• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Fergus

Fergus

Autodidacte retraité au terme d'une carrière qui m'a vu exercer des métiers très différents allant d'informaticien à responsable de formation, je vis à Dinan (Côtes d'Armor). Depuis toujours, je suis un observateur (et de temps à autre un modeste acteur) de la vie politique et sociale de mon pays. Je n'ai toutefois jamais appartenu à une quelconque chapelle politique ou syndicale, préférant le rôle d'électron libre. Ancien membre d'Amnesty International. Sur le plan sportif, j'ai encadré durant de longues années des jeunes footballeurs en région parisienne. Grand amateur de randonnée pédestre, et occasionnellement de ski (fond et alpin), j'ai également pratiqué le football durant... 32 ans au poste de gardien de but. J'aime la lecture et j'écoute chaque jour au moins une heure de musique, avec une prédilection pour le classique. Peintre amateur occasionnel, j'ai moi-même réalisé mon avatar.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/07/2008
  • Modérateur depuis le 22/11/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 683 43091 60905
1 mois 6 381 407
5 jours 1 102 146
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2398 1702 696
1 mois 16 13 3
5 jours 2 2 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Fergus Fergus 18 septembre 20:00

    Bonsoir, Buzzcocks

    Entièrement d’accord avec vous. Et si ce n’avait pas été Fillon, c’est Juppé qui aurait appliqué grosso modo la même politique. Dès lors, l’on ne voit pas quel intérêt il y aurait eu à propulser Macron. A mon avis, celui-ci a quand même été lancé, mais pour préparer 2022, en aucun cas pour 2017 !

    « je trouve limite insultant de penser que les français sont des cons qui sont influencés par des médias qu’ils ne lisent pas d’ailleurs »

    Bravo et merci ! Je n’arrête pas de souligner que les électeurs lisent de moins en moins les journaux et regardent de moins en moins la télévision. Dès lors, comment les influencer massivement pas ces moyens alors que tous les spécialistes le reconnaissent : même les grands débats ne font quasiment pas bouger les lignes !



  • Fergus Fergus 18 septembre 19:50

    Bonsoir, Jean Dugenêt

    Il y a pas mal de points sur lesquels je suis en désaccord avec vous.

    Par exemple lorsque vous avez l’air de présenter Macron comme le plus mal élu des présidents. Or, s’il a effectivement été élu par défaut, il n’a pas été le plus mal élu, Chirac notamment ayant faire pire. On peut même constater que Tous les présidents de la Ve république ont été mal élus  !

    Autre grief, plus grave : lorsque vous tentez d’amalgamer le cas de Fillon avec celui d’autres parlementaires qui ont employé leur épouse ou l’un de leurs enfants, désolé de le dire ainsi, mais c’est une interprétation carrément malhonnête des faits. Certes, il y a eu pléthore d’emplois de complaisance, en partie fictifs. Mais les assistant(e)s concerné(e)s ont toujours fait oeuvre de présence, au moins partielle, ont eu un téléphone professionnel et une carte d’accréditation, le plus souvent ont été rémunérés à des niveaux relativement raisonnables, et surtout ont commis des documents montrant un minimum de travail. Rien de tout cela avec Penelope Fillon : ni téléphone professionnel, ni adresse e-mail professionnelle, ni carte d’accréditation à l’Assemblée, ni document démontrant un quelconque travail. Rien  ! Nada  ! Que dalle !!!

    Le reste de votre article n’est en fait qu’une réécriture de l’histoire à votre sauce. Personnellement, je déteste la politique conduite par Macron et je n’ai qu’un souhait : qu’il débarrasse le plancher en 2022. Mais je ne vous suivrai certainement pas dans votre fuite en avant complotiste et manipulatrice. Que vous soyez à l’UPR n’est finalement pas surprenant : vous en avez les codes et vous en maniez les ficelles avec beaucoup d’aisance, à l’image d’Asselineau !!!



  • Fergus Fergus 18 septembre 19:15

    Bonsoir, Attila

    C’est vrai, mais on ne peut raisonnablement pas penser que tous les économistes pro-UE sont en mission rémunérée. Il y a parmi eux un pourcentage de gens sincères. De même qu’il y a, a contrario, parmi les économistes persuadés que le Frexit est inévitable des gens qui sont motivés par une idéologie politique.

    Bref, difficile de faire le tri dans les deux camps.



  • Fergus Fergus 18 septembre 17:56

    @ Emohtaryp

    A croyant, croyant et demi !
    La plupart d’entre vous qui soutenez mordicus le Frexit êtes au moins autant que vos adversaires dans la croyance ! Qui aura raison ? Les économistes (majoritaires) qui soutiennent la thèse du salut dans l’UE, ou bien les économistes (minoritaires) qui professent l’inverse ?
    Nous verrons bien...



  • Fergus Fergus 18 septembre 16:49

    Bonjour, pemile

    J’en suis désolé. Nouvel essai :
    Audubon, ornithologue de talent, peintre de génie

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès