• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > 10 mensonges sur l’immigration

10 mensonges sur l’immigration

«  L’immigration familiale est une immigration “ subie ”…  »
Subie par qui  ? Sur les 77 000 admissions pour motif familial, 58 % des cas concernent des conjoints, ascendants ou descendants de Français. L’immigration familiale est au contraire «  choisie  », et par les Français eux-mêmes  !

«  L’immigration s’accroît, et les immigrés s’installent…  »
C’est faux  ! Le solde migratoire (entrées/départs) a décru de moitié depuis les années 1960, et n’a été que de 75 000 personnes en 2010, soit quatre fois moins que le solde naturel (naissances/décès)  ! L’afflux croissant d’immigrés n’est qu’un fantasme  !

«  La proportion d’étrangers augmente dans la population...  »
Encore un mythe  ! Parmi les 5, 1 millions d’immigrés, plus d’un quart sont Français par naturalisation. La part des étrangers sur la population française n’est donc que de 5, 8 %.
La part des étrangers dans la population est faible et stable depuis dix ans.

«  Les immigrés prennent le travail des Français…  »
C’est erroné  ! Les immigrés ne sont pas en concurrence avec les Français sur les emplois qu’ils occupent, mais avec d’autres immigrés. Ce sont les licenciements boursiers et les délocalisations qui mettent les salariés français à la rue, pas les immigrés.

«  Ils sont la cause du maintien du chômage…  »
Les chiffres disent le contraire  ! En 2009, seuls 37 000 étrangers étaient autorisés à travailler, mais la population active a crû dans le même temps de 278 000 personnes… cherchez l’erreur  ! Ce n’est pas la faute des immigrés si les jeunes générations n’ont aucun débouché, c’est le système capitaliste qui leur refuse une place dans la société  !

«  Ils tirent les salaires à la baisse  »
C’est strictement l’inverse  : ce sont les employeurs des métiers concernés qui refusent d’améliorer salaires et conditions de travail, rendant ces métiers répulsifs pour tout autre salarié que des clandestins, qu’eux-mêmes vont ensuite chercher…Ce n’est pas la présence des étrangers qui crée un marché pour le travail au rabais, mais leur maintien dans la clandestinité  !

«  Ils entraînent à la baisse le revenu des Français...  »
C’est une hérésie sociologique  : l’arrivée de travailleurs migrants améliore globalement le pouvoir d’achat des travailleurs qualifiés, en majorité des Français. L’immigration n’appauvrit pas les salariés français, elle les enrichit  !

«  Les étrangers grèvent les comptes de la Sécu et fraudent les impôts.  »
Au contraire  : les salariés sans papiers cotisent sans jamais rien toucher, et paient collectivement des impôts sur le revenu exorbitants. Tous les étrangers paient la TVA, alors que, arrivés à l’âge adulte, ils n’ont rien coûté pour leur éducation. L’effet des immigrés sur les comptes sociaux est globalement positif  !

«  Au total les étrangers sont un coût insupportable pour l’économie.  »
Cette affirmation est démentie par les Nations unies, selon lesquelles une hausse de 1 % de la population active due à l’immigration stimule l’activité et l’emploi par la consommation, et entraîne une hausse de 1 % du PIB. L’immigration est une richesse pour la France  !

«  Le gouvernement ne régularise que 2 000 sans-papiers par an.  »
Il ment  : près de 32 000 sans-papiers ont été régularisés en 2009, et depuis 2002, le chiffre des régularisations n’a cessé de croître.La lutte des sans-papiers, des syndicats et du RESF paie  ! Le gouvernement est obligé de régulariser  !

ARTICLE PUBLIE SUR  http://2ccr.unblog.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  2.46/5   (112 votes)




Réagissez à l'article

146 réactions à cet article    


  • aetius320 8 juin 2011 10:36

    Encore un gauchiste que le fascisme c’est le mal...bouh !!


    Sinon, si l’on prenait le problème autrement. Pensez-vous oui ou non que les occupants d’un état-nation comme la France puissent avoir un droit de regard sur le fait qu’ils veulent vivre ou pas avec un nombre important de personnes d’une autre ethnie ? 

    On pourrait peut-être faire un référendum. 
    Ah oui, j’avais oublié on n’est pas en démocratie.

    • sisyphe sisyphe 8 juin 2011 17:31

      Par aetius320 (xxx.xxx.xxx.51) 8 juin 10:36

      Sinon, si l’on prenait le problème autrement. Pensez-vous oui ou non que les occupants d’un état-nation comme la France puissent avoir un droit de regard sur le fait qu’ils veulent vivre ou pas avec un nombre important de personnes d’une autre ethnie ? 

      On pourrait peut-être faire un référendum. 

      Bien sûr. 
      Après, on fera un référendum auprès des non-bretons, pour savoir s’ils veulent vivre avec les bretons, puis un référendum auprès des non-occitans, pour savoir s’ils veulent vivre avec les occitans , puis les corses, les basques, les alsaciens, les normands, etc...

      Les « occupants » de l’état-nation France, comme vous dites, sont eux-mêmes, pour plus du 1/3 issus de l’immigration ; polonais, portugais, espagnols, italiens, etc.....(sans parler des Antillais, qui se sont retrouvés Français de fait, sans l’avoir demandé).

      Il faudra quoi pour établir que l’on est bien Français de souche pour participer au « référendum » ; un recensement ADN, avec un gène supplémentaire bleu-blanc-rouge à la paire 21 ? 

      Sont Français tous ceux qui possèdent la nationalité française, quelles que soient leurs « ethnies » (sic) et leurs origines, et la date ; c’est la loi, point barre. 
      Ceux à qui ça ne plait pas peuvent toujours émigrer... 
       smiley 


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 juin 2011 23:57

      @ Aetius : OUI, je crois qu’il faudrait un referendum sur la politique d’immigration. En attendant, je vois que cet article dit tout et son contraire et je vais donc faire la même chose, mais, par souci de cohérence, je ais le faire en deux liens distincts. Si vous n’aimez pas l’un vous aimerez sans doute l’autre…. et pourtant ce que je propose est parfaitement clair et je n’en change pas.




      Pierre JC Allard
      Centpapiers




    • aetius320 8 juin 2011 10:39

      j’aurais mieux fait de dire : encore une trosko-gauchiste, idiot utile du grand capital.


      • xray 8 juin 2011 19:49


        IMMIGRATION

        La misère est le fondement de la société de l’argent ! 
        (Le malade, l’industrie première.) 

        Il est certain que lorsque l’on n’a pour seul repère que le PIB et que l’on sert le capital de la dette publique, la vision de l’immigration est positive.

        Multiplier la misère et les malades pour générer du PIB. 
        Quand le PIB augmente, c’est de la croissance. Quand le pays fait de la croissance, il s’enrichit. Quand le pays s’enrichit, c’est de l’argent pour ceux qui en ont besoins. Va sans dire, de l’argent pour les riches. Pour être pauvre, on n’a pas besoin d’argent. 

        Toute dégradation est source de PIB. 
        Par leur présence, par les désordres qu’ils occasionnent ainsi que la délinquance et les vandalismes dont ils sont responsables, les immigrés contribuent à générer du PIB et à gonfler de capital de la Dette publique. 

        Le capital de la Dette publique contrôlé par qui ? 

        Il faut se méfier du discours des « intellectuels ». 
        S’il veut bouffer, un intellectuel n’a d’issue que de servir le système qui lui remplit sa gamelle et lui nettoie ses crottes. 

        Bon à rien et nul en tout, bardé de diplômes bidons, il est persuadé qu’il ne peut être qu’un « intellectuel ». 

        Le bourbier européen 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 

        Commentaires interdits 
        http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2011/05/07/le-post-commentaires-interdits.html 



      • terreetciel terreetciel 8 juin 2011 10:41

        Je vous conseille de compter les personnes d’origine étrangère ou nés de personnes d’origine étrangère et vous verrez que la population de français d’origine française est très stable = 45 000 000


        • Nanar M Nanar M 8 juin 2011 10:48

          C’est pas bien de détruire le fonds de commerce des lepen !


          • LE CARDINAL 8 juin 2011 10:48

            Nous savons tous que l’on peut interpréter les chiffres selon que l’on soit ici ou la d’autant plus lorsque le chiffres sont faux
            Robert GIL fait de l’immigration un bilan comptable lorsque les Français l’attendent sur la question identitaire, culturelle, nationale...historique.
            le reste est de la propagande en faveur de la politique d’immigration de l’UMP


            • bluerage 8 juin 2011 19:43

              Après avoir lu ce texte si bien construit je pense à une histoire, écoutez chers amis :

              il était une fois un egyptologue convaincu que la pyramide de Ramses II contenait un texte hiéroglyphique d’une importance capitale pour l’humanité. Mais un jour on l’a pris la main dans le sac, il modifiait juste certains hiéroglyphes pour les faire coller à sa « théorie ».

              L’auteur fait pareil, il assène des contrevérités tellement grosses qu’il pense comme ce bon vieux Goebbels que plus c’est gros mieux ça passe. Mais bon, plutôt que des mensonges, on préfèrerait la vérité vraie, mais comme elle n’est pas bonne à dire l’auteur et ses complices gauchos continueront de faire l’autruche...


            • Pie 3,14 8 juin 2011 10:49

              C’est bref mais c’est un rappel utile de faits avérés que certains ne veulent pas entendre.

              Vous allez énerver les frontistes locaux.


              • LE CARDINAL 8 juin 2011 11:15

                je viens de lire dans le programme du fn concernant l’immigration des chiffres bien plus parlant...comme quoi !
                C’est bref mais c’est un rappel utile de faits avérés que certains ne veulent pas entendre. smiley


              • Bulgroz 8 juin 2011 10:51

                J’ai pu, moi aussi, procéder à une enquête rigoureuse sur ces sujets mais, moi, à la différence de l’auteur, je donne mes sources.

                 L’immigration familiale est une immigration “ subie ”…  »

                Totalement vrai du point de vue de l’immigration « subie »

                «  L’immigration s’accroît, et les immigrés s’installent…  »
                C’est abzolument vrai du point de vue de l’accroissement de l’installationnement migratoire

                «  La proportion d’étrangers augmente dans la population...  »
                C’est vrai de vrai du point de vue de l’augmentation de la proportion étrangérement populatoire

                «  Les immigrés prennent le travail des Français…  »
                C’est 100% vrai du point de vue du prennement du travail des Français

                «  Ils sont la cause du maintien du chômage…  »
                C’est chômagueusement absolument vrai du point de vue du maintien

                «  Ils tirent les salaires à la baisse  »
                C’est totalement vrai du point de vue du baissement des salaires

                «  Ils entraînent à la baisse le revenu des Français...  »
                C’est hélas scandaleusement vrai du point de vue du baissement des revenus des Français.

                «  Les étrangers grèvent les comptes de la Sécu et fraudent les impôts.  »
                C’est Sécusocialement et fiscalo frauduleuselement vrai

                «  Au total les étrangers sont un coût insupportable pour l’économie.  »
                C’est insupportablement évident du point de vue des coûts économiques

                «  Le gouvernement ne régularise que 2 000 sans-papiers par an.  »
                En réalité, le gouvernement a régularisé 1987,5 sans-papiers en 5 mois et 8 jours.

                Sources : Official Website of Lady Gag
                http://www.ladygaga.com/bornthisway


                • ali8 8 juin 2011 13:44

                  juluch

                  toi qui est un nationaliste

                  je te conseille de manger du riz Lustucru : sur les paquets on peut lire semé en France cueilli en France emballé en France

                  comme si du riz semé en France pouvait être cueilli en Chine ah ces fachos !!


                • Rounga Roungalashinga 8 juin 2011 11:09

                  Un gros mensonge sur l’immigration, que vous relayez via votre illustration : critiquer l’immigration telle qu’elle est pratiquée en France depuis des années serait être raciste.

                  Sur les 77000 admissions pour motif familial, 58 % des cas concernent des conjoints, ascendants ou descendants de Français

                  Que viennent faire dans ce pourcentage les ascendants de Français ?

                  Les immigrés ne sont pas en concurrence avec les Français sur les emplois qu’ils occupent, mais avec d’autres immigrés.

                  Ainsi, certains emplois seraient exclusivement assignés aux immigrés. Par quel miracle cela arrive-t-il ? Et si c’est vrai, cela veut bien dire que les immigrés ont accès à des emplois refusés de fait aux Français, c’est-à-dire que cela valide justement l’affirmation que vous vouliez réfuter !

                  En 2009, seuls 37 000 étrangers étaient autorisés à travailler

                  Que voulez-vous dire par « autorisés à travailler » ?

                  mais la population active a crû dans le même temps de 278 000 personnes… cherchez l’erreur !

                  Cela n’est nullement un démenti, puisque la population active...comprend les chômeurs !


                  ce sont les employeurs des métiers concernés qui refusent d’améliorer salaires et conditions de travail, rendant ces métiers répulsifs pour tout autre salarié que des clandestins, qu’eux-mêmes vont ensuite chercher…Ce n’est pas la présence des étrangers qui crée un marché pour le travail au rabais, mais leur maintien dans la clandestinité !

                   

                  Il faut savoir : soit vous nous dites que les employeurs « vont chercher » des clandestins, et donc c’est bien qu’ils recourent à l’immigration (illégale, dans ce cas) pour faire baisser les salaires, et alors vous confirmez que l’immigration sert à faire baisser les salaires (donc une fois de plus vous valideriez ce que vous vouliez démentir, ce qui commence à devenir gênant) ; soit vous nous dites que les employeurs maintiennent leurs travailleurs immigrés dans la clandestinité, c’est-à-dire que ceux-ci ne sont pas régularisés. Or vous nous dites plus loin que « près de 32 000 sans-papiers ont été régularisés en 2009, et depuis 2002, le chiffre des régularisations n’a cessé de croître », et donc que les clandestins ne sont pas maintenus dans la clandestinité. Tout cela est fort incohérent !

                  l’arrivée de travailleurs migrants améliore globalement le pouvoir d’achat des travailleurs qualifiés, en majorité des Français. L’immigration n’appauvrit pas les salariés français, elle les enrichit !

                  Je veux bien vous croire, mais vous écrivez là une affirmation sans aucune preuve, étayée par aucun chiffre.


                  les salariés sans papiers cotisent sans jamais rien toucher, et paient collectivement des impôts sur le revenu exorbitants.

                  N’y a-t-il pas là quelque chose qui cloche ? Un travailleur sans papier, c’est un travailleur au noir, non ? Et qui dit au noir dit pas de cotisation, et pas d’impôt non plus. Dites-moi si je me trompe.

                  près de 32 000 sans-papiers ont été régularisés en 2009, et depuis 2002, le chiffre des régularisations n’a cessé de croître.La lutte des sans-papiers, des syndicats et du RESF paie ! Le gouvernement est obligé de régulariser !


                  Ce dernier point arrive comme un cheveu sur la soupe. En effet, votre article semble fait dans le but de réfuter les arguments habituels des personnes critiques envers l’immigration. Les phrases que vous mettez entre guillemets sont des arguments anti-immigration que vous leur attribuez, et auxquels vous répondez. Ici, le propos semble être la plainte à propos d’un trop grand nombre de régularisation (d’ailleurs je ne sais pas d’où sort ce chiffre que vous mettez dans la bouche d’un opposant imaginaire), et ce que vous répondez, c’est qu’il y en a en fait beaucoup plus ! Vous renforcez donc l’argument que vous vouliez combattre. Ca commence à faire beaucoup !


                  • Rounga Roungalashinga 9 juin 2011 08:22

                    Les immigrés ne sont pas en concurrence avec les Français sur les emplois qu’ils occupent, mais avec d’autres immigrés.

                    On peut également faire remarquer que si l’auteur considère cela, c’est donc que pour lui l’immigration fait baisser les salaires des travailleurs immigrés. Et ça n’a pas l’air de lui poser de problème. Pourtant, on jurerait que son article avait vocation à défendre les immigrés. Il est donc manifeste qu’en réalité il n’en a rien à faire. Mais que fait SOS Racisme ?


                  • Sérénité océanique 23 juin 2011 05:34

                    Dis donc, Garougarouschlingo,

                    Je t’ai déjà fréquenté sur d’autres forums sur lesquels je démontais par A + B la thèse de l’immigré qui pèse à la baisse sur les salaires ainsi que les sornettes soraliennes via le regroupement familial soit disant promu par Giscard. A l’époque, tu n’as rien moufté sur ma démonstration.

                    Alors quelques petites piqures de rappel :

                    - Années 60 et début 70 : un volant frictionnel d’environ 300 000 chômeurs. C’est à cette époque que le grand patronat a effectivement fait venir officiellement des immigrés (intra et extra européens). Pas pour peser à la baisse sur les salaires mais par pur manque de main d’œuvre non qualifiée. Loin de peser à la baisse sur les salaires des prolos souchiens, ils ont au contraire permis à une bonne partie d’entre eux de devenir leurs contremaitres. A moins bien sur que tu ne penses que dans un contexte dans lequel le chômage était correctement et durablement indemnisé, le souchien à diplômes aurait du accepter de travailler à la chaine pour un salaire inférieur à ce qu’il touchait au chomdu. Si c’est le cas, c’est ton droit, mais au moins, assume ton pétainisme rampant au lieu d’accuser les immigrés de tous les maux de la loi de l’offre et de la demande. Pour le reste, le salaire d’un immigré à l’époque ne pouvait pas être inférieur au SMIG (remplacé par la suite par le SMIC) qui était le lot de presque tous les Français non diplômés.

                    -Le regroupement familial n’a pas été favorisé par Giscard mais au contraire freiné dès 1976 par ajout de contraintes pour y être éligible.

                    -Etudie bien ce graphique avant de répéter ce que tout l’establishment répète depuis Soral (de la droite lepénarde et gouvernementale à certaines merdes intégrales soit-disant communistes à la Gérin) :

                    http://seconde7ecjs.unblog.fr/files/2008/03/graphiques.gif

                    Question subsidiaire :

                    Si Giscard a décrété l’arrêt de l’immigration massive de travail dès 1974, c’est pour peser à la hausse sur les salaires peut-être ?


                  • Rounga Roungalashinga 24 juin 2011 14:02

                    Tout d’abord sache qu’agoravox est le seul forum auquel Roungalashinga participe. Tu n’as donc pas pu me rencontrer ailleurs.

                    Plutôt que de me fournir des graphiques censés contredire des choses que je n’ai jamais dites tu ferais mieux de te renseigner et de te faire une culture économique sérieuse. Tu apprendras qu’utiliser une armée de réserve pour faire pression à la baisse sur les salaires est une technique du capital qui avait déjà été analysée par Marx. Tu auras également beaucoup de mal à soutenir ton discours quand tu écouteras Giscard, Pompidou, Attali, qui s’y connaissent un peu, avouer que l’immigration sert bien ce but.

                    Pour finir, sans relever le fait que tu m’as traité de pétainiste et d’anti-immigrés sans aucune base sérieuse puisque le commentaire auquel tu réponds ne faisait que relever des incohérences dans l’argumentation de l’article, sans relever cela, donc, je t’informe également que le regroupement familial n’a pas vocation à faire baisser les salaires puisque celui-ci représente la deuxième facette de l’immigration qui est l’immigration de peuplement. Immigration qui a été gérée si mal qu’elle a généré le communautarisme et les tensions horizontales entre personnes appartenant pourtant à la même classe sociale, le racisme institutionalisé (et pas celui du peuple) et l’antiracisme jouant le rôle de mâchoires inférieures et supérieures entre lesquelles le petit peuple, « de souche » et immigré, s’est fait broyer.

                    Je me doute bien que tu ne vas pas comprendre ce que je te dis, mais si tu fais preuve d’ouverture d’esprit je peux t’en dire plus.


                  • Sérénité océanique 24 juin 2011 16:20

                    « Tout d’abord sache qu’agoravox est le seul forum auquel Roungalashinga participe. Tu n’as donc pas pu me rencontrer ailleurs. »

                    Désolé. J’ai du me tromper de partie de Shifumi alors...

                    "Plutôt que de me fournir des graphiques censés contredire des choses que je n’ai jamais dites tu ferais mieux de te renseigner et de te faire une culture économique sérieuse.« 

                    Alors pourquoi demandes-tu des preuves quand quelqu’un t’affirme que l’immigration n’appauvrit pas les salariés français mais qu’elle les enrichit  ? quand je te réponds à mon tour avec des arguments (quasi plein emploi avant 74, ouvrier »de souche« qui passe contremaitre grâce à l’afflux d’immigrés, etc.), tu me ressors cette ritournelle : 

                     »Tu apprendras qu’utiliser une armée de réserve pour faire pression à la baisse sur les salaires est une technique du capital qui avait déjà été analysée par Marx.« 

                    Sauf que justement, avant l’interdiction de l’immigration officielle de travail par Giscard, l’armée de réserve française était quasi inexistante pour répondre aux besoins de l’industrie d’alors. Le patronat en était réduit à résoudre un bête problème de manque de main-d’œuvre, pas à créer une armée de réserve. Rien d’antimarxiste dans ce constat.

                     »Tu auras également beaucoup de mal à soutenir ton discours quand tu écouteras Giscard, Pompidou, Attali, qui s’y connaissent un peu, avouer que l’immigration sert bien ce but.« 

                    En gros, ils se sont plantés sur tout pour ce qui concerne l’avenir (ou plutôt : nous ont plantés) mais quand on te présente un graphique qui récapitule le passé, c’est forcément lui qui se plante...

                    Pour le reste, leurs discours publics sont surtout des tentatives de justifications morales de leurs politiques, rien de plus. Ceci dit, je veux bien que tu me les cites ces fameux discours de Giscard, Pompidou et Attali, ainsi que le contexte dans lequel ils ont été prononcés. Mais je suis étonné que pour le coup, tu leur accordes un crédit que tu leur refuses probablement par ailleurs.

                     »Pour finir, sans relever le fait que tu m’as traité de pétainiste et d’anti-immigrés sans aucune base sérieuse puisque le commentaire auquel tu réponds ne faisait que relever des incohérences dans l’argumentation de l’article,« 

                    Pétainiste rampant pour être plus précis. C’était pédagogique. Pour te faire comprendre que si les chômeurs sont effectivement l’armée de réserve du capital, les travailleurs en sont l’armée tout court. La seule gloire du travailleur, c’est de se battre contre ses généraux, pas de faire leur jeu en accusant les chômeurs (qu’ils soient immigrés ou pas ne change rien à l’affaire. D’ailleurs, quand Marx décrivait ce processus, il n’y avait pas tant de migrations qu’aujourd’hui) Au vu de mes arguments, tu aurais pu essayer de comprendre en quoi je te considérais comme un pétainiste rampant plutôt que de faire semblant de ne pas relever tout en relevant. Mais si tu ne comprends toujours pas, je te considérerais comme un pétainiste conscient.

                     »sans relever cela, donc, je t’informe également que le regroupement familial n’a pas vocation à faire baisser les salaires puisque celui-ci représente la deuxième facette de l’immigration qui est l’immigration de peuplement.« 

                    Alors relis le graphique et explique-moi pourquoi en 76, 86 et 93, le regroupement familial a été à chaque fois rendu plus difficile s’il est censé répondre à un projet d’immigration de peuplement...

                     »Immigration qui a été gérée si mal qu’elle a généré le communautarisme et les tensions horizontales entre personnes appartenant pourtant à la même classe sociale, le racisme institutionalisé (et pas celui du peuple) et l’antiracisme jouant le rôle de mâchoires inférieures et supérieures entre lesquelles le petit peuple, « de souche » et immigré, s’est fait broyer."

                    Moi je veux bien que l’immigration soit un problème, mais c’est moins un problème de gestion en interne qu’une conséquence directe du colonialisme et du néo-colonialisme. Parce qu’un jour, il faudra bien mettre sur la table la question du communautarisme blafard. Et à l’intérieur de cette question, celle du grand capital dont quoi qu’on en dise, les Blancs, même exploités, ont bien plus profité que les Non-blancs.

                    "Je me doute bien que tu ne vas pas comprendre ce que je te dis, mais si tu fais preuve d’ouverture d’esprit je peux t’en dire plus."

                    Pas besoin de ton paternalisme. Le marxisme, ce n’est ni les shows télévisés de Zemmour, ni les branlettes cybernétiques de Soral.


                  • Rounga Roungalashinga 25 juin 2011 08:05

                    Tu commets beaucoup d’approximations qui te servent ensuite de preuves. Tu dis par exemple « interdiction de l’immigration officielle de travail par Giscard », alors que Giscard n’a pas procédé à cette interdiction, mais l’a selon toi diminuée, ce que ton graphique ne montre pas puisqu’il montre l’évolution du regroupement familial qui a passé par un pic pour redescendre ce qui est de la logique pure (juste après la légalisation du regroupement on observe un boom car il y a eu accumulation d’immigrés « sans famille » et on ouvre les vannes subitement ; juste après le flux redescend).

                    En gros, ils se sont plantés sur tout pour ce qui concerne l’avenir (ou plutôt : nous ont plantés) mais quand on te présente un graphique qui récapitule le passé, c’est forcément lui qui se plante...

                    Oh non, ils ne se sont pas plantés, je crois au contraire qu’ils savent très bien ce qu’ils font. C’est juste qu’ils ne disent pas forcément pour qui ils roulent.

                    La seule gloire du travailleur, c’est de se battre contre ses généraux, pas de faire leur jeu en accusant les chômeurs

                    Il n’est pas question d’accuser les chômeurs ou les immigrés, mais de dénoncer un mécanisme qui se sert des chômeurs et des immigrés pour fonctionner. C’est comme si tu disais que dénoncer l’esclavage équivalait à avoir une dent contre les esclaves en tant que personnes.

                    Alors relis le graphique et explique-moi pourquoi en 76, 86 et 93, le regroupement familial a été à chaque fois rendu plus difficile s’il est censé répondre à un projet d’immigration de peuplement...

                    Je dirais que l’immigration de peuplement n’est pas le but conscient principal de l’immigration, mais il a eu lieu de fait.

                    Moi je veux bien que l’immigration soit un problème, mais c’est moins un problème de gestion en interne qu’une conséquence directe du colonialisme et du néo-colonialisme. Parce qu’un jour, il faudra bien mettre sur la table la question du communautarisme blafard. Et à l’intérieur de cette question, celle du grand capital dont quoi qu’on en dise, les Blancs, même exploités, ont bien plus profité que les Non-blancs.

                    Oui, tu as raison, rien à redire là-dessus. Tu vois le problème dans sa globalité. Au fond je veux bien t’accorder que notre querelle sur l’utilisation à des fins économiques et sociales de l’immigration est secondaire à partir du moment où tu acceptes de dire que l’immigration est un problème qui mérite d’être débattu (la plupart des gens se bouchent les yeux là-dessus et n’ont que le discours « chance pour la France », « richesse inestimable » à la bouche), et que tu ne fasses pas l’association automatique « critique de l’immigration »<=>« haine envers les immigrés ». Ce sont ces deux attitudes que je trouve agaçantes et nuisibles. Après, le reste, ce ne sont que des opinions...

                    Pas besoin de ton paternalisme. Le marxisme, ce n’est ni les shows télévisés de Zemmour, ni les branlettes cybernétiques de Soral.

                    Ah ! Ah !  smiley


                  • Sérénité océanique 25 juin 2011 12:44

                    "Tu commets beaucoup d’approximations qui te servent ensuite de preuves. Tu dis par exemple "interdiction de l’immigration officielle de travail par Giscard", alors que Giscard n’a pas procédé à cette interdiction, mais l’a selon toi diminuée, ce que ton graphique ne montre pas puisqu’il montre l’évolution du regroupement familial qui a passé par un pic pour redescendre ce qui est de la logique pure (juste après la légalisation du regroupement on observe un boom car il y a eu accumulation d’immigrés « sans famille » et on ouvre les vannes subitement ; juste après le flux redescend).« 

                    Selon moi ? Ou çà ? Je n’ai jamais dit que Giscard avait diminué l’immigration de travail mais bien qu’il l’avait interdite. A partir de 74, c’est très simple : l’immigration LEGALE de travail, c’est ZERO (sauf rares cas d’autorisations préfectorales exceptionnelles. ex : gros bourgeois qui connaissent le préfet et souhaitent faire venir une boniche marocaine sou-payée et à demeure). Pas besoin de graphique pour le constater. Il suffit de lire les décrets et les textes de loi.

                    Ce qui a diminué, c’est effectivement le regroupement familial qui était le fait d’immigrés déjà sur place avant 74. Nuance. Et Contrairement à ce qu’affirment Soral et ses séides plus ou moins avoués, Giscard et ses suivants N’ONT PAS légalisé le regroupement mais ont tout fait pour limiter un phénomène qui était auparavant un état de fait TOUT A FAIT LEGAL. Regarde sur le Net les photos des bidonvilles de Nanterre, d’Aubervilliers ou de la banlieue de Lyon dans les années 60 . Tu y verras des immigrés avec femmes et enfants. Et si ça ne te suffit toujours pas, interroge les enfants d’immigrés de plus de 38 ans nés en France. Comment auraient-ils pu être si nombreux à y naitre si le regroupement avait été illégal à l’époque ? Et si après ça tu manques de PQ, torche-toi avec les bouquins de Soral, ça fait du bien. 

                    Quant au »boom" (très léger) dont tu me parles, il est probablement du à la fois aux boat-peoples asiatiques sponsorisés par Kouchner à l’époque pour des raisons idéologiques (à ce propos, on ne l’entends plus trop soutenir les boat-peoples de Lampedusa...) et au temps de réunir les de traiter les documents administratifs nécessaires aux nouvelles contraintes.

                    Et si tu avais bien étudié le graphique, tu aurais constaté que le gros du regroupement familial n’a pas été le fait des Arabes et des subsahariens mais des Italiens, Espagnols et Portuguais. D’ailleurs, ces derniers disparaissent subitement des statistiques en 79, 85 et 89 à cause de l’entrée successive de ces pays dans l’Union Européenne qui leur supprime toute contrainte en la matière. Sont vernis les Blafards, hein ? 

                    « Oh non, ils ne se sont pas plantés, je crois au contraire qu’ils savent très bien ce qu’ils font. C’est juste qu’ils ne disent pas forcément pour qui ils roulent. »

                    Ils roulent pour eux-même et leurs semblables. Pas besoin d’en faire des marionnettes de je ne sais quel groupe occulte complètement anecdotique par rapport au capitalisme en lui-même. Et j’attends toujours tes citations de Giscard, Pompidou et Attali.

                    "Il n’est pas question d’accuser les chômeurs ou les immigrés, mais de dénoncer un mécanisme qui se sert des chômeurs et des immigrés pour fonctionner. C’est comme si tu disais que dénoncer l’esclavage équivalait à avoir une dent contre les esclaves en tant que personnes.« 

                    Toujours la même rhétorique frontiste : »on n’est pas contre les immigrés mais contre l’immigration« . C’est bien joli tout ça, sauf qu’avec eux, ce sont tout de même les immigrés qui doivent payer... Et ta comparaison avec les esclaves est inepte puisque si on avait du leur appliquer le modèle frontiste, il aurait équivalu à les renvoyer massivement en Afrique sitôt »libérés".

                    « Je dirais que l’immigration de peuplement n’est pas le but conscient principal de l’immigration, mais il a eu lieu de fait. »

                    Me parler d’immigration qui aurait un but, conscient ou inconscient, ça n’a aucun sens, c’est du pur amphigouri. C’est comme affirmer que c’est la météo qui fait le temps... Si en revanche tu as voulu parler de politiques migratoires, je te redis que depuis 74, le seul but des gouvernements successifs a été de la JUGULER, y compris l’immigration de regroupement familial. Si tu constates qu’il y a beaucoup plus de Noirs, d’Asiatiques et d’Arabes en France, ne te fies pas seulement à tes yeux. Parmi eux, il y a bien sur un certain pourcentage de clandos mais la plupart sont nés en France ou enfants de nés en France. Et encore parmi eux, la plupart sont des descendants de nés en France AVANT 1974.

                    "Oui, tu as raison, rien à redire là-dessus. Tu vois le problème dans sa globalité. Au fond je veux bien t’accorder que notre querelle sur l’utilisation à des fins économiques et sociales de l’immigration est secondaire à partir du moment où tu acceptes de dire que l’immigration est un problème qui mérite d’être débattu (la plupart des gens se bouchent les yeux là-dessus et n’ont que le discours "chance pour la France« , »richesse inestimable" à la bouche), et que tu ne fasses pas l’association automatique "critique de l’immigration« <=> »haine envers les immigrés". Ce sont ces deux attitudes que je trouve agaçantes et nuisibles. Après, le reste, ce ne sont que des opinions..."

                    Voilà. C’est presque ça : mais pour moi, ça va encore plus loin : la seule critique de l’immigration qui vaille implique nécessairement une solidarité totale, inconditionnelle, voire financière avec les immigrés dans leur globalité comme avec ceux qui sont resté au pays.
                    Une dernière chose enfin : chaque immigré, clando ou pas qui envoie régulièrement des thunes à sa famille (via Western Union qui se sucre gravement au passage - 10 à 15 % de la somme), malgré des conditions de vie déjà sordides en France, en dissuade bien plus les membres d’émigrer que tous tes vains discours.


                  • Rounga Roungalashinga 30 juin 2011 08:58

                    Par petits glissements successifs, tu me prêtes certains propos dans le but de me discréditer, comme ton interprétation de « pour qui ils roulent » qui révèlerait selon toi un complotisme de ma part.
                    De la même manière, tu sembles penser que je suis soralien et frontiste, ce qui te permets encore une fois de dénoncer un fond de pensée raciste ou anti-immigré qui n’existe pas chez moi (alors que je pourrais très bien relever ton racisme anti « Blafards »). Ca te permet ensuite d’extrapoler des choses invraisemblables, comme le fait que je veuille virer les étrangers (du coup, ta réfutation de mon analogie avec l’esclavage tombe à l’eau et il reste correct de dire que critiquer l’immigration ne revient pas automatiquement à être contre les immigrés). Raté !
                    Pour les vidéos, tu peux trouver par toi-même, j’ai la flemme de les chercher, mais je les ai vues et je sais qu’elles existent.
                    Et une dernière chose. Tu dis « chaque immigré, clando ou pas qui envoie régulièrement des thunes à sa famille [...] en dissuade bien plus les membres d’émigrer que tous tes vains discours ». Mais où est-ce que tu as vu que je voulais « dissuader » les immigrés de venir ? Il n’en est pas question. Je ferai bien sûr pareil à leur place, alors pourquoi les dissuader ? Le truc, c’est qu’il n’y aurait pas d’immigration, ou très peu, si les conditions de vie dans l’ensemble des pays du monde étaient agréables. Pour ma part, je considère que le meilleur moyen de lutter contre l’immigration est de mettre fin aux politiques qui asservissent et apauvrissent les pays. C’est un problème global, dans lequel nos dirigeants trouvent leur compte, et dans lequel les immigrés ET les nationaux se font baiser. C’est pour cela qu’il est salaud de vanter l’immigration comme une « chance », une bénédiction ou je ne sais quoi. Parler ainsi, c’est accepter tacitement une situation qui est source de souffrances et de pauvreté.


                  • Sérénité océanique 2 juillet 2011 19:59

                    "Par petits glissements successifs, tu me prêtes certains propos dans le but de me discréditer, comme ton interprétation de "pour qui ils roulent" qui révèlerait selon toi un complotisme de ma part."

                    Permet moi alors de citer une de tes contribution sur un autre fil :

                    "Rhétorique classique de l’anti-complotisme : ceux qui mettent en danger la Nation, ce ne sont pas ceux qui ourdissent un complot contre elle, mais ceux qui les dénoncent."

                    "De la même manière, tu sembles penser que je suis soralien et frontiste, ce qui te permets encore une fois de dénoncer un fond de pensée raciste ou anti-immigré qui n’existe pas chez moi"

                    Je dis juste que tu leurs sers la soupe (pas parce que tu serais soralien ou frontiste, ce dont je me tape) mais parce que tu es perméable à leurs arguments et que ces arguments, pour logiques qu’ils paraissent si l’on prends pour argent comptant les faits dont ils prétendent qu’ils découlent, tombent en poussière dès lors qu’on se rends compte que ces faits ne correspondent pas à la réalité. Bon, OK, j’ai peut-être tort de te rudoyer ainsi dans la mesure où tu est probablement plus victime de leurs entourloupes que coupable. Mais toute victime que tu puisses être, tu les propages autant que les coupables. Alors tant pis si tu morfles pour eux. Il fut un temps où j’étais courtois avec ces truqueurs, mais c’est presque toujours pris pour de la faiblesse. Si tu te laisses impressionner par le ton viriloïde de leurs discours, il n’y a pas de raisons pour que j’en fasse l’économie de mon coté. Personne n’a le monopole de la virilité.

                     "(alors que je pourrais très bien relever ton racisme anti « Blafards »)."

                    Chochotte, va ! On dirait Miller face à qui tu sais... Et puis de toutes façons, j’en suis moi-même un de Blafard... Alors je dis ce que je veux car c’est mon privilège de Blafard ! 

                    "Ça te permet ensuite d’extrapoler des choses invraisemblables, comme le fait que je veuille virer les étrangers (du coup, ta réfutation de mon analogie avec l’esclavage tombe à l’eau et il reste correct de dire que critiquer l’immigration ne revient pas automatiquement à être contre les immigrés). Raté !"

                    Où ais-je dit que TU voulais virer les étrangers ? J’ai parlé d’une rhétorique à laquelle tu étais sensible, nuance. Pour le reste, ce sont les Causes de l’émigration-immigration qu’il faut éventuellement critiquer. L’immigration en elle-même n’en est que le thermomètre.


                    "Pour les vidéos, tu peux trouver par toi-même, j’ai la flemme de les chercher, mais je les ai vues et je sais qu’elles existent."

                    Je prends systématiquement le temps de répondre à tous tes arguments et toi, tu me réponds « flemme » ? Pas très sérieux tout ça...

                    "Et une dernière chose. Tu dis "chaque immigré, clando ou pas qui envoie régulièrement des thunes à sa famille [...] en dissuade bien plus les membres d’émigrer que tous tes vains discours". Mais où est-ce que tu as vu que je voulais « dissuader » les immigrés de venir ? Il n’en est pas question. Je ferai bien sûr pareil à leur place, alors pourquoi les dissuader ?"

                    Attends là... j’ai du mal à comprendre... C’est bien toi qui au début affirmais que l’immigration faisait le jeu du patronat en pesant à la baisse sur les salaires, ou bien ? Si telle était ta pensée, il devrait en découler logiquement que du cherches à les dissuader de venir... A moins bien sûr que tu ne sois bien plus Attalo-giscardien que tu ne le penses... Si le grand patronat n’a effectivement pas de patrie, c’est une de ses plus grandes ruses que de faire croire aux prolétaires de tous les pays qu’ils en ont une. Il a même réussi à incruster ces foutaises dans les caberlots de trop nombreux communistes.

                    "Le truc, c’est qu’il n’y aurait pas d’immigration, ou très peu, si les conditions de vie dans l’ensemble des pays du monde étaient agréables. Pour ma part, je considère que le meilleur moyen de lutter contre l’immigration est de mettre fin aux politiques qui asservissent et apauvrissent les pays."

                    Oui. Sauf que là encore, ta rhétorique est floue. « Les pays » en général, ça ne veut rien dire. Ce n’est pas parce qu’il y a des pauvres dans les pays riches que les pays riches n’asservissent pas les pays qu’ils ont appauvris. Sauf à devenir un peu moins pauvre, qu’est-ce qu’un pauvre en a à foutre de vivre dans un pays riche ? Nomme-les plutôt ces pays riches...

                    "C’est un problème global, dans lequel nos dirigeants trouvent leur compte, et dans lequel les immigrés ET les nationaux se font baiser."

                    Non. Les « nationaux » se font peut-être baiser par nos dirigeants (et ils sont nombreux à aimer ça), mais les immigrés se font carrément ENCULER par eux, et ce, bien avant d’avoir seulement pensé à emigrer. C’est une nuance que tu n’as pas saisi.

                    "C’est pour cela qu’il est salaud de vanter l’immigration comme une « chance », une bénédiction ou je ne sais quoi. Parler ainsi, c’est accepter tacitement une situation qui est source de souffrances et de pauvreté."

                    L’immigration n’est ni une chance ni une malchance. Bien malin celui qui pourra déterminer globalement (et pas seulement en termes de calculs économiques) le solde définitif d’un tel phénomène, que ce soit pour la France ou pour le reste du monde. Et si tu veux savoir le fond de ma pensée, quand bien même l’immigration ne serait pas une chance pour la France, ce serait tout à l’honneur des immigrés que de contribuer à la foutre à genoux, ainsi que tout l’Occident. 


                  • Rounga Roungalashinga 5 juillet 2011 14:36

                    parce que tu es perméable à leurs arguments

                    Euh excuse-moi mais je t’arrête là. Avant d’être d’accord avec des arguments, je me demande d’abord s’ils sont vrais, pas de qui ils émanent. Donc si je me retrouve d’accord avec certains sur un point, ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de la vérité. Enfin quoi ? C’est dingue de devoir rappeler ça.

                    Et je ne renie pas ce que j’ai dit sur la rhétorique anti-complotiste classique : le sophisme que je dénonce est bel et bien employé. Et ce n’est pas parce qu’on attaque les anti-complotistes qu’on est forcément complotiste (on peut très bien attaquer les anti-lepénistes et les anti-racistes sans être pour autant lepeniste et raciste, la vie n’est pas une ligne droite).

                    tombent en poussière dès lors qu’on se rends compte que ces faits ne correspondent pas à la réalité

                    Tu crois qu’ils tombent en poussière uniquement parce que tu as vu une faille. Un mur qui a une faille peut quand même tenir debout. Je ne prétends pas que mes murs sont exempts de failles, mais je crois au moins qu’ils tiennent debout.
                    Bref, tu me dis quoi : que Giscard a stoppé l’immigration, et donc cela prouve que l’immigration ne sert pas à faire baisser les salaires, puisque Giscard veut faire baisser les salaires et donc selon moi il devrait forcément favoriser l’immigration. C’est me prêter là un raisonnement bien linéaire, encore une fois. L’immigration de travail a été stoppée à un moment donné, mais je ne sais pas s’il y avait des raisons de « realpolitik » derrière. Ce serait intéressant d’examiner ça à la loupe, oui.
                    Pour le reste je ne nie pas que l’immigration peut servir quand il y a un manque de main d’oeuvre, ou qu’elle palie partiellement le vieillissement de la population. Ce n’est pas la peine de me sortir ça, genre « ah !ah ! », pour me montrer que ma théorie ne tient pas debout. Car à cela on peut répondre qu’aujourd’hui la main d’oeuvre ne manque pas et donc que ce n’est pas pour combler un manque qu’on a « besoin » d’immigration aujourd’hui. Pour finir, tu ne me feras pas croire que les politiques migratoires mises en place ont eu pour effet de juguler l’immigration. Ou en tout cas si elles en ont eu l’intention elles ont vraiment été molles du genou (en France il y a 3 millions d’étrangers nés à l’étranger) !


                    Bon, OK, j’ai peut-être tort de te rudoyer ainsi dans la mesure où tu est probablement plus victime de leurs entourloupes que coupable.

                    Un peu de paternalisme...Mais c’est de bonne guerre.

                    Si tu te laisses impressionner par le ton viriloïde de leurs discours, il n’y a pas de raisons pour que j’en fasse l’économie de mon coté.

                    Le ton m’importe peu.

                    Chochotte, va ! On dirait Miller face à qui tu sais...

                    Je n’ai pas relevé ton racisme (la prétérition, c’est mon truc, t’as remarqué ?), mais simplement il faut jouer à égalité : si tu me soupçonnes d’être raciste à cause de mes propos, alors j’ai aussi le droit de te soupçonner pour les tiens. Après, je m’en fous que tu sois raciste ou pas, c’était juste pour te montrer que si tu joues cette carte alors moi aussi je peux la jouer comme ça me chante. Donc autant laisser le racisme de côté, ça n’apporte rien au débat.

                    Où ais-je dit que TU voulais virer les étrangers ? J’ai parlé d’une rhétorique à laquelle tu étais sensible, nuance.

                    Donc tu considères que si j’admets certains prémisses sur l’immigration qui sont énoncés par le FN, alors j’en partage également les conclusions. Dois-je y voir un monodéterminisme de ta part que tu projettes sur moi (ça commence à bien faire !), ou bien considères-tu que le FN a un programme parfaitement cohérent avec ses axiomes ?

                    Je prends systématiquement le temps de répondre à tous tes arguments et toi, tu me réponds « flemme » ? Pas très sérieux tout ça...


                    Oui, pour Attali, c’est une seule phrase qu’il a lâchée dans une entrevue de plus de 30 minutes, et comme je ne sais plus laquelle c’est je n’ai pas envie de me taper toutes les vidéos de Attali pour retrouver cette petite phrase. Mais il paraît qu’il dit aussi ça dans un de ses livres, que je n’ai pas lu, mais une amie m’avait parlé de ça sidérée après la lecture dudit bouquin "il dit que les pauvres et les immigrés sont nécessaires à faire marcher le capitalisme !-ben oui, lui ai-je répondu, désabusé.

                    Si telle était ta pensée, il devrait en découler logiquement que du cherches à les dissuader de venir...

                    Ben l’idéal, c’est de les dissuader de venir en faisant en sorte que leur pays d’origine leur offre des conditions de vie agréables, comme je l’ai dit. Pour le reste, je trouve assez immoral de vouloir les dissuader par des mesures répressives alors que ce sont des victimes dans l’affaire. Je trouve également immoral de militer pour la régularisation des sans-papiers car c’est au fond encourager l’immigration clandestine qui fait chaque année des centaines de morts par noyade. Au fond, je suis assez bisounoursien et je veux que tout le monde soit heureux, donc j’aurais plutôt tendance à préférer la solution du co-développement, ou tout du moins l’arrêt de l’exploitation occidentale par dictateurs interposés.

                    Sauf que là encore, ta rhétorique est floue. « Les pays » en général, ça ne veut rien dire.

                    Ma rhétorique est floue parce que « les pays » en général ça ne veut rien dire ? Sauf que j’expliquais une mécanique générale, qui explique l’existence de flux migratoires. C’est de la simple mécanique des fluides. Je parlais effectivement du cas général, un peu comme si je disais que le vent se déplaçait vers les zones de dépression. En gros, tu me reproches d’énoncer la loi générale sans citer de cas particulier. C’est un reproche qu’on peut faire en effet, mais ça ne rend pas ma rhétorique « floue » : au contraire, tu prends n’importe quel pays pauvre, si tu trouves un pays riche remplissant certaines conditions (proximité géographique, histoire coloniales, il y a plusieurs facteurs : non-linéarité, n’oublie pas !), eh bien tu as de bonnes chances de trouver qu’il y a un flux migratoire entre les deux. C’est cela que ma phrase signifiait.

                    Les « nationaux » se font peut-être baiser par nos dirigeants (et ils sont nombreux à aimer ça), mais les immigrés se font carrément ENCULER par eux, et ce, bien avant d’avoir seulement pensé à emigrer.

                    Ouais, la rhétorique de l’immigré qui souffre forcément plus que le national, il faut peut-être arrêter avec ça. Je ne suis pas pour la hiérarchisation des souffrances, ça a des relents d’anti-racisme, tout ça, et au final ça mène à négation de souffrance contre négation de souffrance. Et je ne suis pas spécialement négationiste. Mais bon, si l’histoire de l’immigration se réduit à des enculés qui veulent devenir des baisés, le mieux est de couper les couilles des enculeurs.

                    Et si tu veux savoir le fond de ma pensée, quand bien même l’immigration ne serait pas une chance pour la France, ce serait tout à l’honneur des immigrés que de contribuer à la foutre à genoux, ainsi que tout l’Occident.


                    Ouais, ça aussi ça me fait marrer comme posture. Enfin, je ne sais pas, je ne te connais pas très bien et je ne sais pas exactement quel sens tu donnes à « France » et « Occident », donc il y a une chance que je me retrouve d’accord avec toi, mais tel que tu l’énonces, ta phrase me fait simplement hausser les épaules.


                    Bien malin celui qui pourra déterminer globalement (et pas seulement en termes de calculs économiques) le solde définitif d’un tel phénomène, que ce soit pour la France ou pour le reste du monde.

                    Ben oui, forcément, on ne sait pas, peut-être que dans 200 ans, la France, et même le reste du monde, sera un endroit génial grâce à l’immigration. Mais quand on relativise temporellement les phénomènes, on perd de vue qu’à l’échelle des vies humaines il y a de la souffrance et de l’angoisse. Peut-être que la souffrance des pauvres d’aujourd’hui est un passage obligé vers un monde qui sera super dans 5 générations, mais va leur dire ça, ça leur fera une belle jambe. Donc spéculer sur un bilan global à très long terme, c’est stérile et ce n’est pas de la politique. La politique consiste certes à construire pour l’avenir, mais pas au prix de la souffrance présente. Par conséquent, s’il est avéré que l’immigration pose certains problèmes, il est du devoir des politiques d’en parler. Je ne dis pas que la façon FN de résoudre le problème soit la bonne (je me fais peu d’illusions sur le FN), mais par contre il est certain qu’un politique qui nie totalement que l’immigration puisse poser des problèmes et injurie ceux qui disent le contraire est irresponsable.


                    Pour finir, je te fais remarquer une seconde fois que le commentaire sur lequel tu t’es greffé n’affirmait pas que l’immigration jouait à la baisse sur les salaires, mais montrait que l’auteur de l’article confirmait ce point de vue malgré lui (car qui dit concurrence dit baisse, des salaires ou des prix). Pour appuyer l’affirmation selon laquelle l’immigration enrichit les salariés nationaux, tu me cites l’exemple de l’ouvrier qui devient contremaître, mais je me demande si tu y crois sérieusement, car pour un ouvrier qui devient contremaître, combien restent ouvriers ?


                  • Sérénité océanique 8 juillet 2011 00:09

                    Je vais un peu regrouper tes réponses dans le désordre pour mettre en avant tes contradictions. Je commence par la fin :

                    « Sérénité :  Bien malin celui qui pourra déterminer globalement (et pas seulement en termes de calculs économiques) le solde définitif d’un tel phénomène, que ce soit pour la France ou pour le reste du monde.

                    Rounga : Ben oui, forcément, on ne sait pas, peut-être que dans 200 ans, la France, et même le reste du monde, sera un endroit génial grâce à l’immigration. Mais quand on relativise temporellement les phénomènes, on perd de vue qu’à l’échelle des vies humaines il y a de la souffrance et de l’angoisse. Peut-être que la souffrance des pauvres d’aujourd’hui est un passage obligé vers un monde qui sera super dans 5 générations, mais va leur dire ça, ça leur fera une belle jambe. Donc spéculer sur un bilan global à très long terme, c’est stérile et ce n’est pas de la politique. La politique consiste certes à construire pour l’avenir, mais pas au prix de la souffrance présente. Par conséquent, s’il est avéré que l’immigration pose certains problèmes, il est du devoir des politiques d’en parler. Je ne dis pas que la façon FN de résoudre le problème soit la bonne (je me fais peu d’illusions sur le FN), mais par contre il est certain qu’un politique qui nie totalement que l’immigration puisse poser des problèmes et injurie ceux qui disent le contraire est irresponsable. »

                    Je ne parlais pas que du futur. Je parlais aussi du présent.

                    Et puis, je voudrais souligner un point très important : Tu parles encore d’immigration alors que je parle depuis le début d’émigrés-immigés. C’est-à-dire que tu m’en parles comme d’un phénomène désincarné, et uniquement de ton point de vue de français qui plus est. En revanche, tu ne me parles pas de la pauvreté mais des pauvres. Ceux-ci sont bien concrets dans ton esprit. C’est comme si dans tes conceptions, il y avait les pauvres d’un coté et l’immigration de l’autre. Pourtant, je t’assure que les immigrés sont pour la plupart tout aussi, voire plus pauvres que tes pauvres, et tout autant fait de chair et de sang qu’eux, tout autant angoissés et souffrants qu’eux. Étonnant, non ?

                    Bien sur, je ne t’accuse pas de nier leur humanité mais de répéter sans y prendre garde ce que le système t’a appris à répéter sans que tu t’en rendes compte. Et pire encore : en te pensant comme un rebelle plus roué que la moyenne.

                    « Pour finir, je te fais remarquer une seconde fois que le commentaire sur lequel tu t’es greffé n’affirmait pas que l’immigration jouait à la baisse sur les salaires, mais montrait que l’auteur de l’article confirmait ce point de vue malgré lui (car qui dit concurrence dit baisse, des salaires ou des prix). »

                    Qui dit concurrence dit baisse des salaires ET des prix (du moins jusqu’à se rapprocher le plus possible de ce que le capital fixe « coute » au patronat, en ce qui concerne les salaires). Parce qu’immigré ou pas, c’est le prolo qui morfle quand l’automatisation de la production

                    Sinon, oui, c’est vrai que le texte de l’auteur n’est pas très cohérent sur ce point, ou au moins aurait mérité d’être moins à l’emporte pièce dans son argumentation. Je pourrais après relecture lui faire certaines des remarques que je t’ai fait.

                    Mais bon, il y a aussi certaines de tes phrases comme celle-ci qui m’ont fait bondir : « Un travailleur sans papier, c’est un travailleur au noir, non ? Et qui dit au noir dit pas de cotisation, et pas d’impôt non plus. » La phrase type du faux naïf qui nie des faits pourtant vérifiables : les immigrés clandestine qui bossent au noir déclarent des revenus à l’état car c’est un moyen pour eux d’avoir des arguments pour une éventuelle régularisation. De son coté, l’Etat n’est pas trop regardant sur l’origine des sommes qui rentrent dans ses caisses pourvu qu’elles rentrent dans ses caisses. Sinon, en vertu de quoi serait-il le plus grand maquereau de France ? Bienvenue hors du monde des Bisounours...

                    « Pour appuyer l’affirmation selon laquelle l’immigration enrichit les salariés nationaux, tu me cites l’exemple de l’ouvrier qui devient contremaître, mais je me demande si tu y crois sérieusement, car pour un ouvrier qui devient contremaître, combien restent ouvriers ? »

                    Ben oui, c’était un exemple. Je voulais juste souligner que comme par hasard, c’est un argument qui n’est jamais pris en compte par non chers théoriciens de l’immigration qui pèse à la baisse... Y’en a encore plein d’autres si tu veux : le fait qu’un immigré a couté que dalle à l’Etat avant de devenir un travailleur sur le sol français (scolarité, santé, allocs familiales etc.), donc zéro impôts pour le prolo de souche, etc, etc, etc.

                    « parce que tu es perméable à leurs arguments

                    Euh excuse-moi mais je t’arrête là. Avant d’être d’accord avec des arguments, je me demande d’abord s’ils sont vrais, pas de qui ils émanent. Donc si je me retrouve d’accord avec certains sur un point, ce n’est pas de ma faute, c’est la faute de la vérité. Enfin quoi ? C’est dingue de devoir rappeler ça. »

                    Sauf qu’ils n’émanent pas que du FN. Sauf erreur de ma part, cet argument remonte chronologiquement à Soral. Le système reproche à Soral tout ce qu’il peut à propos de ses opinions sur les Juifs ; mais en ce qui concerne « l’immigration », il ne fait au contraire que le répéter comme un mantra. De l’UMP à certains élus du du PC maintenant... Un mousseux de fête foraine dans une bouteille de Moët & Chandon restera toujours un mousseux de fête foraine.

                    « Et je ne renie pas ce que j’ai dit sur la rhétorique anti-complotiste classique : le sophisme que je dénonce est bel et bien employé. Et ce n’est pas parce qu’on attaque les anti-complotistes qu’on est forcément complotiste (on peut très bien attaquer les anti-lepénistes et les anti-racistes sans être pour autant lepeniste et raciste, la vie n’est pas une ligne droite). »

                    Ben relis-moi alors. Je ne t’ai pas traité de complotiste. J’ai simplement affirmé que ceux que tu dénonces roulaient pour eux-mêmes. Je n’ai même pas nié l’existence des groupes auxquels tu faisais allusion. Je les ai relativisé par rapport au capitalisme en lui-même.

                    « Tu crois qu’ils tombent en poussière uniquement parce que tu as vu une faille. Un mur qui a une faille peut quand même tenir debout. Je ne prétends pas que mes murs sont exempts de failles, mais je crois au moins qu’ils tiennent debout. »

                    Je n’ai pas vu une faille. J’ai vu la pierre angulaire sans laquelle le mur s’écroule.

                    « Bref, tu me dis quoi : que Giscard a stoppé l’immigration, et donc cela prouve que l’immigration ne sert pas à faire baisser les salaires, puisque Giscard veut faire baisser les salaires et donc selon moi il devrait forcément favoriser l’immigration. C’est me prêter là un raisonnement bien linéaire, »

                    Si au moins ça pouvait rectifier tes raisonnements tordus...

                    « encore une fois. L’immigration de travail a été stoppée à un moment donné, mais je ne sais pas s’il y avait des raisons de « realpolitik » derrière. Ce serait intéressant d’examiner ça à la loupe, oui.
                    Pour le reste je ne nie pas que l’immigration peut servir quand il y a un manque de main d’oeuvre, ou qu’elle palie partiellement le vieillissement de la population. Ce n’est pas la peine de me sortir ça, genre « ah !ah ! », pour me montrer que ma théorie ne tient pas debout. Car à cela on peut répondre qu’aujourd’hui la main d’oeuvre ne manque pas et donc que ce n’est pas pour combler un manque qu’on a « besoin » d’immigration aujourd’hui. »

                    Aujourd’hui, c’est effectivement le cas, puisque c’est aujourd’hui que Sarkozy parle d’immigration choisie. Mais alors pourquoi mentir sur le passé ? Quoi qu’il en soit, je ne sais pas trop quoi penser de cette immigration choisie. Tout ce que je sais, c’est que le salaire du prolo de souche de base, c’est le SMIC, et que ça l’a toujours été depuis que le SMIC est le SMIC, et donc qu’un clando régularisé ne peut pas le faire baisser puisque c’est déjà le SMIC. En revanche, faire venir des immigrés qui auraient pu vivre bourgeoisement dans leurs pays d’origine qui ont beaucoup dépensé pour leur permettre de vivre bourgeoisement, c’est assez dégueulasse mais assez futé. Mais bon, je n’ai pas assez de données ni assez de recul pour analyser les tenants et aboutissant d’une politique en cours de négociation branche par branche et pays par pays. Notons toutefois que Guéant a affirmé que la restauration n’avait pas besoin d’immigrés... Wait and see...

                    « Ben l’idéal, c’est de les dissuader de venir en faisant en sorte que leur pays d’origine leur offre des conditions de vie agréables, comme je l’ai dit. Pour le reste, je trouve assez immoral de vouloir les dissuader par des mesures répressives alors que ce sont des victimes dans l’affaire. Je trouve également immoral de militer pour la régularisation des sans-papiers car c’est au fond encourager l’immigration clandestine qui fait chaque année des centaines de morts par noyade. Au fond, je suis assez bisounoursien et je veux que tout le monde soit heureux, donc j’aurais plutôt tendance à préférer la solution du co-développement, ou tout du moins l’arrêt de l’exploitation occidentale par dictateurs interposés. »

                    Je te renvoie à ta propre affirmation :

                    « Pour finir, tu ne me feras pas croire que les politiques migratoires mises en place ont eu pour effet de juguler l’immigration. Ou en tout cas si elles en ont eu l’intention elles ont vraiment été molles du genou (en France il y a 3 millions d’étrangers nés à l’étranger) ! »

                    D’abord, juguler n’est pas annuler, et les clandos en sont la preuve. Mais ils ne sont pas une volonté de l’État puisque justement, ils sont des clandos.

                    Ensuite, tu connais l’existence des quotas préfectoraux de « reconduite à la frontière », je suppose... Qu’est-ce donc selon toi qu’une politique migratoire qui ne serait pas « molle du genou » ? Et surtout, comment serait-elle compatible avec ton bisounoursisme ? J’attends ton programme...


                    « Je n’ai pas relevé ton racisme (la prétérition, c’est mon truc, t’as remarqué ?), mais simplement il faut jouer à égalité : si tu me soupçonnes d’être raciste à cause de mes propos, alors j’ai aussi le droit de te soupçonner pour les tiens. Après, je m’en fous que tu sois raciste ou pas, c’était juste pour te montrer que si tu joues cette carte alors moi aussi je peux la jouer comme ça me chante. Donc autant laisser le racisme de côté, ça n’apporte rien au débat. »

                    Ah mais j’assume moi, Môssieur ! Je confirme mon racisme anti-Blanc (qui n’a strictement rien à voir avec un racisme anti-blancs). J’en veux juste à l’idée du Blanc que se fait le Blanc. Mais bon, on va être hors sujet si je développe...

                    « Donc tu considères que si j’admets certains prémisses sur l’immigration qui sont énoncés par le FN, alors j’en partage également les conclusions. Dois-je y voir un monodéterminisme de ta part que tu projettes sur moi (ça commence à bien faire !), ou bien considères-tu que le FN a un programme parfaitement cohérent avec ses axiomes ? »

                    Tout à fait. Car si les prémisses sont vrais, alors les conclusions du FN sont vraies. Sauf que les prémisses sont faux. Le FN, ce n’est pas des bonnes questions mais des mauvaises réponses comme les démagogues anti-frontistes le martellent, mais de mauvaises questions qui n’ont de bonnes réponses que si l’on croit que les questions sont bonnes...

                    « Oui, pour Attali, c’est une seule phrase qu’il a lâchée dans une entrevue de plus de 30 minutes, et comme je ne sais plus laquelle c’est je n’ai pas envie de me taper toutes les vidéos de Attali pour retrouver cette petite phrase. Mais il paraît qu’il dit aussi ça dans un de ses livres, que je n’ai pas lu, mais une amie m’avait parlé de ça sidérée après la lecture dudit bouquin "il dit que les pauvres et les immigrés sont nécessaires à faire marcher le capitalisme !-ben oui, lui ai-je répondu, désabusé. »

                    Le truc d’Attali, c’est que le capitalisme est un mal mais que les remèdes révolutionnaires sont pires que le mal et donc qu’il faut l’accompagner en douceur en établissant un gouvernement démocratique mondial pour qu’il meure sans faire trop de dégâts de sa belle mort afin de laisser au socialisme, son successeur naturel, toutes les infrastructures nécessaires à son plein épanouissement... Sur le papier, ça se tient, sauf que concrètement, ce sont maintenant les démocraties qui déclenchent les guerres afin d’établir un gouvernement mondial dont rien ne garantit qu’il sera démocratique. Quoi qu’il en soit, hors contexte, la phrase que tu cites peut vouloir dire tout et son contraire.

                    « Ma rhétorique est floue parce que « les pays » en général ça ne veut rien dire ? Sauf que j’expliquais une mécanique générale, qui explique l’existence de flux migratoires. C’est de la simple mécanique des fluides. Je parlais effectivement du cas général, un peu comme si je disais que le vent se déplaçait vers les zones de dépression. En gros, tu me reproches d’énoncer la loi générale sans citer de cas particulier. C’est un reproche qu’on peut faire en effet, mais ça ne rend pas ma rhétorique « floue » : au contraire, tu prends n’importe quel pays pauvre, si tu trouves un pays riche remplissant certaines conditions (proximité géographique, histoire coloniales, il y a plusieurs facteurs : non-linéarité, n’oublie pas !), eh bien tu as de bonnes chances de trouver qu’il y a un flux migratoire entre les deux. C’est cela que ma phrase signifiait. »

                    Toujours flou... On s’en fout qu’il y ait un flux migratoire entre les deux. Ce qu’on veut savoir, c’est desquels vers lesquels. Il me semble que la somme des cas particuliers importe pour énoncer clairement la loi générale...

                    « Les « nationaux » se font peut-être baiser par nos dirigeants (et ils sont nombreux à aimer ça), mais les immigrés se font carrément ENCULER par eux, et ce, bien avant d’avoir seulement pensé à emigrer.

                    Ouais, la rhétorique de l’immigré qui souffre forcément plus que le national, il faut peut-être arrêter avec ça. Je ne suis pas pour la hiérarchisation des souffrances, ça a des relents d’anti-racisme, tout ça, et au final ça mène à négation de souffrance contre négation de souffrance. Et je ne suis pas spécialement négationiste. Mais bon, si l’histoire de l’immigration se réduit à des enculés qui veulent devenir des baisés, le mieux est de couper les couilles des enculeurs. »

                    Je ne hiérarchise pas les souffrances mais les crimes.

                    « Et si tu veux savoir le fond de ma pensée, quand bien même l’immigration ne serait pas une chance pour la France, ce serait tout à l’honneur des immigrés que de contribuer à la foutre à genoux, ainsi que tout l’Occident.

                    Ouais, ça aussi ça me fait marrer comme posture. Enfin, je ne sais pas, je ne te connais pas très bien et je ne sais pas exactement quel sens tu donnes à « France » et « Occident », donc il y a une chance que je me retrouve d’accord avec toi, mais tel que tu l’énonces, ta phrase me fait simplement hausser les épaules. »

                    Je donne à « France » et « Occident » le sens que tous ceux qui ont à souffrir de ces deux entités leurs donnent, ou devraient leur donner. Sans aucune hiérarchie. Si j’étais un oriental et que l’Orient tenait le manche, j’aurais exactement la même « posture » face à l’Orient. Sauf que ce n’est pas le cas.


                  • Sérénité océanique 8 juillet 2011 00:16

                    Ah oui, j’arrête là les réponses. De toutes façons, personne ne nous lit plus... Et transmet le bonjour à ta féministe...


                  • Sérénité océanique 8 juillet 2011 09:56

                    En me relisant, je viens de me rendre compte que la fin d’une phrase est passée à l’as :

                    « Qui dit concurrence dit baisse des salaires ET des prix (du moins jusqu’à se rapprocher le plus possible de ce que le capital fixe « coute » au patronat, en ce qui concerne les salaires). Parce qu’immigré ou pas, c’est le prolo qui morfle quand l’automatisation de la production » [...]

                    Ca tombe bien : je vais te laisser la terminer afin de voir quels sont tes connaissances en économie...


                  • leypanou 8 juin 2011 11:15

                    Merci à l’auteur d’avoir posté cet article pour compenser un peu les posteurs hainistes réguliers sur agvx (au minimum 4, plus les commentaires). Mais avec les cerveaux atrophiés, il n’y a pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre ni pire aveugles que ceux qui ne veulent pas voir. Si la France a été colonisée par l’Allemagne en 39-45, ce n’est pas par hasard. De toute façon, le temps passé à traquer l’immigré n’est pas passé à traquer l’oligarchie financière ou le démantèlement des services publics donc c’est tout bénef pour le pouvoir en place. Si un ministre en poste en remet une couche régulièrement, ce n’est pas pour rien. Les idiots s’ils n’existaient pas, il faut les créer.


                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 12:57

                      c’est marrant de lire vos commentaires pas haineux du tout envers vos contradicteurs :


                      l’immigration est en effet tout benef pour les partis majoritaires en place :

                      exploitation économique des clandestins, dans le bâtiment en île de france, notamment, allez simplement devant les Bricoman le matin à l’ouverture, ou casto etc.. et ouvrez vos yeux.

                      exploitation politique par la droite : exciter les prolos et les chômeurs pour les pousser à voter pour les paris de l’ordre, sarko a usé et abusé de ce stratagème (le coup de Karcher, on l’attend toujours°
                      exploitation électorale par la gauche puisque elle se pose en défenseur des minorités opprimmées, (ce sont les banlieues qui ont très largement assuré la victoire de toton en 81 grâce au talentueux harlem désir 

                      avec autant d’avantages pour le système en place, on ne voit pas pourquoi cela devrait s’arrêter

                      et merci encore pour vos leçons de tolérance et d’ouverture d’esprit pas du tout haineuse 

                    • Daniel 8 juin 2011 11:35

                      Remarques à l’auteur et à ses contradicteurs.
                      Vous ne faites l’ un comme les autres que de l’intox. Aucun chiffre, aucune preuve de part et d’autre de ce que vous avancez : uniquement des affirmations gratuites. Cela ne mène à rien sauf à un racisme maladif.


                      • non667 8 juin 2011 11:46

                        à robert gil

                        ok pris au 2° degré !!!
                        ah ! mais ce n’en est pas ???????????????? smiley smiley


                        • pastori 8 juin 2011 13:39

                          t’a raison juluch, c’est fatiguant d’utiliser ses neurones . regarde calmos, il évite soigneusement. 


                          le plus simple est de prendre un bain de cerveau dans les partis racistes et xénophobes et ensuite, ton discours est formaté une fois pour toute, tu n’a plus à réfléchir, tu te contente de réciter.  smiley

                        • Bulgroz 8 juin 2011 12:15

                          On peut bien entendu discuter de ces sujets sans jamais avoir pris connaissance des faits.

                          Dans les Tableaux de l’Économie Française - Édition 2011, mis en ligne récemment sur le site de l’Insee
                          http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/sommaire.asp?codesage=TEF11&nivgeo=0

                          On trouve page 40 : Taux de chômage selon la nationalité :
                          Champ  : France métropolitaine, personnes actives âgées de 15 ans ou plus (âge à l’enquête).Source : Insee, enquêtes Emploi du 1er au 4e trimestre 2009.

                          Personnes de nationalité Française (hommes) : 8,3%
                          Étrangers hors UE à 27 (hommes) : 23,3%

                          3 fois plus de chômeurs chez les immigrés.


                          • Bulgroz 8 juin 2011 12:17

                            L’auteur serait bien inspiré de lire le rapport « Bilan de dix ans d’observation de la pauvreté et de l’exclusion sociale à l’heure de la crise pour la période Rapport 2009-2010 »
                            http://www.onpes.gouv.fr/IMG/pdf/RapportONPES_2009-2010.pdf

                            Page 107, le rapport donne le «  Taux de pauvreté selon l’origine géographique (en%) « 

                            Taux de pauvreté Français d’origine : 11%

                            Taux de pauvreté Immigrés : 21%
                            dont
                            Taux de Pauvreté Immigrés Maghreb : 40%
                            Taux de Pauvreté Immigrés Afrique :41%
                            Taux de Pauvreté Immigrés Europe des 15 : 11%
                            Taux de Pauvreté Autres pays d’Afrique 27%
                            Taux de Pauvreté Autres : 37%


                            • gordon71 gordon71 8 juin 2011 12:39

                              quelle démonstration et quel brio il manque un argument : 


                              les violences urbaines et le trafic de drogue attribués aux étrangers :

                              encore un mensonge : en fait la plupart du temps on s’aperçoit que ce sont des français de souche déguisés ou des membres du front nationale infiltrés dans les banlieues.
                              (desource sûre, rapport des nazion unis)

                              • pastori 8 juin 2011 13:33

                                en effet, 90% des trafics et autres violences sont à mettre à la charge de français. et ça a toujours existé !


                                mais par des français, souvent ceux qui ont eu la malchance de naître dans certaines familles et dont les parents sont considéré moins que rien.

                                les immigrés eux, et surtout les clandestins (qui ont fui leurs pays pillés par les terroriches européens et américains et leurs roitelets, soutenus par les pays démocratiques ou règne parait-il les droit de l’homme, pour de basses question de fric.) 
                                ceux là ont un impératif : survivre. car ils n’ont aucun droit puisque clandestins.
                                ceux là travaillent et n’ont aucun intérêt à se faire remarquer.

                                 heureusement pour nous car sinon nous n’aurions, ni pain, ni vin, ni légumes, ni fruits, ni maisons, ni routes ;.... et les ordures s’amoncelleraient dans nos villes. 

                              • bnosec bnosec 8 juin 2011 13:59

                                oh putain j’ai perdu un oeil à lire tant de conneries !


                              • bnosec bnosec 8 juin 2011 14:01

                                Pastori il faut vraiment que vous lachiez votre PC 5 minutes et que vous foutiez le nez dehors, dans les quartiers dits « populaires ». La population de ces quartiers « populaires » a bien évolué depuis la dernière fois que vous êtes sortis de chez vous, en 1968 smiley


                              • yvanstanislas 8 juin 2011 19:53

                                Mr Pastori,

                                à lire votre commentaire , on pourrait croire que vous habitez en Corse...

                              • 65beve 65beve 8 juin 2011 21:21

                                bnosec

                                Vous avez perdu un œil ?
                                Comme ça vous ressemblez à votre mentor........
                                 smiley


                              • bnosec bnosec 9 juin 2011 08:26

                                Vous parlez de Sartres ?
                                Bof il a quand même écrit pas mal de conneries aussi...

                                Ou peut être pensiez vous à quelqu’un d’autre ?

                                Quand à avoir un mentor, personnellement j’écoutes tous les discours et tente de me forger ma propre opinion, sans me laisser dicter ce que je dois ou ne dois pas croire.


                              • papi 9 juin 2011 09:33

                                @ pastori

                                Non !!! pastori a raison, puisqu’il se réfère à la corse, la bas , ce qu’il décrit est une réalité, en Corse, il n’y a pas de zone de non droit, ni de dealer, nos amis corses y ont depuis longtemps mis le nez, et il faut le dire quelques fois de manière musclée, donc en corse tout va bien !!
                                donc pastori a raison chez lui !!! mais pour le reste du territoire , c’est une autre histoire..

                                Quand l’autruche met sa tête dans le sol , cela ne lui protège pas l’anus..


                              • gordon71 gordon71 8 juin 2011 12:43

                                monsieur Gil, 

                                je rends les armes vous m’avez convaincu que l’immigration est une chance pour la France, 

                                je serais encore plus convaincu si vous me disiez que vous déménagez demain matin en seine saint denis pour aller vivre pleinement votre ouverture à l’altérité et votre passion du vivre ensemble....

                                • Cyclotron 8 juin 2011 12:55

                                  «  Les immigrés prennent le travail des Français…  »
                                  C’est erroné  ! Les immigrés ne sont pas en concurrence avec les Français sur les emplois qu’ils occupent, mais avec d’autres immigrés. Ce sont les licenciements boursiers et les délocalisations qui mettent les salariés français à la rue, pas les immigrés.

                                  Vous avez l’air de trouver normal que les immigrés fassent le « boulot pour immigrés » !
                                  Mais d’où sort cette ineptie selon laquelle certains emplois ne seraient pas dignes des français et qu’il y aurait deux marchés du travail parallèles et étanches, celui des immigrés et celui des français ?
                                  N’est-ce pas justement une vision des choses clairement raciste ?


                                  «  Ils tirent les salaires à la baisse  »
                                  C’est strictement l’inverse  : ce sont les employeurs des métiers concernés qui refusent d’améliorer salaires et conditions de travail, rendant ces métiers répulsifs pour tout autre salarié que des clandestins, qu’eux-mêmes vont ensuite chercher…Ce n’est pas la présence des étrangers qui crée un marché pour le travail au rabais, mais leur maintien dans la clandestinité  !

                                  Nous somme d’accord sur le constat mais avez-vous seulement réfléchi à ce qui se produirait si ces employeurs véreux n’avaient plus de clandestins à se mettre sous la main ?
                                  Je vais vous le dire : la loi du marché ferait son oeuvre et les employeurs seraient OBLIGES de payer le travail à sa juste valeur sous peine de mettre la clé sous la porte.
                                  C’est aussi simple que cela !
                                  Ici vos clandestins font office de « jaunes » qui cassent la seule pression que le salariat peut mettre sur le patronat.
                                  Il faut être AVEUGLE pour ne pas voir cela !


                                  • JL JL 8 juin 2011 13:19

                                    soulmanfred,

                                    ne confondez pas racistes et xénophobes. Les racistes ne vont pas dans des pays dont ils n’aiment pas la population. Les xénophobes n’aiment pas que les étrangers viennent chez eux. Vous ne pouvez pas demander à des xénophobes de quitter leur pays !


                                    N’est-ce pas Coluche qui disait que « Le monde est peuplé de 60 millions de Français, le reste c’est des étrangers ! » ?


                                  • LE CARDINAL 8 juin 2011 13:50

                                    elle a bon dos la pauvreté
                                    pour s’en sortir il y a l’école, le mérite, le travail, l’effort, la volonté mais c’est tellement plus facile de trafiquer et beaucoup plus rentable
                                    alors quitte à trafiquer qu’ils le fassent chez eux !

                                    mais au delà, les Français ne veulent pas d’une immigration de substitution de peuplement qui remet en question leur culture.


                                  • gordon71 gordon71 8 juin 2011 13:13


                                    encore un peti effort Gil :
                                     à chacun de vos articles au ton professoral et pontifiant vous produisez dix ou 100 nouveaux énervés qui vont voter Marine, à se demander si vous n’êtes pas un habile frontiste.

                                    (pour ma part, il y à déja un certain temps que je ne je ne cours plus à l’isoloir chaque fois qu’on me siffle)

                                    • manusan 8 juin 2011 13:19

                                      Je m’en fous je déménage en campagne, démerdez vous avec vos « pépites ».


                                      • gordon71 gordon71 8 juin 2011 13:26

                                        eh oh, dans quelle campagne tu viens ? on peut savoir, on ne veut pas n’importe quel citadin, 


                                        non je rigole bienvenue si tu fous pas trop le bordel, et si tu vies-ns pas nous donner des leçons sur comment on doit vivre, s’adapter à la modernité, accepter les mutations et bla bla bla

                                        le catéchisme socialo mondialiste, écolo anti raciste on s’en branle 

                                      • manusan 8 juin 2011 15:12

                                        Je viens d’une campagne de France qui vient juste d’avoir sa couverture GSM, alors d’un coté je comprend que les bergers d’Atlas et du reste d’Afrique se retrouvent complétement paumés dans le « paradis » urbain qu’on leur a offert.

                                        Formater des peuples à coup d’immigration massive par paquet de 3000 dans des cités bétons avec en prime la promesse du bonheur, c’est l’idée la plus grotesque de notre époque.


                                      • gordon71 gordon71 8 juin 2011 17:16

                                        cette idée n’est pas grotesque elle a sa cohérence maintenir la division, entretenir les tensions sociales, plus généralement affaiblir la cohérence l’unité la vigueur de ce qui nous reste de nation de peuple 


                                        après la paysannerie après la chrétienté, après les métiers et les corporations artisanales, reste à détruire les derniers restes de fierté nationale, la destruction est en cours à moins que...

                                        révolution nationale

                                      • manusan 9 juin 2011 06:40

                                        Comme vous dites : divisez pour mieux régner.

                                        Et bien qu’ils règnent seuls sur leur monnaie de singe désormais, je serais pas surpris de voir une explosion de monnaies alternatives et locales dans les années à venir.


                                      • pastori 8 juin 2011 13:23

                                         ce qui gênent les racistes, ce ne sont pas les immigrés mais plutôt leur phobie entretenue soigneusement par ceux qui font de leurs groupuscules politiques familiales leur vache à lait.


                                        ce qui les gène, ce sont les arabes et les noirs. un point c’est tout. 
                                        ces mots, dès qu’ils sont prononcés font t entrer en hystérie un tas de gens au cerveau lavé et éduqué pour.

                                        avant les années 60, tout ce qu’on dit de négatif aujourd’hui, les mêmes mots, les mêmes analyses étaient utilisées contre les italiens, les espagnols, les portugais, les polonais....

                                        les mêmes problèmes, incivilités, le pain des français....

                                        par les mêmes familles de pensée d’ailleurs ! les fachos ennemis des pauvres.

                                        et aujourd’hui, ce sont le plus souvent les descendants de ces « ritals » et autres valises en cartons qui sont les plus virulents contre ces pauvres gens. 

                                        normal, ils ont la télé, la voiture, le frigo, et le crucifix. 

                                        une vérité :
                                        « Dans tous les ghettos du monde ou il y a de la violence c’est à cause de la pauvreté et non pas de l’origine des gens , il faut être complètement demeuré pour penser le contraire  !  »

                                        sous la peau, leur sang a la même couleur.

                                        • Rounga Roungalashinga 8 juin 2011 14:01

                                          pastori,
                                          les racistes dont vous parlez existent seulement dans vos fantasmes. Dans la réalité, les gens qui pensent vraiment comme ça sont une minuscule minorité.


                                        • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:46

                                          si je te suis pastori,


                                           dès que les immigrés d’aujourd’hui seront intégrés avec le frigo et le pavillon et la mégane, ils voteront FN ?

                                        • ali8 8 juin 2011 13:35

                                          Ô fachos

                                          quand vous aurez besoin de soins dans un hôpital, je vous conseille de regarder le faciès du médecin ou du chirurgien qui va prendre l’avenir de votre vie en main ; vous avez une chance sur deux d’avoir à faire à un immigré probablement maghrébin qui par le truchement du regroupement familial vivra avec son épouse ses enfants ses parents les parents de son épouse ect...

                                          je vous conseille donc de refuser ses soins et d’exiger un bon blanc..qui sera peut-être un immigré Ukrainien ou musulman Kosovar

                                          ainsi va la France terre d’accueil smiley

                                           


                                          • QuelaVéritésoit 8 juin 2011 15:59

                                            ô toi qui utilise pour avatar un char français qui ne parcours pas un km sans un minimum de trois pannes, et qui fait au moins une faute de français par phrase, as tu des exemples de la médiocrité des médecins d’origine étrangère ou n’est ce que pour faire ton inintéressant ? 


                                            Parce que par contre, d’exemples de médecins français qui ne connaissent comme médicament que le doliprane, ou d’exemples d’erreurs médicales dues à des médecins bien français, il y a profusion sur le net...

                                            Et si un médecin étranger ne peut que difficilement l’être chez nous, et fini donc infirmier, c’est entièrement du à des difficultés administratives, alors ce genre d’argument, je te laisse (sans s) imaginer la suite !

                                          • QuelaVéritésoit 8 juin 2011 21:20

                                            C’est drôle... on dirait qu’aucun de tes contradicteurs ne maitrise rien... mais bon toi, tu as la science infuse...


                                            Pour le Leclerc, c’est marrant, le CEMAT disait la même chose que moi (ou plutôt moi la même chose que lui) devant la commission des armées de l’assemblée nationale...

                                            Les médecins étrangers que tu fréquentais, c’est quand tu torchais le cul de leurs malades, ou quand tu faisais le ménage dans leurs chambres ?
                                            Personnellement, un médecin étranger, j’en voit un presque à chaque fois que je ne suis pas au travail..

                                            Quand à ton orthographe, tout comme ta syntaxe, ta grammaire, ton discours, non je ne l’aime pas. Je dirais même que c’est une honte. Tu « prétends » défendre la France, son honneur, sa culture, son identité.. tu ne respectes même pas son principal symbole : le langage.

                                            Allez, retourne sauter sur Kolwezi.... et reste planté sur un baobab. 

                                          • QuelaVéritésoit 8 juin 2011 22:56

                                            De quel caca tu parles, des bouses que tu poses sur internet toutes les 5 minutes ?


                                            Pour le leclerc, désolé, mais c’est en 2009 que le CEMAT disais à l’assemblée que c’était une merde qui coutait un max à maintenir... depuis, on n’a pas beaucoup bossé dessus.

                                          • pastori 8 juin 2011 13:48

                                            l’arme favorite des racistes en général est le moinssage. ça permet de les compter. il ne sont pas des masses, heureusement une poignée, mais très actifs et qui ne réagissent qu’à certains sujets.


                                            certains mots clé les mettent en transe et ils deviennent hystériques. 
                                            en général ils défendent les riches et les puissants. les pauvres, bien qu’ils le soient aussi, sont l’ennemi. 

                                            tiens, leurs amis puissants  pour s’enrichir encore plus viennent d’annoncer l’utilisation de farines animales dans l’alimentation des porcs des volailles... vache folle, porcs fous, poules débiles....la vie est en danger mais ils ne réagissent pas, pas leur problème !.

                                            par contre quelques prières de rue et trois burqa les a rendus hystériques pendant des mois. les pauvres.

                                            • Rounga Roungalashinga 8 juin 2011 14:05

                                              l’arme favorite des racistes en général est le moinssage. 

                                              Ouhlala ! Ben ils sont redoutables, alors, ces racistes, avec des armes aussi puissantes !
                                              Sinon, ça ne vous vient pas à l’idée que les gens qui vous moinssent sont simplement des personnes de bon sens qui trouvent que vous racontez n’importe quoi ?


                                            • gordon71 gordon71 8 juin 2011 14:30

                                              les farines animales dans un débat sur l’immigration qu’est ce qu’on rigole ici, je reviendrai


                                              dis donc pasto vous n’auriez pas sniffé un truc pas net ces derniers temps, genre farine de vache folle ? 

                                            • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 23:19

                                              putain d’arme de destruction massive , le moinssage !!! qu’est ce qu’ils ont pas encore trouvé dans le ventre fécond de la bête immonde !  smiley  smiley


                                            • pastori 8 juin 2011 13:54

                                              les racistes, l’évangile il l’ont pas lu, pourtant ils se disent profondément chrétiens de père en fils depuis l’antiquité smiley


                                              ils sont souvent anti - sémites (ils disent anti-sionistes, c’est plus classe) , ça va avec en général, mais ils sont pour la loi du talion. tendre l’autre joue, c’est juste bon pour le Christ dont ils ont vaguement entendu parler, ces bon chrétiens..

                                              • Rounga Roungalashinga 8 juin 2011 14:02

                                                Vous divaguez complétement. Vous pataugez dans votre imagination et vos amalgames.
                                                Revenez à la réalité.


                                              • libellule 9 juin 2011 00:00

                                                pastori

                                                vous etes une blague vivante ...
                                                vous savez ce que vous décirvez, ca existe en effet ... mais c tellement minoritaire

                                                le plus souvent, de nos jours, les gens parlent de leur expérience, au dela des reportages télé, et ces gens se rendent bien compte que quelque chose cloche et cette réflexion toute la démagogie du monde ne pourra pas l’empêcher ....


                                              • Ronald Thatcher rienafoutiste 8 juin 2011 14:25

                                                Un article de désinformation du fanatique de la méthode coué qui nous abreuve de ses post copiés-collés sauce propagande immigrationniste ?
                                                Quand est-ce que la gauche comprendra que les immigrés ne votent pas, et encore moins les illégaux, à quoi bon les draguer !!!


                                                • gordon71 gordon71 8 juin 2011 14:35

                                                  ce qui est drôle avec les gentils pas racistes, tiers mondiste plein de bons sentiments


                                                   c’est leur vocabulaire tout empreint de respect et sans condescendance aucune :

                                                  et puis vraiment pas de cliché ou de caricature du raciste, borné, inculte, catho, demeuré, ah oui vous pourriez rajouter pédophile par association avec catho, 

                                                  si ça c’est pas de la réflexion de haute volée

                                                  • kanafloric 8 juin 2011 14:39

                                                    Quel tissus d’ânneries !

                                                    «  La proportion d’étrangers augmente dans la population...  »
                                                    Encore un mythe  ! Parmi les 5, 1 millions d’immigrés, plus d’un quart sont Français par naturalisation. La part des étrangers sur la population française n’est donc que de 5, 8 %.
                                                    La part des étrangers dans la population est faible et stable depuis dix ans


                                                    Donc si demain je fais entrer 60 millions d’étrangers en France et que je les naturalise tous, il y aura...encore moins d’étrangers en France.

                                                    Bravo.

                                                    Joli tour de passe passe sémantique et mathématique...


                                                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 15:21

                                                      soulman libre à toi de penser que ceux que tu résumes à « raciste » veulent te renvoyer dans le bled, et re rendent responsable de tous les maux .



                                                       personnellement, chaque fois que j’apprends qu’un barque de clandestins se retourne en méditerranée et qu’on récupère des cadavres, (sans parler de ceux qu’on ne retrouve jamais), je ne peux m’empêcher de penser que les gauchos au grand coeur, les RESF, et les pleureuses altermondialistes sont grandement responsables de ces drames humains : 

                                                      inciter des gens fussent ils pauvres, à ruiner leur famille pour mourir dans une chaloupe oui je trouve cela criminel.

                                                      pour les autres ceux qui parviennent à passer je considère également que le jeu n’en vaut pas la chandelle l’eldorado qu’on leur a promis ressemble bien souvent à une vie de merde 

                                                      et dire cela ne veut pas dire que je hais l’étranger, 

                                                      le discours de le pen est le seul qui soit digne et honnête, les autres sont des faux culs et des exploiteurs de la misère humaine

                                                    • LE CARDINAL 8 juin 2011 17:40

                                                      soulmanfred, votre équation est simpliste. pauvreté = violence
                                                      hors nous connaissons tous des pauvres non violents qui veulent s’en sortir sans trafiquer à force de volonté
                                                      tous vos exemples tournent autour de la mafia
                                                      la mafia est violente mais loin d’être pauvre comme beaucoup d’immigrés qui s’enrichissent et restent violents (notez les mafias importées, kosovares, albanaises, turques, marocaines...à Marseille et ailleurs ...les russes sont sur la côte d’azur)
                                                      tous les immigrés emprisonnés ne sont pas pauvres mais tous violents c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils sont en prison
                                                      les stats ethniques seraient intéressantes à analyser
                                                      mais quel est donc ce système qui favorise l’immigration et qui en cache les conséquences et pourquoi ?


                                                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:20

                                                      soulman

                                                      ah bon il y à des « gens dans les cités qui se rendent coupables de délinquance », c’est quoi ce discours haineux, fais gaffe on commence comme çà, et tu vas bientôt voter FN cher ami

                                                      comment sais tu si les « délinquants » sont là depuis deux générations ou moins 

                                                      mets toi dans la peau d’un clandestin fraîchement débarqué« 

                                                      comment fais tu pour te loger, pour te nourrir, pour t’habiller

                                                       tu es une proie, y compris pour tes » ex compatriotes" et pour survivre tu es prêt à tout y compris à tout ce qui est illégal.
                                                      les centres de rétention, sangatte et autres vincennes sont des lieux de tous les dangers, où les irréguliers apprennent très vite, souvent à leur dépens toutes les entourloupes, et tous les coups tordus des truands

                                                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:31

                                                      laissez les boeufs tranquilles, ils n’y sont pour rien


                                                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:34

                                                       et terroriste , 



                                                    • libellule 9 juin 2011 00:16

                                                      « Les gens dans les cités qui vous gênent par leur délinquance ou leurs incivilités n’ont aucun rapport avec les immigrés clandestins qui se retournent en pleine mer , se sont des Français depuis plusieurs génération arrivés légalement , tu mélanges tout mon pauvre !!! »

                                                      mon dieux mon dieux mon dieux, vous etes une blague vivante !

                                                      1/ on s’en fou de l’immigration légale ou ilégale car l’immigration illégale de nos jours à remplacée l’immigration légale de l’époque et dans les 2 cas, c Bouygues qui l’organisent et s’en mettent plein les poches !

                                                      2/ alors comme ca, ca la faute à la pauvreté ?
                                                      FAUX disent les rapports expliquant que les pauvreté est plus forte dans d’autres zone de france

                                                      3/ alors comme ca c’est la faute au contexte ?
                                                      OUI, ca c deja plus vrai !
                                                      mais quel est ce contexte ? l’entassement de famille aux revenus modeste ?
                                                      FAUX, ces cités n’ont pas tjrs été le cadre des violence/trafiques inouies qu’on observent aujourd’hui ! A l’époque ce n’était bien entendu pas le meme type de familles qui y habitaient

                                                      4/ alors la question à 2000 euros : d’ou vient ce fameux contexte spécial propre à nos cités ?

                                                      ==> d’un mélange entre les conséquence de l’effondrement de notre économie (chomage) et de la difficulté pour des familles majoritairement arabe/noires/musulmannes à assimiler les codes comportementaux de notre société !

                                                      L’un ne va pas sans l’autre, et comme nous ne sommes pas pret de sortir de cette crise il est urgent de passer à l’ilmmigration zéro en attendant des jours meilleurs !


                                                    • gordon71 gordon71 8 juin 2011 15:02

                                                      c’est trop l’article 


                                                      Gil soit vous êtes un de ces gentils semi intello de gauche, vachement ouvert à la diversité, et toute la panoplie du culturellement correct, mais j’ai du mal à croire que cela existe à ce niveau de naÏveté et de bons sentiments

                                                       soit vous êtes prodigieusement futé mais alors du Côté nationaliste soralien, et vous faites de la provocation pour mobiliser la France qui en a marre des se faire chier dessus par des intellos à deux balles

                                                      allez dites nous allez

                                                      • LE CARDINAL 8 juin 2011 17:57

                                                        soulmanfred, voler de la nourriture pour ses enfants lorsqu’il le faut n’est pas indigne mais user de violence « gratuite » envers des personnes sans défense est minable...
                                                        je constate que des bandes de jeunes des banlieues sont violentes en banlieue et dans les centres villes...et qu’ils portent des lacoste, quicksilver, adidas...d’autres roulent en BMW, ils ont 25 ans, ne travaillent pas (au sens ou nous l’entendons) et d’ailleurs tout le monde sait de quoi ils vivent.
                                                        ils touchent en 1 ou 2 heures ce que touche un smicard en 1 mois.


                                                      • hacheii 8 juin 2011 15:10

                                                        10 Vérité sur l’immigration :

                                                        «  L’immigration familiale est une immigration “ subie ”…  »
                                                        «  L’immigration s’accroît, et les immigrés s’installent…  »
                                                        «  La proportion d’étrangers augmente dans la population...  »
                                                        «  Les immigrés prennent le travail des Français…  »
                                                        «  Ils sont la cause du maintien du chômage…  »
                                                        «  Ils tirent les salaires à la baisse  »
                                                        «  Ils entraînent à la baisse le revenu des Français...  »
                                                        «  Les étrangers grèvent les comptes de la Sécu et fraudent les impôts.  »
                                                        «  Au total les étrangers sont un coût insupportable pour l’économie.  »
                                                        «  Le gouvernement ne régularise que 102 000 sans-papiers par an.  »


                                                        • ali8 8 juin 2011 18:00

                                                          l’immigration s’accroît la population d’étrangers augmente : C presque normal

                                                          les étrangers fraudent les impôts : les riches ne fraudent pas mais font des lois pour ne pas en payer

                                                          les riches n’ont aucune honte : le socialiste DSK aura grâce au FMI une retraite LEGALE de 80 000 E/an sans compter les autres ; sachant que des vieux vivent avec des rentes de 500 euros la plupart ayant trimés de longues années qu’en travaillant on gagne 1000 E voilà en partie ce qui engendre la violence

                                                          quant au chômage tu fais partie de ceux qui l’agravent : achète un PC made in France, un composant électronique quelconque français, une poële à frire française, du boeuf français, la liste serait longue ; et pas de chômage pas pas de déficit

                                                          pour ce qui est du déficit de la SS, il est engendré par les entreprises qui refusent de payer la part patronale et parfois même de reverser la part salariale ce qui est du VOL, mais ce vol est invisible puisque non pratiqué dans les quartiers défavorisés ni par des immigrés, pour toi ce sera un vol respectable pratiqué par des franchouillard respectables blanc bon teint

                                                          et les personnes que tu vois dans la rue avec le bronzage que tu envies l’été, tu dois savoir ainsi que tes potos, qu’elles sont pour la gde majorité FRANCAISES depuis plusieurs générations


                                                        • libellule 9 juin 2011 00:26

                                                          J ADORE lorsque pour défendre une cause perdue on décide de dénoncer un problème en espérant que ce problème justifiera la cause perdue

                                                          Sérieux, le maintient de notre élite oligarchique et l’immigration ne sont que les 2 faces d’une même pièce : dénoncer l’un en acceptant l’autre, c’est etre un collaborateur soutenant le système ...


                                                        • AB Berurier AB Berurier 8 juin 2011 15:12

                                                          Bonjour tout le monde,

                                                          Puisqu’à la lecture des nombreux commentaires il semblerait qu’un consensus se dessine, je suis d’accord il faut stopper immédiatement l’immigration.
                                                          Entendons-nous bien : pas celle en provenance d’Afrique, d’Asie ou d’ailleurs, mais celle de tous les moinsseurs à casquette Ricard qui dans 4 semaines vont déferler dans ma région Atlantique.
                                                           Des gens qui ne vont pas sortir de leur camping où ils vont s’adonner à des rites étranges (pétanques, ricard, barbecue), pour lesquels on a construit des monuments exotiques (dans le sens étranger au pays) tels que Merlin Plage, Mac Do, qui ne vont pas respecter les usages du pays (on respecte la mer, on ne la pollue pas), qui vont nous prendre nous les autochtones pour des minus habens car nous ne sommes que des ploucs.
                                                          Alors soyez gentils, cet été, mettez vos convictions en pratique et restez chez vous.

                                                          Bonus : -1000 points à utilisez immédiatement


                                                          • gordon71 gordon71 8 juin 2011 15:41

                                                            que je sache, les corses ont su jusqu’à maintenant su concilier l’accueil du touriste tout en lui imposant le respect de leur culture et de leur environnement, qu’est ce qui empêche les bretons ou les vendéens d’en faire autant ? 


                                                            on peut défendre sa culture son identité quand on est tibétain, tunisien, touareg, navajo ou guarani, quand on est Français c’est malsain et même carrément honteux , vous pouvez m’expliquer ?

                                                          • gordon71 gordon71 8 juin 2011 17:08

                                                            eh oui berurier le respect des identités cela ne va pas de soi, l’humain se comporte facilement comme un colon, et comme un envahisseur y compris à l’intérieur de frontières, à vous d’etre exigent avec vos « envahisseurs », si vous aimez vraiment votre région


                                                          • Brath-z Brath-z 9 juin 2011 00:35

                                                            Ridicule parallèle qui se voulait comique entre le tourisme et l’immigration.
                                                            Et toujours cette idiote confusion entre l’immigration, phénomène purement économique et totalement orchestré : il y a encore cinquante ans, les états concluaient des accords entre eux pour déterminer le nombre des immigrés et la durée de l’immigration, aujourd’hui, le pouvoir étant passé dans les mains de la finance, l’orchestration du phénomène prend un aspect moins explicite et visible. Ainsi, lorsque le patron de Wall Mart réplique à G. W. Bush - dont je n’ai jamais approuvé la politique, y compris en matière migratoire - que son « mur » à la frontière mexicaine ne sert à rien vu que lui a besoin que chaque année 10 000 mexicains viennent bosser pour trois fois rien dans ses supermarchés/parkings/entrepôts, etc. et peut se donner les moyens de les faire venir quand même, on voit bien où et par qui se décide l’immigration massive et systémique.

                                                            Et non, au sein d’un même espace économique (qui correspond peu ou prou aux états nationaux, aujourd’hui), on ne peut pas parler d’immigration, même si le motif des déplacements massifs campagne->ville est économique. L’immigration induit nécessairement l’introduction d’un élément EXTÉRIEUR au marché local.


                                                          • Brath-z Brath-z 9 juin 2011 01:14

                                                            Lire « confusion entre les mouvements de population et l’immigration » dans le message ci-dessus, bien sûr.


                                                          • gordon71 gordon71 9 juin 2011 14:01

                                                            que je sache, les corses ont su jusqu’à maintenant su concilier l’accueil du touriste tout en lui imposant le respect de leur culture et de leur environnement, qu’est ce qui empêche les bretons ou les vendéens d’en faire autant ?


                                                            on peut défendre sa culture son identité quand on est tibétain, tunisien, touareg, navajo ou guarani, quand on est Français c’est malsain et même carrément honteux , vous pouvez m’expliquer ?

                                                            eh oui berurier le respect des identités cela ne va pas de soi, l’humain se comporte facilement comme un colon, et comme un envahisseur y compris à l’intérieur de frontières, à vous d’etre exigent avec vos « envahisseurs », si vous aimez vraiment votre région


                                                          • Defrance Defrance 10 juin 2011 17:59

                                                            Bravo AB Berurier,

                                                             Pire que cela, car cette année les Allemand vont ÊTRE Obligés DE BOUDER L’ESPAGNE a cause des cornichons ( les légumes bien sur) , ça va augmenter le nombre de cannettes de bières sauvages  ?


                                                          • Yohan Yohan 8 juin 2011 15:24

                                                            Les immigrés illégaux piquent le taf des immigrés légaux. Exemple de Diallo, clandestin, embauché dans la sécurité avec les papiers (légaux ceux là) d’un autre quidam africain répondant au nom de Diallo, et avec le consentement tacite de l’employeur qui n’est pas dupe. Au bout de cinq ans, ce Diallo obtient sa régularisation. Que croyez vous qu’il est advenu ; licencié sur le champ.
                                                            Bel imbroglio qui suit car les immatriculations sociales ne sont plus les mêmes. Aujourd’hui Diallo est au chômage sans indemnité et celui qui pourrait les toucher est le Diallo prête nom.
                                                            Je vous laisse méditer sur vos belles paroles et vos statistiques à la con


                                                            • legrind legrind 8 juin 2011 17:00

                                                              Ce que je vois ce ne se sont pas « 10 mensonges sur l’immigration » mais 30 ans de mensonges, de propagande, de déni de la réalité, de chantage au racisme (maintenant à l’« islamophobie ») mais c’est bien qu’on continue comme ça.. La question que je (me) pose à chaque fois c’est où habite le propagandiste , dans quelle(s) école(s) vont ses enfants ? 

                                                              Sans doute pas à l’endroit où le maire écolo demande l’intervention de l’armée.. Le rapport avec l’immigration ?.. Aucun bien sûr, il ne faut pas « stigmatiser » la « richesse de la diversité ».

                                                              • Madoff Madoff 8 juin 2011 17:46

                                                                Dit le sieur qui passe son temps à cracher sur le monde arabe ...

                                                                Parlons un peu de votre propagande constante sur l’Iran , pays Oh combien dangereux et engagé dans un nombre de guerre incalculable sur le globe ...
                                                                A vous écouter il faudrait leur déclarer la guerre juste pour les éduquer ces cons d’ar....

                                                                Un peu de cohérence dans vos propos , vous frisez le ridicule


                                                              • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:42

                                                                madoff, je sais c’est dur mais il faut lire les deux lignes précédentes, si vous ne lisez que la dernière vous ne percevez pas l’ironie, 


                                                                aux autres contributeurs, signalez le second degré pour madoff

                                                              • libellule 9 juin 2011 00:30

                                                                si vous avez tant d’arguments intéressants alors essayer de défendre l’auteur parce qu’il semble qu’il soit bien seul avec ses arguments bidons ...


                                                              • ali8 8 juin 2011 18:04

                                                                pour info

                                                                quand je plusse çà inscrit du négatif !! drôle d’outil

                                                                 


                                                                • gordon71 gordon71 8 juin 2011 18:27

                                                                  et l’auteur qu’est ce qu’il fait pendant ce temps ? c’est çà qui serait intéressant de savoir ....

                                                                  des stats, des fiches,
                                                                   natio, FN, identitaire, alsace, nantes , sans intérêt,

                                                                   agoravox est un super pot de miel, pour attirer tout ce qui pique et butine, de quoi faire des collections et des classeurs ?

                                                                  • LE CARDINAL 8 juin 2011 18:32

                                                                    j’ai un petit truc sympa
                                                                    certains ici dénonceront la source mais ceci étant...

                                                                    Prison Suisse : 57 % de musulmans, 91% d’étrangers ...


                                                                    • Walid Haïdar 8 juin 2011 18:43

                                                                      en fait les effrayés ne sont pas si nombreux sur Avox, c’est juste que dès que le titre indique un sujet concernant le FN, MLP, le racisme, ou l’immigration, ils foncent en masse.


                                                                      C’est probablement pas pour faire baisser la note, juste parce qu’ils sont obsédés par ces sujets. 

                                                                      Mais il faut vraiment encadrer une formule consacrée, tant elle est magnifique :

                                                                      « les trotsko-gauchistes idiots utiles du grand capital »

                                                                      C’est énorme. Ces certain, les héritiers de la cagoule et autres camelot du roi sont les amis du peuples et les ennemis des grands argentiers !

                                                                      A chaque fois, on ne peut que donner un conseil à tous ceux qui passent : quelle est l’histoire des idées d’extrême droite, et le camp qu’ils ont choisit lors des combats des travailleurs.

                                                                      Les médias sont vos alliés objectifs. Ils gonflent la popularité de votre sauveuse, qui dans les sondages ne fait jamais bien plus que ce que réunissaient le FN et les partiscules réactionnaires à la grande époque. Vous fantasmez une France blanche pur souche et raciste, mais vous n’êtes pas si nombreux, juste assez motivés pour brailler sur internet.

                                                                      Vous ne faites pas peur à grand monde, juste à vous-mêmes et aux pleutres du monde médiatico-politique.

                                                                      • gordon71 gordon71 8 juin 2011 19:03

                                                                         qui est effrayé ?, personnellement je n’ai peur de personne, ici ni ailleurs, j’aime mon pays et je ne m’en excuse pas .


                                                                        j’admets du coup que chacun puisse défendre identité conviction ou culture.

                                                                        que connais tu de l’extrême droite ? ne fais tu pas le même amalgame que ceux qui parlent « des arabes »

                                                                        quel point commun entre un nationaliste type soral, un anarchiste de droite, un royaliste, un identitaire païen, genre terre et peuple, un populiste genre duprat, tu vas me dire la haine de l’arabe ou du noir et t’es à côté de la plaque

                                                                        tu penses que les expression d’extrême droite ici sont hystériques et minoritaires, libre à toi, pour ma part je pense que l’immense majorité des fatigués des leçons de morale des ex trotskos, écolos alter ce que tu veux, (ceux qui vont donner leur voix au PS), l’immense majorité de ces gens là se tait ;
                                                                         peut être plus pour très longtemps

                                                                      • LE CARDINAL 8 juin 2011 20:04

                                                                        walid, mitterrand était décoré de la francisque lorsque le pen voulait résister...comme quoi, hein ?

                                                                        En novembre 1944, à 16 ans, il demande au colonel Henri de La Vaissière (alias Valin) à s’engager dans les FFI (Forces françaises de l’intérieur), qui préfère refuser : « Désormais, ordre est donné de s’assurer que nos volontaires ont bien dix-huit ans révolus. Tu es pupille de la nation : songe à ta mère1 ! »

                                                                        sans oublier les cocos qui pactisaient avec les nazis...(pacte germano-soviètique)


                                                                      • pastori 8 juin 2011 20:29
                                                                        un reportage sur les skenheads et autres cranes rasés de pologne portant croix gammée l’autre soir sur arte. impressionnant. il frappent tout ce qui bouge et tiennent le même discours que certains ici sur les immigrés !!

                                                                        pauvre cardinal ! je suppose que les fins de mois ne doivent pas être très difficiles car dans ce cas Mitterrand, Henri IV ou le pape, ça passerait au 2° plan. 

                                                                        pour parler de la résistance, il faut des bases pas des endoctrinements et surtout, ne plus croire que plus c’est gros, mieux sa passe !!

                                                                        mais re -question, comment le pen va interdire aux agriculteurs, taxis, artisans, commerçants....de faire venir les immigrés ? ce sont euyx qui les utilisent le plus, et bien souvent ils sont lepénistes ! en tout cas rarement de gauche, libéralisme oblige !

                                                                        alors elle fera comment ?

                                                                      • LE CARDINAL 8 juin 2011 20:59

                                                                        je crois pastori que vous confondez patriotes et extrême droite...
                                                                        savez vous que l’extrême droite recrute surtout à gauche ?
                                                                        ben oui, la gauche islamiste
                                                                        style soral...d’ailleurs il était coco lui aussi...tiens donc !
                                                                        comme quoi certaines idéologies se retrouvent toujours quelque part, n’est ce pas ?


                                                                      • libellule 9 juin 2011 00:33

                                                                        heuresement que vous avez la pologne pour soutenir votre vision fantasmée des franchouillard raciste tueurs d’immigrés ...


                                                                      • libellule 9 juin 2011 00:38

                                                                        si seulement vous pouviez comprendre que le ral le bol touche plusieurs couche de la population

                                                                        quand MLP fera 25% au 1er tour et 40% au 2nd tour, je crois que vous commencerez à comprendre ...


                                                                      • debase 8 juin 2011 18:59

                                                                        @l’Auteur

                                                                        Vous ne comprenez donc pas que tous ces immigrés installés chez nous sont en fait purement et simplement instrumentalisés par les puissances combinées des industriels du CAC40 et des activistes du N.W.O. (les deux composantes du ’système’).

                                                                        C’est ce ’système’ qui a organisé l’immigration massive et donc leur venue en France. Une fois sur place, la ’caste’ des politico-médiatiques, qui fait partie intégrante du ’système’, manipule, tels des apprenti-sorciers, et se sert de tous ces gens au mieux de leurs intérêt à court terme...

                                                                        Certains sont de vrais criminels qui devraient être jugés, comme par exemple les maires de certaines villes de banlieue qui ne vont pas tarder à avoir du sang sur les mains !

                                                                        D’ailleurs ne faites-vous pas partie de ce ’système’ justement ????

                                                                        Mais le ’système’ est actuellement de plus en contesté par la ’majorité silencieuse’ qui a pris conscience du chaos économique et social qui s’annonce, il va s’effondrer...

                                                                        Il y a une énorme réaction populaire en cours qui monte chaque jour d’un cran.

                                                                        Pour vous en convaincre, consultez les forums populaire, pourtant modérés, au lieu de croire à ce qui se dit sur France-télévision, France-inter, LCP, BFM, etc... ou encore aux discours militants d’Attali (N.W.O.), Laurence Parisot (CAC40) et consorts.

                                                                        Une telle réaction a lieu dans toute l’Europe.

                                                                        Les immigrés doivent aujourd’hui être lucide et sérieusement envisager leur retour au pays d’origine(*)

                                                                        Ceux qui ne le feront pas à temps sont condamnés à faire partie sous peu des COCUS DE L’HISTOIRE.

                                                                        (*) pour aider à leur développement


                                                                        • libellule 9 juin 2011 00:34

                                                                          merci mec, ca fait plaisir de lire qqu’un qui ne dit pas de conneries ;)


                                                                        • Philodeme Philodeme 8 juin 2011 19:01

                                                                          Je vais évoquer un ressenti que personne ne peut contredire car aucun chiffre n’existe ni n’existera ...

                                                                          C’est celui d’un athée, non pas par opposition au christianisme, mais un athée pour qui dieu est une invention conceptuelle humaine non nécessaire pour vivre moralement et tisser des liens d’empathie avec les autres.

                                                                          Donc

                                                                          Un phénomène non pas nouveau mais qui devient gênant dans certaines villes ce n’est pas l’immigration en soi mais le nombre croissant de musulmans croyants.
                                                                          Mais cette réintroduction au pays de Robespierre d’une religion conquérante fait craindre un recul des difficiles conquêtes faites progressivement par nos anciens depuis les « lumières » du 18ème siècle.

                                                                          Je suis à côté du sujet mais c’est de cela qu’il s’agit et pas « d’immigration ».


                                                                          • pastori 8 juin 2011 19:34
                                                                            il y a longtemps qu’on a compris, philodème. les immigrés on en a besoin impérieusement, le problème c’est l’arabe, la burqa, le minaret. sujets au combien primordiaux pour les repus.
                                                                            vite un tranxène !!

                                                                            moi je dis plus haut (et les imbéciles n’ont vu que le « doigt ») . que le pays se mobilise au point de devenir hystérique pendant des mois et des mois sur des sujet secondaires.

                                                                            ça a un but. cacher les vrais problèmes et éviter qu’on en parle. l’immigration, la « religion conquête »......sarkosy a besoin de lepen au 2° tour pour être élu. et on s’engouffre dans le chiffon rouge.

                                                                            .allez parler de ça à une famille dont le chef va être licencié pour délocalisation, la mère au chômage, on ne peut plus payer les traites de la clio et on a 6 mois de retard de paiement de loyer !!

                                                                            dites leur que vos burqa, vos immigrés, vos minarets et autre bling sont primordiaux, qu’il faut toute affaire cessante se mobiliser, voter le messie lepen etc....

                                                                            • pastori 8 juin 2011 19:43

                                                                              j’ai dit aussi (et les ânes ont crié hors sujet !) qu’on vous agite l’immigration et c’est l’hystérie, le pays en transes, et pendant ce temps on va nous empoisonner avec des farines animales mais là aucun bruit, aucune inquiétude, les lobbies de l’agro-alimentaire vont encore se goinfrer, tant pis pour les dommages collatéraux !


                                                                              on nous prend pour des billes, et certains y courent ! là, les  « puissances combinées des industriels du CAC40 et des activistes du N.W.O. (les deux composantes du ’système’) » 
                                                                              ne dérangent personne.

                                                                              on n’a pas vu «  une énorme réaction populaire en cours qui monte chaque jour d’un cran. »

                                                                              comme par hasard.

                                                                              • pastori 8 juin 2011 20:02

                                                                                il y aurait-il un lepeniste capable de dire comment son messie va interdire aux artisans, commerçants, agriculteurs, restaurateurs, cafetiers, taxis...(gros consommateurs d’immigrés et qui de plus votent souvent fn smiley ),quand ils le sauront, lepen va perdre cette clientèle. déjà qu’elle est proche de 5%, elle tombera à 3%. normal !


                                                                                 comment le messie fn va leur interdire de les faire venir et les embaucher car c’est pas tant ceux du cac 40 qui les utilisent, mais les maçons, plombiers, restaurateurs et surtout agriculteurs. ;... bien des lepénistes donc !!

                                                                                car toute action a un but. sinon, ils s’époumonent pour quoi faire, se masturber l’esprit ? à moins que ceux du site qui s’égosillent ne prennent leur palce pour ramasser fraises et poubelles.

                                                                                alors on attends la réponse : elle fera comment Narine, pour l’interdire ? smiley

                                                                                et moinsser ne sera pas une réponse. un peu de courage !

                                                                                • pastori 8 juin 2011 20:32

                                                                                  faut répondre mon pote ! trop facile ! je ne dis que des choses censées et précises.

                                                                                  si tu pense que voter le pen c’est stopper l’immigration, c’est que tu y a réfléchi et qu’elle a la solution. sinon voter le pen pour rien ?

                                                                                  alors si tu y a réfléchi, réponds ! car si tu n’y a pas réfléchi ou si tu n’en sait rien, il ne reste que la camisole smiley

                                                                                • Philodeme Philodeme 8 juin 2011 20:37

                                                                                  euh !!!

                                                                                  minute Pastori

                                                                                  Je parlais d’une religion actuellement conquérante ... la musulmane comme hier le catholicisme le fût !!!!!

                                                                                  si c’était l’inverse je dirais la même chose, mais nos anciens ont limés les griffes des curés.

                                                                                  Faudra-t-il faire la même chose avec les prêcheurs de mosquées ?

                                                                                  A force de candeur on va se retrouver comme au Liban dans les années 70, des guerres inter-communautaires, je me souviens que le Liban qq année avant la guerre civile était cité comme un exemple de tolérance religieuse .... par les « pastori » de l’époque !

                                                                                  Quant aux système économique mondial je t’en ai dit ce que j’en pensais sur un autre fil.

                                                                                  Bis repetita ci-dessous :

                                                                                  A l’occasion et en marge des débats parfois violents (en paroles) pour ou contre la Constitution européenne des conférences comme celles de Raoul Marc Jennar et des économistes peu médiatisés ou âgés comme Allais ont ouvert les yeux par leurs paroles ou leurs écrits de ceux qui voulaient bien les ouvrir.

                                                                                  Cela a permis de refaire le chemin que nous ont fait parcourir les libéraux économiques depuis les accords de Bretton Woods jusqu’au point d’orgue ceux des négociations du Cycle d’Uruguay (1986-1994) qui ont abouti à leur signature à la Réunion ministérielle de Marrakech en avril 1994. Ces accords et décisions sont au nombre de 60 environ et représentent 550 pages au total.

                                                                                  Ces 550 pages ont été contre signés par les parlementaires des parlements nationaux dont les français.

                                                                                  Il me semble me souvenir que dans un débat un peu vif comme pour s’excuser M.P Buffet a avoué que les parlementaires ont signé sans les lire et sans en discuter.

                                                                                  Tout cela a mis en musique le dogme économique « concurrence libre et non faussée », origine de tous les dumpings industriels et sociaux qui malmènent les moins riches ou les plus vulnérables au point qu’au final peu vont y échapper.

                                                                                  Dans un repas je faisais part de mon étonnement de ne jamais entendre parler de cet accord donné par nos parlementaires sans analyses approfondies de leur part à un vieux député socialiste, étonné, en guise de contrition il a marmonné entre ses dents « on fait des erreurs » !!!!!!!!!!!!!!!!!

                                                                                  Tout cela mériterait plusieurs heures de discussion ne relevant pas d’un forum écrit ….... pas la place …........


                                                                                • pastori 8 juin 2011 20:43

                                                                                  il s’agit de choses sérieuses à la veille d’élections qui vont engager l’avenir du pays et de nos enfants. 

                                                                                  alors nous sommes en droit d’attendre de ceux qui vont voter un comportement responsable car ils n’engagent pas que leur propre avenir.

                                                                                  là in s’agit de’immigration : l’auteur plaide un dossier qui est vilipendé par des militants fn tellement violemment qu’on peut imaginer qu’ils savent ce qu’ils disent et ce qu’il vont faire de leur vote.

                                                                                  dans ce cas, qu’ils nous fassent profiter de leur réflexion et nous disent comment lepen va stopper l’immigration.

                                                                                  on suppose qu’ils le savent.

                                                                                • pastori 8 juin 2011 21:12

                                                                                  c’est quoi le programme fn ? ça existe ? il parait qu’il est à l’étude, pour réforme ?


                                                                                  du calme, prends ton tilleul ! 
                                                                                  pas de réponse en effet à la question cent fois posée. c’est comme dans les grandes surfaces : « monsieur le vendeur quelle est la différence entre cet appareil et l’autre ?
                                                                                  - »lisez les notices c’est écrit dessus !« 
                                                                                  - »les notices sont enfermées dans l’emballage«  !
                                                                                  -achetez le produit et vous accéderez à la notice. »...  smiley

                                                                                  drôles de militants ! ce n’est pas comme ça que vous allez nous inciter à voter pour le messie ! smiley

                                                                                • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 22:51

                                                                                  @pastori

                                                                                  j’ai perso ramassé les fraises et déchargé les camions à la main , ça met du beurre dans les épinards quand on est étudiant , il faut préserver ces jobs d’été pour les étudiants français !


                                                                                • Philodeme Philodeme 8 juin 2011 22:54

                                                                                  @ pastori

                                                                                  veut nous faire choisir la peste + le choléra

                                                                                  le communautarisme à l’échelle française qui va s’accentuer « boosté » par la pression musulmane

                                                                                  l’OMC et ses dumping sociaux .... le moins disant socialement produit moins cher d’où des délocalisations qui ne peuvent que progresser.
                                                                                  Simple exemple : le textile avant hier en Europe, hier au Maghreb, aujourd’hui en Chine et après demain au Bangladesh une vraie « tournante » faisant le malheur en passant et la fortune d’aubaine des structures financières genre « fonds de pension » et autres clients des traders.

                                                                                  Point de salut !
                                                                                   Melenchon !!!! il était sénateur et donc signé les traités créant l’OMC en 94 (il n’en parle jamais) demain il va rejoindre pour le 2ème tour la fifille Delors ....

                                                                                   fin du rêve de Pastori

                                                                                   


                                                                                • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 23:09

                                                                                  Pastori se prend pour un instit à poser des questions et à exiger des réponses !
                                                                                  on est pas des gamins de cm1 , il prend trop le melon le zigue !

                                                                                  s’il est si pédagogue , qu’il nous fasse des nartics puissamment argumentés pour convaincre de voter pour ses chouchous !


                                                                                • Rounga Roungalashinga 9 juin 2011 08:17

                                                                                  comment le messie fn va leur interdire de les faire venir et les embaucher 

                                                                                  Pourquoi demander aux autres de répondre à une question dont vous pouvez trouver la réponse vous-même très facilement ?

                                                                                  Vous êtes très spécial, pastori.


                                                                                • pastori 9 juin 2011 09:13

                                                                                  voilà nous sommes informés et les choses sont claires. les militants du fn ne savent pas comment leur candidat va lutter contre l’immigration.


                                                                                  c’est grave d’autant que c’est le point principal qui va les faire voter pour ce candidat.

                                                                                  autrement dit ils ne savent rien de ce qui est essentiel à leur yeux, alors qu’en sera t-il pour tout le reste , le dérisoire, c’est à dire chômage, économie, pouvoir d’achat, enseignement, les guerres en cours, la retraite...............etc smiley


                                                                                  ça s’appelle voter en toute responsabilité. on comprend pourquoi le pen a dégringolé dans les sondages.

                                                                                • pastori 9 juin 2011 09:15

                                                                                  les nartics je n’en fait plus. on ne les laisse pas paraître. on préfère en mettre 4 du même auteur le même jour. certains publient tous les jours avec un taux moyen d’opinions favorables de 10%.


                                                                                • Rounga Roungalashinga 9 juin 2011 09:25

                                                                                  Bon alors, comme vous êtes incapable de trouver tout seul, je vous donne la réponse à la question :
                                                                                  Le FN entend limiter l’embauche des travailleurs immigrés en instaurant la préférence nationale, c’est-à-dire qu’une entreprise souhaitant employer une personne étrangère serait tenue par la loi de prouver qu’elle a une raison valable de la prendre plutôt qu’un français.

                                                                                  Pas besoin d’être du FN pour savoir répondre. Vous auriez pu trouver vous-même, en faisant un minimum d’efforts. Comme quoi vous n’êtes pas très dégourdi !


                                                                                • Philodeme Philodeme 9 juin 2011 11:26

                                                                                  Le silence honteux de Pastori

                                                                                  vous avez remarquer comme Pastori fait silence quand on évoque l’activité des parlementaires français qui ont accepté le dogme « concurrence libre et non faussée » de l’Organisation Mondiale du Commerce.
                                                                                  Son idole Meluche !!!!!!!!!!!!!!!!

                                                                                  Ce dogme « concurrence libre et non faussée » qui s’impose aux pays dont les parlementaires ont signé les accords fondateurs de l’OMC justifie que juridiquement on ne peut plus s’opposer aux délocalisation sous peine d’avoir à payer des sanctions financières lourdes.

                                                                                  Pour le programme du FN qu’il aille le lire puisqu’il sait écrire !


                                                                                • pastori 9 juin 2011 17:27

                                                                                  et c’est ça qui va limiter l’immigration ? comme aucun français ne voudra laisser sa famille et aller ramasser les fraises à pattes deux jours à carpentras, puis les pêches 3 jours à valence....... pour des clopinettes, ils diront qu’ils ne trouvent personne et continuerons à faire venir des clandestins.


                                                                                  c’est la solution FN ? et vous y croyez ? smiley on est sauvés !!
                                                                                  et ça va changer quelque chose à la délinquance en banlieue ? on a définitivement compris qu’il est inutile de perdre son temps en balivernes !

                                                                                • Rounga Roungalashinga 10 juin 2011 08:24

                                                                                  comme aucun français ne voudra laisser sa famille et aller ramasser les fraises à pattes deux jours à carpentras, puis les pêches 3 jours à valence....... pour des clopinettes

                                                                                  Pourquoi seraient-ils payés des clopinettes si l’armée de réserve faisant pression à la baisse sur les salaires diminue ? Réfléchissez deux minutes !

                                                                                  c’est la solution FN ? 

                                                                                  C’est bien la proposition FN.

                                                                                  et vous y croyez ?

                                                                                  Comme le sujet était « comment le FN entend stopper l’immigration ? », je réponds que oui, cette mesure sera efficace pour la stopper.

                                                                                  et ça va changer quelque chose à la délinquance en banlieue ?

                                                                                  Ca ne suffira pas à résoudre le problème, d’autres mesures sont à prendre. Mais pourquoi me parlez-vous de ça alors que le sujet était « comment le FN entend stopper l’immigration » ?


                                                                                • Philodeme Philodeme 10 juin 2011 15:20

                                                                                  à Pastori

                                                                                  Mélenchon n’est pas plus la solution que le FN et inversement

                                                                                  la 4ème guerre mondiale a débuté il y a longtemps, ses morts sont moins voyants, qq uns font parler d’eux, mais si peu ..... France télécom par exemple

                                                                                  qq réactions de guérillas bien cachées ou « gommées » par les médias

                                                                                  http://mega-streaming.info/video/4WM7AU52287U/Tracks—Sp%C3%A9cial-Pirates


                                                                                • Annie 8 juin 2011 20:15

                                                                                  Une petite critique concernant cet article. Les chiffres ne veulent pas dire grand chose. Je peux dire que les gens qui mangent des bananes votent à gauche, et c’est peut-être vrai, mais cela ne veut pas dire que les bananes ont un rapport avec la propension à voter à gauche ou à droite. C’est également vrai des chiffres démontrant exactement le contraire.
                                                                                  Chiffrer les coûts ou les bénéfices de l’immigration est pratiquement impossible, parce qu’il y a tellement de facteurs à prendre en compte. Par contre il est possible d’identifier certaines tendances. Mais je crois qu’il s’agit encore ici d’un faux problème. Il me semble qu’à chaque fois qu’une étude est faite pour chiffrer les coûts ou les bénéfices de l’immigration, c’est pour démontrer que l’immigration coûte cher ou bien bénéficie au pays d’accueil, ce qui veut dire que les critères utilisés dans les deux cas sont déjà biaisés du départ.
                                                                                  Personnellement je ne sais pas si l’immigration coûte cher ou non, mais la réalité est qu’elle a toujours existé tant que certains pays ont fait figure d’Eldorado et ont offert une vitrine d’opulence au reste du monde, et cela plus que jamais, tandis que les autres ne promettent que misère à leurs populations. Bien malin celui qui pourra enrayer les mouvements migratoires, et tuer l’espoir qui existe en chacun d’échapper à la pauvreté. Quels que soient les murs que vous construirez pour empêcher cela, ils ne seront jamais assez hauts.


                                                                                  • Brath-z Brath-z 9 juin 2011 00:48

                                                                                    "la réalité est qu’elle a toujours existé tant que certains pays ont fait figure d’Eldorado et ont offert une vitrine d’opulence au reste du monde, et cela plus que jamais, tandis que les autres ne promettent que misère à leurs populations« 

                                                                                    Cette affirmation est totalement fausse. Quiconque parle d’immigration AVANT la deuxième moitié du XIXème siècle est plongé en plein anachronisme. L’immigration n’est pas un phénomène humain, elle ne résulte pas de l’appréciation d’une situation par des êtres humains. L’immigration ce n’est rien d’autre qu’un phénomène économique, sans aucune dimension humaine. Dans le contexte de l’immigration, les êtres humains sont dénués de leur humanité pour ne devenir que des variables d’ajustement économique.
                                                                                    Lorsque les peuples des plaines ont fuit face à l’avancée de la horde d’or, s’est-il s’agit d’immigration ? Que nenni !
                                                                                    L’immigration a ceci de particulier qu’elle n’existe nulle part de manière spontanée. Lorsqu’elle est née au milieu du XIXème siècle, elle était le résultat d’accords écrits et officiels passés entre états (cf. la correspondance diplomatique entre Napoléon III et le roi de Serbie). Jusque dans les années 1960, elle a gardé la même nature fondamentale (qu’il s’agisse d’immigration de travail ou de peuplement). La France avait même optimisé le phénomène après la deuxième guerre mondiale avec son empire colonial déliquescent.
                                                                                    Depuis cette époque vieille d’un demi-siècle, le pouvoir de décision économique est passé des états à la finance internationale ( »les marchés"). La décision de maintenir une immigration massive et systémique émane d’un effet de système fort simple (nul besoin de complot pour expliquer cela !) : pour maintenir son existence, le marché de la concurrence-libre-et-non-faussée a besoin d’une masse de travailleurs corvéables à merci. Il se la procure donc en mettant en place les conditions qui font de l’immigration un espoir, voire une nécessité, pour des millions d’habitants de pays défavorisés par l’ordre actuel du monde.


                                                                                  • Walid Haïdar 8 juin 2011 20:41

                                                                                    je répond au cardinal et à gordon, d’une pierre deux coups :


                                                                                    Le front national, c’est le parti majoritaire d’extrême droite aujourd’hui, le parti pour lequel à peu près tous les réactionnaires vont voter, dont vous deux.

                                                                                    Et le front national, en effet, c’est à l’origine une sorte d’agrégats de tous les minuscules groupes d’extrême droite qui n’avaient pas grand chose à voir les uns avec les autres. Donc ce n’est pas moi qui pratique l’amalgame, c’est l’extrême droite elle-même qui s’amalgame parce que sans ça chacun des courants réactionnaire qu’elle charrie serait trop ridicule.

                                                                                    Mais au delà des amalgames, la pensée et ses bastions les plus courants dégoûte la majorité des gens : pessimiste sur la nature humaine, haine, xénophobie, traditionalisme, homophobie, fondamentalisme catholique etc. Chacun de vous pioche dans son plat favorit, dans tous les cas c’est de la merde.

                                                                                    Vos histoires de Mitterand vous fond peut-être bander, mais les faits, c’est que l’extrême droite a globalement collaboré (de même que tous les partis sauf les communistes et ceux qui deviendraient les gaullistes). Les grandes figures de la résistance n’étaient certainement pas d’extrême droite, mais souvent de gauche. « Le Pen a voulu résister ». Bah voyons, le petit guy moquet a résisté lui, il a pas que « voulu résister », et il s’est fait zigouillé, et il était communiste. Par ailleurs Staline et son pacte germano-soviétique, ce n’est peut-être pas aussi simple que vous le pensez, tout anti-stalinien que je sois, je dois reconnaître qu’Annie Lacroix-Riz donne une explication assez intéressante dans « de Munich à Vichy » et « le choix de la défaite ». Dans ces bouquins vous trouveriez d’ailleurs matière à hurler, parce qu’elle met à plat l’alliance objective entre le régime Nazi et la plupart des élites Françaises, à commencer par les élites d’extrême droite, et à l’exception des élites communistes et en partie de l’aile gauche du reste de la gauche.

                                                                                    Concernant vos « ils vont donner leurs voix au PS » ne sont que des incantations, des croyances basées sur des affirmations gratuites de vos gourous.

                                                                                    De toutes façons, vous êtes des gros fachos et ce que j’aime beaucoup, c’est que vous n’en avez pas honte. C’est très bien. Maintenant ce qui serait bien c’est qu’on soit vraiment en démocratie, pour qu’au delà d’internet, dans des assemblées citoyennes, vous puissiez dire haute et fort ce que vous pensez, et qu’on puisse haut et fort vous répondre. Le ridicule vous emportera alors dans les abîmes en attendant la prochaine crise civilisationnelle.

                                                                                    Je vous accorde que les gens en ont raz le bol des embobineurs, et j’ajoute que c’est exactement la médiocrité et l’inconséquence de nos politiques qui donnent de l’écho à vos âneries en retard de 10 000 ans sur les progrès scientifiques et les savoirs des sciences humaines.

                                                                                    En attendant, la propagande du système avec TF1 aux avant-postes abreuve les gens de conneries qui font vos choux gras, ce qui ne vous empêche pas de vous (faire) croire anti-système.

                                                                                    Vivement la démocratie donc.

                                                                                    • LaEr LaEr 9 juin 2011 10:38

                                                                                      Aucune envie de défendre le borgne, mais Guy Moquet n’a pas résisté, c’est un martyr de la barbarie nazie mais il n’a jamais résisté !

                                                                                      Il a été arrêté en 1940 pour appartenance au PC, alors que celui-ci soutenait encore les nazis (L’opération Barbarossa qui met fin à l’entente URSS / Allemagne nazie n’a lieu qu’en 1941 !).
                                                                                      Ensuite, alors qu’il était en détention, il a été « choisis » pour faire partie des otages de Chateaubriand qui ont été assassiné en représaille de l’attentat contre un officier Allemand dans les rue de Nantes.

                                                                                      Il faudrait voir plus loin que la propagande du PC, toute contente de trouver son martyr qui faisait oublier les débuts de guerre peu glorieux de l’internationale communiste...

                                                                                      De plus, rendu au niveau bac à sable du « De toutes façons, vous êtes des gros fachos », je ne vois rein d’autre à répondre que « c’est celui qui le dit qui l’est »..


                                                                                    • gordon71 gordon71 9 juin 2011 12:55

                                                                                      je ne suis pas si gros que cela, quant à facho j’aimerais connaître ta définition, je me demande si c’est ce n’est pas le genre de tarte à la crème que tu balances toutes les deux 

                                                                                      phrases

                                                                                      le pen n’a jamais été fasciste, quelle blague : populiste poujadiste, oui, pourquoi pas nazi, pendant que vous y êtes 
                                                                                      à tout caricaturer vous vous discréditez, quant à renvoyer la droite conservatrice ou souverainiste à la honte non merci honte de quoi défendre l’honneur de son pays

                                                                                      pour la collaboration vous semblez très sûr de vous en vous fiant exclusivement au catéchisme des vainqueurs

                                                                                      les collabos se sont recrutés bien plus à gauche qu’à droite et l’alliance PC gaullistes a tout fait pour minimiser le rôle des résistants de droite ou d’extrême droite et encore une chose que vous ne pouvez sans doute pas concevoir il y avit des résistants pétainistes et vichystes, eh oui la vie est compliquée et la vérité parfois aussi

                                                                                    • Philodeme Philodeme 9 juin 2011 14:07

                                                                                      @ Walid Haidar

                                                                                      dire "c’est que l’extrême droite a globalement collaboré (de même que tous les partis sauf les communistes et ceux qui deviendraient les gaullistes).« 
                                                                                      c’est extrêmement réducteur.

                                                                                      Les Croix de Feu mouvement d’extrême droite le plus important avant 1940, interdit par je crois le front populaire a donné de nombreux résistants aux nazis, et de nombreux déportés dans les camps de la mort.
                                                                                      Ils y eut des collabos mais beaucoup de collabos avec Vichy et les nazis aussi chez les socialistes etc.

                                                                                      Vous confondez patriotisme, amour de sa terre et ses coutumes et haine des autres.

                                                                                      On peut très bien aimer sa culture et être respectueux de celle des autres.

                                                                                      Certains souffrent actuellement de ne plus être respectés dans les coutumes disons pour dire simple »gauloises" par ceux venus d’ailleurs qu’ils soient de Xème génération importe peu.

                                                                                       Ils vont voter FN, pour eux ce sera faire acte de résistance, comme le FLN le fit en Algérie à l’égard de ceux venus d’ailleurs même nés en Algérie (pieds noirs) ....


                                                                                    • Canine Canine 8 juin 2011 20:45

                                                                                      @ l’auteur

                                                                                      "«  Ils tirent les salaires à la baisse   »
                                                                                      C’est strictement l’inverse  : ce sont les employeurs des métiers concernés qui refusent d’améliorer salaires et conditions de travail, rendant ces métiers répulsifs pour tout autre salarié que des clandestins, qu’eux-mêmes vont ensuite chercher…Ce n’est pas la présence des étrangers qui crée un marché pour le travail au rabais, mais leur maintien dans la clandestinité  !

                                                                                      «  Ils entraînent à la baisse le revenu des Français...  »
                                                                                      C’est une hérésie sociologique  : l’arrivée de travailleurs migrants améliore globalement le pouvoir d’achat des travailleurs qualifiés, en majorité des Français. L’immigration n’appauvrit pas les salariés français, elle les enrichit  !"

                                                                                      Vous êtes conscient que vos deux affirmations se contredisent, ou pas du tout ?


                                                                                      • LE CARDINAL 8 juin 2011 21:03

                                                                                        j’ai une donnée sérieuse et irréfutable, scientifique, concernant l’invasion et ses conséquences

                                                                                        ICI...

                                                                                        • LE CARDINAL 8 juin 2011 21:39

                                                                                          et pour finir en beauté...il y a 1 mensonge sur ce coup : Robert GIL ! smiley


                                                                                          • Lorelei Lorelei 8 juin 2011 21:50

                                                                                            Une immigration dans une société industrialisée non choisi non controlée est un danger d’une manière où d’une autre et en premier lieu pour ses gens venant d’ailleurs


                                                                                            • iciailleurs 8 juin 2011 22:06

                                                                                              Un tissu de sottises, mais bon, on fait dire ce que l’on veut aux chiffres.
                                                                                              C’est , je crois Alfred Sauvy qui disait qu’il suffit de torturer suffisamment les statistiques pour qu’à la fin les chiffres nous disent ce que l’on veut ( ou quelque chose d’approchant).
                                                                                              Je fais venir 200 000 personnes en France par an, je leur donne la nationalité française, en dix ans il y aura 2 000 000 de nouveaux français, plus leurs enfants. Si ces personnes sont de cultures et de religions différentes que celles du pays d’accueil, pouvez vous nous affirmer que cela n’aura aucune influence sur nos us et coutumes ?
                                                                                              Pour memo, les Chinois ont envahit le Tibet pour en changer la population, les us et coutumes.
                                                                                              J’ajoute que depuis quelques siècles les arabes occupent les pays Berbères d’AFN, que reste-t-il de la culture berbère ?
                                                                                              Je vous rassure, je ne vote pas FN pour plusieurs raisons dont une qui se nomme Buchenwald.


                                                                                              • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 22:48

                                                                                                un ramassis de connerie pro immigration , c’est de la pure provocation !


                                                                                                • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 22:55

                                                                                                  je vois tous les jours les routiers français être virés et remplacés par des roumains , baltes et polonais au rabais , c’est un fléau !
                                                                                                  alors que le chomage est omniprésent , des tas de polonais travaillant sur tous les chantiers du coin viennent faire la queue au hard discount à partir de 18h !
                                                                                                  ras le bol !


                                                                                                  • LE CHAT LE CHAT 8 juin 2011 23:05

                                                                                                    les salariés sans papiers cotisent sans jamais rien toucher, et paient collectivement des impôts sur le revenu exorbitants.

                                                                                                    ils travaillent au black , ne cotisent pas et quémandent des aides et des logements gratos

                                                                                                     Tous les étrangers paient la TVA, alors que, arrivés à l’âge adulte, ils n’ont rien coûté pour leur éducation.

                                                                                                    ça on en a rien à cirer mon pote , m^me analphabètes qu’ils sont , ils doivent payer la tva comme tout le monde !

                                                                                                    L’effet des immigrés sur les comptes sociaux est globalement positif  !

                                                                                                    on les bourerait pas dans les charters si c’était le cas !


                                                                                                    • Brath-z Brath-z 9 juin 2011 00:12

                                                                                                      Grosse confusion dans l’article entre l’immigration, qui n’est rien d’autre qu’un phénomène économique sans aucune dimension humaine et les immigrés, qui sont eux-mêmes des victimes de ce phénomène économique. Vouloir réduire considérablement l’immigration, ce n’est pas rejeter les immigrés déjà présents sur le territoire mais bien faire cesser ce système odieux de la circulation de la main d’œuvre (j’emploie à dessein un terme déshumanisant car dans le contexte de l’immigration les immigrés NE SONT PAS des êtres humains mais de simples variables d’ajustement économique) suivant les besoins du marché de la concurrence-libre-et-non-faussé.
                                                                                                      Lutter contre l’immigration systémique et massive, c’est éliminer des rangs du capitalisme son « armée de réserve » (K. Marx) la plus efficace. L’immigration est un phénomène tout à fait récent (deuxième moitié du XIXème siècle) qui n’a rien à voir, tant dans son objet que dans sa portée ni dans ses conséquences, avec les mouvements de population qui ont émaillé les siècles passés. Les conséquences principales de l’immigration ont été, et ce dès 1848 :
                                                                                                      - une baisse brutale et massive du niveau de vie des travailleurs locaux
                                                                                                      - l’inondation du marché du travail par une main d’œuvre corvéable à merci vivant dans des conditions indignes
                                                                                                      - l’émergence de luttes horizontales entre travailleurs locaux et étrangers (cf. les nombreux massacres d’immigrés Polonais ou Italiens dans le nord et le sud-est entre les années 1880 et 1920)
                                                                                                      - l’accroissement des inégalités sociales

                                                                                                      Faire de l’immigration une bonne œuvre humanitaire, c’est donner un cache-sexe éminemment attrayant à la pratique la moins justifiable et la plus inhumaine jamais mise en œuvre par le grand patronat français.

                                                                                                      Attention, je ne pense pas néanmoins qu’il faille totalement stopper l’immigration. Mais il faut organiser celle-ci de manière à ce que :
                                                                                                      - elle ne soit pas massive (donc les 3/4 des immigrés sont destinés à retourner dans leur pays d’origine avec pécule et formation)
                                                                                                      - elle n’engendre pas de conflit en France (donc les immigrés, temporaires ou non, doivent s’assimiler à la culture française, ce qui ne veut pas dire nier leurs cultures d’origines mais bien les accommoder aux mœurs civiles et aux principes civiques de notre patrie)
                                                                                                      - elle ne soit pas systémique (donc on doit pouvoir contrôler étroitement l’entrée d’étrangers sur le territoire national et le moduler en fonction des besoins réels du pays)
                                                                                                      - elle soit digne (donc il faut prévoir des centres d’accueil temporaire salubres et suffisamment grands, avec les infrastructures adaptées, et fournir les services nécessaires à une vie correcte et à une bonne assimilation culturelle)

                                                                                                      Sans ces quatre conditions, l’immigration reste l’arme du chaos social ambiant.


                                                                                                      • libellule 9 juin 2011 00:44

                                                                                                        merci pour votre message plein de bon sens !


                                                                                                      • Brath-z Brath-z 9 juin 2011 01:01

                                                                                                        Je précise encore que je suis « de gauche », électeur du Front de Gauche, ancien membre du MJCF et ancien abonné de l’Humanité.

                                                                                                        De plus, parmi les immigrés, aussi bien temporaires que permanents, il est nécessaire que ne soit pas établie une hiérarchie par le statut. D’où la question de l’immigration illégale (de 80 000 à 2 000 000 de personnes selon les sources que j’ai pu trouver).
                                                                                                        Là-dessus, ma position est claire :
                                                                                                        - d’abord, établir un contrôle strict des frontières, démanteler les filières de « passeurs » et accroître considérablement et appliquer sans états d’âme les punitions contre les entreprises faisant usage de main d’œuvre illégale (en se concentrant tout particulièrement sur les grandes entreprises, principales pourvoyeuses d’esclaves des temps modernes)
                                                                                                        - ensuite, régulariser tous les travailleurs immigrés illégaux (afin de leur donner un statut juridique) en leur appliquant les mêmes dispositions qu’aux immigrés légaux : au moins les 3/4 d’entre eux devront repartir dans leur pays d’origine au bout de quelques années
                                                                                                        - enfin, établir au forceps (s’en fout de l’ONU, ligotée par son « conseil de sécurité ») un développement économique des pays principaux émetteurs de l’immigration illégale (et légale aussi, tiens, tant qu’on y est) en prêtant massivement à taux 0 et, surtout, en vérifiant sur place le bon emploi de l’argent prêté, à l’aide d’observateurs français


                                                                                                      • libellule 9 juin 2011 10:09

                                                                                                        et moi je précise que je navigue entre le front de gauche et le FN vu que la question de l’immigration n’est, d’après mon expérience, jamais abordé par Méluche qui joue les vierges effarouchées dès qu’on aborde ce sujet ...


                                                                                                      • fred74 fred74 9 juin 2011 06:02

                                                                                                        Bonjour,

                                                                                                        Pourquoi faire autant de discourt sur un sujet aussi simple. l’immigration, n’est pas une chance pour la France, elle est un outil de prospérité pour une certaine caste. Le medef, et en particulier Mme Parisot ne s’en cache pas.
                                                                                                        Un excellent documentaire, la pensée unique, regardez çà vaux le coup d’œil !
                                                                                                        Pour leur assimilation, rien n’a été prévus, alors on fait au petit bonheur la chance !
                                                                                                        on limite la casse, on truc les chiffres de la délinquances, des faits divers et variés.
                                                                                                        Ce qui ne veux en aucuns cas dire que seul la délinquance soit du seul fait de l’immigré, mais il y contribut très activement.
                                                                                                        Demandons nous ensuite pourquoi l’assimilation ne fonctionne pas ! les chinois
                                                                                                        par ex, eux non plus ne s’assimile pas mais leur culture est différente , ils pratiquent l’autarcie et ne font pas de vagues.
                                                                                                        Nous sommes dans le mensonge et le dénis le plus totale, mais qu’importe tant que cela tiens, on poursuit comme si de rien n’était , on pratique la censure à tour de bras, on maintiens une certaine division qui de toute façon ne sert qu’une seule caste.
                                                                                                        Dans les années 90, les choses allaient un semblant de mieux, mais l’arrivée de cette mondialisation a tout mis par terre avec son cortège de délocalisation et de chômage de masse voulu par cette caste en quête d’argent facile.
                                                                                                        Ce pays c’est fait dans la douleur comme beaucoup d’autres, son histoire est riche d’enseignement, sa population est riche et varié, mais reste néanmoins dans une même lignée. Nos rites ainsi que nos coutumes sont bousculées par des pratiques qui ne correspondes pas à notre histoire, mais dans le même temps, ces gens venus d’ailleurs ont donnés leur vie parfois dans la contrainte, pour que notre pays soit libéré de l’occupant .
                                                                                                        Alors nous voilà arrivé devant notre miroir, et doit ton pour autant s"en vouloir de vivre entre gens de même culture ?
                                                                                                        Les USA sont la parfaite illustration de l’échec de l’assimilation, car chacun vie sa culture ces rites, etc, sans empiéter sur le territoire de l’autre.
                                                                                                        Mais pour notre Caste, l’hypocrisie n’a pas de limite, le travail n’a plus de valeur au yeux de certain, normal, regardons ces élites qui au détour de certaines affaires, la main dans le pot de confiture ne risque rien, alors pourquoi ne pas en faire autant !
                                                                                                        Le mélange de plusieurs ethnies ont bien souvent conduit à des émeutes, des pans entier de notre territoire deviennent des zones de non droit.
                                                                                                        La xénophobie ainsi que le racisme ne veux rien dire, se sont des mots utilisés à des fins de propagande, regardons ces élites et demandons leur de nous dire dans quelles écoles ils envoie leur progéniture et dans quel quartier ils vivent ! surement pas là ou ils ont eux même créé ces fameux guétos .
                                                                                                        La politique aujourd’hui est pratiquée comme une dictature, sans concertation, à voir le tce, ou l’opinion du peuple a été bafoué de manière honteuse.
                                                                                                        Quand on parle de démocratie, posons nous la question de représentativité , le compte n’y est pas, et pourtant cela ne gêne personne, enfin presque personne !
                                                                                                        Je suis toujours surpris de lire des posters qui soutiennent cette politique de l’autruche, nié coute que coute les problèmes posé par l’étranger, sommes nous donc des criminels à vouloir ne vivre qu’entre nous ? c’est la question !
                                                                                                        La xénophobie commence quand ? et elle s’arrête ôu ?
                                                                                                        Je n’aime pas mon voisin, qui lui est pourtant bien français, tout comme moi , ça c’est normal  ? s’il avait été étranger j’étais donc taxé de raciste, et de xénophobe !
                                                                                                        Cela demande réflexion n’est ce pas ? je m’y attelle de suite .
                                                                                                        On peu ne pas aimer son voisin qu’à la seule condition qu’il soit comme vous...sinon vous êtes raciste !
                                                                                                        Le plus étrange en plus du reste, ce sont les prières de rues, qui normalement sont interdite par la loi....mais sont étonnamment tolérées par une certaines caste, normal, eux ne vivent pas dans ce milieu, moi non plus du reste, seulement sur Grenoble...
                                                                                                        Bon je m’arrête , je sens déjà les noms d’oiseaux que je vais recevoir, je me suis laissé emporter dans mon élan, pour les œufs je les aiment frais merci.
                                                                                                        Moi qui parlé de discourt simple, c’est réussi .
                                                                                                        Premier, second, ou troisième degrés, c’est au choix....


                                                                                                        • papi 9 juin 2011 09:40

                                                                                                           
                                                                                                           trop d’immigration tue l’immigration..
                                                                                                           


                                                                                                          • gordon71 gordon71 9 juin 2011 13:38

                                                                                                            que je sache, les corses ont su jusqu’à maintenant su concilier l’accueil du touriste tout en lui imposant le respect de leur culture et de leur environnement, qu’est ce qui empêche les bretons ou les vendéens d’en faire autant ?


                                                                                                            on peut défendre sa culture son identité quand on est tibétain, tunisien, touareg, navajo ou guarani, quand on est Français c’est malsain et même carrément honteux , vous pouvez m’expliquer ?

                                                                                                            eh oui berurier le respect des identités cela ne va pas de soi, l’humain se comporte facilement comme un colon, et comme un envahisseur y compris à l’intérieur de frontières, à vous d’etre exigent avec vos « envahisseurs », si vous aimez vraiment votre région


                                                                                                            • Defrance Defrance 10 juin 2011 17:52

                                                                                                               Rien de nouveau depuis 30 a 40 ans ?

                                                                                                               Quand le capitalisme , voire même le communisme arrive a faire tourner la consommation tout va bien, les étrangers ne se voient même pas ? Par contre dés qu’une crise se présente l’étranger sert de bouc émissaire ?

                                                                                                               Comment peut on analyser OBJECTIVEMENT le phénomène ?

                                                                                                               L’article, comme un certains nombre de commentaires haineux ne répondent a aucune VRAI question ?

                                                                                                               Et si l’occident pillait un peu moins le tiers monde (et ne gavait pas ses dictateurs) ?


                                                                                                              • Defrance Defrance 10 juin 2011 17:54

                                                                                                                Exemple le tee shirt a 5 € de la pub déroulante en haut de votre ecran, il vient de l’usine de Neuilly ?????


                                                                                                                • Defrance Defrance 10 juin 2011 19:27

                                                                                                                  IL n’y QU’UN seul remède pour stopper l’immigration : Que les émigrés soient EN PAIX, qu’il aient de quoi se nourrir chez eux !

                                                                                                                   Personne ne quitte son pays , et dans quelle conditions, si il peut y vivre ?
                                                                                                                   
                                                                                                                   Faisons une GUERRE SANS MERCI au marché des armes ( on sait qui les vend) pour que les populations puissent rester au moins une saison a la même place et récolter ce qu’ils on semés ?
                                                                                                                   Cessons de gaver les dictateurs qui pillent facilitent le pillage de leur pays en se gavant de châteaux et résidences aux USA , en Europe et peut être même en Russie ?

                                                                                                                   Cela n’est pas au programme du FN !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès