• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Brontau

Pour beaucoup, un vestige du passé. Sexagénaire et encore au boulot. Espère encore un peu en une société plus fraternelle, plus juste, plus douce. Profondément pessimiste mais pas au point de renoncer à vouloir à améliorer ce qui peut l'être. Pas encore.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 171 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Brontau 7 mai 2013 19:55

    Bonsoir Nabum. J’ai lu en entier, je ne sais si c’est votre cas, le texte de Petite Poucette. Et je l’ai trouvé terriblement séduisant ! Puis j’ai réflêchi aux « petites poucettes » que je connais, et j’ai compris ! Celles dont-il parle, qu’il fréquente, dans sa famille, son milieu, dans les universités prestigieuses où il se produit, n’ont rien à voir avec celles auxquelles vous efforcez d’inculquer des principes de bases du langage et de la pensée. Ces structures les Poucettes de Serre les possèdent pratiquement de naissance ! Alors, oui, dans un cas cette dextérité dans l’utilisation des nouveaux outils de connaissance et d’échange sont un plus, dans l’autre elles ne parviendront même pas à masquer une pauvreté qu’elles contribuent au contraire à amplifier et pas plus que vous je ne crois qu’il s’agit d’un hasard.



  • Brontau 7 mai 2013 18:47

     Bonjour Alinea. La provocation n’est plus dans l’excès mais dans la retenue dites- vous. C’est profondément vrai, mais depuis toujours ! La litote est l’arme absolue de l’écriture ! Vas, je ne te hais point. Quoi de plus violent, absolu, définitif ? Quand au je, quand il est assez intime et exigeant, il n’a rien d’égocentrique, bien au contraire ! Quand je vous parle de moi, je vous parle de vous. Quand je vous lis, je suis parfois obligé de me sentir femme, ou de sortir de mes certitudes, et même si ce n’est que pour un instant je vous en remercie. Pour les fragments, les parcelles, les pépites de votre humanité que vous nous offrez, merci. 



  • Brontau 2 mai 2013 17:14

     Bonjour Alinea. Vos brèves sont très denses ! Je me reconnais dans l’ensemble et dans le détail, mais faute de temps (comme d’habitude !) je me bornerai à relever ma difficulté à ne pas me sentir proche de ces militants LO ou NPA qui pourtant dénoncent continuellement les positions du FDG ou du PG... Je suis bien incapable de dire si leur attitude est démobilisatrice et en conséquence négative pour une gauche moins radicale et plus susceptible (ou du moins plus désireuse de gouverner) ou au contraire utile dans le sens où finalement il serait avantageux pour le FDG d’avoir encore des réserves à sa gauche !



  • Brontau 2 mai 2013 16:34

     Bonjour Nabum. Comme je l’ai souvent écrit ici, je suis toujours avec beaucoup d’attention vos chroniques de SEGPA et celle-ci me touche plus particulièrement, qui évoque ces toutes jeunes filles à peine sorties de l’enfance. Ce ne sera pas facile pour les garçons, compte tenu de leurs diverses difficultés et de l’environnement socio-économique, mais bien pire pour les filles dans tous les domaines, chômage, bas salaires, temps partiel, pression familiale... Comment peut-on, peuvent-ils leur faire ça ?

     J’ai par ailleurs beaucoup aimé votre texte sur la pluie, mais pas le temps de faire deux commentaires, pardonnez-moi... 



  • Brontau 27 avril 2013 21:24

     Bonsoir Nabum. Ce texte, vous vous en doutez, ne pouvait qu’enchanter le voyageur -de plus en plus !- immobile que je suis.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité