• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Robert Biloute

Robert Biloute

Physicien vélléitaire et dilettante.

Tableau de bord

  • Premier article le 31/10/2008
  • Modérateur depuis le 19/10/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 6 478 296
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 1 1 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique









Derniers commentaires



  • Robert Biloute Robert Biloute 20 août 2014 22:18

    Autant je suis assez d’accord avec la conclusion, autant quand je pare de bain thermique, je parle justement de ce qui se rapproche le plus du hasard en physique (mis à part les bizarreries quantiques). Disons hasard au sens de miliard de milliards de ... de paramètres. Or 1 cm3 d’air en conditions normales par ex, c’est déjà des dizaines de milliards de milliards de molécules, la température n’est qu’un chiffre pour évaluer l’agitation de ces légions de composants, c’est un gros bordel.

    Sinon je suis d’accord que les scientifiques tendent à tomber dans le piège : ils devraient reconnaitre les choses qu’ils ne savent pas. Ils devraient même se différencier du créationnisme en montrant que justement, la vraie science doute et elle remet en cause quand ça semble la peine (et que les mandarins sont morts), et elle ne prétend pas tout expliquer.

    Cela dit c’est tendu en pratique, puisque les limites de la connaissance de chacun est une notion bien subjective. Chacun est persuadé d’avoir trouvé la bonne théorie, et dans certaines, pas plus bêtes que d’autres voire imbattable au jeu de la prédiction expérimentale, le hasard joue un rôle central. On peut bien sûr dans chaque cas, discuter de la véritable signification de ce « hasard ».

    On revient après tout aux sources de pas mal de cosmogonies : au début il y a le chaos, qui est l’ensemble des potentialités enchevêtrées, et c’est la lumière divine ou je ne sais quel poltergeist qui extrait le monde de cet océan chaotique. Et ben voilà avec des images comme ça tout le monde est content haha !



  • Robert Biloute Robert Biloute 20 août 2014 21:47

    oui c’est bien ce que je dis, on trouve des fossiles, certains correspondent à des espèces disparues, ces espèces n’étaient donc pas bien adaptées à un moment donné, puisqu’elles ont disparu.



  • Robert Biloute Robert Biloute 20 août 2014 21:38

    Ben les fossiles d’espèces disparues montrent par définition des « erreurs de la nature », puisqu’elles ont disparu.



  • Robert Biloute Robert Biloute 20 août 2014 14:29

    bonjour,

    En ne considérant que la physique du problème et à température ambiante « normale », l’origine principale des mutations est simplement le bain thermique (bien plus que la radioactivité naturelle ou les rayons cosmiques par ex.), le fait que l’ADN baigne dans un milieu à une certaine température, donc dont les atomes subissent une certaine agitation.

    On le constate d’ailleurs directement avec le séquençage d’espèces comme la mouche drosophile : plus on augmente la température ambiante, plus il y a de mutations.

    Il ya bien sûr une foultitude de processus biologiques en plus de ça, mais la source principale reste le bain thermique il me semble.

    Source : Qu’est ce que la vie ? E. Schrödinger (excellent bouquin)



  • Robert Biloute Robert Biloute 12 août 2014 20:29

    pour info, une démo à partir du principe de relativité + isotropie/homogénéité est consultable dans cet article :

    http://article.sciencepublishinggroup.com/pdf/10.11648.j.ajmp.20130206.25.p df

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès