• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chria

chria

C’est à l’église qu’on croasse

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 728 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • chria chria 27 juillet 2012 15:55

    @walker : je ne sais pas quel reportage tu as vu mais ce n’est absolument pas cela, et au contraire, les GES sont confortés.
    A l’heure actuel et en l’état des recherches, il s’avère qu’en prenant en compte l’ensemble des facteurs naturels connus, il n’y a qu’en rajoutant les facteurs anthropiques, les GES (dont le CO2) pour expliquer la montée des températures que l’on observe depuis le début du siècle dernier et le comportement du système en général. Après il existe encore des zones d’incertitudes, comme avec les nuages, mais les derniers résultats de Cloud n’apporte rien pour l’instant, et les scientifiques estiment qu’au final les nuages jouent à la marge, comparativement à une envolée massive des GES sur le long terme dans l’atmo.
    C’est pourquoi à la vue de ce constat et des probabilités, les scientifiques conseillent, par principe de précaution, de limiter les émissions de GES afin d’éviter des montées de température affolantes qui auraient des répercussions incontrôlables pour nos sociétés sclérosées.

    Après il y a la politique qui vient s’intégrer là dedans et ça devient le bordel...
    D’ailleurs les GES ce n’est pas que le CO2 émis par les pétroliers...



  • chria chria 27 juillet 2012 15:43

    Sauf que
    1) l’écologie politique et la science climatique ne sont pas du tout la même chose... Même si les avis du Giec rejoignent la vision des écolos (et alors ?).
    2) il n’y a pas d’exemple de découverte scientifique qui aurait remis en cause le fonctionnement du système climatique tel que compris et le rôle des GES...

    Tout ça n’est que du bla bla sans fondement.



  • chria chria 27 juillet 2012 14:54

    Avis bourrés de termes subjectifs et appuyés sur aucune publication.

    Il y a bien des débats au sein de la communauté scientifique mais cela ne veut pas dire que c’est les contre et les pour qui s’affrontent. C’est bien plus complexe que cela. En attendant, la théorie dominante reste que l’envoi massif de GES dans l’atmosphère réchauffe(era) celle-ci, toute chose égale par ailleurs.
    Le reste n’est que politique et idéologie.



  • chria chria 27 juillet 2012 14:47

    Bah pour reprendre Prigo allons y sur la flèche du temps.
    C’est pourtant logique.



  • chria chria 27 juillet 2012 14:46

    Qui a dit bidon ? Elles sont du tonnerre sur certains points, mais pour l’instant inapte à remettre en cause les modèles climatiques.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité