• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Uncommon

Uncommon

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 69 0
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • Uncommon Uncommon 25 mars 2013 14:56

    Bonjour à tous.
    Les risques concernant les nouvelles technologies sont nombreux, et malheureusement très souvent sous-estimés.
    Au-delà de l’article que vous traduisez, certains faits sont déjà notoires :
    - Publicités ciblées en fonction des recherches faites précédemment sur votre moteur préféré (faites les tests)
    - Données conservées par des réseaux sociaux sans engagement de ne pas en faire usage commercial ultérieur (Facebook)
    - Contenu des mails échangés systématiquement analysé (voir CARNIVORE, ECHELON)
    - Clés privées des autorités de certification publiques (permettant les infrastructures PKI) remises aux autorités (NSA)

    Sans tomber dans la paranoïa, le sentiment de liberté qu’Internet semble fournir n’est parfois que douce illusion. C’est à chacun d’en prendre conscience et d’agir de façon à ne pas cautionner ces démarches, et rester lucides quant à notre société.



  • Uncommon Uncommon 25 mars 2013 12:15

    Point de vue et analyse très intéressants.

    Il faudra certainement compléter par la perception par les masses de la finalité des institutions européennes en place.
    L’attente du pourquoi est souvent primordiale et ces derniers temps négligée.



  • Uncommon Uncommon 25 mars 2013 11:21

    Bonjour à toi.
    Ton début d’analyse est intéressant, mais la conclusion étonnante. Je ne connais pas le PCRF, mais un parti prônant le communisme me semble bien suranné et surtout déjà testé.
    Quant à l’UPR il faut voir en profondeur, a minima laisser un espace d’expression publique (ce qui leur manque je crois).
    Concernant le retour de la démocratie, la dérive communautariste de ces dernières années est indéniable ; je suis donc d’accord sur ce point, il faut la préserver ou la retrouver.
    Le débat est dans la solution.



  • Uncommon Uncommon 25 mars 2013 11:13

    Bonjour à tous.
    J’en reviens au titre de l’article, et à une partie de son contenu : « Sueurs froides dans l’Oise ».
    Quatre mots pour nous prévenir que l’article sera partisan et non analytique.
    Rien que pour cela, et sans tenir compte du contenu, qui pourtant a ses bons passages, je vote non à l’évaluation.
    Il est urgent que la frange de la population n’ayant pas encore basculé vers les sirènes du vote extrême prenne conscience du message : c’est le désespoir qui pousse aux solutions de dernier recours.
    Dès lors, la mise au pilori des électeurs qui font le choix des partis extrême apparait comme un refus de comprendre l’appel à l’aide, et ne fait que renforcer leur sentiment de frustration et d’absence d’écoute.
    C’est aussi, et je le souligne, une forme d’extrémisme de pensée dans l’interdiction pour l’autre de pouvoir exprimer son avis, quel qu’il soit.

    La vraie question concerne surtout les solutions alternatives (ou leur construction), applicables et compatibles avec une démocratie -s’il en reste-. C’est là-dessus qu’il faut plancher.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité