• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

In Bruges

In Bruges

Tueur à gages mis au vert à Bruges par " la Direction".
 

Tableau de bord

  • Premier article le 27/01/2022
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 895 61
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • In Bruges In Bruges 17 janvier 16:27

    Bon, je ne voudrais pas casser votre article ni trop insister sur le talent d’Edouard Baer, mais bon, une dernière pour la route..

    https://www.youtube.com/watch?v=LF7vW5Ptboc



  • In Bruges In Bruges 17 janvier 15:50

    @Vincent Delaury
    T’ façons, le meilleur film, chais pas, mais le meilleur acteur c’est Gérard Darmon, epicétou...
    Et c’est très bien dit ici par ce vieil Edouard :
    https://www.youtube.com/watch?v=BflYRX0KThQ

    Z’étes OK avec mon humour un peu décalé ?



  • In Bruges In Bruges 17 janvier 11:08

    Votre article me fait obligatoirement penser à ce morceau de bravoure fulgurant d’Édouard Baer en ouverture du Festival de Cannes 2018, et le fameux « à quel moment ça a merdé dans vos vies ? » et « ces films étaient-ils si bons ? ».

    https://www.youtube.com/watch?v=jwP1zl8jgzI

    A part ça, à la marge ( car il date de 2022), je signale le film atypique et un peu barré de (et avec) Jean Marc Barr ( celui du Grand bleu) «  les indociles » , qui passe actuellement en streaming sur Arte. Décapant.

    Personnellement, j’aurais mentionné pour 2023 « The Banshees »  ( qui reconstitue le duo de « In Bruges », Colin Farrel et Brendan Gleeson ) film pur comme le diamant, et « Nostalgia », de Mario Martone , le retour impossible à Naples du fils prodigue dans le monde impitoyable de la Camorra ( belle prestation de Pierfrancesco Favino)



  • In Bruges In Bruges 11 janvier 16:23

    @ l’auteur,

    Article équilibré et lucide, avec une bonne distance par rapport à ceux qui hurlent avec les loups sur le dernier truc à la mode (La saga de la famille Delon, Depardieu, etc, on se croirait chez le coiffeur ou dans les sketches des « Chevaliers du fiel ».)

    Sur Depardieu, si vous êtes vraiment agrégé de philo, je ne vous ferais pas l’injure de vous expliquer l’aliénation au sens philosophique du terme ( et pas au sens marxiste bas de gamme).
    Je crois que Depardieu est aliéné depuis 10/15 ans : c’est à dire qu’il est « devenu autre », il est « étranger à lui-même » . « on ne le reconnait plus » et il ne se reconnait plus ( d’où la terme d’aliéné pour dire « fou » au sens psychiatrique).
    Ce que les Bac moins 12 du site appellent « péter les câbles », etc.
    Ce n’est pas de la simple provocation. Il est au delà de cela, je crois, il s’est éloigné de lui et du reste.
    Quand j’étais ado, un vieux paysan de l’Isère disait , pour ce genre de situation ( et c’est assez beau, je trouve) : «  il n’est plus de chez nous ».
    C’est triste, mais c’est réel : car cet éloignement du réel et de lui même produit donc de la réalité, volens- nolens.



  • In Bruges In Bruges 4 janvier 16:28

    Je ne comprendrai jamais pourquoi, de Cantat à Depardieu en passant par Polanski ( et même en remontant à Dreyfus) d’obscurs moralistes à 3 balles, gens un peu vieillis, tapés par la vie et les aigreurs, viennent depuis leur petit 2 pièces et leur ordinateurs, hurler -bien à l’abri- avec les loups, et y aller de son « j’accuse », tels des Zola du pauvre (Zola qu’ils n’ont même pas lu...).

    A longueur d’articles, de post.

    Oui, pourquoi ?

    Vous êtes à la retraite ? Alors, allez marcher, face aux embruns... et... attendez que justice passe (ou pas...). On y verra ( un peu) plus clair, sans doute, quand la fumée sera retombée et que certains masques seront tombés.

    Et sinon tant pis, c’est pas de ça qu’on va mourir. (Mais on va mourir, ça c’est sur...)

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Parodie

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité


Agoravox.tv