• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Oscar Ollo

Oscar Ollo

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 21/11/2018
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 3 57 29
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique






Derniers commentaires



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 14:16

    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

    Mélusine, vous parlez d’or ! Je rêve de la politique des Flamands mais je ne peux pas voter pour la NVA !



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 14:14

    @joletaxi 

    On dit aussi Walbanie ;). Ce malheureux habitait à quelques kilomètres de chez moi. Dégoûté par l’attitude du juge, il a voulu vendre sa maison et fuir. Mais comme il la possédait depuis trop peu de temps, et qu’il y avait fait pas mal de travaux, il a été imposé sur la plus-value. 

    L’état est totalement déficient chez nous mais n’a pas encore perdu le nord quand il faut racketter ceux qui sont trop pauvres pour se tirer dans un paradis fiscal ou trop riches pour organiser leur insolvabilité tout en bénéficiant de l’aide sociale.



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 11:58

    @JL

    Il vaut mieux en effet ne pas y croire. 

    Amputer de 10% le rendement des emprunts d’état français va faire se détourner les prêteurs vers d’autres emprunteurs moins gourmands. Il faut savoir que tout prêteur normalement constitué met en parallèle le rendement et le risque. Si le rapport entre les deux est jugé défavorable, il ne prêtera pas.

    Mais si la France peut vivre en faisant défaut et en payant ses importations avec des billets de monopoly, il n’y a pas de problème...



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 7 décembre 2018 11:14

    C’est pour cela que je vends ma maison. 

    Rappel : je quitte ma banlieue pourrie : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/adieu-ma-banlieue-209754

    Pourtant je pourrais la garder et la mettre en location à un prix raisonnable. Non, je ne suis pas un méchant facho qui mange les petits nenfants, je veux juste vivre en paix au milieu de gens civilisés. Mais voici ce qui m’attend si je mets en location :

    Des locataires qui ne paient pas, qui transforment leur logement en tas de ruine et qu’il est impossible d’expulser. Et même quand on y arrive, on subit les foudres de Chalot & Cie.

    Et par dessus le marché des types comme l’auteur qui voudraient me dire à quel prix je dois louer.

    Je passe sur le fait que l’immobilier est impossible à délocaliser, je suis une proie de choix pour l’état et sa rage taxatoire.

    Construire des logements sociaux ? Il y en a tout un immeuble à vendre derrière chez moi. Anciens bureaux dans un bâtiment de caractère, rénovés en logements avec goût (l’immeuble a été ouvert au public lors de sa restauration à l’occasion des journées du patrimoine) mais massacrés par la populace locale qui ne paie ni les loyers ni les charges. C’est devenu un tel boulet pour la société de logements sociaux qu’elle les vend... Mais elle ne trouve pas d’acheteur, tu m’étonnes.

    On me prélève déjà assez comme cela pour entretenir une kyrielle d’oisifs dont une infime minorité veut vraiment s’en sortir. Trop is te veel comme on dit chez nous. Un peu de responsabilisation fera le plus grand bien, à commencer par décourager cette faune de se reproduire. Certaines familles n’ont plus connu le moindre travail depuis 3 générations (le chômage n’est pas limité dans le temps en Belgique).

    Que les gilets jaunes veulent vivre de leur travail, j’applaudis des deux mains et suis 100% solidaire. Mais qu’une partie veuille vivre aux crochets de la société tout en faisant payer les « riches », je la trouve plutôt saumâtre car c’est moi qui vais financer en partie ces folies dispendieuses de milliers de logements sociaux. Pour eux je suis riche. Sans blague, vous avez vu à quoi ressemble mon quartier ? Vous croyez que quelqu’un de réellement riche s’y serait établi ?



  • Oscar Ollo Oscar Ollo 23 novembre 2018 15:59

    @Jelena

    Je me suis toujours demandé ce qui pouvait bien pousser les « philosophes avoxiens » (j’aime l’expression) à tout pardonner. Je ne vois que deux possibilités : ou bien ils en vivent loin ou bien ils aiment les environnements crasseux, bruyants et misérables. En tout cas, les belles âmes de ce genre que j’ai rencontrées sont dans le premier cas et ils ont un mouvement de recul dégoûté quand je leur dis que ma maison est à vendre et que je leur fais un prix.

    Cela dit, tous les « pauvres » ne sont pas comme cela et loin de là. Comme je l’écris, je regretterai un grand nombre de personnes formidables : dignes, qui prennent soin de leur environnement et qui souffrent autant que moi en n’ayant malheureusement pas les moyens de s’en aller.

Voir tous ses commentaires (20 par page)

LES THEMES DE L'AUTEUR

Tribune Libre Enseignement Banlieue Belgique

Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité