• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

jcm

jcm

Spécialiste en généralités même avant un premier cycle universitaire d’Aménagement du Territoire où j’ai toutefois beaucoup appris je reste curieux de beaucoup de choses depuis plus de 50 ans.
Et cela fatigue, la curiosité, c’est exigeant !
Mais cela apporte aussi beaucoup, essentiellement des questions auxquelles on ne sait pas répondre.
J’espère continuer un moment à me fatiguer...

Tableau de bord

  • Premier article le 11/10/2007
  • Modérateur depuis le 11/02/2008
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 38 512 1103
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 36 16 20
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • jcm jcm 27 juillet 2011 19:55

    Il devait y avoir un sens caché à votre premier message, et que je n’aurais pas saisi peut-être ?

    Désolé.

    Je suis venu très récemment à Twitter, n’ai aucune action dans cette organisation, et me suis aperçu que c’est un formidable outil d’information et de diffusion des idées.

    La rigueur intellectuelle ne me semble pas interdire l’usage de cet outil, et peut-être même est-il, selon l’usage qu’on en fait bien sûr, un outil au service de ma rigueur intellectuelle car traiter d’un sujet d’actualité sur lequel on ne connaîtrait pas les derniers développements pourrait être considéré comme un manque de rigueur...

    Voyez, les choses ne sont pas si simples...



  • jcm jcm 27 juillet 2011 18:59

    Ce n’est pas le faciès (au sens large du terme bien entendu) de l’émetteur ou du passeur d’une idée qui prime, mais l’idée en elle-même.

    J’ai lu des choses extrêmement intéressantes sans connaître le nom de leur auteur, ou même si son nom était présent, sans vérifier que cela pourrait véritablement correspondre à son état civil, et je suppose qu’il pourrait en être de même pour vous.

    Avez-vous lu du Stendhal ?

    Marie-Henri Beyle dit
    Stendhal...

    Emile Ajar... et il y en a vraiment beaucoup d’autres, alors piètre remarque probablement...

    Pour ce qui est de la « pensée en liberté » : eh bien libérons-la de la contrainte du nom, quand cet contrainte représente une impossibilité d’émettre la pensée, et ce type de cas existe.



  • jcm jcm 27 juillet 2011 13:18

    Il serait possible (et très sérieusement envisagé) que les législations évoluent à ce sujet :

    « Internet privacy controls challenge tech industry »

    « The federal government has put Google, Microsoft, Apple and other technology companies on notice : Give consumers a way prevent advertisers from tracking their movements across the Web - or face regulation. »

    Comme vous le verrez la question n’est pas simple à résoudre...



  • jcm jcm 27 juillet 2011 12:56

    Vous aurez peut-être noté que je n’ai jamais écrit que Google serait négatif à tout point de vue, et il ne l’est pas à mon point de vue.

    Le titre de cet article le sous entend avec le terme « dérives ».

    Je ne vois donc pas Google comme « le diable », même si en fin de compte le système G+ tel que conçu et présenté actuellement pourrait avoir des conséquences éventuellement « diaboliques », à tout le moins fort néfastes.



  • jcm jcm 27 juillet 2011 12:44

    En 1940 vous eussiez dit « pensez-vous qu’il soit indispensable de créer l’arme atomique pour façonner le monde... ».

    Même s’il y avait eu une majorité pour juger cela non indispensable la chose s’est faite et a façonné notre monde.

    Ce n’est donc pas le critère de nécessité (« indispensable ») qui compte mais juste le fait que l’outil existe et que dès lors, pourvu qu’il y ait quelqu’un à lui reconnaître une « utilité », il est utilisé et génère donc les conséquences liées à ses caractéristiques.

    Que vous le vouliez ou non Google a déjà façonné « votre » monde et le façonnera encore...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité