• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

SYSTEMICIEN

SYSTEMICIEN

Influenceur démocratique

Tableau de bord

  • Premier article le 19/09/2017
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 34 104
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • SYSTEMICIEN SYSTEMICIEN 17 octobre 22:11

    @CN46400



    C’est justement pour ça que ce texte est né. Oligarchie, on l’entend à tort et à travers, en s’accaparant ce thème de façon inexacte la fonction politique dans son ensemble le rend inaudible, volontairement ou involontairement.

    Mais c’est portant bien ce que vous décrivez. Pourtant cette forme de domination d’un seul corps sociale sans participation actives de tout les autres section du peuple disponible en contre parti, est illégitime. 



  • SYSTEMICIEN SYSTEMICIEN 17 octobre 18:02

    @pipiou



    Qui fuit ce régime oligarchique ? Les électeurs. 

    Comment appeler un système qui n’a vu que l’alternance et les votes sanctions en plus de la croissante abstention si ce n’est un système stérile et particulièrement inefficace.

    Les électeurs.

    Le dernier référendum a réuni 70% d’électeurs ce qui en fait avec l’élection présidentiels le scrutin le plus plébiscité.

    La constitution doit être défendue à partir du moment où il y a la preuve qu’une partie minoritaire de ses citoyens contrôle et se distribue l’ensemble des pouvoirs institutionnels disponibles. C’est une domination d’un seul corps social sur le reste de la nation et rend un tel exercice nul. Si vous ajoutez a cela que les élus de l’assemblée majoritaire sont toujours des partisans du Président élu depuis 2002 et l’inversion des calendriers décidé par le Premier ministre de l’époque, dés lors, il est appliqué un mandat impératif des élus envers l’exécutif, pourtant interdit par l’article 27 et qui rend de ce fait leurs votes sans objets et donc nuls. 


  • SYSTEMICIEN SYSTEMICIEN 17 octobre 15:45

    @CN46400



    L’oligarchie, c’est une méthode de gouvernance, un régime politique ou tous les pouvoirs institutionnel sont concentrés entre les mains d’une minorité sociale dominante. C’est exactement ce que vous constatez dans vos posts. 

    Donc, oui, si vous voulez la « bourgeoisie » ou la classe possédante en se concentrant et distribuant tous les pouvoirs entre eux tout en excluant le peuple du processus démocratique au maximum ainsi ont finit en France par créer un régime oligarchique autoritaire.




  • SYSTEMICIEN SYSTEMICIEN 17 octobre 14:40

    @xana



    Bonjour et merci de cette contribution constructive. 

    Effectivement, tous ces constats sont dans le texte et je rejoins vos propos, mais si vous relisez bien la constitution elle propose déjà la possibilité d’un système de démocratie semi-directe (peuple + représentant) mais n’est pas utilisé dans ce sens. 

    Le problème, c’est qu’à cause de la concentration des pouvoirs institutionnels ainsi organisés, la fonction politique représentante d’une unique section minoritaire, dispose du choix pour gouverner entre la consultation populaire ou la validation parlementaire. Un unique corps sociale dominant choisiras toujours, s’il a le choix, la facilité et le maintient des statuts de leurs acquis et donc la voie parlementaire.

    Il faut quelques petits ajustements dans la constitution et une volonté politique farouche certes, mais nous pouvons croire forcement à cet avènement, c’est dans la force des choses. Si nous acceptons qu’une élite nous dirige, alors, il faut qu’en contre partie cet unique corps sociale dominant ne puisse plus choisir, mais soit imposé par la consultation populaire en complément de la validation parlementaire. En cela, internet nous offre déjà les outils technique pour le réaliser.

    Le problème, c’est d’arriver aux fonctions pour le mettre en place, dès lors le médiatiser massivement est la seule solution pour attirer l’attention sur ce sujet. Ainsi repris la fonction politique se verrait contraint d’expliquer, alors que tous les résultats économiques et sociaux sont négatifs, que l’abstention domine les suffrages et qu’une seul classe sociale écrase toutes les autres par sa vision libérale, pourquoi la démocratie semi-directe qui mettrait fin à tout ce schéma de domination sclérosé n’est toujours pas envisagé alors qu’elle est pourtant proposé dans notre constitution ?


  • SYSTEMICIEN SYSTEMICIEN 17 octobre 14:02

    @pipiou



    Ce qui est étrange, c’est plutôt qu’un système que tout le monde fuit de plus en plus ne vous appelle pas à vous interroger sur sa stérilité.

    Si l’alternance qui découle des votes sanctions et l’abstention aux élections intermédiaire vous conviens et semble être efficace à notre évolution alors tant mieux.

    Pour moi, la démocratie semi-directe est la solution au problème de domination sociale institutionnel. En partant du principe comme vous dites que les gens avec un haut niveau d’éducation seront toujours au pouvoir, dès lors, il faut offrir le moyen aux restes des citoyens (99%) la possibilité d’interagir avec leur futur en cours de mandat pour respecter la constitution.   
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès