• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Gil Hopkins

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/11/2017
  • Modérateur depuis le 27/11/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 8 71 333
1 mois 0 2 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 157 128 29
1 mois 42 31 11
5 jours 14 7 7

Ses articles classés par : ordre chronologique











Derniers commentaires



  • Gil Hopkins 6 juillet 21:39

    @hunter

    « Oui, et ce qu’ils pensent on s’en tape, de toute façon… »

    N’étaient leurs jérémiades et leur victimisation, on ne saurait même pas qu’ils existent. Moi, c’est le sida qui m’a rappelé que les bugs biologiques étaient une réalité de notre monde. Jusque-là, c’étaient des gens qui étaient complètement étrangers à mon univers mental.

    On était encore très loin de l’arrogance revendicative actuelle, ils restaient encore supportables. Vu la vitesse à laquelle ils morflaient, ils faisaient profil bas, parce qu’ils comptaient sur les hétéros pour alimenter les collectes.

    « Et qu’ils essaient de nous lancer leurs talons aiguilles... »

    Avec une Angela Ponce (181 cm), qui doit chausser du 45, ça devient une arme redoutable.



  • Gil Hopkins 18 juin 19:10
    @Phalanx

    « ...le phénomène est déjà casi irréversible... »

    Dans cette optique, ce qui se passe en Italie n’en est que plus important.

    En hausse constante dans les sondages, depuis les élections du 4 mars, la Ligue vient de passer devant le Mouvement 5 étoiles. De peu, 0.2 point, 29.2 contre 29.0, mais c’est quand même historique, puisque la Ligue n’avait recueilli « que » 17.6 % voix pour la Chambre des députés et 17.3 % pour le Sénat.

    Dans le même temps, encouragé par la fermeté italienne, le ministre allemand de l’Intérieur, a mis la folle de Berlin au pied du mur, qui essaie de temporiser dans l’attente du Conseil européen des 28 et 29 juin. Ca va être chaud.

    D’autant plus que l’Italie a annoncé son refus de signer le traité de libre échange avec le Canada et, je la cite à titre d’exemple, l’interdiction de l’importation de riz cambodgien, contre les règles décidées par Bruxelles.

    Ce qu’il y a d’intéressant dans la conjoncture actuelle, c’est le renforcement du bloc des pays qui ne sont plus disposés à « obéir » à Bruxelles, et encore moins à une Allemagne dont le gouvernement est très affaibli. D’autant plus que les sondages se multiplient où l’AfD talonne le SPD...


  • Gil Hopkins 13 juin 17:31

    @Trelawney

    « Kim rentre chez lui avec la promesse de Trump de ne pas faire de manoeuvre militaire, alors que lui n’a rien promis du tout. »


    L’accord ne contient rien à ce sujet. Je lis « Le président Trump s’est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC et le président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. »

    Il est également question d’un échange de dépouilles des victimes de la guerre, puis de poursuite des rencontres entre les deux pays. Certains médias parlent d’un voyage prochain de Kim Jong-un à Washington, je n’en ai pas trouvé de confirmation.

    « Alors ils sont ou les 3 4 coups d’avance ? »

    Dans la tête du Donald, où voulez-vous qu’ils soient ? Ses détracteurs oublient systématiquement qu’il a publié un best-seller L’Art de la négociation... 

    P.S. - Pour ce qui des exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud, on peut considérer leur suspension comme un signe (verbal) de bonne volonté, sur lequel il sera possible de revenir au premier signe de mauvaise volonté de la partie adverse. Enfin cela, quand on ne maîtrise pas la science du futur qui est la vôtre...


  • Gil Hopkins 28 mai 15:46

    @Jean d’Hôtaux

    « Franchement, je ne vois vraiment à quel déclin vous faites référence… »

    Le déclin de la société, tout simplement si j’ose dire.

    « Que serait aujourd’hui l’héritage de la philosophie des Lumières... »

    La philosophie des Lumières, c’est justement la phase 2.

    « Que faites-vous du développement économique aux XVIII et XIXèmes siècles en Europe sans le protestantisme ? »

    Je ne joue jamais au jeu des spéculations rétroactives, je le trouve particulièrement stupide. Je note cependant que la révolution industrielle a démarré en Angleterre, pays anglican, et non protestant.

    Par conséquent, j’en viens directement à la phase finale du déclin que nous subissons, et que Tocqueville avait annoncé dès 1840, dans De la démocratie en Amérique :

    « Je vois une foule innombrable d’hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs, dont ils emplissent leurs âmes. Chacun d’eux, retiré à l’écart, est comme étranger à la destinée de tous les autres : ses enfants et ses amis particuliers forment pour lui toute l’espèce humaine ; quant au demeurant de ses concitoyens, il est à côté d’eux, mais il ne les voit pas ; il les touche et ne les sent point ; il n’existe qu’en lui-même et pour lui seul, et, s’il lui reste encore une famille, on peut dire du moins qu’il n’a plus de patrie. »

    Il n’a raté que la dégradation des moeurs, mais elle a pris des dimensions telles qu’elle était inimaginable, jusqu’aux années 50 du siècle passé...

    « En effet ce ne sont pas les évêques allemands qui ont pris cette initiative qui n’est d’ailleurs pas si récente que cela, puisqu’elle émane du Vatican lui-même. »

    C’était l’exception et ça tend à devenir la règle :

    « Pour l’archevêque allemand de Hambourg, Mgr Stefan Hesse, la chose est tranchée : le pape a clairement donné un signe d’approbation à l’accès à la communion pour les époux protestants des mariages mixtes lors de la rencontre sur ce sujet qui a eu lieu à Rome, le 3 mai dernier, entre les représentants des deux factions opposées de la Conférence épiscopale allemande.

    « …sept évêques, opposés à cette « hospitalité eucharistique », en avaient fait appel à Rome, au pape et à la Congrégation pour la Doctrine pour la Foi pour contrer cette décision.

    « Demande qui n’a pas été concluante puisque le pape François, selon son habitude ambiguë, n’a donné aucune indication doctrinale traditionnelle, n’a pas réglé le problème, mais a répondu par un ni « oui » ni « non » et par un renvoi à la Conférence épiscopale allemande afin qu’elle trouve un « consensus ».  » Médias-Presse.infos – 12 mai 2018.



  • Gil Hopkins 27 mai 21:25

    @Jean d’Hôtaux

    « ... aujourd’hui encore, le protestantisme et son apport à la culture européenne... »


    La Réforme a été l’élément déclencheur du déclin de l’Europe, en y introduisant le germe d’une division que, de nos jours, Dingoglio essaie de combler en transformant le catholicisme en secte protestante. 

    Certains évêques allemands en sont à autoriser que les conjoints protestants de catholiques reçoivent la communion, sans que l’Argentin ne trouve à y redire, et on observe, en maints endroits, des complaisances épiscopales pour les LGBTQI...
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès