• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

orsi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • orsi 5 février 2008 15:41

    L’espoir reste que les irlandais les seuls qui seront consultés, refusent ce traité bidon. Il y en assez des ces litanies de parlements et de pays qui s’échelonnent sur 18 ans ou 24 mois pour approuver des traités qui engagent les citoyens européens sans les consulter tous en même temps et de façon démocratique.
    Le gouvernement à choisi de passer en force, les partis de gouvernements le paieront fort cher dans les prochaines élections et l’Europe continuera à être ressentie comme illégitime par les français, encore plus fortement !
    Piètre résultats



  • orsi 2 février 2008 20:56

    LE SEUL ESPOIR REPOSE DESORMAIS SUR L’IRLANDE. Si ce peuple a le courage de dire non au traité de Lisbonne, quelle baffe pour Bruxelles. Ils comprendront qu’il faut surtout plus jamais demander l’avis de européens et se changeront en dictature. La seule vraie solution aurait été de demander leur avis à tous les européens ou à tous les parlements européens le même jour (ou la même semaine) pour souder ensemble ces centaines d’habitants. Mais ça, il n’a jamais été vraiment question ... La liberté et la démocratie d’un pays ou d’un groupe ne s’obtient pas de façon molle, l’histoire montre qu’elle est toujours arrachée dans une lutte conflictuelle ...



  • orsi 31 janvier 2008 18:13

    Votre article montre bien qu’au court des dernières années la classe moyenne dont les salaires ont peu monté a été rattrapé par les smicards, qui n’ont pas vu non plus monter leur pouvoir d’achat à cause de la hausse des prix. A quoi sert d’avoir un travail qualifié, si au final on paye plus d’impôts et on ait le même pouvoir d’achat qu’un travail moins qualifié (mais votre article ne parle pas des primmes).

    La montée du smig ces dernières années a été un cache-misère et a tiré vers le bas l’ensemble des salaires



  • orsi 29 janvier 2008 13:59

    Ce qui est très énervant dans les frais bancaires, c’est qu’ils sont prélevés directement sur le compte sans devis, sans facture, sans véritable accord du client qui en est prévenu plusieurs jours après. Je veux dire par là que chaque fois que j’achète un produit ou un service, je paye quand je veux ou comme je veux. Là, c’est débité PAR UN ABUS DE POUVOIR. D’où des situations ubuesques, lorsqu’on part en vacances 15 jours, que la banque refuse un prélévement pour des frais divers, vous facture une commissions pour ce prélévement, vous facture l’envoie d’une lettre vous prévenant, ce qui vous met dans le rouge. J’ai eu des problèmes avec les banques quand je gagnais moyennement ma vie. Depuis, je gagne plus d’argent et depuis 10 ans, je n’ai plus de problème banquaire. Je suis à la Poste et franchement, c’est beaucoup plus cool.

    Autre mensonge. En 2002, pour nous vendre l’euro, on nous avait dit  : "la concurence entre toutes les banques européennes va s’exercer, il n’y aura plus de frontières bancaires, les frais baisseront, on placera son argent dans une banque belge, on aura une assurance-vie en Espagne". Vous connaissez beaucoup de gens qui ont quitté leur banque pour un autre anglaise, polonaise ou portugaise. Vous connaissez leurs tarifs ?



  • orsi 29 janvier 2008 11:44

    cet aricle est mal informé : régionalisation des sujets ? c’est déjà le cas, chaque académie possède déjà ses propres sujets. Donner le bac uniquement à ceux qui souhaite aller à l’Université ? Cela revient quelques années plus tard à faire disparaître ce bac et à créer un examen d’entrée à l’Université. Et ensuite pourquoi vouloir que toute possibilité de changement d’orientation soit impossible après 17-20 ans ? Il ya des étudiants qui vont à l’université apès un échec (ou un incompabilité - cf. bizutage ou autre) dans une grande école ; il ya des gens qui commencent des études supèrieures à 40 ans , après un perte d’emploie, ou à la retraite, pour s’épanouir dans un autre domaine. Comment y entrer s’il n’y a plus un diplôme de base ? Il y en a assez de croire que tout ce qui tradition en France est mauvais, nuisible, anti-économique. Dans ce cas, ne faisons qu’une loi : tout le droit français est abrogé et s’applique désormais le droit anglo-saxon. Comme ça, ça ira plus vite, c’est sarko-compatible, pro-européen, globalisé ...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité