• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Spartacus

Spartacus

Suivez les commentaires de Spartacus (sur twitter : @lequidampost)
Spartacus est libre, capitaliste et libéral, républicain et fier de l’être.
 
Je défends le libre arbitre, la liberté d'exprimer toutes ses idées même si elles dérangent et même si elles ne sont pas les miennes, l'économie de marché, la concurrence, la mondialisation, le libéralisme, l'échange volontaire, la solidarité volontaire, le droit à la contradiction, le droit contractuel, l'équité.
 
Le système politico-économique le moins mauvais pour l'individu est le capitalisme. C’est un système où les hommes échangent les uns avec les autres sans jamais prendre l’initiative d’user de la force physique contre autrui.
 
La poursuite de son propre intérêt rationnel et de son bonheur en respectant les autres, est plus important que le sacrifice de sa vie pour l’intérêt des collectivistes. Les collectivistes ne sont pas des anges, mais des hommes. Et l'homme n'est pas collectiviste, mais une personne.

La logique de profit du capitalisme équilibre les comptes, rend responsable et favorise le libre arbitre, l'émancipation personnelle, l'éclosion de ses talents et la prise en main de sa destinée sans faire reposer sa responsabilité, ses revenus ou ses réussites et ses échecs sur les autres ou la collectivité comme le fait le socialisme qui encourage la servitude, la frustration, le mimétisme, la jalousie, ou le déni de sa personnalité. 
Et si le libéralisme.....(en vidéo) https://www.youtube.com/watch?v=MxYQb-WmB3g
 

Je me bat contre les exceptions aux règles générales, les corporations, les castes, le favotitisme ; les droits différenciés, l'interventionnisme, le directivisme, l'iniquité, la solidarité forcée par l'état et les groupes de pression.
Philosophie du libéralisme en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Kn23kokvLRo


 
Suivez mes fils de discussion.
Je fais enrager les gauchistes qui ne supportent pas le capitalisme qui les nourrit. Ils le vivent comme une frustration permanente, et c'est très amusant de les voir patauger dans leurs contradictions en attaques ad hominem et postures pseudo-morales faute d'arguments concrets économiques.

 
Retrouvez les anciens articles sur ce lien : http://www.agoravox.fr/auteur/spartacus-61267
 
 

Tableau de bord

  • Premier article le 12/07/2014
  • Modérateur depuis le 05/03/2015
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 27 4359 1973
1 mois 0 157 0
5 jours 0 28 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 420 376 44
1 mois 35 27 8
5 jours 5 3 2

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Spartacus Spartacus 21 août 19:33

    @samuel


    Pour une fois quelque chose de presque correct. 
    Dommage qu’a la fin il y a un retour sur la haine des riches qui bousille tout.

    Oui les talents ne créent pas que de la richesse matérielle dans le monde capitaliste...

    C’est dans le monde communisme qu’on définit les relations sociales sur un classement entre riches et les pauvres, exploités et exploiteurs et la recherche du nivellement égalitariste de la richesse du patrimoine financier de chacun.

    C’est bien mal connaitre le capitalisme.




  • Spartacus Spartacus 21 août 19:08

    @CN46400

    Se moquer des victimes du communisme et de collectivisation.

    La seule réponse des bolcheviques qui ne peuvent donner des arguements face a la détresse des victimes innocentes de leur idéologie nauséabonde.

    Se prétendre « humaniste » quelle foutaise ! 
    Vivre de propagande et de mépris des gens. Abjecte !


  • Spartacus Spartacus 21 août 19:04

    @CN46400


    Je crois que le plus triste, c’est la boulangerie ou une fille d’attente se présente pour fouiller dans les poubelles et récupérer du pain dur invendable..

    Je crois qu’il faut être d’un cynisme a vomir, de nier en faisant semblant que le communisme est possible sur terre.
    Le Venezuela comme tous les autres collectivisme tourne en peau de boudin.
    C’est comme cracher en l’air, ça retombe sur la gueule. 

    Combien d’échecs pour admettre ?
    Combien de témoignages pour avouer ?



  • Spartacus Spartacus 21 août 18:55

    @CN46400


    Fait au moins l’effort pour vérifier.

    T’as bien fait de la ramener !

    Mais oui on trouve sans problèmes des témoignages des gens des quartiers huppés de Caracas....
    Comme ici :
    http://www.politico.com/magazine/story/2017/08/07/democracy-die-venezuela-implosion-hannah-dreier-215467
    Un petit résumé :
    On apprend que les services publics de l’eau ne fournissent plus que 3 heures d’eau potable, par jour.

    Il n’y a plus rien dans les magasins et qu’il faut se fournir au marché noir.

    L’inflation est tellement élevée que le bolivar ne vaut rien et qu’il faut avoir un sac d’épicier pour transporter son argent parce qu’un portefeuille c’est trop petit.

    Dès que tu met un sac à ordures dans la rue, il y a des gens qui se jettent dessus pour manger, même dans les quartiers chics.

    Dans les hôpitaux, les gens n’ont plus de soins. Les vénézuéliennes étaient culturellement des belles femmes adeptes de chirurgie plastique et ne peuvent plus acheter aujourd’hui les poches silicone de remplacement et ont les seins qui tombent tristement (le vénézuéla a plus de reines de beauté que n’importe quel autre pays).... 

    L’insécurité fait que les gens sont battus, volés et agressés.

    Que les militaires pratiquent l’intimidation par l’enlèvement et le dépôt systémique en gardes à vue prolongée en casernes...
    Elle en a été victime, et que c’est la norme pour les opposants.

    Que les commerçants veulent des Dollars, le bolivar c’est de la merde et n’ont pas confiance, mais les gens ne doivent pas se faire prendre par les militaires de Maduro qui vivent de leur confiscation.

    Que personne ne fait confiance aux médias et que les gens ont bien compris que Maduro était un dictateur, mais sont fatalistes à cause de l’intimidation militaire, et manifester est un grand risque.

    Que les discours dithyrambiques de Maduro à la TV sont la risée des gens..

    Y’a que des cocos qui dans le déni y croient encore...
    Pauvre France et ces endoctrinés ! Dramatique !





  • Spartacus Spartacus 21 août 16:53

    @CN46400

    C’est de l’humour ?

    Tu expose bien sur de la compassion pour les malheureux victimes de la faim dans des queues interminables a attendre les produits de base, gérés par le gouvernement, distribués par le gouvernement, et qui sont tous en pénurie ?

    Pas sur ceux qui sont du coté des militaires armés et qui rançonnent à chaque coin de rue les gens pour leur piquer des Dollars ?

    Qu’ils sont humanistes les cocos :
    A combien de victimes un coco avoue que c’est une dictature ?
    100 ? 1000 ? 1 million, 10 millions, 100 millions ?
Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès