• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

christophe nicolas

christophe nicolas

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2134 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • christophe nicolas christophe nicolas 31 octobre 2020 20:11

    Le problème est que certains font des croisades anti-Dieu pour contrer la religion Chrétienne qui soit disant les menacerait. Si elle vous menace, c’est uniquement de vous priver des joyaux et de la corne d’abondance de la révélation.

    Regardez la « menace » : https://www.youtube.com/watch?v=w6UYe4v0-po

    Quelle incroyable menace, je comprends que certains censurent Dieu par peur !!! Evidemment, il est dit que « Dieu se venge seul » et cela peut sembler une menace mais contre ce genre d’ordure : http://www.maria-valtorta.org/Personnages/Doras.htm. Dieu peut être écœuré des hommes et il ne faut pas oublier que si des bombes occidentales tuent des milliers de musulmans innocents tandis qu’on fait l’éloge des droits de l’homme alors la Justice prime si les bons Chrétiens ne compensent pas l’iniquité des va t-en guerre et marchands de canon de chez nous qui bafouent l’honneur militaire. Ce type de Justice se comprend mais elle reste mystérieuse à nos yeux.

    Tout le monde a compris que certains musulmans avaient abusé à Nice et que voyons nous ? Un Séisme majeur qui tombe sur la Turquie le jour du vendredi qui est le jour saint des Musulmans donc je vous assure qu’ils comprennent. Qui souhaiterait en rajouter après ça ? Si le monde Musulman abuse, Dieu rase Constantinople comme il a rasé Lisbonne un jour de la Toussaint en 1755. Leur faute ? Ils avaient restauré l’esclavage et la torture au nom du Christ et ça a le don de mettre Dieu en colère.

    L’homme ne saura jamais faire justice comme Dieu et ferait mieux de désirer le paradis au lieu de penser à faire la guerre.



  • christophe nicolas christophe nicolas 28 octobre 2020 18:58

    Vous n’avez toujours pas saisi que l’énergie pourrait être abondante, non polluante et produite sans péage en autonomie ? Vous ne cherchez pas là où il faut car les démonstrateurs furent nombreux durant le dernier siècle.

    Le concept le plus simple est d’utiliser la vitesse thermique des électrons et de les mettre en résonance dans un ferromagnétique via une induction magnétique. Pourquoi ?

    Il faut utiliser la propriété d’instantanéité des champs de potentiel qui est le principe fondamental permettant d’extraire de l’énergie de la matière où les électrons vont à environ 100.000 m/s pour faire de l’électricité qui possède une vitesse de groupe de l’ordre du mm/s.

    Dans un ferromagnétique, le grain de métal réagit en gros comme s’il était un seul électron ce qui permet d’obtenir une résonance sur des hautes fréquences.

    Evidemment l’électricité obtenue n’a pas les propriétés du réseau et ne peut pas être utilisée par nos appareils adaptés au réseau EDF, l’électricité étant un choix collectif. Il faut donc que la collectivité accepte des principes physiques non matérialistes pour profiter de ces découvertes dont la plus célèbre invention dans le genre est le Testatika de Paul Baumann mais c’est loin d’être la seule sauf que beaucoup ne produisaient pas des puissances suffisantes pour un foyer. Evidemment, le montage électrotechnique pour exploiter la propriété qui consiste à « rectifier le flux d’électron » selon l’expression de l’inventeur n’est pas simple à comprendre et résulte de plusieurs dizaines d’années de mise au point empirique.

    Je signale enfin à l’auteur que, d’un point de vue plus fondamental, la mécanique ondulatoire est la conséquence de cette instantanéité des champs de potentiel, le principe de Huygens en découle directement. John Searl, Andréa Rossi, Eugène Podkletnov et beaucoup d’autres exploitent ce principe sans en être bien conscients, un principe heuristique non matériel qui nécessite de revisiter la définition de la charge électrique et la notion de spin pour dire si les erreurs de conception sont lointaines. 

    Il serait toutefois prématuré d’aller dans le détail de ces inventions hautement salvatrices au regard des technologies mortifères actuelles, la première chose à faire sera de mesurer la vitesse de la lumière dans des référentiels en mouvement car elle n’est pas constante tout comme celle des neutrinos n’est pas constante car le résultat de 2012 était parfaitement juste. Les chercheurs ont triché pour perdre mais je n’en dirai pas plus car toutes les preuves sont dans les mains de la justice, pour l’instant...

    Certains acteurs de l’économie et de la recherche n’ont pas voulu changer, beaucoup pour exploiter des péages et un peu par orgueil. Dites vous simplement que leurs malheurs actuels peuvent paraître injustes mais qu’ils sont amplement mérités si on regarde un siècle de mauvaise volonté et de mauvais traitements sur les découvreurs suscités.



