• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

baron

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 732 0
1 mois 0 8 0
5 jours 0 3 0

Derniers commentaires



  • baron 20 novembre 17:32

    @Macondo

    certe c’est bien, mais les millions de tonnes de produits toxiques sont déjà, dans l’eau, dans la terre, dans l’air et dans les corps. Vous pouvez manger ce que vous voulez, au final toutes les saloperies finiront dans votre organisme, c’est la chaine du vivant qui veut cela. 
    Et même dans la terre du cimetière ou dans l’air après incinération.
    C’est vraiment foutu,, 
    il ne faut pas rêver, il ne s’ agit même plus d’arrêter de polluer, mais de tenter de dépolluer, c’est pas gagné du tout.


  • baron 20 novembre 13:24
    Ilnest déjà trop tard, non pas pour sauver la planète depuis 4, 5 milliards d’années elle en vue de bien pire et elle continuera d’exister bien après nous.
    Il est trop pour endiguer les multiples pollutions et ses conséquences sur l’humanité. 
    La flore et la faune se reconstitueront d’une façon ou d’une autre, les terres et les mers se régènèreront naturellement cela s’ appelle l’évolution.
    Quant à l’espèce humaine, elle est mal barré pas besoin d’être scientifique pour le savoir.


  • baron 19 novembre 12:59

    Que dire de cette diatribe sans sources. Ce pape aurait voulu révolutionner l’appareil administratif de l’église. 

    C’est aller un peu vite en besogne, il a parlé effectivement de faire des économies sur les coúts de fonctionnement, rien d’autre. Qu’a t il fait ? Il a demandé un audit et c’est empressé de virer l’expert comptable qu’il avait chargé de cette mission.
    Il cherchait de l’argent, il en a trouvé effectivement beaucoup, les congrégations avaient fait des économies pour ne pas retrouver démuni à l’occasion d’une crise ou d’une autre. 
    Qu’a t il fait de cet argent ? Il l’a distribué aux pauvres ? D’ailleurs a t il acceuillis des migrants dans les nombreuses propriétées de l’église à Rome.
    Quant à la référence à Luther, il serait bon de rappeler l’histoire et ce a qu’ont entrainés ses théories, les églises protestantes devraient être des modèles de vertues ? On sait ce qu’il en ait, 


  • baron 13 novembre 11:39

    La faim dans le monde avant d’être un problème mondial est un problème local. Elle est souvent la conséquence d’une météo défavorable, de conflits. 

    De toute évidence le manque d’infrastructure de transport joue aussi un rôle majeur, certaines région d’afrique ont des productions agricoles excédentaires, d’autres sont déficitaires les échanges entre ces différentes zones ne se font pas correctement aussi par manque d’organisation. Enfin, certines régions d’afrique ne peuvent pas nourrir tout le monde, se,pose alors la question de l’abandon du nomadisme, et de la surpopulation. Les instances internationales et les ONG permettent t’elles d’améliorer la situation, il semble que les résultats ne soientnpas à la hauteur des attentes. 
    De mon point de vue, un mode de vie plus traditionnel, tel que les pratiques ancestrales de régulations des naissances, le nomadisme des échanges économiques diversifiés sur parfois de longues distances sont des solutions plus adaptés que l’envoi de sac de riz ou de cuisses de poulets qui ruinent les petits producteurs aggravant ainsi les pénuries localement. L’urbanisation est un autre facteur de difficulltés économiques et de destabilisation de ces sociétés. 
    Il est a redouter que la situation soit insoluble en l’état, pour créer des routes commerciales, des infrastructures, des transferts de, populations vers des zones plus adaptés.... la stabilité politique et la paix est incontournable, la pression démographique engendre inéluctablement des conflits sur des territoires très marqués par les tribalismes donc par les luttes d’influences autour des ressources.
    Bref, les problèmes à venir sont bien plus graves que ceux du passés et du présent. Les solutions positives n’arriveront pas de l’extérieur pas, plus qu’au niveau des états qui sont dépassés. 
    Les solutions passent par l’éducation, mais là, il y un travail de sysyphe à mettre oeuvre, le plus vraissemblable consistent en des initatives locales. Surtout pour que cela fonctionne, il est indispensable que ce soit les africains eux même et sans influences extérieures qui prennent les initiatives et conduisent les projets qui les concernent, les humanitaires en 4x4 ont déjà fait assez de mal.


  • baron 30 octobre 18:33

    @_Ulysse_
    Une batterie se décharge lentement même arrêtée, laissez votre téléphone dans un coin éteind pendant un mois vous verrez ... C’est normal en fait. C’est aussi la raison pour laquel les batteries font l’objet d’une gestion particulière des stocks dans les magasins et dans les entrepots.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès



Agoravox.tv