• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Hervé Hum

Hervé Hum

Chacun doit être son dernier maître et son premier disciple. Telle est ma devise. Ma conviction est que nous sommes devant la porte d entrée d une nouvelle dimension de conscience d être. Soit nous y entrons, soit nous périssons. Cette porte s'est ouverte fin 2012....

Tableau de bord

  • Premier article le 17/07/2012
  • Modérateur depuis le 01/08/2012
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 18 4447 859
1 mois 3 107 297
5 jours 1 35 86
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 77 74 3
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Hervé Hum Hervé Hum 27 mai 18:02

    @JC_Lavau


    Je dois reconnaître que les termes étaient très bien choisi, pour lui en avoir fait aussi le reproche en d’autres termes.

    autrement dit, j’ai donné le bâton pour me faire battre !




  • Hervé Hum Hervé Hum 27 mai 17:53
    @kalachnikov

    déjà, vous ne pouvez pas m’accuser de vous « infliger » quoi que ce soit, étant donné que ce n’est pas moi qui vient sous votre article, mais vous qui venez sous le mien. Autrement dit, vous vous infligez vous même ma façon de penser.

    maintenant, je pense que ce sont les « concepts » auxquels vous êtes habitués qui tordent la réalité, et moi qui suit la raison qui fait la réalité. Autrement dit, vous pouvez me traiter de « redresseur de tord ».

    Pour votre questionnement, je vous suggère de relire les deux articles précédents et d’essayer d’en comprendre le fond. Désolé, je pense que c’est suffisamment explicite à qui veut se donner la peine de comprendre, même si j’admets que pour beaucoup d’esprits tordu par les faux concepts servant actuellement de doxa, c’est sans doute par trop difficile. Sachez que je suis (du verbe suivre) la raison et me contrefous d’un Spartagus.

    Désolé, mais votre façon de commenter ne m’incite pas à faire plus d’effort, aussi, votre avis m’importe plus et votre approbation pas du tout.


  • Hervé Hum Hervé Hum 27 mai 12:08

    @JC_Lavau



    pour le coup, c’est vrai, j’avais mal réagit au fait que vous partagiez l’insulte faites à Melusine, traité « d’astropithèque ».

    J’ai toujours reconnu votre excellence en matière physique et n’ai cessé de l’écrire. Je vous ai porté la contradiction uniquement sur le sens à donner aux observations que vous rapportez. Par exemple, pour moi, ce qui importe aujourd’hui, c’est de comprendre pourquoi les lois de la physique sont ainsi, avant de penser à s’en affranchir. C’est sur ce point que ma critique porte et ne vaut pas seulement pour vous, sinon pour l’ensemble du monde scientifique. Cela dit, mon opinion ne dépasse guère le cadre d’agoravox, alors !

    Cela revient à la fameuse phrase de Rabelais « science sans conscience, n’est que ruine de l’âme », si à son époque cela ne faisait pas sens pour un scientifique, cela devrait faire sens aujourd’hui.

    Mais le sujet de l’article n’est pas là.

    En tous les cas, vous traiter d’idiot est une insulte injustifié et disons le, l’idiot, c’est bien moi.





  • Hervé Hum Hervé Hum 27 mai 11:44

    @JC_Lavau


    Je ne vois pas où je « raisonne par insulte » ?

    concernant Kalachnikov, je ne raisonne pas, cela n’a aucun sens.

    dans le précédent article, j’écris notamment ceci

    "Si on considère que dans le monde animal, le prédateur se situe au sommet de la chaîne alimentaire, c’est que s’il dépend de ceux qui sont en dessous de lui pour se nourrir, c’est celui qui les tues pour se nourrir. Autrement dit, contrairement aux autres, il s’empare du temps de vie de ses proies pour se nourrir, tant passé que futur.

    Entre parenthèse, même si dans son principe un herbivore est un prédateur du monde végétal, le fait de passer d’un règne à un autre ne permet pas la comparaison. De la même manière, si on distingue le règne humain du règne animal fondé sur ses capacités cognitives supérieures, alors, il faut distinguer la prédation humaine de la prédation animale. C’est la condition pour voir la prédation humaine comme naturelle et non pas artificielle. Si le principe reste strictement le même quel que soit le règne (un principe est immuable), son mode opératoire et analyse diffère totalement et explique l’extrême difficulté de l’humain à comprendre son mécanisme.

    La différence essentielle entre la prédation animale et humaine tient dans le fait que ce dernier ne tue pas ou plus sa proie pour se nourrir, mais pour l’exploiter. C’est à dire, que le prédateur humain oblige sa proie à dédier tout ou partie de son propre temps de vie pour le nourrir, mais plus encore, pour sa jouissance personnelle, parce que débarrassé des contraintes liés à sa condition animale, celles-ci totalement assumés par la proie. Ici et toujours selon le principe de division fractale par changement d’échelle, ce qui est l’exception à la règle dans le règne animal, est la règle dans le règne humain.

    Du fait que l’humain concentre en lui même toutes les techniques animales a pour conséquence que, contrairement à ce qui peut être généralement observé dans le monde animal, le prédateur humain ne se contente pas d’exploiter les autres espèces, car il n’y aurait pas de différence fondamentale entre l’animal et l’humain, mais surtout, s’emploie à exploiter sa propre espèce, tout simplement parce que c’est celle qui dispose du plus fort potentiel à travailler et obéir. Autrement dit, le prédateur humain a su trouver les moyens d’exploiter ses congénères, là où les autres espèces ne le pouvaient pas, ou de manière exceptionnelle."

    On peut ne pas être d’accord, mais il faut alors le réfuter par l’argumentation et non par l’affirmation d’autorité.

    Vu ce qu’écrit kalachnikov dans son commentaire et les précédents, j’en déduis qu’il sait lire, mais pas réfléchir, c’est à dire, porter la contradiction. Il est juste capable de prendre des postures pour donner l’illusion.

    Mais peut être allez vous formuler une réfutation.. .



  • Hervé Hum Hervé Hum 27 mai 09:05

    @kalachnikov


    merci

    comme disait Voltaire, il y a des gens qui ont des yeux pour lire, mais pas de cerveau pour comprendre....
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès