• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur Le coronavirus et le monde : entre la peur rationnelle et la discrimination


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 12 février 20:32
  1. Les américains ont été évacué en premier parce que c’est le pays qui s’occupe le plus de ses ressortissants. J’ai été bloquée 3 jours à Belgrade parce qu’il y avait une menace de coup d’Etat à Bucarest, et si il n’y avait pas eu dans l’avion une flopée de maman américaines venus adoptés des orphelins Ceausescu, j’y serait peut être encore. elles ont appelé leur ambassade qui a expliqué en substance qu’il fallait un avion, sinon la 6 -ème flotte leur montrerait ce qu’est un contrat et le respect du aux citoyens. Américains.Essayez avec une ambassade de France.
  2.  Il n’y a absolument aucune discrimination dans cette histoire. A Hong Kong, ils interdisent l’entrée de chinois, à Taiwan je crois aussi. En chine continentale, des villages construisent des murs pour empêcher les voisins de rentrer, et dans tous les cas sus cités, sans égard pour la couleur, la race la religion ou la nationalité des impétrants. De la même façon, les noirs qui jetaient des pierres aux malades noirs d’Ebola, ne le faisaient pas par racisme.
  3. J’ai changé d’avion en Allemagne il y a quelques jours. Devant moi, à la sortie, il y avait une famille chinoise avec un gamin visiblement très mal et qui toussait beaucoup. J’aurai pu, par anti racisme, aller me coller à eux pour savoir si son microbe était ancien ou récent, mais j’ai attendu qu’ils sortent. Parmi les innombrables stupidités qu’on entend sur cette histoire, celle de la discrimination anti chinoise est vraiment une des plus significative de la bêtise de certains milieux culturo-médiatiques. Ils devraient se bouger pour que les gens envoient des masques, ils se mobilise pour nous forcer à aller manger dans des restaurants chinois. Quand on a peur, on fait gaffe ; C’est une nécessité de la vie. Quant il y a eu la vache folle, j’ai connu des gens qui ne prenaient plus un steak, ni même un nounours Haribo, à cause de la gélatine. C’est pas en les traitants d’imbéciles ou de méchant qu’on fait avancer le schlimblick.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès