• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Lisa SION 2

Lisa SION 2

Il y a trente ans, quand mes futurs-ex-beaux-parents nous ont invités au resto pour présentation, j’ai commandé un bol de riz. Évidemment, ils n’ont pas du tout aimé...Depuis, je lutte toujours contre tout impérialisme, d’où qu’il vienne, qu’il soit familial, communal, animal, ou mondial. Le combat n’est pas encore gagné, mais presque, car le temps use l’erreur et polit la vérité. Ma devise : He who will not, freely and sadly confess he is much a fool, is all a fool. Thomas Fuller. 
Je suis artiste inconnu, musique, dessin, et tiens des chambres d’hôtes ( jusqu’à cinq places + trois enfants ) où vous serez tous les bienvenus. ( pas tous à la fois bien sûr )

Tableau de bord

  • Premier article le 01/04/2008
  • Modérateur depuis le 01/01/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 109 6102 3652
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 2570 2108 462
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 avril 2016 20:40

    O que voilà encore un article pertinent, mais qui sert juste de trampoline à quelques trouble fête qu’il est important de comprendre qu’aucun ne ferait ministre. L’idée de filer des postes à des personnes connues ayant démontré compétences est meilleure mais dangereuse. L’idée de l’homme providentiel qui s’efface dans la foule prouve que personne n’est capable de désir d’hériter d’un tel bilan social. Le système actuel démontre que les directives viennent d’au dessus et que chaque nouvel oiseau sorti du nid se voit confier «  une partition à son nom ». Il démontre également qu’une des tentacules de ce monstre à bout de souffle cherche à nous couler, et ta solution ne consiste qu’à repeindre le pare choc...courage ! C’est dommage car un outil extraordinaire peut permettre à chacun d’exercer une part de pouvoir démocratique : le numérique.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 17 avril 2016 17:20

    Article modéré, fil tempéré sur un sujet sensible, auquel je vais ajouter une pincée de piment. Si j’étais le grand gourou d’une odieuse secte mondialiste, je soumettrai mes ouailles à capter le monde paysan pour l’industrialiser à grand coup d’ogm improbables, de pesticides immangeables pour totalement ravager le système nourricier et ainsi rendre indispensable et généralisé le monde médical destiné à soigner le flot de vivants. Comme quoi le paysan et le médecin travaillent main dans la main...bien joué Fergus.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 avril 2016 19:22

    Bonjour Fergus,
    savez vous pourquoi le pouvoir use du terrorisme pour nous faire peur ?
    Parce qu’ils sont pétrifiés par cette même peur qu’ils projettent sur nous.



  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 avril 2016 17:55

    @L’auteur,
    je constate que l’opinion sur poutine date souvent de l’ère soviétique, soit d’il y a quarante ans...
    A propos du dialogue citoyen en Russie ! https://fr.sputniknews.com/russie/201604141024226629-ligne-directe-poutine/ éloquent non ?



  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 avril 2016 15:55

    Slu l’indien,
    excellent titre d’article sifflant et conclusion cinglante ! Tous les ingrédients y sont pour faire une flèche redoutable. A propos du nucléaire, le vieux seau est menacé, il aurait été utile de prévoir un neuf pour le remplacer comme la filière thorium http://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/conference-thorium-l-atome-pour-la-52833 mais Areva en a décidé autrement avec l’EPR...
    Lorsque l’on a conscience de l’état lamentable dans lequel rampe la France au pied du libéralisme, il suffirait d’une catastrophe nucléaire sur notre territoire pour qu’enfin toute les solutions alternatives que tu as déjà évoquées éclosent enfin. « Un mort suffit à un carrefour pour qu’on y mette un feu rouge » et c’est comme ça que depuis l’avènement du nucléaire français, chaque nouvelle solution de remplacement est électrique. Les vieux seaux qui siègent au sommet de l’appareil étatique sommeillent dans des bureaux feutrés, les centaines de conseillers et petits fonctionnaires ne sont que des petites cuillères et nous des mouchoirs...
    La filière nucléaire est désormais financée par la planche à billet quitte à être déficitaire seule une nouvelle crise financière ou une catastrophe en viendra à bout. Vivement la crise qu’on en finisse avec cette horreur, merci l’arc.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès