• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Sur la réforme des retraites, les ministres vous mentent !

Sur la réforme des retraites, les ministres vous mentent !

Ce matin, lundi 2 décembre 2019, sur France Inter à 8H20 dans le grand entretien Bruno Le Maire a expliqué que le gouvernement mettra en place un régime de retraite par points parce que c’est le seul qui assurera l’équilibre financier et l’équité du système. Il ment.

Avec les éléments de langage appris par cœur dans les séminaires gouvernementaux qu'ils répètent à longueur de temps dans tous les médias complaisants, ils vous mentent sciemment !

Le régime de retraite par points ne règlera pas le seul vrai problème qui se posera en effet bientôt : 1,5 actif pour payer la pension d'un retraité !

Dans le régime par points, un point sera acquis grâce à une cotisation ; avec l'ensemble de ces cotisations on paiera la pension des retraités contemporains : donc, on aura toujours le même problème : 1,5 actif pour 1 retraité !

Il n'y a pas de différence avec celui par répartition actuel. Donc ils mentent quand ils disent qu'ils veulent sauver le système et assurer une retraite aux plus jeunes en instaurant ce régime par points.

Qu'est-ce qui se passera quand les déficits apparaitront. Pour assurer l’équilibre financier il ne restera que deux possibilités : augmenter les cotisations ou baisser les pensions. Dans un régime par points il est inutile de fixer un nombre d'années de cotisation et un âge de départ. La baisse des pensions c’est ce qui s’est fait en Suède à trois reprises !

Dire qu’on met en place ce régime de retraite par points pour sauvegarder l’équilibre financier du système est un mensonge.

D’ailleurs les solutions ne sont pas là ! Mais ça c’est un autre sujet.

(Sur la retraite par points, je vous renvoie à mes articles publiés sur Agoravox le 29 octobre 2019 - Inutile de vous agiter : les retraites ce sera comme ça et pas autrement ! Circulez, y a rien à voir - et le 20 octobre 2018 - Ne vous fiez pas aux idées toutes faites sur les retraites -)

Autres mensonges.

On vivra plus vieux donc il faudra travailler plus longtemps pour toucher une pension complète. Tous les séniors au chômage, en longue maladie ne pourront pas travailler plus longtemps. Le coût de chômeurs séniors indemnisés est plus économique que celui des pensions de retraités. Mieux encore, celui des chômeurs séniors non indemnisés est nul. Tous les jeunes qui auront eu une carrière discontinue ne pourront pas compenser les trop nombreux trous d’emploi faute de temps à moins de rester en activité une éternité.

Ils mentent quand ils parlent d'une réforme plus juste.

Les régimes spéciaux offrent de meilleures conditions d'accès à la retraite : une réforme plus juste mettrait en place un système qui élèverait vers le meilleur niveau pour tous et pas le contraire. Non ?

L'espérance de vie d'un ouvrier est inférieure d'environ 10 ans par rapport à celle d'un cadre. Et c'est encore pire si on parle de vie en bonne santé. Pourtant la cotisation pour obtenir un point pour un ouvrier sera la même que pour un cadre. Que va proposer ce gouvernement pour une réforme plus juste : arrêter de payer les pensions aux cadres après 10 ans ? Comme aux ouvriers morts.

Revenons à l’interview de ce matin.

Pour une fois, Léa Salamé soumet des informations pertinentes, verbatim :

« Selon les projections, on estime que les enseignants vont perdre entre 300 et 600 euros par mois de pension de retraite avec votre réforme ».

Réponse bidon de Bruno Le Maire, approximativement : « on va augmenter leur salaire pour qu’à la retraite il retrouve le même montant de pension que maintenant ». Pourquoi c’est bidon ?! Parce que pour remonter de 300 à 600 euros les retraites, il faut augmenter les salaires actuels de combien ? 1 000, 1 200 euros par mois !!!

Léa Salamé, verbatim encore :

« L’institut de la protection sociale qui a fait des simulations qui dit et qui conclut que les mères de famille vont perdre de 9 à 17% de pension malgré votre bonus de 5 % ». Réponse bidon de Bruno Le Maire approximativement toujours, bidon parce qu’en fait il n’y en pas : il répète que dès le premier enfant il y aura un bonus de 5%.

Et ils vous en cachent encore plus. Exemples : en Hollande il manque 1,6 milliard pour être à l'équilibre cette année, avec un régime certes privé mais qui repose sur le même principe ; en Suède on s'interroge pour réformer le système par points actuel.

Pour finir, ils comptent sur la complicité de la CFDT pour vous tromper avec ces mensonges.

Bruno Le Maire s’adresse à Laurent Berger directement, verbatim :

« Ce que j’ai envie de dire à Laurent Berger, patron de la CFDT, c’est que nous nous rejoignons sur tous les points fondamentaux.

Est-ce qu’il faut une réforme des retraites par points, la CFDT dit oui, nous aussi.

Est-ce qu’il faut une réforme d’avantages (ou davantage ?) de pénibilité y compris pour les fonctionnaires ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, la CFDT dit oui, nous disons oui il faut aussi.

Est-ce qu’il faut un dispositif de carrière longue, la CFDT dit oui, nous aussi. »

Léa Salamé : « Alors pourquoi il n’est pas content ? » (Moi j’aurais dit : pourquoi il fait semblant de ne pas être content ?)

 « Parce qu’il y a un point sur lequel nous avons effectivement aujourd’hui des vues qui sont différentes mais ça fait partie aussi de la démocratie. Nous, nous estimons qu’il faut partir à l’équilibre et que par conséquent il faut prendre un certain nombre de décisions pour que ce régime démarre bien sur de bonnes bases. Laurent Berger lui et il a encore dit ce matin, a une vue différente. Mais discutons de ce point-là, n’écartons pas ceux qui sont les points fondamentaux. »

Et Bruno Le Maire a évoqué comme décision à prendre tout de suite le fameux âge pivot de 64 ans.

(Sur la CFDT, je vous renvoie à mon article publié sur Agoravox le 28 novembre 2019 - Les directions de la CFDT, « Trente ans de détricotage du droit social » ? -)

Pour finir je veux saluer ceux qui vont sacrifier leur salaire des jours de grève au bénéfice de tous y compris de ceux qui les vilipendent et qui vont encore se plaindre d’être pris en otage mais qui ne diront pas en cas de succès du mouvement : « ne nous étant pas défendu par nous-même, nous ne voulons pas et ne devons pas profiter des améliorations obtenues. Soyons honnêtes, par équité cela ne doit revenir qu’aux grévistes et manifestants. » Pauvres otages, on élèvera un monument du souvenir pour eux à côté de celui de la Shoa.

Renseignez-vous ailleurs que devant les télés de temps en temps.

Ensuite à vous de juger les enjeux du 5 décembre.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • kimonovert 2 décembre 18:54

    8 fois le mot ment ! 3 fois le mot bidon... A part ça, qu’est ce que vous nous proposez ? « Soyons honnêtes, par équité cela ne doit revenir qu’aux grévistes et manifestants. » Non, restons malhonnêtes...on paie déjà malhonnêtement pour 47 régimes spéciaux défendus corporativement avec des arguments spécieux !


    • Alain Alain Alain Alain 2 décembre 20:46

      @kimonovert
      47régimes spéciaux, ah bon.
      Je vous propose de vous servir de votre cerveau et d’examiner tous les arguments, les informations documentées, les verbatim, d’aller lire d’autres articles, il y en a plein sur Agoravox, de lire les réactions qu’ils ont provoqués.
      Juste une remarque, c’est dans les assurances privées qu’on payent. Dans le public, on cotise et cela constitue du salaire différé. Un salarié qui ne pourrait pas se payer une assurance comme aux Etats Unis ne pourrait ni se soigner ni prendre une retraite. En France même si il a un petit salaire il sera soigné grâce au système public comme n’importe qui, riche ou pauvre et aussi bien.


    • Pere Plexe Pere Plexe 3 décembre 09:23

      @kimonovert
      "on paie déjà malhonnêtement

      ..."
      Qui on ?
      Pourquoi malhonnêtement ?
      Pour mémoire les régimes les plus compensés ( ceux qu’on paie comme vous le dite) sont ceux des agriculteurs et des commerçants-artisans.
      Et parmi ceux qui paient on trouve la fonction hospitalière et la territoriale.


    • titi 3 décembre 09:48

      @Alain Alain

      « Je vous propose de vous servir de votre cerveau et d’examiner tous les arguments, »
      C’est pas parce qu’on répète des arguments spécieux à l’infini qu’ils ne le sont pas.


    • Konyl Konyl 3 décembre 13:37

      @Pere Plexe  
      C’est 3,5 milliard juste pour la SNCF, 700 Millions pour la RATP et 6,5 pour les régimes spéciaux en tout.


    • Konyl Konyl 3 décembre 13:38

      @titi
      Spécieux, oui c’est ce qu’on appelle de la propagande


    • Pere Plexe Pere Plexe 3 décembre 14:33

      @Konyl
      et ?
      .
      Pour les agriculteurs retraités c’est environ 7 milliards.
      Et vous savez quoi : réforme ou pas ces chiffres ne changerons pas !
      Ils sont le fruits de la démographie de ces professions et du calcul des pensions déjà accordées.
      Le dernier rapport de la cours des comptes de juin 2019 ne dit pas autre chose.
      (sauf que ce rapport chiffre les contributions publique à 5,5 milliards pour l’ensemble des régimes spéciaux et note qu’il décroit (voir page9))
      Il est malhonnête de confondre ce qui relève de la démographie et ce qui relève des spécificité de ces régimes. Mais tous savent pertinemment que c’est le premier facteur qui est de loin prépondérant .


    • Beretman 4 décembre 13:15

      @Konyl
      96% de l’argent versé par l’état pour équilibrer les régimes spéciaux portent sur seulement 5 régimes spéciaux. La grande majorité des régimes spéciaux est excédentaire !
      Pourquoi ne pas réformer que ces 5 régimes spéciaux ?


    • Pere Plexe Pere Plexe 4 décembre 19:44

      @Beretman
      Pourquoi alors se limiter aux régimes spéciaux (qui concerne entre autre militaire et policiers) qui sont négligeables dans la masse des retraites ?
      Le mécanisme de compensation est indispensable puisque l’évolution démographique de chaque régime est différente.
      Un régime prétendument universel ne ferait pas disparaître le problème : il le mutualiserait.
      Mais les retraités cheminots (agriculteurs,marins,edf,..) continueront à toucher leur pensions et leur caisse aura besoin d’être alimentée


    • JulietFox 8 décembre 10:55

      @Alain Alain
      Lu sur Marianne

      Réforme des retraites : ces 24 milliards qui résoudraient le déficit une fois pour toutesRelayée par les détracteurs de la réforme des retraites, qui se sont donnés rendez-vous dans la rue ce jeudi 5 décembre, la séquence connaît son petit succès sur les réseaux sociaux. Le 25 novembre dernier, l’économiste Gilles Raveaud, maître de conférences à l’université Paris-8 Saint-Denis, soutenait sur BFM Business cette thèse hérétique : « En fait, il n’y a pas de problème de financement des retraites. » Comment donc ? Et par quel miracle ? Tout simplement, comme l’explique l’économiste, en réaffectant aux retraites l’argent qui sert aujourd’hui à rembourser la dette de la sécurité sociale, une fois celle-ci expirée.En l’occurrence : que les fonds de la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades), créée en 1996 pour gérer le remboursement de la dette de la sécu, pourraient amplement financer les retraites. La Cades, alimentée pour moitié par un impôt spécifique (la Contribution pour le remboursement de la dette sociale, ou CRDS), et pour l’autre par une fraction de la CSG, n’aura plus de raison d’être au plus tard en 2024, sitôt le dernier euro remboursé aux marchés. Mais ses recettes, elles, existeront toujours, à la seule condition de prolonger la CRDS, censée disparaître avec l’expiration de la dette sociale. « Entre la CRDS et la CSG, c’est tout de même une grosse vingtaine de milliards de bel argent sonnant et trébuchant » que l’Etat pourra tout à coup utiliser comme bon lui semble,

    • nun01 8 décembre 11:46

      @kimonovert
      Ils ne veulent qu’une chose, les clés du coffre « Au pognon de dingue ».
      Frexit


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 19:44

      Fillon l’avait expliqué devant les patrons en 2016 :

      « Le système de la retraite par points, cela permet une chose qu’aucun homme politique n’avoue. Cela permet de diminuer chaque année la valeur des points et donc de diminuer les pensions. »

      .

      Ce qu’aucun dirigeant syndical n’explique, c’est que l’ordre vient de Bruxelles, il faut que la réforme permette d’économiser 5 milliards d’euros par an. Les réformes ne viennent pas de Macron, qui n’est que l’exécutant des basses œuvres, elle sont la conséquence de notre appartenance à l’ UE. Mais l’ Europe est la grande absente des manifestations, silence radio !

      .

      Même Mélenchon le sait ! « La Loi El Khomri, c’est la faute à l’Europe ! »

      "L’affaire remonte à juin 2014. Dans le cadre de ses « Recommandations pour la France » la Commission européenne indiquait qu’une « attention particulière devrait être accordée aux dispositions réglementaires du code du travail ou aux règles comptables liées à des seuils spécifiques qui entravent la croissance des entreprises françaises  ». C’est beau comme du Macron. Il faut dire que le gouvernement n’a pas su obtempérer autant qu’il fallait.

      Alors, en juillet 2015, la Commission européenne s’est faite plus précise et plus pressante. Elle demandait à «  réformer le droit du travail [pour] faciliter, aux niveaux des entreprises et des branches, les dérogations aux dispositions juridiques générales, notamment en ce qui concerne l’organisation du temps de travail ; à réformer la loi portant création des accords de maintien de l’emploi d’ici à la fin de 2015 en vue d’accroître leur utilisation par les entreprises  ». Il va de soi que la loi El Khomri est alignée sur cet ordre...

      .

      C’est tellement vrai que Bercy tient un compte rigoureux des réformes.

      Exemple, Programme National de Réforme, page 160, annexe 4, de nombreux tableaux donnent, dans la colonne de gauche, les réformes demandées par Bruxelles, puis les décisions prises par le Gouvernement français, et dans la colonne de droite, si c’est fait, ou en cours.


      • Alain Alain Alain Alain 2 décembre 20:28

        @Fifi Brind_acier

        Zou maï, peuchère, le revoilà Fifi Brind_acier avec son « tout ça c’est la faute à l’Europe », le leitmotiv économique du Rassemblement National complété par le « localisme ».

        L’Europe, Bruxelles, le conseil européen, la commission européenne : il n’est pas là le problème !

        Est-ce que Bruxelles et l’union européenne ont une influence sur ce qui se passe au Brésil, en Inde, en Chine, en Corée du sud, aux Emirats arabes, en Russie, aux Etats Unis et partout dans le monde non européen ? Non ! Et pourtant il se passe partout la même chose.

        Parce que c’est l’ultralibéralisme, l’ultra capitalisme, l’hyper financiarisation de l’économie qui, donnant des moyens énormes et confiscatoires aux ultrariches sans patrie, leur donnent le pouvoir sur le monde entier, ignorant les nations, obligeant les gouvernements soumis à ces idéologies.

        Les Amazon, Mc Donald’s, Mital, Google, Facebook, Microsoft, Apple, Alibaba, UPS, Nike, LVMH, Dassault et compagnie n’en ont rien à faire de l’Europe. Ils n’ont besoin ni peur de personnes pour diriger le monde à leur guise.

        Ils s’accaparent la plus grande partie des richesses pour leur seul profit inutile et du coup privent les autres êtres humains des moyens nécessaires d’abord pour subvenir à leurs besoins vitaux et ensuite pour lutter pour la sauvegarde de la planète et par conséquent la préservation de l’espèce humaine.

        Partout l’indigence, la misère, les pauvres, les classes moyennes en déclin avant la déroute et en face les ultra riches qui accroissent leurs revenus et leurs propriétés. Toujours plus pour les uns, infime minorité, toujours moins pour tous les autres.

        Avec cette obsession de l’Europe cause de tous les malheurs Fifi Brind_acier et le Rassemblement National détournent l’attention des vrais problèmes au profit des vrais responsables. Le pire c’est qu’ils ne s’en rendent pas compte obnubilés par leur propagande qu’ils croient rentable en nouveaux électeurs.

        Les vraies batailles nécessaires ne sont pas engagées.

        Nicolas Hulot n’avait rien d’écologiste au départ. C’est lors de sa participation au gouvernement qu’il a pris conscience que l’écologie et le marché ultralibéral sont incompatibles. Ce qu’il a déclaré très ému en démissionnant.

        A bientôt, Fi Fi Brind_acier.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 décembre 21:48

        @Alain Alain
        Un pays normal est un pays souverain qui décide de ses propres lois.
        Ce qui n’existe plus pour aucun pays européen.
        .
        Les Traités ont transféré la souveraineté à des Instances supranationales, ce qui n’existe que dans les empires coloniaux. Dans son histoire, la France n’a connu que deux épisodes où elle était dirigée par l’étranger, l’occupation allemande et l’ UE.
        .
        Mais si le fait de vivre soumis aux intérêts de l’oligarchie, vous convient, après tout, ne changez rien ! La Gauche a un problème certain avec la souveraineté, et je ne sais pas si ça se soigne...
        .
        Il existe au Parti travailliste britannique quelques responsables qui n’ont pas pour l’ UE les yeux de Chimène, dont Carolyn Flint.

        "On peut comprendre pourquoi la droite corporatiste trouve l’ »Europe » sympathique. Le mystère, c’est pourquoi la gauche non seulement s’associe à cette idéologie contre ses propres intérêts, mais elle le fait avec une ferveur absolutiste."



      • doctorix doctorix 3 décembre 09:44

        @Alain Alain

        « tout ça c’est la faute à l’Europe », le leitmotiv économique du Rassemblement National
        D’abord, le RN ne veut absolument pas quitter l’UE.
        Ensuite, oui, beaucoup de nos problèmes sont liés à notre appartenance à l’Europe.
        Au hasard, les délocalisations sont rendus possibles par le fait que l’UE nous empêche de contrôler le flux des capitaux : d’où un chômage accéléré, et ce rapport 1,5 actif/ 1 salarié que vous déplorez.
        L’UE oblige aussi à des appels d’offres qui permettent l’emploi de polonais à bas coût en lieu et place de nos travailleurs.
        L’Euro, quant à lui, nous empêche d’avoir une monnaie concurrentielle, et, comme les pays du Sud, nous devons subir une monnaie au-dessus de nos moyens, qui ne sont pas ceux de l’Allemagne (et c’est pareil pour une grande majorité des 27). Ensuite, lisez les GOPE, et vous verrez qu’elle ne contiennent exclusivement que des mesures anti-sociales destinées à détruire les doits acquis. Et on doit obéir impérativement, sauf à payer des amendes de 0,2% du PIB.
        Enfin, on vous attend pour nous décrire UNE SEULE MESURE prise par l’UE qui nous soit favorable, et non au grandes multinationales.
        UNE SEULE....


      • Lugsama Lugsama 3 décembre 12:12

        @doctorix

        La libre circulation des travailleurs, ne pas avoir à changer de monnaie en Europe, le roaming téléphonique gratuit imposé, etc.. il y en a beaucoup.


      • doctorix doctorix 3 décembre 12:45

        @Lugsama
        La libre circulation des travailleurs, elle est à sens unique : Etranger---> France. Qui voudrait embaucher un travailleur au tarif français ?
        Ne pas avoir à changer de monnaie ? Mais on paye toujours en carte...
        Le roaming peut tout à fait se faire par des accords d’’état à état sans le concours de l’UE.
        C’est tout ce que vous avez trouvé ?
        C’est pas grand chose.
        Je vais vous aider : il y a le programme d’échanges d’étudiants ; erasmus.
        C’est un gadget destiné à appâter les jeunes, dont nous aurions les moyens de le financer hors Europe avec une toute petite partie du déficit entre ce que nous payons et ce que nous recevons de l’UE (9 milliards, soit 700 euros pour une famille de trois enfants). Il n’est destiné qu’à faire en sorte que nos jeunes deviennent fanatiques de l’UE sans rien comprendre à ce qu’elle leur réserve par la suite. Encore cela ne concerne-t-il qu’une toute petite élite...
        C’est de la propagande à pas cher.
        Cherchez autre chose... Vous allez bien trouver... Non ? Alors qu’est-ce que vous foutez dans cette Europe au lieu d’en sortir ?


      • Mooney 4 décembre 07:55

        @Alain Alain

        Le problème c’est justement que les dirigeants actuels à Bruxelles sont tous des néolibéraux jusqueboutistes et que, a cause des mécanismes auto-bloquants inscrits dans les traités (unanimité pour changer les points importants), il est impossible pour un gouvernement d’un pays membre de l’UE de faire une autre politique économique. C’est en effet le néolibéralisme qui est en cause mais également, et ce point est fondamental, tant que nous restons dans l’UE actuelle, la situation ne s’améliorera pas, elle empirera. Le néolibéralisme est la forme la plus aboutie de la dictature de l’oligarchie, elle n’a que peu de rapport avec le libéralisme des pères fondateurs (Adam Smith etc...). Il faut s’en débarrasser, et pour cela il faut qu’une majorité comprenne réellement ce qui se passe. Fifi fait office d’éducation populaire ...

        PS : le RN est parfaitement compatible avec le néolibéralisme, ils ne vise en rien a le remettre en cause, il ne remets pas plus en cause notre appartenance à l’UE...C’est Philippot qui avait cette opinion.


      • Le421 Le421 4 décembre 09:27

        @Fifi Brind_acier

        Même Mélenchon le sait ! « La Loi El Khomri, c’est la faute à l’Europe ! »

        Ça alors !!
        Fifi qui utilise les citations de Mélenchon pour critiquer l’UE !!
        Pourtant, je croyais que LFI était une formation inféodée à Bruxelles et que seule l’UPR était eurosceptique...


      • Le421 Le421 4 décembre 09:28

        @Le421
        Allez, on se lance...
        Mélenchon était même CONTRE le TCE en 2005...
        Souvenirs, souvenirs !!  smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 décembre 21:28

        @Le421
        Pourtant, je croyais que LFI était une formation inféodée à Bruxelles et que seule l’UPR était eurosceptique...

        Mélenchon ne le répète pas trop souvent, il n’en tire pas la conclusion qu’il faut se barrer, il ne vous informe jamais du contenu des Traités, et préfère vous réciter des poèmes....


        L’UPR n’est pas eurosceptique, c’est un Mouvement de Libération nationale.
        Eurosceptiques, ce sont ceux qui critiquent beaucoup l’ UE, mais ne veulent jamais en sortir !

      • Eric F Eric F 5 décembre 13:56

        @Fifi Brind_acier
        il y a un euroscepticisme modéré qui correspond à une position eurocritique visant à réformer l’UE, et un euroscepticisme dur visant à refuser l’adhésion ou à militer pour la sortie. (voir tableau)


      • izarn izarn 3 décembre 01:18

        Si les caisses de retraites étaient des banques, ils les auraient déjà sauvées !

        Par du QE...

        On pourrait combler les déficits par des obligations à taux négatifs, non ? Ensuite, on les roule et aux échéances et on ne remboursera jamais !

        1,5 actif pour un retraité ? D’ou vient ce chiffre ?

        Les retraites coutent 13,8% du PIB. (308 milliards d’euros)

        Revenu moyen avant impot par adulte : 35 000 euros.

        Nombre d’adultes : 52 millions.

        Soit 1820 milliards : 308/1820= 16,9% du revenu moyen.

        Normalement chez les « actifs » (C’est à dire les salariés) les cotisations retraites sont déjà retenues. Mais on va prendre quand même ce chiffre considérant que les cotisations ne seraient plus retirées du salaire (Ce qui réjouirait le patronat !) :

        Soit 2917 euros le revenu moyen par mois, on aurait donc :

        493 euros par mois pour les caisses de retraites...

        Et resterait 2424...

        Ou est en fait le problème ? Bien sur la retraite ça coute cher.

        Sauf que le patronat ne veut pas payer sa part et invente n’importe quoi :

        1,5 actif pour un retraité ? La bonne blague !

         smiley


        Bravo pour ceux qui ont inventé cette absurdité !

        Pour nous faire avaler des couleuvres.


        • izarn izarn 3 décembre 01:35

          @izarn
          J’ajoute que l’horrible déficit des caisses de retraite Agirc-Arcco est de....1,8 milliards !
          Soit 0,58% du total !
          Man Dieu c’est une catastrophe !
          Vite ! Des réformes !
          (...Bande d’enc... !)


        • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 11:09

          https://www.statistiques-recherches.cnav.fr
          10 juin 2019 - 14 352 420 retraites sont en paiement au 31 décembre 2018.

          En 2016, selon l’ enquête Emploi , la population active au sens du Bureau international du travail (BIT) est estimée à 29,6 millions de personnes de 15 ans ou plus en France (hors Mayotte). Elle regroupe 26,6 millions d’actifs ayant un emploi et 3,0 millions de personnes au chômage.27 févr. 2018

          On y est déjà.
          Faut pas être méprisant.

        • L'Astronome L’Astronome 3 décembre 08:43

           

          « les ministres vous mentent »

           

          N’oubliez pas que le mot ’ministre’ vient du latin minus : plus petit. Quelle confiance accorder à des ’minus’ ?

           


          • Konyl Konyl 3 décembre 13:42

            @L’Astronome

            « Définition de ministre. Etymologie : du latin minister, serviteur, qui aide, qui sert, qui exécute, dérivé de minus, inférieur. »
             Les propagandistes adorent procéder par prélèvement pour se donner de l’épaisseur.


          • lala rhetorique lala rhetorique 3 décembre 09:14

            Qu’il s’agisse des retraites ou autre, qu’est-ce qu’il faut aux français pour comprendre que chaque nouvelle mesure est fait pour leur prendre de l’argent et les fragiliser... Donc à mon avis, faut dire NON à tout, et reprendre le pouvoir le plus rapidement possible. Je me mets à leur place, gouvernants et financiers, quand ils vont voir les couillons défiler en chantant.... ça va les faire bien rigoler !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 11:47

              @lala rhetorique
              Une donnée encourageante, les syndicats sont débordés par la base, il y avait longtemps que cela n’était plus arrivé !


            • JulietFox 3 décembre 12:00

              @Fifi Brind_acier
              Débordés par la base, non syndiquée !


            • doctorix doctorix 3 décembre 13:39

              @JulietFox
              Et qui donc voudrait se syndiquer quand les syndicats marchent main dans la main avec le patronat et se foutent pas mal des travailleurs ?
              C’est devenu évident pour tout le monde.


            • soi même 8 décembre 21:49

              @ Fifi Brind_acier, tu en tien une couche, c’est juste les fonctionnaires des régimes spéciaux qui râlent car la manne des impôts pour leurs retraites seront supprimes. Et tant mieux, il serait temps que les fonctionnaires arêtes de prendre les contribuables pour leurs vaches à lait.


            • Eric F Eric F 3 décembre 09:42

              "Le régime de retraite par points ne règlera pas le seul vrai problème qui se posera en effet bientôt : 1,5 actif pour payer la pension d’un retraité"
              Ce constat en début d’article est exact, le principal paramètre de tout système de répartition quel qu’il soit est le ratio entre cotisants et bénéficiaires.

              Le principe de la réforme n’est pas tant qu’il s’agisse de points plutôt que de trimestres, c’est d’harmoniser les différents systèmes, de telle sorte qu’une cotisation donnée entraine pour chacun le même niveau de pension. Ce principe me parait justifié, car cela optimise l’utilisation des cotisations versées, plutôt que d’avoir des disparités.

              Ceci posé, on en revient au problème clé, celui du financement lorsque la situation démographique entraine une diminution de la proportion de personnes en âge de travailler par rapport à la proportion de retraités. Le point crucial de la journée de manifestation aurait donc du être l’assurance d’un financement permettant le maintien global du niveau de pensions. Et pour cela il n’y a pas trente six solutions, les cotisations ne doivent plus être seulement assises sur la masse salariale, mais être élargie à d’autres facteurs créant de la valeur ajoutée. En outre, l’idée que la part de PIB consacrée aux retraites doit être gelée est inepte : si la proportion de retraités augmente, fatalement la part de PIB qui leur est consacrée doit s’adapter, c’est à dire un ajustement en proportion de la part de chaque tranche d’âge (par exemple s’il y a une moindre proportion d’enfants, à coût constant par élève la part de l’éducation baisse).


              • Spartacus Spartacus 3 décembre 09:53

                @Eric F
                Et qui paye la « valeur ajoutée » ? En prenant exemple sur ce qui existe déjà, tabac, CRDS, CSG, qu’est ce que ça donne comme conséquences ?

                Une entreprise ne paie pas d’impôt, de la même manière que votre maison ne paie pas de droit de mutation et que votre télévision ne fait pas les chèques pour la redevance et la vache ne paye pas les taxes sur le lait

                Toute augmentation des taxes est supportée par les consommateurs sous forme sous forme de prix plus élevés, de salaires plus bas et de paupérisation de la société.


              • Eric F Eric F 3 décembre 10:55

                @Spartacus
                bizarre, vous n’écrivez jamais que les profits sont financés par les consommateurs !
                En prélevant à la source certaines cotisations patronales en fonction de la valeur ajoutée plutôt que de la masse salariale, il y a péréquation, les entreprises de main d’oeuvre sont moins pénalisées par rapport aux entreprises sans personnel, cela peut se répercuter sur les prix ou réduire la marge.


              • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 11:13

                @Eric F

                Non, l’objectif de cette réforme annoncé par Bruno Le Maire et tout le gouvernement derrière est d’équilibrer les comptes en prétextant uniformiser les divers régimes par souci de justice sociale.


              • Eric F Eric F 3 décembre 11:25

                @Alain Alain
                L’harmonisation conduit à une péréquation des différents régimes, qui contribue à équilibrer les comptes. Effectivement l’équilibre des comptes est un objectif des gouvernants, mais cet objectif n’est pas en soi contestable puisqu’n déséquilibre n’est pas durablement soutenable. Ce qui est contestable, c’est de ne pas affecter des ressources correspondant à la proportion de retraités dans la population.
                A propos de prétexte, certains luttent pour que leurs avantages catégoriels soient perpétuées, sans souci des autres catégories. Je suis pour l’harmonisation, mais avec des ressources permettant de conserver le niveau moyen des pensions.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 11:57

                @Eric F
                Inutile de vous creuser le ciboulot, l’objectif est déjà fixé par la Commission européenne, la réforme doit permettre 5 milliards d’économie par an !
                .
                Et ce n’est qu’un début, après le passage du texte à l’Assemblée nationale, le Sénat planche sur le budget 2020 de la Sécurité Sociale, là aussi, la Commission européenne exige des économies.

                Petit rappel de ce qui était demandé à Hollande :

                "Par ailleurs, il est impossible de dégager à court terme d’importantes économies sans ralentir considérablement la croissance des dépenses de sécurité sociale, qui ont représenté 26% du PIB en 2014, soit près de la moitié des dépenses totales du secteur public.

                .

                Des économies de 11milliards d’EUR sur les dépenses de santé sont prévues pour 2015-2017, mais des efforts supplémentaires seront nécessaires pour limiter les hausses de dépenses dans ce domaine.

                .

                Il est notamment possible de renforcer encore la mise en œuvre des politiques de maîtrise des coûts dans le domaine des prix des médicaments et des dépenses hospitalières"

                .

                Macron a reçu le message 5/5, budget des hôpitaux pour 2020, 800 millions d’économies !


              • Spartacus Spartacus 3 décembre 12:07

                @Eric F
                Vous en êtes a croire que le patron « paye » les cotisations patronales....
                Que les impôts sur la valeur ajoutée sont payés par les entreprises....
                C’est affligeant.....

                Je suis confus de vous apprendre un truc « in-cro-yable ».
                Les cotisations patronales sont prises sur le salaire complet du salarié....
                La cotisation patronale, c’est le même document de déclaration que la cotisation salariale, le même compte bancaire de prélèvement, le même prélèvement et le même compte récepteur...
                Les impôts sont pris comme toutes les ressources de l’entreprise sur l’échange et le pouvoir d’achat du consommateur.

                Je sais  smiley l’envie de vivre avec l’argent des autres.... Un choix intellectuel.
                 


              • Konyl Konyl 3 décembre 13:53

                @Alain Alain
                Justice sociale et oui, j’en ai marre de payer des impôts pour compenser un système de retraite (SNF par exemple) totalement défaillant. Si les gens veulent gagner plus, qu’ils reprennent leur études, en France c’est gratuit et on peut reprendre a tout Age. Si les cheminots ne sont pas content, mais qu’ils changent de taf et qu’ils arrêtent de se prendre pour des pilote d’avion.
                Pourquoi un co**ard de sudrailliste derrière son guichet, a rien foutre ou presque, aurait droit de partir plus tôt que moi à la retraite ? Il n’y a aucune raison valable, aucune. Ces gens là sont les vrais parasites de notre pays, qui estiment que la mère patrie leur doit tout, on ne leur doit rien, vu comment il crache à la figure de tout le monde en essayant de se faire passer pour « la voix du peuple », je leur souhaite une bonne émeute en gare, ça leur fera les pieds.


              • foufouille foufouille 3 décembre 14:14

                @Konyl

                tu payes beaucoup plus pour le RSI en déficit depuis 50, la MSA mais pour cause de moins d’agriculteur ( mais pas de saisie immo en cas de minimum vieillesse ).

                etc. tu payes aussi des assurances qui indemnisent juste les riches et certains copains.

                tu peux aussi te tirer en libéralie .........


              • Konyl Konyl 3 décembre 14:22

                @foufouille
                Mais je n’ai aucune souci pour payer pour les agriculteurs justement.
                Je paye pour les gens en difficulté dans mon pays et avec plaisir.
                Par contre les profiteurs j’en ai plein le dos, et la SNCF c’est un nid.
                Je paye mes impôts avec le sourire, il faut moins de 130 de QI pour comprendre ça.

                La première réflexion est toujours la même chez les abrutis : le Libéralisme, mais je suis contre, je suis pour le capitalisme mais pas le libéralisme, ce qui n’a rien à voir. Le rouge coco aveugle... et rend con.


              • foufouille foufouille 3 décembre 14:48

                @Konyl

                sauf que les cultos n’ont jamais voulu cotiser et ont tout foutu dans les charges pour certains : il leur reste juste une partie de la bouffe à payer.


              • Eric F Eric F 3 décembre 22:24

                @Spartacus
                « Les cotisations patronales sont prises sur le salaire complet du salarié »

                Je n’ai pas dit autre chose, puisque je parle de cotisation afférente à la « masse salariale ». L’idée d’élargir la base de certaines cotisations plus largement sur la « valeur ajoutée » n’est pas une invention de ma part, cela a déjà été proposé (par exemple ici). Là où ça vous fait tousser, c’est que les profits seraient en partie impactés (dans la part de VA autre que la masse salariale).
                Dès lors qu’une entreprise utilise les infrastructures publiques, une partie de ce qu’elle produit est redevable à la collectivité, cette partie n’est donc pas l’« argent des autres » mais celui de la collectivité. Et lorsque le prix des biens et services inclut une part de contribution sociale, là encore ce n’est pas l’argent des autres, mais celui de tous (à la fois acheteur du bien acheté et bénéficiaire des prestations sociales).


              • soi même 8 décembre 20:56

                @Spartacus ; « Je trouve cette grève un peu scandaleuse dans son fondement. Ce sont des gens qui aujourd’hui sont subventionnés par le reste de la France qui bloquent la France précisément. Les régimes spéciaux ne sont pas auto financés. On y cotise tous par l’impôt : tous les ans, c’est 7 milliards d’euros qui viennent combler les déficits de la SNCF (3 milliards), de la RATP, etc. Ils partent plus tôt, ils ont des retraites plus élevées, ils cotisent un peu moins, ils ont un déséquilibre démographique. Ils ont des privilèges, ce ne sont pas eux qui payent leurs retraites. Eux ils ont à perdre. C’est pour ça qu’ils sont dans la rue. L’idée c’est de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. » Maxime Sbaihi


              • soi même 8 décembre 20:58

                @Fifi Brind_acier, il a peut être autre chose que simplement voir du coté de l’Europe, « Je trouve cette grève un peu scandaleuse dans son fondement. Ce sont des gens qui aujourd’hui sont subventionnés par le reste de la France qui bloquent la France précisément. Les régimes spéciaux ne sont pas auto financés. On y cotise tous par l’impôt : tous les ans, c’est 7 milliards d’euros qui viennent combler les déficits de la SNCF (3 milliards), de la RATP, etc. Ils partent plus tôt, ils ont des retraites plus élevées, ils cotisent un peu moins, ils ont un déséquilibre démographique. Ils ont des privilèges, ce ne sont pas eux qui payent leurs retraites. Eux ils ont à perdre. C’est pour ça qu’ils sont dans la rue. L’idée c’est de mettre tout le monde sur un pied d’égalité. » Maxime Sbaihi


              • Spartacus Spartacus 3 décembre 09:45

                Dans la rue il n’y a que des gens qui veulent les inégalités.

                Ils réclament la pire des inégalités. L’inégalité en droits pour leur castes.....

                Les arguments de l’article sont tous fallacieux....

                Les enseignants les fonctionnaires auront moins ?

                Mais jusqu’à aujourd’hui d’ou vient l’argent ? Des impôts, puisque leurs cotisations sont fictives et qu’elles sont confondues avec le budget de l’état. C’est monté aujourd’hui à 14% du budget de l’état, et l’état en plus d’être ultra-taxateur, emprunte aux générations suivantes pour payer leurs retraites. Continuer est juste irresponsable envers les générations suivantes.

                L’autre question qui est taboue, la pénibilité a t-elle à être payée par l’assurance retraite ? C’est au salaire de payer le pénibilité, pas l’assurance retraite et des années gratos....

                L’autre question taboue, est la « répartition », chacun a bine compris que c’est une pyramide de ponsi. La preuve ceux qui la veulent le plus ne l’ont pas pour eux (les bénéficiaires des régimes spéciaux)..

                Bref les pleurnicheurs sont surtout de joyeux hypocrites, s’ils voulaient être crédibles, ils manifesteraient pour une équité des droits, pas pour faire des discriminations...


                • sweach 3 décembre 12:34

                  @Spartacus
                  *l’état en plus d’être ultra-taxateur, emprunte aux générations suivantes pour payer leurs retraites.*
                  C’est malheureusement faux.

                  Effectivement l’état prend des impôts, mais perso j’aimerai qu’il les garde et les dépenses dans notre économie, hors celui-ci les rend aux patrons, c’est notre pire poste de dépense public qui se nome remboursement et dégrèvement

                  Tout est dans ces deux maux, afin de compenser ce cadeau fiscal de 115 Milliard fait aux entreprises privés sans contre parti, le gouvernement est obligé d’emprunter 115 Milliard à la BCE pour faire tourner notre nation.

                  C’est ainsi 33% des recettes fiscal (toutes confondu) qui finissent dans les poches du privé.

                  Vous comprendrez facilement pourquoi les enseignants et les fonctionnaires sont une goutte d’eau à coté de ça, contrairement à cette gabegie injuste ultra capitaliste, au moins ils mènent une mission d’état utile et dégrader leur condition est mauvais pour tous.

                  Remboursement et dégrèvement :
                  2014 : 84 Milliard
                  2015 : 91 Milliard
                  2016 : 91 Milliard
                  2017 : 100 Milliard
                  2018 : 115 Milliard (+6 Milliard du budget initial)
                  2019 : 136 Milliard (+5 Milliard du budget initial)
                  2020 : 141 Milliard (+x )

                  Non seulement les sommes budgétés sont astronomique mais elles ne sont pas respectées.

                  Pour rappel le déficit des retraites c’est 11 milliards pour un coût de 310 Milliard/an, un déficit qui débute en 2016 et la nouvelle réforme est de l’ordre de 2 Milliards d’économie.

                  Bref une grosse goutte d’eau qui va affecter des millions de personnes, surtout quand on le compare à la folie financière du remboursement et dégrèvement qui nous coûte toujours plus chère.


                • Spartacus Spartacus 3 décembre 14:57

                  @sweach
                  C’est juste n’importe quoi...

                  Cette envie des gauchistes fonctionnarisés de l’argent des autres qu’ils en sont a inventer des cadeaux aux autres qui n’existent pas et qui voudraient s’accaparer.

                  Un remboursement et un dégrèvement est une cavalerie de l’état qui prélevé et rend après...
                  On te fait 100 d’impôt et tu reçois en remboursement 3 en remboursement et dégrèvement, ça n’est qu’un artifice comptable comme le CICE qui prélève plus qu’il ne faut et en rembourse une partie un an après, et cela n’a jamais fait un cadeau, c’est juste le signe d’une gestion en cavalerie...

                  Le déficit des retraites est de 11 milliards c’est celui du secteur privé. Pour le secteur public, il n’y a tout simplement pas de balance puisque les cotisations sont fictives....

                  le montant total des engagements directs de l’État en matière de retraite de ses employés s’élève à 2 212 Md€ au 31 décembre 2017...

                  Pour faire simple, la retraite d’un salarié du privé est de 15% de son salaire complet. C’est public comme information.
                  Elle est de 74,28 % pour les agents civils et 126,07 % pour les militaires.
                  Pour trouver ce chiffre caché il faut ouvrir les pdf et chercher.

                  Tu trouveras ici le document dont j’ai trouvé ce chiffre
                  https://www.performance-publique.budget.gouv.fr/sites/performance_publique/files/files/documen ts/jaunes-2019/Jaune2019_pensions.pdf


                • Eric F Eric F 3 décembre 22:35

                  @Spartacus
                  « la retraite d’un salarié du privé est de 15% de son salaire complet... Elle est de 74,28 % pour les agents civils et 126,07 % pour les militaires »
                  Vous délirez, dans le privé en tenant compte des complémentaires obligatoires, le « taux de remplacement » moyen est de l’ordre de 70% (un peu plus pour un non cadre, 55% pour un cadre supérieur).


                • Après les salaires bloqués, l’explosion du coût du logement et les difficultés d’accès à la santé, voici le sabotage des retraites : espérons que toute cette génération sacrifiée sera dans la rue jeudi prochain !


                  • sweach 3 décembre 10:51

                    @France Républicaine et Souverainiste
                    *espérons que toute cette génération sacrifiée sera dans la rue jeudi prochain !*
                    On dirait mon père.

                    Moi je suis pour faire grève, je suis pour manifester, mais faudrait-il encore que cela soit efficace.

                    Aujourd’hui une grève consiste, à faire trois banderoles, à défiler 1H dans le centre ville et surtout à donner son salaire au patron.
                    Le pire c’est qu’une grève n’arrête plus la production et seul les syndicalistes complices, qui ne représentent personne, peuvent discuter avec le patron.

                    Comment voulez-vous qu’un CDD ou bien un intérimaire puisse faire grève ? Si on montre un aspect rebelle le patron ne renouvellera jamais votre contrat.
                    Idem pour un chomeur, un RMiste, un retraité ils n’ont pas de moyen de pression.

                    Bloquer les ronds point par les gilet jaunes était une excellente idée, mais forcé de constater qu’ils ont fini sur les champs Elysées à revendiquer des truc bidons comme le RSA, les GJ se sont fait avoir par les médias.

                    En espérant que la prochaine grève va s’attaquer là où ça fait mal.
                    Moi je propose de bloquer et d’éteindre le plus de data center possible, bloquer les raffinerie de pétrole, bloquer les ports et les marchés, le marché de rungis par exemple.

                    Une grève doit être abordé comme une action de guerre.


                  • Eric F Eric F 3 décembre 11:09

                    @sweach
                    « à revendiquer des truc bidons comme le RSA »
                    Vous voulez dire RIC je suppose, il y a eu en effet une réorientation vers des revendications politiques, inspirées par des « référents » extérieurs au mouvement GJ initial.
                    Vous mettez le doigt sur un aspect réel : ceux qui peuvent « bloquer » quelque chose peuvent obtenir des avantages pour leur propre compte, et on peut constater que sont les grands ex-monopoles publics. On l’a vu en 95, les régimes spéciaux ont été préservés, les salariés de droit standard ont trinqué.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 12:00

                    @Eric F
                    Vous voulez dire RIC je suppose, il y a eu en effet une réorientation vers des revendications politiques, inspirées par des « référents » extérieurs au mouvement GJ initial

                    Pas du tout, le RIC est apparu très tôt, c’était la traduction du manque de démocratie et que le gouvernement n’écoutait pas leurs revendications.
                    .
                    Contrairement à vous, les Français comprennent très bien que nous ne sommes plus dans un système démocratique.


                  • Lugsama Lugsama 3 décembre 12:05

                    @Fifi Brind_acier

                    Une petite minorités de neuneus qui se croient en dictature ce n’est pas « les français ».


                  • sweach 3 décembre 12:45

                    @Eric F
                    *Vous voulez dire RIC je suppose*
                    Oui je voulais dire le RIC :-P

                    @Fifi Brind_acier
                    *Le RIC est apparu très tôt, c’était la traduction du manque de démocratie*
                    Vous avez tord sur ce point, le RIC ne faisait pas partie des revendications des GJ et on peut y voir le travail incroyable d’une manipulation médiatique.

                    Comprenez que la possibilité de passer une loi populiste donnerait un pouvoir incroyable aux manipulateurs d’opinions donc aux médias.

                    Le RIC n’est rien d’autre qu’une revendication des médias eux même, il serait temps de s’en rendre compte.

                    @Eric F
                    *ceux qui peuvent « bloquer » quelque chose peuvent obtenir des avantages pour leur propre compte*
                    Exactement, si une grève n’a aucun impact économique, elle n’aura aucun pouvoir.


                  • doctorix doctorix 3 décembre 13:46

                    @sweach
                    le RIC ne faisait pas partie des revendications des GJ

                    C’est quoi ces conneries ? Le RIC est apparu d"emblée dans leurs revendications :
                    https://mrmondialisation.org/quest-ce-que-le-ric-que-reclament-les-gilets-jaune/


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 13:52

                    @sweach
                    Vous énoncez des phrases, mais vous ne prouvez rien.
                    Le RIC était présent dès le mois de décembre 2018.
                    Cela n’a rien de « populiste », le referendum est utilisé couramment en Suisse.
                    .
                    Par contre, le RIC en restant dans l’ UE n’a aucun sens, toutes les décisions se prennent à Bruxelles, sans demander l’avis d’aucune population.
                    .
                    Junker a bien expliqué aux Grecs, que leur avis comptait pour peanuts :
                    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens ».
                    .

                    C’est bien contre cet état de fait que les Gilets jaunes ont protesté, en plus des questions fiscales. Mais peut-être que la démocratie n’est pas votre tasse de thé ?


                  • sweach 3 décembre 14:37

                    @Fifi Brind_acier et @doctorix
                    Entre le 17 novembre 2018 et « Décembre 2018 », il se passe une éternité pour les médias.

                    Au risque de vous étonnez encore une fois, le mouvement des gilets jaunes ne revendique rien.

                    Cet état de fait à bien due médiatiquement évolué avec des « portes paroles » et des « revendications », qui sorte de nulle part et ne représente personne, (un peu comme les syndicats d’aujourd’hui ^^)

                    Initialement ce mouvement est APOLITIQUE, il est le résultat d’un mouvement de protestation suite à l’augmentation de la TICPE.

                    Le coup du RIC, c’est un coup des médias, tout comme aller manifester en ville et sur les champs élysée.

                    A partir du moment ou les axes routiers n’ont plus été bloqué et que des revendications sont sorti de nul part, les gilet jaunes ont perdu en intensité et efficacité.

                    Libre à vous de croire que le RIC pourrait être une bonne chose, hors c’est tout l’inverse.


                  • Eric F Eric F 3 décembre 22:57

                    @sweach
                    Ce ne sont pas les médias qui ont introduit le thème du RIC dans le cadre des GJ, mais des meneurs plus politisés que les initiateurs de Novembre, et des référents extérieurs tels Etienne Chouard. Ce thème a néanmoins été plutôt rassembleur et fortement soutenu dans l’opinion (plus de 75% de favorables).
                    Il n’a pas directement été adressé dans les questionnaires du « grand débat » (qui cherchaient à « canaliser » les propositions) mais a quand même été suffisamment exprimé pour que Macron soit amené à faire une partie du chemin en diminuant le nombre de pétitionnaires pour un RIP à 1 millions (plus réaliste que les 10% de l’électorat, inatteignables).

                    il est vrai que le mouvement GJ est né de revendications concrètes, et a bifurqué ensuite sur une politisation demandant le départ du président et le changement des institutions, ce qui ne pouvait évidemment pas aboutir, et s’est dissout dans les urnes aux européennes où les listes portant ces thèmes ont été laminées.

                    Le « mouvement du 5 décembre » reprend un tour revendicatif plutôt qu’insurrectionnel, avec une « coagulation des conflits », c’est à dire de nombreuses revendications catégorielles spécifiques (BTP qui a anticipé les blocages (*), pompiers, soignants, police, parapublique...).

                    (*) plus de carburant dans l’Ouest, heureusement j’ai une remorque à mon vélo pour les emplettes.


                  • Eric F Eric F 3 décembre 23:11

                    @Fifi Brind_acier
                    "Contrairement à vous, les Français comprennent très bien

                    ..."
                    Décidément, toujours dans la polémique ! il se trouve que je suis favorable à l’instauration du RIC, même si je considère qu’il ne constitue pas la panacée pour la législation courante, mais pour des thèmes spécifiques.

                    Dès lors que vous mentionnez le constat que le gouvernement n’écoutait pas les revendications, le thème est donc bien apparu dans une seconde étape. Effectivement la réaction initiale du gouvernement avait été de proposer des mesures compensatoires sans renoncer à la hausse de taxe (j’avais écrit un article sur ce point), mais a du céder par la suite ..trop tard pour tarir la vague protestataire


                  • Kapimo Kapimo 7 décembre 01:10

                    @sweach
                    Comprenez que la possibilité de passer une loi populiste donnerait un pouvoir incroyable aux manipulateurs d’opinions donc aux médias.

                    Et alors, aujourd’hui les politiques une foi élus font ce qu’ils veulent, et passent les lois qu’ils veulent sans même avoir besoin des médias.
                    La ou je vous rejoins, c’est que le RIC pour fonctionner nécessite la mise en place d’une régulation des médias pour que tous les points de vue aient la même exposition.
                    Mais même quand toute l’oligarchie réquisitionne tous ses médias pour influencer l’opinion, il arrive que ça foire lorsque les intérêts du peuple semblent clairs :
                    référendum de 2005 en France
                    Brexit
                    élection de Trump
                    Les médias mainstream sont de plus en plus grillés.


                  • sweach 3 décembre 10:11

                    *1,5 actif pour 1 retraité*

                    Oui mais ce n’est pas ce chiffre qui devrait nous préoccuper.

                    Le véritable problème c’est comment les actifs financent les non actif.

                    Les non actifs englobe beaucoup de monde, les enfants, les étudiants, les chômeurs, les RMIstes, les malades, les retraitées, etc ...

                    Inversement les actifs, englobes les travailleurs, les actionnaires, les rentiers, le marché noir, mais aussi la balance des paiements, etc ...

                    Faire absolument tout reposer le System uniquement sur les travailleurs oblige à alourdir la charge à chaque fois que le nombre de non actif augmente ou que le travail est plus productif.

                    Il faudrait pourtant se tourner vers les autres sources de revenu pour une plus juste répartition de la charge.

                    Techniquement on pourrait pratiquement tous être des non actif, grâce à la balance des paiements, il suffi juste de faire travailler les autres nations pour nous et ensuite se répartir les fruits de ce labeur.

                    Ce sont donc des notions de justices, d’équité et de morale qui sont à la base de la répartissions des richesses.

                    Pour résoudre le problème des retraites, c’est vers la répartition des richesses qu’il faut se tourner, on doit faire payer les riches.

                    Sinon pour être plus terre à terre, le problème des retraite est qu’on demande 42 ans de cotisation et de partir à 62 ans, ce qui est impossible pour la majorité des gens qui connaissent étude et chômage.

                    A minima il faudrait mettre en place un moyen équitable pour rattraper les cotisations qu’on n’a pas peut faire.


                    • Eric F Eric F 3 décembre 11:03

                      @sweach
                      La question de « faire payer les riches » peut s’exprimer autrement, à savoir que les fruits de l’économie doivent être plus équitablement partagées à la source entre la part salariale, la part de rémunération du capital, et la part sociale.
                      Parce que si ce sont des prélèvements a posteriori (une fois la distribution effectuée à la base), les très riches ont des outils leur permettant une esquive fiscale, et ce sont les classes moyennement aisées qui écopent pour les autres.

                      Concernant le fait de baser les cotisations retraite sur une plus large assiette que la masse salariale, je suis totalement d’accord (incluant un prélèvement social additionnel sur les produits importés)


                    • titi 3 décembre 11:09

                      @sweach

                      « Il faudrait pourtant se tourner vers les autres sources de revenu pour une plus juste répartition de la charge. »

                      Les cotisations sont gérées par les « organismes paritaires » : syndicats ouvriers ou patronaux. Un gros fromage pour des souris bien dodues.

                      Chercher d’autres ressources, comme l’impot (cela existe déjà : c’est la CSG) va forcément leur poser un problème, car ils ne pourront plus vivre dessus.


                    • titi 3 décembre 11:12

                      @Eric F

                      « faire payer les riches » sauf que c’est une bétise crasse.

                      « Les riches » si vous les tondez vont vous résoudre vos problèmes de budget pour un ou deux ans.
                      Mais après plus rien.

                      Pour mémoire le déficit budgétaire c’est 70 milliards par an. 
                      Les riches ne deviennent pas riches en un an.


                    • Eric F Eric F 3 décembre 11:14

                      @titi
                      eh bien c’est pourquoi j’ai reformulé autrement : mieux répartir à la source.


                    • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 11:19

                      @sweach

                      C’est pour cela que j’ai précisé dans l’article, « les solutions ne sont pas là » et la bonne piste c’est celle que vous évoquez et que Thomas Piketty a parfaitement documentée dans son dernier livre, Capital et idéologie..


                    • Lugsama Lugsama 3 décembre 12:04

                      @Alain Alain

                      Documenté avec des vrais chiffres cette fois ? Son plus grand succès en librairie repose sur des chiffres mensongers..


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 12:17

                      @Alain Alain
                      Piketty propose de taxer davantage les hauts salaires, non ? Mais Piketty n’est pas contre la réforme, il veut une réforme plus juste.
                      .
                      Comme les décisions se prendront à huit clos, entre le gouvernement et les syndicats, je crains que cela ne se termine comme la Loi Travail, en eau de boudin.
                      .
                      Il me semble plus intelligent de demande le retrait pur et simple de la loi, que de mettre ses doigts dans une réforme gérée par une brochette d’européistes...


                    • Yaurrick Yaurrick 3 décembre 12:23

                      @sweach

                      "Techniquement on pourrait pratiquement tous être des non actif, grâce à la balance des paiements, il suffi juste de faire travailler les autres nations pour nous et ensuite se répartir les fruits de ce labeur."

                      Comme si les autres nations allaient financer notre paresse...


                    • sweach 3 décembre 12:58

                      @Yaurrick
                      *Comme si les autres nations allaient financer notre paresse...*
                      Belle notion de géopolitique de votre part.

                      C’est déjà le cas, sauf que cela profite surtout à une poigné.

                      Vous ignorez qu’on pille le reste du monde ?

                      @titi
                      *« Les riches » si vous les tondez vont vous résoudre vos problèmes de budget pour un ou deux ans. Mais après plus rien.*
                      Et si on essayait ???
                      Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faut pas empêcher l’investissement par l’impôt, mais il est vital de taxer le capital quand il dort, redistribuer les richesses est redoutablement efficace pour relancer l’économie.

                      *Pour mémoire le déficit budgétaire c’est 70 milliards par an.*
                      En faite c’est plus mais ce déficit est due justement aux remboursement et dégrèvement, bref à l’argent qu’on ne prend pas aux riches et on utilise la banque à la place.


                    • titi 3 décembre 15:01

                      @sweach

                      Essayer ?
                      Vous aurez beau essayer, l’arithmétique est implacable.
                      Il faut plus de 70 milliards par an. 

                      « , bref à l’argent qu’on ne prend pas aux riches »
                      Ca c’est de la science fiction.
                      Faire croire au petit peuple qu’il y a une solution à la gabbegie, qu’il suffirait de prendre « aux riches », pour régler les problèmes. 
                      Or il n’y en a pas : il faut baisser les dépenses.

                      D’ailleurs vous avez remarqué ?
                      Le riche il va payé mais…. il n’est pas défini.
                      c’est quoi un riche ? 20000 euros / mois ? 10000 ? 
                      5000 d’après Hollande en 2012. 
                      3000 d’après Jospin en 1999 qui voulait leur sucrer les allocs.

                      En fait pour combler les déficits il faudra faire payer tous les riches… dès 1200 euros/mois..


                    • Spartacus Spartacus 3 décembre 16:27

                      @titi
                      Surtout que les taxes sur les riches ça marche vachement.

                      On a mis une taxe sur les yachts, il n’y a plus que 5 yachts immatriculés en Françe qui vont faire leurs entretiens maintenant partout ailleurs sauf en France.

                      Ca devait rapporter 10 millions d’Euros. Les 5 qui restent ont payé en tout et pour tout 86000€. Ca paye même pas les 20 fonctionnaires chargés du recouvrement.

                      Les contribuables modestes doivent payer pour qu’un « impot » sur les riches existe...

                      Mais les bobos sont contents.....


                      Une fee arrive en France et rencontre un fonctionnaire et un berger avec une chèvre.

                      La fée demande à chacun de faire un voeux.

                      Le fonctionnaire demande a la fée que la chèvre du berger meure.


                    • sweach 3 décembre 17:13

                      @titi
                      *Il faut plus de 70 milliards par an.*
                      Bon je le redit c’est plus, mais vous devriez regarder le différentiel d’emprunt d’état entre deux années pour connaitre notre véritable déficit, (plus proche des 200 milliards)

                      *Or il n’y en a pas : il faut baisser les dépenses.*
                      Tout à fait d’accord, le seul est unique poste de dépense de l’état qu’il faut baisser c’est les remboursements et dégrèvement.

                      *c’est quoi un riche ?*
                      Plus on s’éloigne vers le haut du salaire médian plus on est riche.
                      Inversement plus on s’éloigne vers le bas du salaire médian plus on est pauvre.

                      Deuxième indicateurs, plus le salaire médian s’éloigne du salaire moyen plus la répartissions des ressources est injuste.
                      Salaire médian =1798 euros
                      Salaire moyen = 2238 euros

                      Tout mécanisme servant à rééquilibrer les différences de salaire, c’est à dire impôt pour les riches transformé en aides pour les pauvres, est le meilleur moyen de faire tourner l’économie.

                      Inversement taxer les pauvres et aider les riches casse l’économie et engendre des crises.


                    • Abou Antoun Abou Antoun 4 décembre 21:02

                      @sweach

                      Oui mais ce n’est pas ce chiffre qui devrait nous préoccuper.

                      Le véritable problème c’est comment les actifs financent les non actif.

                      Oui, c’est effectivement le seul et vrai problème. Merci de le poser clairement. De nombreux pays sous-développés (pardon, en voie de développement) crèvent sous le poids d’une jeunesse pléthorique, évidemment improductive. Cette jeunesse, souffrant de nombreuses carences et parvenue à l’âge adulte devra faire place au même problème avec une jeunesse encore plus importante.
                      De nombreuses voies ne sont pas explorées comme la cessation progressive de l’activité. On en reste donc à la cessation ’brutale’ et traumatisante du rôle social de l’individu.
                      Les politiciens ne sont que des crétins avec une mentalité de comptable.



                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 12:19

                        @Sparker
                        Effectivement, certains redoutent que la réforme permette de mettre la main sur les excédents de certaines caisses de retraite....


                      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 3 décembre 10:55

                        La vérité est sortie de la bouche de F. Fillon !


                        • Ruut Ruut 3 décembre 11:05

                          Ok, que Notre président nous montre la Voie en supprimant le régime spécial du Président, des Ministres, des députés et des Sénateurs.

                          Puis il aligne toutes les retraites sur celle du Président.

                          Chiche égalité.....


                          • Eric F Eric F 3 décembre 11:13

                            @Ruut
                            c’est plutôt : on met tout dans un même panier et on partage plus équitablement (mais redistribuée à tous les retraités, la retraite d’un président fera quelques centimes d’euro annuels pour chaque)


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 12:24

                            @Ruut
                            Chiche égalité.....

                            Vous n’avez rien vu, si vous connaissiez les statuts des fonctionnaires européens, vous en tomberiez de l’armoire... Ceux qui nous demandent de nous serrer la ceinture, se gardent bien de réduire leur train de vie !


                          • Ruut Ruut 3 décembre 13:20

                            @Eric F
                            Vue qu’il sera directement impacté, il choisira plus judicieusement sa politique industrielle smiley


                          • Lugsama Lugsama 3 décembre 11:22

                            « Qu’est-ce qui se passera quand les déficits apparaitront. Pour assurer l’équilibre financier il ne restera que deux possibilités : augmenter les cotisations ou baisser les pensions. Dans un régime par points il est inutile de fixer un nombre d’années de cotisation et un âge de départ. La baisse des pensions c’est ce qui s’est fait en Suède à trois reprises ! »


                            Ou mieux augmenter la durée de cotisation, la système actuel à le même problème, la différence c’est que dans un cas on repousse l’âge de départ et dans l’autre on baisse la valeur du point. C’est pas le mode de calcul des pensions qui va changer les problèmes démographique.


                            « Les régimes spéciaux offrent de meilleures conditions d’accès à la retraite : une réforme plus juste mettrait en place un système qui élèverait vers le meilleur niveau pour tous et pas le contraire. Non ? »

                            Le SMIC à 10.000€ serait certainement plus juste aussi, quel intérêts de proposer des solutions que tout le monde sait impossible ? Il est assez drôle de voir les syndicats s’accrocher à des privilèges comme des petit marquis, au moins avec un système universel ils seront obligés de réellement défendre tous les travailleurs, et pas seulement leur petit acquis. Bizarrement toutes les réformes des retraites du secteurs privés sont passés sans problèmes..


                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 14:04

                              @Lugsama
                              Bizarrement toutes les réformes des retraites du secteurs privés sont passés sans problèmes.


                              Là, il y a plus que la réforme des retraites, il y a les salaires bloquées depuis le néolithique, les retraites baissées, la casse des services publics, la baisse des dotations aux communes, les agriculteurs mécontents etc etc.
                              Même des CRS protestent pour les retraites !


                            • titi 3 décembre 15:05

                              @Lugsama
                              « quel intérêts de proposer des solutions que tout le monde sait impossible ? »

                              Bah c’est très simple : l’important ce n’est pas qu’une solution soit réaliste.
                              L’important c’est que des gogos y croient suffisamment pour vous apporter leurs voix.

                              Facile.


                            • Alain Alain Alain Alain 3 décembre 15:48

                              @Lugsama

                              Mon épouse a travaillé plus de 41 ans, a accumulé plus de trimestres que nécessaire, bénéficie du maximum possible pour elle de pension de base et pourtant ne reçoit que 1 100 euros en tout. Si je disparais elle ne pourra pas garder notre petite maison charges et taxes foncières trop élevées sans parler des réparations toujours nécessaires. Elle n’a pas une grande valeur et sa revente sera difficile. Une fois en location que lui restera-t-il pour vivre ?
                              C’est la vie de 15 millions de français, pauvres retraités ou sans emploi, travailleurs pauvres et des couches moyennes basses comme l’a montré le mouvement des gilets jaunes.
                              Voilà les « privilèges des petits marquis ». Quel mépris, vous battez Macron vous.
                              Je souhaite qu’un jour vous vous retrouviez dans leur situation ou mieux un de vos enfants. Au moins vous pourrez parler en connaissance de cause.

                              Pourquoi que 1 100 seulement ? Parce que les complémentaires fonctionnent comme le régime par points et que dans les petites entreprises le patron choisit la complémentaire retraite la plus économique pour son entreprise comme ça se passe pour les complémentaires santé obligatoires aujourd’hui. De ce fait le nombre de points acquis est faible et donc la pension obtenue aussi.
                              Manifestement vous ne connaissez rien à tout ça mais vous donnez quand même des leçons.


                            • titi 3 décembre 16:06

                              @Alain Alain

                              Si vous disparaissez elle aura une reversion.

                              Et puisque vous parlez des complémentaires… dites nous donc comment se répartissent les 1100 entre le général et la complémentaire ? Et comment se répartissaient les cotisations ?


                            • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:22

                              Le mensonge en bande organisée fait parti de leur vie , mentir fait parti des compétences demandées pour pratiquer la politique , la corruption est aussi en bonne place sur leur liste ....

                              Le détecteur de mensonges devrait être obligatoire a chaque prise de parole ....


                              • zygzornifle zygzornifle 3 décembre 13:23

                                Quand ils vous disent bonjour ils mentent déjà ....


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 décembre 13:59

                                  @zygzornifle
                                  Quand ils vous disent bonjour ils mentent déjà ....


                                  Le yoyo en bois du Japon revient à la porte parole du gouvernement !
                                  Sibeth Ndiaye, a estimé au micro de FranceInfo que la réforme portée par l’exécutif, dénoncée comme socialement injuste par les syndicats, répond au contraire aux injustices pointées par le mouvement des gilets jaunes.


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 décembre 13:35

                                  C’est rare que je me moque du physique d’une personne, mais pour ce qui concerne notre premier sinistre, ben je trouve qu’il ressemble étrangement au personnage central de ces trois dessins placés au milieu de cette :page !


                                  @+ P@py


                                  • Vaietsev 3 décembre 14:52

                                    Pour une fois, Léa Salamé soumet des informations pertinentes, verbatim :

                                    @alain alain,


                                    Je sais pas ,si vous dites vrai à propos des verbatim ,mais ce qui vrai ,c’est que ses gens suinte la haine de toutes pores pour qui s’essaie à se construire ;

                                    ils aiment à taper sur les petits ,

                                    et en fait dans la bouche des femmes elles nous disent que là ou on va se construire ,va falloir s’accrocher parce que en aucun cas on ne réussi sans une femme ,ben voyons ,et tant qu’a faire mesdames ressortez nous votre « derrière chaque grand homme se cache une femme » .

                                    Ne devrai pas t’on dire « derrière chaque citoyen qui veut faire sauter le système ou faire éclater une guerre civile ou une révolution se cache une femme » ? Hélas nous devons le croire .

                                    parce que pour les petits anciens pauvres qui devienne riches par exemple ou chaque riche serait un ancien pauvre  ,c’est un traitement de faveur donc un tabassage de coup régulier et permanent,il est plus commun d’obeir à toute ses femmes et « de demander à tirer son coup »vulgairement pour leurs plaires .

                                    Plus de doute alors de leur logique ,« quand on est niais ,on est niais, et en aucun cas ,nous devons changer et grandir ,ce pour le bien de ses gens qui eux vivront d’une retraite à taux plein parce qu’ils n’avaient pas d’ambition mais était de ses français .

                                    On peu comprendre alors le désaccord entre les citoyens le peuple ,les syndicats et la politique qui ,voient le monde en 3 dimensions comme le disait Camus ou plus récemment Zemmour ,sauf ça c’est le jeu ,ne pas savoir ce qui peut être évident comme de mettre Nancy chez les imbéciles heureux à en mourrir .HAHA

                                    Je reste dans le doute ,encore aujourd’hui de me faire une raison ,et de me dire ,que l’écervelée et imbécile privilégiés Leila Kaddour boufadi,serait une grosse tête lol ,quel crétine ,quel niaise pourtant quand on peu la regarder ,on y décele pas un instant ,ni même un moment de l’intelligence ou un gros diplome ,mais juste une poufiasse que la télévision »à rendu belle ",quand elle est vouée à vendre ses merdes de livre chez nagui ,alors qu’elle ne lis pas ,et celle là viens nous parler culture lol

                                    Rentre chez toi l’arabe ,va faire tes boutiques de luxe à Dubai !

                                    Pour ce qui est de Elise lucet toute petite et minuscule dont j’apprécais le journal de 13 H avant que toute choses ne bougent ,bien plus qu’une Lapix chieuse et empecheuse de tourner en rond donc d’être attentif,je m’étais dis que jamais le pouvoir ne devais revenir aux femmes ;

                                    c’est chose faite et vous voyez le bordel ,on y parle plus de cul ,de faire ou pas ,dans ce journal de France 2,des femmes alors et de leurs inquiètudes ,et pour ce qui est de tout ses ingenieurs de ce France 2 ,le but alors de Lapix la beauté qui se sait et fouteuse de merde ,c’est juste de divertir pour des chaussures à talon ouvertes façon gland décalottées(sic) ,ou de rire sur des sujets sérieux ; pas de doute alors ,elles sont bien les fils de leur mère .

                                    Bientot Virginie perrocheau de France 3, l’impulsive et agressive au journal de France 2 ??Ou encore Tatiana silva l’hotesse des salons de l’automobile en présentation du journal de TF1 ???

                                    PS : J’ai pas d’aigreur vis à vis des hotesses des salons de l’automobile .

                                    Ca promet du croustillant pour toutes les femmes qui en veulent ,et de ses histoires de fesses que Paris aime tant , plusieurs ont pas fini d’en entendre ,on peut comprendre pourquoi ses gens vont vivre jeunes et longtemps ,ils n’ont que l’oreille pour CA ,pour le reste vous repasserez les militants ,ne comptez pas sur eux ,ils ne savent meme pas de quoi vous parlez .

                                    Paris ,la ville ou chacun viens faire de la télé pour y faire sa toilette sexuelle avec n’importe qui tant qu’a faire ! 


                                    • ETTORE ETTORE 3 décembre 15:16

                                       ....Si c’était....si honnête que ça....

                                      Vous avez vu le 2ème de cordée, arriver à l’Elysée en chemise à col grand ouvert ?

                                      (Alors que d’autres arrivaient emmitouflés à grand renforts d’écharpes )

                                      Certaine des dames...même.....en basket

                                      Pareil pour la barbe du 1er sinistre, avec des touffes de poils gris clairsemé dans sa barbe....

                                      En arriver à ce point là, ...se payer les services de communicants accros à la schnouf, pour « se la jouer décontracté du col »( mais serré des fesses)

                                      Z’allez pas me dire que c’est de « l’honnêteté » ? Non ?

                                      Minable !


                                      • egos 3 décembre 16:19

                                        On savait déja que les syndicats de police appelaient leurs troupes à se joindre à la manif du 5 Décembre à Paris,

                                        (d’une manière ou d’une autre ils seront représentés)

                                        si même les CRS s’y mettent ,

                                        c’est que la situation est vraiment grave.

                                        Il ne manque que les GJ éborgnés, polyfracturés, estropiés, gazés, embastillés, condamnés en tête de cortège encadrés par les FO pour que le tableau soit complet.

                                        Emouvant, cet élan d’union nationale partagé entre tous,

                                        sans distinctions ..

                                        Val-de-Marne : des CRS déposent casques et matraques pour protester contre la réforme des retraites.

                                        France bleu Paris



                                        • Ruut Ruut 4 décembre 07:00

                                          @egos
                                          Si j’ai bien compris le journal de LCI de ce matin TOUS les fonctionnaires vont grâce a la nouvelle réforme perdre environ 1000 Euro par mois.

                                          Sympas en effet.
                                          Un salaire de merde, des conditions de travail pourris et une retraite qui rétrécie de 1000 euro au moins......
                                          Sympas le Fonctionnariat.

                                          Mais que le Président ouvre la voie en appliquant sa retraite dés demain a lui même et a ses Ministres...


                                        • egos 4 décembre 11:59

                                          @Ruut

                                          Retraite du président et de ses ministres, l’expression peut s’entendre de diverses façons,
                                          dans tous les cas il y aura retraite, plus ou moins accentuée.

                                          Sur le fond et dans les détails, les personnels des services publics (santé, éducation) avancent des revendications justifiées par plusieurs décennies de repli constant de l’état,
                                          tous régimes confondus (UMP, PS), Macron et LREM enfoncent le clou.

                                          Un état exsangue qui se doit de tenir ses derniers bastions et positions fortes.

                                          Le cadre élargi des contestations sociales (justifiées) devrait cependant ouvrir une réflexion sur le rôle et les missions de l’état, dont il s’accomplit si mal : respect des institutions (notamment justice et gestion des forces de l’ordre), domaines régaliens (défense, diplomatie, sécurité des citoyens), protection sociale (santé, éducation, vieillesse), économie (emploi, investissements, fiscalité , lutte contre la pauvreté et le chômage, le sous emploi, l’évasion fiscale, la fuite des capitaux e le désinvestissement dans l’appareil productif), environnement etc.

                                          La somme de toutes les revendications sectorielles, quelle que soit leur nature et fondements, équivaut à la valeur actuelle du déficit budgétaire, dont le cycle se perpétue indéfiniment.

                                          son origine (insuffisance financière de l’état ) découle des choix opérés depuis 5 décennies, une orientation politique et économique qui a conduit à un recul relatif de la population active, des niveaux de chômage ahurissants, le creusement de la balance commerciale et du budget, une dépendance accrue de notre économie aux acteurs et aléas d’un ordre mondialisé et libéral (prise de contrôle par des institutions financières mondialisées ou des consortium de même nature).

                                          Cette orientation parait irréversible, les classes dirigeantes et leur domesticité y trouvent leur intérêt, les classes populaires et leurs relais (partis politiques, syndicats, mouvements associatifs) n’y portent aucun intérêt.


                                        • malik 3 décembre 16:31

                                          belle anaraque ces reformes des retraites.

                                          https://www.youtube.com/watch?v=54-T9BMcy6I


                                          • ribouldingue ribouldingue 3 décembre 16:37

                                            Nous ! retraité(e)s et futur(e)s retraités... EXIGEONS ! Au même titre que les feignasses de ministres et anciens Ministres de posséder une voiture avec chauffeur pour le restant de nos jours frais d’entretien et de déplacements compris. Que le véhicule soit changeable au bout de 2ans. UN logement de fonction à vie. Les frais d’avion pour tous nos longs déplacements exédant 100 km de notre lieu de résidence principale. D’une rémunération égale à notre prise de fonctions soit 9940 euros brut par mois hors primes, gueuletons, et petits arrangements entre amis. De même, qu’un assistant personnel pour nous cirer les pompes et faire nos courses. Nous exigeons également un bureau et une protection sociale tous frais payés, ainsi que tous nos frais d’obsèques et location au cimetière.Ad vitam æternam


                                            • Esprit Critique 3 décembre 16:51

                                              Actuellement a carrière semblable un fonctionnaire a de 300 a 500 euros de retraite en plus qu’un salarié du privé.

                                              Il ne les aura plus, ou est le problème ?


                                              • Abou Antoun Abou Antoun 5 décembre 07:16

                                                @Esprit Critique
                                                Actuellement a carrière semblable un fonctionnaire a de 300 a 500 euros de retraite en plus qu’un salarié du privé.
                                                Oui mais pendant ses 40 ans d’activité il a eu 500 euros de moins (sinon plus) par mois. Il est là le problème ...


                                              • Eric F Eric F 5 décembre 12:06

                                                @Abou Antoun
                                                Ce n’est plus vrai que les salaires sont de manière générale supérieurs dans le privé, où il y a eu des décennies de « modération salariale ». C’est au niveau des cadres que le privé est plus rémunérateur, la fourchette des revenus étant plus large -et c’est aussi là qu’il y a inversion lors de la retraite, où le public devient plus rémunérateur-. 


                                              • Le Comtois 3 décembre 17:34

                                                Et les quelques 170 milliards des différents fonds de réserve, dont celui créé par Jospin ? Personne n’en parle, ils seraient enfin utiles là, non ?


                                                • Esprit Critique 4 décembre 10:06

                                                  @Le Comtois
                                                  Je crois savoir qu’ils n’ont jamais été constitués. 
                                                  La Gochiasse est le monde de l’Irréel.


                                                • Eric F Eric F 5 décembre 12:17

                                                  @Le Comtois
                                                  le Fond de Réserve des Retraites a bien été constitué, mais il n’est plus alimenté depuis une réforme de 2010, le montant actuel (placé) est de l’ordre de 35 milliards, et il verse chaque année 2 milliards vers certaines caisses.


                                                • JL JL 3 décembre 19:05

                                                  Les grévistes sont les premiers de cordée dans la lutte des classes.


                                                  • Vaietsev 3 décembre 19:52

                                                    ...suite de mon message sans rapport aucun avec les retraites mais en rapport avec les pays de la loire de France 3 ,c’est à dire toutes les crevures de citoyens qui vivent à NANTES ,autrement dis plusieurs adulescents franc du collier et les couilles pleines à rabord ,ainsi que la tête bien faite parce que immaculée d’abord ,mais aussi parce que toutes les règles ne tête dans l’entrée dans ce monde .

                                                    La plupart de ses crevares de citoyens des pays de loire notamment de NANTES,ses gens là ne se gènent pas bien souvent pour dire que eux aussi ses saletés de privilégiés sont emmerder comme moi je le suis HAHA ,quel bonne blague ,quel humour de la bouche des gens qui ont droit à l’attention sur n’importe quel chaine d’inforamtion parce qu’ils sont les hombres du monde ,et si ce n’était pas le cas ,ses gens ne m’adresseraient pas la parole au travers de cette lucarne POUR DIRE A LEURS SEMBLABLES DU PEUPLE INCOMPETENTS MAIS QUI SAVENT TOUT ,que je suis malade des mots de tout ce beau petit monde .

                                                    Pour ce qui est de ce tout neuf et immaculée de l’agoravix ,comme le célèbre petit enfant bouclée grosse tête et militant qui occupe son quotidien parce qu’il a rien d’autre à faire ,ce citoyen qui est venu à Europe 1 et qui n’aimait jamais tant me faire signe sur ses pauses de vidéo en attendant que je le regarde ce pauvre type .

                                                    Ce jeune petit branleur le voulait ,venir à Europe 1 ,je siuppose qu’il s’est téléportée en 2:2.

                                                    Par contre ,pour ce qui est de moi , citoyens de l’agoravix ,c’est pas la peine avec vos alliées les médias saletés de collabos de vous essayer à faire en sorte que je vienne à paris ,pour y faire quoi ????

                                                    Pour passer à la télé et avoir l’air bien con pour faire plaisir a toute se saletés qui sont plu souvent dans mon imaginaire et dans ma vie que de s’interesser à ce qui se passe parce qu’il savent tout alors ils sont ceux heureux à en mourrir mais aussi parce qu’ils sont les hombres du monde !!!!

                                                    NANTES LA BELLE ENDORMIE ,qu’elle ferme sa gueule cette ville de privilégiés qui maitrise tout parce que système donc éphémère puis je espérer,parce que quand on a le privilège de regarder les informations sans que personne ne vous emmerde ,soit c’est parce qu’on sait trouver une maman et qu’on a su la baiser,soit parce qu’on sait trouver une maman et qu’on l’a rendu heureuse parce qu’on etait une sale putain d’hombre qui sait tout sur tout et qu’on sait brasser du fric ou alors on est sur TF1 on est le système et les idées se développe à une vitesse et tant qu’a faire on à la mémoire intacte parce qu’on est NANTES ET DE GAUCHE !!

                                                    On me dis casser parce qui j’ai fais MOI POUR DE VRAI , sauf et quand c’est le peuple et les médias qui m’ont cassé et non parce que j’ai fais ,ce parce que je me construisais or j’ai déplu aux laids et aux gens de gauche ainsi que de droite et d’un epu partout .

                                                    Je pense depuis tant d’années comme ce monde est raté et ne vaut rien de tout ses citoyens qui relance la consommation de leurs semblables qu’ils connaisse partout quelque soit l’endroit .

                                                    Allez dont fous faire enculer sales crevares de citoyens de France 3 des pays de la loire à dire que vous aussi vous etes emmerder lol 

                                                    Tu veux gouter un peu de mon monde le Nantais lol


                                                    • molloy molloy 3 décembre 22:59

                                                      D’un autre côté, quels sont les sujets sur lesquels les ministres ne mentent pas ?

                                                      Vous ne voyez pas ?... Moi non plus


                                                      • Beretman 4 décembre 13:42

                                                        L’état exonère de cotisations sociales de très nombreux emplois (50 milliards environ par an), subvention déguisée qui profite avant tout aux grandes entreprises, rentables voire très rentables, sans contrepartie chiffrée en termes ... d’emploi des seniors par exemple

                                                        Si l’état compensait ces exonérations dans les comptes de la retraite, le régime actuel des retraites serait largement excédentaire !

                                                        Si l’état accordait ces subventions aux seuls entreprises en ayant besoin, il en irait quasiment de même

                                                        L’état détourne donc l’argent qui devrait aller aux retraites vers des subventions aux entreprises (dont l’essentiel n’a pas besoin). Ensuite il déclare le régime des retraites en déficit et justifie ainsi sa réforme ... dont le but principal est de diminuer le montant global des retraites versées ... ce qui aura pour effet d’amener les salariés à prendre des retraites complémentaires (par capitalisation) ce qui représente un énorme marché pour la finance !


                                                        • Eric F Eric F 5 décembre 12:23

                                                          @Beretman
                                                          Même avec les exonérations, les taux de prélèvements obligatoires sur l’économie reste plus élevés en France que dans les pays voisins, la notion de « cadeau » est donc toute relative. Ce qui n’est pas acceptable par contre ce sont les fraudes qui constituent alors bien un vol vis à vis de la collectivité. 

                                                          Concernant le financement des retraites, le nerf de la guerre c’est la part de PIB qui y est consacré, et les modes de financement qui ne devraient pas uniquement reposer sur la seule masse salariale en période de transition démographique (vieillissement)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès