• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Brontau

Pour beaucoup, un vestige du passé. Sexagénaire et encore au boulot. Espère encore un peu en une société plus fraternelle, plus juste, plus douce. Profondément pessimiste mais pas au point de renoncer à vouloir à améliorer ce qui peut l'être. Pas encore.

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 171 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Brontau 4 avril 2013 15:25

     Bonjour Ariane.

     Je viens de vous lire dans le Grand Soir. Je déplore avec vous sa non parution sur AV, mais Cahuzac saison 2 ne me parait pas moins percutant ! Quelle gouaille, quelle férocité dans le scenario ! Et je pense que l’humour, le second degré, l’ironie restent les armes les plus efficaces pour déboulonner les statues (et statuts) des puissants.

     Et encore merci pour votre passion dans le combat, je n’ai pas le loisir de laisser souvent des commentaires mais je ne manque jamais vos articles.



  • Brontau 3 avril 2013 18:36

     Bonjour Nabum.

     J’ai suivi avec passion, sourire, tristesse, joie, les différents chapitres de SEGPA. J’ai partagé vos déceptions, vos réussites, votre quotidien et j’ai compris beaucoup.

     J’ai appris à mes dépens que même un père parfois est impuissant et c’est un sentiment profondément déstabilisant, très difficile à surmonter. Quand tout un système concourt à favoriser un échec bien plus qu‘à le minimiser ou l‘éradiquer, même en y investissant tout son cœur, toute son intelligence, toute son ingéniosité, comment un individu pourrait-il à lui seul réussir à l’éviter ?

      Enfin je reste convaincu que tout être garde une part de liberté, atténuée, freinée, restreinte parfois, je le concède, mais une part si infime soit-elle qui lui conserve son humanité. Vous avez donné à G de multiples chances, il n’en a saisi aucune. Peut-être un jour le comprendra-t-il et sera-t-il cette fois plus mûr pour s’emparer de celle qui s’offrira ? C’est tout le mal que je lui souhaite. Merci pour votre engagement dans votre travail, et bon courage.



  • Brontau 3 avril 2013 17:34

    Bonjour Alinea. Cette fois le ton est mutin (hors rien de plus redoutable que l’euphémisme !) et j’adore. La morale triste, comme vous le soulignez, est également d’autant plus terrifiante que profondément et totalement vraie et sans parade facile et évidente. [ a parte en réponse à votre commentaire d’hier : je n’ai malheureusement que très rarement le temps de faire un commmentaire, mais je prend toujours celui de vous lire.]



  • Brontau 2 avril 2013 14:31

     Bonjour Nabum. J’espère que votre délire chocolaté dont je me suis régalé sans le moindre remord ne vous vaudra pas de vous faire sévèrement sonner les cloches !



  • Brontau 2 avril 2013 14:00

     Bonjour Alinea, en attendant la pluie (ou le soleil !) ne renoncez surtout pas à aiguiser notre conscience et nourrir notre plaisir.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité