• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

alcodu

Je suis libéral avec une sensibilité et des préoccupations de gauche.
J’ai été élu pendant un an au Conseil National du parti Alternative Libérale sur la liste : gauche libérale.
J’ai été candidat aux élections européennes en Ile de France.
J’anime depuis 2003 la Gauche Libérale, association qui vise à faire renaître une véritable pensée de gauche, c’est à dire basée sur les Droits de l’Homme (libéraux) de 1789.

Tableau de bord

  • Premier article le 09/08/2008
  • Modérateur depuis le 22/12/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 24 394 1611
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 30 18 12
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • alcodu 24 avril 2016 18:14

    Pénaliser les clients pour faire cesser la « traite des prostituées » est un procédé très étrange qui me parait tout à fait attaquable devant le conseil constitutionnel.

    De l’aveu même des promoteurs de la loi on ne pénalise pas le vrai coupable, celui qui oblige des femmes à se prostituer, mais le client qui achète un service sexuel.

    Un peu comme si au XIXe siècle on avait décidé de pénaliser les consommateurs de canne à sucre pour faire cesser la traite négrière.



  • alcodu 1er novembre 2011 17:36

    Frida, je pense que vous êtes de bonne volonté mais complètement conditionnée par le dirigisme. C’est dommage.
    Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous êtes amenée à écrire (avec une certaine honnêteté) :
    expliquez moi comment on peut combattre « l’obligation » ?
    Mais c’est justement à cela qu’il faut répondre ! Il est effectivement autrement plus courageux, responsable et difficile de combattre les obligations que d’interdire leur objet.
    Comment combattre les hommes qui obligent leurs femmes à faire la vaisselle, le ménage, et à rester à la maison ? En interdisant les éponges et les aspirateurs ? Non, tout le monde en conviendra, c’est en éduquant et en facilitant le divorce, que l’on peut y arriver. C’est long, difficile mais c’est la SEULE manière de faire.

    Lorsque vous écrivez :combattre l’obligation n’a tout simplement pas de sens, et s’il y en a un, c’est purement et simplement la terreur.
    La phrase est assez étonnante. Combattre les obligations imposées par la force c’est la terreur ? Condamner un homme parce qu’il a obligé un autre homme par la force ou l’intimidation à faire quelque chose contre son gré, c’est de la terreur ? Pourchasser les racketteurs c’est de la terreur ?
    Combattre l’oppression qu’un peuple exerce sur un autre c’est de la terreur ?

    Les recettes miracles des dirigistes ne marchent jamais. Elles produisent toujours le contraire de l’effet recherché, que ce soit dans les domaines économiques ou sociaux.



  • alcodu 31 octobre 2011 20:16

    Non, Catherine Segurane vous confondez une employée et une cliente d’un établissement privé.

    Il est effectivement difficile de demander à une cliente d’un gite qui a payé une prestation de s’habiller ou de ne pas s’habiller de telle ou telle manière.

    Il devrait en être autrement pour les employés d’une entreprise privée - c’est expliqué dans l’article que vous n’avez peut-être pas lu - C’est justement parce que le droit social français empêche le licenciement que l’on ne peut pas choisir des employés non-voilés. En France, pour « protéger » les employés (3 millions de chômeurs), tous les motifs de licenciement doivent être prévus par la loi. Or le port du voile n’est pas un motif de licenciement prévu par la loi.
    Le serpent se mord la queue. L’Etat français cherche à résoudre un problème qu’il a lui-même créé - c’est d’ailleurs son passe-temps favori.
     
    Lisez l’article avant de répondre. Ce sera plus efficace.



  • alcodu 31 octobre 2011 19:50

    Jean et Frida, votre capacité à répondre à côté du sujet est proprement hallucinante.
    J’ai posé une question simple et vous vous défilez.

    Frida si, athée de sexe masculin, je décide de sortir dans la rue, un jour, intégralement voilé (par exemple enturbanné et avec des lunettes noires) ce n’est pas mon choix ? Vous savez mieux que moi ce que je désire et ce que je pense ? C’est vraiment effrayant,. le totalitarisme est à notre porte !

    Jean, non justement, je ne suis plus libre de porter le voile intégral dans la rue. Pourquoi niez vous les faits ? Les lois qui ont été votées m’interdisent de porter un voile intégral. Tout ceci parce qu’une bande d’allumés obligent leurs femmes à le porter. Au lieu de combattre cette obligation, on a interdit l’OBJET. Ca a du mal à rentrer dans votre tête ? vous ne comprenez pas ?
    C’est quoi votre prochain programme ? pour éviter les femmes girafes, vous allez interdire les anneaux que l’on peut se mettre au cou. ?

    Un problème, vite, une interdiction ! Vous, les dirigistes, avez été élevés comme ça et vous ne savez pas penser autrement. Peu importe le caractère liberticide pour les gens normaux des interdictions que vous maniez d’une façon bien légère.



  • alcodu 31 octobre 2011 19:41

    Merci docdory mais je connais parfaitement les différentes versions des déclarations des droits de l’homme. D’ailleurs je préfère la libérale de 1789 à la socialiste de 49.

    Si j’ai cité cet article, de la DUDH c’est parce que l’Etat français l’a ratifié. je souhaitais donc montrer (s’il en était besoin) que l’Etat et les juges français sont incapables d’honorer leur signature et de tenir leurs engagements.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès