• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

florent1968

florent1968

Toujours engagé politiquement , j’ ai toujours refusé d’écouter les personnes qui critiques les élus (nationaux ou locaux) alors qu’ils ne sont pas inscrits sur les listes électorales.
Au contraire j’ai toujours respecté les personnes qui se sont engagées dans le combat politique pour faire avancer la République. Je peux être en désaccod avec eux . C’est un autre débat.
Aujourd’hui je peux comprendre les personnes qui ne se reconnaisse pas dans les differents partis. C’est mon cas comme c’est le cas d’autres personnes .
A ce titre nous avons décidé de créer le Front Européen et Républicain.
Ce parti reprend pour l’essentiel les valeurs défendues par les Radicaux des années 1930. Il n’hesite pas à demander du progrés social (pour tous notamment au niveau européen) tout en pronant la sécurité (la sécurité étant la premiére des libertés)
Si nous arrivons a féderer les differentes forces centristes, de gauches et de droite qui ne se reconnaissent ni dans le PS, ni dans le PC, ni dans l’UMP de M Sarkozy de Nagy Bocsa et encore moins dans le FN nous pouvons féderer jusqu’à 30% de l’electorat sans compter les non-inscrits qui restent à convaincre.
La politique est quelque chose de noble. Laisser le débat politique se transmettre comme un héritage entre familles physiques ou morales serait une trahison par rapport au combat qu’on mené nos ainés pour instaurer en France la République.
 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/09/2006
  • Modérateur depuis le 29/01/2010
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 11 75 241
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 14 11 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • florent1968 florent1968 23 juin 2011 14:20

    Les banques preteuses ont tout interet à ce que la grece soit endettée de façon à faire du fric sur l’interet de la dette, elles on aussi un interet en rachetant à prix modique les bijoux de famille de l’Etat Grec ce qui leur permettra d’être gagnant sur les deux tableaux.
    Si les dirigeants européens voulaient ou avaient voulu réellement aider la Grece ils l’auraient fait depuis longtemps.
     Non pas en l’obligeant à sortir de l’€ ça aurait été une catastrophe.
    Mais en prenant la direction de la BCE et en fixant des taux d’interet identique pour l’Europe des 27 et pas 27 taux differents en fonction de la situation de chaque pays.
    A partir de là ils auraient pensé à créer une Cours Europeenne des Comptes.
    Car s’il y a bien quelque chose qui ne va pas dans une moindre proportion en France comme en Grèce, beaucoup plus que la dette, c’est la fiscalité.
    Entre la fraude qui n’est pas combattue et les allègements dont profitent certains privilégiés voici deux etats qui perdent des milliards d’€.
    La France perd 100 Milliards par an entre les allègements (70 milliards) qui ne servent à rien et la fraude, alors imaginer la Grèce !
    Pourtant la Grèce a un voisin qui a réussi a poser un système fiscal qui lui rapporte de l’argent et a avoir une croissance importante.
    Certes il n’est pas dans l’€ ...mais quand on sait qu’il s’agit de la Turquie on peut se poser des questions !

    Pas besoin de commission à moins de nous voiler la face.
    A l’image de la Floride, qui a été en faillite sans entrainer la faillite des USA la Grèce pourrait être en faillite sans entrainer la faillite de l’Europe.
    Par contre aidons la Grèce a avoir un cadastre, à mettre en place une politique fiscale logique, raisonnée et suivie.
    Pour cela ayons une politique ficale europeenne et une cours des comptes europeenne !



  • florent1968 florent1968 24 mai 2011 16:44

    je vous cite « En soulageant le taux maximum d’impôt des plus hauts revenus de 54 % en 2000 à 40 % en 2007, ces réformes ont profité, année après année, surtout aux plus riches contribuables »
    OUI Mais vous auriez du mettre pour être plus précis de
    car les réductions de la gauche n’étaient pas du tout les mêmes

    1) reduction de la Taxe d’habitation en augmentant les dégrévements fiscaux pour les personnes plus modestes
    ça a été supprimé par l’UMP , pour être plus exact l’UMP pense que les dégrevement ne doivent pas exceder 25% du total !

    2) un abaissement de l’impôt sur le revenu en ne touchant que les deux plus basses tranches de l’impôt sur le revenu

    3) une réduction de la TVA de 20,6 à 19,6 % !

    Le bouclier fiscal et les autres allègements fiscaux c’est l’UMP de Chirac et encore plus de Sarkozy ! qui depuis 2007 a encore plus augmenter les avantages à 2 classes

    Les très riches (+ de 100 000 € mensuels de revenus) et les rentiers !
    Si on vous lit on a l’impression que tout s’est arrete en 2007 et que Sarkozy n’aurait pu rien faire...bien au contraire il est au pouvoir depuis 10 ans et a ruiné la France !

    Le PS n’a rien à voir là dedans !

    Quand à la finance je m’en foue...si Sarkozy l’avait voulu lors de la crise boursière il l’aurait fait comme Mitterrand et les anglais, il l’aurait nationaliser !

    http://front-europeen-et-republicain.blogpsirit.com



  • florent1968 florent1968 17 septembre 2010 15:38

    Vous feriez mieux de relire pourquoi ils demandent plus d’argent, en résumé, une population qui va viellir et qui va en subir les consequences...il faut aussi faire la recherche fondamendatel...autrement on ne trouve rien pour soigner les maladies et on achetes les produits aux autres pays....

    Rappel
    ils proposent la création d’un « grand institut national sur le cerveau et ses maladies avec un réel plan cerveau fédérant les nombreuses actions existant déjà, mais non coordonnées (plan Alzheimer, AVC, autisme, etc.), et associant tous les acteurs de la recherche et de la société ».

    Parmi les autres priorités, ils placent en tête de la liste le renforcement de la recherche fondamentale sur la connaissance du développement, du vieillissement et de la physiologie du cerveau, puis le renforcement du caractère pluridisciplinaire de la recherche en neurosciences, avec la chimie, les nanotechnologies, les mathématiques et les sciences humaines et sociales. De plus, ils suggèrent de créer des centres de recherche « translationnelle » entre la recherche fondamentale, la neurologie et la psychiatrie. « Il suffirait de dix à quinze centres en France, situés idéalement dans les grandes structures hospitalo-universitaires »,
    selon le Pr Lyon-Caen. Enfin, pour faciliter l’accès aux données et donc rendre la recherche plus efficace, les neurologues demandent la création de centres de gestion, de stockage et d’analyse des données cliniques, d’imagerie et biologiques pour les maladies neurologiques et psychiatriques
    Et tout ça c’est pas gratuit



  • florent1968 florent1968 11 août 2010 16:31

    imaginez un instant que les pays exterieurs appliquent la même peine à nos compatriotes et que nous recupérions sur notre territoires tous ceux qui ont été condamnés à de lourdes peines !
    que deviennent t-ils des apatrides ?

    Vous parlez de l’immigration subie...je vous rappelle que nous avons à l’étranger plus de 2000 0000 de nationaux....s’ils revenaient...comme ce fut le cas de ceux qui étaient en Cote d’Ivoire ça se passerait comment à votre avis ?

    Vu comment ont été traité ceux qui sont revenus de Cote d’ivoire...à mon avis ...TRES TRES MAL !!!!!



  • florent1968 florent1968 11 août 2010 16:23

    Petit problème, Nicolas Sarkozy a déjà repris 50 % du programme du FN !
    Cela ne suffit pas à la droite très dure et à l’electorat FN pur sucre qui veut aller encore plus loin, cela ne convient pas non plus à droite sociale !
    Cette droite dure peut réunir jusqu’à environ 25 à 30 % des suffrages. Elle a toujours fait !
    Que se soit aux Europeennes en 1999 Villiers + Le Pen + MNR + Sarko, que se soit en 2002, Le Pen + Villiers que se soit en 2007 ...
    N’oublions pas que Sarkozy a été le seul président de la V eme a créé un ministère - pas un secrétaire d’état un ministère- de l’identité nationale et ce dès son arrivée au pouvoir ça n’est surement pas pour plaire aux électeurs de gauche ou de la droite sociale !

    Si cet electorat est deçu, il ne votera plus pour Sarkozy ni pour le candidat de l’UMP mais pour le candidat du FN encore plus s’il (elle) s’appelle Le Pen !
    Mais l’ensemble des voix ne pésera jamais plus de 25 à 30 % c’est le système des vases communiquants !

    Le FN n’a jamais rien proposé...il s’est toujours adapté. 1 million de chomeurs 1 millions d’immigrés, puis 3 millions de chomeurs 3 millions de chomeurs 3 millions d’immigrés, aujourd’hui c’est la faute à l’islamisation plus aux seuls immigrés...car il y a des immigrés catholiques notamment dans le nord pas de calais où il y a dans la population beaucoup de personnes qui ont des descendants polonais.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité