• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

sleeping-zombie

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

  • Premier article le 05/08/2009
  • Modérateur depuis le 07/12/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 2360 688
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 78 51 27
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • sleeping-zombie 26 novembre 19:55

    @oncle archibald
    A l’ère des ordinateurs triomphants il serait extrêmement facile de multiplier le nombre de tranches et donc de rendre cet impôt très progressif.

    A l’ère des ordinateurs triomphants, il est encore plus simple de pondre une formule asymptotique et continue.
    Le système de tranche est de toute façon déjà illisible. On oublie la notion de taux et on pond une fonction :
    montant_impot = F(revenus_annuel)



  • sleeping-zombie 26 novembre 19:43

    @sleeping-zombie
    et puis il reste un point en suspend : le devenir du système.
    Si actuellement il y a autant d’impôts divers & variés, c’est parce que l’impot est également utilisé comme levier d’action par l’état. A travers la ponction pour limiter un phénomène, ou la distribution pour l’encourager.
    Mettre un unique taux à 50% (ton 0.02% est complètement hors des clous), ce n’est pas qu’un gros coup de marteau sur la gueule des pauvres, c’est aussi renoncer à l’idée qu’on puisse utiliser l’imposition pour modifier le comportement des gens, sur le mode « on va pas les mettre en tôle pour ça, mais on va taxer ».
    Pour info, les bénéfices des producteurs de film X sont taxés à 66% (un impot sur les sociétés comme pour toute entreprise, et 33% d’impots spéciaux rien que pour eux).
    Je ne suis pas un fervent défenseur de « la protection malgré moi », mais il faut savoir qu’une remise à plat totale de la fiscalité aurait également d’autres effets...



  • sleeping-zombie 26 novembre 19:06

    @Clojea
    0,02 % est un chiffre qui ne lèse personne et qui permet à un état d’engranger beaucoup d’argent.


    C’est contradictoire. Ca ne peut pas être peu et beaucoup à la fois.

    Exemple bête : ma pomme
    L’année dernière, j’ai eu (et déclaré) 30000 euros de revenus. Taxés en direct à environ 10%. 3000 d’impot sur le revenu. J’ai eu aussi des impots locaux pour environ 1500 (à la louche, j’ai pu les chiffres exacts en tête).
    Soit 4500€ d’impots directs.
    Sur les 25000 restant, j’ai du en dépenser 15000 (à la louche, j’ai pu les chiffres exacts en tête), avec une TVA appliquée à 20% : 2500€ de TVA.
    ...
    Soit 7000€ d’impôt totaux.

    Maintenant, dans ta fiscalité nouvelle version, je ne paierais que 0.02% de mes débits ? Autrement dit, 0.02% de mes dépenses ? 3€ par an ? (si on invente le microtime : millionième d’euro)

    Question bête : si les types comme moi ne payent plus d’impôt, qui le fera ?

    Même si des dépenses sont externalisées, dès que de l’argent sera dépensé, il sera taxé


    Raison de plus pour ne plus acheter français...

    Les inégalités sociales sont liés aux impôts


    Une corrélation n’est pas toujours un lien de cause à effet.

    Si on met de coté tout ce qui relève du fantasme total, qu’est-ce qui reste ? l’idée que les impôts ne doivent être liés qu’a la dépense. Et ça, c’est le paradis pour les riches.
    (et pour info, les oeuvres d’art sont concernées par la TVA)



  • sleeping-zombie 26 novembre 11:51

    Hello,

    Intéressante idée de remettre un système « a plat » pour l’améliorer.

    Mais il y a toujours un petit problème : dans toute remise à plat, il y a ceux qui y gagnent, ce qui y perdent... et éventuellement le risque que le nouveau système ne sera pas forcément mieux que l’ancien.

    Ici concrètement :

    1. d’où tu sors 0.02% des débits ? c’est misérable 0.02%, j’aimerai bien voir les données qui t’ont permis d’arriver à ce chiffre, mais je suppose que le « % » est déjà de trop. Donc ce serait déjà 2%, 100 fois plus.
    2. tu remplaces tous les impôts sur les revenus par un unique impôt sur les dépenses. Tous les riches vont applaudir des 20 mains (2 des leurs, et 18 de leurs larbins), puisque, de fait, tu fais disparaitre toute progressivité de l’impôt. Bref, qui y gagne ? les riches. Qui y perds ? les autres, et tous les autres.
    3. Ton système est facilement contournable en externalisant les dépenses. C’est pas une nouveauté, toutes les multinationales utilisent des jeux d’écriture pour faire en sorte que leur bénéfices se fassent dans les pays les moins taxés. l’argument « Pourquoi mettre votre argent à Singapour ? » repose sur le montant ridicule du 0.02% (que j’imagine issu d’une grosse erreur de calcul), mais surtout, sera mis en brêche dès qu’un paradis fiscal adaptera ses propres règles pour, justement, attirer les sous... Exemple : Singapour qui exempte d’impôt l’argent rentrant de l’étranger. (d’ailleurs,c’est peut-être déjà le cas)

    Une fois cet impôt en place, il ne resterait plus qu’à instaurer un salaire décent pour tout le monde (minimum 2000 € net par personne),juguler l’inflation, s’occuper des plus démunis, et modérer ce système libéral hyper débridé.


    ... Autrement, faire tout le boulot. J’aime bien la formulation « reste plus qu’a »

    Bref, pour résumer :

    Ta maison est en feu ? j’ai une solution simple : faire moins payer d’impôts aux riches, mais vraiment beaucoup moins. Puis après, se démerder pour éteindre le feu.

    Ca a l’air caricatural ? je te laisse juger... mais pour moi, les inégalités sociales ne sont en rien liées aux impôts...

    Cordialement,



  • sleeping-zombie 27 octobre 08:28
    Hello,

    C’est gentil de nous rappeler que les très riches se comportent envers les moins riches de la même façon que les moins riches se comportent envers les encore-moins-riche.

    De Bernard Arnault au clochard aviné qui va me casser les oreilles ce soir, c’est toute la société qui est organisée suivant ce principe de cloisonnement...
Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Il y a pire que les déchets nucléaires




Palmarès