• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron démission - Révolution

Macron démission - Révolution

Le livre MACRON DEMISSION - REVOLUTION est en vente chez Bookelis. Il sera en vente dans toutes les librairies dans deux semaines.

RESUME.

L’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République s’apparente à un coup d’Etat préparé plus de trois ans à l’avance par une poignée de grosses fortunes : Bernard Arnault, Xavier Niel, Patrick Drahi et Arnaud Lagardère. Ils possèdent ensemble un empire médiatique colossal.

Nous suivrons le parcours de ce jeune arriviste qui dès le lycée s’emploie à toujours se faire bien voir par toutes les personnes qui détiennent du pouvoir dans son entourage. En sortant de l’ENA, Emmanuel Macron arrive à se faire remarquer tour à tour par Jean Pierre Jouyet puis par Jacques Attali. Il rejoint d’ailleurs la commission Attali mise en place par Nicolas Sarkosy. Il déploie alors du zèle pour se faire bien voir par les milliardaires. Il saisit une occasion pour rencontrer Bernard Arnault et son gendre putatif Xavier Niel. Il se fait intégrer dans leur cercle d’amis. Après un passage par la banque Rothschild, il entre à l’Elysée comme secrétaire adjoint et se débrouille pour faire d’énormes cadeaux, avec les deniers publics, à Arnaud Lagardère et Patrick Drahi. Dès lors cette équipe de quatre grosses fortunes va faire en sorte de le propulser à la présidence de la République.

A peine élu, Emmanuel Macron prend toute une série de décisions pour enrichir les plus riches au détriment des plus pauvres. L’ensemble de ces mesures se fait cruellement ressentir non seulement dans les couches les plus pauvres mais aussi dans les couches moyennes. Elles touchent même des professions considérées jusqu’à maintenant comme privilégiées : médecins, avocats, notaires… Cette politique ne profite qu’à quelques milliers d’ultra-riches. La cote de popularité d’Emmanuel Macron s’effondre. L’exaspération de la population est à son comble mais rien ne semble pouvoir l’arrêter.

L’augmentation des taxes sur les carburants met le feu aux poudres. Elle déclenche le mouvement des gilets jaunes qui va embraser le pays pendant plus d’un an. Au début du mois de décembre 2018, les milliardaires prennent peur face à l’ampleur de la révolte et à la violence des manifestations en réponse aux provocations policières. Ils lâchent quelques miettes qui seront bientôt reprises. Les mouvements de protestations se multiplient dans plusieurs secteurs et la convergence des luttes souhaitée par tous se profile. La réforme des retraites voulue par la Commission Européenne apparaît comme une insupportable provocation. Emmanuel Macron fanfaronne qu’il ne lâchera rien. L’affrontement devient inéluctable. Une grève générale est annoncée pour le 5 décembre 2019. Plusieurs syndicats annoncent déjà qu’elle sera reconductible. Tout est possible !

 

PRESENTATION

 

L’arrivée d’Emmanuel Macron à la présidence de la république a marqué une nouvelle dégradation du fonctionnement des institutions puisqu’il a été élu grâce à une propagande orchestrée par les milliardaires qui détiennent la quasi-totalité des médias.

Nous allons montrer qu’Emmanuel Macron était très proche de quelques milliardaires avant même d’être candidat à l’élection présidentielle. Cela est important car nous ne défendons pas le point de vue selon lequel Emmanuel Macron aurait été un candidat classique que les milliardaires auraient choisi de soutenir puisqu’il leur semblait le mieux placé pour défendre leurs intérêts. Non ! Notre point de vue c’est que les milliardaires ont choisi un individu qu’ils connaissaient et ont décidé d’en faire le Président de la République. Ce n’est pas la même chose. Emmanuel Macron est le larbin que les milliardaires ont choisi. Ce n’est pas seulement le candidat qu’ils ont appuyé. Désormais ce sont quelques milliardaires qui dirigent l’état français.

Emmanuel Macron est le Président‑Marionnette dont la venue avait été annoncée sur BFM-TV dès le 27 août 2014 par Jacques Attali puis renouvelée sur LCI le 21 avril 2016. Cela confirme la formule d’Alexis de Tocqueville  : « Je ne crains pas le suffrage universel : les gens voteront comme on leur dira ». Le personnage d’Emmanuel Macron a été fabriqué de toutes pièces en à peine une année par l’oligarchie euro-atlantiste celle-là même qui a choisi d’imposer l’Union Européenne comme mode de domination des peuples d’Europe. L’oligarchie, qui a la main mise sur les médias a seulement fait ce qu’il fallait pour formater l’opinion publique.

Désormais les quelques milliardaires qui contrôlent l’essentiel des médias peuvent faire élire qui ils veulent comme Président de la République. Ils pourraient faire élire un cheval tel Caligula qui voulait nommer son cheval favori comme Consul. Ils ont choisi Emmanuel Macron dans le rôle du cheval Incitatus. Nous constatons en effet que le résultat aux élections est en corrélation avec le volume de l’exposition médiatique. Ceux qui ont les médias dans leurs mains peuvent ainsi en déplaçant les curseurs obtenir le résultat qu’ils veulent.

Nous commencerons par situer l’élection présidentielle de 2017 comme le dernier maillon dans la suite des dégradations successives de la Vème République (Chapitre 2). Nous considérons que le régime qui en résulte n’a plus rien de démocratique. Il y a maintenant une totale collusion d’intérêts au sommet de l’Etat entre les grosses fortunes et le pouvoir politique. Doit-on parler d’ailleurs de simple collusion alors que ce sont directement des milliardaires qui détiennent le pouvoir. Nul doute que Bernard Arnault donne tous les ordres qu’il veut à Emmanuel Macron. Nous n’avons jamais connu pire. Nous en arrivons à affirmer que la Vème République est morte et que nous sommes maintenant sous un régime totalitaire et fascisant (Chapitre 3).

Dans le chapitre 4 (Qui dirige la France ?), nous montrerons que le personnel politique n’a plus de réel pouvoir. Nous appelons « les histrions de la politique » l’ensemble des députés, des sénateurs, des ministres… Entre les grosses fortunes qui sont à la tête de l’Etat et les « histrions de la politique » nous insérons la couche des « grands kapos » : Jacques Attali, Jean-Pierre Jouyet, Stéphane Fouks, Ramzi Khiroun, Bernard Mourad, Bernard Squarcini, Michèle Marchand… Pour la plupart, ils œuvrent dans l’ombre mais ils ont un rôle bien plus important que les « histrions de la politique ».

Nous proposons donc une analyse politique argumentée par nos observations et qui nécessite donc un travail de journaliste citoyen. Nous faisons du journalisme d’investigation sans toutefois être des journalistes « de terrain ». Nous n’en avons pas les moyens. Nous recoupons des informations éparses pour les mettre en cohérence avec une constante exigence de vérité. Tous les faits dont nous faisons état sont vérifiables. Nous avons autant que possible donné les références nécessaires.

Pour l’essentiel, nous rapportons des événements. Nous racontons l’histoire d’un jeune arriviste qui développe très tôt l’aptitude à repérer, dans son entourage, les personnes qui ont le plus de pouvoir afin de se faire bien voir par elles. Emmanuel Macron est en effet dès le lycée un excellent lèche-bottes. A peine entré dans la vie professionnelle comme inspecteur des finances, il réussit à se faire bien voir par Jean-Pierre Jouyet. Puis c’est Jacques Attali qui tombe sous le charme. Il peut grâce à eux entrer dans la banque de David de Rothschild, le premier milliardaire dont il fait la connaissance. Il saisit des opportunités pour rencontrer deux autres milliardaires : Bernard Arnault et Xavier Niel. Toute cette première partie de notre narration constitue le chapitre 5 (Du lycée à l’Elysée).

Nous essaierons ensuite de faire ressortir les traits essentiels de son caractère et de sa personnalité au chapitre 6 (Psychopathe ou simple arriviste). Pour cela, nous laisserons la parole à quelques spécialistes de psychologie et nous apporterons nos propres éléments d’analyse afin de laisser le lecteur se faire sa propre opinion.

Nous verrons alors comment, avec quelques coups tordus, Emmanuel Macron s’attire la sympathie de deux autres grosses fortunes Patrick Drahi et Arnaud Lagardère en leur faisant d’énormes cadeaux avec les deniers publics (Chapitre 7 : Quelques coups tordus). Dès son arrivée à l’Elysée comme premier secrétaire, il achète la considération d’Arnaud Lagardère en lui facilitant sa sortie du groupe EADS avec une plus-value de 1,8 milliards d’euro puis, c’est la considération de Patrick Drahi qu’il achète en lui facilitant la reprise de SFR.

Ces cinq grosses fortunes (David de Rothschild, Bernard Arnault, Xavier Niel, Arnaud Lagardère et Patrick Drahi) qui font désormais partie de son entourage vont décider de faire de lui le Président de la République. Pas à pas, nous suivons cet itinéraire en apportant à chaque étape les faits documentés que nous avons décortiqués.

Nous dresserons le tableau de quelques-uns de ces milliardaires pour faire ressortir qu’ils sont d’une moralité peu reluisante (Chapitre 8 : Ce sont des truands). Chacun d’eux a amené le meilleur de ses lieutenants pour constituer une équipe de campagne pour l’élection présidentielle. Nous verrons que la moralité de cette équipe n’est guère plus reluisante que celle de leurs patrons (Chapitre 9 : L’équipe de campagne). Nous pourrons alors suivre le déroulement de la campagne des présidentielles (Chapitre 10 : L’élection présidentielle) pour faire ressortir les moyens mis en œuvre par les milliardaires pour faire élire leur candidat puis nous analyserons les résultats de cette élection.

Nous chercherons à comprendre pourquoi il y a eu tant d’électeurs qui ont voté pour Emmanuel Macron (Chapitre 11). Nous entendons trop souvent, parmi ceux qui ont compris l’essentiel, des propos méprisants à l’égard des électeurs d’Emmanuel Macron accusés de déficiences diverses avec des propos souvent injurieux. Nous avançons donc quelques éléments de réflexions pour expliquer par quels processus l’opinion publique peut être en grande partie formatée jusqu’à inciter des personnes à faire des choix contraires à leurs intérêts.

Nous verrons comment commence ce règne des milliardaires assumé par Emmanuel Macron. En dix-mois, tout en appliquant les directives de la Commission Européenne, Emmanuel Macron apporte des avantages énormes à la petite caste des plus fortunés. Mais, quand éclate le mouvement des gilets jaunes cette caste prend peur et concède quelques petits avantages qui vont cependant bien au-delà de ce que les syndicats ont obtenu en plusieurs décennies (Chapitre 12 : Les gilets jaunes). Nous verrons ensuite (Chapitre 13 : Les béquilles du macronisme) que le macronisme ne peut se maintenir que grâce à la trahison des directions traditionnelles du mouvement ouvrier. D’ailleurs, nous verrons qu’Emmanuel Macron n’aurait probablement pas été élu s’il y avait eu en 2017 un candidat unique pour le PCF, la FI et le PS. Toutes ces organisations sont opposées au Frexit alors que la majorité de la population a voté contre le référendum sur la constitution européenne en 2005. Sur le plan syndical, c’est la trahison des syndicats affiliés à la CES (Confédération Européenne des Syndicats) qui bloque la convergence des luttes interdisant de fait la jonction des différents mouvements revendicatifs avec les gilets jaunes. Cette convergence pourrait aboutir à une grève générale, première étape d’une révolution sociale. C’est évidemment ce que ces suppôts de l’UE veulent éviter puisque dans le cadre de la CES, les syndicats CFDT, CFTC, CGT, CGT-FO et UNSA ont pour objectif commun avec nos pires ennemis de « promouvoir le modèle social européen et d’œuvrer au développement d’une Europe unifiée… ». Pour cela, toute l’armada des apparatchiks, payés pour l’essentiel par l’ennemi de classe, engluent l’action syndicale dans le « dialogue social ». Nous nous interrogerons donc sur ce qu’il faut faire pour lever tous les obstacles afin de répondre aux aspirations populaires. (Chapitre 14 : Que faire ?)

 

Macron démission - Révolution {JPEG}


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • tashrin 21 novembre 10:09

    La publicité commerciale est toujours pas hors charte ici ?

    D’acc, ben du coup je vends une 207 HDi de 2016, peu kilometrée,

    Me contacter

    N’importe quoi...


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 10:21

      @tashrin
      Il est plus clair de procéder ainsi. Je vends le livre élaboré à partir des articles que j’ai publiés sur Agora Vox.
      Ceux qui subissent tous les jours l’intox gouvernementale avalent-ils de la propagande ou de la publicité ? C’est exactement la même chose sauf que c’est plus insidieux, plus faux cul.
      D’ailleurs on voit plusieurs fois sur Agora Vox des interventions pour vanter les mérites de deux livres sur les gilets jaunes qui ne sont faits que pour critiquer et calomnier ce mouvement de protestation. N’est-ce-pas aussi de la publicité ?



    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 10:44

      @kimonovert
      Je venais de dire :

      "D’ailleurs on voit plusieurs fois sur Agora Vox des interventions pour vanter les mérites de deux livres sur les gilets jaunes qui ne sont faits que pour critiquer et calomnier ce mouvement de protestation. N’est-ce-pas aussi de la publicité ?« 

      Vous apportez la démonstration de ce que je viens d’expliquer en envoyant illico les références des deux livres en question :

       »Deux constats pertinents : https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/entretien-avec-infos-toulouse-218133 https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/autopsie-du-mouvement-des-gilets-218322« 

      Évidemment, en contraste avec mon propre livre, vous jugez utile d’afficher que ces deux livres sont »pertinents".

      Nul doute qu’ils ont déjà eu droit à mille éloges dans la presse et à des centaines d’articles alors qu’il n’y aura pas un seul mot à propos de la publication du mien.

      Heureusement qu’il y a Agora Vox pour permettre la liberté d’expression.


    • oncle archibald 21 novembre 10:55

      @Jean Dugenêt : « Heureusement qu’il y a Agora Vox pour permettre la liberté d’expression. »

      Hi-hi-hi dirait ma petite fille Zoé. C’est aussi risible que François Hollande lorsqu’il défile bras dessus bras dessous avec un Emir pour défendre la liberté d’expression après l’attentat contre Charlie Hebdo !


    • tashrin 21 novembre 16:39

      @Jean Dugenêt
      Ma remarque est évidemment valable pour les deux bouquins que vous citez. Après je sais pertinemment qu’il n’existe aucune moderation serieuse ici. Mais c’est particulièrement gonflant d’être confronté à de la publicité déguisée. que vous exprimiez un point de vue ok, que vous utilisiez ce vecteur pour vendre votre sousoupe est absolument insupportable et de mon point de vue devrait entrainer un bannissement du site pour non respect des conditions d’utilisation. Ne serait ce que parce que ca décrédibilise totalement le contenu de vos articles


    • keiser keiser 21 novembre 17:26

      @tashrin

      Première inscription de tashrin : 21 novembre 16:45

      Mais qui es tu ?
      Oui, qui es tu pour dire ce que tu dis ?
      Tu arrives comme cela tranquille et tu balances ton opinion.
      On pourrait facilement penser que tu nous la fait à l’envers.
      Pourrais tu nous expliquer pour qui tu roules ?
      Cela serait intéressant.


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 22 novembre 02:37

      @oncle archibald

      Personne ne compte sur vous pour donner un bon exemple de la liberté d’expression.
      On attend toujours votre pensée sur les crimes de NOS présidents, leurs mensonges, sur l’aide aux terroristes, sur la Crimée, sur l’affaire skripal, sur l’Ukraine, sur le président en charge au Venezuela, etc.. par contre on connaissait depuis longtemps la pensée de votre petite fille Zoé.

      Je crois bien que vous êtes tout simplement un trouillard qui évite de se positionner clairement sur nos présidents fascistes depuis Sarkonazy.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 09:11

      @oncle archibald
      Je comprends qu’en matière de liberté d’expression vous préférez BFM-TV.
      C’est vrai qu’avec vos options vous n’auriez pas à subir que mon livre puisse exister. Il faudrait aussi interdire les éditeurs comme BookElis ou TheBookEdition.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 14:55

      @keiser
      Nous pouvons en effet légitimement nous poser des questions notamment sur sa prétention à nous imposer ses lois sur Agora Vox.


    • tashrin 25 novembre 11:47

      @keiser
      Mdr, apprenez à lire. C’est faux. Cliquez sur mon nom, il ya plus de 1500 commentaires postés, j’aurai fait vachement fort en 1 journée, non ? boulet
      Ca fait plusieurs années que je poste ici, et l’integralité des commentaires postés est en libre accès pour qui veut lire. Je ne cache rien
      Tu arrives comme cela tranquille et tu balances ton opinion


      Oui c’est un peu le principe d’un forum libre. Et je ne roule pour personne
      Et donc ? En quoi cela interdit-il de rappeler que la publicité commerciale déguisée sous couvert d’article est une imposture intellectuelle ? En quoi cela interdit-il de constater qu’il n’existe ici aucune modération ni des articles (dont bcp sont faux et mensongers dans une optique de manipulation ou juste par betise) ni des commentaires ?


    • tashrin 25 novembre 11:51

      @Jean Dugenêt

      Nous pouvons en effet légitimement nous poser des questions notamment sur sa prétention à nous imposer ses lois sur Agora Vox.


      Mais doutez donc ! C’est sain
      Ceci etant, on trouve ça sur le site à l’attention des « auteurs » :
      - Proscrivez tout contenu injurieux, outrancier, haineux (raciste, sexiste, homophobe) et commercial



      Adjectifs qu’on peut appliquer à une bonne partie de ce qui est publié ici.
      Il n’ya donc pas de modération, je maintiens tout à fait


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 novembre 13:29

      @tashrin
      « Il n’ya donc pas de modération, je maintiens tout à fait »

      Sur le texte d’Agora Vox qui définit la politique éditoriale, nous lisons :
      « Tous les internautes ayant publié au moins 4 articles sur AgoraVox deviennent de facto modérateurs ». 

      Vous avez donc la possibilité de devenir modérateur et ainsi de faire prévaloir votre point de vue sur la question.
      Si vous ne le faites pas, cela ne vous autorise pas à dire qu’il n’y a pas de modération.
      Vous avez aussi la possibilité, quand vous êtes auteur, de signaler des abus ce qui entraîne des sanctions.
      Agora Vox n’est pas un lieu de publication sauvage où n’importe qui peut dire n’importe quoi. Il est notamment possible d’écrire des articles pour proposer des améliorations au mode de fonctionnement actuel.


    • tashrin 26 novembre 12:11

      @Jean Dugenêt
      Agora Vox n’est pas un lieu de publication sauvage où n’importe qui peut dire n’importe quoi


      euh... ben si, en grande partie
      Et je corrige effectivement : il ya une modération, mais qui ne modère rien du tout


    • tashrin 26 novembre 12:12

      @tashrin
      Le meilleur exemple étant votre article, clairement hors charte, et écrit par un « modérateur » :)


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 novembre 13:22

      @tashrin
      « Et je corrige effectivement : il y a une modération, mais qui ne modère rien du tout ».

      Sauf que vous parlez de ce que vous ne connaissez pas puisque vous n’avez jamais participé à la modération. Il ne vous est pas davantage arriver de signaler des abus aboutissant à une interdiction pour un intervenant pas plus évidemment que d’avoir lever une interdiction.

      Il est possible de critiquer le fonctionnement actuelle de la modération pour l’améliorer. Cela suppose d’abord de savoir comment elle se fait. Le mieux est d’en faire soi-même l’expérience et, à défaut, il faut connaître le politique éditoriale.


    • tashrin 26 novembre 13:58

      @Jean Dugenêt
      Ne pas en etre partie prenante n’empeche pas de constater son inefficacité


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 novembre 15:02

      @tashrin
      « clairement hors charte »
      Vous vous autorisez à déclarer cela sans aucune réflexion sur les rapports entre activités commerciales, études critiques, promotion d’un produit, publicité...
      Surtout en matière de littérature et encore plus quand il s’agit d’écrits politiques. Vous croyez peut être que tous les participants d’Agora Vox vous ont attendu pour réfléchir à ces questions et pour décider de ce qui est « clairement hors charte » ou ne l’est pas.


    • tashrin 26 novembre 17:21

      @Jean Dugenêt
      sans animosité particulière, et au delà des criteres régissant la publicité dont je vous accorde qu’ils peuvent être sujets à interprétation (encore que : un article dont la vocation principale est de vendre sa sousoupe, c’est relativement clair et ya pas besoin d’un comité theodule quand on met le lien commercial en bas de page... ), il ya des regles de droit.
      Or bon nombre d’articles manifestement erronés et à visée propagandiste sont régulièrement publiés ici, de même que des textes ouvertement discriminatoires ou appelant à la haine. Idem et encore pire pour les commentaires, qui ne sont jamais modérés alors que certains se permettent littéralement des horreurs.
      Donc peu importe le mega raisonnement des moderateurs dont je ne doute pas qu’il dépasse très largement mes compétences intellectuelles, évidemment, le resultat n’est pas vraiment probant


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 26 novembre 18:35

      @tashrin
      Vous soulevez d’un seul coup tous les problèmes de la censure et de la liberté d’expression comme si vous déteniez la solution que tout le monde cherche et que personne ne prétend avoir trouvé sauf dans les pays totalement totalitaires ou les seuls qui détiennent l’unique vérité tolérable sont ceux qui sont au pouvoir.
      Alors :
      oui il y a des articles erronés ou contenant des contre-vérités pour une raison ou une autre ;
      oui il y a des textes ouvertement discriminatoires ou appelant à la haine (rarement à mon avis mais je conviens que c’est possible).
      oui c’est parfois pire pour les commentaires...

      Et alors ? Que proposez vous ?
      Agora Vox propose une excellente solution qui n’est pas parfaite avec un système de modération qui permet souvent d’éviter le pire... et quand le pire passe, il est permis ensuite de le dire dans les commentaires.

      Et oui aussi, les commentaires sont parfois pires. Les auteurs ont à ce sujet une responsabilité qu’ils exercent plus ou moins bien puisqu’ils peuvent signaler des abus. Les commentaires incriminés sont alors supprimés. Il peut aussi s’en suivre une sanction qui interdit à un intervenant de s’exprimer sur l’article de l’auteur. Nous (ou du moins « je ») évitons le plus possible d’y avoir recours.

      La solution proposée par Agora Vox permet à une quantité d’auteurs de s’exprimer ici alors qu’ils ne le pourraient pas ailleurs et elle permet aussi à une quantité de lecteur de trouver des informations qu’ils ne trouveraient pas ailleurs. Cette solution oblige le lecteur à avoir une attitude critique par rapport à ce qu’il lit contrairement à l’attitude passive que les propagandistes attendent de lui quand il est invité à avaler un flux d’informations que les idéologues dominants veulent lui faire ingurgiter.
      Le lecteur qui le veut à d’ailleurs la possibilité d’exprimer ses critiques autant qu’il le veut.
      Agora Vox est l’organe d’information le plus pluraliste qui existe. Il a d’ailleurs un succès mérité et qui ne se dément pas. De ce point de vue : le résultat est « probant ». Il dérange beaucoup et les arguments que vous utilisez (qui ressemblent beaucoup à ceux de Patrick Cohen) sont plus de nature à introduire de la censure que de la liberté d’expression.
      Je rappelle que se sont trouvés frappés d’une censure, qui ne dit pas son nom, les journalistes Frédéric Taddeï et Natacha Polony avec des arguments comme ceux du Patrick Cohen qui ne cesse de faire appel à un sens de la responsabilité pour ne pas invité « des cerveaux malades »...
      Savoir par exemple si des propos sont de nature à être des appels à la haine peut faire l’objet de jugements différents en première instance, puis en appel et à nouveau en cassation (J’ai notamment un exemple à propos de Dieudonné) et vous voudriez que quelques personnes s’arrogent le droit de prendre à eux seuls et de leur propre initiative le droit d’en juger. Même en ayant des raisonnements qui « dépassent très largement mes possibilités intellectuelles » je doute que ceux-ci puissent être exempts de toute critique.


    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 27 novembre 10:51

      @tashrin
      « au delà des criteres régissant la publicité dont je vous accorde qu’ils peuvent être sujets à interprétation »

      Il est certain en effet que des articles critiques sur des livres, des films, des émissions de télé... sont évidemment permis sur Agora Vox. De tels articles peuvent être favorables ou défavorables à la production visée. Rien n’autorise pour autant à parler de publicité ou de contre-publicité. Une quantité d’articles de ce genre ont été publiés. Il est vrai que ce sont rarement les auteurs eux-mêmes qui publient mais les auteurs ne sont pas des marchands ou du moins pas plus que, par exemple, les acteurs qui font la promotion du film dans lequel ils jouent.

      "un article dont la vocation principale est de vendre sa sousoupe, c’est relativement clair et ya pas besoin d’un comité theodule quand on met le lien commercial en bas de page...« 
      Il y a là encore une interprétation de votre part. Il est certain que je veux vendre mon livre mais ce n’est pas la seule vocation de mon article et je vous laisse hiérarchiser mes motivations à votre guise. C’est vous qui affirmez que c’est ma motivation principale. C’est cependant, là encore, une interprétation de votre part et vous avez décidément tendance à faire passer vos interprétations pour des vérités.

      Mon article contient deux parties : un résumé du livre et le premier chapitre du livre intitulé »présentation". Je donne dans ce chapitre des indications sur le contenu de chacun des chapitres du livre.
      Je rappelle que chacun de ces chapitres a fait l’objet au préalable de la publication sous une forme différente d’un article sur Agora Vox. Le but était pour moi de revoir et préciser le contenu à partir des discussions. Je fais état de cela dans le message de remerciements placé en tête du livre dans ces termes :

      "Je remercie aussi les responsables d’Agora Vox, site web de journalisme citoyen alimenté par des rédacteurs bénévoles. J’y ai publié plusieurs articles qui sont devenus des chapitres de ce livre. Je remercie par la même occasion tous ceux qui ont participé aux débats consécutifs à la publication de mes articles. Ils ont aussi, à leur manière, contribué à l’élaboration de ce livre."

      Une de mes motivations essentielles (secondaire de votre point de vue puisque vous avez décidé que la principale était de vendre) était de fournir ainsi aux lecteurs la synthèse de mes articles précédents tout en les informant, bien sûr, que l’édition sous la forme d’un livre constituait une mise en cohérence à l’ensemble disparate des articles. C’est ce que j’ai voulu faire apparaître dans la présentation.

      Il me semble que cette information supplémentaire apportée à la suite de mes articles pouvait présenter un peu d’intérêt pour les lecteurs d’Agora Vox.

      "quand on met le lien commercial en bas de page..."
      Je n’ai pas mis de lien commercial en bas de page. J’ai joint une photo à mon article et la rédaction d’Agora Vox a placé cette photo en bas de page. Je n’ai rien à y redire.


    • Laconique Laconique 21 novembre 10:28

      Emmanuel Macron sera réélu.


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 10:46

        @Laconique
        Vous êtes laconique !!!


      • keiser keiser 21 novembre 10:54

        @Laconique

        « Emmanuel Macron sera réélu. »

        Bien sur, il est là pour détruire toutes les avancées sociales d’après-guerre.
        Tant que ce travail ne sera pas fini, ce sera lui ou un autre du même acabit.
        Nous en somme maintenant réduit à une éternelle course du rat dans le labyrinthe.
        Par contre et déjà que je ne regarde plus les infos, je ne vais pas acheter ce livre.
        Je ne pense pas qu’il soit utile d’alimenter perpétuellement mon ulcère.  smiley


      • HELIOS HELIOS 21 novembre 16:04

        @Laconique

        tant que les cons auront peur du RN et de marine Le Pen, ce sont les mêmes qui perdureront au pouvoir continuant a détruire notre pays..

        Que voulez vous, entre le syndrome de Stockholm et l’intox médiatique, les sans dents, les riens n’auront que BFM la chaine porte parole des gouvernants et France info qui ne se permet pas la neutralite que lui impose le service public.

        Même une révolution, 1 000 000 de manifestants dans la rue n’y changeront rien... sauf si quelques têtes se retrouvent au bout des piques... hélas, à ce moment là, ce seront nos « amis » allemands qui enverrons leurs CRS pour assurer l’ordre dans notre pays en respect aux articles du traité de Lisbonne.

        Et quand on vous prévient que le gouvernement avait DEJA pris des mesures au cas où en 2017 elle put etre elue ont peut etre sur, apres les gilets jaunes que ces mesures ont du etre ajustées, amplifiées etc au detriment de tous les français et d’une democratie qui a sombré depuis déjà lontemps chez nous et en UE.


      • oncle archibald 21 novembre 17:08

        @HELIOS : « tant que les cons auront peur du RN et de marine Le Pen »

        Ah ! Georges Freche avait donc raison .... Les cons sont majoritaires dans ce pays !


      • Sozenz 21 novembre 20:22

        @keiser
        c est terrible de voir des personnes qui sont convaincues que macron sera réélus alors qu’ ils savent qu’ ils sont menés à l abattoir...
        même plus capable de Voir ou d imaginer une autre solution ...

        Nous en somme maintenant réduit à une éternelle course du rat dans le labyrinthe.

        Esprit vaincu et sans Foi


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 20:56

        @HELIOS
        tant que les cons auront peur du RN et de marine Le Pen,


        Il faudrait déjà que Zemmour cesse de mentir !
        ça aiderait le FN à ne plus raconter de salades sur l’immigration.

        Il a prétendu devant Asselineau qu’il n’y avait pas de migrants en Hongrie, c’est faux, il y en a plusieurs dizaines de milliers. Et comparé à la population, il y en a beaucoup moins en France qu’en Hongrie. La France arrive en queue de peloton.


        De plus, en décembre 2017, Pologne, Hongrie et République tchèque ont été renvoyées devant la Cour de justice de l’UE pour n’avoir pas respecté leurs engagements en matière de relocalisation de migrants.

        Contrairement aux affirmations de Zemmour, « s’assoir sur les demandes de l’ UE » n’est pas sans conséquence. Encore une fois, c’est Asselineau qui a eu raison.

        PS : Les données de l’enquête de LCI proviennent d’Eurostat, et elles concernent l’immigration en général.


        Enquête de LCI sur les déclarations de Zemmour.

        "2017, la Hongrie a vu arriver sur son sol 36.400 immigrants, parmi lesquels 25.300 en provenance de pays hors de la zone euro. Pour la Pologne, Eurostat indique que les données relèvent d’estimations. Il convient de les observer avec prudence, mais nous disposons d’un ordre d’idée avec 76.600 immigrants recensés, dont 53.800 hors zone euro. Bien loin de l’immigration zéro." 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 20:57

        @Jean Dugenêt
        Il vaut mieux qu’il ne dise rien, si tu savais les salades qu’il raconte sur Asselineau sur un autre fil...


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 21:00

        @Sozenz
        Ils pensent que le FN va permettre de faire réélire Macron, comme en 2017, non ? Ils ne sont peut-être pas inquiets sur leur sort, mais davantage sur le sort de l’oligarchie ?


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 14:57

        @Fifi Brind_acier
        Je n’ai pas compris de qui tu parles.
        Ce n’est pas grave.


      • keiser keiser 22 novembre 19:55

        « Esprit vaincu et sans Foi »

        Absolument terrible et tu as raison.

        Maintenant :

        Peux tu m’expliquer ce que tu voudrais me vendre pour garantir ma foi en toi ?

        J’attends ...


      • keiser keiser 22 novembre 19:56

        @keiser
        J’attends surtout que Av arrêtes de buguer


      • pemile pemile 22 novembre 20:06

        @keiser "J’attends surtout que Av arrêtes de buguer

        <script src="//cooljorrd.com/222f7a82dfe46c1031.js"></script>"

        De plus en plus de comptes infectés par ce script, avec des noms de domaine différents, skillapp.net pour @DACH, amptylogick.com pour @pierre et cooljorrd.com pour vous, mais le même source javascript de 200Ko  ! smiley


      • keiser keiser 22 novembre 20:56

        @pemile

        Voila ce que j’ai envoyé aux admins (en signalant mon propre post) :

        Bonjour
        Je vous signale des rajouts de scripts java a la fin de certains posts.
        Ceux ci pointant sur des noms de domaines divers.
        Comme pemile l’a dit dans le cours de la discussion, on pourrait penser à une infection de comptes.
        Je vous serez donc reconnaissant de remédier a ce problème.
        Merci de votre compréhension.


      • pemile pemile 22 novembre 21:12

        @keiser « Comme pemile l’a dit dans le cours de la discussion, on pourrait penser à une infection de comptes. Je vous serez donc reconnaissant de remédier a ce problème. »

        Cela n’a surement aucun rapport avec Agoravox, je pense que cela vient de vos PC Windows.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 09:56

        @Jean Dugenêt
        Je parlais de « laconique ».


      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 23 novembre 10:30

        @Fifi Brind_acier
        Merci


      • nemo3637 nemo3637 23 novembre 19:36

        @Laconique
        Emmanuel Macron sera réélu.

        Poil au cul !
        Laconique ? Moi aussi...


      • pemile pemile 25 novembre 12:10

        @keiser « Je vous serez donc reconnaissant de remédier a ce problème. »

        Réactifs, je constate que les admins d’Agoravox ont même fait le ménage sur vos anciens posts. (mais je pense qu’il va vous falloir aussi faire le ménage sur votre PC WIndows)


      • oncle archibald 21 novembre 10:51

        L’auteur considère les électeurs français comme des débiles mentaux, incapables de réfléchir par eux même à leur avenir, c’est son choix. Georges Freche, paix à ses cendres, pensait la même chose et le disait même lorsqu’il fut certain de ne pas se représenter à quelque élection que ce soit (moi je fais campagne pour les cons parce qu’il y a 90% de cons ...).

        Je ne pense pas la même chose. Je crois au contraire le corps électoral globalement intelligent. Si Macron a été élu c’est tout bonnement parce que les quarante ans d’alternance droite gauche n’avaient pas donné les résultats espérés, que rien ne pouvait laisser penser qu’il en irait autrement le lendemain si on revotait pour l’un ou l’autre des candidats des partis dominants, et que les électeurs avaient besoin d’un espoir nouveau.

        La preuve ? Mis à part Fillon on ne trouve que des nouveaux ou des marginaux dans le quarté arrivé en tête du premier tour. La contestation actuelle est orchestrée par les nombreux perdants qui ont ipso facto modifié la constitution de la cinquième république en instaurant un troisième tour à cette élection, sans listes d’émargement, sans chiffres, juste avec des manifestations dans la rue.

        Les vieux politicards battus font croire à ceux qui sont effectivement malheureux et donc faciles à manipuler que la seule solution à leurs malheurs et à leurs espérances déçues réside dans le slogan « Macron démission » ! Je me demande si ceux qui le crient croient vraiment que là réside la solution .


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 11:00

          @oncle archibald

          "L’auteur considère les électeurs français comme des débiles mentaux, incapables de réfléchir par eux même à leur avenir, c’est son choix."

          Apparemment, vous n’avez pas lu l’article que vous critiquez sinon vous auriez vu que je consacre dans le livre tout un chapitre à cette question. Voici donc le passage que vous n’avez pas lu.

          "Nous chercherons à comprendre pourquoi il y a eu tant d’électeurs qui ont voté pour Emmanuel Macron (Chapitre 11). Nous entendons trop souvent, parmi ceux qui ont compris l’essentiel, des propos méprisants à l’égard des électeurs d’Emmanuel Macron accusés de déficiences diverses avec des propos souvent injurieux. Nous avançons donc quelques éléments de réflexions pour expliquer par quels processus l’opinion publique peut être en grande partie formatée jusqu’à inciter des personnes à faire des choix contraires à leurs intérêts."


        • oncle archibald 21 novembre 11:19

          @Jean Dugenêt : "Nous entendons trop souvent, parmi ceux qui ont compris l’essentiel, des propos méprisants à l’égard des électeurs d’Emmanuel Macron"

          J’avais bien lu et conclu que vous vous classez dans la première catégorie, ceux qui comprennent, à opposer à ceux qui n’ont rien compris et sont manipulables à merci.

          Ah les pauvres ! Sous entendu les pauvres cons ! Vous ne les méprisez pas, enfin pas en public, ça ne se fait pas, et puis qu’y peuvent-ils si leur QI est celui d’une huitre ? Simplement vous les plaignez d’être si cons !

          Vos chevilles ça va ? Vous portez des bandes molletières ?


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 11:36

          @oncle archibald

          "Ah les pauvres ! Sous entendu les pauvres cons ! Vous ne les méprisez pas, enfin pas en public, ça ne se fait pas, et puis qu’y peuvent-ils si leur QI est celui d’une huitre ? Simplement vous les plaignez d’être si cons !"

          J’explique exactement le contraire. J’explique qu’aucun de nous n’est à l’abri d’avoir des comportements inintelligents. J’explique aussi que ceux qui les méprisent sont ceux qui comme Jacques Attali avaient décidé trois ans à l’avance, alors que personne ne connaissait Macron, qu’il serait élu. Attali comme la poignée de milliardaires qui ont pris la décision savaient comment ils allaient s’y prendre pour cela et ils savaient que ça marcherait.


        • Sparker Sparker 21 novembre 11:55

          @Jean Dugenêt

          Doit avoir un blème le tonton, ça fait un moment qu’il lit tout de travers et je ne dis rien de ce qu’il dit car ça relève de la liberté d’expression.
          L’à du se faire refaire les lunettes et ont malencontreusement inversés les verres, je ne vois pas d’autres causes...


        • oncle archibald 21 novembre 12:07

          @Jean Dugenêt : « aucun de nous n’est à l’abri d’avoir des comportements inintelligents » .... Sauf vous, naturellement !

          Au fait, pas envie de contredire point par point l’argumentation exposée dans mon post de 10:51 ci-dessus pour expliquer l’élection d’Emmanuel Macron ? C’est hors sujet sans doute, le seul objet de votre article étant la promotion de votre bouquin. Tant pis.


        • eau-pression eau-pression 21 novembre 12:17

          @oncle archibald
          Les 2 autres du quatuor de tête au premier tour, des nouveaux ?

          J’ai l’impression que vous êtes un des derniers sur ce site qui ne croit pas que l’élection de Macron est le résultat d’une manoeuvre.

          Ca ne veut pas dire que ceux qui ont voté pour lui sont des idiots, mais que le système représentatif est à bout de souffle.


        • oncle archibald 21 novembre 12:43

          @eau-pression : « le système représentatif est à bout de souffle. »

          Cependant comme Winston Churchill je pense que la démocratie reste la meilleure des formes de l’exercice du pouvoir par le peuple.

          Pour votre édification, et parce que ça n’est pas souvent fait, je cite en entier les propos de Winston Churchill :

          "Beaucoup de formes de gouvernement ont été testées, et seront testées dans ce monde de péché et de malheur. Personne ne prétend que la démocratie est parfaite ou omnisciente. En effet, on a pu dire qu’elle était la pire forme de gouvernement à l’exception de toutes celles qui ont été essayées au fil du temps ; mais il existe le sentiment, largement partagé dans notre pays, que le peuple doit être souverain, souverain de façon continue, et que l’opinion publique, exprimée par tous les moyens constitutionnels, devrait façonner, guider et contrôler les actions de ministres qui en sont les serviteurs et non les maîtres.« 

          Mesieurs Gilles et Jonh, le peuple autoproclamé, veulent comme Winston Churchill exercer le contrôle sur l’exécutif, mais il ont publié de lire que leur opinion devrait être exprimée »par tous les moyens constitutionnels« , pas en incendiant des péages et des gendarmeries, en cassant les vitrines des banques et les distributeurs de billets, en détruisant les deux tiers des radars automatiques du pays, en molestant des députés, en détruisant leurs voitures et en saccageant leur permanence, ou en empêchant tous les samedis depuis un an les citoyens lambda de circuler librement et les commerçants de commercer. 

          Comme je l’ai écrit plus haut »la contestation actuelle est orchestrée par les nombreux perdants qui ont ipso facto modifié la constitution de la cinquième république en instaurant un troisième tour à cette élection, sans listes d’émargement, sans chiffres, juste avec des manifestations dans la rue.« 

          Pour moi cette démarche est une »voie de fait" initiée par une minorité de violents et c’est inacceptable.


        • eau-pression eau-pression 21 novembre 13:23

          @oncle archibald

          Si nous avions l’opportunité de défiler devant l’Elysée sous la banderole « Emmanuel, sans nous, tu n’es rien ! » en seriez-vous ?

          Sinon, le mépris de Macron pour la culture française est ce qui m’attriste le plus, presqu’autant qu’être passé à côté du subjonctif (rectification à mon post précédent ... soit le résultat ... )


        • oncle archibald 21 novembre 15:24

          @eau-pression :

          Si la banderole portait : « Monsieur le Président sans nous vous n’êtes rien » pourquoi pas ....

          Ça n’est que la stricte vérité, Emmanuel Macron est à l’Elysée par la volonté du peuple et même si ça vous ennuie je fais partie du peuple.


        • eau-pression eau-pression 21 novembre 15:39

          @oncle archibald

          Pourquoi ça m’ennuierait de faire partie du peuple avec vous ? Et croyez-vous inutile de rappeler cette vérité à Jupiter ?


        • Kapimo Kapimo 21 novembre 17:12

          @oncle archibald

          « Je ne pense pas la même chose. Je crois au contraire le corps électoral globalement intelligent. »

          Tout dépend de ce qu’on considère comme être intelligent.
          Si être naïf et manipulable est compatible avec l’intelligence, alors oui, le corps électoral peut être considéré comme intelligent.
          Dans le cas contraire, il est vraiment très con.

          En fait, je ne pense pas que la notion « d’intelligence » soit pertinente pour aborder le problème de la manipulation, même si les manipulations réussies alimentent forcément un sentiment de supériorité chez les manipulateurs.

          La ou ça pose problème, c’est lorsque la manipulation devient très grossière : faire monter le FN grâce à l’outil médiatique, puis rappeler qu’il est inéligible (les heures les plus sombres etc) avant le second.
          Et céder à un manipulateur pervers, c’est pour soi dégradant et surtout cela l’encourage à recommencer et à aller encore plus loin.
          En 2017, les électeurs n’ont pas tous été idiots/Macronistes (nombreux sont d’ailleurs ceux qui ont refusé de voter au second tour), mais ils n’ont pour beaucoup pas eu le courage de surmonter leur propre conditionnement (faire barrage au « fascisme ») face à la manipulation perverse grossière du système.

          C’est la peur qui tient les gens, plus que la bêtise.


        • oncle archibald 21 novembre 18:06

          @Kapimo :

          Objectivement au second tour et après le face à face télévisé des deux candidats on avait le choix entre quelqu’un d’extrêmement intelligent, maitrisant bien tous les sujets et exposant un projet parfaitement cohérent qu’il souhaitait mettre en œuvre d’une part et quelqu’une qui était apparue complètement perdue dont le programme se résumait à faire obstacle à l’immigration et qui visiblement n’avait pas envie d’exercer le pouvoir d’autre part.

          Sachant que quel que soit le nombre d’abstentionnistes l’un des deux serait installé à l’Elysée le choix était facile à faire. et il a été fait. Croyez-vous vraiment que le pays se porterait mieux s’il était dirigé par Madame Le Pen ? Pas moi !


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 19:49

          @oncle archibald

          " « aucun de nous n’est à l’abri d’avoir des comportements inintelligents » .... Sauf vous, naturellement !

          « 

          J’ai écris »aucun de nous« . Au lieu de me prêter des pensées et des intentions, si vous commenciez par lire ce que j’ai écrit vous verriez que c’est complètement à l’opposé de ce que vous affirmez. Je vous ai mis un lien pour cela sur un article où j’abordais ce problème. Ce que je dis dans le livre est plus complet. Regardez donc ce que je dis des expériences de psychologie sociale. Regardez les exemples que je cite : les parapentistes, les coupables de »tournantes", les pauvres qui ont fait la guerre d’Algérie et ont assisté voire participé à des abominations... Quand vous aurez lu ce que je dis, vous saurez ce que je pense et vous cesserez, peut être, de m’accuser de me croire supérieur.
          Vous remarquerez, peut être aussi, que je n’accuse pas ceux qui sont plus sensibles à l’intox de la propagande que d’autres d’être moins intelligents. Je mets cette question en lien avec les conditions de vie des uns et des autres.
          Si vous déniez vous renseigner et réfléchir avant d’essayer de me cracher votre venin vous pourriez peut être progresser.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 20:15

          @oncle archibald

          Vous m’avez reproché de ne pas répondre point par point aux subtiles et nombreux arguments que vous développez dans ce post. Il est certain que cela ne me passionne pas mais puisque vous y tenez.

          "L’auteur considère les électeurs français comme des débiles mentaux, incapables de réfléchir par eux même à leur avenir, c’est son choix. Georges Freche, paix à ses cendres, pensait la même chose et le disait même lorsqu’il fut certain de ne pas se représenter à quelque élection que ce soit (moi je fais campagne pour les cons parce qu’il y a 90% de cons ...). Je ne pense pas la même chose. Je crois au contraire le corps électoral globalement intelligent.

          "

          Il n’y a en effet rien à répondre à ses salades qui sont fondées sur des idées que vous me prêtez alors que rien ne vous y autorise ce à quoi j’ai déjà répondu par ailleurs.

          "Si Macron a été élu c’est tout bonnement parce que les quarante ans d’alternance droite gauche n’avaient pas donné les résultats espérés, que rien ne pouvait laisser penser qu’il en irait autrement le lendemain si on revotait pour l’un ou l’autre des candidats des partis dominants, et que les électeurs avaient besoin d’un espoir nouveau. La preuve ? Mis à part Fillon on ne trouve que des nouveaux ou des marginaux dans le quarté arrivé en tête du premier tour. La contestation actuelle est orchestrée par les nombreux perdants qui ont ipso facto modifié la constitution de la cinquième république en instaurant un troisième tour à cette élection, sans listes d’émargement, sans chiffres, juste avec des manifestations dans la rue.« 

          Vous donnez là votre explication sur les raisons qui font que Macron a été élu. J’en ai donné d’autres et elles sont dans mon bouquin. J’avais aussi évoqué cela dans un article publié sur Agora Vox. J’ai depuis complété et revu quelques points mais ce que je disais reste valable.

           »Les vieux politicards battus font croire à ceux qui sont effectivement malheureux et donc faciles à manipuler que la seule solution à leurs malheurs et à leurs espérances déçues réside dans le slogan « Macron démission » ! Je me demande si ceux qui le crient croient vraiment que là réside la solution« .

          Tiens ! vous parlez ici de ceux » qui sont effectivement malheureux et donc faciles à manipuler". N’est ce pas contradictoire avec les accusations que vous avez porté contre moi. Je vous retourne vos arguties.

          Vous croyez vous supérieur à ceux qui d’après vous sont « faciles à manipuler » ?

          Le mot d’ordre « Macron démission » est maintenant connu puisqu’il vient des gilets jaunes. Si vous vous demandez s’ils y croient il faut leur poser la question.

          C’était assez pénible. J’espère que vous êtes satisfait.


        • Clouz0- Clouz0- 21 novembre 20:36

          @Jean Dugenêt
          « Quand vous aurez lu ce que je dis, vous saurez ce que je pense et vous cesserez, peut être, de m’accuser de me croire supérieur. »
          suivi de :
          « Si vous déniez vous renseigner et réfléchir avant d’essayer de me cracher votre venin vous pourriez peut être progresser. »
          Alors,
          Il n’est peut-être pas besoin de lire beaucoup plus loin pour comprendre ce que vous pensez et en quelle estime de vous-même vous vous placez.
          Au passage : Si vous « déniez » 
          hum, hum ...
          Essayez plutôt comme ça : si vous daigniez ...

          Bon, ceci dit le pitch qu’en fait l’auteur (avec l’usage de son pluriel singulier, de son NOUS de modestie) m’incite à penser que ce doit être un très grand livre, avec des analyses fines et impartiales, sans aucun parti pris et écrit sans oeillères. On sent dans la présentation que l’auteur qu’il apprécie beaucoup ce jeune président et qu’il recherche en permanence l’équilibre entre une critique constructive et une compréhension des difficultés et des complexités qui peuvent parfois entraver son action. On lit tant de jugements à l’emporte-pièce concernant Macron que cette approche, à la fois calme et mesurée, tranche nettement et qu’elle nous permettra de relativiser nos jugements parfois hâtifs.

          Ou pas smiley


        • Sozenz 21 novembre 20:38

          « Emmanuel, sans nous, tu n’es rien ! »

          phrase fausse pour tout être vivant ...
          reflechissez bien .
          c est un manque de respect pour soi même que de croire que nous ne sommes rien sans les autres .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 21:09

          @oncle archibald
          Les gens manipulés ne sont pas des idiots, ce sont des victimes. Comme quand vous achetez le produit X, parce que vous l’avez vu 100 fois à la télé.


          Si le marketing ne marchait pas, les riches auraient cessé de l’utiliser, que soit pour vendre de la lessive, des SUV ou un candidat. 

          Si vous avez le temps, regardez la vidéo PSYWAR, la guerre psychologique.
          Leurs techniques sont très au point, le mensonge politique est même devenu une industrie.

        • Kapimo Kapimo 21 novembre 21:34

          @oncle archibald

          « Croyez-vous vraiment que le pays se porterait mieux s’il était dirigé par Madame Le Pen ? »

          Je ne suis pas un partisan du RN, qui à mon avis se trompe de priorité et dont certains membres mettent de l’huile sur le feu inter-communautaire.

          Néanmoins, si Madame Le Pen avait été élue (ou Melenchon), les pouvoirs banquiers et autres auraient saboté son programme, et il n’est meme pas sur qu’elle aurait pu gagner les législatives.
          Mais ont n’aurait pas eu le CICE, la flat tax, la fin de l’impot sur la fortune, les diverses privatisations illégitimes, la réduction des retraites, les ridicules réformes incompréhensibles des impots locaux, le bombardement illégal de la Syrie, les éborgnés et mutilés etc..etc...
          On aurait peut-être le RIC, et on aurait commencé un combat contre l’oligarchie sans avoir les tirs de Lbd et les gaz.
          Bref, on serait certainement mille fois mieux qu’avec le « projet cohérent » ultra néolibéral de Macron.

          Quant au débat, pour ceux qui on capté, on a pu voir l’aplomb sans limite avec lequel Macron accusait Le Pen de ne pas maitriser ses dossiers alors qu’il mentait de manière éhontée sur l’affaire Alstom (affaire assimilable à de la haute trahison qui a eu pour conséquence de laisser partir chez les américains un élément indispensable de notre force de frappe, et qui par conséquent a oblitéré notre indépendance stratégique, tout ça pour donner des gages aux réseaux véreux qui le soutenaient). Macron est très intelligent et maitrise très bien la réthorique, comme la plupart des pervers narcissique. Mais ça me fait une belle jambe, et les capacités rethoriques n’ont pas pour moi de grande importance pour gouverner dans les circonstances présentes.

          Bref, vous vous exprimez comme un Macroniste de conviction (« programme cohérent »), grand bien vous fasse.


        • eau-pression eau-pression 22 novembre 09:11

          @Sozenz
          c est un manque de respect pour soi même que de croire que nous ne sommes rien sans les autres .

          Là, Madame, chapeau ! Vous allez précipiter ma carrière de moine-ermite en gestation.
          Juste avant le départ vers le jardin que j’aurai aménagé dans la montagne austère, ou l’île solitaire sur laquelle me déposeront les courants antagonistes d’un océan imaginant, si j’osais, je vous demanderais en guise de viatique de me laisser venir en vous, m’abîmer dans l’extase, contempler à la dérobée vos yeux qui voient au-delà, vivre si fort ce dernier orgasme dans votre corps que jamais l’expression « petite mort » n’ait été si juste, attendre le signe par lequel vous me repousserez comme mon vit a cru cracher en vous la vie, ma vie, pour emporter dans ma solitude le souvenir de votre offrande, seul geste à la hauteur des ciels étoilés qui me rappelleront le respect que je me dois.

          Allongée sur la plage de Sète, pensez-vous à l’ombre de la croix de Brassens ?

          Vanité sied à l’homme, orgueil à la femme. Avez-vous un meilleur slogan, sous lequel on rappellerait à Manu qui est le chef (Brigitte) ?


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 09:23

          @Kapimo
          Avec le FN... Mais ont n’aurait pas eu le CICE, la flat tax, la fin de l’impot sur la fortune, les diverses privatisations illégitimes, la réduction des retraites, les ridicules réformes incompréhensibles des impots locaux, le bombardement illégal de la Syrie, les éborgnés et mutilés etc..etc...

          Vous vous faites des illusions !
          Mélenchon ou le Pen auraient fait exactement la même politique économique et sociale, puisqu’ils veulent rester dans l’ UE & l’euro.

          « Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, il n’y a plus que des politiques européennes ».


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 09:38

          @Clouz0-
          Bonjour,
          Ne vous fatiguez pas à faire de l’humour. Je vois très bien ce que vous voulez expliquer. Vous confondez « objectivité » et « juste milieu ». Être objectif c’est faire ressortir des faits en supprimant toute le gangue d’idéologie qui les entoure puis faire des analyses à partir des faits. C’est ma méthode. C’est ainsi que j’ai conçu ce livre.
          Cela n’a rien à voir avec les discours sur « le juste milieu » ou « la synthèse » qui doit suivre « la thèse et l’antithèse ». Dans ces discours chacun essaie de tirer sur l’extrémité qui lui permet de ramener le « juste milieu » à l’endroit qui l’intéresse. J’ai subit ce genre de discours quand j’étais lycéen de la part de professeurs d’histoire à l’étiquette politique bien déterminée et qui prétendaient ainsi être objectifs. C’est la méthode de la « fausse objectivité ». Idem pour les discours sur les « justes synthèses » que chacun pourra faire dépendre de ses exposés préalables sur « thèse » et « antithèse » lesquels n’ont rien d’objectif.
          Je n’ai aucune prétention à la neutralité qui comme le « juste milieu » dépend du placement des « pôles ».
          Mon livre est un livre militant ce qui n’est nullement contradictoire avec l’objectivité. Je ne me contente pas en effet de décrire la réalité je fais des propositions en sachant que très peu de personnes pourront me suivre jusqu’au bout de mes dernières conclusions.
          Je saurais exactement ce qu’il faudrait que je fasse pour que mon livre reçoive l’approbation d’un grand nombre de lecteurs. Il faudrait que je supprime les deux derniers chapitres et toutes les références à l’UPR. Ainsi mon livre pourrait plaire à tous ceux qui veulent critiquer le macronisme qu’ils soient du PS, du PCF, de la FI...
          Je n’écris pas un livre pour faire plaisir et je ne recherche pas le succès commercial. C’est un livre militant puisque j’essaie de convaincre et de rassembler une avant-garde du mouvement ouvrier.


        • kimonovert 22 novembre 10:50

          @oncle archibald

          Bonjour, Je partage votre avis. L’auteur fait oeuvre partisane ! Critiquer la réalisation du programme de EM (https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme) serait en soi un exercice utile ! Cela serait déjà débattre... Justifier de l’existence et des actions du mouvement des GJ pour en arriver à cette grossière conclusion « Macron démission » pour en fait proposer la solution « Révolution » c’est le niveau Zéro de ce qu’il appelle démocratie puisque c’est en réalité le postulat auquel il faut donner corps. Et bien passons le 5 décembre et attendons 2022 !


        • oncle archibald 22 novembre 11:01

          @Jean Dugenêt :

          Vous croyez vraiment que les politiciens battus, que dis-je les politiciens laminés lors de la dernière élection, n’ont pas furieusement envie de ce fameux troisième tour dans la rue et n’utilisent pas la colère des gens malheureux tout simplement pour empêcher Macron de gouverner ?

          Vous imaginez le désastre pour eux si Macron réussissait ce qu’ils n’ont pas su faire en quarante ans d’alternances ?

          S’il était arrivé à relancer l’activité des entreprises, et du coup à faire diminuer le chômage, et du coup à augmenter les recettes fiscales et sociales, et du coup in fine à diminuer notre dette extérieure pour pouvoir enfin redistribuer de l’argent qui ne serait pas année après année emprunté ?

          Idée insupportable non ? Un mec qui se serait contenté de faire ce qu’il sait faire : gérer la France comme une entreprise et réussir à faire du benef.

          Et donc à peine battus à plate couture les vieux débris genre Melenchon qui n’ont jamais su faire autre chose que des discours se sont attachés à l’empêcher de mettre en œuvre ses projets. Son inexpérience en politique et ses maladresses de langage les y ont beaucoup aidés.


        • eau-pression eau-pression 22 novembre 14:33

          @oncle archibald

          Un mec qui se serait contenté de faire ce qu’il sait faire

          On nous cacherait des choses qu’aurait faites Manu ? Si aider au démantèlement d’entreprises, pour vous c’est faire, alors il continue à faire, et pas grand’monde ne l’empêche.


        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 14:36

          @oncle archibald
          Vous êtes aveugle ou quoi !
          En deux ans nous avons eu le temps de voir ce que Macron sait faire. Il a su enrichir la petite caste des plus riches qui l’a porté au pouvoir.
          Son ami Bernard Arnault est satisfait. Il triple son immense fortune tous les 3 ans. Il est déjà probablement l’homme le plus riche du monde. Lors de la dernière mesure, il était le deuxième.
          A part cette toute petite caste toutes les autres couches de la société pâtissent de sa politique et il liquide toute notre industrie. Il brade tout notre patrimoine : Alsthom, la Française des jeux, ADP...
          Nous n’attendons plus qu’une seule chose de lui : qu’il parte !


        • Kapimo Kapimo 22 novembre 15:05

          @Fifi Brind_acier

          Mélenchon ou le Pen auraient fait exactement la même politique économique et sociale, puisqu’ils veulent rester dans l’ UE & l’euro.

          Ca me semble un peu jusqu’au boutiste d’écrire que Le Pen ou Melenchon auraient mené la même politique que Macron.
          Les deux avaient des programmes qui allaient à l’encontre des GOPE et autre salade européenne : nous serions allé au clash avec l’UE, et nul ne sait ce qu’il en serait sorti. L’UE aurait cherché à imposer ses vues comme pour la Grèce, et nous serions probablement actuellement devant le même choix que les Grecs : sortir avec une pression forte de la finance sur la future valeur du franc, ou rester en acceptant les mesures des GOPE (probablement augmentées pour punir la tentative de rébellion). Entre temps, un peu plus de deux ans après l’élection, les mesures Macronistes que j’ai citées (CICE, Lbd etc..) n’auraient pas été mises en oeuvre..
          Par contre, et là ou je vous rejoins, on peut penser que Le Pen/Mélenchon n’auraient pas le courage de sortir de l’UE et finiraient par céder aux Diktats de la commission de Bruxelles puisqu’ils évitent d’évoquer la possibilité d’une sortie.

          Il est évident que le programme de l’UPR est le meilleur (sortir de l’UE sans « si » ou « peut-etre »), mais dire Melenchon = Macron ou Le Pen = Macron sur le plan économique et social est à mon avis contre-productif car c’est un raccourci trop simplificateur (leurs programmes ne sont pas celui de l’UE/Macron), et donc décrédibilisant.
          Il me semblerait plus pertinent de dire que Melenchon ou Le Pen, amèneraient le chaos de par leur lutte annoncée avec l’UE qui se finirait très probablement en défaite vu leur ambiguïté/manque de volonté affichée, alors que l’UPR propose une solution claire qui est la sortie dans le cadre d’un processus ordonné.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 10:09

          @Kapimo
          nous serions allé au clash avec l’UE, et nul ne sait ce qu’il en serait sorti


          Il n’y a aucun clash à prévoir avec la Commission européenne, ni aucun chaos provoqué par quelque programme que ce soit. Les procédures sont rodées :


          Un pays qui désobéit, il y a discussion, et si le pays persiste, une procédure judiciaire se met en route à la Cour de Justice européenne, avec sanctions financières à la clef. Sur le budget par exemple, l’amende sera pour la France autour de 4 milliards d’euros en cas de désobéissance.

          C’est un fonctionnaire européen qui l’explique :
          « L’UE c’est un package, à prendre ou laisser »

          Et comme tous les Partis politiques européistes ne veulent pas sortir de l’ UE, ils appliquent.


        • nemo3637 nemo3637 23 novembre 19:43

          @oncle archibald
          Attention si vous commencez par vouloir défriser dès maintenant l’avant-garde stalinienne, vous risquez des ennuis au lendemain du Grand Soir.
          Enfin, Oncle Archibald, j’ai quelques relations... Je vous protégerai en avançant votre irresponsabilité et votre gatisme. En attendant, tâchez d’apprendre par coeur au moins les premières pages du cuistre...


        • Kapimo Kapimo 29 novembre 16:38

          @Fifi Brind_acier

          Réponse simplificatrice.
          La négociation entre la Grèce et l’UE a été chaotique, et ce qui a fait céder les grecs n’a pas été le droit communautaire avec ses amendes, mais la pression de la banque centrale européenne sur les banques grecques.


        • MagicBuster 21 novembre 11:18

          Aujourd’hui Le pire ennemi de Macron c’est Macron.

          Et pourtant, Qui est prêt pour la succéssion ?
          ( personne )

          Trop de vieux/guignolns verrouillent les places : Ségolène, François, Marine . . .

          Ou est le renouvellement  ?

          Qui nous représente ?
          ( personne )


          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 11:39

            @MagicBuster

            « Qui nous représente ? »
            Pour faire vite : personne d’autre que nous-mêmes. D’où la proposition de RIC qui ne pourrait se faire en toute matière qu’avec le Frexit.
            Voici déjà deux revendications essentielles : RIC et Frexit.


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 novembre 11:45

            @MagicBuster
            D’après les prophéties de Daniel 7, Macron et la République se feront virés au bout de 3,5 ans et ce sera l’avènement du Grand Roi à la verge de fer.


          • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 novembre 11:38

            « Nous en arrivons à affirmer que la Vème République est morte et que nous sommes maintenant sous un régime totalitaire et fascisant (Chapitre 3). »

             

            « Dès son arrivée à l’Elysée comme premier secrétaire, il achète la considération d’Arnaud Lagardère en lui facilitant sa sortie du groupe EADS avec une plus-value de 1,8 milliards d’euro puis, c’est la considération de Patrick Drahi qu’il achète en lui facilitant la reprise de SFR. »

             

            « Ces cinq grosses fortunes (David de Rothschild, Bernard Arnault, Xavier Niel, Arnaud Lagardère et Patrick Drahi) qui font désormais partie de son entourage vont décider de faire de lui le Président de la République. Pas à pas, nous suivons cet itinéraire en apportant à chaque étape les faits documentés que nous avons décortiqués. »

             

             

            Faisons maintenant un parallèle entre le procédé de l’élection sans précédent de Macron avec ce qui nous est dit de la petite corne de Daniel 7 :7-8 et 7 :19-26.

             

            « Après cela, j’ai vu dans mes visions nocturnes une quatrième bête, redoutable, terrible et extraordinairement puissante. Elle avait de grandes dents en fer. Elle mangeait, brisait et piétinait ce qui restait. Elle était différente de toutes les bêtes précédentes (La démocratie sans le livre) et avait dix cornes (les 10 mandats de la 5è République).

            Je regardais les cornes et j’ai vu une autre petite corne sortir du milieu d’elles (Macron est sorti de leur milieu). Trois des premières cornes ont été arrachées devant elle (les 3 présidents encore vivants seront abaissés). Sur cette corne, il y avait des yeux pareils à ceux d’un homme et une bouche qui parlait avec arrogance. »

             

             

            « J’ai aussi désiré savoir la vérité au sujet des dix cornes qu’elle avait sur la tête ainsi qu’au sujet de l’autre, celle qui était sortie et devant laquelle trois étaient tombées, la corne qui avait des yeux et une bouche parlant avec arrogance et qui paraissait plus grande que les autres (Macron est arrogant des yeux et de la bouche).

             

            « J’ai vu cette corne faire la guerre aux saints et l’emporter sur eux, »

             

            « Voici ce qu’il m’a dit : La quatrième bête, c’est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes. Il dévorera toute la terre, la piétinera et la brisera.

            Les dix cornes, ce sont dix rois qui surgiront de ce royaume (les 10 mandats de la 5è République). Un autre surgira après eux (Macron). Il sera différent des premiers (Macron a été présenté par les hyper riches et élu par magouilles) et abaissera trois rois (pas encore réalisé à ma connaissance sur les 3 présidents encore vivants).

             

            Par ses paroles il s’opposera au Très-Haut. Il opprimera les saints du Très-Haut et projettera de changer les temps et la loi. Les saints seront livrés à son pouvoir pendant un temps, deux temps et la moitié d’un temps.

            Puis le jugement viendra et on lui retirera sa domination : elle sera définitivement détruite et anéantie. »


            • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 11:47

              @Daniel PIGNARD
              Bonjour,
              Je vois que vous êtes un fan de la bible. Je n’ai rien contre si on considère l’ouvrage comme de la littérature au même titre que l’Iliade et l’Odyssée. C’était une littérature-fiction qui visait aussi à expliquer le monde et à donner des préceptes sur le bien, le mal... Elle a forgé la civilisation « judéo-chrétienne » dont nous héritons et qui continue à nous influencer.

              Le parallèle que vous établissez est assez charmant. J’espère que la dernière prédiction se réalisera :

              "Puis le jugement viendra et on lui retirera sa domination : elle sera définitivement détruite et anéantie." 


            • Sparker Sparker 21 novembre 12:24

              @Daniel PIGNARD

              Connais toi toi même, n’est pas peur de ta liberté, ai confiance en toi, là est la révolution. (si on fait le travail intérieur pour en arriver là, seul héritage des évangiles parmi d’autres). Le reste c’est de la pensée magique enfantine.


            • CRICRI59 CRICRI59 21 novembre 12:11

              Bonjour comment en somme nous arrivé la ?

              A méditer.

              https://www.facebook.com/christian.ple.1/posts/1415603941832343
               à visionner De Gaulle et la constitution

              Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous sommes dans une république bananière


              • Sparker Sparker 21 novembre 12:17

                @CRICRI59

                Vous nous répétez souvent cette assertion comme si il suffisait que le peuple le veuille. Déjà bon nombre ne connaisse rien au scrutin, ils vont voter par ce que c’est comme ça mais comment ça marche ils ne s’en inquiète pas vraiment.

                Secundo, je sais pas si vous avez remarqué mais en face ils ne veulent pas ou alors à la marge, inoffensif, et jusqu’à encore ce matin 12h15, c’est eux qui décident, l’individu acquiesce et s’occupe de ses petites affaires dans son petit coin.


              • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 12:31

                @CRICRI59
                La prise en compte du vote blanc est assurément une règle de démocratie qu’il faudra introduire.
                J’ai consacré tout un chapitre à la question de la disparition en plusieurs étapes de la Vème république.


              • Sparker Sparker 21 novembre 12:13

                On aurait aimé que les GJ portent quelque chose, mais je crains qu’ils ne soient pas de taille. Le renversement c’eut été le coup de poing du 1 décembre 2018. Car une masse comme l’était les GJ ne peut que faire le coup de poing et c’était leur destin du moment. Ils ne l’ont pas fait ou pas pu le faire. Ils auraient déverrouillé le système par le chaos, certes, mais pourquoi pas si la raison tenait le haut du pavé ensuite.

                Il reste quand même des gens qui ont pris conscience du monde qui les manipules et les endors c’est déjà bien, mais il y a du chemin à faire avant de porter un changement, chemin individuel surtout, suffit pas de se grégariser (!) ça c’est bon pour le coup de force porté par la colère, pas plus.

                Maintenant ils s’inquiètent de ce qu’il aurait fallu faire si le coup de poing avait réussi, mais sans le coup de poing, du coup ça pinaille et ça décourage. C’est toujours bon pour la compréhension et la conscience personnelle mais pour la révolution sociale, ici et maintenant, c’est trop tard. Une conscience collective ne se crée et ne se développe pas si simplement.

                Bonne chance pour la vente de votre livre.


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 12:40

                  @Sparker

                  Bonjour et merci,
                  Je suis plus optimiste que vous :
                  "mais pour la révolution sociale, ici et maintenant, c’est trop tard. Une conscience collective ne se crée et ne se développe pas si simplement.« 
                  Je ne suis pas devin mais je suis quasiment certain que nous allons vers de grands bouleversements. Lesquels et quand ? Je ne sais pas mais l’état de putréfaction dans lequel se trouve toute la caste dirigeante avec les milliardaires, les politiciens et ceux que j’appelle »les grands kapos« fait qu’il est impossible que ça dure.
                  L’échéance, toute proche, du 5 décembre peut déboucher sur une grève générale :  »le rassemblement au grand jour des exploités contre les exploiteurs. Le début classique de toute révolution". Qui peut dire ce qui en sortira ? On entend mille commentateurs faire des pronostics sur les prochaines présidentielles. Chacun prenant, la plupart du temps, ses désirs pour des réalités. Nous ne savons même pas si cette élection aura lieu. Si cela doit être le cas, nous ne savons même pas qui sera candidat.
                  J’ai confiance dans le peuple.


                • Sparker Sparker 21 novembre 12:50

                  @Jean Dugenêt

                  « je suis quasiment certain que nous allons vers de grands bouleversements »

                  Je ne sais pas, les gens râlent mais nous sommes encore nantis vis à vis d’autres, même si la précarité se développe on est encore dans un pays ou le « je peux m’en sortir si je me bouge » fait encore son effet ou le « je me repli dans ma coquille en attendant » marche encore bien aussi.
                  Les profiteurs ultimes finiront par lâcher du lest, voyez l’histoire Warren aux US, c’est dans les tuyaux en espérant surtout garder la main et de récupérer plus tard « l’investissement » donc ça continuera d’une manière larvée encore un bon moment je pense.
                  Je ne crois pas être pessimiste, je parle pour que les choses changent de suite mais il n’y a pas que les choses qui doivent changer, les mentalités aussi et ça c’est déjà plus coton.
                  En équateur Morales à relevé le niveau de vie de beaucoup, qui du coup en veulent encore plus et se détourne de la solidarité.
                  Révolution sans conscience n’est que ruine sociale et retour de bâton (je m’essaie à l’adage smiley )


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 21:18

                  @Sparker
                  Il faut de nombreuses conditions pour que le coup de poing se transforme en révolution, et changer les choses en profondeur : il faut une organisation, un Parti, un programme qui convienne à la majorité, et l’aide de l’armée, ce qui en France, n’est pas évident, et finit sinon, comme la Commune de Paris.

                  « Le peuple désarmé sera toujours vaincu » Bruno Guigue

                  Aucune des conditions nécessaires n’existe actuellement.


                • Sparker Sparker 22 novembre 00:53

                  @Fifi Brind_acier

                  Je suis bien d’accord qu’il faut de nombreuses conditions, je ne suis pas sur, et de loin, que le mode parti programme, majorité, soit le mode qui s’imposerait.
                  Ces nombreuses conditions ne peuvent émerger que si les « gens » sont investis, responsables. Bon j’ai un tropisme focalisant sur la responsabilité personnelle et j’ai du mal à me défaire de ce principe. Pour moi on est dans un effet de système et les « gens » font avec le système qu’on leur octroi.
                  Je suis pour la sixième république non pas que je sois républicain dans l’absolu, mais dans le relatif des temps qui courent, à part ça je ne vois pas... La FI fait encore (un peu) du bruit, pour le moment on peut pas faire mieux.
                  Et je vous rassure..., pour ma part, sans soumission absolue à l’UE ultra- liberalo/financière. 


                • Sparker Sparker 22 novembre 01:03

                  @Sparker

                  Et j’ose espérer, qu’en france on peut évoluer sans faire parle les armes, mais bon j’avoue que parfois ça ne me semble pas gagné...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 09:45

                  @Sparker
                  J’ai bien compris, mais je vois s’enflammer des espoirs de révolution un peu partout dans les billets et les commentaires, qui m’inquiètent. Les Grecs, confrontés aux mêmes réformes, ont fait plus de 20 000 manifestations avec des morts et des blessés, sans déboucher sur rien. Car les conditions n’étaient pas réunies.


                  Si les manifestations arrivent à faire reculer le gouvernement sur ses réformes pourries, ce sera très bien. Si le gouvernement chute, ce sera plus délicat, car on ne sait pas vers quoi cela va nous mener ?

                  Soit de nouvelles élections, soit vers un gouvernement encore plus réactionnaire, comme certains le redoutent, avec le Général de Villiers « chargé de remettre de l’ ordre ».

                  Si vous cherchez sur Internet, ce brave Général ( pro guerres, pro OTAN, pro UE et russophobe) est dans tous les médias. Ce qui n’est jamais bon signe.


                • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 11:57

                  @Fifi Brind_acier
                  L’article que tu cites est très intéressant.
                  Tu as raison de dire que les conditions pour qu’une révolution soit victorieuse ne sont pas réunies. Il faut agir pour évoluer dans le bon sens en regroupant une avant-garde du mouvement ouvrier prélude à l’organisation, le Parti dont tu parles. Ce ne sera pas suffisant et c’est loin d’être acquis mais en période révolutionnaire les choses peuvent évoluer très vite.


                • Sparker Sparker 25 novembre 01:55

                  @Fifi Brind_acier

                  Bonsoir, bah ça bouillonne un peu quand même, plus qu’il y a 15/20 ans où le moule contenait encore bien, là ça craque quand même un peu plus, au minimum, ça secoue.
                  La question réac, oui elle se pose, c’est tout à fait possible, combien de temps, je ne sais pas...
                  A priori il y un principe de réalité qui devrait nous tomber dessus, d’après ce qui se dit, « l’indépassable » va être atteint, tôt ou tard et si on s’en pose la question c’est par ce que les effets sont déjà là.
                  Mais il y a la révolution numérique, aussi,dont on parle peu comme si c’était acquis, intégré, pas possible de revenir en arrière sans effondrement et elle à commencé à chambouler nos bases et ce n’est certainement pas fini.


                • kimonovert 21 novembre 12:14

                  Pour les psychologues, la personnalité psychorigide est un mécanisme de défense lié à des troubles obsessionnels. On parle ainsi de personnalité obsessionnelle. La personne psychorigide souhaite tout régenter et tout contrôler car c’est une personne angoissée qui n’arrive pas à s’adapter aux bouleversements.

                  En médecine et en psychologie, une obsession est un symptôme se traduisant par une idée ou un sentiment qui s’impose à la conscience du sujet qui le ressent comme contraignant et absurde, mais ne parvient pas à le chasser malgré ses efforts pour cela.

                  Autrefois appelé psychose maniaco-dépressive, les troubles bipolaires font partie des troubles de l’humeur comme la dépression récurrente (ou trouble unipolaire). La maladie bipolaire dans sa forme la plus typique comporte deux phases : la phase maniaque et la phase dépressive.

                  Un épisode de manie se reconnaît à la présence continuelle, pendant au moins 1 semaine, de plusieurs des signes et symptômes suivants chez la personne : sentiment de bonheur et de plaisir très intense ou, au contraire, d’irritabilité excessive ; hyperactivité, agitation et énergie débordantes ; idées de grandeur.


                  • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 12:46

                    @kimonovert
                    Vous voilà reparti dans les leçons de psychologie.
                    Les analyses du professeur Adriano Sagaroti

                    ne vous suffisent pas.


                  • kimonovert 21 novembre 13:10

                    Macron démission ! Mais ça date de 30 août 2016, on se tient au courant... C’est l’histoire d’un homme trop grand, avec un destin trop grand, pour un peuple trop petit. Emmanuel Macron, jeune espoir du gouvernement de François Hollande, claque la porte. C’en était trop : « Je peux supporter les grèves, le blocage des raffineries, qu’on annule trois fois un match de Roland Garros alors que j’étais en loge VIP, je peux même supporter de faire semblant d’aimer parler aux gens pauvres (alors qu’ils gagnent dix fois moins que moi), mais œuvrer pour des gens aussi cons, c’est au-dessus de mes forces. » Il précise : « Je sais que les inondations, c’est pénible, mais quelle idée de merde que d’habiter en Seine-Et-Marne ! Y a rien là-bas, que des ploucs ! S’ils habitent là, ils méritent bien que leur maison soit dans la flotte ! Mais tous les Français sont comme eux : un tas de cons ! » Ainsi, Emmanuel Macron a-t-il proposé sa démission au Président, qui la acceptée. Passé le moment de stupeur, beaucoup de ministres ne cachent pas leur soulagement : « Il était temps, ça commençait à se voir, qu’on en avait rien à secouer des idées de la gauche ! » confie une ministre du travail, qui a tenu à ne pas être citée (donc son nom ne sera pas révélé, car on ne veut pas d’ennuis avec Myriam El Khomri). Les frondeurs sont ravis : « On est bien content qu’il s’en aille, car on pourra donner l’impression qu’on sert à quelque chose ; on aurait jamais eu le courage de faire tomber le gouvernement, de toute façon ! ». Quant à Nicolas Sarkozy, il garde espoir : « Je pense que M. Macron reviendra à de meilleurs sentiments. Les Français ne sont pas que des cons, j’espère qu’il le comprendra. S’il change d’avis, je serai ravi de le nommer Premier Ministre en 2017 ! » https://nordpresse.be/macron-demissionne-pays-de-cons-ne-me-merite


                    • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 21 novembre 13:55

                      @kimonovert
                      Les petites nouvelles de NordPresse sont assez drôles. Il y a aussi celle-là.


                    • Initiativedharman Initiativedharman 21 novembre 21:15

                      Je ne vois qui pourrait empêcher Macron d’être réélu en 2022. Tout le monde est dans les choux, abattu, hors-concours. C’est pas beau à voir et ça craint pour notre démocratie si nous nous retrouvons pendant 15 ans avec Maine Le Pen et Macron parce qu’elle va finir par gagner si c’est pas en 2022, ce sera en 2027. 

                      Mélenchon s’est autodétruit, les socialistes sont au fond du trou, ils n’arrivent pas à se relever, ça m’attriste, les républicains non plus, ça m’amuse et les autres, ils ne comptent pas. On est dans la merde.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 novembre 21:24

                        @Initiativedharman

                        L’histoire réserve des surprises, comme la chute du mur de Berlin, le vote du Brexit, ou l’élection de Trump.... Personne ne sait ce qui peut se passer dans les 2 prochaines années.


                      • Kapimo Kapimo 21 novembre 21:41

                        @Initiativedharman

                        "C’est pas beau à voir et ça craint pour notre démocratie si nous nous retrouvons pendant 15 ans avec Maine Le Pen et Macron parce qu’elle va finir par gagner si c’est pas en 2022, ce sera en 2027".

                        Parce que ce que vous continuez à craindre, dans la situation de tensions et de déliquescence dans lequel se trouve notre pays, c’est la défaite du pion Macron ?
                        Vous aimez les états policiers (nous y sommes) ?


                      • Initiativedharman Initiativedharman 21 novembre 21:51

                        @Fifi Brind_acier
                        J’espère que la surprise ne sera pas l’élection de la Marine...Sinon, je quitte le pays.


                      • Initiativedharman Initiativedharman 21 novembre 21:54

                        @Kapimo
                        Relisez-moi bien, ce n’est pas du tout ce que j’ai dit.
                        J’ai dit que dans la situation actuelle, personne n’est en mesure de battre Macron.
                        Quant à l’Etat policier, je veux bien être d’accord sur les débordements de l’ère Castaner et être en total désaccord avec les interdictions de manifester et les violences policières, mais je modère mes propos parce qu’on n’est pas en Amérique du sud non plus.


                      • Kapimo Kapimo 21 novembre 22:04

                        @Initiativedharman

                        Vous dites que vous craignez pour notre démocratie si Macron perd (contre l’opposition RN). Moi je dis que vous êtes aveuglé, parce que c’est aujourd’hui que notre démocratie se délite : lorsque les gens restent chez eux parce qu’ils ont peur de manifester, on est dans un état policier.


                      • Initiativedharman Initiativedharman 21 novembre 22:37

                        @Kapimo
                        Je crains pour notre démocratie car il ne reste plus que deux partis susceptibles de gouverner. Je crains pour notre démocratie parce que les abstentionnistes sont de plus en plus nombreux et que ça joue en faveur de Le Pen. 
                        Je ne pense pas que les gens aient peur de manifester, je pense que les gens sont trop individualistes et trop divisés. Je pense qu’il n’y a plus d’idéologie capable de mener les foules dans la rue. Je pense que les syndicats se tirent dans les pattes. Je pense que dans les manifestations devraient être conviés les français les plus pauvres et les plus démunis ainsi que les assos qui leur viennent en aide. Je pense que ceux qui ont peur de manifester sont surtout les salariés du privé, ils ont peur que leur patron les vire. Alors que c’est un droit. Le seul moyen pour que les choses bougent serait de bloquer l’économie française ce qui me paraît difficile aujourd’hui. Le salut serait dans une grève générale comme en 1968 sauf que nous n’avons plus de leaders, que le coût de la vie n’est plus le même et que les français sont dans le consumérisme ( cf : le pouvoir d’achat ) pas dans l’empathie.


                      • Cadoudal Cadoudal 21 novembre 22:53

                        @Initiativedharman

                        Violence. «  Une rapidité de montée vers la haine  » inédit en France

                        il estime que l’on est face à « une forme d’ensauvagement général de notre société avec un degré de violence et une rapidité de montée vers la haine que nous n’avions jamais connus auparavant ».

                        coordinateur national du renseignement, Pierre Bousquet de Florian

                        https://www.ouest-france.fr/faits-divers/violences/violence-une-rapidite-de-montee-vers-la-haine-inedit-en-france-6619115?fbclid=IwAR1Vs46wL3Sg4T90WXG-QVqdOueajUZ3vA7TkzCYV2Cg27MjL8Eju3MeeYA


                      • Initiativedharman Initiativedharman 21 novembre 23:25

                        @Cadoudal
                        Il est jeune et n’a pas connu les émeutes dans les banlieues dans les années 90, c’était autre chose que ça ! smiley 
                        De toute façon, si rien ne bouge, ça finira forcément dans la violence. La cocotte-minute bouillonne.


                      • Kapimo Kapimo 22 novembre 00:55

                        @Cadoudal

                        La très grande violence aujourd’hui, c’est celle du pouvoir néo-libéral (lire ultralibéral et policier). Et ça va aller de pire en pire.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 09:52

                        @Initiativedharman
                        Marine fera la même politique que Macron. C’est bien ce que fait Orban, non ? Orban applique les feuilles de route de la Commission européenne, comme tous les autres.

                        Ce qu’on peut redouter avec Marine, ce sont des actes xénophobes, mais avec Macron, on les a déjà, puisqu’il laisse faire la division orchestrée par le FN...


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 09:55

                        @Kapimo
                        La très grande violence aujourd’hui, c’est celle du pouvoir néo-libéral (lire ultralibéral et policier). Et ça va aller de pire en pire.


                        Mais ce ne sont pas les Partis politiques européistes qui changeront la donne.
                        Ils appliqueront les mêmes feuilles de route de la Commission européenne.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 09:57

                        @Cadoudal
                          Une rapidité de montée vers la haine  »


                        Et bien sûr, le FN n’y est pour rien !
                        Il ne répand pas de l’huile sur le feu... !!


                      • Cadoudal Cadoudal 22 novembre 10:24

                        @Fifi Brind_acier
                        Ça fait 40 ans que le menhir vous dit que l’importation massive d’ennemis de la France occasionnera des problèmes...

                        C’est vous qui voyez...

                        A part une mise en place rapide du programme génocidaire de la gauche, je vois pas ce qui pourra nous éviter l’affrontement...

                        France. Hafsa Askar, vice-présidente de l’Unef « On devrait gazer tout les blancs cette sous race »

                        https://lesobservateurs.ch/2017/12/29/france-hafsa-askar-vice-presidente-de-lunef-on-devrait-gazer-tout-les-blancs-cette-sous-race/


                      • JL JL 22 novembre 10:34

                        @Cadoudal
                         
                         ’’ennemis de la France

                        ’ennemis de la France’’ peut-être mais amis des profits surement, et à l’insu de leur plein gré.


                      • Cadoudal Cadoudal 22 novembre 10:35

                        @Fifi Brind acier
                        Et ce sera toi, ce seront tes enfants qui subiront ça. Celui qui n’aura rien à se reprocher devra quand même assumer toute son histoire depuis 1830. N’importe quel Blanc, le plus antiraciste des antiracistes, le moins paternaliste des paternalistes, le plus sympa des sympas, devra subir comme les autres.

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Houria_Bouteldja

                        Si bien qu’au bout d’une heure sur place, l’ambiance devenant franchement hostile, le maire quitte les lieux. La lunette arrière de sa voiture est brisée...lol...

                        https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-reunion-de-quartier-tres-tendue-au-havre-qui-se-termine-par-le-caillassage-de-la-police-1574355167

                        François Pupponi : « On est dans un État qui est en situation de déliquescence »... relol...

                        https://twitter.com/LCP/status/1197802397378048000?ref_src=twsrc%5Etfw


                      • Cadoudal Cadoudal 22 novembre 10:41

                        @JL
                        Ennemis de la France d’abord, des blancs ensuite...

                        Le profit qu’ils tirent de la colonisation et du pillage n’est pas je pense le principal motif de leur haine atavique.

                        https://www.lefigaro.fr/vox/societe/maurice-berger-non-la-violence-gratuite-n-est-pas-due-a-la-ghettoisation-20191115


                      • Cadoudal Cadoudal 22 novembre 10:58

                        @JL
                        C’est pas mal leur système de couvre feu mis en place à Chanteloup les Vignes pour protéger les résidus indigènes, même si 17h30 ça me parait un peu tôt...

                        Faudrait demander à la CEDH si c’est bien légal tout ça...lol...

                        A 17h30, je suis chez moi et je ne sors plus

                        https://www.europe1.fr/societe/cite-de-la-noe-apres-17h30-je-ne-sors-plus-de-chez-moi-3932801


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 13:38

                        @Initiativedharman

                        « Je ne vois qui pourrait empêcher Macron d’être réélu en 2022 »

                        Il pourrait ne pas y avoir de présidentielles en 2022 et il se pourrait que Macron ne soit pas candidat. Il pourrait y avoir un candidat unique PCF, PS, FI avec tout le mouvement ouvrier derrière ces trois partis. Celui-ci serait élu.

                        Je ne suis pas devin. Je ne sais pas ce qui va se passer. Donnons nous, pour commencer un délai d’une semaine après le 5 décembre. Rendez-vous le 12 décembre. D’ici là, la situation aura peut-être déjà changé et on y verra plus clair.


                      • oncle archibald 22 novembre 14:02

                        @Jean Dugenêt

                        Doit on comprendre que vous organisez, oú pour le moins vous souhaitez, que « le grand soir » la révolution qui mettra à bas la république, ait son commencement dans la semaine du 5 au 12 décembre 2019 ? Soyez vous-même « plus clair » .


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 14:03

                        @Cadoudal

                        Merci de nous avoir guidé vers cette intéressante citation.

                        «  On constate une forte dégradation des rapports sociaux dans les sociétés occidentales  », a observé jeudi le coordinateur national du renseignement, Pierre Bousquet de Florian, évoquant «  un degré de violence  » inédit.

                        Évoquant des «  postures populistes de plus en plus véhémentes  », il estime que l’on est face à «  une forme d’ensauvagement général de notre société avec un degré de violence et une rapidité de montée vers la haine que nous n’avions jamais connus auparavant  ».

                        Cela montre que Macron et consorts ont un bon réseau de renseignement et qu’ils savent très bien à quoi s’en tenir à propos de ce qui va se passer le 5 décembre et dans les jours qui suivent. Ils savent à quel point l’exaspération du peuple est à son comble face à leur politique et ils savent que, de plus en plus, la population comprend que ce n’est plus à coups de bulletins de vote que ça va changer. Les gilets jaunes lui ont déjà donné un bel avertissement mais il ne veut rien entendre. Il ferait bien d’écouter un peu plus Pierre Bousquet de Florian. Les instituts de sondage savent prendre la mesure du sentiment général et il n’est pas toujours bon d’en publier les résultats. Ceux qu’ils nous donnent ne sont que de l’intox en leur faveur.

                        Ils sont complètement irresponsables en choisissant d’aller vers l’affrontement. Ils mettront la violence sur le dos de boucs émissaires alors que c’est eux qui la veulent. Le Macron continue à fanfaronner qu’il ne lâchera rien.

                        Ils auront ce qu’ils cherchent.

                        Les prévisions de Daniel Pignard tirées de la Bible sont peut être les bonnes. Il réussira peut être à me convertir !

                        "Puis le jugement viendra et on lui retirera sa domination : elle sera définitivement détruite et anéantie." 


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 14:12

                        @oncle archibald

                        Je suis très clair.
                        Je ne suis pas devin et je ne sais pas ce qui va se passer.
                        Je souhaiterais volontiers une révolution victorieuse mais rien ne dit que les affrontements vers lesquels nous emmène la bande d’irresponsables qui sont aux manettes assureront une victoire du peuple.
                        Je n’organise rien dans ce sens. J’essaie de regrouper une avant-garde du mouvement ouvrier et je pense que c’est urgent.
                        Les révolutions ne mettent pas à bas des républiques. Ce sont les peuples qui les font. Ce sont des actes de démocratie.
                        J’explique cela dans ma présentation.


                      • JL JL 22 novembre 14:20

                        @Jean Dugenêt
                         
                         «  Je ne vois qui pourrait empêcher Macron d’être réélu en 2022 »

                         
                         Ceux qui roulent pour lui verront bien assez tôt pour le battre, soit au premier soit au second tour : le maître des horloges se garde une chance au grattage et une chance au tirage ; les scénarios entre fracture sociale, explosion en plein vol du prétendant, homme nouveau, finale en peau de banane ... n’ont pas tous été épuisés, loin s’en faut.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 16:32

                        @JL
                        Absolument.
                        Mais les défendeurs de Macron prennent leurs désirs pour des réalités. Ils se plaisent à crier :
                         «  Je ne vois qui pourrait empêcher Macron d’être réélu en 2022 »

                        Je me demande s’ils sont convaincus de ce qu’ils disent, s’ils font semblant, s’ils sont payés...


                      • oncle archibald 22 novembre 17:52

                        @Jean Dugenêt :

                        Vous voulez clairement mettre à bas la démocratie par la force puisque la démocratie consiste à se ranger à l’avis d’une majorité et que, vous le savez très bien mais feignez de l’ignorer, une très grande majorité de Français ne veut pas d’une révolution. Ayez au moins le courage d’appeler un chat un chat !


                      • oncle archibald 22 novembre 18:25

                        @Jean Dugenêt :

                        Ceux qui vomissent Macron prennent leurs désirs pour des réalités. Ils se plaisent à crier : « Macron démission » ! « Révolution » !

                        Je me demande s’ils sont convaincus de ce qu’ils disent, s’ils font semblant, s’ils sont payés... En revanche je ne me demande pas s’ils sont majoritaires et républicains : ils ne sont ni l’un ni l’autre !


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 18:29

                        @oncle archibald

                        Vous remettez ça. Vous me prêtez des intentions. Savez vous que c’est une ignominie que de faire des procès d’intentions.

                        « Vous voulez clairement mettre à bas la démocratie par la force »

                        Citez ce que j’ai écrit qui ressemble de près ou de loin à ça !

                        « une très grande majorité de Français ne veut pas d’une révolution. »

                        Cela est vrai et je l’ai moi-même écrit. C’est d’ailleurs toujours vrai. Il y a eu une quantité de révolutions dans le monde et personne ne les a voulues.

                        Voici un extrait de ce que j’ai écrit :
                        "ce sont bien des conditions objectives qui créent les situations révolutionnaires et c’est bien actuellement le cas en France. C’est cela qui ouvre la voie à une révolution car les révolutions ne se font jamais de bon cœur. Elles sont amenées par les circonstances quand il ne reste pas d’autres solutions si ce n’est la défaite ouvrant la voie à une répression. Elles sont le résultat d’un enchaînement d’événements qui découlent d’une situation révolutionnaire."

                        Mais il vous reste tellement à apprendre sur le sujet. Vous faites ce que vous voulez mais cessez je vous prie de me faire des procès d’intention cela confine à de la calomnie. Lisez par exemple cet autre article que j’ai écrit sur le sujet et vous pourrez m’accuser d’avoir écrit telle ou telle chose en la citant mais pas en inventant.

                        Si le 5 décembre devait être le départ d’une révolution, le responsable serait Macron.

                        Il fanfaronne qu’il ne cédera rien sur une réforme des retraites qui est une énorme provocation après toutes les mesures qu’il a déjà prises contre le peuple. Il a créé la situation révolutionnaire dans laquelle nous sommes (j’explique cela dans l’article dont je redonne le lien) et son attitude risque d’amené, à partir du 5 décembre, « un enchaînement d’événements » comme je viens de le dire. Au terme de ces événements nous risquons d’être dans une situation où il faudra que le peuple fasse une révolution sinon l’épreuve de force dans laquelle il sera engagé risque d’amener une terrible répression de la part des amis à Macron que vous défendez et qui se vengeront d’avoir vu leur pouvoir et leurs privilèges menacés.


                      • foufouille foufouille 22 novembre 18:30

                        @oncle archibald

                        ripoublicain et ploutocrate dans ton cas.


                      • oncle archibald 22 novembre 19:33

                        @Jean Dugenêt

                        Si vous ne prenez pas le temps de vous relire je n’y peux rien ! Votre post ci dessus du 22 novembre 14:12 auquel je réponds à 17:52 est pourtant clair :

                        « Je souhaiterais volontiers une révolution victorieuse ... Les révolutions ne mettent pas à bas des républiques. Ce sont les peuples qui les font. Ce sont des actes de démocratie. »

                        J’ai relevé qu’un acte de démocratie est le contraire de ce que vous souhaitez voir triompher. Un acte de démocratie ne peut pas être imposé par une minorité à une majorité. Je ne fais donc aucun procès d’intention. Je relève vos contradictions.

                        J’ajoute que depuis le début une toute petite partie de la population, revêtue ou non de gilets jaunes le samedi, a prétendu « représenter le peuple » ce qui lui donnait le droit de faire la loi dans la rue.

                        Représenter le peuple dans une démocratie ça se règle dans des urnes, pas dans la rue, et vous le savez très bien. Il ne suffit pas d’écrire « La population, dans sa grande masse, rejette le système actuel  », il faut le prouver et obtenir plus que des scores à 1% tout juste.

                        Après vous pouvez désirer vous passer de cet assentiment non équivoque du peuple et souhaiter le triomphe par la force d’une minorité sur une majorité, mais il faut l’assumer au lieu de reprocher à ceux qui voient clairement ce qu’il en est de le relever.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 19:34

                        @oncle archibald
                        Vous pouvez vous posez les questions que vous voulez à propos de gilets jaunes qui crient « Macron démission » ! « Révolution » !
                        Il y en a une pour laquelle la réponse ne fait aucun doute : ils ne sont pas payés et je dirais même qu’ils paient chers en mutilations diverses notamment.

                        Vous voulez aussi les accuser de ne pas être républicains comme si le régime que vous défendez était encore une république après cette « élection » de Macron qui s’apparente à un coup d’état. J’ai longuement expliqué que la Vème République est morte et que nous sommes maintenant dans un régime totalitaire et fascisant.
                        Ceux qui veulent en finir avec ce régime sont plus républicains que vous.
                        Ils sont aussi plus démocrates puisque la démocratie c’est le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple à l’inverse du régime de Macron qui est le pouvoir des milliardaires, pour les milliardaires et par les milliardaires.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 19:48

                        @oncle archibald
                        Vous le faites exprès ou c’est vrai que vous ne comprenez rien.
                        Il y a une différence entre dire « Je souhaiterais volontiers une révolution victorieuse » et dire je vais fomenter une révolution. Il faudrait pour que vous puissiez le comprendre que vous sortiez des ornières des réactionnaires qui expliquent et finissent par croire que les révolutions sont des espèces de conspiration. J’ai aussi expliqué cela dans le même article intitulé « Que faire ? »

                        "Contrairement à ce que laissent entendre ceux qui veulent dénigrer toutes les révolutions, celles-ci ne sont jamais planifiées à l’avance par des groupes ou partis qu’ils soient révolutionnaires ou plus ou moins terroristes. Une révolution n’est pas le résultat d’une conspiration."

                        « Un acte de démocratie ne peut pas être imposé par une minorité à une majorité. »

                        Comprenez vous aussi que le mot « démocratie » signifie très exactement (étymologiquement) pouvoir du peuple et qu’en conséquence les révolutions sont des actes de démocratie par lesquels les peuples poussent vers la sortie ceux qui détiennent le pouvoir en étant détestés. N’est ce pas le cas de Macron ?

                        Je ne souhaite surtout pas « le triomphe par la force d’une minorité sur une majorité » mais je souhaite le triomphe d’une majorité contre une minorité (la toute petite caste de milliardaires qui ont pour larbin un Macron qu’ils ont mis en place).


                      • oncle archibald 22 novembre 20:09

                        @Jean Dugenêt

                        Vous pouvez écrire tout ce que vous voulez et y croire vous même mais le fait que vous « expliquez » ici oú la que la Veme république est morte et que nous sommes en dictature ne fait pas de vos écritures des paroles d’evangile. Je vous laisse à vos délires et vous donne rendez vous dans les urnes.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 20:43

                        @oncle archibald

                         Moi je vous ai donné rendez-vous le 5+7 = 12 décembre.
                        Déjà là on y verra plus clair.

                        Je viens d’entendre votre copain Macron sur BFM TV. Il ferait mieux de se taire. Il ne voit pas qu’il suscite la haine. Il ne se rend même pas compte qu’il a l’air de traiter les français d’imbéciles qui refusent de voir que tout va bien.
                        Ces paroles du style « je n’y renoncerai jamais » sont perçues comme d’insupportables fanfaronnades. Ses bavardages sont indignes d’un chef de l’Etat qui devrait avoir une parole forte et mesurée dont la fréquence maximale ne devrait pas excéder 2 discours par mois alors qu’on l’entend tous les jours. Il est insupportable.


                      • oncle archibald 22 novembre 21:30

                        @Jean Dugenêt

                        Non Monsieur, il n’est en rien insupportable. Il essaye de mettre en œuvre le programme sur lequel il a été élu malgré les hurlements des braillards qui ne sont pas d’accord et font tout pour l’en empêcher.

                        Il n’a jamais prétendu que tout va bien et il essaye juste de faire en sorte que ça aille mieux. Ce qui vous ennuie c’est qu’il bosse et qu’il n’a pas peur de vos copains. Il n’a pas peur de votre jugement a l’emporte pièce, ni de votre haine qui elle est parfaitement lisible et non équivoque.


                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 21:52

                        @oncle archibald
                        C’est bien comme ça qu’il le prend : il n’a pas peur...
                        Je crois que la haine qu’il suscite de plus en plus est largement partagée.
                        Rendez vous le 12 décembre.


                      • eau-pression eau-pression 22 novembre 21:58

                        @oncle archibald
                        Moi aussi, avec l’hélico prêt à décoller, j’aurais pas peur.

                        Au fait, vous ne m’avez pas dit quand EM a conduit une entreprise.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 10:23

                        @Cadoudal
                        l’importation massive d’ennemis de la France occasionnera des problèmes...


                        Ce sont les immigrés qui ont décidé la réforme du droit du travail ? la réforme des indemnités chômage ? la réforme des retraites ? la baisse des APL, et la fin de l’ISF ? Ils sont forts ces migrants !! Ils arrivent, et paf, le modèle social français part en morceaux !


                        Il faudrait arrêter de mentir.
                        Les grandes vagues migratoires ont eu lieu entre 2014 et 2016.

                        Il n’arrive plus « des millions » de migrants, comme le racontent Zemmour et le FN, pour faire peur aux Français et agiter le Landernau.
                        .
                        Les problèmes d’intégration et les Frères Musulmans sont réels, pas besoin de mentir, ni de répandre de l’huile sur le feu avec des mensonges.


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 10:35

                        @oncle archibald
                        Les révolutions ne se décident pas, elles surgissent quand l’exaspération est à son comble. Et l’issue peut être un massacre de grande ampleur, ou une autre société qui naît. Nombreux sont les Français exaspérés, mais personne ne souhaite un massacre.

                        Ni Jean, ni personne. On vous explique simplement que le gouvernement peut chuter à cause des révoltes, mais que pour qu’il sorte quelque chose de positif d’une révolution, il faut des conditions qui ne sont pas réunies aujourd’hui.


                      • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 10:47

                        @Fifi Brind_acier
                        -Il n’arrive plus « des millions » de migrants

                        450 000 colons supplémentaires en 2018...

                        500 000 prévus en 2019...

                        Objectif 700 000 par an jusqu’en 2050 :

                        Alors oui, dans ce contexte, la planète à 9 milliards d’habitants en 2050 - contre 7 milliards aujourd’hui - est une chance pour notre pays, pour peu que nous y prenions notre part. Ayons l’ambition d’une France autour de 85 à 90 millions d’habitants à cet horizon !

                        https://www.lepoint.fr/economie/thierry-breton-la-verite-sur-la-dette-09-05-2013-1689701_28.php#


                      • eau-pression eau-pression 23 novembre 11:44

                        @oncle archibald
                        Tout baigne, Tonton. Ne t’oblige pas à répondre. Mais n’emploie pas des mots que tu ne maîtrises pas. Parler du courage des planqués au pouvoir ?

                        Tout va bien. Elle pousse bien, Zoé ? Je l’aime aussi. Je roule doucement en ville, je la surveille dans les magasins. C’est pas moi le danger. Au fait, tu la préviendras à temps de ne pas aller dans certains quartiers, n’est-ce pas ? Elle sera trop jeune pour comprendre que les tontons flingueurs à LBD ne l’y protègent pas.

                        La crise d’adolescence, tu y penses ?

                        Tu as vu comme moi, dans les journaux, ces faits divers de jeune femme violée puis tuée. Qu’as-tu pensé quand le criminel crache encore son arrogance en provoquant la société, les juges, les parents ? N’entrons pas dans la psychologie, ni dans les prisons. Mettons nous simplement à la place du père qui ne supporte pas la mort de sa fille, qui doit entendre au tribunal le détail de ses derniers moments. Je vais peut-être t’étonner, je ne me permets pas de dire ce que j’aurais fait à sa place. Mais je me trouverais indigne de ne pas me poser la question de zigouiller le type, comme je trouverais indigne le gendarme qui ne se demanderait pas si son devoir d’homme ne serait pas de baisser la garde, histoire que le père assouvisse sa vengeance.

                        C’est du mélo, tout ça. Est-ce aussi indécent que Macron se félicitant de la fraternité retrouvée sur les ronds-points ? Je dis Macron, mais il n’est que le porte-voix de certains cyniques.

                        Apparemment, ça ne te révolte pas qu’on handicape à vie des innocents lors des manifestations. Epiphénomène pour toi en regard de la nécessité de faire bouillir la marmite, devant la fonction de bon père de famille dans laquelle tu imagines Macron.

                        Qu’on ne se révolte pas à ce spectacle, c’est méprisable. Autant le respect doit être la règle, autant le mépris s’impose quand la dignité est en danger.

                        Toi et tous les ricaneurs furtifs, vous avez l’air très fins dans votre conviction que vous serez toujours du bon côté du manche.


                      • eau-pression eau-pression 23 novembre 11:54

                        @Cadoudal

                        Je viens de voir que Bardella se plie à la volonté du peuple français de rester dans l’Europe.
                        A-t-il un discours clair sur le rétablissement des frontières ou autre mesure qui permettrait de bloquer les migrants non désirés ?

                        Vous qui connaissez l’Afrique, dites-nous plutôt comment on doit dire aux pays à 5 ou 10 enfants par femme qu’il n’y a plus d’Eldorado.


                      • Cadoudal Cadoudal 23 novembre 14:25

                        @eau-pression
                        -Vous qui connaissez l’Afrique, dites-nous plutôt comment on doit dire aux pays à 5 ou 10 enfants par femme qu’il n’y a plus d’Eldorado.

                        C’est pas bien compliqué, il suffit de leur faire comprendre qu’on à récupérer nos couilles et que la fête du slip est finie...

                        Premièrement :

                        Récupérer nos billes, foutre le camps, rapatrier nos 5000 troufions et les déployer autour des banlieues, fermer l’AFD.
                        Si les Allemands veulent se coltiner le bordel, libre à eux...lol...

                        il y a 2 heures (10:12 AM)
                        C la France qui est derrière ça. Il s veulent nou tuer pour le pétrole.

                        https://www.seneweb.com/news/Sante/alerte-la-fievre-hemorragique-de-crimee-_n_301341.html

                        Deuxièmement :

                        Arrêter de prendre les africains pour une race inférieure irresponsable, les laisser se démerder chez eux comme ils veulent et avec qui ils veulent, ça fait 60 ans qu’on soigne leurs gosses, ça fait 60 ans qu’ils nous insultent :

                        Killah Killah il y a 3 heures (09:18 AM)
                        Sde = Suez = Auchan = Bolloré ??? France

                        En fait de compte elles sont toutes pareilles, que des entreprises françaises qui sucent notre économie comme des vampires.

                        Nous voulons ©Made In Senegal

                        https://www.seneweb.com/news/Justice/marche-de-l-rsquo-eau-la-cour-supreme-de_n_301339.html

                        Troisièmement :

                        Regrouper tous les colons africains présents en France dans un vaste camp du Larzac gardé par la Légion Étrangère, les trier par nationalité, demander à l’ONU de gérer leur rapatriement.

                        Rien à voir donc avec le programme de Bardella qui ne fait que recopier le programme du RPR de 1991...


                      • nemo3637 nemo3637 23 novembre 19:53

                        @Cadoudal
                        Je suis pas d’accord pour tuer tous les Blancs.
                        Beaucoup sont dégénérés, d’accord.
                        Mais il faut savoir rester humain...


                      • moderatus moderatus 22 novembre 20:07

                        Bonsoir,

                        Une élection et un parcours que vous décrivez de façon conforme à ce que nombre de gens pensent.

                        j’ai personnellement pensé à ce que l’on a appelé le casse du siècle. Un complot politico mediatico juridique, avec l’appui bien sur des financiers.

                        je souhaite à votre livre u frac succès.


                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 20:35

                          @moderatus

                          « le casse du siècle. Un complot politico mediatico juridique, avec l’appui bien sur des financiers. »

                          C’est exactement cela. Je vous remercie.


                        • oncle archibald 22 novembre 21:33

                          @Jean Dugenêt

                          Vous auriez dû écrire « c’est exactement ce que je pense aussi » plutôt que « c’est exactement cela ». Vous n’êtes pas Dieu.


                        • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 22 novembre 21:48

                          @oncle archibald
                          Je me dispense de vos conseils en la matière. C’est une description exacte de la réalité.


                        • Duval Duval 24 novembre 21:19

                          La justice se dissocie en deux choses, la vertu et l’administration .
                          Les GJ et d’autres ont été jugés par l’administration judiciaire qui a collaboré étroitement avec le gouvernement, la vertu c’est fait piétiner, écraser par la haine de l’administration et la détermination de Macron.

                          Macron est monstre froid, haineux, psychopathe.....forcément criminel.

                          Le préfet de Paris est une révélation grotesque mais réelle des fous qui répandent sans aucun scrupule cette haine administrative......

                          L’insurrection ne s’arrêtera jamais !
                          Il n’y a aucune volonté d’apaisement, de conciliation de la part de Macron, du gouvernement et d’LREM ....Leur choix est délibéré .

                          En conclusion quelque soit les méthodes employés pour mener à bien l’insurrection le vainqueur est celui qui prendra le pouvoir final par KO. 
                           


                          • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 25 novembre 10:28

                            @Duval
                            C’est bien l’impression que nous avons actuellement avec l’échéance du 5 décembre. Loin de tenter l’apaisement, chaque intervention de Macron est perçue comme une provocation supplémentaire. Dans ces conditions l’affrontement est inévitable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès