Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’orchestre jouait une valse...

L’orchestre jouait une valse...

…Et le Titanic s’enfonçait doucement dans les eaux. C’est cette parabole de l’insubmersible monde du fric et de la logique libérale qui est en train de nous être jouée : ce Titanic Européen s’enfonçe inexorablement dans les eaux sombres d’un improbable océan.

En effet, alors que tout est manifestement perdu, en tout cas pour un grand nombre de pays Européens, l’orchestre des gouvernements, des traders, et des « experts » es économie continuent de nous jouer « songe d’automne  », cette valse d’Harold Bride que l’orchestre du Titanic jouait au moment du naufrage, contrairement à une légende têtue qui évoquait « plus près de toi mon Dieu ». lien

Pour Philippe Simonnot, docteur es sciences économiques et aussi journaliste : « l’euro est condamné, une dévaluation souhaitable et l’étatisme un danger  » et pour l’économiste Jacques Sapir « la dette de la Grèce est aujourd’hui absolument impossible à rembourser (…) elle devra quitter la zone euro, retrouver sa monnaie et la dévaluer de 40 à 50% par rapport à l’euro (…) on sait que gouverner c’est prévoir ; la classe politique française en se refusant à prévoir l’hypothèse d’une crise de la zone euro, a ainsi perdu le droit de gouverner  ». lien

Et pourtant, dès 2007, la « visionnaire » Lagarde, alors ministre du Budget, annonçait sans hésiter « la crise est derrière nous », (lien) et depuis, plus l’évidence se fait jour, plus ils continuent tous de nier.

La France menacée, risque d’en subir le fatal contrecoup, car elle a beaucoup d’argent placé en Grèce, les banques françaises détenant 56 milliards de créances publiques et privées et si la Grèce coule, elle entrainera la France. lien

D’ailleurs l’agence Moody’s en a pris conscience puisqu’elle vient de baisser la note des banques : la Société Générale est passé de Aa2 à Aa3, le Crédit Agricole de Aa1 à Aa2. lien

Après la Grèce, l’Espagne, voici venu le tour de l’Italie, et notre « diplomate » président n’a rien trouvé de plus original que de vilipender son voisin italien, lequel a pris fatalement la chose assez mal. lien

Pourtant la France n’est pas bien placée pour donner des leçons, étant sur le point de perdre son triple A. lien

Mais chaque année, on nous annonce que l’euro est sauvé : en 2008 c’était après la chute de Lehmann Brother. lien

En 2009, rien n’a changé. lien

En mars 2010, le conseil européen remettait ça : « l’accord que nous avons trouvé en Europe sur un mécanisme de soutien en cas de crise est un succès des états de la zone euro ». lien

A l’issue de la réunion européenne qui s’est tenue dans la nuit du 26 au 27 octobre 2011 à Bruxelles, Christine Lagarde affirme une fois de plus que l’Euro est sauvé (lien) mais à quel prix si l’économie européenne tombe dans l’escarcelle chinoise, car, dans ce domaine, les cadeaux sont rarement désintéressés. lien

Jamais à l’abri d’une outrance, lors de son interview du 27 octobre, Sarközi jouant le catastrophisme, a rappelé que c’est en 1981 que la Grèce avait adhéré a l’Union Européenne, faisant porter à tort la responsabilité de cette adhésion aux socialistes, oubliant que c’est en 1961, sous Charles de Gaulle, que cette entrée hellénique avait été mise en place, sous conditions.

D’ailleurs en 1981, l’Europe avait menacé en vain la Grèce de sanctions, pour violation ou manquement de respect communautaire. lien

Les banques viennent donc d’annuler la moitié la dette grecque, mais l’Allemagne a fait savoir qu’elle n’irait pas au-delà des 211 milliards déjà fixés lors des précédents sommets. lien 

Alors tout est fait pour nous préparer à des saignées douloureuses, les banquiers et les patrons continuant de se remplir les poches, s’octroyant des rémunérations scandaleuses, ignorant la crise.

C’est Christine Lejoux, qui dans un article paru dans « La Tribune » en fait l’implacable constat.

Sur ce tableau comparatif, on peut constater l’augmentation régulière des rémunérations des dirigeants des grandes banques européennes.

Alors qu’elles ont progressé de 12,5% en 2010, le secteur bancaire à perdu 11,5% de sa valeur en bourse et depuis janvier 2011 les valeurs bancaires européennes ont chuté de 30% creusant encore plus l’écart. lien

Mais Nicolas Sarközi pointe d’autres responsabilités en déclarant en février 2009 : «  je suis plus choqué par le système de rémunération de ceux qu’on appelle les traders que par celui des présidents de banque  ». lien

Pour les traders, il ne faut pas se faire de soucis. lien

c'est pour les ouvriers qu'il faut s'inquiéter : au moment ou les résultats cumulés des sociétés du CAC 40 ont progressé au premier semestre de 11%, (lien) les entreprises qui ont engrangé des bénéfices n’hésitent pas à licencier, tel PSA qui vient d’annoncer une purge drastique et va se séparer de 6000 à 9000 employés, afin de financer ses usines en Chine au Brésil, et aux Indes.

Christian Streiff, président de PSA Peugeot Citroën a en effet annoncé dans les colonnes de « La Tribune » le 10 septembre 2011 « les effectifs doivent continuer à baisser dans les 3 ans à venir (…) sur un rythme de 2000 à 3000 suppressions de postes par an ». lien

Ce qui n’a pas empêché les grands patrons français de se partager au mois d’aout dernier près de 2 milliards d’euros.

De Bernard Arnault (LVMH-Dior) qui a vu ses dividendes bondir de 27% en 2010, à Hermès, avec ses 43% de transferts aux actionnaires, en passant justement par Peugeot qui vient de dégager 1,1 milliards d’euros de bénéfices, les grands patrons n'ont pas de soucis de fin de mois. lien

Du coté du gouvernement, jusqu’à preuve du contraire, il n’est venu l’idée à personne de réduire le salaire des grands élus, mesure qui ferait rentrer des milliards dans les caisses.

En effet, en divisant par 2 le salaire des ministres, députés, sénateurs, sans oublier celui de l’autocrate présidentiel, on pourrait économiser par an 42 milliards d’euros. lien

Mais la crise ne frappe pas tout le monde de la même manière, et d’après la banque « Crédit Suisse  », la France compte 2 606 millions de millionnaires en dollars. lien

Si au lieu de privilégier ces millionnaires, comme ça été le cas avec l’application du bouclier fiscal, (lien), représentant 700 millions annuels et si l’ISF était maintenue,  5 milliards d’euros annuels rentreraient dans les caisses. lien

Mais au sommet de l’état, on fait comprendre au « petit peuple » qu’il doit passer à la casserole…les caisses sont vides, et il préfère faire payer un peu au plus grand nombre que beaucoup à quelques privilégiés.

D’où la taxe récente sur les sodas, entre autres, car si en France l’impôt sur le revenu manque d’efficacité, les impôts indirects, et autres taxes, sont payés par tous, même par les plus démunis, ce qui prépare probablement une prochaine augmentation de la TVA. lien

Mais les caisses ne sont pas vides pour tout le monde, car François Fillon qui a déclaré l’état en faillite, (lien) n’hésite pas à prendre l’avion pour rentrer chez lui, toutes les semaines, à 255 km de Paris, ce qui coute au français lambda 27 000 euros à chaque voyage, soit 1 512 000 euros annuels. lien

Pas vides non plus pour son patron présidentiel qui ne s’applique pas les règles qu’il impose aux autres. lien

Celui-ci à d’autres solutions pour inciter les français à la générosité : la sécurité sociale serait dans un trou, on ne peut plus rembourser aussi bien qu’avant, et il faudrait bien trouver une solution « citoyenne ».

Sauf que la réalité est tout autre.

La sécurité sociale est riche, mais l’argent qui lui est destiné n’arrive pas dans la bonne poche : c’est un rapport de la Cour des Comptes qui le dénonce.

Les taxes perçues sur le tabac, l’alcool, les industries polluantes, les retards de paiement, etc. détournées de leur destination, représentent un manque à gagner de plus de 20 milliards d’euros. lien

Pourtant les députés font une autre analyse de la situation et continuent d’évoquer un déficit de 13,9 milliards d’euros. lien

Ce sera donc l’occasion de faire payer les citoyens, sans pour autant offrir des soins de qualité à tous.

Au niveau européen, ce n’est pas mieux : que les députés soient présents ou pas, ils perçoivent 7339 euros par mois, et viennent discrètement encaisser leur salaire, avant de repartir aussi vite qu’ils sont venus.

Un journaliste accrédité s'est fait proprement vider pour avoir voulu enquêter sur la question. vidéo

Cerise sur le gâteau, ces élus se sont octroyés en mars 2011 une augmentation exceptionnelle de 3000 € destinée à leurs collaborateurs, soit un joli cadeau de 13,5 millions d’euros. lien

Au passage, on peut aussi évoquer les retraites des ex-élus français, qui comme Jacques Chirac reçoivent encore 31 000 euros mensuels (lien) et les 15 000 hauts fonctionnaires privilégiés pour qui l’argent tombe sans compter, leurs salaires variant entre 6000 et 45 000 euros mensuels. lien

Nos députés et sénateurs ne sont pas en reste : ils pratiquent régulièrement l’absentéisme, malgré les sanctions manifestement peu dissuasives. lien

Et puis, au cas où ils perdraient leur poste, ils reçoivent depuis 2007, 5400 € brut pendant 5 ans, au lieu des 6 mois appliqués auparavant. lien

Ils justifient leur absence pour cause de cumul de mandats, alors que celui-ci est dénoncé depuis des lustres à gauche comme à droite.

Nicolas Sarközi y réfléchit, et songe… depuis 5 ans à une interdiction de ces cumuls. lien

Comme dit mon vieil ami africain : « L’homme blanc à une montre, mais il n’a jamais le temps ».

Merci à Corinne Py pour son aide précieuse.

L’image illustrant l’article provient de « renovezmaintenant67.eu »

Articles anciens

Nous étions au bord du gouffre

Les bourgeois de palais

Sarko…verdose

La France et Sarközi divorcent

Il y a quelque chose de pourri au « royaume » de France

La débâcle de l’équipe de France

Des vessies pour des lanternes

Salauds de pauvres

Pendant la crise, la fête bat son plein

Gouvernés par des fous

Liposuccion pour la Grèce

Que les gros salaires lèvent le doigt

Et si la crise ne faisait que commencer

Capitalisme, l’impossible moralisation

Encore un G vain

Sarközi va-t-il mettre la France en Faillite ?

Attention, déflation droit devant

Les comptes ne sont pas bons

T’as pas cent balles ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

114 réactions à cet article    


  • cathy30 cathy30 28 octobre 2011 09:00

    salut Olivier
    Les banquiers continuent leur plan de destruction, tout va bien. Tout ce passe comme prévu, les actions bancaires sont remontées, elles vont recapitalisées avec l’argent des européens (sauf le Crédit Agricole). Allez on fait péter le champagne.


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 12:51

      cathy

      je ne lis pas dans le marc de café, mais je mettrais mon slip à couper que dans quelques jours, on se retrouve avec une bourse en chute, 
      et pour un slip, une bourse en chute, c’est pratique
       smiley

    • bigglop bigglop 28 octobre 2011 18:31


      COUP DE SANG

      Bandes de bachi-bouzouks, zapotèques, sapajous, que la Grand Cric me Croque, cathacrèses, ectoplasmes, forbans, flibustiers, lépidoptères !!!!!!!!!!!


      Vous oubliez que le Centurion Nicolaeus de Nagy Bocza de Sarkozynum, tribu des Saligoths, commandant la cité de Vanitasvanitatum a signé le pacte du sang Brussellus-Lisbonum avec le traître druide Panorollandix, qui veut ré-enchanter la Gaule Franconia avec sa potion Amorphomania,


      Par ce pacte du sang, ils ont tous deux asservi le peuple gaulois multi-ethnique, multiculturel, trahi le Referendum Popularis de 2005 après J.C. Appelant le votum contrario des Béotarques des Centrum, Droitum Popularium et Socialum Capitalum au Congresum de Versaillas


      Hier, le centurion de Sarkozynum, Protector Factotum des peuples Europa, nous a sauvés ainsi que la Démocratie Grecque de Sophocle du péril des barbares saxons des marchadum financierum,


      Je vous propose le HAKA GAULOIS pour ces deux traîtres de la Republica Franconia :


       HAAAAANNNNNNNKKKK  HHHHUUUUUULLLLLLLEEEEEE


      On s’amuse comme on peut, comme nos « très chers » députés


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 18:37

      bigglop

      merci de ce coup de gueule qui fait du bien,
      bon, ceci dit, espérons qu’hollandum va se réveiller, sinon on va se retrouver avec un second tour d’horreur : lepen ou sarko...
       smiley

    • bigglop bigglop 28 octobre 2011 19:41

      Bonsoir Olivier,

      Tout le monde, hier soir, s’est attaché « consciencieusement » à ne pas évoquer cette trahison de l’expression du vote démocratique du référendum de 2005.

      Il s’agit ni plus, ni moins de la forfaiture de la classe politique française entière et qui veut nous donner des leçons de moralité, d’honnêteté.....

      Les nervis serveurs de soupe que sont Y. Calvi et JP Pernaut ont atteint le comble de la servilité.
      Idem, pour le débat rassemblant M Le Pen, Mélanchon, Pécresse, Valls où personne n’a soulevé ce lièvre pourtant bien gras.

      Le pire est à venir avec le FESF et surtout le MES et sa Banque qui sera mise en place, très certainement, avant les Présidentielles pour saturer de mines le terrain d’action de Hollande s’il est élu.

      Quelques liens intéressants :

      http://www.agoravox.tv/actualites/e...

      http://ladettedelafrance.blogspot.com/2011/10/fesf-ponzi.html

      http://www.agoravox.fr/actualites/e...

      Darkpools et Shadow Banking

      http://leblogalupus.com/2009/10/16/il-est-temps-de-s%E2%80%99interesser-aux-%C2%AB-dark-pools-%C2%BB%E2%80%A6-noir-comme-leur-opacite/

      http://trends.levif.be/economie/actualite/banque-et-finance/le-shadow-banking-pousse-les-banques-vers-l-abime/article-1195017695531.htm
      http://www.pauljorion.com/blog/?p=11914



    • Gabriel Gabriel 28 octobre 2011 09:03

      Bonjour Olivier,

      Tout a un sens et cette situation financière est voulue et créée de toutes pièces par les dirigeants depuis une trentaine d’années. Le but, et ils ne s’en cachent plus est une pression fiscale, sociale et morale constante afin d’asservir les populations par la dépendance matérielle et intellectuelle. Les principaux médias, serviteurs serviles, sont les parfaits relais pour répandre le doute et la peur du lendemain dans les diverses couches de la population. Les politiques menées vont dans le sens d’une précarisation sociale de l’individu par une destruction des emplois afin d’orienter les revenus des citoyens à la baisse et les tenir dans un système d’endettement lourd afin d’étouffer toutes tentative de révolte. Pour cela, un autre outil se met en place par le biais d’une privatisation galopante de tous les services publics et, en autre, celui de l’éducation nationale qui amènera de par son assèchement des moyens à une paupérisation intellectuelle des citoyens. Les esprits auront ainsi de plus en plus de temps de cerveau disponible pour un lavage et un embrigadement télévisuel alimenté par des émissions débiles et une information continue de la pensée unique. Quiconque n’a pas encore comprit que la finance a déclaré la guerre aux populations est déjà perdu. Les pseudo experts financiers à la solde des grands argentiers de ce monde essayent par des artifices savants de nous faire accepter servilement cette situation en nous martelant qu’il ni a pas d’autres alternatives. Mensonge ultime qui entraînera à terme un chaos social mondial résultant de la révolte des populations. Cordialement. 


      • devphil30 devphil30 28 octobre 2011 09:49

        Tout a fait d’accord avec vous , c’est une situation voulue pour asservir.

        Il faut sortir de la vision angélique des hommes politiques que ce soit une dictature ou une démocratie qui n’en a plus que le nom , il y a une volonté de conserver le pouvoir par des hommes politiques et des financiers dont les intérêts convergent au mépris des populations.

        Philippe

      • oncle archibald 28 octobre 2011 12:32

        ...cette situation financière est voulue et créée de toutes pièces par les dirigeants depuis une trentaine d’années.....

        Et qui dirigeait la france il y a une trentaine d’années ?? Allez .. devinez ... C’était un autre François ... Mi ... MIT ... oui !!! MITTERAND ... bravo !

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 12:53

        Gabriel,

        nous sommes cent pour cent d’accord...
        comme d’hab
        merci de ce commentaire.
         smiley


      • mick_038 mick_038 28 octobre 2011 13:38

        Tout remettre sur le dos d’un mec mort y’a 15 ans, histoire de disculper ses chouchous de dirigeants actuels,pour qui on a la trique, sans prendre en compte le rôle de chirac, premier ministre puis président, du nabot, qui tient réellement les rennes depuis au moins 10 ans, et sans prendre en compte les politiques étrangères, j’insulterais les mômes si je disais que c’est enfantin... Même une bactérie monocellulaire est capable d’un peu plus de réflexion.

        J’ai une meilleure proposition : c’est ma fautre à Francois Ier, parce qu’il s’appelait françois, et qu’il avait une sale gueule et qu’il était petit.... J’ai raison non, hein j’ai raison ?


      • DSKprésident 28 octobre 2011 13:42

        Sur le débat hier soir d’après discours de Sarközy, il y avait Pecresse, Mélenchon, Valls, M Le Pen et Morin.

        hors M Le Pen, le discours était : L’euro(pe) va très mal, mais pour s’en sortir il faut enore plus d’Euro(pe) de fédéralisme, de social (selon Mélenchon qui pense qu’il pourrait introduire du social dans l’Europe).

        Seule M. Le Pen dit : l’Euro(pe) c’est la cata (on le constate), changeons à 180 d, revenons à la souveraineté, avec sa Nation, sa Monnaie, sa gouvernance, le protectionnisme raisonné... c’est à dire, ce qui se fait dans les pays qui ne sont pas sous dictature EU (et US), comme Suède, Suisse, Norvège...

        Elle dit : supprimons la loi de jan 73 (ou art 123 traité de l’UE) et séparation des activités de la banque (Glass SteagalAct de Roosevelt).

        Tous les autres la dénigrent, la ringardise, et pourtant, les bonnes solutions me semblent être du côté de Le Pen, plutôt que du côté des politiques qui travaillent pour les banksters depuis 40 ans...

        On sent bien le clivage entre Nationalisme et Internationalisme ! ainsi que la collusion totale entre droite et gauche.

        Avec les internationalistes et leur 1000 milliards d’euros nouveaux, on aura bientôt une hyperinflation, et un effondrement mondial des monnaies de singe Euro et Dollars


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:46

        merci Mick de cet humour bienvenu.

         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:47

        dsk président

        oui, vivement qu’on revienne au troc.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:49

        devphil

        sauf que je ne suis pas certain que les français, tout naifs soient ils, renouvellent le mandat de notre autocrate président.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:51

        cher oncle

        c’est un peu facile, vous ne trouvez pas ?
        c’est la faute à Mitterrand...
        pendant que vous y etes, c’est la faute a Voltaire, 
        voire même à Rousseau ?
         smiley

      • bernard bernard 28 octobre 2011 09:25

        Merci Olivier de m’avoir pourri la journée en rappelant les méfaits de cette bande de...(qualificatif à déterminer par chacun !)

        Et pendant ce temps là, notre Ali baba de service déclare :

        « le problème c’est que nous dépensons trop »... (sic)

         Donc il va falloir se(vous) serrer la ceinture (mais surtout pas lui, ni sa clique de brigand).
        Ce gouvernement, c’est... Sarko et les quarantes voleurs.
        Le problème, c’est qu’en 2012, si on en change (de gouvernement), on ne changera que de gouvernement, pas de méthode, et on aura un autre ali baba avec quarantes autres voleurs.
        Je ne crois plus aux promesses de cette bande de « j’en foutre », quelle que soit leur appartenance, tellement ce milieu est pourri !

        Chiot !


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 12:54

          bernard

          contre ce gouvernement qui ne connait pas l’intégrité, je ne vois qu’une solution, le désintégrer
           smiley

        • lagabe 28 octobre 2011 15:27

          oui , nous dépensons trop , ce problème est lié qu’au pays riches , regarde mon post dessous


        • lagabe 28 octobre 2011 16:09

          en fait , il serait bien que se soit a travers l’impot ou autres qu’on touche plus les riches et par contre que ceux qui sont au dessous de la médiane des salaires , ne soient pas toucher


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 16:46

          lagabe

          bien évidemment, l’impot sur le revenu est bien plus juste que la taxe,
          il est proportionnel à la richesse, et les plus démunis y échappent logiquement,
          alors que la taxe ne fait pas de détails, et touche bien plus les moins favorisés.
          merci de votre commentaire.


        • bernard bernard 28 octobre 2011 09:28


          Seule une révolution pourrait nous sortir de cette galère.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 12:57

            bernard,

            on ne s’en est peut être pas rendu compte, mais elle a commencé.
            les indignés lancent pour la semaine prochaine une sorte de référendum populaire assez original dans de nombreuses villes de France,
            je donnerais le lien un peu plus tard.

          • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:18

            voici le lien

            dans un grand nombre de villes françaises, les indignés lancent une opération originale, 
            il s’agit de faire vivre la démocratie directe.
            à diffuser largement.
            merci d’avance
             smiley

          • Harfang Harfang 28 octobre 2011 09:45

            Le Titanic ? Ou le p’tit t’as niqué ? Pourvu qu’on ne remette pas le couvert en 2012...


            • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 12:58

              Harfang

              « le p’tit t’a niqué »...bien trouvé !
              mais savoir qui en fin de compte sera niqué ?
              rv en 2012
               smiley

            • bernard bernard 28 octobre 2011 10:23

              En gros,
              le problème de la dette va se... « régler en empruntant »... encore, encore et encore...
              suivant le sacro saint principe du « vendez à perte, c’est la quantité qui vous sauvera ! » (mdr)

              Misère !


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:02

                bernard

                notre nimpérial président, sous les ordres d’angelà, vient de vendre définitivement notre pays au plus offrant...
                la Chine, la Russie, et d’autres qui guettaient le gateau depuis longtemps sont au taquet.
                 smiley

              • BOBW BOBW 29 octobre 2011 10:39

                 Pied-bot-Tsarko-Bobo-Mao smiley ??


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 octobre 2011 10:30

                Slu O
                « d’après la banque « Crédit Suisse  », la France compte 2 606 millions de millionnaires en dollars. » lien " une précision sur ce ? confirmé sur le lien stp
                Bon, je ne suis pas épicier, je n’ai pas recompté, tu dois avoir raison, à dix ou cent milliard près.
                Malgré cette nouvelle couche, l’apprêt apparait encore, il fallait pas le mettre avant...
                Et pourtant, ils sont au boulot, c’est écrit, il suffit de cliquer sur palais de l’Élysée http://maps.google.fr/maps?hl=fr&ll=48.870128,2.316484&spn=0.002145,0.005257&t=h&z=17&vpsrc=6
                allez a+ et bon vent à tous.
                 


                • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:05

                  lisa

                  oui, je confirme.
                  une virgule à sauté !
                  c’est 2, 606 millions de millionnaires
                  un autre lien en donnait 2,2
                  mais c’était en 2010.
                  depuis, ils se sont multipliés.
                   smiley

                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 28 octobre 2011 11:56

                  Cher Olivier,


                  « Mais la crise ne frappe pas tout le monde de la même manière, et d’après la banque « Crédit Suisse  », laFrance compte 2 606 millions de millionnaires en dollars ».
                  L’auteur de l’article que vous citez ne s’est manifestement pas relu. 2606 millionnaires en dollars suffisent largement. (Un milliard = mille millions...)

                  Bien à vous, et à très bientôt pour tirer les conséquences de ce Fukushima financier auquel l’équipe gouvernementale actuelle n’entend rien.

                  Renaud Bouchard

                  • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:07

                    renaud,

                    une virgule a sauté
                    c’est 2,606 millions de millionnaires, et c’est déjà beaucoup.
                    et c’est en euros.
                    en 2010, c’était d’après rue 89, 
                     2,2 millions


                  • lagabe 28 octobre 2011 12:04

                    je signale que c’est un problème qui concerne plus le monde occidental et beaucoup moins les autres pays
                    le problème est plus lié à notre mode de vie

                    http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/02/15/la-societe-obese/

                    Nous vivons dans une société qu’on a gavée et dont le foie éclate. On a dit que la pauvreté cesse lorsqu’on a un pantalon et que la richesse commence quand on en a deux, puisque l’on n’en porte qu’un. Il faudrait ajouter que la pauvreté revient quand on en veut un troisième, car on est toujours pauvre quand on a un désir qui n’est pas satisfait et le système de production actuel, en ce sens, s’est donné pour but principal de nous appauvrir. De nous appauvrir et de nous engraisser. Comme ces roitelets des îles mélanésiennes qui voient l’obésité comme un signe de succès, dans une culture dont la faim n’a jamais été éradiquée.

                    quand on voit les maladies style diabète , obésité , etc , qui sont liés a notre mode de consommation


                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:14

                      lagabe

                      c’et un peu ça,
                      quant un pays comme le notre compte un écart de 1 à 900 fois le smic, c’est que quelque chose ne marche pas bien.
                      on peut accepter des écarts de salaire de un à 30, puisque les compétences et les responsabilités ne sont pas les mêmes, mais une différence de un à 900, il y a quelque chose d’indécent.
                      il va falloir rétablir un équilibre raisonnable rapidement.
                      mais j’ai peur qu’en haut lieu, on ne veuille pas 
                      il va falloir les pousser un peu.
                      un roi y a perdu sa tête il n’y a pas si longtemps.
                      merci de votre commentaire.


                    • lagabe 28 octobre 2011 13:33

                      je problème n’est pas que la , il est planétaire , 50 % des gens sur la planète vivent avec 1 dollar par jour
                      Et si tout être humain devait vire au niveau du français , il faudrait 3 planètes terre


                    • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 16:50

                      lagabe

                      ce n’est pas faux,
                      mais si on en reste au problème franco-français, je n’arrive pas à me faire à l’idée que quelqu’un puisse gagner 900 fois le smic !
                      en baissant les salaires les plus haut (30 fois le smic me parait un maximum) celà permettrait de relever les salaires les plus bas.
                      mais il faudrait déjà adopter le Revenu Universel, 1500 euros mensuels que le citoyen travaille, ou pas...

                    • PhilVite PhilVite 28 octobre 2011 12:14

                      Oui, mais que dire d’un peuple qui se laisse assassiner sans réagir ?

                      Qu’il mérite bien son sort, non ?

                      Honnêtement, qui peut ignorer qu’on est sur la voie d’un asservissement total ? qu’« ils » sont en train de nous renvoyer à la barbarie à la vitesse grand V ?

                      Bon, enfin, « ils » sont quand même bien gentils, « ils » vont taxer les sodas pour nous éviter de devenir obèses !! PPffffffffffff !!!!


                      • olivier cabanel olivier cabanel 28 octobre 2011 13:15

                        Philvite

                        je partage et remercie.
                         smiley

                      • miha 28 octobre 2011 12:46

                        Si nous étions dans une réelle démocratie, nous pourrions décider nous-même de notre avenir.

                        Dans une réelle démocratie, l’exécutif est sous le contrôle du peuple. (Assemblée citoyenne)

                        Dans une réelle démocratie, le législatif est obligé d’avoir l’accord du peuple pour mettre en place les lois. (Assemblée citoyenne)

                        Le socle d’une réelle démocratie, c’est une constitution par le peuple et, donc, pour le peuple. (Assemblée constituante citoyenne)

                        Les Islandais ont écrit une nouvelles constitution. Les citoyens islandais, pas les politiciens islandais.

                        Exemple à suivre...

                        Tiens, en passant, une action qui participe à faire s’épanouir cette idée dans l’opinion publique  :

                        http://clampins.superno.com/2011/10/appel-aux-citoyens-eveilles/

                        Dans ma ville, la première séance de référendum populaire réclamant une constitution par le peuple aura lieu le samedi 5 novembre à 14 heures.

                        A tous ceux qui veulent dénoncer ce système oligarchique :

                        Faites de même dans votre ville !

                        *********

                        Définition du mot « indigné » : qui marque la colère, la révolte...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès