• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

loadmaster

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 293 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • loadmaster 26 novembre 2010 18:19

    http://www.crash-aerien.aero/forum/un-detonateur-trouve-dans-un-avion-de-air-berlin-t17187.html

    c’est bien une hot box ... envoyé par erreur, mais cela arrive assez souvent .

    Washington - The owner of a small firm in California confirmed Friday that he was the manufacturer of a fake suitcase bomb, intended for security training, that was found in a Namibian airport.

    Larry Copello, owner and president of Larry Copello Inc, which has a handful of employees in the small Sierra Nevada town of Sonora east of San Francisco, told the German Press Agency dpa that he estimates the case was made four years ago.

    He said the cases are sold for security training to US government agencies, including the Transportation Security Administration, which oversees security at US airports. The devices are used to train security screeners to spot bombs, he said.

    Other clients include foreign governments, including embassies, and corporate security firms, he said. Copello said his products are distributed through a security firm in San Francisco, which he refused to identify.

    ’It’s a generic test piece,’ he said, adding that it was harmless, and he is not in the business of manufacturing live ammunition.

    Copello said said that agents from the Federal Bureau of Investigation visited with him on Thursday and showed him a photo of the case, which allowed him to confirm it as his product.

    The suitcase was found at Namibia’s Windhoek airport among other luggage bound for Germany, creating a stir at a time when Germany is already on high alert for a possible terrorist attack. Copello said that he had no idea how his product ended up in Namibia but speculated that it happened in error : ’People make mistakes, and they forget things.’

    Copello said his company has ’very strict’ guidelines about who can buy their products, and that he has in the past immediately contacted authorities when approached by would-be buyers who seemed suspicious.

    ’I’ve never been approached by a terrorist, I don’t believe,’ he said.

    Copello said he has been overwhelmed by the attention : ’It’s not a good way to get publicity.’ 

    c’est pas la meilleur façon de faire de la pub.... indeed .....



  • loadmaster 26 novembre 2010 17:58

    Bon je viens de me renseigner en zone de frêt ces colis sont des Hot Box : (boite chaude) (Jargon du metier) donc des colis d’éssai pour voir si la sureté et la sécurité est remplissent bien leur role , le blm c’est que normalement les services ( sauf les agents de securité colis bagages ) des aéroports sont au parfum de la chose, et c’est très courant sur les vols PAX ( passagers ) en provenance des zone à risques.... mais pas que .
    donc là le blm c’est que soit c’est une affaire montée de toute piéce et il n’y jamais eu de hot box et c’est juste pour faire passer un renforcement des controles aux passagers toujours mal vecu ...
    soit il y a eu un short cut du-dis colis pour faire peur aux citoyens ... 
    Si j’ai bien lu la cia serait derriere ???? étonnant car normalement ce sont les cies qui font ce genre de controle de la securité et apportent des actions corrective... 


     



  • loadmaster 26 novembre 2010 15:47

     sort mais avait réussi à se poser.... la soute arrière complètement incendiée. Un rapport avait déjà pointé le rôle des batteries emportées


    Bon c’est la partie Arriere du pont principal ou main deck qui a pris feu , la soute avant et arriere est plutot les lieux de chargement inferrieur des avions ( sinon les passager s voyageraient en soute )

    ceci dit , les bateries sont une vraie plaie en transport aérien et un peu le flip des équipages et des loadmasters, nous les identifions maintenant , les placons en position 1 voir 2 maxi pour une intervention rapide avec extincteur à poudre... si les exportateurs Européen et US font attention aux recommendations IATA il n’en est pas de même pour les pays de l’asie du sud est ou les conditions d’emballage sont encore folklo....

    Pour ce qui est des risques d’emport d’explosifs ..... tu peux toujours mettre toutes les barriere que tu veux un act isolé d’un agent qui a accés aux oiseaux reste la plus forte chance de placer un colis piégé à bord.
    Par zone de frête en Europe,US, Australie, Japon ect ect risque pratiquement nul scanage systematique plus 24H de stop obligatoire en magasin client connu ou 48h client non connu ( scannage aléatoire car demarche du chargeur de suivre à la lettre le cahier des charges de production et d’emballage )

    http://www.iata.org/whatwedo/cargo/dangerous_goods/Documents/Guidance%20Document%20on%20the%20transport%20of%20Li-Batt_2010_FR.pdf
     



  • loadmaster 26 novembre 2010 08:03

    faites comme vous voulez !! mais c’est aussi juste pour prouver que les cies cargo ne sont pas toutes pourries jusqu’a l’os, certe si elles ont des contrats d’affretement charter avec les UN cela n’en fait pas forcement des trafiquantes d’armes..


     



  • loadmaster 23 novembre 2010 12:23

    http://www.airbridgecargo.com/langs/french.html

    AirBridgeCargo Airlines est la première compagnie aérienne en Russie à travailler avec des Boeing 747 comme avions-cargos. Notre société a été fondée en 2004 dans le cadre d’un département de lignes régulières du groupe Volga-Dnepr.

    C’est nouveau ,( Septembre) c’est à Roissy j’ai déjà vu leur avions en zone de frêt à Roissy .

    Et pour Une fois c’est pas des IL76 ..... smiley

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité