• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

baron

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 724 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • baron 28 août 16:11

    Ce récit est tout fait crédible et correspond à la réalitité de milliers voire de dizaines de, milliers de personnes chaque année.

    Actuellement un entrepreneur en France c’est 80% de dépense pour ne conserver que 20% du fruit de son travail, c’est absolument énorme, cela met les entreprises en difficulté et pousse les tarifs vers le haut. C’est donc une aberrations et un non sens économique et sociale.
    Cerise sur le gateau cela est un frein a l’embauche ce qui renforce le chomage ce fini encore par reduire un peu plus le revenu de nombre de petits entrepreneurs, lesquel se tuent à la tache. Un système comme celui là, ne génère que de la misère et une injustice majeur ceux qui accèptent encore de s’ épuiser au travail finissent par devenir plus pauvre et endetté que les faignasses du coin et effectivement les banques se goinffrent sur la misère, là vrai misère n’et simplement pas forcement ou l’on croit qu’elle est. 
    Entre un salarié et un assisté les écartsnse reduisent un peu plus ce qui fini par decourager tout le monde. 
    Il y a un modèle economique et sociale à repenser de A à Z et pas dans le sens d’assistanat mais bel et bien dans la valorisation du travail.
    Comme c’est toujours l’inverse qui est fait, après le chomage et la pauvreté de masse, c’est le chomage et la pauvrete generalisé qui arrive, la loi travail est la pour l’officialiser dans le quotidien.


  • baron 28 août 16:11

    Ce récit est tout fait crédible et correspond à la réalitité de milliers voire de dizaines de, milliers de personnes chaque année.

    Actuellement un entrepreneur en France c’est 80% de dépense pour ne conserver que 20% du fruit de son travail, c’est absolument énorme, cela met les entreprises en difficulté et pousse les tarifs vers le haut. C’est donc une aberrations et un non sens économique et sociale.
    Cerise sur le gateau cela est un frein a l’embauche ce qui renforce le chomage ce fini encore par reduire un peu plus le revenu de nombre de petits entrepreneurs, lesquel se tuent à la tache. Un système comme celui là, ne génère que de la misère et une injustice majeur ceux qui accèptent encore de s’ épuiser au travail finissent par devenir plus pauvre et endetté que les faignasses du coin et effectivement les banques se goinffrent sur la misère, là vrai misère n’et simplement pas forcement ou l’on croit qu’elle est. 
    Entre un salarié et un assisté les écartsnse reduisent un peu plus ce qui fini par decourager tout le monde. 
    Il y a un modèle economique et sociale à repenser de A à Z et pas dans le sens d’assistanat mais bel et bien dans la valorisation du travail.
    Comme c’est toujours l’inverse qui est fait, après le chomage et la pauvreté de masse, c’est le chomage et la pauvrete generalisé qui arrive, la loi travail est la pour l’officialiser dans le quotidien.


  • baron 28 août 13:42

    Un bel exemple d’article bien représentatif d’une sous culture qui nous innonde.


    Je ne repondrais que sur deux points. 

     1 - Tout chretien sait que la bible est la bible hébraïque, elle est très peu lu, en fait sa lecture ne sert que pour des raisons historiques et pour raconter qu’elle était la religion des ancètres du christ. 

    2 - les croyants ne sont pas encouragé a la lire, tout simplement parce qu’elle en très grande partie complétementement contraire aux enseignements du christ. 

    C’est donc bel bien pour éviter que les cathos stupides ne deviennent des extrémistes dangereux que seul quelques textes sont étudiés. ce sont les évangiles qui comptent le reste c’est de la merde juste bonne a transformer des gens en bouchers fanatisés. 

    Pour lire la bible il faut un grand recul et en général c’était plutôt réservé aux intellectuels de l’église. D’ailleurs toutes les églises n’en avaient pas.
     Encore maintenant, sa lecture n’est qu’anedoctique pour expliquer les origines des trois religions du livre et pour expliquer quelques prophètes et autres personnages dont le Christ à parlé.

    Ce n’est et ne sera jamais une réference pour un catholique.


  • baron 25 août 20:56

    un problème séroeux, les victimes présentes et futures (feraient bien de s’ en preoccuper, parce que tout le monde peut se retrouver concerné un jour).


    Cette tribune peut permettre de d’evoquer un autre problème medicamenteux qui est discuté un peu partout dans le monde sauf en France sans doiute le syndrome de tchernobyle. 
    Des medicaments psychotropes qui détruisent la sante d’un nombre croissant d’individu. Tous sont nocifs,, mais parfois necessaires, il y a pourtant surmedication et un problème de sante publique majeur en developpement.
    La BBC vient de diffuser un reportage, « prescription for murder » qui fait debat, enfin debat parce que la grosse artillerie marketting vient d’être degainé, des,pleureuses viennent chanter de partout que cette emission va faire baisser le nombre de (victiimes ) de consommateurs d’ISRS de ces, saloperies de placebo non avoué. Les dégats là sont énormes et vont l’être encore plus à l’avenir, mais cela profite a tellement d’entreprises, de specialistes, de soignants .
    C’est une histoire de fou,, mais horriblement vrai


  • baron 4 août 19:55

    @Goc Pourtant l’auteur a raison, à la base il y a des mouvements ouvriers récupéré par des étudiants friqués. Cette récupération et le bordel qui a été mis, à joué son rôle, comme d’habitude

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès