• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

xa

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1261 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • xa 27 juin 2012 15:59

    Vous voyez, vous me forcez à chercher.

    Donc, d’après Ouest France, qui n’a pas parlé de la fusion de la banque, et des 3 millions de dividendes de VT par an :
    - la banque Bordier / Massoneau a été VENDUE en 1950. Pas de fusion, pas d’échange de titre, mais une vente.
    - collège : Jean-Lurçat
    - Lycée Joachim du Bellay.

    Et vous, vous nous dites Saint Agnès.

    Ca commence à faire beaucoup d’approximation, vous ne trouvez pas ?



  • xa 27 juin 2012 15:31

    « et ce n’est pas parce que vous ne trouvez pas de preuves que c’est faux .... »

    Certes. Mais quand on me dit « on m’a dit que ca avait été publié dans Ouest France », et qu’on ne trouve rien dans les archives de Ouest France, ca me laisse une mauvaise impression.

    Ensuite, il me semble que l’express n’a pas traité de ce soi-disant patrimoine, mais bien de l’enquête dont elle aurait fait l’objet, ce qui n’est pas le même sujet.

    Bref le meme genre d’impression que celle que j’ai eu la première fois que j’ai lu le « patrimoine d’Hollande », « publié dans les journaux », alors qu’en fait les publications étaient sur les commentaires ou dans les blogs ... Puis on découvre que « l’info » vient d’un site ............ peu fiable, lequel rapporte des commentaires, commentaires qui sont issus du blog .... d’un membre de la nouvelle opposition, qui s’appuie soit disant sur les révélations d’un journal anglais ... dont l’article ne révèle pas du tout la même chose que sa « traduction lbre ».

    On peut ne pas aimer le président actuel, le précédent, ou le suivant, sans pour autant inventer des arguments. Il me semble qu’il y a largement assez de faits pour ne pas affabuler en plus.



  • xa 27 juin 2012 08:56

    « Par contre ouest france a bien produit un article, cela m’a été confirmé... Ouest france étant connu pour ses positions catho. »

    Confirmé par qui ? Je ne trouve aucun article dans Ouest France parlant de la banque angevinne ... Par contre on trouve des commentaires qui en parlent, et on remonte essentiellement à un post de dreuz, par un « auteur » dont l’autre fait d’arme est de diffuser une fausse information sur la « sous déclaration » de biens de Hollande à Mougins.

    Or cette seconde « info » est facile à démonter : le dit auteur inversant la valeur de 2 biens, et omettant d’appliquer le nombre de parts avant de dire que le prix du mètre est en dessous de la réalité. Lorsqu’on recalcule la valeur des biens, on retrouve une valeur au delà de l’estimation de la chambre des notaires. Une erreur de l’auteur indique d’un élève de CM1.

    Du coup, l’autre info parait sérieusement foireuse. Surtout que si, et je dis bien si, la famille trierweiler disposait de 11% du crédit de l’ouest, elle disposerait de quelques pourcents du CIC ouest, suite aux fusions suivantes. Après c’est une règle de 3. Imaginons que la famille détienne toujours 11%. les 3 millions de VT impliquent 18 millions pour la famille, ce qui implique 180 millions de dividendes pour le CIC ouest soit ... la moitié des dividendes totaux du groupe CM-CIC !!! On n’imagine même pas le résultat si on intègre que, du fait des 3 fusions successives, il est probable qu’il y ait eu dilution.



  • xa 26 juin 2012 20:56

    Pour « l’amende » ... hum .... pas trop mon truc.

    Par contre, pour l’imposition, nombre d’entre eux ont découvert les joies de l’imposition, dans les cantons qui reviennent peu à peu sur le forfait fiscal (qui fort heureusement disparait peu à peu :))



  • xa 26 juin 2012 18:59

    Complément : vous avez peut être raté, dans mon post précédent cette phrase : "En application des accords bilatéraux, lorsqu’ils existent, il peut obtenir un dégrèvement d’imposition correspondant à l’impot versé à l’étranger pour ces revenus, voire une annulation des impots correspondant à la part de ces revenus dans son revenu total."

    De tels accords existent entre la Confédération et la France. Ces accords prévoient l’imposition à la source ou selon la résidence, en fonction des cantons.

    Il existe d’autres cas. Il suffit de regarder le nombre de conventions fiscales, bien en deça du nombre de pays.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès