• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Iceman75

Iceman75

Végétarien à tendance écologiste apolitique.
Créateur du site Histozic
webjournaliste sur Icezine

Tableau de bord

  • Premier article le 09/07/2007
  • Modérateur depuis le 17/07/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 23 254 826
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 55 31 24
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Iceman75 Iceman75 29 août 2008 16:00

    Il est en effet bon de souligner également que le business autour du soja n’est pas toujours clair. D’ailleurs on trouve aussi des "yaourt" au soja avec des ferments lactiques. Le soja ne doit absolument pas remplacé tout dans une alimentation végétarienne, sous peine de carences. Ce n’est pas le sujet de parler de l’alimentation végétarienne mais comme l’alimentation carnée, il ne faut pas basculer dans le tout viande, le tout soja ou le tout légume.
    Les produits avec du soja fermenté sont plus difficiles à trouver mais ne sont pas les seuls à fournir des protéines sans les toxines citées. 

    Personne n’oblige à consommer du lait de soja d’ailleurs. Je n’en bois quasiment pas pour ma part. Il ne me sert surtout que pour des recettes de cuisine en remplacement du lait, et dans ce cas je prends des produits non aditionnés de calcium (encore du marketing pour contrer l’idée qu’en se passant de lait on se passe d’un calcium indispensable). Cela aurait pu très bien être un produit ayant des propriétés culinaires similaires sans être issus d’un animal. 

    Comme le dit Phoebus, il est possible de revenir à une consommation raisonnable de produits animaux car nous ne sommes pas tous égaux dans le monde par rapport à l’alimentation. L’exemple des régions montagneuses et/ou à sol pauvre est à rappeler. Tout l’enjeu se situe là : ne pas vouloir appliquer un modèle unique à tout le monde...soit à l’opposée d’une logique industrielle mondiale !
    Pas si sûr si on prend le temps de la reflexion. 



  • Iceman75 Iceman75 28 août 2008 22:43

    a noter que le végétarien, au contraire du végétalien, consomme du lait et des oeufs. 

    Sans vouloir convertir de force les gens, proposer autre chose dans les rayons, créer un débat autour de ce qu’est devenu le lait industriel est un premier pas à faire plutôt que d’ignorer et d’accepter le discours mensonger de ces multinationales, que de laisser s’ancrer des fausses idées avec moults campagnes de publicité. L’essentiel est de permettre à tout un chacun d’avoir un choix, un vrai. 

    Moi même je me souviens du lait d’antan que l’on allait chercher à la ferme, lorsque c’était l’heure de la traite. Cela n’avait rien à voir, de même que la production de ces petites exploitations, et çà ne fait que 25 ans. Ce n’est pas avoir rendu service à la profession d’agriculteur que d’avoir laissé faire ces dérives. 



  • Iceman75 Iceman75 28 août 2008 15:41

    En effet, nous pourrions en dire beaucoup plus sur le business des alicaments.
    Si je parle de "lait de soja" c’est aussi pour reprendre, au même titre que ces entreprises laitières, un terme utilisé couramment pour que chacun comprenne et visualise de quoi il s’agit. Il ne s’agit pas d’une tromperie car on voit mal quelqu’un traire une femelle soja :D. On dit Lait DE Soja et non Lait AU Soja. 

    Certains d’entre vous ont consommé du lait de soja (je persiste puisque c’était ce qui était marqué sur la boite) nature avec donc ce goût étrange, avouons le. Mais et c’est là que je vous engage à tester, il existe des laits de soja adoucis avec un gout plus neutre. Il est très difficile à trouver en France, hélas. De même les yaourts/desserts au soja aromatisés aux fruits ont à peu près le même gout que leurs équivalents laitiers. Enfin il y a également des glaces au soja, même chez Nestlé. 

    Mais de toute façon, le coeur du problème n’est pas l’acceptation du lait de soja et le remplacement total du lait. Si certains d’entre vous savent qu’il faut qu’une vache ait un veau pour produire du lait, ce n’est hélas pas le cas de tous les citadins. Actias a justement rappelé que la production de soja sert essentiellement à nourrir le bétail, et là, nous (plutôt vous en l’occurence :D ) mangeons des OGM sans le savoir de manière indirecte. 
    Candia aurait pu appeler tout simplement son produit Silhouette sans lactose, ou je ne sais quel acronyme, mais il a volontairement joué sur l’ambiguité. 



  • Iceman75 Iceman75 20 août 2008 13:49

    d’où justement l’interet du logiciel libre.
    Souvenons nous qu’avec Mac OS, il était possible de désinstaller des logiciels beaucoup plus simplement il y a de cela 10 ans. 
    les dll, la base de registre, et bien d’autres composants installés, cela fait beaucoup d’origines pour des ralentissements, des plantages...Erreur reprise d’ailleurs dans Windows Mobile. Mais le monde ne se limite pas à windows.
    Les solutions propriétaires et fermées ont peu d’avenir. Apple a d’ailleurs été forcé d’ouvrir un peu plus sa plateforme car des applications "pirates" apparaissaient sur iphone. 



  • Iceman75 Iceman75 19 août 2008 23:11

    Et si justement l’avenir était dans les applications sans réelles installations. Actuellement sur la plateforme windows, pour les logiciels libres, le dernier cri est d’avoir une application "portable" donc sans installation mettant un beau bordel dans l’OS.
    Opera portable, Firefox 3 portable, Thunderbird et toute la panoplie d’outils bureautiques et graphiques sont déjà disponibles. On peut tout emporter sur une clé USB, et imaginez le confort lorsque l’on réinstalle Windows. Il suffit de copier le contenu de la clé sur le pc pour retrouver son pack logiciel habituel.

    Les solutions mobiles sont très volatiles : Le palm disparait peu à peu . Windows Mobile a oublié ses anciennes versions pour s’orienter définitivement vers le smartphone....jusqu’à ?

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité