• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Cyril22

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 537 0
1 mois 0 16 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Cyril22 13 juin 12:05

    @Oncle-Paul
    l’abolition initiale de l’esclavage en 1793 dans certaines colonie et sa généralisation en 1794 sous l’impulsion de l’abbé Grégoire découlait uniquement de considérations humanistes, il n’y avait pas encore de mécanisation de l’agriculture dans les territoires colonisés. C’est du reste hélas pour cela que l’esclavage a été rétabli par Bonaparte.



  • Cyril22 13 juin 10:16

    @sylvain
    La dette d’Haiti, équivalente à un an de ses revenus d’avant l’indépendance (ils ont chûté après), avait été partiellement payée, avant d’être réduite et soldée en un demi-diècle (1883). Par contre, ce qui a duré plus d’un siècle, c’est le remboursement aux banques (notamment réescompte par les banques américaines) des emprunts effectués par Haiti pour payer sa dette (jusqu’en 1952).



  • Cyril22 13 juin 09:55

    @caza
    Dans le cas de Georges Floyd, il était déjà menotté pendant les 8 mn d’étranglement, et les images récusent qu’il s’était débattu.
    Dans le cas de Traoré, il s’est enfui à deux reprises en frappant des policiers, et n’a pas été maintenu sous étranglement après menottage.



  • Cyril22 12 juin 19:20

    Jadis, les forces de l’ordre avaient matraques ou gourdins, et cela avait causé des blessures. Des prises « à mains nues » conduisent à un un moindre taux de blessures et un taux infime de décès, il est à craindre que les « tasers » créeraient bien plus d’accidents.

    Il faut considérer le cas d’interpellation d’une personnes rebelle, qui se débat avec violence, fuit à plusieurs reprises. L’intensité de contrainte « proportionnée » pour la maîtriser est bien évidemment supérieure à celle d’une personne qui accepte de se laisser appréhender. Il est donc primordial de rappeler que la rébellion vis à vis des forces de l’ordre est en soi un délit, et que quiconque qui la pratique se met en danger puisque cela induit l’usage de la force pour être intercepté et maitrisé. 

    Seul l’abus avéré de violence (non pas la présomption d’abus) par un membre des forces de l’ordre est illégal, comme ce fut le cas d’usage de lanceurs de balles de défense à hauteur du visage contre des manifestants pacifiques (double faute). Il en va se même en cas de maltraitance d’un individu déjà entravé.



  • Cyril22 12 juin 11:39

    @Captain Marlo
    Il ne faut pas idéologiser, car le secteur hospitalier allemand est davantage privatisé que le nôtre, mais est mieux équipé, ce qui leur a permis de mieux amortir le choc -ceci étant, leur autorité scientifique médicale a également été plus prévoyante dès le début de l’épidémie-.

    L’UE a bon dos, puisque ce sont justement des pays de l’UE qui accordent la plus grande part de leur PIB à la santé ; la Corée du sud y consacre moins, mais avec moins de gaspillage, c’est une question d’« efficience »

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès