• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La militarisation de l’espace en prévision de la prochaine (...)

La militarisation de l’espace en prévision de la prochaine guerre

 

 

 

Le 20 juillet 2019 a marqué le cinquantième anniversaire de l’alunissage des astronautes américains. En juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, deux astronautes de la NASA, auraient séjourné sur la lune pendant quelques jours, fait des galipettes devant les caméras...

 

Bouclez vos ceintures Van Allen

Le 20 juillet 2019 a marqué le cinquantième anniversaire de l’alunissage des astronautes américains. En juillet 1969, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, deux astronautes de la NASA, auraient séjourné sur la lune pendant quelques jours, fait des galipettes devant les caméras, puis seraient revenus sur terre à bord d’un coucou spatial bancal appelé « Module lunaire », disposant de fort peu puissance et de bien peu d’énergie !?... 

 

La suite sur le webmagazine : http://www.les7duquebec.com/7-au-front/la-militarisation-de-lespace-en-prevision-de-la-prochaine-guerre/

 

 

Ce voyage extraterrestre fut si technologiquement avancé que jamais aucune autre agence spatiale, ne put rééditer cet exploit fantasmagorique. Pire, les bobines vidéo VHS, enregistrées au cours de ce premier voyage lunaire habité, furent effacées nous privant de l’opportunité de revisiter l’évènement unique et incroyable où les techniciens américains auraient vaincu les mortelles radiations Van Allen, ce qu’ils ne savent plus faire aujourd’hui, cinquante années plus tard, malgré les immenses progrès scientifiques.

Heureusement, l’agence spatiale russe, qui ne savait pas alunir en 1969, et ne sait toujours pas alunir en 2019, assure le cheminement régulier des astronautes américains vers la station spatiale internationale, à mi-chemin entre les deux planètes. La filière spatiale américaine est le seul et unique programme de régression scientifique et technologique, ayant englouti des centaines de milliards de dollars sur 50 ans, et visant à apprendre à désapprendre !

Les ingénieurs de la NASA eux-mêmes nous disent que cet alunissage était impossible, pour la simple et bonne raison que les astronautes auraient dû voyager à travers les létales ceintures de radiations de Van Allen (Van Allen Radiation Belts) qui commencent à partir de 1600 km au-dessus de la Terre et qui vont jusqu’à 42 000 km. Même au-delà de ces ceintures de radiations, les astronautes continueraient à être bombardés par toutes sortes de radiations mortelles. Le 24 juin 2005, la NASA fit cette déclaration étonnante : 

« La vision de la NASA pour l’exploration spatiale appelle à un retour sur la lune comme préparation à de plus longs voyages vers mars et au-delà. Mais il y a un rabat-joie potentiel : les radiations. L’espace au-delà de l’orbite basse terrestre, est noyé dans une intense radiation en provenance du soleil et de sources profondes galactiques les supernovas. […] la façon la plus commune de gérer les radiations est de simplement les bloquer physiquement, tout comme la très épaisse paroi de béton armé le fait autour d’un réacteur nucléaire. Mais fabriquer des vaisseaux spatiaux en béton armé n’est pas une option (…) Les radiations dans l’espace sont bien plus dangereuses que les radiations rencontrées sur terre. Même si la Station Internationale se situe juste dans le champ magnétique protecteur de la planète, les astronautes y reçoivent plus de 10 fois les radiations que celles qu’ils recevraient naturellement sur terre. Hors du champ magnétique terrestre, c’est le domaine des Rayons cosmiques galactiques (RCG) (cité de McGowan, chapitre 3). (1)

 

À la conquête de l’espace militaire

Pourquoi les médias à la solde du grand capital international commémorent-ils ce « false news » lunaire, 50 ans après sa diffusion, au risque d’être contredit ? C’est que la NASA a été fondée par le président Eisenhower en 1958 et sa création fut un pas de géant pour le complexe militaro-industriel américain. Il ne fait aucun doute que le programme de la NASA de soi-disant « programme aérospatial civil » était en fait « une couverture élaborée pour la recherche, le développement et le déploiement d’armements et de systèmes de satellites d’espionnage depuis l’espace ». (2)

Depuis lors, chaque puissance militaire nucléaire a développé son propre programme de militarisation spatial qui sera le « terrain » de la prochaine guerre mondiale. Il n’est pas une guerre locale ou régionale, pas même celle menée par Israël pour l’extermination des Palestiniens, ou celle menée par l’Occident via DAESH contre les peuples syrien, yéménite, libyen et soudanais qui se soit orchestrés depuis l’espace par les réseaux de satellites-espions.

Tandis que le désarmement nucléaire demeure un leurre, augmente la possibilité de prolifération spatiale d’armes létales et la course aux armements se joue de plus en plus sur le plan qualitatif. Comme le confirme l’annonce faite, à la veille du défilé du 14 juillet, par le président français : la France créera en septembre un nouveau commandement national de la Force militaire spatiale, avec un premier financement de 3,6 milliards d’euros : « La nouvelle doctrine spatiale et militaire qui m'a été proposée par la ministre et que j'ai approuvée, permettra d'assurer notre défense de l'espace et par l’espace », a déclaré le président Macron. Les États-Unis et la Russie ne sont pas en reste et le 18 aout dernier : « Le ministre de la Défense Mark Esper annonçait que les États-Unis allaient désormais accélérer le développement de nouveaux missiles sol-air, en réponse au missile russe 9M729 qui selon les Occidentaux viole le traité INF, ce que Moscou dément (…) ». (3)

 Ainsi s’intensifie la militarisation de l’Espace, aire d’importance stratégique croissante étant donné que les principaux systèmes d’armes, à commencer par les missiles nucléaires, dépendent des systèmes de guidage satellitaires. Le Comité sénatorial pour les services armés, en attribuant à l’Aéronautique le commandement de la nouvelle Force, a défini l’Espace comme « aire de conduite de la guerre  ». (4)

 Avec son nouveau commandement spatial, la France se place dans le sillage des États-Unis, mais pas sous sa coupe. Le président Trump a signé en février une directive qui institue la US Space Force, force spécifique pour les opérations militaires dans l’espace, dirigée notamment contre la Russie et la Chine qui ont elles-mêmes leurs programmes de militarisation de l’espace, tout comme l’Inde, comptant 300 millions d’affamés, et qui vient de provoquer son voisin le Pakistan pour la maitrise du Cachemire.

Voilà pourquoi, les médias à la solde ont reçu l’ordre de relancer la polémique à propos de la balade lunaire de trois touristes astronautiques. Il importe peu que ces larbins aient mis le pied sur la lune, ce qui importe, c’est que la populace mondiale consentent aux sacrifices budgétaires qu’impliquent la couteuse et dangereuse militarisation de l’espace en ces temps d’austérité sociale planétaire.

 

NOTES

 

  1. Source : https://resistance71.wordpress.com/2019/07/20/20-juillet-1969-20-juillet-2019-50-ans-pour-passer-de-heros-a-zero/
  2. Source : https://resistance71.wordpress.com/2019/07/20/20-juillet-1969-20-juillet-2019-50-ans-pour-passer-de-heros-a-zero/
  3. Test d’un nouveau missile : https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/le-traité-inf-est-bien-mort-washington-teste-un-nouveau-missile/ar-AAG1QM9?ocid=spartanntp
  4. Source : http://www.palestine-solidarite.org/analyses.manlio_dinucci.160719.htm

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

57 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue JL 24 août 2019 10:10

    Bonjour Robert Bibeau,

     

    Factuellement : Le 20 juillet 2019 a marqué le cinquantième anniversaire de la télédiffusion mondiale de films sur le sujet d’un alunissage d’astronautes américains.

     

    Totalement d’accord avec cet article et en particulier la conclusion.


    •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:43

      Messieurs les complotistes bonjour,

      • Le drapeau flotte au vent alors qu’il n’y a pas d’air. Quand les astronautes posent le drapeau des États-Unis sur la Lune, celui-ci « flotte » au vent, alors qu’il n’y a pas d’atmosphère sur la Lune.
      Contre-argument : le drapeau ne flotte pas, il donne l’air de flotter en raison de son aspect plissé. Il est en fait fabriqué dans une toile renforcée de fil de fer rigide imitant l’aspect fripé d’un drapé battant dans le vent et soutenu par une potence pour le faire tenir droit7 (la partie horizontale de la potence est d’ailleurs parfaitement visible sur les photos). Il est en réalité parfaitement statique comme l’attestent les clichés pris à différents instants. Les mouvements perçus sur la vidéo sont dus aux mouvements des astronautes eux-mêmes pour enfoncer le drapeau dans le sol. L’absence d’atmosphère sur la Lune fait qu’aucune résistance n’est appliquée sur l’inertie des mouvements du drapeau, rendant exagéré chacun de ses mouvements pouvant laisser croire que le drapeau « flotte au vent » lorsque celui-ci est manipulé. Les tenants de la théorie du complot se contredisent sur le fait qu’ils affirment que les images ont été tournées sur un plateau de tournage, non en plein air. Quand personne ne touche le drapeau, il reste immobile comme le montrent les images ci-contre.
      • Le drapeau n’a aucune ombre.
      Le drapeau a une ombre bien visible. En revanche, la lumière rasante du soleil, combinée à la rugosité du sol, ne permet pas d’en apercevoir la totalité. Une partie est visible à côté du pied du drapeau, une autre partie est visible, très fine, au-dessus des ombres projetées des deux jambes. On peut remarquer que l’on aperçoit uniquement l’ombre des jambes, pas du corps. Ou bien encore que l’ombre devant le pied gauche de l’astronaute correspond à une empreinte de pas, ce qui permet d’apprécier le degré d’inclinaison de la lumière rasante.
      • Les réticules de cadrage apparaissent curieusement masqués. Les appareils photo emportés par les astronautes comportaient un système de marquage sous forme de petites croix ; or, sur certaines photos, ces croix seraient « cachées » par les éléments d’avant-plan, ce qui tend à prouver que ces éléments ont été ajoutés ultérieurement à la prise de la photo par le biais d’un photomontage.
      Les croix ne sont pas masquées par les éléments du décor mais simplement « brûlées » par les éléments d’image de couleur blanche. Les zones blanches de la pellicule sont celles éclairées par la lumière, qui aurait tendance à se diffuser dans la couche sensible du film, provoquant cet effet de débordement du blanc.
      • Les astronautes et les objets sont visibles même dans l’ombre. Sur la Lune, en l’absence d’atmosphère pour diffuser la lumière solaire, la seule source de lumière est le Soleil. Or un certain nombre de photos montrent des objets dans l’ombre qui sont visibles comme s’il y avait une ou plusieurs autres sources importantes de lumière. De même, sur certaines photos, les astronautes sont dans l’ombre du module lunaire, et pourtant, ils sont toujours visibles. Ils devraient être drapés d’obscurité.
      Il existe en fait de nombreuses sources secondaires de lumière, comme les parties métalliques et blanches du module ou les combinaisons spatiales portées par les astronautes. Tous ces objets font office de réflecteurs et renvoient la lumière du soleil dans toutes les directions. De plus, le sol lunaire constitue aussi une source secondaire de lumière. En effet, sa luminescence est d’environ 1 000 000 lx, ce qui est largement suffisant pour déboucher n’importe quelle ombre.

      • berry 24 août 2019 12:36

        @Adibou
        Vous représentez qui, le Mossad, la DGSI ou la CIA ?
        C’est quand même incroyable que vous puissiez pourrir impunément cet article avec des pleines pages de propagande préparées à l’avance, en l’espace de quelques minutes.


      • foufouille foufouille 24 août 2019 12:49

        @berry

        Ça vient de Wikipedia bouffon ignare


      •  Adibou Adibou 24 août 2019 13:58

        @berry

        Face aux personnes lui montrant ses incohérences, le complotiste utilise alors un autre complot : les dites personnes seraient des agents stipendiés par quelques officines.
        La boucle est alors bouclée et le doute dans sa croyance absurde est alors levé.
        Il se remet donc à croire et le voila de nouveau rassuré dans sa foi de détenir une vérité cachée qu’il est le seul à comprendre.

        ps : foufouille vous pointe une autre officine dont le nom doit rester secret. smiley


      •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:46
        • Les ombres paraissent convergentes alors qu’elles devraient être parallèles. Plusieurs photos montrent des ombres portées dans des directions différentes, alors que la lumière solaire venant de suffisamment loin, toutes les ombres devraient être parallèles. L’argument est repris par le réalisateur M. Mazzucco dans son documentaire DVD American Moon, soutenu en cela par plusieurs photographes italiens.
        Pour certains, comme les MythBusters, ce ne seraient pas les ombres qui ne seraient pas parallèles, mais le relief du sol qui en donnerait l’illusion. De plus, si une seconde source de lumière était présente, les ombres seraient dédoublées, ce qui n’est pas le cas sur la photo. Pour le physicien français Jean de Talois, qui a analysé le problème du point de vue de la perspective8,9, il y a confusion sur la notion de parallélisme. Les ombres sont parallèles sur le sol lunaire. Mais elles deviennent concourantes en un point de fuite quand elles sont représentées dans le plan de l’image. L’existence de ce point de fuite des ombres montre précisément l’authenticité de la photographie. Le même raisonnement s’applique aussi aux rayons. Ils sont parallèles dans la réalité et concourants en un autre point de fuite dans l’image. L’erreur revient à confondre le point de fuite des rayons (qui indique la source lumineuse) avec le point de fuite des ombres (qui en est la projection sur le plan horizontal).
        • La qualité des photos est étonnante. Les appareils photo étaient difficiles à manipuler dans le contexte lunaire et en combinaison spatiale, il est donc difficile de comprendre comment autant de photos de bonne qualité ont pu être prises.
        Au total, les astronautes des missions Apollo ont pris 18 663 photos manuellement (1 470 lors de la mission Apollo 11, dont 339 sur le sol lunaire)10, on peut comprendre que certaines aient été réussies. Les optiques utilisées étaient des grand-angulaires, et le format du 6 × 6 cm, ce qui permettait une grande profondeur de champ et une marge pour éventuellement « recadrer » les images avant leur diffusion. De nombreuses images peuvent paraître « quelconques » ou même « ratées », elles sont toutes consultables sur le site du Lunar and Planetary Institute11. Seules les plus spectaculaires ou les plus belles ont été présentées au public par les médias.
        • L’éclairage ne semble pas toujours naturel. En effet, certaines images montrent clairement des sortes de spots lumineux qui font penser à des projecteurs de studio.
        Il s’agit là d’une mésinterprétation concernant la formation de reflets dus à la réflexion de la lumière solaire à l’intérieur du système de lentilles de la caméra Hasselblad. En effet, on vérifie que les reflets sont alignés avec le centre de l’image, conformément à la loi générale d’alignement des reflets, comme l’a montré le physicien J. de Talois12. La position des reflets authentifie donc les photos où ils apparaissent.
        • Le fonctionnement du module lunaire est extravagant. Durant l’atterrissage, tel qu’il était conçu, le module aurait dû être déséquilibré.
        Voir l’article dédié : module lunaire Apollo
        • L’atterrissage du module aurait dû produire un cratère. Le réacteur du module en se posant aurait dû brûler et chasser la poussière de dessous le LEM, ce qui aurait créé un cratère qui n’est présent sur aucune image.
        Le réacteur n’est pas suffisamment puissant pour brûler le sol, et la couche de poussière n’est pas suffisamment profonde au site de pose pour qu’on voie un cratère. Sur les photos des missions suivantes, la couche de poussière était plus importante, et le cratère apparaît.

        •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:47
          • Les poussières soulevées lors de l’atterrissage auraient dû retomber sur les pieds du module. Les poussières lunaires chassées par le réacteur du LEM auraient dû se redéposer après, or les images montrent les pieds de celui-ci parfaitement propres. Ceci d’autant que les poussières lunaires sont réputées se déposer et s’infiltrer partout, car elles seraient maintenues en suspension au-dessus du sol lunaire à cause de la répulsion électrostatique due à l’accumulation de charges électriques induite par les rayonnements ionisants et particules émis par le Soleil.
          Le réacteur est coupé avant d’atteindre le sol pour ne pas renverser le module lunaire (surpression dans la tuyère du réacteur)13 et en l’absence d’atmosphère la poussière lunaire retombe immédiatement (dans le vide la vitesse de chute d’une poussière est similaire à celle d’un objet) de sorte que la poussière soufflée n’est pas freinée par l’atmosphère et retombe plutôt au loin et en même temps que la fusée dès le moteur coupé, même si sur les photos des missions suivantes, on peut voir le cratère formé par le réacteur.
            • Les films passés en accéléré donnent l’impression d’avoir été tournés sur Terre. Quand elles sont accélérées à vitesse double, les scènes montrant le déplacement des astronautes sur la surface de la Lune, à pied ou en rover, donnent l’impression d’avoir été prises en gravité terrestre. Elles ont donc pu être filmées sur Terre, en studio, et projetées au ralenti.
            La gravité lunaire étant 6 fois moindre que la gravité terrestre, on peut démontrer que les scènes lunaires, quand elles sont accélérées d’un facteur égal à racine de six (soit 2,4), donnent l’impression d’avoir été tournées sur Terre14. Il faut noter que cette illusion ne concerne que les mouvements verticaux (sensibles à la gravité) et non les mouvements horizontaux (comme les gestes des astronautes, qui restent terrestres) ou les actions insensibles à la gravité (comme la voix, qui est normale et synchrone avec les mouvements ralentis, mais qui deviendrait suraigüe si le mouvement était accéléré). L’impression de gravité terrestre par accélération des images est donc un phénomène attendu qui montre, au contraire, l’authenticité des films.
            • Les sauts des astronautes paraissent irréalisables. Les sauts des astronautes paraissent absolument impossibles à faire sur Terre. Par exemple, dans le document vidéo du premier atterrissage (Apollo 11), on voit Aldrin, faire un bond extraordinaire, apparemment sans effort, lors de sa descente du LEM, se servant de l’échelle comme d’un rail (guide) avec ses mains pour ne pas perdre l’équilibre. Or il porte une combinaison spatiale de plus de 70 kg15. Pour d’autres, les sauts apparaissent trop faibles, tel le fameux « jump-salute » de l’astronaute Young lors de la mission Apollo 16. Les calculs, basés sur la mécanique, montreraient que l’astronaute aurait dû monter à deux mètres au-dessus du sol, et non à 50 cm comme on le voit sur les images.
            Ce type d’objections est souvent trop vague. On ne sait pas sur quel critère un saut est jugé comme « impossible » ou « irréalisable ». D’une manière générale, ces bonds ne sont effectivement pas possibles sur Terre, mais ils le deviennent sur la Lune à cause de la gravité six fois plus faible. Le cas particulier du jump-salute est intéressant car il permet des calculs précis. Le physicien J. de Talois a pu « déboulonner » la fausse argumentation en montrant que l’erreur (qui n’est pas évidente) vient de l’hypothèse que, sur Terre, Young devrait sauter à 60 cm au-dessus du sol, alors que l’expérience (que chacun peut réaliser lui-même) donne à peu près 15 cm, ce qui correspond à 50 cm sur la Lune, comme attendu16.
            • Le moteur du LEM est étrangement silencieux. Dans la vidéo, au moment du premier atterrissage, le bruit du moteur n’est pas perceptible et il ne couvre pas les voix des astronautes.
            Le « bruit » ne peut se disperser en l’absence d’air. Dans la cabine, les microphones « voix » des astronautes sont conçus pour éliminer les bruits parasites et sont positionnés dans la combinaison et devant la bouche.
            • Curieuse absence d’étoiles sur les photos. Dans le décor, on ne discerne aucune étoile. C’est un moyen simple pour ne pas être confondu par les astronomes.
            Le Soleil est une source de lumière intense, considérablement plus puissant que la plus lumineuse des étoiles, et les appareils photographiques ont été paramétrés pour l’exposition de jour. Néanmoins quelques étoiles apparaissent dans la grande majorité des photographies et films de ces missions. Les quelques clichés utilisés sont une exception. Personne ne met en doute l’existence de la station spatiale Mir et pourtant, sur la dernière photographie la représentant, on ne voit guère d’étoiles.

            •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:52
              • Des scènes totalement différentes apparaissent dans un décor strictement identique. Sur certaines photos on constate que les arrière-plans sont pratiquement superposables, comme si le même décor avait servi pour deux scènes différentes. En particulier deux photos de la mission Apollo 15 semblent être deux copies de la même photo, l’une avec le LEM et l’autre sans. Or le LEM n’a pu être déplacé sur le sol lunaire.
              Tout d’abord, chacun peut se rendre compte qu’on peut photographier un paysage terrestre depuis plusieurs endroits sans en altérer pour autant l’arrière-plan (supposé très éloigné). Ensuite, il est difficile d’apprécier les distances sur la lune à cause de l’absence de repères (arbres, nuages, etc.) et de l’absence de diffusion de la lumière, les parties éloignées restant bien nettes à la vue. Il en résulte que des montagnes situées à plusieurs dizaines de kilomètres peuvent être prises pour de simples buttes de l’environnement proche. Enfin, dans le cas plus spécifique des deux photos avec et sans LEM de la mission Apollo 15, on peut montrer que le LEM est caché par une ligne de crête, bien visible dans la photo sans LEM mais absente dans la photo avec LEM17.
              • Pas de flamme sortant des propulseurs. Lorsque le module décolle de la Lune, il n’y a pas de traînée de fumée derrière le module.
              Même si les dessins « scientifiques » montrés dans le documentaire (qui ne sont en fait que des dessins artistiques) représentent un LEM décollant dans une gerbe de flammes, le véritable LEM décolle en une brève et puissante poussée, suffisante pour échapper à l’attraction lunaire. La flamme en question est légèrement visible sur certaines vidéos18 et il n’y a pas de fumée de combustion sans atmosphère. De plus, la poussée soulève de la poussière et déchire l’aluminium recouvrant la base du LEM.
              • Pas de preuve de la réalité des missions par l’observation directe. La preuve ultime serait celle qui consisterait à retrouver les traces sur la Lune de ces missions (la base du LEM, le drapeau, les véhicules lunaires abandonnés sur place, les pas et autres traces d’activité humaine). Or, selon les tenants de la théorie du canular, personne n’a pu le faire et aucun télescope n’est assez puissant pour voir à ce niveau de détail à cette distance. Pourtant on prétend également avoir pu mesurer la distance Terre-Lune à l’aide d’un laser et d’un réflecteur posés là par les astronautes. Comment se fait-il que ce laser ait pu trouver ce réflecteur, et qu’un télescope n’arrive pas à voir le véhicule lunaire, par exemple ?
              On est très loin de pouvoir faire une photo de précision suffisante du sol lunaire depuis la Terre, mais les récentes missions lunaires telle Lunar Reconnaissance Orbiter ont répondu à cet argument. En orbite autour de la Lune depuis le 23 juin 2009, cette sonde a réalisé des photographies des sites d’atterrissage de cinq missions Apollo1. On peut apercevoir le module lunaire d’Apollo 11 sur l’une d’entre elles. Une autre montre à la fois le module lunaire d’Apollo 14, des instruments scientifiques, et des traces de pas attribuées à Alan Shepard et Ed Mitchell1. En septembre 2009, la sonde s’est rapprochée pour se positionner en orbite de cartographie, à seulement 50 km d’altitude, et a produit de nouvelles images plus détaillées19,2.
              Contrairement à une opinion répandue, un faisceau laser n’est pas parfaitement rectiligne. Pour plusieurs raisons, notamment la diffraction par l’orifice du laser et le passage dans l’atmosphère terrestre, le faisceau laser a un rayon de l’ordre du kilomètre lorsqu’il atteint la Lune. Avec une dispersion du même ordre sur le trajet retour, on ne reçoit que quelques photons par impulsion envoyée. Ce n’est que par la répétition de ces impulsions et l’utilisation de capteurs de haute précision que l’on peut estimer la distance Terre-Lune.
              Bien que la pose de tels réflecteurs sur la surface lunaire soit possible sans présence humaine, ainsi qu’y sont parvenues les sondes soviétiques Lunokhod (en 1970 et 1973)20, les premières mesures ont été effectuées par l’observatoire McDonald en 1969 à la suite de la mission Apollo 11 et donc avant l’envoi des sondes Lunokhod. On peut aussi signaler les étages abandonnés de Saturn V dans l’espace que l’on a pu parfois repérer depuis la Terre, comme J002E3 ainsi que les éléments de la sonde.

              • Gollum Gollum 24 août 2019 11:09

                @Adibou

                Vous avez bien du courage d’essayer d’instruire les abrutis qui squattent ce site.

                Vous avez toute ma sympathie.

                Moi je passe l’éponge car il y trop d’« experts » en alunissage, ceintures de chasteté de Van Allen, et autres Lem scotchés, de prises de vue en studio, j’en passe et des meilleurs... des années et des années d’expertise, je fais pas le poids...

                Attention, salve de moinssages, en direct des profondeurs de la terre creuse, en vue... smiley smiley


              • troletbuse troletbuse 24 août 2019 11:35

                @Gollum
                Moi je passe l’éponge

                Effectivement, vous n’êtes pas complétement abruti vu que vous vous apercevez que vous n’avez aucun argument plausible à part vos réflexions niaises sur la terre plate ou creuse ou les OVNIS peut-être.
                Occupez vous plutôt de la religion vu que c’est votre dada. Ca ne mange pas de pain.  smiley


              • Gollum Gollum 24 août 2019 11:44

                @troletbuse

                Et vous votre dada c’est de contester tout ce qui bouge afin d’avoir l’air intelligent...

                Juste l’air hein... D’ailleurs, si vous ressemblez à votre avatar... smiley


              • foufouille foufouille 24 août 2019 11:45

                @troletbuse

                L’air est respirable sur la lune qui a de nombreux petits hommes verts.


              • mmbbb 25 août 2019 10:10

                @Gollum ce ne sont que de vaines polemiques . les nations emergentes ont un interet particulier aller sur notre lune. L inde a invoye une sonde recemment et la Chine se prepare a alunir de nouveau ( a partir de 2022 ) , question de prestige et d affirmation de sa puissance economique 
                L optique retenue par les americains etait francaise societe Angénieux
                L ingenieur ayant mis au point fut W V Braun c est connu . 
                Il est vrai comme le disait Audiard « on parle pas au cons , cela les instruits »’ Quant a l auteur , c est de la même veine, il oublie simplement que son pays modele , l URSS etait dans la course . Le fabuleux ingenieur Korolev etant decede puisque les medecins russes si doues ne purent le soigner de son operation cardiaque apres son affaiblissemnt physique de son sejour au Goulag, les autorites russes se perdirent dans le projet de la fusee N 1 . Le premier etage etait alimente par une couronne de fusees impossible a synchroniser Deux modeles furentr lancees , ces deux fusess exploserent et tuèrent les techniciens et ingenieurs au sol Silence radio comme il se devait a l epoque 
                les Russe par ce mauvais choix technique perdirent la course a la lune et gaspillerent aussi beaucoup d argent . Korolev avait propose un systeme similaire a la fusee Saturne , il ne fut pas ecoute , les equipes de ces différents projets se taillaient des shorts La fusee N1 etait une aberration technique 


              •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:52
                • Les images originales ont étrangement disparu. Les bandes vidéo des atterrissages diffusées dans le monde sont des copies à la qualité dégradée. La NASA a égaré les enregistrements originaux d’Apollo 1121, lesquels, selon les adeptes de la théorie du complot, auraient permis une analyse plus poussée et auraient mis fin à cette controverse.
                Les images vidéo, en noir et blanc, ont été transmises de la Lune à la Terre par signal radio en SSTV, un signal de faible qualité, et à une époque où la technique vidéo ne permettait pas une grande qualité d’image. Les données étaient reçues par des radiotélescopes situés en Australie et en Californie et enregistrées au sol sous forme de données brutes sur des bandes d’un pouce. Les images diffusées en direct (dont sont issues les « copies à la qualité dégradée ») ont été obtenues en filmant les moniteurs sur Terre avec des caméras de télévision, après démodulation du signal, et envoyées par satellite aux stations de télévision. La NASA a déclaré, lors d’une conférence de presse le 16 juillet 2009, que les bandes originales avaient vraisemblablement été effacées pour être réutilisées, comme il était courant à l’époque. Cependant, des copies vidéo à la qualité moins dégradée (avant transfert par satellite) ont été retrouvées. Ces images ont été restaurées en 2009 sur une durée de trois heures et un montage des moments forts de la mission a été présenté pour la première fois au public le 6 octobre 2010 en Australie22 (voir aussi Apollo 11 missing tapes (en)). Il faut également signaler les enregistrements des données envoyées par les instruments scientifiques des six Apollo Lunar Surface Experiments Package : la mission de cinq d’entre elles a continué jusqu’au 10 septembre 1977 et leurs données ont, entre autres, servi à comprendre la tectonique lunaire.

                • foufouille foufouille 24 août 2019 10:57

                  Wikipédia est certainement noyauté par le grand capital.

                  Il a pris des photos sur place des trous de la terre creuse ?

                  Comme c’est un complot mondial, la zunie paye tous les autres pays pour garder le silence .......


                  •  Adibou Adibou 24 août 2019 11:02

                    @foufouille

                     smiley  smiley  smiley


                  •  Adibou Adibou 24 août 2019 10:59

                    Quant à la fameuse ceinture de Van Allen, unique argument qui aurait pu être intéressant dans sa theorie conspirationniste, en connait-il la forme ?

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ceinture_de_Van_Allen#/media/Fichier:Ceinture_de_Van_Allen.svg

                    Une exposition, même de courte durée, aux parties les plus intenses de ces ceintures de radiations étant fatale, la protection des astronautes par un blindage adéquat et la sélection de trajectoires minimisant l’exposition est nécessaire. Seuls les astronautes d’Apollo qui se sont rendus en orbite lunaire ont traversé la ceinture de Van Allen. Ils ont passé moins d’une heure au total dans les deux ceintures. L’inclinaison de l’orbite de la Lune était telle que les tores n’ont pas été traversés en leur centre et la trajectoire a évité les sections les plus énergétiques2, excepté pour la mission Apollo 14 qui a traversé le cœur des ceintures de Van Allen3.

                    Finalement, les doses reçues lors des missions lunaires — incluant la traversée de la ceinture et l’exposition aux rayonnements cosmiques — furent relativement faibles. Les astronautes d’Apollo 14 furent les plus exposés avec une dose absorbée au niveau de la peau de 1,14 rad soit 11,4 milligrays4. En considérant un facteur de pondération pour la peau de 0,01 et un facteur de pondération pour les rayonnements de 20 (cas le plus pénalisant), les astronautes d’Apollo 14 ont reçu une dose de 2,24 millisieverts ; par comparaison, la limite annuelle pour les travailleurs du secteur nucléaire en France est de 20 millisieverts5.

                    Mais bon pour les complotistes ici présents, les faits scientifiques ne les intéressent pas puisqu’il s’agit de croyance .
                    Une sorte de sectarisme sans guru.
                    Les scientifiques des nations du monde entier, a fortiori l’URSS en pleine guerre froide, se seraienent fait une joie de démasquer ce fumeux complot !
                    Depuis 50 ans nada smiley


                    • Decouz 24 août 2019 11:22

                      La seule chose vraie c’est qu’un jour on nous fera croire (avec l’aide de quelques drogues) que nous vivons sur terre.


                      • foufouille foufouille 24 août 2019 11:37

                        Obama et Trump sont des reptiliens dans une preuve youtube.

                        4 patates font fonctionner un radiateur de 1000w ..


                        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 24 août 2019 11:47

                          Eh oui !

                          En mai, Trump avait dit : « Nous devons dominer l’espace, une »simple présence" ne suffit pas. »

                          Et Mike Spence a ajouté un peu plus tard dans un élan lyrique : "Le temps est venu d’écrire le prochain chapitre de l’histoire de nos forces armées. Le temps est venu de se préparer pour le prochain champ de bataille où les Américains les meilleurs et les plus courageux seront appelés à prévenir et vaincre une nouvelle vague de menaces contre notre peuple et notre nation".

                          La menace, c’est nous ? Les Indiens qui visent la lune ? Les Chinois qui se sont posés sur la face cachée ?

                          Ce n’est pas une « prévision », mais une « préparation » de la prochaines guerre.


                          • foufouille foufouille 24 août 2019 11:52

                            @Séraphin Lampion

                            La menace, ce sont les nazis dans la terre creuse et leur base lunaire sur la face cachée.

                            Ils ont des soucoupes ...........


                          • Robert Bibeau Robert Bibeau 24 août 2019 15:42

                            @Séraphin Lampion

                            EXACT : « Ce n’est pas une « prévision », mais une « préparation » de la prochaines guerre. » 

                            Et c’est l’unique chose à retenir de mon article : Ils préparent la prochaine guerre mondiale et les troles ont pour mission de nous emmerder -nous enfumer à propos des touristes militaires  lunaires dont je me fiche royalement qu’ils aient marché sur le satellite de la Terre… mais je suis très préoccupé qu’ils souillent présentement notre atmosphère avec leurs armes nucléaires.

                            Prolétaires du monde entier c’est ici sur Terre que nous devons les stoppés avant leur grand holocauste en préparation.

                            Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com 


                          • Philippe Stephan Philippe Stephan 24 août 2019 19:15

                            @foufouille
                            Godzilla se déplace dans les trous qui mène à la terre creuse ,j’ai vu le documentaire 
                            http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19583604&cfilm=228997.html


                          • mmbbb 25 août 2019 10:25

                            @Séraphin Lampion c est déja commence non . Les chinois ont reussi a abattre un vieux satellite depuis la terre par un missile. les autorites chinoises avaient evoque un pretexte fallacieux, ce satellite contenait un comburant chimique dangereux, donc il fallait le detruire afin d eviter sa chute sur terre . les nations pousserent des cris d orfraie C est de bonne guerre.
                            Quant a l espace , tout ce ceci est gentil, mais un scientifique avait calcule l augmentation constante des debris . Plus on balance de satellites en orbite basse ceux destines aux militaires entres autres , plus il risque de rentrer en collision et si de surcroit la guerre de l espace a pour but de detruire ses bidules, il y a aura une croissance exponentielle de ces debris . A terme lancer une fusee deviendra perilleux et deja la station orbitale doit se proteger de ses debris par un renfort en Kevlar
                            Nous en reviendrons a la TSF 


                          • tinga 24 août 2019 14:14

                            https://www.dedefensa.org/article/larnaque-apollo-et-le-declin-technique

                            J’avais été très surpris d’entendre sur france inter Claudie Haigneré sortir cette phrase « les américains, on ne peut pas leur faire confiance », moins d’une minute après que la journaliste n’eusse évoqué le formidable exploit lunaire des américains, disant ensuite que jusqu’à présent seul les Soyouz pouvait relier la station orbitale.

                            La tristesse et la gène de ces trois hommes ayant accompli une chose aussi importante pour l’humanité que la découverte du feu, lors de la conférence de presse est troublante, ces hommes ont probablement vécu une véritable tragédie.

                            Les américains se relancent dans la compétition 50 ans après avec les chinois, ils n’ont pourtant plus rien à prouver, Mars les attend, Hollywood a préparé le terrain.

                             


                            • berry 24 août 2019 15:53

                              @tinga
                              Je suis content d’apprendre que les sites dedefensa et strategika51 ne se laissent pas berner par la supercherie de la conquête lunaire, de même que les7duquebec.
                              La vérité avance, malgré les ricanements des trolls du système.

                              Au passage, on peut voir que la photo de l’astronaute qui illustre l’article est complètement bidonnée, un halo lumineux entoure l’astronaute alors que sur le reste du sol « lunaire » l’intensité lumineuse décroit progressivement. C’est révélateur de l’utilisation d’un spot sur un plateau de cinéma ; si vous allez dans la nature un jour de soleil sans nuages, l’intensité lumineuse sera partout identique, en raison de la taille immense du disque solaire et de son éloignement.
                              http://www.vds-phl.fr/article-bornage-d-un-champ-82465739.html

                              Les explications du troll un peu plus haut ne valent rien :
                              "Il s’agit là d’une mésinterprétation concernant la formation de reflets dus à la réflexion de la lumière solaire à l’intérieur du système de lentilles de la caméra Hasselblad. En effet, on vérifie que les reflets sont alignés avec le centre de l’image, conformément à la loi générale d’alignement des reflets, comme l’a montré le physicien J. de Talois. La position des reflets authentifie donc les photos où ils apparaissent."


                              Il essaie de nous enfumer en mettant en cause la caméra et comme personne n’a une caméra de ce type, il espère que ça passera.
                              Ensuite, ce ne sont pas des reflets, c’est une différence d’intensité lumineuse.
                              Et pour finir, le halo lumineux n’est pas au centre de l’image, il est autour des jambes de l’astronaute en bas de l’image, et on le voit également dans sa visière, en haut de l’image.


                            • foufouille foufouille 24 août 2019 16:00

                              @berry

                              La Lune n’est pas la nature ......


                            • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 24 août 2019 16:16

                              @foufouille

                              La Lune n’est pas la nature ......

                              Bien sur que si la lune fait parti de la nature , ... au moins autant que les dessert de la terre ou les fond marin ...

                              Elle obeit par contre a d’ autre loi optique et physique , que notre écosystème terrestre notamment a cause de l’ absence d’ atmosphère et champ magnetique qui laisse passer 100% des rayons lumineux , d’ ou l’ effet « spot »


                            • foufouille foufouille 24 août 2019 16:32

                              @Cyrus (TRoll de DRame)

                              c’était pour le complotiste ...........


                            • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 24 août 2019 16:48

                              @foufouille

                              Je l’ ai juste reformulé autrement ... exclure la lune des cycle naturelle me semblait un peut exagéré , même si tu as totalement raison sur les différence de lumière .


                            • foufouille foufouille 24 août 2019 16:57

                              @Cyrus (TRoll de DRame)

                              il fait référence à la nature sur terre.


                            • Gollum Gollum 24 août 2019 17:21

                              @berry

                              Je suis content d’apprendre que les sites dedefensa et strategika51 ne se laissent pas berner par la supercherie de la conquête lunaire

                              J’avoue que là, pour le coup, dedefensa, que j’ai en haute estime, m’a déçu, là sur ce coup...

                              Ce n’est pas très intelligent de leur part à mon avis et tend à discréditer l’ensemble de leur discours, pourtant de haute tenue dans l’ensemble.

                              Mais précisons tout de suite qu’il semble que cela soit surtout la position de Nicolas Bonnal, je ne crois pas que cela soit la position de Philippe Grasset. Sauf erreur éventuelle de ma part, je ne lis pas toujours leurs billets (la raison en est : un peu trop de redondance qui finit par lasser...)


                            • Gollum Gollum 24 août 2019 18:29

                              Bon, ben c’est bien Bonnal comme je l’avais dit. J’y pioche ceci :

                              A un certain moment, Washington avait menacé la Chine et dissuadé Beijing de faire survoler un module lunaire au-dessus des sites atterrissage des missions Apollo sur la face visible de la lune. C’était il y a quelques années. La même menace mais bien plus imposante avait été faite en son temps à l’Union Soviétique entre 1969 et 1973.

                              Bonnal ne donne aucune source. Si il y a chez nos complotistes déjantés, ou quelqu’un de sérieux, qui pourrait fournir une source (crédible cela va de soi, pas des trucs du genre Alex Jones) à propos de ces affirmations sulfureuses, je suis preneur...

                              Inutile cependant de dire que je suis très sceptique..

                              Décidément Bonnal a gravement chuté dans mon estime. Je réviserai, évidemment, mon jugement si des sources fiables peuvent être apportées.


                            • berry 24 août 2019 16:45

                              @Robert Bibeau

                              Vous avez visé juste, votre article dérange et le déferlement des trolls du système le prouve.

                              La version officielle de la conquête lunaire est pourrie jusqu’à la moelle, rien ne tient la route, tout est branlant et prêt à s’effondrer pour peu que l’on se donne la peine d’y réfléchir un moment, comme les LEM en carton-pâte qui tiennent avec des morceaux de scotch.

                              https://www.hq.nasa.gov/office/pao/History/alsj/a17/AS17-134-20463HR.jpg

                              https://www.hq.nasa.gov/office/pao/History/alsj/a16/AS16-113-18332HR.jpg

                              https://lesakerfrancophone.fr/lalunissage-un-canular-geant-pour-lhumanite

                              Les trolls en sont réduits à des amalgames grossiers sur la terre plate ou creuse ou sur les petits hommes verts, ils sont bien en peine d’apporter des explications convaincantes aux questions qui se posent.

                              Nous les avons presque tous aujourd’hui, il y a le troll Bac-12 avec ses 40 000 commentaires stupides, le troll religieux qui gave tout le monde avec ses commentaires sur Dieu et les trolls ricaneurs et méprisants qui refusent de voir les évidences et chicanent sur des détails. J’y vois une action concertée qui ne doit rien au hasard, on voudrait pourrir le site et dissuader les esprits sains de venir s’y informer, on ne procéderait pas autrement. Il faut que les brebis égarées retournent s’informer auprès de France Télévision et de BFM télé, les guerres d’agression et les prédations de l’oligarchie mondialiste pourront ainsi continuer tranquillement.

                              On peut dire que la mission est largement remplie, le site qui était un hub de l’information alternative il y a une dizaine d’années n’est plus que l’ombre de lui-même.


                              • foufouille foufouille 24 août 2019 16:59

                                @berry

                                c’est aussi débile que ta terre creuse, la base nazie en antarctique sur la lune est plus réaliste.


                              • Gollum Gollum 24 août 2019 17:10

                                @berry

                                J’y vois une action concertée qui ne doit rien au hasard,

                                Ben voyons. Retour à la bonne vieille paranoïa... Et après, ça ose parler d’esprits sains, non mais on rêve... smiley

                                Et qu’il nous ressort les photos des Lem scotchés... ça devient lassant.

                                le troll religieux qui gave tout le monde avec ses commentaires sur Dieu

                                Euh ? Mais de qui qu’il cause là ? Pascal L ? smiley

                                on voudrait pourrir le site

                                S’il y en a qui pourrissent le site ce sont bien les tarés dans votre genre.

                                Il faut que les brebis égarées retournent s’informer auprès de France Télévision et de BFM télé

                                Et là il nous la joue en mode rebelle qui réussit à s’informer ailleurs. Quel exploit. Par contre niveau réflexion personnelle : zéro pointé.

                                le site qui était un hub de l’information alternative il y a une dizaine d’années n’est plus que l’ombre de lui-même.

                                A qui la faute on se le demande... smiley


                              • foufouille foufouille 24 août 2019 17:18

                                @berry

                                il y a 10 ans le nombre de commentaires était 4 fois plus important.

                                ce sont les tarés dans ton genre qui ont pourri agoravox.

                                une preuve = vidéo trafiquée de youtube comme cabanon et sa multiprise magique à énergie du vide = plus débile tumeur au cerveau.


                              •  Adibou Adibou 24 août 2019 17:59

                                @Gollum

                                Oui les complotistes ont tué le site. Entre les chemtrails, la terre creuse, le moon hoax ou les bombes thermonucléaires dans le WTC, les articles de qualités sont discrédités par ces enfumages.
                                Les agoranautes pertinents quittent les lieux et les farfelus complotistes se retrouvent ensemble et accelerent la chute.

                                Le « duct tape » (scotch) est largement utilisé dans l’espace et y’a bcp mieux que les photos de berry. Pas plus tard que l’été dernier on a réparé avec et en urgence une fuite dans l’iss.

                                https://osr.org/blog/kids/duct-tape/

                                https://gizmodo.com/astronauts-have-done-so-so-much-with-duct-tape-and-ele-1711503831

                                Pour berry des centaines de photos pour alimenter sa parano smiley


                              • tinga 24 août 2019 18:24

                                @Adibou
                                Que connaissez vous de ce site, vous n’y êtes que depuis un mois, et vos commentaires ne sont que du trollage, à moins que ce ne soit un nouveau pseudo pour cause de trollage...


                              • pemile pemile 24 août 2019 18:26

                                @Adibou « Oui les complotistes ont tué le site. »

                                Dans les commentaires, c’est imparable, mais pour la publication d’articles, c’est quoi cette histoire de guerre avec le site disons.fr et de leurs multicomptes validant les articles les plus ridicules pour se « venger » d’Agoravox (les ayants expulser il y quelques années ?)


                              • foufouille foufouille 24 août 2019 18:41

                                @pemile

                                fergus et gruni font partie de disons ?


                              • chantecler chantecler 24 août 2019 19:14

                                @foufouille
                                Ca me semble impossible .
                                D’ailleurs je ne savais pas que disons existait encore .
                                Par contre ses « correspondants » n’ont jamais lâché Agx .
                                Difficile de vivre sans objet de haine , surtout quand on se pense supérieur .
                                Quant à Agx je vois bien d’autres raisons que la présence de complotistes pour expliquer sa relative médiocrité .
                                Mais c’est comme un club , sans direction, où l’on peut bavarder à l’infini .
                                D’ailleurs c’est très libéral : à peu de choses près on peut dire et affirmer n’importe quoi ...
                                Mais bon , sa finalité a toujours été de recueillir des renseignements gratos et de les vendre .


                              •  Adibou Adibou 24 août 2019 19:33

                                @chantecler+pemile

                                Je ne connais personne du site en question et n’appartient à aucun groupe ni même aux zozos dont vous faites allusion.
                                Quant à la finalité du site, il faudrait demander aux belges qui l’ont reconnu d’utilité publique.
                                Comme chanteclerc pas besoin de trouver un responsable pour les publications complotistes ou pro ceci ou pro cela. C’est l’objet du site et ce dès sa conception ou on pouvait déjà trouver des nartics sur atterrissage d’alien sur terre avec recit des témoins par exemple.
                                Agoravox c’est comme une pêche industrielle, beaucoup de petites fritures sans interet et parfois un poisson intéressant à ferrer pour le revendre au poissonnier qui n’est plus cybion..


                              • leypanou 24 août 2019 19:34

                                @berry
                                ce que mmbbb a balancé à foufouille
                                Pour Gollum, c’est différent : il croit en l’astrologie et sait faire des thèmes.


                              • berry 24 août 2019 21:05

                                @leypanou
                                C’est amusant, mais peut-être en dessous de la réalité.
                                Sur ce fil et sur d’autres on peut voir du sabotage en règle au profit du système, ce n’est pas seulement le trollage d’un gars pas très futé, ou les plaisanteries d’un retraité qui s’ennuie.
                                Pensez qu’il y a plus de 30 000 journalistes encartés dans ce pays, payés pour nous mentir en permanence et nous balader avec des conneries.
                                Combien travaillent sur Agoravox ? Rien que pour l’équipe Rakoto, ils doivent être plusieurs à temps plein.
                                S’il y avait une vraie alternance dans ce pays, nous aurions des surprises.


                              • foufouille foufouille 25 août 2019 08:27

                                @chantecler

                                fergus a reconnu plusieurs fois voter pour les articles de rosemar ou spartacus comme d’autres auteurs.

                                disons a eu pas mal de vieux comptes multi de supprimer et n’importe qui, comme sampiero, peut se créer plusieurs et écrire assez d’articles pour être plusieurs fois modérateurs.


                              • chantecler chantecler 25 août 2019 08:49

                                @foufouille
                                Je sais ,
                                Le système de choix des articles n’est pas sain sur Agx puisqu’en définitive il repose sur une poignée toujours la même , d’auteurs de narticles , ce qui pourrait favoriser le népotisme ...( On pourrait supposer que tels sympathisants d’un parti politique qui aurait fait ses preuves en tant que production d’articles , se mettent à sélectionner que des articles allant dans leur sens).
                                Et pourtant il est évident qu’il est nécessaire de filtrer les articles sur Agx car il faut des limites au nombre , certains n’ont aucune valeur , ne tiennent pas la route , truffés d’erreurs, non référencés , ou ne sont que le reflet des fantasmes de leurs auteurs .



                              • mmbbb 25 août 2019 10:29

                                @chantecler tes commentaires comme l auteur n ont guere de valeur On sent poindre le censeur , le petit con de gauche se prétendant tolérant et portant les valeurs de la dite gauche . Va te faire foutre 


                              • Robert Bibeau Robert Bibeau 25 août 2019 16:58

                                @Adibou

                                pOUR MA PART JE DIRAIS PLUTÔT QUE les complotistes ET les pseudo-anti-complotistes marchent main dans la main  et chacun a besoin de l’autre pour pratiquer sa paranoia ubuesque.

                                Personnellement = je me fiche totalement que deux soldats américains aient ou n’aient pas marcher sur la lune = que dalle… Quel était le but de cet exploit vrai ou imaginaire VOILÀ LA QUESTION 

                                Mais je suis très préoccupé par le salle boulot des troles et des anti-troles complotistes et anti-complotistes qui font tout pour noyer le poisson = LA MILITARISATION DE L’ESPACE PAR TOUTES LES PUISSANCES NUCLÉAIRES Y COMPRIS L’INDE MISÉRABLE ET LA CHINE MONTANTE ET LA FRANCE CROUPISSANTE ET LA RUSSIE RAMPANTE ET LES USA DÉCADENTE.

                                Pas  Merci pour vos multiples spots publicitaires en faveur de la nucléarisation de l’espace m. ADIBOU 

                                Robert Bibeau http://www.les7duquebec.com


                              •  Adibou Adibou 26 août 2019 18:38

                                @Robert Bibeau

                                Vous écrivez : « Pas — Merci pour vos multiples spots publicitaires en faveur de la nucléarisation de l’espace m. ADIBOU. »

                                Vous êtes dans la calomnie car vous ne pouvez citer aucun de mes commentaires en faveur de la militarisation de l’espace .

                                Il est fort regrettable de vous être servi « au conditionnel » du fameux complot lunaire sur la première moitié du papier pour défendre votre position respectable contre la militarisation de l’espace.
                                Cela décrédibilise votre message et votre action devient alors contre-productive car parasitée par vous-même en premier lieu.

                                Le reste n’est qu’enchainement de cette cause première et la seconde partie de votre texte n’a été donc que très peu commentée.


                              • leypanou 24 août 2019 19:46

                                @Robert Bibeau

                                c’est que la populace mondiale consentent aux sacrifices budgétaires qu’impliquent la couteuse et dangereuse militarisation de l’espace 

                                 : j’avais un professeur de physique de 2ème année qui était contre toutes ces explorations spatiales, considérant qu’il y a des choses plus urgentes à financer que d’aller sur la lune ou Mars ou autres.

                                En France, le voyage de T Pesquet a reçu toute la propagande qu’il faut par les msm, comme si cela changeait quoi que ce soit sur la vie du pékin lambda.

                                Mais, de toute façon, il suffit que l’oligarchie décide que quelque chose doit être faite pour qu’on la finance.


                                •  Adibou Adibou 24 août 2019 19:48

                                  @leypanou

                                  En effet, ils font ce qu’ils veulent même plus besoin de se cacher derrière un alibi.
                                  On vit une époque formidable smiley


                                • Robert Bibeau Robert Bibeau 25 août 2019 17:02

                                  @leypanou

                                  très avisé ton professeur de physique  tu le félicite de ma part 

                                  Robert Bibeau 


                                • leypanou 25 août 2019 20:10

                                  @San Jose
                                  Hélas j’étais nul en musique et en gymnastique, et n’ai donc pu passer ensuite qu’un DUT. Un DUT, c’est un truc français bac plus deux. 

                                   : pour troller, un DUT suffit largement.


                                • ceddec 27 août 2019 06:01

                                  @leypanou
                                  Juste en passant, 20 inventions que la recherche spatiale a permis d’avoir comme objet au quotidiens.
                                  https://www.jpl.nasa.gov/infographics/infographic.view.php?id=11358

                                  Donc en partenariat avec des entreprises, les agences spatiales permettent d’améliorer notre quotidien. Venir dire que ça ne rapporte rien, c’est vivre dans la fainéantise intellectuelle. Triste pour un professeur de physique.


                                • AnotherDev AnotherDev 27 août 2019 02:44

                                  « La fili ?re spatiale am ?ricaine est le seul et unique programme de r ?gression scientifique et technologique, ayant englouti des centaines de milliards de dollars sur 50 ans, et visant ? apprendre ? d ?sapprendre ! »
                                  — > c’est faux : la fili ?re de la cr ?ation d’ ?nergie par fusion nucl ?aire est aussi dans ce cas. Lorsque l’humanit ? n’a pas un int ?r ?t imm ?diat ? engloutir des milliards, on ne le fait pas.

    Ajouter une réaction

    Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

    Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


    FAIRE UN DON



    Publicité



    Les thématiques de l'article


    Palmarès



    Publicité