• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

neth

neth

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 06/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 1 55 5
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique




Derniers commentaires



  • neth neth 19 août 2010 11:58

    Douboudou1er, êtes-vous totalement ignorant pour ne pas savoir que « ripostes graduées », discriminations sur les contenus ou encore le filtrage arbitraire d’internet sont justement des mesures profondément anti-libérales ?



  • neth neth 11 juin 2010 20:56

    Vous êtes à côté de la plaque.
    L’un des fondements du libéralisme est le respect de la propriété privée. Ce que vous décrivez en est l’exact opposé. Moins d’État ne signifie pas moins de Justice, au contraire !
    Réveillez-vous !



  • neth neth 11 juin 2010 18:41

    Au contraire, toujours et partout le libéralisme montre qu’il favorise le développement humain.

    Je vous renvoie à mes constats ici : http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/hayek-toujours-d-actualite-76218#forum2584076



  • neth neth 11 juin 2010 18:35

    Le libéral ne se fait pas plus d’illusions que vous : il y a des modèles de société plus ou moins optimaux, mais aucun ne sera jamais parfait. La vie est ainsi faite qu’il y aura toujours des inégalités.

    En revanche on ne peut nier qu’il y a des sociétés où il fait mieux vivre, où les indices de développement humain sont-ils les plus élevés et où il y a globalement moins de conflits...

    Prenons la liste des pays classés par indice de liberté économique : http://www.heritage.org/Index/Ranking.aspx

    Comparons à la liste des pays classés selon l’indice de développement humain (IDH) :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_IDH_des_pays
    http://hdr.undp.org/en/reports/global/hdr2009/chapters/francais/

    Qu’observe-t-on ?
    Quelque chose comme ceci : http://www.contrepoints.org/local/cache-vignettes/L400xH256/pnud-7578d.png

    ----

    Alors certes, ce rapprochement statistique ne constitue pas un argument scientifique qui prouverait les vertus du libéralisme, et il ne suffira pas à vous convaincre.
    Mais je vous mets au défi d’obtenir pareille corrélation avec les prélèvements obligatoires.

    Pour vous aider deux chercheurs français se sont penchés sur la question. André Barilari (professeur associé de finances publiques à Paris I) et Thomas Brand (doctorant d’économie ENS Cachan).

    Ces 2 chercheurs ont réussi à prouver, en mobilisant les statistiques mondiales sur les prélèvements obligatoires de 130 pays et en tenant compte des classements de chaque pays en fonction de leur niveau de démocratie, les 5 corrélations fortes suivantes :
    • Les pays dont le poids de la fiscalité dans la richesse nationale est relativement faible, inférieur à 12-15 %, sont essentiellement des pays dictatoriaux et/ou à faible indice démocratique et de développement humain (IDH) ;
    • Les pays dont la part de la fiscalité est relativement plus importante, entre le seuil précédent et 25 % du PIB, sont considérés comme semi démocratiques avec un indice de développement humain moyen ;
    • Les pays dont la part de fiscalité dans le PIB est de plus de 28 % sont presque toujours démocratiques et d’indice de développement humain élevé ;
    • Le coût marginal de la démocratie est ensuite croissant : un point supplémentaire de prélèvement obligatoire dans le PIB profite de moins en moins à la progression de l’indice démocratique. De plus, il existe un seuil fiscal au-dessus duquel les progrès démocratiques paraissent infimes, voire nuls, alors que les prélèvements obligatoires augmentent. Ce seuil correspond à une part de la fiscalité dans le PIB proche de 33  %.
    • Plus le niveau de prélèvement dépasse 33%, plus le niveau de démocratie régresse et l’IDH stagne.

    ----

    Et pour l’histoire...

    Le paradoxe de Montesquieu indiquait déjà en 1748 l’étroite relation entre le poids des impôts et le degré de liberté des peuples, faisant ainsi dire à ce grand penseur dans l’ouvrage De l’esprit des lois qu’« on peut lever des impôts plus forts à proportion de la liberté des sujets ; et l’on est forcé de les modérer au fur et à mesure que la servitude augmente » ajoutant également que « La liberté a produit l’excès des tributs ; mais l’effet de ces tributs excessifs est de produire à leur tour la servitude ; et l’effet de la servitude de produire la diminution des tributs ».
    Cela signifie que si l’impôt justement adapté participe directement à la démocratie et au développement humain et collectif, le trop d’impôt agit en sens inverse en entraînant à la fois une perte des libertés (servitude) et une baisse des ressources collectées par « désincitation » des acteurs du marché. Et là, est le vrai problème de bascule dans nos sociétés occidentales trop lourdement taxées dont l’effet est d’entraîner une charge administrative croissante entraînant progressivement l’atrophie dans la mobilisation générale et la stagnation dans la qualité de vie.



  • neth neth 11 juin 2010 16:56

    N’empêche, à vous écouter les libéraux, votre monde ressemble à celui des bisounours, alors qu’en fait, au final, il ne peut exister qu’à la condition d’un pouvoir politique fort type dictature comme l’histoire nous l’enseigne. Vous ne valez pas mieux que les communistes pur et dur, de vrais dogmatiques.

    On ne doit pas être sur le même plan astral...
    Ce qui est cocasse dans votre tirade verreuse, c’est qu’on peut y substituer le terme « libéraux » par n’importe quel mot qui finirait par « -istes », en particulier « socialistes ». L’assertion se vérifie alors historiquement.

    Si vous ne voulez pas regarder ce qui va mieux ailleurs, observez au moins ce qui ne va pas chez nous.
    Comme je le notais, grâce au socialisme, les pauvres payent par exemple l’école des riches http://www.lemonde.fr/societe/chat/2010/02/02/universite-faudra-t-il-payer-plus-cher-le-droit-d-entree_1300225_3224.html ou plus évident, notre État est sur-endetté.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Sports Europe Football






Palmarès