  • christophe nicolas christophe nicolas 27 août 2019 21:30

    La particule est une toupie et a un caractère anisotrope. Lorsque les particules sont groupées, on peut revenir à une notion isotrope via le nombre et la physique statistique.

    Lorsque la particule est seule, on est dans la mécanique quantique (action est de l’ordre de la constante de Planck). On ne peut plus raisonner en champ de force, il faut raisonner en champ de potentiel qui est instantané et produit la mécanique ondulatoire ou quantique. 

    Dans le domaine isotrope (statistique), on s’en fiche parce que le champ de potentiel est un concept équivalent au champ de force, on passe de l’un à l’autre mathématiquement.

    Lorsqu’on est dans le domaine anisotrope, c’est faux. C’est Louis De Broglie qui avait raison mais l’instantanéité ne concerne que le champ de potentiel. Récemment Eugène Podkletnov a mesuré une vitesse de 64c sur un rayon de potentiel parce qu’il sait faire des champs de potentiel avec des ensembles de particules. Il ne projette pas une force mais le potentiel, la force se déclenche dans le matériau mais l’influence va à bien 64c et c’est comme un champ de gravitation. La gravité est un champ de potentiel d’origine anisotrope en fait.

    En 1927, la bande à Einstein au congrès de Solvay n’a pas trouvé la solution pour le spin parce que c’était un champ de potentiel et pas un champ de force donc la force de Lorentz (nom volé à Laplace qui l’avait volé à Ampère) ne fonctionnait pas, c’était comme pour un champ de gravité. Les ovnis volent d’ailleurs suivant cette technique.

    De toute façon, les détails sont déjà dans les mains de la justice et surtout pas des savants qui n’avaient qu’à pas mentir en 2012 sur la vitesse de la lumière des neutrinos car il y avait bien 60 ns d’avance et l’anomalie Pioneer était bien réelle. Ils ont fait comme des rédemptions mais pour le mensonge.

    Apophis passe à 31000 km de la terre en 2029 sauf qu’il y a (hum...) une petit erreur donc ça a des conséquences, je vous rassure prévues sur les responsables (au large de Los Angeles). Des compteurs Linky brûlent ? Il y a effectivement une petite erreur... ça a des conséquences. Des Boeing tombent, il y a effectivement des petites erreurs et ça a des conséquences, etc. C’est pour cela que c’est d’abord dans les mains de la justice. Ceux qui truandent en sciences doivent être neutralisés et ils le seront tôt ou tard parce que ce qu’on peut désormais appeler de « un chemin obscurantiste choisi » est accidentogène d’une force ahurissante.



  • christophe nicolas christophe nicolas 26 février 2017 13:37

    @aimable


    Aucun problème, très facilement mais pas pour tout de suite car il y a des étapes théoriques à admettre puis technologiques à franchir. La relativité s’inverse pour les objets accélérés de l’intérieur mais j’ai déjà expliqué tout cela, il y a beaucoup de choses à revoir dans la théorie d’Einstein. Prenons un autre exemple, la matière noire :

    Le principe d’équivalence d’Einstein est sans doute très fécond pour les astrophysiciens mais d’un point de vue matériau, il est totalement absurde. Un objet soumis à un champ de gravitation n’a pas de contrainte interne tandis qu’un objet accéléré mécaniquement est le siège d’une onde de pression, ça n’a strictement rien à voir. Bien sûr, cette matière noire n’existe pas, c’est évident mais encore faut-il donner la bonne explication. Rajouter de la masse ou enlever de la masse, c’est la question ! Prenez un neutron, il a une masse inertielle lorsqu’il est avec un proton dans un noyau mais qui dit qu’il crée de la gravitation ? Il ne vit qu’un quart d’heure lorsqu’il est libre et savez vous que sa distribution dans une galaxie n’est pas constante et obligerait à rajouter de la masse à l’extérieur. De plus, un pourcentage équivalent dans chaque planète ne changerait pas les lois de la gravité pour le système solaire mais en cas d’écart de pourcentage, on verrait des bug genre planète X, Nibiru, etc.. puisque les planètes se détectent par des anomalies de trajectoire sauf qu’on n’a jamais vu ces fameuses planètes. 

    Des fois, c’est bien plus simple qu’on ne le pense même s’il y a d’autres effets qui peuvent poser des soucis sans doute en moindre proportion.


  • christophe nicolas christophe nicolas 13 octobre 2016 18:49

    Le croyant qui rêve des femmes nues est d’un banal, c’est comme l’athée qui rêve qu’il se fait mettre par Marx, à bien réfléchir, ce n’est pas un rêve...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité