• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

exocet

exocet

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 07/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 996 88
1 mois 0 8 0
5 jours 0 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • exocet exocet 18 juin 22:55
    • J’ai écouté ce discours de notre Président.
      .
      ça a l’air sensé, mais c’est parceque c’est truqué.
      .
      Il nous parle du cout de 34% du PIB pour « l’aide sociale ».
      .
      Or, 34% du PIB, c’est le cout cumulé des aides sociales, des allocations familliales, de la santé, des retraites, du chômage et des remises d’impots pour parts familliales.
      En gros, il nous dit que les pauvres coutent cher, que les pauvres coûtent ces 34 pour cent du PIB, puisqu’un peu plus loin il dit « malgré tout ça ils ne s’en sortent pas ».
      .

      La France a été épinglée par l’OCDE dans son rapport 2013 : « les 20% de ménages les plus pauvres reçoivent seulement 17% des prestations sociales versées »

      .

      Le reste des prestations sociales va a des gens aisés voire très aisés sous forme d’allocations non soumises à un plafond de revenus, et pour certaines non imposables.

      Et c’était encore pire avant qu’existe le RMI puis le RSA.

      .

      Elle est là, l’arnaque...

      .

      Bref, selon les chiffres ci-dessus, les 20% de foyers les plus pauvres reçoivent 17% de 34% du PIB, soit, 5.78 pour cent du PIB sous forme d’aides sociales, retraites, allocations familliales, frais de santé, chômage.

      .

      C’est peut-être beaucoup, mais souvenons-nous, d’une part, dans ces 20% de pauvres, il y a un certain nombre d’immigrés réclamés par les patrons pour faire baisser les salaires....d’autre part, les 73% de prestations sociales restantes ne sont pas consommées par eux, mais par des moins pauvres, des aisés, et même des franchement à l’aise voire des riches...tous les retraité ne touchent pas 800 euros par mois, par exemple, et la prime à la naissance est versée à tous...

    • Alors, est-ce que c’est notre Président qui a triché, ou bien ses conseillers, caste de hauts fonctionnaires, qui l’enfument ?

      Pour peut-être, que tous regardent ailleurs que du coté de leurs supers avantages, à l’heure ou on choisit qui devra se serrer la ceinture....




  • exocet exocet 16 juin 08:02

    J’ai écouté ce discours de notre Président.
    .
    ça a l’air sensé, mais c’est parceque c’est truqué.
    .
    Il nous parle du cout de 34% du PIB pour « l’aide sociale ».
    .
    Or, 34% du PIB, c’est le cout cumulé des aides sociales, des allocations familliales, de la santé, des retraites, du chômage.
    En gros, il nous dit que les pauvres coutent cher, que les pauvres coûtent ces 34 pour cent du PIB, puisqu’un peu plus loin il dit « malgré tout ça ils ne s’en sortent pas ».
    .

    La France a été épinglée par l’OCDE dans son rapport 2013 : « les 20% de ménages les plus pauvres reçoivent seulement 17% des prestations sociales versées »

    .

    Le reste des prestations sociales va a des gens aisés voire très aisés sous forme d’allocations non soumises à un plafond de revenus, et pour certaines non imposables.

    Et c’était encore pire avant qu’existe le RMI puis le RSA.

    .

    Elle est là, l’arnaque...

    .

    Bref, selon les chiffres ci-dessus, les 20% de foyers les plus pauvres reçoivent 17% de 34% du PIB, soit, 5.78 pour cent du PIB sous forme d’aides sociales, retraites, allocations familliales, frais de santé, chômage.

    .

    C’est peut-être beaucoup, mais souvenons-nous, d’une part, dans ces 20% de pauvres, il y a un certain nombre d’immigrés réclamés par les patrons pour faire baisser les salaires....d’autre part, les 73% de prestations sociales restantes ne sont pas consommées par eux, mais par des moins pauvres, des aisés, et même des franchement à l’aise voire des riches...tous les retraité ne touchent pas 800 euros par mois, par exemple, et la prime à la naissance est versée à tous...

    .



  • exocet exocet 14 juin 23:57

    Alors, est-ce que c’est notre Président qui a triché, ou bien ses conseillers, caste de hauts fonctionnaires, qui l’enfument ?
    Pour peut-être, que tous regardent ailleurs que du coté de leurs supers avantages, à l’heure ou on choisit qui devra se serrer la ceinture....



  • exocet exocet 14 juin 23:53

    Bref, selon les chiffres ci-dessus, les 20% de foyers les plus pauvres reçoivent 17% de 34% du PIB, soit, 5.78 pour cent du PIB sous forme d’aides sociales, retraites, allocations familliales, frais de santé.
    C’est peut-être beaucoup, mais souvenons-nous, d’une part, dans ces 20% de pauvres, il y a un certain nombre d’immigrés réclamés par les patrons pour faire baisser les salaires....d’autre part, les 73% de prestations sociales restantes ne sont pas consommées par eux, mais par des moins pauvres, des aisés, et même des franchement à l’aise voire des riches...tous les retraité ne touchent pas 800 euros par mois, par exemple, et la prime à la naissance est versée à tous...



  • exocet exocet 14 juin 23:44

    J’ai écouté ce discours de notre Président.
    .
    ça a l’air sensé, mais c’est parceque c’est truqué.
    .
    Il nous parle du cout de 34% du PIB pour « l’aide sociale ».
    .
    Or, 34% du PIB, c’est le cout cumulé des aides sociales, des allocations familliales, de la santé, des retraites.
    En gros, il nous dit que les pauvres coutent cher, que les pauvres coûtent ces 34 pour cent du PIB, puisqu’un peu plus loin il dit « malgré tout ça ils ne s’en sortent pas ».
    .

    La France a été épinglée par l’OCDE dans son rapport 2013 : « les 20% de ménages les plus pauvres reçoivent seulement 17% des prestations sociales versées »

    Le reste des prestations sociales va a des gens aisés voire très aisés sous forme d’allocations non soumises à un plafond de revenus, et pour certaines non imposables.

    Et c’était encore pire avant qu’existe le RMI puis le RSA.

    .

    Elle est là, l’arnaque...

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Société






Palmarès