire à vos opinions, j’ai droit au manichéisme. Vous eussiez été religieux et je me voyais accuser d’obscurantisme. Ce n’est en définitive qu’une question de lexique !

            • Francis29 JL 24 septembre 2012 11:57

              @ Nabum,

              belle démonstration que l’on est toujours l’obscurantiste de quelqu’un.

               smiley)

              nb. Evidemment, je ne vais pas épiloguer sur le sujet du mariage gay, j’en ai assez parlé ailleurs.


            • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:49

              JL


              J’aime assez votre réaction

              Elle atteste de notre tolérance réciproque. Merci

            • eric 24 septembre 2012 10:57

              « Ils ont des yeux pour voir et ils ne voient pas » Il y a du vrai dans ce que vous dites,mais vos oeilleres vous empêchent de percevoir la question dans sa globalite. Venez dans mon village ou la concentration rend le phenomene particulierement visible. Les alterecolobiorsistesintermittents, arpentent en rang serres le marche bio dans leurs uniformes qui pour être varies en apparence, n’en sont pas moins parfaitement homogènes et reconnaissables. Il y achetent des pierres pour se soigner. Les bobos du quartier latin s’habillent grunge mais du bon faiseur, mais se trahissent en peignant leurs petites filles effet soie dans leurs habits tartines et chocolat ( on veut pas avoir l’air de riche, mais il ne faudrait pas qu’on prenne nos gosses pour des prolos....). C’est la montee de l’egalite entre tous qui explique largement, et le désir de se différencier a tous prix sur les détails, et la montée de phénomènes irrationnels pour faire face a ces angoisses identitaires.
              Les grands hommes de gauche ont pratiquement tous leur gourou ou leur voyante. les écolos sont en plein An mille. Une bonne partie de la population se gave de vitamines dont il est prouvée qu’elles ne servent pas a grand chose, et de tranquillisant pour les faire passer, pendant que les autres se ruinent en produits a étiquettes bio, dont toutes les études prouvent qu’ils sont en moyenne au mieux équivalents aux autres. Sans parler du succès des tatouages de plus en plus apparents, comme tentative désespérée de montrer qu’on existe par soi même et qu’il est difficile de relier a une église quelconque.
              Dans ce contexte, d’une société ouverte et évolutive mais en difficulté économique, il me semble au contraire que que les églises, au sein desquels l’irrationnel est clairement délimité et organise ( la foi), on est en pratique plus a l’abri de l’obscurantisme.


              • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:43

                Éric


                Je crois (si ce vocable est d emise pour moi) à l’Humain.

                Je me moque que nos élus soient ou non des gens éclairés. Ils perdent toute raison en s’accrochant trop longtemps au pouvoir. Celui-ci rend fou et pour éviter de sombrer dans l’irrationnel, une seule solution, le vote par tirage au sort pour un mandat unique.

                Dans les clergés, le pouvoir se conçois à vie et n’échappe donc pas au défaut dénoncé.

                Nous sortons quelque peu du sujet ...

              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 24 septembre 2012 22:49

                Pour y revenir : Je m’excommunie.
                Santé !


              • et oui.les cagoulards sont las avec leur cortège d’inquisitzeurs...de lapideurs...de violeurs...DE CRUCIFICATEURS

                écoutez donc les textes du chanteur algerien IDIR

                SIECLE D OBSCURANTISME....


              • carney 24 septembre 2012 11:00

                Bonjour,

                Avec tout le respect que je vous dois : vous allez bien ?
                Où est ce que vous avez vu le retour de la calotte, de textes répressifs pour un respect du sacré, des remises en cause de découvertes scientifiques ?
                Que certains intégristes expriment leurs point du vue : OK , je le constate , et suis navré, comme vous.
                Que cela soit pris en compte par notre société : où ça, quand ??????

                Arrêtez de vous faire peur. Vous utilisez la peur comme tous les extrémistes.
                Ce n’est pas RAISONnable

                Bien à vous


                • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:51

                  Carney


                  Merci je vais bien

                  Ceci est un pamphlet, comme la carricature il pousse le bouchon trop loin.

                  Prenez le ainsi et soyez irraisonnable tout comme moi ...

                • carney 24 septembre 2012 12:15

                  Faudrait savoir : cette fameuse « Raison » vous l’utilisez ? oui ou non
                  Pour un promoteur de la raison, vous me dites être prêts a tenir des propos « irraisonnable »......
                  Et ensuite vous méprisez ceux qui exprime une Foi qui vous apparait comme irrationnel

                  Étonnant


                • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:51

                  carney


                  Ne confondez pas raissonable et raisonneur.
                  je crains que vous alliez sur ce travers pour venir pourfendre ma manière.

                  C’est votre droit, mais ne me faites pas grief d’un manque de raison.

                  J’ai les miennes pour écrire de la sorte !

                • carney 24 septembre 2012 13:13

                  Effectivement je vous fais ce grief.
                  Parce que vous le méritez.
                  Il est facile de balancer sur le web vos propos fustigeant l’autre.
                  Moi, je devrais faire l’effort de vous comprendre, de prendre en compte les « raisons » qui vous amène a écrire ce que vous écrivez ?
                  On est à la limite d’une thérapie par l’écriture......

                  Entres-nous bien vous fasses, mais, attention, de ne pas propager un discours qui ne ferait naître que la peur ou le rejet de l’autre du seul fait qu’il serait contre vos positions.
                   
                  Toujours étonnant et un peu plus irresponsable

                  Bien à vous


                • oncle archibald 24 septembre 2012 14:41

                  « Ceci est un pamphlet, comme la carricature il pousse le bouchon trop loin. »

                  Ah merci de le reconnaitre, vous m’aviez fait peur .... Car pour l’instant, au moins en France ... je ne vois rien qui menace vraiment la divine laïcité .... Bien sûr ça m’emmerde bien de voir force mousmées déguisées en pakistanaises sur la place du marché de ma petite ville, et quelques barbus qui surveillent de près leurs petites soeurs dans les cités HLM .. 

                  Ca m’emmerde aussi de voir à la télé des groupes de barbus qui prient dans la rue et je me dis que décidément ces gens là ne veulent de la France que les avantages qu’ils peuvent tirer de vivre dans un pays riche encore quoi qu’on en dise et qui ne rechigne pas sur les allocations de toutes sortes ... mais ce problème de « non intégration », très grave certes, est plus identitaire que religieux ... 

                • celui qui maugréé celui qui maugréé 24 septembre 2012 11:08

                  En fait de calotte il faut ici plutôt parler de calotteS.

                  la régression est bel est bien présente chez toutes les tendances du monothéisme et chacune gratte un peu plus d’influence ou de capacité de nuisance. Cette tendance reste minoritaire mais ne ralentit pas et son influence croît .

                  Sa forme varie en fonction des pays concernés mais cela reste préoccupant aux USA notamment ( liste largement non exhaustive) .


                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 11:54

                    celui qui maugréé


                    Je vous accorde ce pluriel sans retenue

                    Le singulier était de pure forme.

                    Merci 

                  • Romain Desbois 24 septembre 2012 12:07

                    Comme en géopolitique, le pouvoir religieux est en train d’être redistribué.
                    Une religion en baisse et une autre en hausse avec entre les deux, de multitudes petits satellites qui souhaiteraient devenir « calice à la place du calice ».

                    Tous cela sent mauvais ,

                    Non au gaz de chiisme !!!


                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:52

                    Romain


                    Non aux effluves nauséabondes de tous les gaz de chisme !

                  • takakroar 24 septembre 2012 11:09

                    Le mariage civil gay, pourquoi pas ?

                    La crainte que çà dérape, on ne peut interdire ou raisonner une crainte.

                    Que des hommes qui ont choisi de se mettre en dehors d’une vie de couple délirent quelque peu quand ils veulent se montrer experts sur le sujet, c’est logique.

                    Bref, que Mgr Barbarin, s’il parle à tître personnel ai le droit comme n’importe quel citoyen de donner son opinion, ne me gène pas.

                    Moi ce qui me choque c’est ceci :

                    « Pour nous, la première page de la Bible a un peu plus de force et de vérité qui traversera les cultures et les siècles que les décisions circonstancielles ou passagères d’un parlement ».

                    Que dans une république laïque où on sait s’indigner quand certains disent que le Coran est supérieur aux lois de la républiques, et que cette phrase de Mgr Barbarin qui dit la même chose, certes avec l’emballage doucereux dont sont coutumiers nos prélats catholiques, n’entraîne aucune réaction au plus haut sommet de l’Etat, c’est cela qui m’indigne et m’inquiète.

                    J’avais déjà été choqué quand Nicolas Sarkozy, président d’une république laïque (j’y tiens) déclarait avoir plus confiance dans le pasteur et le curé que dans l’instituteur pour l’éducation morale des enfants, mais ici c’est une étape de plus : c’est le président qui laisse dire que la Bible à plus de valeur que la loi et ceci dans un domaine qui n’est pas religieux. Puisqu’il s’agit uniquement d’un acte civil.


                    • Romain Desbois 24 septembre 2012 12:11

                      il y aune différence entre un président qui parle et un président qui laisse dire !

                      Ce qui est cocasse c’est que Barbarin défende le couple monogame alors que nombre de leurs prophètes étaient polygames (Abraham, David, Moïse, etc... ;)


                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:54

                      takakroar


                      Votre indignation est nécessaire et légitime.

                      Seule la loi des humains vaut sur cette planète. 
                      Laissons à Dieu son seul royaume virtuel

                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:55

                      Complot


                      Je vous en remerçois !

                    • LE CHAT LE CHAT 24 septembre 2012 11:43

                      c’est con , on peut pas les repousser avec des gousses d’ail !
                      qu’ils aillent tous adorer ce qu’ils veulent derrière leurs portes fermées , mais n’emmerdent pas les autres avec leurs bondieuseries ! ça appartient au passé ces supertitions !


                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:57

                        Le Chat


                        L’ail, le pieu et le cru s’y fie !

                        Le niveau monte ...

                      • epicure 24 septembre 2012 20:49

                        si c’est des adorateurs de l’oignon que tu as en face toi, ce n’est pas l’ail qui risque de les effrayer. Au pire ils te considèrent comme un hérétique.


                      • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 11:52

                        Bonjour l’auteur,
                        100% d’accord avec votre article !
                        La calotte n’avait en fait jamais disparu en France mais elle était tenue en laisse depuis un siècle. L’aspect revendicatif et potentiellement agressif d’une religion importée, l’islam, a permis aux chrétiens et aux juifs de ce pays de se ’remettre en selle’. Ils appuient systématiquement toutes les revendications des musulmans sans doute pour mieux se coltiner avec eux comme on le voit en ce moment par exemple au moyen-orient.
                        Le (re)confessionnalisation de la France est un processus dangereux. La laïcité n’est jamais définitivement acquise, on voit des pays comme la Turquie, faire marche arrière.



                        • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:58

                          bodidharma


                          La spiritualité ce n’est pas drôle aurait dit Desproges !

                        • Rackam 24 septembre 2012 12:08

                          Rien à redire quant au contenu. Juste une petite correction à la fin : dernière ligne avant-dernier paragraphe : PREEMINENCE et non PROEMINENCE.
                          Suis un peu pinailleur, et j’aime l’orthographe même si l’on prétend que c’est la science des ânes...


                          • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 12:26

                            En l’occurrence il ne s’agit pas seulement d’orthographe mais de deux mots différents avec des sens différents.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 12:59

                            bodidharma


                            Merci de corriger un dyslexique notoire qui n’est pourtant pas un êne mais souffre de ce mal depuis toujours. Ne me jugez pas la dessus je vous prie !

                          • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 13:04

                            Ne me jugez pas la dessus je vous prie !
                            Non, rassurez vous, on juge surtout sur le contenu. Et puis sur l’orthographe c’est difficile d’être exigeant à moins d’être excellent ce qui n’est pas le cas de beaucoup de rédacteurs ici.


                          • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 13:26

                            Abou Antoun

                            Ce fut un long calvaire pour moi toute ma scolarité, un chemin de croix qui se poursuit encore dans ma profession ;

                            Une religion du pouvoir pour distinguer les uns des autres.

                            mais je pense savoir manier les mots même si parfois leur écriture se dérobe


                          • joelim joelim 24 septembre 2012 12:48

                            Pensez-donc qu’il y a désormais des socialistes chrétiens, c’est à mourir de rire ...


                            Comme quoi l’ostracisme n’est pas l’apanage des croyants.

                            C’est le problème avec une partie des athées. 

                            Ils croient qu’ils ne peuvent pas tomber dans les travers des groupes religieux. 

                            Or tout groupe constitué (religieux ou pas) peut cultiver l’intolérance et la connerie.

                            Le respect de l’autre c’est de comprendre qu’on n’a pas forcément raison. 

                            • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 13:01

                              joelim

                              La saillie pour ironique qu’elle fut n’est pas passée inaperçue. Elle a fait votre miel !

                              J’aime l’apparition du mot connerie, on sent que le débat s’élève ...

                            • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 20:10

                              J’aime l’apparition du mot connerie, on sent que le débat s’élève ...
                              C’est qu’on commence à parler vrai ...


                            • joelim joelim 24 septembre 2012 20:28

                              Reconnaissez que ce n’est pas faux. 


                              Votre ironie était bien peu tolérante sur les choix des autres.

                              Je ne jubile pas j’explique : il faut toujours essayer de se mettre à la place des autres, c’est la source de la tolérance. smiley 

                            • NeverMore 24 septembre 2012 12:57

                              Ah mince, quasiment tout contre la calotte, et presque rien sur la kippa et le cimetère.

                              Et bien sûr, le « mariage-pour-tous », l’ivg, l’euthanasie : essentiels

                              La charia, le droit des femmes, la lapidation, la polygamie, le mariage des petites filles, les mutilations (etc !..) : négligeables. 

                              Avec cet article complètement déséquilibré, on peut se demander pour quoi et pour qui vous roulez.

                               


                              • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 13:03

                                 NeverMore


                                Lisez entre lignes, la calote c’est pour toutes les claques qui se perdent dans tous les travers que vous dénoncez ...

                                Sans exclusive par souci d’équilibre même si les horreurs de l’heure ont une petite préférence

                              • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 20:00

                                Ah mince, quasiment tout contre la calotte, et presque rien sur la kippa et le cimetère.
                                Enfin, faut dire que les juifs et les musulmans sont débarrassés, bon gré, mal gré, de façon précoce de la calotte.


                              • Abou Antoun Abou Antoun 24 septembre 2012 20:14

                                et presque rien sur la kippa et le cimetère.
                                Faudra-t-il un jour balancer entre le cimeterre et le cimetière ?


                              • robin 24 septembre 2012 13:33

                                L’auteur :

                                Que vous ne vouliez pas que l’apocalypse soit religieuse c’est votre droit et votre affaire,
                                mais nier que le monde en général et occidental en particulier est en faillite grave dans à peu près tout les domaines essentiellement par le fait d’avoir fait l’impasse total sur le spirituel est une évidence incontournable.


                                • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 14:00

                                  Robin


                                  je souscrits pleinement à la faillite du monde occidental voué corps et biens au Dieu argent. Mais je n’admets pas que la spiritualité remplace l’éthique.

                                  Il y a d’autres chemins et je n’ai pas besoin de l’idée de Dieu pour développer une morale. Je peux même reprendre des valeurs des livres sacrés comme des évangiles sans pour autant adorer une illusion.



                                • oncle archibald 24 septembre 2012 14:45

                                  « Je peux même reprendre des valeurs des livres sacrés comme des évangiles sans pour autant adorer une illusion. »

                                  C’est bien de reconnaitre ses origines et les bienfaits de la culture ... Quinze siècles de christianisme en Europe ça a en effet laissé quelques traces ...

                                • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 15:39

                                  Oncle archibal


                                  Pourquoi le christinaisme veut se faire le dépositaire unique de cette culture. 
                                  Les celtes avant eux avaient également des valeurs humanistes et d’autres insupportables

                                  Les traces du christianisme se sont faites parfois stigmates et je vous prie de ne pas l’oublier

                                • oncle archibald 24 septembre 2012 18:08

                                  @ C Nabum : 


                                  Si vous pensez que le christianisme n’a pas été la base de notre culture c’est que vous connaissez mal l’histoire de France et que vous regardez constamment vers le sol pour ne pas voir les clochers qui dominent le moindre village ... 

                                  Et personnellement l’idée d’une grande fraternité des hommes quels qu’ils soient résumée par la prière chrétienne « notre père » me convient parfaitement ...

                                  Quand aux dérapages du christianisme que vous me priez de ne pas l’oublier, le voudrais-je que j’aurais du mal à le faire tant certains n’ont retenu que cela et nous collent sous le nez des erreurs qui remontent à plusieurs siècles .... 

                                  Serez vous d’accord pour dire que ces dérapages regrettables ne sont pas uniques en leur genre et ne sont pas l’apanage des chrétiens ... Je pense qu’il y a eu quelques méfaits de révolutionnaires qui ne sont pas plus brillants que ceux commis par les inquisiteurs, beaucoup plus proches de nous, et dont on parle beaucoup moins ... Notre premier ministre qui a administré la ville de Nantes devrait pouvoir vous instruire si vous ignorez ce qui se passait sur la Loire dans les années 1893 si je ne m’abuse ...

                                • oncle archibald 24 septembre 2012 18:29

                                  erratum : années 1793 bien sur, pardonnez moi ...

                                  entre novembre 1793 et février 1794 pour être précis ...

                                • epicure 24 septembre 2012 21:04

                                  en juin 1793 les catholiques, royalistes attaquent nantes, et sont repoussés.

                                  C’était une guerre civile avec des armées des deux côtés, qui ont eu chacune leur part d’exactions.


                                • Jason Jason 24 septembre 2012 14:39

                                  « C’est la sarabande des prêcheurs, des imprécateurs, des devins du divin, des annonciateurs de l’apocalypse. » 
                                  Vous oubliez les hommes politiques, et la faune de la radio et de la télé.

                                  Vous avez raison dans votre dernier commentaire. Pourquoi l’éthique serait l’apanage des religions ? C’est une escroquerie à laquelle les propagateurs de choses inconnues et irrationnelles nous ont habitués.


                                  • Jason Jason 24 septembre 2012 14:42

                                    P.S. Quand j’aia vu votre titre, je pensais (follement) qu’il s’agissait de la calotte glacière. Autrement plus importante que l’autre.


                                    • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 15:41

                                      Jason


                                      J’aime à me jouer de l’ambiguité

                                      Vous avez raison la calotte glacière est au plus mal et fourni des motifs d’inquiétude plus graves encore que ces maudites bondieuseries ...

                                      Mais bon, uin seul billet par jour et des claques qui se perdent un peu partout

                                    • winston smith 24 septembre 2012 15:31

                                      Cher Nabum


                                      Comme vous je cultive de l’ironie envers les clowns ésotériques, et je ressens de l’anxiété devant les intégrismes, et les fondamentalismes rampants.


                                      Néanmoins, je trouve que c’est une erreur d’ inclure dans votre critique le sacré sans distinctions.


                                      Premièrement, Il ne faut pas sous-estimer le sacré sécularisé, dissimulé dans tout les recoins de notre quotidien, dans dans nos gestes, nos rituels, et pour abréger, la tendance à créer du symbole. 

                                      Nous avons la manie de rechercher du sens, de construire du sens même. C’est une manière de se relier au « réel », de l’organiser afin qu’il soit habitable en fonction de notre façon d’être au monde, en tant qu’humains. 

                                      En ce sens la science est une forme de sacré qui tente de donner, peut-être pas une finalité, mais des explications aux phénomènes, du sens au réel, théoriquement et pratiquement. D’ailleurs sa cosmogonie nous dit qu’il y a plus de 13 milliard d’années, l’univers est sorti d’on ne sait ou, comment, et pourquoi. Que la vie est une sorte d’accident extrêmement rare apparue sur une petite planète insignifiante dans l’immensité incommensurable du cosmos.

                                       Et en plus il nous faut mourir un jour, et peut-être ne me reste-t-il qu’un jour à vivre au moment ou j’écris ces lignes...

                                      Il faut admettre que c’est angoissant...

                                      D’ailleurs beaucoup de scientifiques ont été, ou sont croyants en quelque chose de « transcendant ». 

                                      Et en passant, religion et science ont toujours entretenu des relations extra-conjugales. David F.Noble dit des choses intéressantes à ce sujet, en particulier dans  :« The religion of technology, The Divinity of Man and the Spirit of Invention. » 


                                      http://en.wikipedia.org/wiki/David_F._Noble

                                       

                                      deuxièmement, on voit bien que le monde séculier moderne, baignant dans ses marées politico-scientifico-économiques, non seulement c’est révélé incapable de répondre correctement à ce besoin de sens dans un contexte de plus en plus chaotique, mais contribue, dans un causalité circulaire démente, à aggraver les choses. Le chaos , le néant, le désordre, la mort, ce sont les premières choses que le sacré essaie de conjurer. Donc des personnes ordinaires se tournent vers la religion, ou se crispent sur leur religion, pour trouver un dérivatif, une planche de salut, des pensées eschatologiques et sotériologiques ; et des personnes assoiffées de pouvoir instrumentalisent les cultes. D’autres personnes se tournent vers l’ésotérisme de pacotille, comme vous le dites très bien, ou...l’argent, bien absolu, sacrement absolu.







                                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 15:46

                                        winston smith


                                        Ne confondons pas besoin de rutuels et besoin de scré. La nuance est de taille.

                                        La transcendance, chacun peut avoir une interprétation derrière ce mystère. C’est tout autre chose.

                                        Il est calir que désormais nos seuls rituels sont mercantiles, commerciaux, festufs. Plus ça va, plus nous manquons de repère pour le vivre ensemble.
                                        Le Dieu argent a besoin d’individu pieds et porte-nonnaie liés à cette foi nouvelle.

                                        Pour luttter contre ce délire, le fait religieux donne des réponses qui sont parfois utiles mais qui me semblent infantalisantes.

                                        par contre, trouvons collectivement des rituels pour marquer dans la dgnité les grandes étapes de nos vies et tout ira à nouveau beaucoup mieux ...

                                      • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:18

                                        il y a plusieurs sortes de rituels et tous ne sont pas sacrés.

                                        Dans la société il y a des rituels qui sont la confirmation des identités et des appartenances.

                                        (Ex : le salut au drapeau comme rituel de l’appartenance à la Communauté nationale, mais cela n’a rien de sacré...à moins que cela soit l’amour sacré de la patrie...)

                                        Un couple d’amoureux doit « ritualiser » sa relation amoureuse pour l’entretenir et la confirmer....

                                        Quand aux rituels sacrés , je vous laisse le soin de les définir smiley


                                      • winston smith 24 septembre 2012 20:19


                                        Il y a un lien entre la création de symboles, le rituel, le sacré, et les propriétés de la conscience humaine dans l’expérience ordinaire de la vie. De la première impulsion d’édifier une tombe pour un mort, et la décorer, jusqu’au renforcement de la dualité profane/sacré disons au néolithique, où n’est Être que ce qui est « sacré » ; les points cardinaux, le calendrier, la chronométrie, etc...
                                        Sur ce point, tout ce que je dis c’est que le rituel, trivial ou non, a une fonction qui est généalogiquement de l’ordre du sacré : confirmer l’Être, organiser un cosmos autrement chaotique. 
                                        Je parle du sacré comme propriété structurelle de la psyché. Je pense qu’il ne faut pas la sous-estimer. 
                                        Après c’est une question de langage, le rituel renvoie au sacré de toute façon, mais certains aspects de la vie ordinaire ne peuvent être appelés « rituels » que par extension abusive, c’est là que la nuance se trouve. Le mot « sacré » est aussi singulièrement chargé. 
                                        Mon avis c’est que, comme dans la névrose, où un complexe peut être inconscient mais actif et visible en symptômes, le sacré détermine nos vies plus qu’on le pourrait le croire. D’ailleurs Il n’y a pas de différences radicales entre une dépression et une crise spirituelle. On peut démontrer qu’une théorie scientifique de l’univers a des points communs avec une cosmogonie « religieuse », d’un point de vue épistémologique et symbolique. 

                                      • Lord WTF ! Lord Franz of the F. in S. 24 septembre 2012 15:36

                                        Il n’y a pas de « retour » du Religieux, il a toujours été là. Qu’en Occident, d’une certaine manière, ses manifestations aient en quelque sorte muté par une influence plus « diffuse » du monothéisme chrétien (donc l’influence de l’Eglise et des églises) est certes un fait, mais le « surnaturalisme » lui s’est maintenu. Illustration : si la fréquentation des églises a connu une nette diminution, courants New Age, sectes diverses et variées, médiums, astrologues, etc… ont très rapidement comblé le vide créé (les psychotropes pharmaceutiques aussi) : seul le Religieux en tant qu’ « institution » a connu un déclin, mais à l’échelle individuelle cela n’a pas forcément été le cas. C’est une erreur que de confondre Religion avec les « grandes » religions historiques qui ont « façonné » en partie nos civilisations.

                                         

                                        Et j’ajouterai que plus l’Incertitude (qu’elle soit d’ordre politique, économique, existentielle, voir « civilisationelle ») s’accroitra, plus le « surnaturalisme » se renforcera et se développera : puisque sa fonction première est bien de réduire l’Incertitude : et cela même, en dépit des avancées scientifiques, qui au final n’ont toujours pas résolu des questions fondamentales telles qu’est-ce que l’univers au final ? Qu’est-ce que notre esprit ?

                                        (et vraisemblablement la Science « humaine » n’y parviendra pas : en tout cas pas au stade « humain » : peut-être que notre descendance post-humaine (au cas où ce stade serait atteint : la condition étant que notre espèce ne s’autodétruise et ne s’autogénocide pas avant) y parviendra.)

                                         

                                        A chaque question résolue, une multitude de nouvelles apparaissent : certaines « supportant » indirectement les hypothèses « surnaturalistes » (cf. « similarités » entre physique quantique et religions orientales ; la non-résolution de l’épineuse question de la question et les hypothèses dualistes, etc…) et si ce n’est le cas, offrant au Religieux la capacité de se développer et muter : ce qui est une constante historique : à chaque « bond » fait par notre espèce correspond un bond (mutation) du Religieux dans ses manifestations et son discours.

                                         

                                        En reprenant l’hypothèse évolutionniste, on pourrait dire que c’est là notre « lot » : l’évolution nous ayant doté d’un cerveau hypertrophié et d’une conscience qui certes nous rend à même d’étudier notre univers et d’en faire une expérience « plus » subjective que pour d’autres formes de vie, mais d’un autre côté cette hypertrophie de nos capacités étant limitée, nous sommes condamnés à ne jamais comprendre le « pourquoi » : le paradigme matérialiste actuel faisant que la Science a avant tout une approche fonctionnaliste, mécaniste et bien entendu matérialiste : seul le « comment » est envisageable : le « pourquoi » risque de demeurer pour longtemps (ou à jamais) le domaine du Religieux.

                                         

                                        Enfin, rappelons qu’au vu de l’évolution démographique « boomique » des dernières décennies : en proportion, le nombre d’athées n’a fait que se réduire : ce qui risque de continuer pour encore quelques décennies.

                                         

                                        Bref il faut repenser le rapport au Religieux, et repenser les rapports entre athées/areligieux/non-religieux et religieux/« surnaturalistes » : la seule confrontation violente (physique ou non) et/ou permanente mènera à une impasse si ce n’est pire.

                                         


                                        • Lord WTF ! Lord Franz of the F. in S. 24 septembre 2012 15:37

                                          *correctif :  la non-résolution de l’épineuse question de la CONSCIENCE...

                                        • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 16:30

                                          Lord Franz of the F. in S.
                                          Si la conscience est épineuse elle finit par ceindre la tête du supplicié ...

                                        • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:53

                                          a Nabum

                                          « Si la conscience est épineuse elle finit par ceindre la tête du supplicié ...
                                           »

                                          Tout à fait....l’image est parlante, un épine dans le cerveau....Yod-Keter, mais ce n’est pas le couronnement de diamant mais de feu....bon je stoppe...vais me faire traiter de fou smiley


                                        • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 15:49

                                          Amaury Watremez


                                          Si numériquement la minorité est telle que vous la décrivez, elle demure pas moins d’une immense efficacité par rapport au rapport de force réel. Nous savons les reculades qui s’opèrent dans les hopitaux notamement sur l’avortement.

                                          Mais franchement, vous avez raison, j’ai cherché à équilibrer les griefs pour ne pas pointer du doigt une seule communauté.

                                          Je crois que charité chrétienne commence par soi-même et je n’ai fait que suivre ce précepte. Merci

                                        • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:04

                                          a Nabum

                                          200 000 avortements en France annuellement....

                                          Record battu en Belgique l’année passée, presque 20 000

                                          Ce qui est intéressant, c’est l’enquête belge sur les motivations de ces actes médicalisés.

                                          Pour l’essentiel en Belgique des jeunes femmes de 25 à 30 ans, ce ne sont plus des gamines...

                                          causes : mauvaise contraception, perte de confiance dans le partenaire, études etc...

                                          Ce qui est très interrogeant , c’est que des jeunes femmes cumulent l’acte médical d’avortement...2 x par exemple.

                                          Nous sommes bien loin des motivations qui ont permis les lois de l’avortement thérapeutique.


                                        • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:08

                                          a Nabum, les forces du réel sont en grande partie les lois de la Nature, ce que certains nomment le réel est parfois « le réel » qu’ils désirent ou qu’ils fantasment en fonction d’eux-mêmes.

                                          C’est pourquoi, concernant Breivik et Merah , il serait possible de réfléchir aux radicalités mortifères ou mortelles.

                                          (Voir la com. de Voxagora sur le fil initié par Amaury : Les cloportes ...etc)


                                        • spin spin 24 septembre 2012 16:06

                                          Ce qui m’ennuie un peu, dans votre article, c’est votre choix de synecdoque : en effet, parmi les 3 monothéismes (officiels), le seul qui n’emploie pas la calotte en signe ostentatoire religieux est...l’Islam...ce qui en dit long sur votre « impartialité », qui fait d’ailleurs fi des 3 siècles de retard de l’Islam (sur les 2 autres). Il serait temps que vous reconnaissiez que l’époque d’Avicenne ou d’Averroès est (malheureusement) loin derrière nous...


                                          • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 16:28

                                            Spin


                                            C’est une formule.

                                            Elle s’inscrit dans l’histoire de notre nation et non dans la réalité des vêtures religieuses. Pardonnez ce qui n’est qu’un trait d’humour dans un Océan d’infamie.

                                            Je suis partial sinon je n’écrirais pas de Pamphlet. Acceptez ce genre et ses limites. 

                                          • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:21

                                            a Nabum,

                                            Ce pamphlet est tellement gentil et si peu incendiaire qu’il ne menace rien, heureusement smiley

                                            Heureusement, car votre caractère est heureux....c’est une bonne nouvelle smiley


                                          • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:10

                                            Antoine Diederick


                                            Il est difficile d’avoir votre talent !

                                          • epicure 24 septembre 2012 21:14

                                            tiens les islamistes n’ont pas de calottes sur la tête ?
                                            J’ai vu plus de calottes avec des djellabas que des turbans en occident de la part des salafistes.

                                            Et pas qu’en occident apparemment :

                                            http://radioexpressfm.com/news/show/hichem-ben-nejma-les-tunisiens-barbus-qui-portent-une-calotte-un-qamis-et-des-basquettes-ne-sont-pas-tous-des-fanatiques


                                          • Antoine Diederick 24 septembre 2012 21:16

                                            a Nabum

                                            Aïe, je crains deviner une ironie.... smiley

                                            Talent ? Je ne sais pas trop....

                                            Bonne soirée.


                                          • spin spin 25 septembre 2012 15:17

                                            au temps pour moi, épicure...je ne pensais pas que celà s’appelait « calotte » aussi (ça englobe quasiment toute la moitié supérieure du crâne).


                                          • kettner 24 septembre 2012 17:08

                                            Les prépuces approuvent .


                                            • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:19

                                              ...et la calotte glaciaire fond smiley


                                            • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:11

                                               kettner


                                              Voilà une réplique circonscrite à l’essenteil !

                                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 2012 17:50

                                              Le doigt de Dieu est sous la calotte des pretres ,c’est pourquoi ils aiment nous appeller leurs enfants .


                                              • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:13

                                                Aita Pea Pea


                                                Peut-on exiger des tests génétiques ?

                                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 septembre 2012 21:23

                                                Salut Nabum,bof ,me suis laisser aller dans le courant ,alors je dirais générique .


                                              • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:27

                                                 Aita Pea Pea


                                                Proposer une divinité générique ? Quelle belle idée !

                                                Le trou de la sécurité divine va être bouché !

                                              • boyardmais 24 septembre 2012 17:50

                                                Vous écrivez : « D’autres, pas plus ni moins intolérants vont pourfendre le Monde jusqu’à ce qu’ils obtiennent dans les lois le délit de blasphème. »


                                                Vous semblez donc ne pas avoir vu que le délit de blasphème existe dans la République française, et dans quelques autres pays européens. Il y a des lois, féroces, mais qui ne vont pas jusqu’à la peine de mort pour punir ceux qui disent ou écrivent mal. 

                                                Les références sont nombreuses, je me contenterai de citer la loi 90-615 du 13 juillet 1990, modifiée par la loi 92-1336 du 16 décembre 1992, insérant l’article 24 bis dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Cet article 24 bis est communément désigné sous le nom de l’un de ses auteurs « loi Gayssot ». 

                                                • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:14

                                                   boyardmais


                                                  Si vous dites vrai, j’en suis horrifié !

                                                  Merci

                                                • epicure 24 septembre 2012 21:16

                                                  sauf que là il ne s’agit pas de croyances religieuses, mais de crimes, avec des vrais victimes.
                                                  Donc cela n’a aucun rapport.


                                                • boyardmais 24 septembre 2012 22:47

                                                  @ epicure

                                                  vu l’article 24 bis il est impossible de discuter, inutile de poursuivre la conversation. C’est interdit par « la loi Gayssot » ! C’est précisément ça la définition du blasphème : une phrase qu’il est interdit de mettre en doute sous peine de bûcher, autrefois, de prison et amende aujourd’hui.

                                                • Pakete 24 septembre 2012 23:31

                                                  "vu l’article 24 bis il est impossible de discuter, inutile de poursuivre la conversation. C’est interdit par « la loi Gayssot » ! C’est précisément ça la définition du blasphème : une phrase qu’il est interdit de mettre en doute sous peine de bûcher, autrefois, de prison et amende aujourd’hui."

                                                  La loi Gayssot parle de remises en cause de certains faits historiques à but antisémite, aucun rapport avec le blasphème qui est une parole allant à l’encontre d’une idée auto-sacralisée comme, par exemple, la supposée du christ.


                                                • ZEN ZEN 24 septembre 2012 19:30

                                                  Les légionnaires sont de retour...
                                                  Politiquement neutres, bien sûr...
                                                  Le Pape les bénit.
                                                  Oui, frère Antoine


                                                  • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:16

                                                    ZEN


                                                    Le pape fait des bulles ce qui nous rassure sur sa dangerosité réelle !

                                                  • ZEN ZEN 24 septembre 2012 19:33

                                                    En avant soldats du Christ
                                                    Marchons comme en guerre...
                                                    ♪♫


                                                    • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:46

                                                      Salut Zen

                                                      me font peur ces légionnaires et soldats du Christ.....d’abord il faut voir son prochain, ce qui pas trop facile déjà ....ces « soldats » du Christ hum hum...

                                                      perso je préférerais voir des « moines bâtisseurs » à la peine de la construction sans pétrole smiley


                                                    • Antoine Diederick 24 septembre 2012 19:47

                                                      « sacré Zen » vind’ju smiley


                                                    • ZEN ZEN 24 septembre 2012 20:17

                                                      Quoi, tu as juré Antoine ?!!
                                                      J’va l’dire à l’Opus smiley


                                                      • Antoine Diederick 24 septembre 2012 23:54

                                                        a Zen

                                                        A Louvain, en revanche, la bataille menée par l’Opus fut perdue grâce à la ténacité du vice-recteur, le Père Gabriel Ringlet. Il a refusé de renouveler le bail de deux résidences pour étudiants ouvertes sur le campus par l’Opus, en interdisant à celui-ci de distribuer sa littérature aux étudiants aussi longtemps qu’il triche sur son identité. Cette décision a été prise à l’unanimité par le conseil d’administration de l’université. « L’Opus ne vise que l’élite de la société, explique le Père Ringlet, ce qui est inacceptable pour notre université. Je ne peux pas voir ma foi là-dedans. La quête de la perfection a quelque chose de très orgueilleux et de malsain. Je ne peux accepter une religion qui lave plus blanc que blanc... la couleur des sépulcres  ! Car, au bout du chemin, on trouve toujours l’exclusion, le racisme. En ces temps de montée de l’extrême droite, on ne se prémunit peut-être pas assez contre les dictatures spirituelles. »

                                                        C’est bien d’une dictature qu’il s’agit, qui risque de prendre la papauté en otage. Cette « arme du Pape » est à double tranchant et pourrait se retourner contre lui.« 

                                                        J-P 2, n’a pas mené une »croisade" style Opus Dei, il est resté libre de cela.

                                                        J’ai assisté au questionnement lancé par les étudiants de l’UCL auprès de JP 2 concernant l’Opus...depuis lors, j’ai eu d’autres centres d’intérêt.

                                                        A l’époque, je ne me suis pas senti concerné car comme bonhomme engagé dans l’information, j’étais et le suis encore (rétrospectivement) persuadé de la nécessité de neutralité.

                                                        Les conditions ont changé, l’époque a changé. Il y a maintenant une question civilisationnelle.

                                                        Avec le recul historique, il est dit que l’Opus a aidé au refinancement du Vatican. Outre cela, JP 2 a été confronté à des enjeux internes et externes dont nous ne savons que peu de choses aujourd’hui.

                                                        Aujourd’hui, pour moi, je revisite Saint Thomas...c’est mieux que rien...et c’est modeste.

                                                        Il est temps de remettre des discours cohérents au milieu de la vie socio-économique, vu la crise très importante actuelle. Cette soumission à laquelle 30 ans de mauvais choix ( constat maintenant) nous a conduit.

                                                        Autant pour les cathos et les non cathos. Car pour moi, maintenant, outre les questions personnelles de chacun d’entre nous, c’est de savoir comment accepter ce qui se passe et affirmer qu’il faut que cela change....mais j’ai pas le truc

                                                        Zen et la Belgique... smiley


                                                      • Antoine Diederick 24 septembre 2012 23:57

                                                        à Zen, 1995, cet article...le temps a passé....


                                                      • ZEN ZEN 25 septembre 2012 08:45

                                                        Salut Antoine
                                                        L’Opus a raté son coup à Louvain, mais a gagné notamment dans certaines grandes universités espagnoles (Navarre) et au Chili


                                                      • ZEN ZEN 25 septembre 2012 08:48

                                                        La France n’est pas en reste...


                                                      • epicure 24 septembre 2012 21:09

                                                        réponse paranoïaque d’un obscurantiste dont les amis de la transcendance ( dieu, l’argent etc.... ) ont tous les pouvoirs pour de vrai, et veulent se faire passer pour des victimes.


                                                      • C'est Nabum C’est Nabum 24 septembre 2012 21:17

                                                        Angra Mainyu


                                                        Le gros problème chez nous les athées c’est que nous ne bénéficions pas de l’esprit saint. Nous ne pouvons lutter à armes égales avec vous, les amis de dieux et c’est pourquoi nous sommes vos victimes préférées

                                                      • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 06:15

                                                        Angra Mainyu


                                                        Voilà une démonstration absurde qui se fonde sur une période courte de l’histoire des hommes où le communisme était religion d’état

                                                      • njama njama 25 septembre 2012 08:47

                                                        @ Nabum
                                                        Le gros problème chez nous les athées c’est que nous ne bénéficions pas de l’esprit saint.

                                                        Ah .... mais l’esprit sain je l’ai rencontré bien des fois.
                                                         smiley


                                                      • Romain Desbois 25 septembre 2012 12:02

                                                        La différence entre les massacres du communisme ou des religions et du fascisme ou du nazisme, c’est que pour les premiers c’est une déviation de l’idéologie alors que pour les derniers c’est une application de l’idéologie.


                                                      • Le péripate Le péripate 25 septembre 2012 12:04

                                                        Genre à l’insu de leur plein gré.... smiley


                                                      • Le péripate Le péripate 25 septembre 2012 12:12

                                                        Une déviation, vraiment.... Marx : L’histoire tout entière n’est qu’une transformation continue de la nature humaine. Engels : Tout ce qui existe mérite de mourir. Lénine : La dictature du prolétariat est une domination qui n’est pas limitée par la loi, elle s’appuie sur la violence.

                                                        Je trouve que le programme était au contraire très clairement annoncé.

                                                        Notre moralité est entièrement subordonnée aux intérêts de la lutte de classe
                                                        ”, dit Lénine. Pour cela, il faut être prêt à user “de tous les stratagèmes, de ruse, de méthodes illégales, être décidé à taire, à celer la vérité.

                                                        C’est édifiant, non ?


                                                      • Romain Desbois 25 septembre 2012 15:18

                                                        Péripate
                                                        Je vous parle de l’idéologie pas de ceux qui s’y réfèrent.
                                                        Pouvez-vous comprendre la nuance ?


                                                      • Le péripate Le péripate 25 septembre 2012 15:25

                                                        Non. Je préfère la cohérence à la nuance. smiley. Mais c’est sans importance.


                                                      • epicure 25 septembre 2012 17:43

                                                        Mais lénine c’est déjà une déviation.

                                                        la dictature du prolétariat énoncé par marx, n’a jamais existé en URSS, les bolchéviques on confisqué le pouvoir des soviets.


                                                      • Le péripate Le péripate 27 septembre 2012 10:54

                                                        Ah.... et Marx a dévié vers l’age de la puberté probablement. Elle a bon dos la théorie de la « déviation ».


                                                      • njama njama 24 septembre 2012 22:34

                                                        Aux âmes libre penseur !

                                                        Dieu a fait de l’homme un penseur libre ... de ses choix. Quel risque étrange, quel libertaire ...
                                                        mais s’il n’en était pas ainsi, nous ne vaudrions pas plus que des insectes sociaux.
                                                        En fait les non-croyants (des grands déçus des religions, et il y a de quoi ...), ont simplement retrouvé intuitivement cet axiome de base ...

                                                        http://www.dailymotion.com/video/ ...


                                                        • Hervé Hum Hervé Hum 24 septembre 2012 23:51

                                                          Njama

                                                          La musique est sympa, mais les paroles sont vraiment comme les bateaux, creuses.

                                                          Surtout qu’à mon sens il ferait mieux de chanter qu’il va donner son âme à Dieu vue que le diable, ben, c’est lui qui vient le dépouiller !

                                                          En effet, le paradoxe est dans le fait que c’est Dieu qui donne et assure de la liberté de penser et le diable qui la prend... Parce que dans le cas contraire nous serions foudroyés sur le champs vu que Dieu est tout puissant. Bref, Dieu ne peut prendre une chose qu’il concède à priori. Il n’y a que le diable pour prendre une chose qu’il ne possède pas mais qu’il désire. 

                                                          Et vous savez quoi ? Il n’est pas besoin d’être croyant pour écrire cela, il suffit de sa liberté de penser !

                                                          Alors il dit qu’avec le diable il peut négocier, c’est vrai, en retournant travailler pour lui, redevenir son esclave !!!


                                                        • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 06:14

                                                          njama


                                                          Il y a dans cette formule finale toute l’ambiguité de ce débat.
                                                          Je suis ravi qu’un lecteur reprenne cette folie !

                                                        • njama njama 25 septembre 2012 09:14

                                                          @ Hervé Hum

                                                          paroles bateaux, celles de la vague à l’âme.

                                                          Bref, Dieu ne peut prendre une chose qu’il concède à priori.
                                                          Tout à fait, sauf à changer l’homme, auquel cas l’épisode de l’homme serait pas beaucoup différent de celui des dinosaures, et celui-ci deviendrait une « autre » créature. Il n’y a donc que l’homme pour se sortir lui-même du pétrin dans lequel il s’est mis tout seul comme un grand ...sot. Après si Dieu donnait un coup de pouce ... mais comme l’homme ne commande pas Dieu, à la base il n’y a rien à attendre de ce côté-là, au moins pour démarrer ... les athées ont au moins cette lucidité existentielle sur les prémisses.

                                                          Le diable, il fait partie du scénario, dès le début. Il fait juste son boulot de diable (satan veut dire adversaire en hébreu, comme en arabe. Quelquefois, il est traduit par « accusateur »).
                                                          Le diable ne dépouille de rien, serait bien en mal de reprendre quelque chose vu qu’il ne possède rien, il le sait. Les anges sont immortels (lui aussi forcément), il me paraît absurde de « transposer » nos registres de perception sur ceux des anges. Ont-ils la même conception du bien et du mal, par exemple (?)

                                                          Alors il dit qu’avec le diable il peut négocier, ...
                                                          il est « libre » de le penser, mais il sera payé en royalties de la bêtise de l’avoir pensé. C’est pas pour rien qu’on l’appelle d’ailleurs aussi « le malin » ... et si j’en crois la très explicite sourate 14 verset 22 ici , le pôôôôvre, il va se retrouver rouler dans la farine, et gros Jean comme devant !

                                                          « Et quand tout sera accompli, le Diable dira : »Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité ; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches ; mais faites-en à vous même. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah]". Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs]. "

                                                           Vaut mieux quand même se renseigner un peu pour savoir à qui on a affaire avant de chercher à négocier.


                                                        • njama njama 25 septembre 2012 09:44

                                                          excusez-moi, je rectifie un peu mon commentaire.

                                                          je disais :
                                                          Le diable ne dépouille de rien, serait bien en mal de reprendre quelque chose vu qu’il ne possède rien, il le sait.

                                                          vrai et faux, il possède une volonté d’agir, des pouvoirs ... mais à la différence de Dieu, il ne possède pas le pouvoir de créer. C’est une des raisons principales pour laquelle c’est absurde de le mettre sur le même plan que Dieu, et encore moins imaginer qu’il serait son rival.


                                                        • epicure 25 septembre 2012 17:50

                                                          @Par njama (xxx.xxx.xxx.43) 24 septembre 22:34

                                                          La religion ne fait pas de l’homme un penseur libre, la sortie de la religion le permet.
                                                          Les dogmes religieux sont à la pensée ce que la glu est à l’insecte volant.

                                                          Pour penser librement il faut s’extraire des dogmes autoritaires des religions.

                                                          Par exemple la philosophie premier exercice de libre pensée, repose sur le refus du mythe religieux, de ne pas se basé sur ce qu’ont décidé les autorités religieuses.


                                                        • Hervé Hum Hervé Hum 24 septembre 2012 22:37

                                                          Ah, qu’il est loin le bon vieux siècle de voltaire !

                                                          Le plaisir des joutes verbales... Où il est interdit d’insulter sinon par trait d’esprit au risque du suprême ridicule.

                                                          C’est tout l’intérêt de votre article cher Nabum, et c’est pas rien !!!


                                                          • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 06:12

                                                            Hervé Hum


                                                            Merci
                                                            Me voilà posé sur Voltaire qui désormais ne sera plus qu’un fauteuil pour les malades ...

                                                            L’esprit va en quenouiile ...

                                                          • maturin 27 septembre 2012 10:12

                                                            l’homme d’esprit est quelque fois détestable,
                                                            mais rarement ennuyeux. !!!
                                                            merci Nabum


                                                          • Hervé Hum Hervé Hum 25 septembre 2012 09:04

                                                            Ah Nabum

                                                            « l »esprit va en quenouille"

                                                            Pour d’autres il va en quenelle !!!

                                                            Pour finir, un merci pour la chanson de Brassens que je ne connaissais pas. Un extrémiste anti fanatique lui aussi.

                                                            La liberté de penser c’est de ne pas se laisser emprisonner dans un quelconques fanatisme. Soyons donc des extrémistes anti istes, Suivant le principe qu’à toute règle il y a son exception.

                                                            Bonne journée


                                                            • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 13:09

                                                              Hervé HUm


                                                              Allons, la quenouille en vadrouille face à ces gens qui nous casse les quenelles !

                                                              Brassesn doit revenir pour écrire d’autres complaintes, il y a de quoi faire en ce moment. Nous sommes en pleine patouille ...

                                                            • njama njama 25 septembre 2012 10:24

                                                              @ Nabum

                                                              Il y a dans cette formule finale toute l’ambiguité de ce débat.
                                                              Je suis ravi qu’un lecteur reprenne cette folie !

                                                              Cet axiome de base est inscrit en toutes lettres dans les Écritures, noir sur blanc, c’est même principiel puisque selon ces textes, Dieu crée l’homme à son image et à sa ressemblance, partageant ainsi (avec l’homme au moins) quelques attributs qu’il a. Penser le contraire, c’est envisager que Dieu n’est pas libre. Auquel cas Dieu n’est pas Dieu.
                                                              Toutes les religions, à quelques nuances près entre elles s’accommodent fort bien du fatalisme, et ont développées toutes sortes de circonvolutions théologiques pour remettre au final leur destin (salut) entre les mains de Dieu. Aveu d’impuissance à prendre son destin en main ?
                                                              Au moins, l’athéisme nous épargne cette faiblesse de raisonnement. L’existentialiste est pragmatique avant tout.
                                                              (je suis croyant mais j’adore l’athéisme).
                                                              Avec ou sans l’aide de Dieu ?
                                                              ... telle est la question !

                                                              J’adore cette petite histoire du Mollah Nasreddine (héros comique de plaisanteries populaires turques, un peu soufi qui n’hésitait pas à railler gentiment les ronrons cléricaux) qui se rend chez un tailleur :

                                                              - Pourrais-tu me faire un manteau dans ce tissu gris ?
                                                              - Certainement avec l’aide de Dieu, répond le tailleur.
                                                              - Quand sera-t-il prêt ?
                                                              - Dans une semaine, avec l’aide de Dieu !
                                                              - Veux-tu être payé maintenant ?
                                                              - Avec l’aide de Dieu, oui, j’aimerais bien !
                                                              Nasreddine lui règle ce qu’il doit puis revient la semaine suivante.

                                                              - Mon manteau est-il prêt ?
                                                              - Non, je n’ai pas pu. Ma femme est tombée malade. Mais elle a guéri maintenant avec l’aide de Dieu.
                                                              - Quand penses-tu finir alors ?
                                                              - Dans trois jours, avec l’aide de Dieu.

                                                              Trois jours plus tard :
                                                              - Alors, mon manteau ?
                                                              - Il me manque du tissu, mais avec l’aide de Dieu …
                                                              - Écoute, interrompt Nasreddine, maintenant je suis pressé. Essaie de travailler sans l’aide de Dieu, ça te retarde !



                                                              • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 13:11

                                                                njama


                                                                Ne m’embarquez pas là où je peux aller

                                                                Pour moi, Dieu n’est pas, n’a jamais été et ne sera jamais

                                                                N’insister pas ...

                                                              • njama njama 25 septembre 2012 13:18

                                                                sans l’aide de Dieu ça marche beaucoup mieux ... on est d’accord !
                                                                 smiley


                                                              • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 13:26

                                                                njama


                                                                Sans l’idée de Dieu les humains sont enfin responsables de leurs actes !

                                                                • Romain Desbois 25 septembre 2012 15:53

                                                                  bravo c’est exactement cela !

                                                                  un commentaire disait sur un autre fil que les athées préféraient par lâcheté ne pas croire au paradis ni à l’enfer de peur d’être jugés et condamner pour le mal qu’ils ont fait.

                                                                  Ce qui m’a permis de répondre que je n’avais pas besoin de la menace de l’enfer ou de la récompense du paradis pour faire du bien. La lâcheté est bien du côté de ceux qui le font par peur ou par intéret.


                                                                • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 18:09

                                                                  Romain Desbois


                                                                  Seuls les petits enfants et les croyants ont besoin du bâton et de la carotte
                                                                  les grandes personnes agissent selon leurs convictions profondes sans récompense ni menace, c’est ainsi que l’humain se grandit à lui même ...

                                                                • njama njama 25 septembre 2012 16:17

                                                                  l’idée de Dieu
                                                                  chacun a la sienne, et c’est du super super flou artistique ... En fait les croyants « des religions » sont bien incapables de dire quoi que ce soit sur Lui, en dehors du fait que c’est un « mot » qui apporte une cohérence dans une vison cosmogonique de l’univers.
                                                                  Donc l’hypothèse de départ - « non-dieu(x) » - (comme en mathématique non-A ou non -B) me paraît parfaitement valable dans la mesure où l’existence de Dieu n’est pas démontrable.
                                                                  Dans mon raisonnement , je ne peux qu’envisager l’homme libre,
                                                                  (l’homme est à son image etc. ... axiome des Écritures) puisque Dieu est libre ou Dieu n’est pas.

                                                                  Le retour de la main de Dieu (les « systèmes » religieux) n’est rien d’autre qu’une tentative de remettre Dieu sous cloche, faut garder le contrôle ... LOL, manière d’y remettre également la liberté de ce « nouveau » penseur libre, laïc, l’Homme en herbe ...

                                                                  Dans le retour de cette Calotte, un élément contemporain et « nouveau » apparu dans le paysage de notre culture qui me paraît assez parlant est que l’Europe impose par son traité aux États membres d’entretenir un dialogue permanent avec les religions et associations philosophiques ...
                                                                  http://www.dailymotion.com/video/xg5v8j_traite-de-lisbonne-dialogue-avec-les-religions_news
                                                                  c’est à dire qu’Elle ou Eux choisissent à leur discrétion, trier sur le volet (faut séparer le bon grain de l’ivraie LOL comme dans la parabole), leurs interlocuteurs parmi bien d’autres ... possibles.
                                                                  Comment reconnaître aux États et aux Églises toutes religions et obédiences confondues, la validité « démocratique » de cette démarche, collusion ô combien douteuse s’il en est, quand on sait que tous les dignitaires religieux ne sont pas « élus » et n’ont pas mandat à représenter qui que ce soit des laïcs, et encore moins les non-croyants.
                                                                  C’est donc assez pourri à la base. Vous avez raison, la Calotte est de retour ... cette affaire va très loin et dépasse les simples gesticulations et agitations sporadiques, qui ne sont que rides en surface ici et là, l’Europe en atteste. La lame de fond, instituée, est bien plus redoutable ...
                                                                  Outre Atlantique, c’est du même jus ! ou pire ...
                                                                  http://earthministry.org/ ...


                                                                  • C'est Nabum C’est Nabum 25 septembre 2012 18:11

                                                                    njama


                                                                    Je constate que ce sujet vous tient particulièrement à cœur.

                                                                    Merci pour vos contributions

                                                                    Bonne soirée

                                                                    • maturin 27 septembre 2012 10:09

                                                                      Bonjour,Nabum,

                                                                      « Un ecclésiastique  quêtant dans une église, justifie de la pieuse destination des oboles des fidèles en ces termes : Pour le service du culte ! Sa voix décroit à mesure qu’il s’éloigne et à la dixième répétition, il est difficile d’entendre autre chose qu’une assez monstrueuse obscénité » (Jarry).

                                                                      Votre article que j’approuve,

                                                                      semble subir, après quelques commentaires le même effet Doppler.

                                                                       L’impossibilité de décalotter  pour certains stigmatisés,

                                                                      La main de dieu dans la culotte d’un zouave pontifical.

                                                                      Mais je vous le dis tout net les athées sont des pataphysiciens,

                                                                      Comme vous, je le sais j’en fais partie.

                                                                      Au plaisir de vous lire    


                                                                      • C'est Nabum C’est Nabum 27 septembre 2012 12:39

                                                                        maturin


                                                                        En bons pataphysiciens nous allons leur crier tout simplement « Merdre ! »

                                                                        Ce seul mot vengeur nous soulagera bien !

                                                                      • Vipère Vipère 27 septembre 2012 10:50

                                                                        Tempête dans un bénitier que tout ce tapage calottin !


                                                                        • Vipère Vipère 27 septembre 2012 10:54

                                                                          oups calotin et non calottin smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires