• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

franc

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 2076 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • franc 9 novembre 2011 21:23

    dire qu’il y a un changement et donc qu’il faut l’accepter est une ineptie

    car changement dans quel sens ?

    si le changement est dans le sens du bien alors oui on l’accepte ,

    mais le changement est dans le sens du mal alors on ne l’accepte pas ,quoi donc de plus naturel et de plus raisonnable ;plus encore on doit le combattre ,c’est non seulement un devoir humain mais encore une obligation divine

    Oui il faut plus de courage dans le présent que par le passé pour dénoncer la bêtise si la bêtise du présent est plus méchante que la bêtise du passé et plus encore contre la bêtise religieuse que la bêtise tout court

    la bêtise religieuse c’est la bêtise humaine érigée en religion ,rien de plus sacrilège et de plus infâme

    il faut écraser l’infâme (Voltaire)

    et la bêtise



  • franc 7 novembre 2011 17:00

    J’ajoute que la réforme de son dogme sur l’Histoire sainte totalisante du peuple juif en la dépassant pour déboucher sur une Histoire universelle providentielle de l’humanité toute entière peut se faire sans trop bousculer sa tradition qui répétons le d’après la doctrine de l’Eglise n’est pas une tradition figée mais une « Tradition vivante » selon la formule consacrée et concept tout à fait pertinent et merveilleux.

    en effet l’Histoire sainte du peuple juif peut être ramenée à une histoire particulière mythologique ou légendaire élevée en symbole protoreligieux sacralisée et dogmatisée donnant un signe allégorique représentatoire d’une théorie religieuse ouvrant un sens universel et transcendantal selon une juste interpétation par l’esprit et par la raison ..Cette mythologisation ne débouche pas sur un bouleversement de la tradition catholique puisque déjà l’Eglise reconnait une certaine forme d’allégorie dans les récits des écrits de l’ancien testament comme du nouveau testament selon sa doctrine rationalienne thomiste .Une fois que l’Histoire sainte du peuple juif se comprend comme une forme symbolique allégorique particulière tenant comme signe dogmatisé de l’axiome d’une théorie religieuse ,il n’est nullement besoin de justifier les actes de violences contenues dans les récits de ctte histoire symbolique puisque les faits peuvent être considérés comme des faits légendaires de la pensée mythologique comme l’histoire légendaire néanmoins pleine de significations religieuses tout à fait profondes et universelle d’Osiris et d’Isis.


    Le nettoyage philosophique de la religion chrétienne n’est pas terminée disait la philosophe et mystique Simone Weil .Benoit XVI ,dans son discours au monde culturel aux Bernadins de Paris,parle et dénonce avec raison les différentes étapes de déhéllènisation de la doctrine de l’Eglise catholique ,cela concours à la réhellènistion de la pensée catholique et donc participe à ce nettoyage philosophique .



  • franc 7 novembre 2011 15:49

    Pierre Régnier ,vous avez raison de condamner la mauvaise justification de l’Eglise catholique d’une partie de l’Ancien testament contenant des violences inouïes ,cela résulte d’une pratique mauvaise de l’Eglise qui continue à s’exercer malgré et contrairement à ses principes fondamentaux formulés théoriquement dans sa doctrine officielle ;

    En effet officiellement l’Eglise condamne toute religion du livre et donc du biblisme comme une perversion et une hérésie et cependant elle continue dans la pratique une certaine forme restante de biblisme par le biais de la continuité historique et en totalisant ,absolutisant et divinisant en quelque sorte une histoire particulière,partielle et locale de l’humanité en liant le nouveau testament à l’ancien testament pour en faire un tout cohérent propre à une symbolisation sacrée et dogmatique d’une théorie religieuse qui fonde l’institution de la religion catholique ,en même temps qu’elle ne veut pas trop bousculer la tradition,et de ce fait ,l’Eglise en est venue à s’obliger (peut-être à son corps défendant )de justifier l’ancien testament qui est en relation avec le nouveau testament pour ne pas entraver la sacralité et la sainteté de l’Histoire Sainte dogmatique décrite par l’Ecriture sainte dogmatisée ;c’est donc dans le dogme de l’Histoire Sainte totalisante que se situe le vice et l’origine de cette justification de la violence qui serait voulue par Dieu par nécessité ,justification mauvaise car nullement nécessaire à l’élaboration d’une théorie religieuse rationnelle et que vous condamnez avec raison .


    Il faut donc que l’Eglise catholique révise ses dogmes et ses traditions quant à la définition et l’interprétation de l’Histoire Sainte en ne se basant pas ou plus sur une histoire particulière et locale pour édifier sa théorie religieuse mais sur une histoire générale et universelle del’humanité toute entière comme le fait si justement HEGEL ;C’est ainsi seulement que l’Eglise sera réellement catholique c’est à dire universelle en même qu’elle retrouvera toute sa cohérence et sa rationalité dans sa théorie et sa doctrine .



  • franc 6 novembre 2011 21:35

    J’ajoute que la liberté au service du bien n’empêche nullement d’utiliser la force pour contrer et anéantir la force opposée qui est au service du mal et ainsi « assurer la souveraineté du bien »



  • franc 6 novembre 2011 20:59

    ma Pomme,la liberté au service du bien l’emporte sur la liberté au service du mal ,car le bien l’emporte sur le mal dans un champ de liberté . 

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité