• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Asaln

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/12/2011
  • Modérateur depuis le 13/01/2014
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 5 9 49
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 7 6 1
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique








Derniers commentaires



  • Asaln 22 février 18:45

    @Bernard Dugué

    Déjà, je l’ai dit, le concept de démocratie, qui est très loin de se borner à définir un mode électif (revoyez vos classiques et ce depuis les Grecs) ne vous permet en aucun cas de soutenir votre thèse.
    Ensuite la notion de « perdant » : vous conviendrez aisément que c’est une catégorie pour le moins vague (et je suis gentil) mais surtout utilitaire à un système : en l’occurrence le capitalisme libéral, ou l’usage utilitaire de l’histoire (avec la notion de perdant de l’histoire), ce qui ne démontre donc rien du tout, car prendre comme concept de départ un argument issu du système qu’on est sensé analysé s’appelle une tautologie. Si cela peut-être utile en rhétorique, cela ne peut être utilisé dans une démonstration.
    Enfin, dans la même veine, mettre sur un plan d’égalité (même du point de vue du traitement ) Islamiste, Lepeniste, Trumpiste, Mélenchoniste etc. est une erreur colossale, c’est prendre des vessies pour des lanternes ! En aucun cas les causes, les raisons, les histoires, la culture, le vécu, les buts, les moyens, les espérances, les analyses, les croyances, y compris les aliénations ne sont comparables, sauf à les réduire à cet argument de « perdant » qui n’a aucun sens et aucune réalité du point de vue des faits historiques ou géopolitiques, surtout si l’on agrège les catégories que vous mentionnez.

    On ne peut donc être d’accord avec vous. Dans cet article je vous trouve extrêmement léger. C’est plus un cri du cœur qu’un démonstration sérieuse. Que vous ayez le droit de le pousser, certes, mais cela ne suffit pas à en faire un bon texte, désolé. Ça n’est pas parce que tout le monde a le droit de dire (et a un jour dit) des conneries qu’elles deviennent pour autant des vérités.

    Ne défendez pas cet article, vous l’avez raté, ça arrive.



  • Asaln 17 février 14:12

    Dès le départ, avec le pseudo-concept ou la pseudo-catégorie (comme vous voudrez) de « perdant », c’est comment dirai-je ... perdu. Mais on continue avec la restriction du concept de démocratie à la démocratie représentative (ou plutôt simplement élective) comme pratiquée (ou pas ou mal) « chez nous », et paf re-perdu. J’arrête ou ça va être un massacre conceptuel smiley

    C’est curieux chez les marins ce besoin de faire des phrases...



  • Asaln 25 juillet 2016 16:24

    Déjà se proclamer de « gauche » et aller voter à une primaire « y faut’ l’ faire » mais à une primaire de « droite » c’est dire dans quel marasme idéologique se trouvent les « électeurs de gauche » ou ceux qui se réclament de gauche bien que n’ayant plus grand chose à voir avec elle.

    Pour faire simple nous avons des électeur socialistes qui sont en train de réinventer la roue, en l’occurrence l ’ entrisme, vieille lune trotskiste... La formation politique de ce parti laisse vachement à désirer... si elle existe encore ce qui m’étonnerait beaucoup, à moins qu’on considère les techniques marketing comme de la formation politique.

    Ensuite il m’étonnerait beaucoup que l’ingénierie sociale ait oublié cette possibilité, alors même que ça fait belle lurette que les instituts de sondage intègrent les « électeurs stratèges », variable insignifiante d’ailleurs.

    Enfin toutes ces « stratégies » ne servent à rien puisque, à l’arrivée, on aura la politique de l’ Europe. :

    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/nd/csr2013_france_fr.pdf
    http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2016/csr2016_france_fr.pdf

    et ainsi de suite.

    Il ne reste que bien peu de choses à l’électeur lampiste : la vitesse et la brutalité d’application de cette mise au pas.

    Et là c’est vrai il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette entre les uns et les autres de « droite ».
    Tout juste pouvons-nous espérer qu’un « socialiste » soit un peu moins brutal, bien que les coup de menton d’un Valls et le cynisme des Macron, Sapin, Moscovici et autres Vallaud-Belkacem ne soient pas à même de rassurer quiconque.

    En définitive la seule question qui vaille est : « Faut-il encore aller voter ? »

    Et en cas de réponse positive je suggère d’en revenir à la formule simple de ma grand-mère : « Le plus rouge possible, ça aura toujours le temps de rosir ! »



  • Asaln 27 janvier 2016 16:40

    Les « Malpolis » chantaient : « La femme sera l’égale de l’homme quand la conne sera l’égale du con », On dirait qu’on est sur la bonne voie non ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Malpolis
    http://www.lesmalpolis.com/



  • Asaln 4 juillet 2015 20:37

    C’est qui ce pingouin ? Et ce ramassis d’ineptie ?
    J’ai regardé son site c’est le même ramassis de conneries genre café du commerce, sauf qu’au café du commerce les mecs ont au moins l’avantage d’être drôles, parfois.
    Et je me demande qui peut bien valider des trucs ? Machins ? Choses ? M.... ? pareils.







Palmarès