• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Vincent Frédéric Stéphane

Ingénieur, j’ai parcouru beaucoup de pays et me suis ouvert à plusieurs cultures.

Tableau de bord

  • Premier article le 29/08/2007
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 2 206 64
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique





Derniers commentaires



  • @sls0

    Tout à fait d’accord, réussir sa vie c’est aussi accepter sa mort.

    Pour l’immortalité, soit la conscience est un produit du cerveau, soit le cerveau est une capacité de traitement associée à une conscience intuitive extraneuronale.

    Dans le premier cas, on peut penser que recopier le cerveau dans une machine permettrait de créer un clone parfait immortel tant que la machine qui héberge la copie fonctionne.

    Dans le second cas, il faudrait que « Dieu donne vie » à la copie virtuelle.

    Le premier cas correspond à un univers gouverné par le hasard et auto-suffisant. Le second cas à un univers créé par Dieu.

    J’ai fait le choix d’essayer de croire en Dieu, j’en suis comblé.

    Soit je suis fou, soit je suis dans le vrai. A vrai dire je m’en moque car je suis heureux comme je suis.



  • @JC_Lavau

    Merci pour le lien qui ouvre sur des lectures que je ne manquerai pas.

    Ceci étant, vous devriez reconnaître que les petites choses ne respectent pas la logique des grosses.



  • @Jacques-Robert

    Il y avait quand même des personnes et non des moindres qui rêvaient d’une science qui expliquerait tout de l’univers.

    Je vous suis sur le contraire de l’amour et j’irais même plus loin, le contraire de l’amour est l’absence d’amour.



  • La civilisation actuelle peut être qualifiée de mécaniste. Elle a débuté avec le discours de la méthode de Descartes et avec Galilée et Newton comme praticiens.

    Ses postulats de base sont la toute puissance de la raison et une Réalité raisonnable.

    Ils ont été invalidés par Gödel et la mécanique quantique.

    La civilisation de la conscience émerge de partout. Ses postulats de base sont fournis par Vahé Zartarian et Basarab Nicolescu. La conscience est la réalité de base, la raison doit être guidée par le cœur et la Réalité est constituée de niveaux contradictoires dont la cohérence est assurée par un domaine sacré.

    Les problèmes insurmontables actuels trouveront des solutions immédiates dès que notre vision de la Réalité aura changé. Cela a évidemment déjà commencé.

    Entre temps, le pire et le meilleur se côtoieront.

    Le pire perdra car il contient toujours du bien.



  • Vincent Frédéric Stéphane 28 février 14:34

    Les mots compliqués ne servent qu’à masquer une absence de vision claire.

    Ceci étant, une nouvelle conception de la Réalité s’impose effectivement.

    Elle doit s’appuyer sur l’existence de vérités indémontrables et sur le fait que la Réalité n’est pas raisonnable (les grosses choses qui se comportent de manière raisonnable sont constituées de petites choses qui n’en font qu’à leur tête).

    Elle doit surtout partir de la conscience individuelle.

    Et faire un choix entre une Réalité auto-suffisante, gouvernée par le hasard, et une Réalité créée par un libre arbitre caché.

    Toute référence à l’histoire de la pensée est inutile, surtout si elle exclut tout ce qui n’est pas gréco-romano-occidental.

    S’il s’agit de se faire plaisir c’est autre chose.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès