• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

kimbabig

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 496 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • kimbabig 21 janvier 2015 22:12

    Isga n’a rien compris une fois de plus :

    Merkel en a plus rien à faire que les Grecs votent pour des soi-disant partis d’extrême-gauche (et ce qualificatif est inapproprié pour des sociaux-traîtres de Syriza, qui veulent rester dans l’europe) qui racontent n’importe quoi à leurs électeurs en leur disant que leur pays va rester dans l’europe en évitant l’austérité.

    Elle s’en fout parce que les sociétés Allemandes ont eu le temps d’épurer leurs comptes de créances sur la Grèce. Donc, si les Grecs ne paient plus leurs dettes, ils vont dégager de l’euro, tout simplement.

    Donc Tsipras, s’il veut rester dans l’union européenne et dans l’euro, fera exactement la même chose que ses prédécesseurs et continuera d’enfoncer son pays dans le Tiers-Monde au nom de l’europe. C’est un guignol, comme tous les crétins qui croient à l’« europe sociale »...

    Le fameux QE, ce sera chacun sa planche à billets, chaque banque centrale rachètera les dettes de son propre pays et pas celles des autres, jusqu’au moment où les euros des pays qui auront le plus créé de monnaie ne seront acceptés dans les autres pays qu’avec prélèvement d’une commission...

    Et on sera enfin débarrassés de l’europe !

     smiley smiley smiley



  • kimbabig 21 janvier 2015 21:58

    Mais c’est toi, l’extrême-droite, Isga, c’est toi qui soutient les nazis d’Ukraine.
    Faut pas prendre ton cas pour une généralité.

    Pour ta gouverne, les Suisses ne risquent pas de ramper devant l’union européenne... Ce n’est pas demain la veille qu’ils accepteront de rentrer dans cette union mortifère !

    Leur Banque Nationale vient justement de s’apercevoir qu’arrimer le Franc Suisse à l’euro était une erreur, et forcément la correction est brutale : la valeur du Franc s’ajuste à la compétitivité de l’économie Helvète, qui est justement la plus compétitive au Monde, et pas seulement grâce aux banques.

    Pour considérer que la Suisse va se rapprocher du tas de merde européen alors que les faits montrent clairement qu’elle fait tout pour s’en éloigner (désarrimage du Franc par rapport à l’euro, décision prise par référendum de réduire le quota d’immigrants en provenance de l’union européenne), il faut vraiment avoir une case en moins...

     smiley smiley smiley



  • kimbabig 21 janvier 2015 21:48

    ’Les nations qu’étaient la Bourgogne et le Poitou"

     smiley smiley smiley

    Il dormait en cours d’histoire Isga ?

    Mais quand on soutient les nazis Ukrainiens comme le fait Isga, on est pas très instruit ni malin, forcément...

     smiley smiley smiley



  • kimbabig 21 janvier 2015 21:43

    Isga le pro-nazi (Isga défend becs et ongles les nazis Ukrainiens sur d’autres fils, il est bon de la rappeler) revient polluer des articles intelligents avec des énormités plus grosses que lui.

    Il est invraisemblable que ce troll demeuré soit encore autorisé à poster sur ce site...

    L’« autre europe »... Le gros piège à cons qui nous est resservi depuis la signature du traité de Rome chaque fois que les tares de cette nuisible construction européenne apparaissent au grand jour... smiley smiley smiley

    L’uniformisation des niveaux de vie dans l’union européenne smiley smiley smiley smiley
    Le vaste blague !

    La Grèce était un pays qui s’en sortait très bien économiquement à la fin des années 70, maintenant c’est devenu un pays du Tiers-Monde, merci l’europe !

     

    Quand au QE, ce sera surtout à chacun pour son Q et à chacun ses dettes…



  • kimbabig 20 janvier 2015 23:35

    Bonsoir à l’auteur,

    Il semblerait qu’un petit détail, d’importance, vous ait échappé au sujet de ce fameux « QE ».

    « Der teufel liegt im detail », comme disent les Germains.

    Il y aura bien rachat de dettes à coup de planche à billets dans la zone euro. Seulement, pour ne pas déplaire aux Teutons, chaque banque centrale rachètera les dettes de SON propre pays à coup de planche à billets, et pas celles des autres pays.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20150119trib1f2505eb8/la-bce-va-t-elle-fragmenter-la-zone-euro.html

    Autrement dit, c’est le début de la fin de l’euro, et on ne peut que s’en réjouir !

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès