• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

ProPeace

Désenchanté, je m’informe et me transforme...

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 80 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • ProPeace 18 mars 2010 16:32

    Pas de problème pour l’éolien,
    comme on devra abandonner le voiture individuelle,
    ça nous fera plein d’acier pour faire des pylones d’éoliennes...
    XD

    Pour les cellules photovoltaiques, c’est un domaine en pleine R&D, et les inconvénients rendement + matières premières tendent à faire parti du passé.

    http://www.google.fr/search?hl=fr&q=cellules+photovolta%C3%AFques+%C3%A9colo*

    Reste à voir ces avancés intégrer le marché industriel.
    Mais je n’en discuterai pas ici... Histoires de lobbys, d’intérêts financiers nationaux, etc.



  • ProPeace 18 mars 2010 16:03

    Ici, on parle d’énergie, hein, on est bien d’accord ?

    Donc pour les matières premières, ce sont le pétrole, le charbon, l’uranium, et autres comme le gaz.

    Toutes ces matières premières ne sont pas indispensables...

    L’éolien, le solaire, les marées, et j’en passe d’autres comme la géothermie,

    n’ont comme limite,

    que notre mode de consommation dans notre société.

    Le premier problème,
    c’est qu’on n’aime pas produire de l’énergie sans consommer des matières premières, car ça rapporte moins aux grosses industries de l’énergie du XXème siècle.

    Le deuxième problème,
    c’est qu’on aime bien produire de l’énergie à partir du nucléaire, car ça nous permet de faire de jolies bombinettes.

    Pour moi, le problème,
    ce n’est pas le niveau de consommation en énergie,
    puisqu’on en a à volonté, sans consommer de matières premières.

    Le problème, à mon sens, est exclusivement politique.

    On peut mettre des éoliennes partout.
    C’est pas beau ? Alors on assume.
    On peut mettre des éoliennes en mer.
    C’est pas sécurisé en cas de conflit ? Alors on assume.
    On peut faire des toits en cellules photo-voltaïques, plutôt qu’en tuiles.
    C’est pas... Heuuu... C’est quoi le problème ?

    Pourquoi chaque commune n’a pas ses fours solaires ? Ses champs d’éoliennes et de panneaux solaires ?
    N’est-ce pas qu’une question de choix ?
    Certains ne l’ont-ils pas fait ? Dans la marginalité ?

    Le problème, il est politique, et au-delà, le problème, c’est les intérêts de ceux qui en ont dans nos sociétés occidentales, qui ne leurs font pas prendre les voies les plus judicieuses pour les citoyens, mais les voies les plus productives de richesses pour les financiers.



  • ProPeace 18 mars 2010 15:47

    « Ce n’était peut-être pas une bonne idée de commencer cet article par une référence à internet »

    Mais c’est bien là toute l’escroquerie de cet article... !
    XD

    Tu enlèves ça, il reste quoi à cet article ?

    Rien, puisqu’il lui manque toutes les clés pour parler convenablement de cette question, comme par exemple la voiture électrique, qu’on alimentera comment, alors que nous consommons déjà tout ce que nous produisons ? Nous importons, même, en hiver...

    Oui, nos modes de vie vont devoir évoluer... Mais internet n’a que peu à voir avec les conséquences et les solutions.



  • ProPeace 18 mars 2010 15:36

    Le problème de la croissance, du point de vue de la consommation de matières premières, ne serait un problème que si, et seulement si, les alternatives propres n’existaient pas.

    Or, elles existent.

    Le problème n’est donc pas notre consommation,
    bien qu’elle doit être corrélée au niveau de production disponible (responsabilité politique).

    Le problème, c’est ce niveau de production disponible,
    et son impact nocif dépendant de sa technologie (responsabilité politique).

    Notre consommation d’énergie pollue trop ???
    C’est un choix technologique, donc politique.
    Tout le monde n’a pas fait les même choix que nous.

    Notre production nous semble insuffisante par rapport à notre consommation ???
    L’énergie propre est disponible, c’est donc un choix politique.



  • ProPeace 18 mars 2010 15:22

    Bien que je ne sois pas contre les propos incitant à une maîtrise de notre consommation d’énergie, par une utilisation intelligente de celle-ci,

    je suis contre ceux qui essairaient d’en faire un frein à notre développement, internet et son contenu en étant un à mes yeux...

    Le problème principal n’est pas notre consommation d’énergie,

    mais NOTRE PRODUCTION d’énergie (quantité et origine).

    Et donc, nos choix politiques...


    Car l’énergie, propre et à volonté, elle est là,
    il y a juste à se servir...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité