• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

egos

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1094 4
1 mois 0 22 0
5 jours 0 1 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • egos 5 octobre 17:58

    @cevennevive


    Zaraf ta céfran ? 

    © ®


  • egos 5 octobre 12:53

    @Fergus


    Bjr

    Les faits et comportement observés débordent largement du cadre des expressions de soutien, parfois épidermiques, à LFI,
    d’ailleurs limitées, de part de nombre des soutiens et circonstances aux escarmouches avec les avants postes UPR.

    AVX eut un temps la réputation de base arrière centriste (posture pro Bayrou), conspirationniste, d’extrême droite puis d’avant poste FDG & suites, 
    ce denier épisode parait révolu, 
    la proximité d’une séquence d’élections (Européennes, Municipales,Sénatoriales, Présidentielle, Législatives) courte (2019-2022) sera-t-elle propice à raviver les conflits ?

    Probable de même que l’apparition de nouveaux acteurs sur la scène politique.

    Cela étant, le sujet évoqué parait bien plus large que le seul domaine politique, 
    l’actualité du site est, ces dernières semaines centrée sur E Macron : les péripéties de son parcours, son environnement politique et entourage rapproché,
    tt en observant un décalage de qqes jours après les révélations diffusées par les media.

    La mutation perceptible du site parait répondre à un non choix concernant la politique éditoriale de AVX 
    Marianne, par ex., malgré qqs déboires récents affiche les votes favorables ou non à un post, il pourrait en être de même ici, idem pour les articles publiés et les modérateurs ayant accordé leur imprimatur.

    Sur la question de la qualité actuelle du site, il appartient aux lecteurs de l’apprécier, ceux qui n’y trouvent plus leur compte disposent du choix de le consulter ou l’abandonner, 
    l’erreur spontanée d’appréciation consisterait à considérer qu’elle n’est que le seul produit du hasard.




  • egos 5 octobre 09:19

    « des militants dûment estampillés France Insoumise »


    Assertion discutable qui appelle quelques éclaircissements.

    Militants, à confirmer, adhérents l’affirmations plus que contestable.

    La communication LFI demeure un domaine très encadré et structuré.

    L’exemple pris d’Avx et ses qqs intervenants aux profils et orientations politiques équivoques pour au moins l’un ou l’autre d’entre eux (non revendiqués LFI mais soutien du candidat la présidentielle) apparait trop subjective en regard du statut de l’auteur, lui même impliqué dans le débat d’idées.

    Un autre point sous jacent au faits relevé concerne la banalisation du site, propre au web, celle des thèmes abordés, leurs répétitions, les formes d’expression adoptées, des postures inutilement agressives exprimées en des termes triviaux et vulgaires ds certains commentaires et articles.

    Et dans le lots, qqs pépites néanmoins rares ou minoritaires.

    Le tt livre une vague impression que le site tourne trash, agrégateur de presse, exutoire aux états d’âme mal vécus, 

    ou plus simplement assume sa mutation ou son déclin.


  • egos 27 septembre 22:05

    L’article se lit comme un synopsis, un digest levant le voile sur qqs éléments de langage des régisseurs et producteurs ds tte leur trivialité, les secrets de cuisine électorale et les derniers apprêts donnés à l’acteur en coulisse.


    Aude Lancelin, sur ce même site, au détour de 2 articles, a aussi, ds son style, contribué à déflorer le sujet et anéantir le jeu de scène de l’artiste.

    Pour interessante qu’elle soit, cette narration traite d’un, de sujets -manipulation des masses électorales et la mise en orbite de Macron- qui tendent à s’effacer, s’estomper à grande vitesse.

    Les projecteurs des media fixés sur l’affaire Benalla, des critiques pour l’heure énoncées mezza-voce concernant le contexte et la conjoncture économiques maussades témoignent d’une forme de mise en cause de l’équipe aux manettes au motif d’insuffisance professionnelle ou de résultats, 
    de la part des commanditaires impatients.

    Quels seraient donc les signes précurseurs d’un futur plausible au terme des élections européennes et la débâcle prévisible de la liste LREM ?

    Une rumeur sous forme d’interrogation, parmi d’autres, le Premier Ministre ferait-il un bon candidat à la Marie de Paris ? 
    Son exfiltration parait sérieusement engagée.

    Qui pour le remplacer, Le Maire ?
    un pur et dur, doctrinaire conservateur et libéral à la fois ?
    pure hypothèse dont l’intérêt serait de rassembler les droites,
    ou tt autre profil, du même acabit présentant des qualités idoines fera l’affaire.

    Un vice président de LB recommandait il y peu de réduire le pouvoir d’achat de nos concitoyens de 30 %, le processus est enclenché pr certains d’entre eux,
    destination en vue : la Grèce et ses régimes drastiques.

    Harder, better, faster, stronger,
    le titre semble avoir été plagié à bon escient.

    Après les programmes de lessivage puis rinçage, ceux des lecteurs qui s’aventurent à des activités domestiques, ne peuvent ignorer que le cycle se conclut par la phase d’essorage.


  • egos 26 septembre 10:52

    Moix n’est pas un bobo gaucho, juste une petite frappe manœuvrant dans les coulisses du pouvoir et ce n’est pas lui qui se risquerait à qqes bavures policières lors d’une manif,

    ou en tt autres circonstances,
    qui s’y risquerait ? 
    cpte tenu des très influentes relations du minable polémiste.

    Le buzz cessera aussi aussi spontanément qu’il naquit, qqs vagues justifications à la Noix, la presse s’emploie en urgence à neutraliser le sujet qui abandonne les « unes », les qqes plaintes seront retirées ou classées.

    Si des brutes épaisses sévissent au sein des forces de l’ordre, encore faudrait il distinguer les différents corps intervenant lors de la répressions de manifs (Gardes Mobiles, CRS, Gendarmerie, services de polices et supplétifs) rien n’est égal ni comparable,

    que ce soient les circonstances (répression de la délinquance, répression sociale ou instrumentée par le pouvoir politique) ou la déontologie de chaque corps, et à une échelle plus réduite de l’encadrement.

    Un paradoxe aveuglant : la lutte contre la délinquance ordinaire est incapacitée en raison des risques de sanctions encourues par les agents des forces de l’ordre consécutives à des « violences » réelles ou instrumentées, des émeutes et mouvements de foule ou simplement l’influence et les réseaux de soutien dont peuvent bénéficier les délinquants (sans considération pour leurs origines et situation sociale)

    Les ultra délinquants (politiciens ripoux , fraudeurs, criminels récidivistes, et autres : les professionnels du genre en somme) ressortent, au final, en tête de liste des professions les mieux protégées, complexité du code civil, roueries des avocats et subjectivité des jugements aidant.

    Enfin, comment ne pas s’étonner, que les quelques auteurs d’actes de violence, au sein de forces de l’ordre, ne soient pas appelés devant les tribunaux ?

    C’est bien là le jeu du pouvoir politique, servilement assisté par la Justice, et des larbins manipulateurs tel Moix qui défendit avec des mots tt aussi fleuris un pédophile en cavale, ds le seul but de servir ses maitres et son image à bon compte.

    La même découpe sociale prévaut, sans discontinuer selon les gouvernements,
    le haut du panier reste indifféremment séparé du bas.

     
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Cinéma Culture






Palmarès