Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Environnement > Fukushima, les limites du cynisme

Fukushima, les limites du cynisme

Alors que les lobbies nucléaires, pratiquant un humour discutable, font remarquer la quasi absence de morts suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima, les premières retombées sur la santé se font jour.

 On se souvient de la flagornerie d’Otsuka Norikazu, ce célèbre animateur de télévision japonais qui, cédant à la provocation facile, avait en direct mangé des produits agricoles japonais pollués par la centrale nucléaire, encourageant ses compatriotes à suivre son exemple, convaincu de l’innocuité des produits consommés, avec le désir patriotique de sauver la production agricole de son pays.

Mal lui en a pris, on apprend qu’il a été hospitalisé le 7 novembre atteint d’une leucémie aiguë et Tepco aura des difficultés cette fois à affirmer que la catastrophe nucléaire de Fukushima n’y est pour rien. lien

Les avis médicaux lui donnent 70% de « chances » de mourir d’ici 5 ans (lien) ce qui a été confirmé par des experts allemands. lien

On se souvient de la réponse donnée par le célèbre biologiste Jean Rostand à qui on demandait quelle dose de radioactivité on pouvait ingérer sans danger : « c’est comme si vous me demandiez quelle quantité d’arsenic un bébé peut absorber sans danger !  ».

Ce grand scientifique nous a quittés en 1977, et malheureusement, on a peu tenu compte de son avis et de ses écrits, lorsqu’il dénonçait les dangers évidents générés par l’industrie nucléaire. lien

Aujourd’hui le gouvernement japonais reconnait s’être trompé lorsqu’il affirmait qu’il n’y avait pas de risques à consommer de la nourriture polluée à la radioactivité sous le seuil des 500 Bq/kg.

On se souvient de la phrase célèbre prononcée par un responsable japonais : « à court terme, il n’est pas nocif  ».

Il s’excuse en disant maintenant qu’il a été mal compris et qu’il voulait seulement dire : « si vous consommez des produits pollués une ou deux fois, ce n’est pas dangereux, ça l’est seulement si vous le faites régulièrement  ». lien

Ce qui est un peu tardif, car aujourd’hui, 9 mois après la catastrophe, les produits radioactifs relâchés par la centrale ont été largement ingérés par les japonais.

On a aujourd’hui la preuve que la carte officielle de contamination radioactive a largement masqué la vérité, et grâce à des chercheurs japonais, nous pouvons comparer sur ce lien la réalité de la pollution et la désinformation gouvernementale.

La carte de gauche est la carte officielle, datant du 11 novembre, et celle de droite est celle de chercheurs japonais indépendants. (Il faut noter les différences de couleur entre les deux cartes : sur la carte de droite on va du bleu, lequel correspond à 10 000 Bq/m2 au rouge pour 50 000 Bq/m2 et plus, alors que la carte gouvernementale va du marron foncé au bleu)

Le professeur Yukio Hayakawa de l’université de Gunma à publié une carte encore plus précise, et a reçu un avertissement du président de son université pour avoir diffusé cette carte.

On voit clairement sur sa carte qu’il existe des zones polluées à 1µSv/h à 200 km de la centrale, ce qui signifie que la surface polluée du Japon est bien plus polluée que dit. lien

On est loin des propos lénifiants et cyniques de Jean marc Jancovici qui se refusait à donner autant d’importance à la catastrophe de Fukushima qu’à celle de Tchernobyl (lien) alors que le professeur Chris Busby, de l’université de l’Ulster, avait déclaré en aout dernier que la catastrophe de Fukushima pourrait générer un million de morts. lien

En attendant, la vive lumière au sol, feu d’hydrogène pour certains, est toujours visible, (lien) et l’on a appris qu’il y a un différé de 30 secondes entre l’image prise, et l’image montrée, ce qui peut permettre à l’opérateur de cacher ce qu’il souhaite. lien

En mai dernier, un ouvrier de Fukushima, d’une soixantaine d’année est mort, tombé inconscient sur le lieu de travail, mais le porte parole de Tepco affirme que c’est sans rapport avec la contamination (lien) tout comme pour cet ouvrier de 50 ans, dont le nom n’a pas été communiqué, mort au début du mois d’octobre. lien

Et quid d’Abe Hiroto, décédé à 23 ans d’une leucémie aiguë après avoir défendu dans les colonnes d’un magazine pour pécheurs, (Rod & Reel) la qualité des poissons des pécheurs de la région de Fukushima ? Il habitait à 30 km de la centrale nucléaire (lien) tout comme Nagashima Kazuyuki, un athlète de 30 ans qui risque aussi de mourir d’une leucémie aiguë.

On le voit sur ce lien combattre et triompher lors des 16ème Jeux Asiatiques de 2010.

Il est aujourd’hui à l’hôpital.

Et ne parlons pas de ces sauveteurs dont le gouvernement japonais tente de dissimuler la mort. lien

Mais plutôt que de continuer ce décompte macabre, il faut plutôt s’intéresser aux 17 780 travailleurs qui se relaient depuis 9 mois pour nettoyer les décombres de la centrale nucléaire.

Malgré les protections qu’ils ont fini par recevoir, ils sont au moins 169 à avoir reçu des doses supérieures à 100 millisieverts. lien

Il faut se souvenir aussi qu’à l’époque de Tchernobyl, les méthodes de « com » étaient les mêmes, on tentait de cacher en haut lieu le véritable nombre de morts, et ce n’est que 25 ans après que des chercheurs américains nous ont appris la triste vérité : 985 000 morts, chiffre dépassé depuis, dus à la catastrophe. lien

Et puis, au-delà de la mort, les pneumonies, les problèmes hormonaux se multiplient chez les 2 millions d’habitants de la région au point qu’un appel à été lancé.

« La santé de nos enfants est maintenant en danger. Nous constatons des symptômes tels que thyroïdes enflées, saignements de nez, diarrhées, toux, asthme… » lien

Un laboratoire français indépendant, agréé par l’ASN (autorité de sureté nucléaire), l’ACRO (association pour le contrôle de la radioactivité dans l’ouest) a mené une enquête sur une vingtaine d’enfants de la région de Fukushima démontrant que la totalité des enfants examinés étaient contaminés par du césium radioactif, et d’après une étude japonaise, 1 enfant sur 13 aurait des problèmes hormonaux et souffrirait d’un dysfonctionnement de la thyroïde.

Pour cacher la triste vérité, les « responsables » japonais ont multiplié par 20 la norme de radioprotection du secteur, passant de 1 à 20 millisievert/an, ce qui correspond au seuil maximum d’irradiation en France pour un travailleur du nucléaire.

20% des écoles de la préfecture de Fukushima dépassent ce taux.

La CRIIRAD à mesuré en juillet une contamination de 370 000 Bq/kg de la terre prélevée sous les balançoires d’une école primaire, et a déclaré : « ce sol est devenu un déchet radioactif qui devrait être stocké dans les meilleurs délais sur un site approprié ».

Le gouvernement qui devait organiser des mesures dans 600 lieux publics de la préfecture de Fukushima vient de reporter ces opérations à février 2012, justifiant le report en expliquant que l’entreprise qui devait fournir les équipements n’a pu respecter les délais de livraison. lien

D’ailleurs l’ambiance est à l’optimisme dans la ville de Fukushima, puisque le marathon Ekiden, prévu tous les ans, a été maintenu, et des sportives ont couru les 40 kilomètres dans l’une des régions les plus contaminées du Japon, des taux de 1,4 microsieverts/h y ont été mesurés, soit 12 fois la limite d’exposition.

L’organisateur de la course a toutefois pris la précaution de faire signer un document dégageant sa responsabilité, en cas de problème de santé. lien

Quant à Meiji, fabricant japonais entre autres de lait en poudre, il va devoir retirer 400 000 boites, lesquelles ont été contaminées au césium 137 et 137, espérant qu’elles n’ont pas déjà été consommées. lien

A Hitachinaka, à 100 km de la centrale, le taux de radiation est de 40 000 Bq/m2, soit 970 000 fois le niveau de 2009. lien

Quand aux 100 000 évacués, ils sont toujours sans nouvelles depuis 9 longs mois des indemnités promises par TEPCO, ce dernier ayant adopté une attitude pour le moins cynique, contestant la fiabilité des mesures effectuées, mais aussi assurant ne pas être responsable des matériaux radioactifs dispersés ça ou là, déclarant « les matériaux radioactifs qui ont été disséminés par le réacteur n°1 de la centrale de Fukushima appartiennent aux propriétaires des terres où ils sont retombés, mais plus à Tepco ». lien

Pourtant Tepco avait vendu ses parts dans l’éolien, pour un montant de 188 millions d’euros, afin de pouvoir dédommager les victimes de la catastrophe nucléaire. lien

Tokyo n’a pas été épargné par la catastrophe, et on sait maintenant que dans le quartier de Shinjuku, le taux de radioactivité est encore de 17 000 Bq/m2 (lien) et que dans certaines régions montagneuses, du coté de Midori et Kiryu à 180 km de Fukushima, la radioactivité se situe entre 100 000 et 300 000 Bq/m2.

(Sur ce lien, on peut découvrir les résultats des mesures dans chaque préfecture.)

En attendant, le gouvernement tente manifestement de cacher ce qui attend la population japonaise, et lorsque l’on voit comment sont recrutés les « liquidateurs », à qui on a proposé jusqu’à 3500 euros par jour, (lien) on ne se fait guère d’illusion sur le terrible destin qui les attend, (ils absorbent en 15 minutes l’équivalent de 100 mS/v par an) et il est probable que tout sera fait pour que leur disparition soit cachée. lien

Car comme dit mon vieil ami africain : « l’expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs ».

Merci à Corinne Py et aux nombreux internautes pour leur aide précieuse.

Olivier Cabanel

L’image illustrant l’article provient de « Bastamag.net ».

Articles anciens

Le mensonge nucléaire de Sarközi

Fukushima, un silence inquiétant

Fukushima, tournée mondiale

Fukushima, tragédie en sous sol

La France a peur

Ce cher nucléaire

On a retrouvé le corium de Fukushima

Le silence des salauds

Le Japon bientôt inhabitable ?

Fukushima, le mensonge organisé

Ça fume à Fukushima

C’est foutu…shima

Fukushima, plus jamais ça !

Fukushima, la fuite en avant

Fukushima, le syndrome Japonais

Fukushima, le Monde du Silence

Entre fusion et confusion

Fukushima, nuages noirs à l’horizon

Fukushima, et maintenant… ?

Fukushima : Sarko pète les plombs !

Fukushima, mon amour

Tchernobyl : drôle d’anniversaire



Sur le même thème

Les cachotteries nucléaires
Fukushima for ever
Penser comme son fauteuil
Atom Heart Fucker (16) : qu'est-il arrivé à l'USS Reagan le 12 mars 2011 ?
Monsieur Hulot et le grand mensonge de la transition énergétique


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.84) 12 décembre 2011 10:22
    ROBERT GIL

    Au pays du soleil levant, les enfants vont à l’école avec un appareil pour mesurer la dose de radiations qu’ils prennent tous les jours. Quand ils rentrent chez eux, les parents regardent la dose à laquelle ils ont été exposés, puis vont se coucher, et ils pleurent, car il n’y a rien à faire, sauf à déménager et à s’éloigner du lieu de la catastrophe.....

    http://2ccr.unblog.fr/2011/07/09/on-nous-aurait-menti/

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 10:36
      olivier cabanel

      Robert Gil

      je crois qu’il faudra un tribunal international pour juger les criminels responsables de cette situation, sinon, effectivement, il n’y a plus qu’à subir en silence.
      merci de ce commentaire.
    • Par yoann (---.---.---.77) 12 décembre 2011 14:49

      Un tribunal internationale à condition qu’il ne soit pas corrompu comme celui de lahaye.

      Actuellement sont jugé des gens pour crimes contre l’humanité alors que se sont des crimes de guerre. (les responsables Français sont responsables de cette confusion volontaire dans l’idée de banalisé la notion de crime contre l’humanité).

      Les asiatiques ne ce sont pas trompés en jugeant Bush(jr) pour crime de guerre et non crime contre l’humanité.

      Donc le tribunal internationale devra être du même ordre que celui qui a jugé les crimes du nazisme.

      Pour une fois pas d’accord avec votre amis africains : L’expérience se construit sur les échecs et les réussites. L’un ne va pas sans l’autre !

    • Par Hermes (---.---.---.150) 12 décembre 2011 15:56
      Hermes

      Un énorme MERCI de continuer à tenir le flambeau de l’info. L’illustration est bien mieux choisie que pour les autres articles, (car visiblement fictive et ne prêtant pas à confusion).

      PS : laboandco ne peut plus livrer de compteurs geiger, le marché est sous l’eau depuis fukushima. Quelqu’un connaît un fournisseur qui sait encore en livrer ?

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 16:20
      olivier cabanel

      Hermes,

      c’est moi qui vous remercie,
      au sujet des compteurs, il parait qu’ils étudieraient une fonction « geiger » sur les iphones ?
      sinon j’ai ça :

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 18:10
      olivier cabanel

      yohann

      un tribunal international aurait aussi l’avantage de freiner l’arrogance des lobbys qui continuent impunément de manier la désinformation, et la manipulation des médias.
      merci de votre commentaire.
    • Par Hermes (---.---.---.93) 13 décembre 2011 11:00
      Hermes

      Merci pour le lien Olivier, il me reste à déterminer dans cette pléthore de choix ce qui me sera utile !

    • Par olivier cabanel (---.---.---.200) 13 décembre 2011 11:53
      olivier cabanel

      Hermes

      pas de quoi,
      ceci dit, je ne comprends pas pourquoi la CRIIRAD se trouve en rupture de stock, puisqu’il semble qu’on arrive a en trouver un peu partout ?
      peut-etre que les prix ne sont pas les mêmes, il est possible que certains en profitent pour s’enrichir à bon compte. ?
      sinon il y a ça
  • Par SergeL (---.---.---.200) 12 décembre 2011 10:30
    SergeL

    Il se passera encore bien du temps avant qu’on ne puisse évaluer de manière correcte et précise toutes les conséquences de la catastrophe japonaise sur la santé des enfants, exactement comme à Tchernobyl.

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=RtLYproD6Zg

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 10:41
      olivier cabanel

      SergeL

      merci d’avoir proposé ce témoignage,
      on ne peut pas trouver mieux !
      cette femme qui est à l’origine d’une association qui hébergeait les enfants de Tchernobyl, lesquels étaient nourris avec des aliments pollués à la radioactivité, présentaient les mêmes symptomes que les enfants de Fukushima.
      on ne peut pas trouver une démonstration plus exemplaire,
      et les témoignages qu’elle propose sont la preuve évidente des mensonges gouvernementaux.
      encore merci.
    • Par yoann (---.---.---.77) 12 décembre 2011 14:53

      "Il se passera encore bien du temps avant qu’on ne puisse évaluer de manière correcte et précise toutes les conséquences de la catastrophe japonaise sur la santé des enfants,"

      Non, on le sait déjà et c’est l’horreur de cette situation volontairement imposé par nos élites coupables de crime contre l’humanité.

      D’ailleurs pour Tchernobyl il existe déjà un modèle construit par Bandajeski. (Un héro des temps moderne).

  • Par Zord (---.---.---.4) 12 décembre 2011 10:54
    Zord

    Je ne sais pas si c’est apparût dans un des liens mais voici un lien intéressant du 6dec sur l’augmentation des maladies respiratoires au japon (avec graphique à l’appui)

    http://www.techniques-ingenieur.fr/...

  • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 11:02
    theproxy

    Bonjour Olivier,


    c’est dingue tous ces gens qui attrapent des leucémies foudroyantes, cancers, maladies de la thyroide et autres billevesées bénignes après un « événement » nucléaire, non ?

    Bien entendu pour l’Areva’s Boys Band tout cela est fortuit et n’est pas pas plus grave qu’une bonne grippe. D’ailleurs on n’en meurt pas....tout de suite.

    Pas de chance quand même...

    Les laissez pour compte de Fukushima apprécieront à leurs justes valeurs ces positions alors qu’ils se sentent de plus en plus abandonnés par leur gouvernement.






    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:04
      olivier cabanel

      theproxy

      oui, on peut s’attendre à des dérives de ce genre de la part du guignols band,
      je me demande s’ils persisteraient si ils étaient là bas, du coté de fukushima,
      leur attitude a vraiment quelque chose d’enfantin.
      et pourtant tous mes efforts pour les encourager à la construction de chateaux de sable, ou de bonhommes de neige sont restés vains.
       smiley
  • Par joletaxi (---.---.---.98) 12 décembre 2011 11:05

    Amis de l’enclume bonjour ;

    toujours le même baratin,toujours les mêmes incantations ridicules.

    la réalité c’est
    Fuku zéro mort, zéro la tête à toto

    Mais en plus de cela, vous démontrez encore une fois à quel point vous êtes « une clenche » même quand il s’agit de défendre votre « beefsteak »,car à part vos articles à la noix, je n’ai pas encore eu aucune information sur des activités utiles de votre part

    l’information qui aurait du figurer en tête de gondole de votre promo de cette semaine est la suivante :
    le directeur démissionnaire de Tepco, pour raison de santé, est victime d’un cancer de l’oesophage.

    Je vous laisse vous énerver sur ce bon nonos,cadeau de joletaxi,
    celui-là, vous allez le ronger pendant des semùaines

    • Par Zord (---.---.---.4) 12 décembre 2011 11:13
      Zord

      Ah je vois que vous êtes toujours là, j’imagine donc que vous ne faîtes pas parti des élus au départ forcé :
      http://actu.orange.fr/une/plombe-pa...

    • Par SergeL (---.---.---.200) 12 décembre 2011 11:21
      SergeL
      Le « janot », ancêtre du troll

      Qu’est-ce qu’un troll ? C’est un e-sacripant qui vient pourrir une discussion, un forum, un blog par ses « coms » (commentaires) vicieux, stupides, provocateurs, importuns. Parfois, le troll est juste un imbécile qui n’a même pas lu le texte qu’il commente, mais tient à ramener sa science, à tirer la discussion vers ses obsessions.

      Toute ressemblance avec une personne réelle n’est que pure coïncidence ?
    • Par Harfang (---.---.---.249) 12 décembre 2011 11:26
      Harfang

      T’as raison Jo, les leucémies foudroyantes dont l’article parle sont une pure coïncidence. Les enfants victimes de malformation à Tchernobyl aussi. D’ailleurs si une irradiation pouvait s’avérer dangereuse, ça se saurait non ? Ah zut, ça se sait...

    • Par joletaxi (---.---.---.98) 12 décembre 2011 11:27

      en parlant d’imbécile....

    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 11:29
      theproxy

      .... Joe pointe le bout de son nez smiley

    • Par SergeL (---.---.---.200) 12 décembre 2011 11:31
      SergeL

      Suite

      Quant à la « janoterie », c’est une plaisanterie de mauvais goût.

      Exemple : « Fuku zéro mort, zéro la tête à toto »

    • Par penajouir (---.---.---.98) 12 décembre 2011 11:33
      penajouir

      Joletaxi, le summum de la connerie allié à la mauvaise foi. Le crétin de base venant faire son N° de pourrisseur sur des blogs dont il ne capte rien. Pauvre troll ! 

    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 11:35

      Merci Jo pour ce commentaire intéressant.

    • Par soulmanfred (---.---.---.75) 12 décembre 2011 12:39

      Plus personne ne veut du nucléaire et ses centrales , leur gigantisme , leur dangerosité , l’archaïsme du traitement des déchets démontre que le nucléaire est tout sauf un progrès dans la production d’énergie , il est temps de passer à autre chose . Malheureusement de puissants lobbys sont à l’oeuvre pour que cette technologie mortifère perdure , à l’image d’un joeletaxi cynique et malhonnête ils persistent à nous faire croire qu’au delà du nucléaire point d’horizon , le retour à la bougie comme seul argument , quelle sottise . 

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:09
      olivier cabanel

      jo,

      je connaissais les semaines, les mois, et les années, 
      mais je n’avais pas encore entendu parler des semùaines...
      c’est quoi ?
      une maladie, un animal, 
      ou alors vous fumez des produits illicites ?
      ceci dit, je ne me suis jamais réjoui de la disparition de qui que ce soit,
      et je n’ai jamais osé prendre en otage les morts de fukushima pour faire un bon mot,
      mais manifestement, la condition humaine ne vous fait ni froid ni chaud.
      je me demande d’où vous venez ?
      une chose dont je suis quasi sur, c’est que vous avez fait disparaitre de votre logis tous les miroirs,
      ça devait pas être facile tous les jours, je vous comprend.
       smiley
    • Par Aldous (---.---.---.209) 12 décembre 2011 13:12
      Aldous

      Au fait joe.

      Vous ne donnez toujours pas vos sources sur la levée de la zone d’interdiction ?

      Kinder-surprise ou tac-o-tac ?

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:13
      olivier cabanel

      marco

      c’est pour mieux l’enfoncer que vous jugez son commentaire intéressant ?
      c’est pas très gentil de votre part cet humour au second degré.
      vous baissez dans mon estime.
       smiley
    • Par Cassino (---.---.---.74) 12 décembre 2011 14:58
      Cassino

      En fait je me demande si Joletaxi n’est pas un provocateur à la solde des Verts et de Greenpeace. Ces remarques qui tombent toujours à côté, en fait, déconsidèrent et decrédibilisent la cause des pro-nucléaires ; il devrait troller sur le Figaro.fr, là au moins il y a une majorité de lecteurs qui ne pigent rien et seront près à tout gober de Joletaxi.

    • Par Zord (---.---.---.4) 12 décembre 2011 15:20
      Zord

      @cassino
      En fait, Je me pose exactement la même question, et je me demande honnêtement si on ne tombe pas tous le panneau.
      Leurs interventions sans réelles consistances n’ont aucun autres résultats que d’exacerber le sentiment anti-nuke, alors je ne comprends vraiment plus trop leurs objectifs.
      L’autre possibilité est que, en pourrissant le débat, on s’éloignera des informations pertinentes, ce qui est peut-être le mieux qu’ils puissent obtenir vu qu’ils ne tiennent pas la route deux secondes dès qu’il faut se pencher sérieusement sur les faits.

    • Par Hermes (---.---.---.150) 12 décembre 2011 15:50
      Hermes

      A mon avis ce genre de commentaire est grassement payé ! Mieux qu’un job de taxi.
      Si c’était pas le cas, ce serait dommage de ne pas en profiter. Tout travail mérite salaire !
      On peut écrire à areva pour arranger ça si nécessaire.

    • Par Jr.Bupp (---.---.---.36) 12 décembre 2011 16:17
      Jr.Bupp

      MDR  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

      Encore M. du Taxi....

    • Par Nomade (---.---.---.248) 12 décembre 2011 16:37

      @joeletaxi ::
      Je vous offre un mois de vacances à Fukushima, tous frais payés, avec sushis tous frais pêchés dans la baie en entrée et boeuf japonais en sukiaki ensuite avec un bon bol de riz de la région.
      Visites touristiques de la centrale évidemment pour vous sans protection puisque vous ne risquez rien !
      Z’êtes content ?
      Alors si vous pouviez me donner vos coordonnées que je vous fasse parvenir votre billet et votre argent de poche. Merci d’avance.
      Nomade

    • Par theproxy (---.---.---.13) 12 décembre 2011 16:55
      theproxy

      je cotise aussi !

       smiley
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 17:04
      olivier cabanel

      pareil, je cotise

      il en a de la chance, Jo !
       smiley
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 18:13
      olivier cabanel

      Zord

      plus de 1000 emplois supprimés en France chez Areva,
      c’est bizarre, tout le monde nous affirme pourtant que le nucléaire, c’est super rentable !
      c’est à n’y rien comprendre.
       smiley
    • Par bigglop (---.---.---.83) 13 décembre 2011 01:27
      bigglop

      Bonsoir à tous,
      @ Joletaxi, a réservé un séjour de Noël au 1er de l’An au nouveau Parc Disney qui s’est ouvert à Fukushima. Il nous reviendra avec un sourire « irradiant » son visage bronzé par le soleil vert du réacteur n°1.

  • Par oncle archibald (---.---.---.148) 12 décembre 2011 11:21

    Et il n’y a pas que le nucléaire qui tue .. Des accidents liés à la production humaine il y en a eu et il y en aura encore ...

    Electricité hydraulique, la plus propre et la plus efficace à ce jour : Catastrophe de Malpasset, le 2 décembre 1959, à 21h 13 le barrage cède et une énorme vague de 50 m de haut s’engouffre dans la vallée du Reyran à 70 km/h. Elle débouche dans la plaine côtière en s’étalant, atteint Fréjus à 21h 33, et fait 423 morts.

    En nombre de morts, c’est la 2ème catastrophe civile du 20ème siècle après le coup de grisou de Courrières (Bassin houiller du Nord-Pas de Calais) le 10 Mars 1906 qui fit 1099 morts. Le charbon est également une source de chaleur utilisée pour produire de l’électricité ...

    Bref, père gardez vous à droite, père gardez vous à gauche, mais de temps en temps on reçoit quand même un coup sur la tronche. C’est la vie. Si on ne veut prendre aucun risque il faut se suicider tout de suite.... et encore ... on peut se rater ...

    • Par Zord (---.---.---.4) 12 décembre 2011 11:24
      Zord

      Et ouais on peut même mourir en mangeant une carotte,
      Sauf qu’au moins ca contamine pas 30000km2 pour des siècles.

    • Par gaijin (---.---.---.227) 12 décembre 2011 11:27
      gaijin

      c’est vrai
      et de toute façon la vie se termine toujours de la même façon
      c’est a se demander pourquoi le meurtre est interdit

    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 11:28
      theproxy

      Certes mais l’« avantage » indiscutable du nucléaire sur toutes les autres catastrophes industrielles ou naturelles c’est que les générations suivantes en profitent aussi...


      On n’a pas trouvé mieux pour stériliser et condamnér des régions et des populations. Dans le nuke il y a un coté « on ne s’en relève pas » ! :-I
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 11:44

      Merci Oncle Archibald pour votre commentaire, je partage.

      Se lever le matin, c’est déjà une prise de risque. Vivre, c’est risquer.
    • Par AntoineR (---.---.---.2) 12 décembre 2011 12:13

      On ne pourra pas toujours justifier le nucléaire avec les catastrophes du passé des autres énergies.
      Aujourd’hui, nous n’accepterions pas en France (ou au Japon) que des personnes travaillent dans des mines non protégées contre le grisou ou que des barrages soient mal conçus ou mal entretenus. Ces accidents datent de plus de soixante ans. La technologie a pas mal évoluée depuis. Et la population ne pourrait plus accepter cela.
      Or, dans le nucléaire, nous voyons bien que nous n’arrivons pas à gérer les risques. Dès qu’il y a un problème, ça devient vite une catastrophe ingérable.
      De plus, tout est biaisé. Il y a l’omerta des médias, des financements pas clairs...
      Faire le bilan d’un accident de barrage, c’est facile : on compte les morts (423) et on compte les coûts de reconstruction. Faire le bilan d’un accident comme Fukushima, on fait comment. Comment comptez-vous la malformation d’un nouveau né, une terre improductive pendant 50 ans, les perturbations de l’économie, les peurs, les traumatisme.
      C’est sûr que si on compart les bilans officiels, on ne se pose plus de questions : 
       FUKUSHIMA (2 morts) VS MALPASSET (423 morts)

      Mais en plus du fait que le bilam officiel est bidon, je crois que moralement, nous n’avons plus le droit à notre époque et dans nos pays d’imposer ces risques à notre population. Si c’était pour une énergie vitale, à la rigueur pourquoi pas. Mais là, ce n’est vraiment pas le cas. L’énergie est bradée. Les lobbyes font tout pour que les gens consomment et surconsomment.
      Si nous avions une consommation raisonnée, il n’y aurait même pas besoin du nucléaire.

      Mais votre raisonnement est bon. Le nucléaire est nécessaire dans un monde absurde comme le nôtre.
      Si vous fabriquez des objets qui consomment plus pour leurs veilles que pour leur utilisation, qui sont conçus pour être en panne ou démodés au bout d’un an, alors vous avez besoin de nucléaire.
      Si vous voulez absolument vous chauffer à l’electrique malgré le fait que ce soit une énergie secondaire, alors vous avez besoin du nucléaire.
      Si vous voulez absolument laisser allumer votre ordinateur et son écran au bureau même quand vous vous absenté 2 heures ou que vous voulez faire le concours du pavillon le plus illuminé à Noël, alors vous avez besoin du nucléaire.
      Dans tous les autres cas, je crois que l’ont pourrait se passer du nuke sans avoir recours au charbon..... mais il y a quand même des petits efforts à faire.

    • Par parkway (---.---.---.169) 12 décembre 2011 12:34

      tonton,

      tu vaux pas mieux que l’affffffreux joletaxi !

      A ton âge, tu as perdu toute ton humanité ???

      A quoi ça t’as servi de vieillir ???

      tu fais mumuse avec ton fric ??? comme bolloré avec ses yachts ???

      Vieux machin !

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:19
      olivier cabanel

      cher oncle,

      il y a une grosse différence entre la rupture d’un barrage ou les coups de grisous d’une mine, et une centrale nucléaire,
      au cas ou vous ne l’auriez pas compris, même s’il est inacceptable de cautionner de pareils accidents, il l’est encore plus de les comparer avec ceux générés par le nucléaire.
      vous avez votre calculette ?
      1 million de morts tchernobyl
      1 million de morts fukushima
      ajoutons pour faire bon poids les malformations, les naissances avortées, les cancers plus ou moins guéris, les leucémies, et la chaine alimentaire mondiale polluée pour très très longtemps, et vous devriez comprendre qu’on en peut pas tout comparer.
      enfin, c’est vous qui voyez.
       smiley
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 14:18
      olivier cabanel

      alchimie

      vous avez du avoir une nuit difficile, on vous pardonne.
       smiley
    • Par Jr.Bupp (---.---.---.36) 12 décembre 2011 16:24
      Jr.Bupp

      WOUARFFFFFFFF....... 1 million de morts à Tchernobyl ????? 1 autre à Fuku

      MDR  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley  smiley

      Qui Qu’a dit que les trolls sont Marco et Jo ??????

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 18:15
      olivier cabanel

      AntoineR

      pas mieux,
      je partage et remercie.
       smiley
    • Par révolté (---.---.---.82) 13 décembre 2011 11:49
      révolQé

      inondation,on éponge et c’est fini,...1 semaine
      coup de grisou on déblaye et c’est fini, 2 semaines
      cata nuke,on bétonne (quand c’est possible...) et on attend 24 000 ans...
      C’est sur,cela se vaut...

    • Par olivier cabanel (---.---.---.200) 13 décembre 2011 11:59
      olivier cabanel

      révolté

      c’est sur la démonstration est imparable
      merci.
       smiley
  • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 11:33

    Le cynisme, c’est d’évoquer cette catastrophe sans évoquer les 27 000 morts collatéraux à cause de cette catastrophe naturelle.



    Et de continuer à espérer que le compteur grandisse à cause du nucléaire.


    27 000 oubliés. Quand aux 1 000 000 de victimes théoriques (en fonction de l’évaluation pifométrique du danger), rappelons que la gestion du sinistre n’a pas été la même... Que cet incident à été essentiellement dû à des erreurs humaines. (Fukushima en partie, mais c’est la nature qui a été l’élément déclencheur, nature qui rappelons le a décimé des villes et villages...)
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 11:40

      D’ailleurs quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt, il faudrait vraiment investir sur les moyens de prévention face à la nature. Rappelons que récemment, 230 000 personnes sont mortes à cause du séisme de 2004.


      Et combien en cumulant tous les séismes de cette dernières décennie ?


    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 11:52
      theproxy

      C’est sur, il faudrait prévenir les tempêtes, les tremblements de terre, les Tsunami ! Bref une paille smiley


      Ce n’est plus ambitieux mais cela devient prétentieux !

      De plus un accident nucléaire condamne irrémédiablement une région sur plusieurs générations. Je ne connais aucun exemple de catastrophes qui produisent les même effets sur une période aussi longue.

      Et vu la réaction des Japonais au discours lénifiant des responsables nucléaires, ont peu leur faire confiance quant à leur échelle de valeur sur la réalité« du danger nucléaire, échelle qui malgré une catastrophe naturelle dévastatrice à radicalement changée. D’ailleurs même les préfets de région n’autorise pas le redémarrage des réacteurs. Ils ont bien vu qu’en cas d’accident ils sont tout seuls.
      Ce n’est pas un concours du plus grand nombre de mort mais plutôt »qu’est-ce qu’on fait après« . Et après un accident nuke on fait rien, on fuit et on attend, on espère aussi ne pas gagner un ticket à la loterie sanitaire »Qui veut un cancer".
    • Par Harfang (---.---.---.249) 12 décembre 2011 11:56
      Harfang

      On peut toujours recommander aux gens d’éviter de s’installer en zone sismique ou aux abords d’un volcan. Mais même s’ils ne suivent pas ces recommandations ça ne dispense pas d’éviter de laisser ses gamins jouer avec une grenade...

      Le nucléaire c’est un peu comme une grenade.

      Personne ne nie qu’il existe des risques naturels, mais ça ne dispense pas d’éviter de rajouter des risques artificiels supplémentaires.

      Les 27000 morts liés au séisme et au tsunami sont tragique, mais si dans les 20 ans qui viennent 500.000 personnes crèvent des suites d’une irradiation, ou choppent cancer sur cancer, la nature n’y sera pas pour grand chose vous ne croyez pas ?

    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 12:03

      Personne ne nie qu’il existe des risques naturels, mais ça ne dispense pas d’éviter de rajouter des risques artificiels supplémentaires.


      Dans un monde fait de risques supplémentaires, qui malgré ce à vu l’espérance de vie doubler voire tripler (en fonction de l’époque) par rapport au style de vie « naturel » qu’on peut trouver dans certains pays -qui n’ont accès à rien-, le bilan est vite fait... Dans d’autres pays, OC ne serait qu’un lointain souvenir, aujourd’hui, grâce à toutes nos avancées, on peut profiter de ses écrits. (et ça, ça n’a pas de prix)
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 12:05

      D’ailleurs, il cite toujours son vieux sage Africain, qui dans nos contrés n’aurait rien de vieux, si on compare les espérances de vie, les Africains sont avantagés sur le statut de « vieux sage ».

    • Par parkway (---.---.---.169) 12 décembre 2011 12:37

      A mon avis,

      c’est la connerie qu’il faudrait prévenir !

      quand des gens comme vous acceptent ce genre de situation et se contentent de baisser les bras avec des arguments à la con, voilà le vrai problème !

      et vous n’êtes pas en voie de disparition, hélas...

    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 13:01

      Vous vous méprenez, je n’accepte pas ces défauts qui n’auraient pas eu lieu si Areva avait exporté notre technologie.


    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 13:09
      theproxy

      Areva a juste exporté son Mox. Et c’est vrai il marche bien, il n’y a qu’à voir l’état du réacteur numéro 3 ! 

    • Par soulmanfred (---.---.---.75) 12 décembre 2011 13:10

      Marco07


      Ce n’est pas en trollant que vous allez convaincre quiconque ! Déjà 13 commentaires à vous seul sur cet article , mais je comprend que pour une bonne propagande il faut répéter et répéter sans cesse .
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 13:19

      Soulmanfred, je ne cherche pas à vous convaincre, mais à exposer mon point de vue qui diffère des antinucléaires primaires... D’autres avis existent, même si ça vous déplaît.

      Côté propagande, vous parliez de la liste d’articles en fin de texte ? Je partage.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:23
      olivier cabanel

      marco sancho sept,

      si vous étiez un tant soi peu responsable, vous n’auriez jamais écrit pareille ânerie.
      a part courir plus vite qu’un tsunami, il n’est guère possible d’y échapper,
      mais construire dans un pays balayé par le vent (les éoliennes japonaises ont résisté au tsunami), un pays riche en géothermie (les centrales géothermiques japonaises pourraient être dix fois plus nombreuses, 
      donc, construire des centrales nucléaires, sans demander l’aval des populations, en pleine zone sismique, releve non seulement de l’irresponsabilité, mais au delà, d’un mépris total de la gent humaine, et vous, avec votre petit clavier, vous nous proposez des insanités ?
      reveillez vous, le monde a changé.
      car soit nous nous passerons du nucléaire, soit le nucléaire se passera de nous.
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 13:35

      Dit-il, avec un message transporté essentiellement grâce au nucléaire.

    • Par dede (---.---.---.95) 12 décembre 2011 14:07
      dede

      Et même dans le pifométrique, il y a une norme à respecter. Faut pas faire n’importe quoi non plus !

      Bonne lecture
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 14:13
      olivier cabanel

      dede,

      il y a mieux à faire pour vous,
      savez vous comment réussir la fin du monde ?
      c’est sur le lien qui suit.
       smiley
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 14:19

      Dédé, rendons à César ce qui appartient à Bob, ce document concernant les normes pifométriques est issu de L’ ILLAR (International Institute of La Rache)



      Voir aussi les méthodologies de travail qui ont été rudement éprouvé par OC himself !
    • Par Hermes (---.---.---.150) 12 décembre 2011 16:51
      Hermes

      Bonjour,

      Le problème du nucléaire, c’est la sécurité absolue qu’il nécessite, tant sur le plan des risques naturels que des risques sociaux, et l’impossibilité à garantir cette sécurité sur une durée suffisante.

      En effet, il faudrait non seulement prévoir les tremblements de terre, les tsunami, mais aussi : les dérèglements climatiques (chaque matériel a ses plages de température de fiabilité), les chutes de météorites, les tempêtes de vent solaire anéantissant tous les matériels électriques de contrôle, les bombardements, les attaques terroristes, les abandons du contrôle en cas de pandémie (plus personne pour surveiller), les révolutions sociales, les arrêts de maintenance pour cause de faillite des fournisseurs, les défauts d’alimentation des dispositfs de secours pour toutes les raisons précédentes, la perte de la connaissance nécessaire pour les maintenir en fonctionnement sécurisé (dégradation sociale violente et arrêt des formations nécessaires), etc. etc.

      La liste exhaustive de scénarios est difficile à établir.

      Celà concerne d’ailleurs tous les chaînons de l’industrie nucléaire jusqu’au retraitement.

      En plus de ces menaces, il y a celle du détournement de matière fissile à l’un quelconque des maillons de la chaîne, avec tous les risques terrorristes de bombe sale que celà permet, et celui du détournement pour fabrication de matériaux à usage militaire, même pas terroriste !

      En résumé, ce serait une énergie parfaite pour une espèce parfaite, responsable, à la conscience et au comportement évolué, mais c’est une énergie catastrophique pour l’état catastrophique actuel de l’espèce humaine.

      Mais si notre espèce atteignait un tel niveau global de conscience et d’éveil, sans doute n’aurait-elle pas ce besoin gargantuesque d’énergie !

      Bonne heures....

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 16:57
      olivier cabanel

      marco

      si je comprend bien votre raisonnement, vu qu’au Japon il n’y pratiquement plus de centrales nucléaires en fonction, les Japonais ne communiquent plus par internet ?
      vous êtes un marrant, marco, un vrai marrant.
      smiley
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 17:01
      olivier cabanel

      marco

      vous avez une facheuse tendance a confondre information et désinformation,
      pourtant je vous assure qu’il y a une réelle différence.
      tenez, voila de l’information :
       smiley
      ps : areva confirme les centaines de licenciements, et la France ne sera pas épargnée.
      faut vite leur dire qu’on va embaucher bientot dans les énergies propres.
       smiley
    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 17:02
      olivier cabanel

      marco

      l’age ne fait rien à l’affaire...
      vous connaissez la suite.
       smiley
  • Par Zord (---.---.---.4) 12 décembre 2011 11:45
    Zord

    « D’ailleurs quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt, »

    Marrant ça, j’ai l’impression que tu essayes justement de detourner l’attention de tout le monde, sauf que bon pas de bol, les imbéciles que nous sommes continueront à regarder fukushima à la loupe. Pendant que le « saaaage » que tu es, continuera à nous parler de séisme.

    Bref, en parlant de catastrophe naturelle, tu devrais évoquer au moins le météore qui a tuer les dinosaures, c’est encore plus efficace pour détourner l’attention.

  • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 11:49

    (ils absorbent en 15 minutes l’équivalent de 100 mS/v par an)


    OC et les chiffres, une longue histoire. (même problème côté unité)
    Pourquoi par an ? et pourquoi mS / v ? (c’est quoi cette unité ?)
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:07
      theproxy

      mS : millimsievert soit le millième du Sievert


      à ne pas confondre avec micro sievert le millième du milli sievert.

      100 msievert c’est la dose annuelle qu’il est recommandé de ne pas dépasser sous peine de voir augmenter ses « chances » d’attraper un gros rhume nuke (cancer, leucémie et autres douceurs).

      Donc en 15mn il dépassent la dose annuelle (pour les travailleurs du nuke car les civils c’est 20 ms sauf eu Japon depuis Fukushima puisque ’ils ont augmenté les dose max admissibles pour tout le monde)
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 12:17

      Theproxy vs Unités

          0    -    1


      Net avantage côté Unités. Theproxy arrivera-t-il à remonter la pente ? Son coach wikipedia l’aidera peut-être, après une première mi-temps calamiteuse.
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:26
      theproxy

      mais encore ?


      sinon j’ai d’autres scores pour toi

      Sécurité nucléaire - accidents 

      0-3 (Three Miles - Tcherno - Fukushima)

      Sécurité site nuclaire - GreenPeace

      0-1

      Sécurité nucléaire - Incidents

      0- à beaucoup trop. On met plus le score mais il tient plus du score de basket que de foot !

       smiley
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:34
      theproxy

      Compagnie Radium - Olivier Cabanel


      0-22 (ouch !)

      Areva - Bilan

      0-1

       smiley


    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 12:58

      C’était juste une manière gentille de vous dire que vous avez écrit une CAGADE... (de manière discrète soit-dit en passant et encore je me limitais à la première CAGADE, ne commentant qu’un échec à la fois, histoire de ne pas froisser votre égo). mS ne correspond ni à Sievert ni à secondes.


       smiley
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 13:11
      theproxy

      pour la cagade j’attends donc vos corrections éclairantes

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:25
      olivier cabanel

      marco,

      et pourquoi pas en kilo octet ?
      ou en livre sterling ?
      vous êtes un drôle, marco.
      je n’ai pas vu que vous aviez mis votre nez rouge,
      désolé, 
      d’ou mon étonnement.
       smiley
    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 13:27

      Un indice, la première ligne de l’article Sievert sur wikipedia (autre indice : lire la parenthèse). C’est assez subtil de mettre ça en première ligne et fourbe de la part de wikipedia, j’admet.


    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 13:31
      OC, je vous laisse vous relire.
    • Par Sébastien A. (---.---.---.212) 12 décembre 2011 13:49

      De toute façon, et comme l’explique de manière remarquable Jacques Ellul, on noie à dessein les citoyens sous des manières de comptabiliser différentes, ou on change les échelles d’admissibilité (par rapport à quoi ?). Ainsi en 1986, on parlait de « rem », aujourd’hui de « becquerels », de « microsieverts » etc. Bref, et en langage commun : on enfume.

      La seule utilité de ce genre de dispositifs est de centrer le débat sur un langage techno-scientifique qui ne peut être compris et maîtrisé que par les « experts » (traduction en français commun : "ceux qui sont payés pour nous faire prendre les vessies pour des lanternes").

      Je ne crois pas que l’auteur souhaite tenir une comptabilité macabre des morts, mais pose plutôt la question (à laquelle nous devrions répondre démocratiquement) : voulons-nous oui ou non du nucléaire et de tous les risques que cela comporte ?

      Merci à l’auteur d’apporter sa pierre (et la vision des sans-pouvoirs) à l’édifice.

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 14:07
      olivier cabanel

      marco,

      ne perdez pas votre précieux temps à lire et relire...
      tenez, j’ai ça pour vous
      hips...
  • Par joletaxi (---.---.---.98) 12 décembre 2011 12:00

    bonjour Marco

    pas de jour férié au club de l’enclume, et toujours une bonne ambiance,quand on ne cherche pas le corium(plus de nouvelles d’ailleurs, nos savants Gugusnarsen, et gagakuku se seraient-ils un peu vite avancés ?),on cherche des morts, et pas n’importe lesquels, car ici, il n’y a pas de morts qui ne soient d’une façon ou d’une autre « nucléaires ».

    Tiens Toshiba livre le condenseur d’un nouveau réacteur en construction aux USA,décidément ,même après Pearl harbour, ils n’ont rien appris les ricains ... oups, c’est vrai Pearl harbour, c’est un film financé par le lobby pour permettre aux USA de rentrer en guerre

    • Par Marco07 (---.---.---.243) 12 décembre 2011 12:12

      Bonjour Jo, à force de creuser, il finiront bien par trouver, mais je persiste en disant qu’ils ont misé sur le mauvais canasson pour leur compteur morbide... Devraient essayer de faire le compte au niveau des évènements naturels, il y a de quoi faire de ce côté. Ou encore le compte au niveau des morsures de serpent qui causent chaque années plus de morts que les morts des théories les plus pessimistes des catastrophes nucléaires sur chaque année.


    • Par Pyrathome (---.---.---.130) 12 décembre 2011 12:59
      Pyrathome

      Amis soucoupistes, bonjour !...... smiley

    • Par olivier cabanel (---.---.---.238) 12 décembre 2011 13:28
      olivier cabanel

      jo,

      on a la curieuse impression que vous cherchez à vous rassurer.
      je me trompe ?
      sinon, la neige, elle est comment ?
       smiley
  • Par goc (---.---.---.14) 12 décembre 2011 12:04
    goc

    Bonjour Olivier

    il y a un calcul statistique cyniquement « amusant » à faire

    on dit que la terre risque de recevoir une météorite fatale tous les 60 millions d’années, or il semble que sur cette même terre, on risque un accident nucléaire majeur tous les 30 ans, soit 2 millions de « tchernobyle » entre deux météorites
    alors à votre avis, on a une chance de disparaitre à cause d’une météorite, ou bien...

  • Par anty (---.---.---.62) 12 décembre 2011 12:16

    Faut-il accepter le nucléaire qui comme tout autres industries est potentiellement dangereuse ou retourner en arrière et se contenter des centrales au charbon nombreuses et très polluantes...

  • Par anty (---.---.---.62) 12 décembre 2011 12:24

    Je rappelle que la plupart des personnes ici qui font des articles contre le nucléaire au lieu de le boycotter utilise de l’énergie nucléaire produit par les centrales nucléaires françaises.

     

    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:31
      theproxy

      Ca n’empêche pas de s’interroger sur l’avenir du mix énergétique.

    • Par parkway (---.---.---.169) 12 décembre 2011 12:42

      cher anty,

      il y a des milliards de gens qui vivent sans nucléaire.

      Si en France on avait recherché d’autres énergies que le nucléaire depuis 40 ans, on en serait pas là.

      Si vous ne comprenez pas qu’il faut en sortir au moins progressivement...

    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:45
      theproxy

      Pour compléter,


      le nuke = 5% de l’énergie mondiale produite...
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:52
      theproxy

      parlons d’avenir :


      Dans le monde, des projets de centrales électriques voient le jour presque partout, basés sur un immense potentiel : « 5 % de la surface des déserts permettrait de produire toute l’électricité de la planète », affirment Patrick Jourde et Jean-Claude Muller19, chercheurs au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et au CNRS.


      • L’énergie solaire totale absorbée par l’atmosphère terrestre, les océans et les masses continentales est approximativement de 3 850 000 exajoules (EJ) par an27 ; en 2002, c’est plus d’énergie reçue en une heure que l’humanité n’en a utilisé pendant une année28.
      • En France, 10 m² de panneaux photovoltaïques produisent chaque année environ 1 000 kWh, de sorte qu’une surface de 5 000 km2 de panneaux (soit 1 % de la superficie) permettrait de produire l’équivalent de la consommation électrique du pays29.
      • Le parc photovoltaïque mondial représente 15 GW, en augmentation de 66 % depuis 200730 ; l’énergie ainsi produite est d’environ 15 TWh, soit 1/1 000 de l’ensemble de l’électricité produite en 2005 (54 1015 joules contre 60 1018 joules3).
    • Par anty (---.---.---.62) 12 décembre 2011 12:53

      D’où mon interrogation faut-il changer le nucléaire contre les centrales au charbon très polluantes ?
      Il y a des millions voir des milliards des personnes vivent sur cette terre sans éléctricité
      en générale des hommes et des femmes très pauvres et qui souvent seraient très contents de bénéficier du bienfaits de l’éléctricité

    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 12:59
      theproxy

      Bah non, on n’est pas obligé de retourner au charbon.


      Les pistes immédiates : économies d’énergie

      le futur :

      - la Z machine (qui à l’air plus aboutie que le virtuel projet Iter abandonné par toutes les grandes puissances et qui va nous couter quand même la bagatelle de 15 milliards d’euro juste pour voir si ca marche ou pas

      - le solaire

      De toutes les façons le prolifération nucléaire n’est pas gérable pour des raisons d’approvisionnement en combustible et d’encore plus évidentes raisons de sécurité.
    • Par theproxy (---.---.---.170) 12 décembre 2011 13:00
      theproxy

      mais sinon oui, tout le monde à le droit à l’énergie et au progrès. Mais pour le moment il n’y a pas de martingales magiques

    • Par Cassino (---.---.---.74) 12 décembre 2011 15:11
      Cassino

      D’où mon interrogation faut-il changer le nucléaire contre les centrales au charbon très polluantes ?
      Il y a des millions voir des milliards des personnes vivent sur cette terre sans éléctricité
      en générale des hommes et des femmes très pauvres et qui souvent seraient très contents de bénéficier du bienfaits de l’éléctricité

      Il y avait 3 milliards d’hommes et de femmes qui vivaient avant 1940 sur la Terre. Les 2/3 avaient l’électricité, il n’y avait pas d’énergie nucléaire et pas de gaz à effet de serre.
      A la fin de la guerre, la première gratification du nucléaire fut d’envoyer un bombe sur Hiroshima et Nagazaki.
      Aujourd’hui nous sommes 7 milliards, 5 milliards ont l’électricité et sur ces 5 milliards, seulement 500 millions sont éclairés au nucléaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires