• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

egos

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 24/11/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 940 4
1 mois 0 11 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • egos 2 décembre 07:38

    @JC_Lavau


    Bien analysé.

    La pique, volontaire, relative à JLM relève d’un autre sujet, sans trop d’intérêt au demeurant.

    Qd au statut d’auteur, il fsuppose d’être préparé et accepter la contradiction pour ce qu’elle est, joute ou jeu, tournoi,
    l’essentiel restant d’être lu.

    De trolls, je ne connais que les personnages grimaçants des mythologies scandinaves, 
    vous n’en faites pas partie,

    qqs spécimens, lecteurs ou auteurs, sur ce site ou d’autres sites ouverts au coms,
    assurément !


  • egos 2 décembre 07:28

    « pour peu qu’il y ait une offre décente, évidemment. »

    Vœu qui tient en effet de l’utopie.

    Volant d’inertie, un procédé antique, cpdt une masse réduite peut être compensée par de hautes vitesses de rotation, ce qui ne règle en rien l’effet gyroscopique.

    Dan un contexte qui évolue lentement, mais qui évolue qd même (concentration urbaine, réduction de la dispersion de l’habitat induite par de récentes dispositions législatives ou règlementaires, à l’échelon national : loi Allure, Penap, restrictions de vitesse -30 km ds la plupart des centres ville, 20 en certains lieux, dos-d’âne, coussins berlinois, chicanes, contrôles automatiques, taxation du stationnement- les dispositifs mis en place gènent bcp plus les usagers de la route qu’ils n’inversent la tendance à transformer notre environnement en fleuve de métal froid.

    Outre le danger (inententionnel) représenté par la voiture et des comportements irresponsables

    La conduite, de plaisir, support à l’affirmation de soi, rite de passage à l’âge adulte durant les premières années et probablement il y a qqs décennies est devenue nécessité puis contrainte,
    ns ne sommes plus très éloignés des portes de l’enfer.

    Les mentalités évoluent, en centre urbain, vélos aux trajectoires erratiques parfois téméraires, piétons envahissent les quartiers et cela est positif.

    Les habitants de la périphérie, ou agglomérations étendues restent les grands perdants de cette évolution.

    Un point particulier mérite d’être relevé, la voiture particulière regroupe plusieurs fonctions souvent contradictoires : le transport individuel (1 seule personne) vers le lieu de travail dans des véhicules dépassant la plupart du temps la tonne et celui de la famille en d’autres circonstances ou le convoyage de l’approvisionnement domestique.

    Un véhicule léger, de faible puissance et masse conviendrait au premier usage (électrique ou non, 2 ou 3 roues),

    la solution n’est pas viable financièrement pour la plupart des ménages (d’ou l’intérêt de votre réflexion sur l’aspect fiscal, social et politique discriminatoire des mesures envisagées par les divers gvts)

    La circulation en Europe et dans les grandes métropoles d’Asie ou l’Amérique latines (calquées sur le modèle US) offrent le spectacle dantesque d’une civilisation industrielle lancée sur sa trajectoire que rien ne semble pouvoir dévier, 
    ne serait-ce qu’à la marge.





  • egos 1er décembre 23:28

    @pemile


    Parmi la grande variété de technologies disponibles pour les moteurs électriques,
    des rendements de l’ordre de 98 % voire plus sont d’ores et déjà expérimentés si ce n’est commercialisés.

    Le seul obstacle connu est celui du seuil d’acceptation du prix en regard de l’application.

    La question du rendement énergétique se situe en amont de l’objet ( production : centrales énergétiques et transformation de l’énergie fossile, nucléaire, solaire, géothermique, hydraulique etc, transport et stockage) en aval (restitution en énergie mécanique) et périphérique (allumage, électronique et instrumentation, éclairage, clim, asservissement et assistance ...)

    Transformation, inertie, thermodynamique, frottements divers (par ex à l’intérieur d’un moteur thermique et des organes de transmission) aérodynamique, constituent les variables de l’équation énergétique des véhicules particuliers ou professionnels.

    Si la vitesse des véhicule représente un poids majeur dans la balance énergétique, 
    que déduire de l’excès de consommation en milieu urbain où par définition celle-ci est limitée, et ceci malgré la faible consommation à l’arrêt (avec ou sans dispositif stop and start) : les forces d’inertie et de frottement sont à l’œuvre.

    Stocker l’énergie générée par la dispersion lors du freinage reste un obstacle majeur,
    dans l’attente d’une évolution du pilotage synchronisé (voiture autonome)

    Il existe cependant sur le plan théorique et pratique des solutions : moteurs freins électro-magnétiques assurant la fonction de générateur alimentant des systèmes de stockage ou de transformation électro-chimique (ie pile à combustible dont le développement est encore freiné par la tenue des électrodes aux hautes températures induites par les arcs électriques),

    ou des dispositifs associant des équipements de compression pneumatique à des réservoirs HP.

    Le principe du stockage mécanique (ce fameux 1/2 mv2 cher à l’auteur) supposerait une masse entrainée à très haute vitesse (volant d’inertie),
    qui s’y risquerait à l’exception d’un adepte de l’énergie libre ou un apprenti mécanicien ?

    Rien en fait ne s’oppose à ce que des néophytes livrent leurs (res)sentiments ou opinions afin d’alimenter le débat, bien plus accessible qu’une réflexion proposée par un expert,

    cependant les limites à toute discussion sont rapidement atteinte,

    à très grande vitesse !


  • egos 1er décembre 22:43

    @JC_Lavau


    erreur de correspondance,
    réponse adressée l’auteur de l’article.


  • egos 1er décembre 22:41

    @JC_Lavau


    En raison du fait de mon activité dans ce domaine.
Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Culture Cinéma Culture






Palmarès