• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Uncommon

Uncommon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 69 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Uncommon Uncommon 12 septembre 2013 14:56

    Le pire, c’est que depuis que la notion de haute-trahison envers l’état a été retirée de la constitution, il peut faire ce qu’il veut. Ruiner l’état, le vendre en morceaux, sacrifier ses habitants, il ne lui arrivera rien.
    La peur elle est pour les nécessiteux, la peur du lendemain incertain, qui nécessite de baisser encore un plus la tête.



  • Uncommon Uncommon 12 septembre 2013 14:48

    Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent.

    Et ce n’est pas en restant dans le système d’alternance savamment construit pour canaliser la population que la solution viendra, il fallait s’en douter... c’est pas comme si ça faisait 40 ans que ça dure...



  • Uncommon Uncommon 12 septembre 2013 14:42

    Je suis en partie d’accord avec le fait que la solution ne passe pas que par les urnes.
    De plus, comme le disait quelqu’un plus haut, le système a déjà tout prévu (comme avec L’Oréal et Garnier).
    Votre vote de protestation (FN ?) pourrait bien faire pschit pour reprendre une expression célèbre. Plus c’est gros mieux ça passe....

    Aujourd’hui la peur est pour les votants. Ce serait bien qu’elle soit plutôt pour les élus.



  • Uncommon Uncommon 12 septembre 2013 14:37

    Si on commençait par arrêter de croire en dieu mais en nous pour changer le monde ça irait déjà peut-être un peu mieux.
    Les solutions elles sont simples : ne plus avoir peur. Peur de parler, d’échanger avec ses proches, ses amis, ses collègues. Peur de partager les idées, projeter les organisations, peur d’essayer, peur de se tromper, et de devoir recommencer.

    La seule façon d’être vaincu c’est d’être résigné.

    En attendant pour notre organisation et ses politiques qui ont vendu leurs âmes, et n’a plus vocation de faire perdurer un pays (une nation, un état, une culture, enfin vous l’appelez comme vous voulez), une grande claque (mais une vraie, pas une petite) ne pourra probablement que faire du bien.

    Qui parie pour que notre président ne finisse pas son mandat ?



  • Uncommon Uncommon 4 septembre 2013 21:35

    La seule question que je me pose, c’est comment une personne si peu crédible dans son discours et son agressivité peut être téléguidée à des fins diverses ; elle ne fait que provoquer réactions inverses à l’effet recherché ! smiley

    En toute logique, il faudrait quelqu’un de beaucoup plus pondéré et fin pour gagner les gens à sa cause ; aujourd’hui c’est l’inverse qui se produit.
    La stratégie est à revoir....
Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité