• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

egos

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 1003 4
1 mois 0 9 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • egos 17 avril 20:45

    Un Régent et deux bateleurs.

    Sans lui dénier des qualités qui sont indubitablement siennes, l’homme jeune ne marquera pas l’histoire, 
    de ses faits d’armes et victoires annoncées.
    D’autres bien avant lui ont ouvert la voie.
    E Macron restera le messager de la contre-réforme, 
    de la mémoire effacée d’une monarchie républicaine défunte,
    d’une société qui ne se reconnait ni principes ou projets communs et se révèle incapable de concevoir son futur.


  • egos 16 avril 21:24

    La Suisse probablement,

    l’un des ses 26 cantons, mais lequel ?
    Le pays est divisé en autant en particularismes ethniques, 3 zones linguistiques plus les dialectes ancestraux, 
    des industries AA et Pharmaceutiques potentiellement létales à grande échelle, 
    un centre de recherche à la pointe de la physique dissimulé dans son sous-sol,
    des groupes extrémistes infiltrés (les Gardes Suisses du Vatican, des réseaux de banquiers) et un Président dont personne ne connait le nom.
    Pour moins que ça d’autres ont eu droit à leur feu d’artifice livré à domicile.


  • egos 15 avril 21:36

    @Fifi Brind_acier


    Justement il paraitrait que le liquide vaisselle (Syrien, notamment) entre dans la composition du Novitchok.
    En cherchant bien ... 
    bon attendons que Florence Parly nous présente une fiole de liquide vaisselle lors d’une prochaine conférence de presse,
    elle ne devrait pas avoir de mal à en trouver une dans sa cuisine ou celles de l’Elysée.


  • egos 13 avril 12:24

    BHL parait parait peu enclin à se rendre en Libye afin de constater les bienfaits civilisationnels, produit des ses œuvres passées, du moins supposées, lui qui se vantait de pouvoir franchir la frontière tunisienne sans formalités ou menaces pour sa sécurité, 


    puis circuler en toute liberté dans ce pays au dictateur sanguinaire honni et ses hordes barbares prêtes à génocider la population de Benghazi afin d’organiser en toute impunité le renversement du régime au prix d’alliances inavouables.

    Ce pays dévasté n’a semble-t-il pas eu l’insigne honneur d’une quelconque visite après la cérémonie d’investiture laquelle participèrent, sous bonne garde, les deux caniches iranien, Cameron et le nôtre (sept 2011)

    La dernière tentative d’interférer au chaos installé en Libye valut au philosophe misanthrope sa quasi expulsion de Tunisie suite à des manifestations d’hostilité des démocrates locaux.

    Quels rôles tinrent Sarkozy, BHL et les forces armées nationales dans cette mascarade macabre, 
    la réponse du pdt Obama raillant la vantardise de Sarko sur le sujet se suffit à elle même, 
    rien n’eut été possible (idem Syrie) sans l’aval, la tutelle des USA et l’implication de la XI ème flotte qui conduisit la majorité des opérations et en assura la quasi totalité de la logistique. 


    Brillant durant sa jeunesse et son parcours universitaire, BHL ne s’est livré par la suite qu’au seul culte de sa propre personne,
    liturgie qui débutât publiquement par l’usurpation d’un manuscrit de roman et se perpétue, depuis qs décennies, sous les traits, masques, décors et habits de l’imposture.

    Une auteure questionnait , en substance, je voudrais bien savoir combien il a touché pour cela ... ?

    Au plan de l’image, dégradée à sa juste valeur, le juste tribu de ses méfaits, 
    pour le reste il doit s’agir d’un secret bien gardé.

    Stärke ist das Ricthtige, 

    principe immuable
    lorsqu’il s’agit du contrôle de ressources géologiques, hydrauliques, alimentaires, de territoires , frontières et populations.




  • egos 12 avril 18:09

    La provocation n’est certainement pas la voie la plus aisée afin d’ouvrir les tympans sensibles et les esprits rétifs aux agréments des productions musicales contemporaines,

    Cette disposition ne faisait pas défaut à Ligéti, et selon toutes apparences pas + à l’interprète qu’à Sylvain Rakotoarison. 
    Le choix d’une œuvre moins abrupte d’approche, quoique flamboyante mais datée (cad marquée par l’influence de l’époque de sa composition) eut-il été plus convaincant, sans avoir pour autant à céder à la tentation de la facilité ?
    Rien n’est acquis en la matière, 
    la réceptivité des auditeurs reste dépendante d’un trop grand nombre de facteurs pour se forger un jugement en la matière.

    Merci pr ces extraits.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Cinéma Culture






Palmarès