• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Elliot

Elliot

Philologue. Acheteur retraité de la sidérurgie. Belge de nationalité, francophone par le hasard de la naissance et francophile par choix politique.
 
 
De Gauche et marxiste. 
" Une des grâces de la France qui en a tant, c'est qu'elle n'est pas seule mais entourée de plusieurs Frances. Elle siège au milieu de ses filles, la Wallonne, la Savoyarde... 
" La France mère a changé, ses filles ont peu changé. C'est chose touchante de revoir la mère toujours jeune en ses filles, d'y retrouver,en face de celle-ci, sérieuse et soucieuse de garder la vivacité, la gaieté, la grâce du cœur, tous ces charmants défauts dont nous nous corrigeons et que le monde aimait en nous avnat que nous fussions sages.
Il est juste de dire que la Meuse est française tant qu'elle peut. Elle tourne à Sedan, à Mézières comme pour s'éloigner du Luxembourg. Entraînée par sa pente, il lui faut bien couler aux Pays-Bas, se mêler, bon gré mal gré, d'eaux allemandes ; n'importe, elle est toujours française jusqu'à ce qu'elle ait porté sa grande Liège, dernière alluvion de la patrie. "
Jules Michelet 
Histoire de France 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 21/09/2015
  • Modérateur depuis le 03/11/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 140 1301 5274
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 341 251 90
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Elliot Elliot 10 septembre 19:29

    @Canastel

    Je me demande où vous situez les limites de l’insulte mais s’il est insultant de ramener l’auteur à ses contradictions, alors oui, si c’est là l’essence de votre reproche, je revendique cette qualité de garder mon sens critique même si cela vous contrarie.

    D’autre part, je ne veux évidemment pas vous donner des cours de compréhension du français mais non seulement dans mon texte je lui apporte mon soutien dans ce domaine bien spécifique tout en m’étonnant de cette soudaine conversion qui, comme on a pu le lire de sa part, était purement fortuite et induite en fait par son idéologie négative.



  • Elliot Elliot 10 septembre 19:08

    @moderatus

    Je peux tout accepter d‘un contradicteur sauf de faire de la littérature de caniveau. Je vous en laisse le privilège car rien dans ce que j’ai écrit ne peut mériter cette qualification..

    Je me contente de vous mettre face à vos contradictions et, croyez-moi, je ne vous le reproche pas car chaque être humain est contradictoire mais il est, me semble-t-il, salutaire d’en faire le constat.

    Je suis vraiment désolé pour ne pas dire déçu par votre réaction, elle me paraît surtout la marque de votre incapacité intellectuelle à affronter vos contradicteurs.



  • Elliot Elliot 10 septembre 16:19


    Je m’attendais à tout de votre part, à une énième prophétie catastrophique sur le grand remplacement des Français de souche (même si les souches sont déjà bien mélangées avec près de la moitié des Français de sang mêlés) par des hordes de barbares musulmans venus d’Afrique voire maintenant des confins de la Chine. 

    Assurément je suis ébahi par votre critique du poison de la peur que vous vous évertuez pourtant à distiller à l’occasion de vos multiples diatribes contre le danger qu’apporterait l’immigration – par définition incontrôlée – dans cette France sans cela si paisible comme l’a démontré encore le dernier épisode des manifestations d’opposition aux mesures imposées par le gouvernement pour endiguer la pandémie après les différents psychodrames liés aux « Gilets jaunes »

    Vous faites en somme votre autocritique puisque votre fond de commerce consiste justement à instiller le poison de la peur la plus grégaire, la peur primaire pour subvertir vos lecteurs et les inciter à oublier les vrais problèmes, ceux qui les touchent dans leur chair : Le pouvoir d’achat, les menaces sur l’emploi, la régression de leurs protections sociales.

    Vous les invitez à longueur de rubrique à se lancer dans une voie sans issue, celle proposée par une Marine Le Pen entourée de ses bras cassés ou récemment celle théorisée par un Zemmour, pur produit de la créolisation, qui, dans sa soif de se blanchir, est prêt aux pires extrémités allant jusqu’à prôner la « remigration » ( la déportation en quelque sorte) de ceux qui pourtant lui ressemblent comme le font deux gouttes d’eau mais qui n’entendent pas effacer leur passé et restent fidèles à leurs ancêtres et à certaines de leurs coutumes. Qui n’offensent pas la république mais la nourrissent.

    Ce n’est pas anodin si les plats préférés des Français sont la pizza originaire de Naples, le couscous venu du Maghreb, voire le Hot Dog, spécialité issue du rêve américain, toutes ces choses que l’ayatollah Zemmour voudrait voir bannies de notre « civilisation »

    Je m’inscris bien entendu du côté philosophique de vos propos sur la genèse de la peur mais je me permets de regretter que vous ne vous appliquiez pas cette démarche à vous-même.



  • Elliot Elliot 24 juillet 12:28

    @ Ouam


    «  Carlo Revelli a annoncé la création de la Fondation AgoraVox18sur le site même du journal, avec l’objectif affiché de « préserver son indépendance éditoriale »19. Cette Fondation, dont le siège se situe en Belgique, a été créée le 18 juin 2008 et reconnue d’utilité publique par le Ministre de la Justice belge, en devenant ainsi le premier média à obtenir cette reconnaissance »

    Source Wikipédia.

    Cette précision pour vous éviter de vous laisser à l’avenir emporter par un chauvinisme inapproprié.

    Je laisse à ma seule appréciation le choix de répondre à des commentaires selon qu’ils permettent d’entamer un débat serein ou non. D’autre part, les invectives se heurtent à ma plus sereine indifférence.



  • Elliot Elliot 23 juillet 21:49

    @moderatus


    Vous appelez De Gaulle à la rescousse, après tout pourquoi pas ?

    C’était un homme du IXXe siècle qui a eu des sympathies maurrassiennes mais qui, à un moment de sa vie, a su choisir entre une idéologie pernicieuse qui aurait dû le placer dans l’orbite pétainiste pour choisir les chemins de la liberté et finir par les incarner, du moins pour une partie de le population.

    Néanmoins ne nous leurrons pas car beaucoup de ceux qui se rallièrent à De Gaulle applaudissaient Pétain quelques semaines auparavant. C’est une vérité qui va à l’encontre de la mystique de la libération de la France par la résistance d’un peuple mais en réalité beaucoup de ces pseudo-résistants ont redécouvert les vertus de la vaillance sans risque après des années de compromission.

    De Gaulle a indubitablement rendu son lustre à la France, il en avait une haute opinion et nous étions nombreux à la partager mais les années ont passé et je suis désolé de vous ramener aux réalités.

    Quand le Rassemblement National revendique l’héritage gaulliste et il n’est pas le seul à le faire, c’est définitivement une escroquerie intellectuelle dont seuls les ignorants ne voient pas les ficelles, c’est l’hommage indécent du vice à la vertu.

    En plus cette filiation est totalement anachronique. De Gaulle fut et n’est plus et sa pensée politique n’a plus cours.

    De Gaulle à un moment de sa vie a su sortir de la route qui lui était tracée, ce n’est manifestement pas votre cas à vous qui vous accrochez pathétiquement à un passé qui ne reviendra plus.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité