• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Savinien

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 169 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Savinien 29 septembre 2008 23:36

    Petit retour sur mon post où je lance, péremptoire :"Je suis même convaincu que les gnomes ect...", autrement dit un "con-vaincu", c’est fou ce que les mots sont évocateurs si on prend la peine de "délirer" trente secondes dessus... Au fond, nous sommes tous des "cons-vaincus"avec ou sans gnomes, et toutes ces idées auxquelles nous tenons tant ne sont, finalement, qu’une manière de revanche, notre dernier drapeaux face à l’ennemi. Un emblème bien dérisoire en fait ( mais n’en soyons pas trop "convaincu" pour une fois...). J’arréte-là mes Lacanismes de pur bidonnage... C’est juste histoire de rigoler un peu et de pas cracher complétement idiot au bassinet que va nous tendre un dénommé Nicolas...



  • Savinien 29 septembre 2008 22:34

    Si Dieu a crée le contribuable, c’est précisément pour que ce dernier "contribue"... Un peu d’éthymologie populaire permettra d’éclairer le point : dans ce mot de "contribuable" on trouve en effet "con" et "tribu", soit la "tribu des cons", ou même "l’attribut des cons", ou encore "le tribut des cons". Au vue d’une pareil malédiction sémantique faut pas s’étonner... Je suis même convaincu que les gnomes de la finance, lorsqu’ils étaient mômes, ils adoraient les jeux de mots et autres spéculations Kabbalistiques, toutes choses qui fonctionnent avec le même arbitraire que la Bourse... D’ailleurs, "Wall Street", ça veut dire en langage French-Grenouille  : la rue du mur. Bref, en plein dedans, ils sont... Lamentez-vous, mes bons...



  • Savinien 26 septembre 2008 22:36

    A mon avis, l’auteur de cet article manque de jugeotte lorsqu’il évoque Jean-Marie Le Pen, qualifiant ce dernier de "meilleure opposant à François Mitterand". C’est exactement le contraire : Le Pen a été son meilleure allié et son action a été celle d’une machine de guerre servant à diviser et à affaiblir la Droite... "Il n’a jamais été pour nous un persécuteur" dira en guise d’épitaphe le maître du FN... Effectivement, on a jamais autant vu à la TV l’ami Jean-Marie que sous la Gauche ! On sait aujourd’hui que F.Mitterand s’était même fendu d’une lettre à un haut responsable des télés publiques, pour réclamer que le FN ne soit pas écarté des plateaux de télévision. Mission accompli. Trop bien accompli puisque le FN a, en 2002, chipé le second tour à nos petits anges socialistes, les envoyant pour une durée indéterminée au purgatoire... Que va-t-il se passer maintenant que Nicolas 1er est assis sur son trône ? Admirateur sincère de Mitterrand, il n’aura de cesse d’en imiter les statégies politiques...Ainsi de l’ouverture et des Kouchenerries. Avec Besancennot, Nicolas 1er tient en main un atout maître, qu’il va trés certainement élever au rang, enviable, de Diable majeur... Besancenot sur les ondes, on en est qu’au début : le meilleure reste à venir...



  • Savinien 24 septembre 2008 22:45

    A mon humble avis cet article - interressant par certains cotés - n’en est pas moins fondé sur un postulat simpliste : celui d’un peuple bon et désireux de faire triompher la paix et la justice. Prière de ne pas rire... Un peuple bon, vous dites (ou plûtot laisser entendre), je ne vois pas en vertu de quel principe il le serait, "bon". L’histoire nous montre tout le contraire : un peuple en proie à toutes sortes de déchainements et de folies... Inutile de dresser la liste de ces errements qui sont, en fait, la trame de l’histoire, car cette liste serait interminable et celà m’évitera, en outre, de me mettre à dos l’ensemble des familles politiques... Quelque chose de tragique courre tout le long de l’Histoire, une sorte de fil rouge qui relie entre elles les différentes époques. Alors, je vous le demande, pourquoi diable devrait-il en aller autrement à l’avenir ? Grâce à l’internet ? Ce dernier se révèle surtout un multiplicateur exponentielle de connerie. Il suffit de se balader sur la toile pour s’en convaincre... Aucun espoir de ce coté là. Bien pire même : l’internet nous détourne de l’otium et d’une méditation fondée sur les oeuvres classiques. Car les classiques qu’ils soient Grecs, Romains, philosophes des Lumières ou de la Renaissance sont pour nous, occidentaux, les seuls vrais libérateurs, ceux qui apporteront à notre triste geôle un peu de lumière... Décevant ? Sans doute. Mais toute Sagesse vraie est décevante. Et pas seulement en Occident : on dit que les plus grands maîtres orientaux parviennent à l’Illumination par un geste humble : nouer une sandale ou simplement s’assoire... Toute chose qui nous éloigne de la frénésie des puces électroniques !



  • Savinien 24 septembre 2008 00:12


    En tant qu’athée hermétiquement fermé aux simagrés religieuses, je n’ai trouvé qu’un seul argument en faveur de la "surnature". Le voici : nous avons existé à un moment donné, petit point sur la page infini de l’éternité, et celà aucune puissance, fut-elle divine, ne peut nous l’enlever. Qu’on s’arrète là-dessus un instant : aucune Divinité ne peut reprendre l’être une fois que celui-ci a surgit, l’être étant cette chose qui sitôt conçue s’échappe des mains des Dieux pour courir à sa guise... Etrange non, cette faculté de notre être à tenir en échec la Toute Puissance Divine... Ce Dieu Tout Puissant ne peut faire que nous n’ayions jamais existé. Nous sommes en quelque sorte éternels ; cinquante "big bang" n’anulleront pas le fait que nous ayions existé à un moment donné. Pourquoi les religieux n’ont-ils pas recours à cet argument fort troublant et si simple : nous existons pour toujours puisque nous avons au moins existé une fois, pour une fraction de seconde ? Sans doute que cet argument donne des suées aux théologiens quant ils défendent leur cher principe de "Toute Puissance"... Histoire de pouvoir donc que la religion... Le pape et les théocrates de tout poil peuvent dormir sur leur deus oreilles : car ce n’est pas demain la veille qu’on recherchera Dieu dans le chas d’une aiguille... Voilà pour le quart d’heure mystique de l’athée... Mais celà ne prouve rien et je persiste à penser que l’hypohèse sans Dieu demeure plus digne et plus conforme au génie humain...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité