• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

lisca

lisca

Merci à tous ceux qui me lisent. Ce que je suis n'est pas important, que dire ?
J'ai beau chercher... J'ai un CV quelque part, mais où ? Je l'ai trimballé d'un pays à l'autre et il est resté sur un siège d'avion.

Tableau de bord

  • Premier article le 18/03/2008
  • Modérateur depuis le 14/02/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 39 674 612
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 403 314 89
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • lisca lisca 18 mars 2008 20:39

     

    @zanini
    Vos sources ?
    Le First Amendment autorise encore les Américains à penser à peu près ce qu’ils veulent. Ce n’est pas au docteur Paul, ni à qui que ce soit, de mettre un nez fouineur dans les opinions ou les vies passées des individus avant d’accepter leurs dons. Ce serait transformer sa campagne en loge de concierge.
    Le président des USA n’est pas spécialiste des problèmes de la lointaine Afrique. Il est élu par les Américains pour les Américains. S’occuper de ses oignons et de sa poële à frire, c’est un job extrêmement prenant et nourrissant, pour lequel je vous conseille de postuler.
    Par ailleurs les histoires de « génocide », vous ne croyez pas que ça commence à bien faire ? Que de juteux profits pour le complexe militaro-industriel ce vocable ne fournit-il pas !
    La constitution US des pères fondateurs n’a pas été faite pour les étrangers. Vous semblez tombé de la lune ?
    Ron Paul est pour l’abolition du financement public de sociétés privées… Mais quel changement ! Nous avons actuellement la privatisation des bénéfices d’entreprises publiques, et la nationalisation simultanée de la dette privée.
    RP n’ira pas chercher dans la poche du pauvre travailleur lambda de quoi enrichir les richissimes fabricants de médicaments. Ces sociétés sont « chargées de contrôler la dangerosité de produits commerciaux ». C’est vous qui le dites, ou elles. Où est le problème ? Une fondation scientifique privée à but non lucratif peut parfaitement contrôler cette dangerosité. Vous voulez payer, vous, toujours payer, pour n’importe quel machin bourré d’employés de bureau ? On vous prend combien sur votre salaire ?
    L’heure n’est plus aux grandes déclarations généreuses (pour les indignés de profession) assorties de ponction dans le porte-monnaie citoyen. Il faut trouver de quoi payer une dette astronomique, et garder ce qui reste pour manger. Enfin, ça vient. Par chez nous aussi.


  • lisca lisca 18 mars 2008 20:13

     

    @zalka
     
    Effectivement, le docteur Paul qui est chrétien, en tant que médecin qui a mis au monde plus de 2000 enfants, est opposé à l’avortement. Il distingue cependant ses convictions personnelles et sa religion des affaires d’état. C’est pour cette raison qu’il est décidé à intervenir au minimum dans les affaires de « société ». Ce n’est pas son rôle, tout simplement. Il est un arbitre. J’insiste : ce n’est pas lui qui décide, mais la constitution, voix du peuple.


  • lisca lisca 18 mars 2008 20:04

     

    @Romain Baudry
     
    Le système des primaires aux USA est très complexe et un peu fastidieux à expliquer et comprendre. On peut retenir que le candidat républicain n’est pas encore désigné, malgré le battage de la presse marchande qui attribue à McCain la nomination. Les résultats état par état pour Ron Paul
    paraissent effectivement faibles. Mais il n’y a plus que deux candidats en lice pour la nomination républicaine : Ron Paul et McCain, pour lesquels les délégués devront choisir au mois de juin. McCain n’est pas apprécié unanimement. Loin s’en faut. Il est un candidat inféodé aux néocons, pas aux principes républicains, contre lesquels il s’est positionné de fait à mainte reprise. Il est vu par beaucoup d’électeurs comme un « liberal » (gauchiste) déguisé. Au moment du choix final, on peut espérer raisonnablement une préférence des délégués sincèrement républicains pour Ron Paul.
    Le travail du président des USA n’est pas de se préoccuper en priorité de grands thèmes à portée globale, selon RP. Son job c’est la gestion des intérêts du peuple américain ; il prétend s’y limiter, en toute modestie. Le bateau prend l’eau et ça urge. A la base, il faut affronter une dette colossale, donc faire des économies. Les grands projets planétaires, aussi cruciaux soient-ils, passent en second plan quand il faut payer le loyer et s’alimenter.
    En ce qui concerne le Second Amendement (droit de se défendre individuellement) la constitution américaine originelle établit sagement que les citoyens sont les maîtres de leur gouvernement et non l’inverse. En conséquence, elle prévoit que la défense du peuple soit assurée par le peuple lui-même le cas échéant, comme à Athènes ou Sparte.
    Le docteur Paul se garde d’imposer ses opinions. Il est là pour le peuple, c’est rafraîchissant. Si le peuple, dont la voix est la constitution, décide que les étrangers en situation illégale ou improductive doivent partir, alors il appliquera leur volonté. Si vous devenez chômeur en fin de droits, vous ne garderez pas chez vous la baby-sitter polonaise, et vous pouponnerez vous-même, non ?
     
     


  • lisca lisca 16 mars 2008 12:47

    @ Gilles

    Vous êtes de mauvaise foi.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Statues et statuts : Première Dame
  2. Les Marmots de Soros
  3. Macronus Augustule
  4. Ce Mec




Palmarès