• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1261 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • xa 14 janvier 2013 09:48

    Patrice,

    J’adore ce genre de phrase : "Sur le tout illimité, le plus agressif est encore Zéro Forfait, avec un abonnement à 18,90 euros, qui comprend également Internet jusqu’à 500 Mo."

    Ou le retour du Tout illimité limité à 500 Mo .....



  • xa 13 novembre 2012 22:26

    "au dela de ce 4 eme pouvoir que vous décrivez, il faudrait aussi un comité de sage qui puisse sanctionner un gouvernement lorsqu’il fait le contraire de ce qu’il avait promis..."

    Meme quand il renonce à une mesure démagogique complètement idiote, ou encore plus courant totalement inapplicable, mais très électorale ?



  • xa 13 novembre 2012 16:54

    Oh, mais les gisements d’économie sont ENORMES, dans les dépenses de l’Etat. Et sans casser les services publics, d’ailleurs, pour peu qu’on réfléchisse un peu.

    Le problème, c’est que d’un côté, on a ceux qui disent « réduire les dépenses, c’est forcément réduire le service public ». On peut rappeler à ceux là de jeter un oeil à Zoé Sheppard, juste histoire de se rappeler que toute personne travaillant pour l’administration ne rend pas nécessairement service à la population ....

    Et de l’autre, on dit « il faut réduire les dépenses, alors on supprime un poste sur deux, point barre ». Sans se poser la question des services en sous activité et des services en sous effectifs ...

    Résultat : on n’avance pas.

    Comme je le dis à mon cher voisin le maire de ma commune : je veux bien croire que réduire le budget municipal soit une réduction du service public, mais je ne comprends toujours pas en quoi la subvention du club de pétanque (en plein bassin lémanique) est plus de l’ordre du service public que l’acceuil de la petite enfance largement sous dimensionné pour la commune.

    Un exemple parmis tant d’autres.



  • xa 13 novembre 2012 15:47

    Euh ...

    En l’occurence, je parlais de la France, mais c’est vrai aussi aux US !

    Le Gvt, et donc le président, n’a aucun pouvoir pour imposer une réduction du budget du parlement francais. Donc inutile de demander à l’exécutif d’effectuer des économies sur le budget du Sénat, vu qu’il ne peut pas le faire.



  • xa 13 novembre 2012 15:03

    Rien à redire sur le fait qu’il y a des gisements d’économies, et que les parlementaires peuvent très bien montrer l’exemple sans devenir des crèves la faim.

    Cependant, ca m’amuse de voir un truc comme ca : « Avec 100 sénateurs pour 300 millions d’habitants aux USA ... »

    Rappelons juste qu’un sénateur américain a le droit, comme un sénateur francais d’ailleurs, à 3 assistants. La différence réside dans le fait que le salaire moyen des assistants américain est de 175 000 dollars annuels .... chacun, et que les faux frais (donc hors rémunérations) des sénateurs américains se montent à 450 millions de dollars. 

    Comme quoi, ce n’est pas simplement une question de nombre de sénateurs, mais bien de structure des dépenses.

    Une autre remarque, un tantinet plus technique : le gouvernement n’a AUCUN POUVOIR sur le budget du sénat ou de l’assemblée, Et vice-versa d’ailleurs (ce qui a valu une belle gifle du conseil constitutionnel sur la rémunération des ministres, qui ne peut pas être voté en raison de la séparation des pouvoirs).

    Donc ce genre de remarque doit être remonté aux sénateurs (respectivement aux députés) qui seuls peuvent influencer ces dépenses.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès