• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

chria

chria

C’est à l’église qu’on croasse

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 728 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • chria chria 6 mars 2012 14:19

    Décidément vous mélangez vraiment tout et n’importe quoi. Et puis vous vous prenez pour Galilée ? Y’a du mal de fait, à ce que je vois.



  • chria chria 1er mars 2012 20:03

    C’est sûr que les scientifiques du climat (et non le giec) n’avaient compris cette évidence, les cons !
    Juste une histoire d’échelles de temps, d’interglaciaire/glaciaire, et de CO2 anthropique... Et vous comprendrez qu’il faut plus de 5min pour se croire intelligent.



  • chria chria 1er mars 2012 19:54

    On attend votre article qui va bouleverser la science actuelle



  • chria chria 1er mars 2012 16:36

    La connaissance scientifique sur skyfall et pensée-unique... Ah mais alors celle-là elle est trop drôle. 


    Et le scepticisme, être sceptique, n’est pas de croire que l’homme n’a aucune influence sur le climat, car cela est un dogme, être sceptique sur le sujet du réchauffement climatique anthropique c’est douter que la théorie du RCA synthétisée par le Giec qui attribue un rôle potentiel et important des GES sur l’évolution climatique à long terme, n’est pas aussi « sûr » et carrée que certains écolos et politiques veulent bien le dire... Et que les impacts ne seront pas aussi catastrophiques qu’on peut l’entendre partout. 

    Il est encore plus fou de dire que dégager des quantités énormes de GES anthropiques n’aurait strictement aucun effet sur l’atmosphère (à moins de redéfinir la physique entière), que de dire que cela aura sûrement un impact (en terme de probabilité).
    Après, que cela fasse du bien ou du mal à l’humanité, aux ours blancs ou aux myrtilles... 



  • chria chria 1er février 2012 10:26

    « Je ne dis pas qu’il n’y a pas de risque avec les émissions. Je dis que celui-ci a été exagéré par le GIEC. »
    Mais comment pouvez-vous le savoir ? A cause du fait que la Terre a déjà connu des températures similaires dans le passé qu’aujourd’hui ? Faisant un peu de prospective, et étant toujours méfiant des modèles, je reste sur le cul, surtout que le Giec n’a jamais dit que les impacts forts auraient déjà du arriver. D’ailleurs les modèles sont là pour nous donner une idée sur le futur, et non le prédire...
    De toute façon, on ne changera pas grand chose. Je discutais avec un jeune retraité l’autre jour sur le sujet, il me disais que de toute façon il serait mort bien avant de voir qui a raison ou tort.
    Alarmisme, scepticisme, ce ne sont que des postures liées à l’actualité. Qui peut bien croire qu’on va limiter nos GES de manière drastique afin d’éviter d’hypothétiques catastrophes ?
    Relativisons et laissons les chercheurs chercher.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité