• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

samedi

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 200 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • samedi 6 janvier 2008 23:06

    Je vous donne mon avis pour ce qu’il vaut, il est le reflet du découragement qui a saisi beaucoup de sympathisants et pas mal de militants. Ne nous faites pas un procès d’intention, nous ne sommes pas des gens de l’appareil du parti, nous sommes des gens communs. Nous l’avons soutenue jusqu’au bout et au-delà, mais honnêtement nous mentions. Pour ma part, j’ai eu l’impression de la soutenir à bout de bras jusqu’à n’avoir plus de forces. J’ai cru en avoir fini le 6 mai avec la débâcle en assistant aux déchirements au sein du PS, le cauchemar. Mais elle a continué d’interférer pendant la campagne législatives. Le problème de Royal, plus que sa méconnaissance des dossiers, c’était la méconnaissance de son rôle et de connaître les limites qu’impose ce rôle. Elle avait foiré sa campagne, mais continuait à s’agiter, elle me faisait penser à ces diablotins maléfiques qu’on se désespère de voir disparaître. Hollande pouvait donner toutes les consignes qu’il voulait, c’était pisser dans un violoncelle, Royal était partout et nulle part, interférant sans cesse. C’est elle qui a décrédibilisé Hollande en provoquant une tentative de putch « après 6 mai » et c’est à cause de ce putch que je ne lui fais plus de concessions. Quand on n’a pas le respect de celui qui a été élu, on ne demande pas le respect pour soi et on ne se plaint pas de ne pas l’avoir obtenu. Je pense que nous avons fini de purger mai 2007 et que nous sommes en train de passer à autre chose, grâce à Fabius qui est de bons conseils et grâce aux rénovateurs. Quoique les rétifs en pensent, ce sera cette génération sur laquelle nous nous appuierons et il faudra que chaque électeur se fasse à cette idée.



  • samedi 6 janvier 2008 22:55

    M. Massoulier, pourquoi avez-vous éludé de votre pige le dernier paragraphe, celui-ci :

    "Tes déclarations bellicistes sur l’affaire iranienne s’emboîtent parfaitement avec les desseins de la fraction la plus dure des Républicains américains, au moment même où les agences de renseignement américaines ont rendu un rapport (National Intelligence Estimate) invalidant, au point de les ridiculiser comme celles d’un vassal aveugle et empressé, les déclarations du Président français et de son Ministre des Affaires étrangères que tu es.

    Ce ciment atlantiste qui t’unit à Sarkozy serait donc celui qui te maintient à flot dans cette pitoyable comédie, qui commence a Disneyland mais finit dans la tragédie d’une guerre incontrôlable, peut-être mondiale.

    Si c’est ce sinistre dessein qui te fait composer ainsi jusqu’avec toi-même, je préfère te dire que tu ne t’en relèveras jamais. Les Français ne te le pardonneront pas. Nous non plus. Le mieux pour toi-même et pour la France serait que tu prépares ta sortie. Commence à réfléchir à ce que tu écrirais dans ta lettre de démission. Tu seras ainsi encore Bernard Kouchner, pour longtemps."

    Ca m’aurait bien intéressé pourtant de lire votre analyse critique, vous qui avez l’air d’aimer vous entendre parler ?



  • samedi 3 janvier 2008 20:49

    mon cher vous ne m’apprenez rien, mes neveux sont eurasiens, mais moi le métissage je le pratique, mes enfants sont café au lait, bien le bonjour



  • samedi 3 janvier 2008 15:36

    Passionnant. Et tous les ans, on y a droit. Avec les sempiternelles couronnes de fleurs et laurier, les recettes de nem et autres confections de dragons en papier. Sinon dimanche c’est l’Epiphanie et sa galette, mais ça le fait moins j’imagine, trop « traditionnel » ?



  • samedi 3 janvier 2008 15:34

    Mouarf. La France, ce sont les ouvriers et les employés qui la construisent, tous les jours. Mais j’imagine que l’odeur de leur transpiration vous fait horreur et que celle des fonctionnaires est infiniment plus subtile, de votre point de vue.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité